Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Gildas Lecoq

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 11/11/2012
Age : 46

MessageSujet: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Ven 20 Oct 2017, 21:06

Le président de la République a annoncé mercredi la création d’une police de sécurité du quotidien (PSQ). Cette PSQ vise à replacer le service du citoyen au cœur du métier de gendarme et de policier, notamment pour « lutter contre les délits, les nuisances, les incivilités ressenties au quotidien ». L’objectif annoncé est de « lutter contre tout ce qui fait naître (…) les sentiments d’insécurité » et « qui donne l’image de l’impuissance publique », a encore souligné le chef de l’État face aux représentants des forces de l’ordre.

Principale promesse du Président de la République durant la campagne, cette PSQ a l’ambition retisser avec les associations et les élus locaux, des formes d’action rénovées.

Au moment où l’on sent une crispation de plus en plus visible entre la police et les jeunes de nos quartiers notamment, au moment où l’on mesure quotidiennement une augmentation des incivilités dans notre commune, au moment où le nombre de voitures brûlées ne cesse d’augmenter à Fontenay et enfin, au moment où la baisse des effectifs de la police nationale est systématiquement regrettée par le Maire et la majorité municipale, je propose que Fontenay se porte candidate pour être ville test de cette nouvelle « police de sécurité du quotidien ».

En effet, ce test grandeur nature dans nos quartiers ne pourrait qu’être bénéfique pour améliorer durablement la tranquillité publique à laquelle chaque fontenaysien aspire. Elle permettrait de viser à « améliorer les relations entre les jeunes et la police », tel que cela a été inscrit dans le plan d’action pour la jeunesse récemment voté au Conseil municipal, et pour lequel les élus de notre groupe ont voté favorablement.

Même s’il n’y a pas d’appel à candidature stricto sensu, j’attends avec impatience que notre exécutif local se prononce sur ce sujet important, et montre sa volonté de retisser un lien nécessaire entre la police et la population, plutôt que de systématiquement stigmatiser et attiser cette relation si nécessaire à l’amélioration du cadre de vie.

Sur ces questions de tranquillité publique, même si la future "PSQ" porte encore quelques imperfections nous devons oser et tout tenter avec sérénité pour répondre aux attentes légitimes de nos habitants.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gildaslecoq.fr
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Ven 20 Oct 2017, 23:54

Pourquoi pas, mais sous réserve de bien appréhender les tenants et aboutissants, quelle police - nationale ou municipale, par exemple.

L'une des priorités de Macron est le lancement de la future PSQ, dont les contours restent encore assez flous, mais qui, selon ses promoteurs, ne marque pas un retour à la police de proximité créé par Lionel Jospin avant d'être supprimée par Nicolas Sarkozy.

« L'idée, c'est de s'adapter aux préoccupations de nos concitoyens » selon le lieu où ils vivent, et « de définir les organisations et les modes d'intervention (des forces de l'ordre) par rapport à ces besoins », explique l'Elysée.

La concertation sur la PSQ doit être menée d'ici la fin de l'année par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. Et une trentaine de villes se sont déjà portées candidates à l'expérimentation qui sera lancée début 2018, dont Lille, Grenoble, Toulouse, Saint-Denis ou Aulnay.

« La PSQ n'est pour l'instant qu'un concept (...) Si c'est pour faire des réformes esthétiques ou si c'est revenir à la police de proximité, alors on ne sera pas d'accord », a prévenu Jean-Claude Delage, secrétaire général du syndicat de policiers Alliance.

Toujours est-il qu’Élisa Martin, première adjointe en charge de la tranquillité publique, à Grenoble a certes réagi très positivement à cette annonce. « La déclaration de M. Eric Morvan est encourageante, Grenoble se tient prête à lancer l’expérimentation sur son territoire », assure l’élue.

. Et de réaffirmer la volonté de la Ville de Grenoble « d’user de tous les outils disponibles pour réduire durablement les incivilités au quotidien et ramener la sérénité sur l’espace public »..

Pour autant, poursuit Élisa Martin, si une augmentation des effectifs est indispensable, une réflexion collective reste nécessaire. « C’est pourquoi la Ville se réjouit de la concertation prévue prochainement avec les autorités locales, les organisations syndicales, les universitaires mais aussi et surtout avec les policiers », explique-t-elle.

La première adjointe considère en effet « qu’un travail de fond sur l’organisation de la police dans notre République doit débuter avec toutes les parties prenantes pour faire de la police de sécurité du quotidien un dispositif véritablement efficace contre les délits de basse intensité ».

Une réflexion qui doit s’inscrire, estime l’élue, dans une logique plus large intégrant la prévention, l’éducation, la police et la justice. « Naturellement, la Ville de Grenoble est volontaire pour participer à cet élan plus large », conclut Élisa Martin
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3968
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Sam 21 Oct 2017, 01:13

Quel dommage de voir une fois de plus le sujet sortir des marques que les Fontenaysiens attendent. Grenoble n'est pas notre préoccupation.  Il serait intéressant de lire M. Lachelache soucieux des contrôles au faciès après le message de M. Lecoq. Ou tout autre élu,  si vous en connaissez....

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Sam 21 Oct 2017, 01:28

Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3968
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Sam 21 Oct 2017, 01:35

Surprised

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Sam 21 Oct 2017, 01:45

Je trouve surprenant et dommage  que vous escamotiez la moitié de mon texte. La seconde moitié explicitant  pourquoi bien qu'y étant favorable j'emets quelques réserves tant que le périmètre de la PSQ ne soit précisé.

Un concept c'est bien. Une définition claire serait mieux.

Le contrôle au faciès a fait l'objet d'interventions en CM.
S'y référer.


Dernière édition par Libellule le Sam 21 Oct 2017, 03:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15675
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Sam 21 Oct 2017, 02:07

espérons que le "concept" en l'espèce les fonctionnaire qui vont le composer ne va pas se faire mettre en pièce par les loubards du quartier...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13328
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Lun 27 Nov 2017, 12:03

Une demande du maire et de l'opposition soutenue par une majorité de citoyens n'aspirant qu'à vivre en paix !



Citation :
Val-de-Marne : les candidats se bousculent pour la nouvelle police de proximité
Agnès Vives @VivesAgnes avec Marion Kremp| 26 novembre 2017

La « nouvelle police de sécurité du quotidien » voulue par Emmanuel Macron doit être testée dès le 1er janvier. Plusieurs villes se sont déjà manifestées.

Certaines villes l’annoncent haut et fort. D’autres se fendent d’un courrier auprès des autorités. D’autres encore y réfléchissent. La nouvelle police de sécurité du quotidien (PSQ) présentée par Emmanuel Macron le mois dernier suscite en tout cas bien des envies chez les maires du Val-de-Marne.

Quel territoire expérimentera à partir du 1er janvier cette nouvelle police de proximité ? Ce lundi, les syndicats policiers vont échanger sur le sujet avec le directeur territorial de la sécurité publique. Une réunion parmi d’autres : le préfet du Val-de-Marne est en train de sonder les communes.

Jeudi soir, en conseil municipal, les élus de Fontenay-sous-Bois ont ainsi appris du maire (FG) qu’il avait été « sollicité ». Jean-Philippe Gautrais s’était déjà dit « candidat » voilà quelques semaines : « Nous avons besoin de fonctionnaires de police qui se baladent dans les quartiers, qui discutent et qui rappellent la loi. » Il est soutenu par son opposant (UDI) Gildas Lecocq.

De son côté, le maire de Bonneuil a écrit au préfet de police pour avoir un éclairage sur ce dispositif, destiné à « lutter contre les délits, les nuisances, les incivilités ressenties au quotidien », selon le président. « Nous avons perdu en proximité avec la population, avance Patrick Douet (PCF). Avant nous avions 13 policiers sur Bonneuil. Désormais, les effectifs du commissariat de Créteil sont détournés pour garder la préfecture, le dépôt du tribunal, lors des manifestations… » Il doit s’en entretenir avec Laurent Cathala, le maire (PS) de Créteil, qui relève de la même circonscription. Ce dernier devrait « vraisemblablement présenter la candidature de Créteil » mais attendait cet entretien.

Une candidature qui a l’avantage d’avoir le soutien, prononcé semble-t-il, des policiers de Créteil. De quoi susciter des craintes. Franck Le Bohellec, le maire (LR) de Villejuif évoquait mi-novembre sur les réseaux sociaux le choix de Créteil « sans que ce soit officiel » alors que « Villejuif en a besoin ». Il avait formulé sa prétention à la PSQ dès l’annonce présidentielle, soutenu par le sénateur (UDI) Laurent Lafon. Quelques jours après, c’était la municipalité (PCF) d’Ivry qui s’était manifestée.

« A ce stade, rien n’est acté », insiste la préfecture du Val-de-Marne. Le préfet doit rendre sa copie mi-décembre. Dans la foulée, le gouvernement doit annoncer sa sélection.
http://www.leparisien.fr/bonneuil-sur-marne-94380/val-de-marne-les-candidats-se-bousculent-pour-la-nouvelle-police-de-proximite-26-11-2017-7416798.php
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3968
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Lun 27 Nov 2017, 20:34

Bonne perspective. Mais certains élus ou simples citoyen, allergiques à l'ordre, et notamment aux forces de l'ordre, trouveront à redire .

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15675
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Lun 27 Nov 2017, 22:30

Pour autant que je comprenne la doctrine (est elle définie) de cette nouvelle police... dont le recrutement spécial ou commun avec celle que nous connaissons ? dont on ignore si elle est différente en matière de formation tout ce flou non artistique me laisse perplexe.

Je vais soit réagir à l'anglaise : wait and see
Soit à la française : usine à gaz dont l'efficacité va être vaine et nouvelles cibles pour les loubards que nous connaissons que trop.

On a lancé l'idée mais à ce jour tout est flou, mal ou non défini...
Sommes nous devant un coup de pub ou devant une affaire immature qui sera couteuse et inefficace ?
Pour l'instant je ne sais pas comment elle va fonctionner, son organigramme dans les services existants, son recrutement, sa formation, son domaine d'intervention et ses moyens.

On macronise à donf ! c'est une méthode de gouvernement.

Exemple : on doit renvoyer les étrangers indésirables (quelle autorité ! mieux que le FN) et on n'a pas financé les moyens de les expulser...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3968
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Lun 27 Nov 2017, 22:54

Gérard a écrit:
Bonne perspective. Mais certains élus ou simples citoyen, allergiques à l'ordre, et notamment aux forces de l'ordre, trouveront à redire .

Comment concilier la demande de renforcement de la présence des forces de l'ordre à Fontenay et la position officielle de la majorité, exprimée en conseil municipal, de refuser les multi contrôles d'identités?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Lun 27 Nov 2017, 23:50

Savoir trouver le juste milieu. Tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15675
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 28 Nov 2017, 00:31

sur quels critères se détermine le "juste milieu" et surtout qui le détermine ?

Etant donné que l'on ne sait pas faute de statistiques qui fait quoi et où (c'est la loi) doit on être surpris que la police patauge et fasse comme elle peu avec la totale absence d'information voulue par ceux qui la dirigent ?

Et oui il y a un moment où l'incohérence et la doctrine trouvent leurs limites, dommage que ceux qui en subissent les conséquences ne soient pas ceux qui prennent les décisions imbéciles.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13328
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 28 Nov 2017, 00:48

On ne peut pas demander plus de sécurité et systématiquement critiquer toute initiative avant même que celle-ci ait été mise en pratique !

Ce qui est sûr c'est que même sans  aucune statistiques, si les mêmes policiers, que ceux-ci soient nationaux, municipaux, de proximité, du quotidien, .... circulent régulièrement dans un quartier en échangeant avec commerçants, gardiens, habitants, .... ils auront une certaine vision de ce quartier, de ce qui s'y passe et de se qui s'y trame...

Et ce sans avoir besoin de multi-contrôler les jeunes de ce quartier puisqu'ils les connaitront à force de les voir tenir les murs ou lustrer les voitures...

Reste après à voir comment ces informations de terrains seront exploitées par police, justice, municipalités, bailleurs, ...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15675
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 28 Nov 2017, 02:09

La question est pour certains quartier l'impossibilité d'y circuler... et oui dans un pays où on tend des embuscades à la police et où on donne comme instruction d'éviter certains points...
On y agresse même les pompiers qui ont été appelés pour porter secours à des habitants. Le "jeune"  frappe le pompier qui porte secours à la grand mère de son voisin.

Je ne parle pas de fantasmes mais d'une réalité.

On ne rétablira pas l'ordre républicain selon l'expression chère aux démagogues avec des gentils policiers qui viendront voir les commerçants qui ont fermé boutique et discuteront avec des gardiens d'immeubles (lorsqu'il y en a encore)  dont la vie sera pourrie parce qu'ils seront des balances.
Les témoins de faits délictueux n'osent même plus aller au tribunal et les avocats intransigeants pour ce qui concerne le respect de leur "secret professionnel" réfutent le témoignage sous X qui protège les témoins... itou pour la presse qui exige le secret de ses sources mais veut tout déballer sur la table et matière criminelle y compris en mettant en jeu la vie de ceux qui témoignent.

La gauche qui avait "inventé" la police dite de proximité ne faisait que tenter de remettre en usage ce que l'on appelait il y a bien longtemps l'ilotage.

Epoque lointaine ou les propriétaires d'immeubles dits de "rapport" allait au commissariat du quartier demander si un policier n'aurait pas souhaité que son épouse soit concierge habitant sur place dans la loge de son immeuble.
Sans oublier les policiers à vélo qui circulaient par 2 la nuit dans les rues de banlieue... chiche qui est volontaire pour essayer maintenant ?
Le tout étant un facteur de tranquillité publique.

Soyons sérieux : la police de proximité ou celle que l'on veut mettre en place sous un autre nom ne peut fonctionner que dans un contexte apaisé... penser que l'on peut faire le contraire est une erreur.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13328
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 28 Nov 2017, 06:23

tonton christobal a écrit:
La question est pour certains quartier l'impossibilité d'y circuler... et oui dans un pays où on tend des embuscades à la police et où on donne comme instruction d'éviter certains points...


Ce n'est pas une raison pour ne pas mettre en place la police de proximité du quotidien, dans certains quartiers cette mise en place sera facile, dans d'autres difficile....

Et si cette police évite le cambriolage de pavillons dans un quartier "facile" comme le Plateau ou l'agression d'une mamie aux Rigollots ce sera déjà ça même si il y a des difficultés dans des quartiers tels que Larris, Bois Cadet ou La Redoute.... Ce qu'il faut c'est que ces quartiers difficiles ne soient pas pour autant abandonnés...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15675
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 28 Nov 2017, 07:23

L'incohérence se tient toute entière dans l'idée que l'on nous vend que cette police du ... ou de... je ne sais trop quoi va être capable de résoudre les problèmes des quartiers en difficulté.

S'il s'agit de faire patrouiller des policiers dans des endroits calmes et pacifiés nul doute que tout se passera bien. Ceux qui cassent les pavillons ne sont généralement pas ceux qui y habitent... donc si nous voulons supprimer les casses de pavillon il serait bon d'intervenir où se trouvent les casseurs et là pas question de patrouiller.

C'est ce genre de tactique qui consiste à mettre des gugusses en arme partout pour le cas échéant intervenir lors d'une attaque au lieu de ne pas attendre la commission des attentats pour débouler en force chercher à domicile les coupables que l'on connait.
On les connait d'autant plus que dans les heures qui suivent les attentats on va les chercher chez eux... Au lieu d'attendre que les radars de la police les perdent de vue on pourrait anticiper en faisant un peu de prévention.

Nous avons un problème d'armes chez nous... des terroristes disposent d'armes de guerre venant des pays de l'est : Mesure prise : on empoisonne la vie des chasseurs et des tireurs sportifs dont les armes sont répertoriées au niveau national et dont les détenteurs font l'objet d'enquêtes... la logique même !

Peut être pourrait on envisager de cibler des cités ou on se trucide allégrement et régulièrement lorsque l'on ne fait pas cuire les ennemis dans un coffre de voiture.
Une opération bien menée et sérieuse serait sans doute plus productive... mais ce n'est pas au programme.

Pourquoi ? peut être la trouille des émeutes et des intérêts électoraux à ne pas perturber... sait on jamais ?

Je crois qu'il serait bon que je n'expose plus mes idées car elles vont révolutionner le bocal de la naïveté institutionnelle et du laxisme étatique.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 28 Nov 2017, 08:09

@tonton : On a toujours l'impression dans vos propos que vous n'êtes que favorable à la montée des guerres et non àdes recherches d'une culture plus apaisée et porteuse d'espoir de pacification. Ou a ce que les banlieues s'enflamment pour de vrai, plutôt que d'y accroître la sécurité. N'y voyez aucune insulte. Votre échappatoire fque noue nous rabâchez en ce moment. Exprimer une impression tient du simple fait que l'on peut penser autrement que vous.


Dernière édition par Libellule le Mar 28 Nov 2017, 08:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15675
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 28 Nov 2017, 08:12

On juge les gens sur les faits... vos impressions vous sont propres et ne sont en aucun cas des faits avérés.

Mes propos n'engagent que moi, j'ai des avis qui reposent sur des expérience personnelles que d'autres n'ont pas.

Je ne cherche à convaincre personne j'expose mes idées que je formule comme le font les intervenants de ce forum.

Si ce que j'écris ne vous convient pas c'est VOTRE PROBLEME et non le mien.


Dernière édition par tonton christobal le Mar 28 Nov 2017, 08:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 28 Nov 2017, 08:14

les faits ?

Les banlieues ne sont pas à feu et à sang.
Pour les quartiers les plus difficiles un travail au fond est en court. Sad


Dernière édition par Libellule le Mar 28 Nov 2017, 08:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15675
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 28 Nov 2017, 08:18

Vous avez le droit de le dire, de l'écrire et de le croire... ce n'est pas mon avis.

Il n'est pas question que je passe le réveillon à argumenter.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13328
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 28 Nov 2017, 08:30

Libellule a écrit:
Les banlieues ne sont pas à feu et à sang.
Pour les quartiers les plus difficiles un travail au fond est en court.


Il serait plus exact d'écrire "Toutes les banlieues ne sont pas à feu et à sang" car dans certaines de celles-ci, les plus populaires ou les plus défavorisées au choix, il existe des situations qui effectivement frôlent à minima la zone de non droit au pire l'émeute quasi permanente....
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 28 Nov 2017, 08:58

Fontenay-sous-bois n'en fait pas partie (le sujet de fond).
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13328
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 28 Nov 2017, 09:16

Libellule a écrit:
Fontenay-sous-bois n'en fait pas partie (le sujet de fond).

Certains quartiers de Fontenay sans être "à feu et à sang" sont néanmoins (très) sensibles: trafics, économie parallèle, police nationale n'intervenant qu'à plusieurs équipages, police municipale n'intervenant que le matin, ...

Le coup de filet aux Olympiades la semaine dernière en est l'illustration.... Voir: http://www.plateaufontenay.net/t2701-coup-de-filet-anti-drogue-a-fontenay-sous-bois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15675
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 28 Nov 2017, 09:21

Fontenay est un ilot de paix et de sérénité. Il suffit pour s'en convaincre de demander aux gens qui se font braquer ou a ceux qui se plaignent des vente de came...ce qu'ils en pensent.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13328
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 28 Nov 2017, 09:32

tonton christobal a écrit:
Fontenay est un ilot de paix et de sérénité. Il suffit pour s'en convaincre de demander aux gens qui se font braquer ou a ceux qui se plaignent des vente de came...ce qu'ils en pensent.


Le discours des politiques de la majorité tend à minimiser la situation, celui de ceux de l'opposition à l’amplifier...

Ceci étant, nombre d'élus de la majorité admettent néanmoins et objectivement qu'il y a des problèmes dans certains quartiers de notre ville ce qui ne semble pas être le cas de Libellule....

Au delà de toute attaque personnelle, peut-être juste un manque de pratique de la ville de sa part ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 28 Nov 2017, 09:51

Arrêtez de vous fier aux apparences. Si je suis un pacifiste absolu depuis très longtemps https://www.babelio.com/livres/Monod-Dictionnaire-humaniste-et-pacifiste/978617 je ne pose aucune oeillère sur la situation locale. Pas de minimisation ni amplification, j'apprécie votre conclusion.

Peut être qu'en terme de connaissance de la ville, son passé, son présent, et son futur, en sais je un peu plus que vous y compris des alouettes au Bois Cadet, Olympiades, Redoute et Larris compris, en passant par les Peripoles, La boucle et la pointe.

Partout, de jour comme de nuit je suis allé sur le terrain. A pied bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3484
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 28 Nov 2017, 11:56

Qu'attendre d'une "police de sécurité du quotidien" plus présente dans les quartiers de la ville ? Il y a les objectifs, les moyens nécessaires et les résultats attendus ou à venir.
Objectifs, donc : améliorer durablement la tranquillité publique, viser à « améliorer les relations entre les jeunes et la police » (en citant le 1er message de G. Lecoq). Et aussi, une meilleure connaissance par la présence sur le terrain.
Simple rappel, le Code général des collectivités territoriales n'empêche pas les municipalités d'y participer (extraits)
Citation :
Article L2212-2 : La police municipale a pour objet d'assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques. Elle comprend notamment :
(..)
2° Le soin de réprimer les atteintes à la tranquillité publique telles que les rixes et disputes accompagnées d'ameutement dans les rues, le tumulte excité dans les lieux d'assemblée publique, les attroupements, les bruits, les troubles de voisinage, les rassemblements nocturnes qui troublent le repos des habitants et tous actes de nature à compromettre la tranquillité publique ;

3° Le maintien du bon ordre dans les endroits où il se fait de grands rassemblements d'hommes, tels que les foires, marchés, réjouissances et cérémonies publiques, spectacles, jeux, cafés, églises et autres lieux publics ;
(..)
Les moyens ? Un débat parait porter sur le risque local : (milieu tranquille = patrouille) vs (milieu hostile = escadron ?) Mais si descente en masse pour fouille générale, ça va être difficile après d'améliorer les relations (un des objectifs) ou la connaissance fine. Le risque (pour eux-mêmes) selon les quartiers, les policiers sont les mieux placés pour l'évaluer.
La nécessité de renseignements en amont de l'action, c'est celle de sources locales. Soupçonner voire présumer délinquants l'ensemble des habitants d'un quartier à risque, serait omettre que beaucoup sont les premières victimes du voisinage. Et, témoignage d'un habitant de Fontenay, il reste possible d'y circuler bien des années sans dommage (sinon des tentatives de m'écraser ; motif 1 : "je ne vous ai pas vu", motif 2 : "j'avais le temps de passer"...)

Mais au-delà des questions de police, la question gênante (et déjà soulevée par tonton) et non (ou mal) résolue reste en aval  : on arrête des auteurs de délits, et après ? Quelles sanctions graduées pour  faire baisser la délinquance ?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13328
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 28 Nov 2017, 12:14

Salamandre a écrit:
---/---
Soupçonner voire présumer délinquants l'ensemble des habitants d'un quartier à risque, serait omettre que beaucoup sont les premières victimes du voisinage.
---/---


Sachant effectivement que dans un quartier ce ne sont généralement que quelques familles voir un commerce qui pourrissent la vie aux autres qui eux n'aspirent qu'à vivre en paix....

Dans le cas de familles dont certains membres dealent, des bailleurs sociaux n'hésitent pas à procéder à des expulsions... Est-ce la solution ?
Voir: http://www.plateaufontenay.net/t2215-les-bailleurs-sociaux-face-au-probleme-des-dealers#77488

Dans le cas d'un commerce, le commerçant a beau jeu d'affirmer qu'il n'est pas responsable de ce que font ses clients en dehors de son magasin...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15675
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 28 Nov 2017, 18:58

Effectivement l'anarchie et l'insécurité permanentes dans un quartier sont le fait de quelques individus bien connus. On est donc en droit de s'interroger et surtout d'interroger nos dirigeants et ce fort logiquement sur l'efficacité des mesures prises...

Pourquoi des gugusses délinquants dès l'enfance, qui ont fait l'objet de procédures multiples dont l'activité délictuelle va en s'intensifiant et progresse en gravité sont toujours dehors alors que la liste de leurs méfaits s'allonge.
Doit on s'étonner que devant l'impunité générale ces loubards ne connaissent plus de limite à leurs activités ? pas du tout c'est la suite logique d'une doctrine politique guidée par des intérêts personnels qui n'ont rien à voir avec l'intérêt général.
Ne parlons pas de l'action de la justice elle est au dessus de toute critique. pas d'ennui SVP !

Dans certaines villes lorsque l'on a la bénédiction du premier magistrat de la commune pour "bazarder" pourquoi se priver ?

Une de mes relations chef d'un commissariat de quartier de Paris m'expliquait que globalement sur l'année l'activité de quelques familles "avantageusement connues des divers services d'archives de la police " fournissait du travail à un fonctionnaire et demi... à plein temps et ce rien que pour les procédures. Les interventions multiples sur site n'étant pas comptabilisées.
Lorsque malencontreusement quelques uns de ses individus prenaient des vacances à Fresnes ou à la santé les statistiques criminelles de son secteur s'allégeaient.

A noter que c'est la même chose en matière d'islamistes : sur le plan local, on connait, on signale et on attend... curieusement lorsqu'un attentat se produit les archers du roi ont vite fait de savoir où aller piocher...

Tout cela il ne faut pas le dire et encore moins l'écrire... c'est un signe d'imprégnation facho, réac qui vote mal !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13328
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 19 Déc 2017, 22:40

Citation :
Deux Français sur trois se sentent en insécurité

Orange avec AFP, publié le mardi 19 décembre 2017 à 10h15

SONDAGE. Le dernier baromètre Odoxa pour Fiducial révèle une hausse spectaculaire du sentiment d'insécurité en France : + 6 points à 66% en trois mois.

Les Français ne se sentent pas en sécurité dans leur pays.

Deux ans après le début de la vague d'attentats jihadistes qui a fait 241 morts dans le pays, le terrorisme s'est imposé comme le premier sujet de préoccupations des Français, devançant le chômage, révélait une vaste enquête annuelle de L'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) et de l'Institut national de la statistique (Insee) au début du mois. Mardi 19 décembre, le dernier baromètre* Odoxa pour Fiducial indique quant à lui que le sentiment d'insécurité n'a jamais été aussi fort depuis que ce sondage a été lancé, en mai 2016.

66% des Français interrogés indiquent en effet qu'il leur arrive de se sentir en insécurité (17% souvent, 49%de temps en temps), soit 6 points de plus que le trimestre dernier. Un sentiment plus fort chez les femmes (71%) que chez les hommes (59%).

"Logiquement dès lors, la confiance en la capacité du gouvernement à assurer la sécurité baisse également", notamment en matière de terrorisme, puisque 56% des sondés affirment être moins confiants, une baisse de 4 points par rapport à septembre. Ils sont également 70% à ne pas croire que le gouvernement puisse assurer leur sécurité en ce qui concerne la délinquance, le cambriolage et les agressions (-2 points). "L'insécurité n'est pas un fantasme, une forte majorité de Français a déjà été victime d'un vol ou d'une agression : c'est le cas de 62% d'entre eux", affirment les auteurs de l'étude.

Un constat qu'avait déjà dressé le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. "L'insécurité ressentie par nos concitoyens provient tant de la menace terroriste que des infractions et des incivilités subies au quotidien, qui contribuent pour partie au malaise démocratique qui s'exprime dans le pays. Leur persistance, malgré l'action déterminée et l'engagement remarquable des policiers et des gendarmes, réduit la confiance de la population en notre capacité à la protéger", écrivait-il le 27 octobre dernier dans un courrier, souligne Le Figaro.

Si la population ne fait pas confiance au gouvernement, elle compte en revanche beaucoup sur l'une de ses mesures phares en matière de sécurité. 90 % des Français se déclarent en effet favorables à la police de sécurité au quotidien (+2 points).
Annoncé en août dernier par Gérard Collomb, ce dispositif a pour but de gérer la sécurité des quartiers dits "sensibles", tout en établissant du lien avec les habitants.
---/---

* Enquête réalisée auprès d'un échantillon de 986 Français représentatif de la population interrogés par Internet les 6 et 7 décembre 2017.
https://actu.orange.fr/france/deux-francais-sur-trois-se-sentent-en-insecurite-magic-CNT000000UhFEj.html
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3968
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 19 Déc 2017, 22:58

Tout dépend des villes et des quartiers.
Mais avec au moins 1 Français sur 3 qui se sent réellement en insécurité on est loin du ''sentiment'' illusoire dont parlaient Jospin et les socialistes-croyants d'une idéologie dépassée

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mer 20 Déc 2017, 05:02

La peur de l'autre en période de crise est une constante De la nature humaine à même de destabiliser la notion plus pacifique du vivre ensemble.

L'augmentation du besoin de police s'accroît en ces périodes. La vidéo surveillance rassure comme rassure la ceinture dans un avion. Il en faut mais à bon escient.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3097
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mer 20 Déc 2017, 05:42

Libellule a écrit:

La peur de l'autre en période de crise est une constante De la nature humaine à même de destabiliser la notion plus pacifique du vivre ensemble.

L'augmentation du besoin de police s'accroît en ces périodes. La vidéo surveillance rassure comme rassure la ceinture dans un avion. Il en faut mais à bon escient.

On voit bien que libellule ne connaît pas du tout la réalité du terrain et de se que vivent des habitants de certains quartiers.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mer 20 Déc 2017, 05:50

Détrompez vous.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3097
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mer 20 Déc 2017, 06:00

Non non, je ne me trompe pas, je suis tout à fait lucide.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13328
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Ven 09 Fév 2018, 14:08

C'est raté pour Fontenay, voilà qui va en rassurer certains dans les quartiers où le business prospère et les gamins se verront toujours proposer de la "weed" en allant chercher le pain !

La question que l'on peut se poser est celle de savoir si, comme pour la station de métro à Verdun, les intérêts des fontenaysiens qui souhaitaient plus de gardiens de la paix sur la commune ont été réellement défendus par les élus ?

Personnellement on ne m’empêchera pas d'en douter !



Citation :
Champigny seule ville pour la police de proximité
08 février 2018,

Tout le monde ou presque s’attendait à ce que Créteil et Fontenay soient retenus pour tester la police de proximité dans le département. Finalement, une seule ville bénéficiera de ce dispositif.

Il s’agit de Champigny.
Plus particulièrement les quartiers du Bois-l’Abbé (déjà classé en zone de sécurité prioritaire) et des Mordacs. L’annonce a été faite ce jeudi après-midi par le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb.

La mise en place est prévue en janvier prochain. « C’est évidemment une aubaine pour les habitants, réagit un policier de Champigny. Après on ne sait pas encore concrètement ce que ça va changer pour nous. L’aubaine serait de récupérer du monde. »

Christian Fautré, le maire (PCF) par intérim, « prend acte de ce choix » : « La ville était candidate. Par cette décision, on reconnaît qu’il y a un besoin. Maintenant, j’attends les moyens supplémentaires. »
http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/champigny-seule-ville-pour-la-police-de-proximite-08-02-2018-7549020.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15675
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Ven 09 Fév 2018, 19:08

Les moyens comme dit le maire de Champigny (refrain traditionnel) c'est un aspect de la question... ce que l'on en fait, quelles directives de travail seront données ? et doit on poser la question, quel sera le suivi de ces actions... là ça va être le flou "faut kça marche mais pas de vague" "n'allez pas nous foutre le bordel en faisant du zèle."

Traditionnellement l'action policière se conçoit selon des axes connus :
Connaissance de l'environnement
Prévention
Constatation des infractions
Enquête pour en interpeller les coupables
Mise à disposition de ceux ci devant la justice

Lorsque l'on pense que c'est en disant bonjour aux commerçants du coin s'il en reste et s'ils n'ont pas peur de parler que l'on va mettre fin au trafic de stup local, je crains que si ça fonctionne à la télé avec Navaro et Julie lescaux l'affaire soit moins concluante dans la "vraie vie"
On peut penser qu'en étant copain avec le gamin, son cousin va arrêter de racketter le coiffeur. On a toujours le droit de rêver ça ne coute pas cher.
Si on pense que l'on aura des infos sur le go fast en préparation en étant sympa avec les "enfants de Marie" du cathé voisin... je crois pouvoir vous dire sans crainte d'être démenti que c'est une option erronée.

Alors que faire ? précisément ce qu'i n'est pas dans les journaux, ce que nos consciences nationales autoproclamées qui font de la police aux infos refusent d'imaginer... Ce qui fonctionne c'est précisément ce dont on ne parle pas, que l'on ne veut pas savoir ou en fait ce que l'on sait mais qu'il est interdit de penser et encore plus de dire... en bref ce qui permettrait d'être efficace.

Comme je n'ai pas l'intention de perdre plus de temps sur le sujet et d'engager un débat de spécialistes avec des gens qui ne connaissent pas le sujet sinon à travers les prismes de leurs engagements politicards ou vaguement idéologiques je vais m'arrêter là.

NB : avec pinpin nous avions une "police de proximité" on faisait de la proximité mais on oubliait de faire de la police... ce qui ne faisait pas descendre le niveau de délinquance.
Les gentils étaient toujours gentils et les autres continuaient leurs "affaires"
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15675
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Ven 09 Fév 2018, 22:24

Police de sécurité du quotidien : "Certains quartiers devront" d'abord "être reconquis", selon le directeur de la police

Eric Morvan, directeur général de la police nationale, a expliqué, vendredi sur franceinfo, que les effectifs supplémentaires dans le cadre de la police de sécurité du quotidien seront déployés dans les quartiers à partir du mois de septembre.

"Par quartier et en moyenne, c'est une quinzaine" de policiers qui vont être déployés dans le cadre de la police de sécurité du quotidien (PSQ), a expliqué Eric Morvan, directeur général de la police nationale, vendredi 9 février sur franceinfo. Cette réforme promise par le candidat Emmanuel Macron après l'affaire Théo et la grogne inédite dans la police a été dévoilée par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, jeudi.
franceinfo : Les quartiers dits difficiles ont-ils été mis de côté pendant un temps ?
Eric Morvan : Il y a une diversité de situations. Il y a des quartiers où il y a une délinquance importante qui sont enkystés depuis longtemps. Certains n'ont pas encore basculés, mais il faut y apporter une attention toute particulière. Il y a des quartiers plus calmes qu'il faut accompagner, notamment dans les politiques locales de rénovation urbaine. La police locale de sécurité du quotidien a pour ambition de prendre toute la diversité de ces situations. C'est vrai que certains quartiers particulièrement difficiles devront être reconquis avant de pouvoir y développer une police de contact avec la population.

Combien de policiers vont être déployés ?
Par quartier et en moyenne, c'est une quinzaine, mais l'effort ne se situe pas uniquement à ce niveau-là. Il faut évidemment plus d'effectifs, mais il faut aussi mieux utiliser les effectifs dont nous disposons déjà. C'est l'abandon de tâches indues, la modernisation de leurs pratiques avec des outils numériques, la simplification de la procédure pénale. C'est de la disponibilité supplémentaire pour être au contact de la population.


--------------------------

On va envoyer les "jeunes" promus... dans la mêlée ! bon courage. 15 policiers de plus répartis sur 5 brigades résultat 3 policiers sur zone sans compter les absences congés... ça c'est du renfort !

Si on commence à comprendre que pour faire la proximité il faut pouvoir pénétrer y compris physiquement dans l'espace c'est un progrès .
Ce n'était pas au programme des humanistes doctrinaires qui pensait que l'affaire était "portes ouvertes" .
Avant de jouer au ballon avec les jeunes il faut faire le ménage... j'attends pour déguster le spectacle et le bazar médiatique qui va suivre.

Si l'opération n'est pas virtuelle elle ne se fera pas sans "friction" dans le cas contraire ce sera une nouvelle opération "poudre aux yeux"
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15091
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Lun 12 Fév 2018, 23:41

Police municipale : la proposition de Valérie Pécresse
La présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse a proposé de rendre « obligatoires » les polices municipales dans les villes de 10 000 habitants.
SOURCE AFP Le Point
 
"Je pense que le rôle de la police nationale, c'est de faire peur aux délinquants et que le rôle de la police municipale, c'est de rassurer les honnêtes gens", a expliqué la présidente de la région Île-de-France .


Valérie Pécresse (LR) donne son avis sur la police municipale. Dimanche 11 février, la présidente de la région Île-de-France a proposé de rendre « obligatoires » les polices municipales dans les villes de 10 000 habitants, en se disant par ailleurs « mal à l'aise » avec la future police de sécurité du quotidien. Interrogée sur cette police, dont les contours ont été dévoilés jeudi par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb et qui doit se déployer après une expérimentation dans une trentaine de quartiers

« Moi je crois qu'aujourd'hui, la police de proximité, c'est la police municipale. Et qu'il faudrait donner aux communes la possibilité de beaucoup plus de moyens pour faire cette troisième force de police qui serait la police de proximité », a-t-elle poursuivi, en dénonçant un « mélange de genres » que « de demander de faire et la répression et la prévention ». « Le vrai sujet, ce serait de rendre obligatoires les vraies polices municipales dans les villes de plus de 10 000 habitants, en leur donnant les moyens de le faire », a-t-elle dit.

La police de sécurité du quotidien (PSQ), réforme promise par le candidat Macron après la retentissante « affaire Théo » et la grogne inédite dans la police, promet notamment davantage de moyens dans des quartiers. Gérard Collomb a annoncé jeudi que, d'ici à janvier 2019, trente quartiers difficiles bénéficieraient de « moyens supplémentaires » – un renfort de 15 à 30 policiers chaque fois.

Trente autres quartiers suivront d'ici à 2020. Au total, 1 300 effectifs supplémentaires y seront affectés, dans une « logique des zones de sécurité prioritaire (ZSP) » lancées sous Manuel Valls, selon des proches du ministre de l'Intérieur.

Valérie Pécresse a par ailleurs appelé à « renforcer la police nationale » et « renforcer le nombre de zones de sécurité prioritaires », dans lesquelles, selon elle, « on devrait mettre beaucoup plus d'effectifs de police ». « On devrait aussi mettre des ZSP y compris dans le métro, les transports en commun, sous terre », a-t-elle poursuivi, en se félicitant qu'une ZSP ait été étendue aux stations de métro, notamment dans le 18e arrondissement de Paris.

Réclamés à tous les échelons de la police nationale, de la base au commandement, les renforts en effectifs sont un des piliers de la réforme de la sécurité publique, lancée jeudi 8 février par le ministère de l’intérieur. Pour remettre les forces de l’ordre sur le terrain, Gérard Collomb a déclaré que, « dans les cinq ans qui viennent, nous allons créer 10 000 postes » dans la police et la gendarmerie.

Dans un contexte de menace terroriste, les recrutements étaient déjà repartis à la hausse sous le précédent quinquennat avec près de 9 000 créations de postes. Un changement de braquet radical, après les années de rigueur de la RGPP (Révision générale des politiques publiques). « Alors qu’on a recruté moins de 500 élèves gardiens de la paix en 2012, on en a pris 4 800 en 2016 et 4 700 en 2017 », témoigne Philippe Lutz, ‎directeur central du recrutement et de la formation de la police nationale. Cette année, un concours exceptionnel, en plus de la session ordinaire, doit se tenir en mars, comme ce fut le cas déjà en 2016, après les attentats.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3097
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 13 Fév 2018, 06:28

@libellule
Encore une fois un joli copier/coller, mais vous, vous en pensez quoi de cette proposition, pour une fois osez vous exprimer avec vos propres mots, enfin si c'est pas trop difficile pour vous.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13328
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 13 Fév 2018, 07:17

Ce qui est sûr c'est que si Fontenay avait été retenu pour la police de proximité ça aurait mis fin aux "spots" de deal qui pourrissent la vie de certains habitants...


Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15675
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 13 Fév 2018, 22:24

On a le droit de rêver ! Ce n'est pas encore interdit par macron.

Mais même si on peut rêver il ne faut pas tomber dans les "fake dream"
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13328
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 27 Fév 2018, 11:25

Non seulement Champigny a obtenu sa police de proximité mais en plus la municipalité soutient la résidentialisation...

Citation :
Champigny : le bailleur a fermé les portes du « supermarché de l’héroïne » du Bois-l’Abbé
Laure Parny| 26 février 2018

Après les demandes répétées des habitants du square Lulli, des grilles ont été posées par Paris Habitat pour condamner les deux derniers halls traversants du quartier. De quoi faire fuir les dealers d’héroïne qui s’étaient installés là.
---/---
Ce vendredi ont été posées de grandes grilles rouges qui condamnent entièrement l’accès à ce porche. Le bailleur, Paris Habitat, avait promis la pose de cette grille il y a quelques semaines, quand les habitants avaient sollicité les élus locaux et le bailleur sur ce qu’ils surnommaient « le supermarché de l’héroïne ». Près de 40 000 € sont investis par Paris Habitat à chaque hall à fermer.

« La pose de cette grille, c’est la meilleure solution, ça va limiter les agressions qui étaient devenues fréquentes », insiste un locataire, qui avait déjà trouvé des seringues dans le jardin d’enfants au bout de l’immeuble. Certains habitants n’osaient plus passer par ce porche. D’autres accompagnaient leurs enfants au collège, pourtant situé à quelques mètres à peine, de peur qu’ils se fassent agresser.

Le point de deal était situé entre la bibliothèque, le collège et le club pour les 11-15 ans, dans l’un des deux derniers halls de ce type qui n’avaient pas encore été fermés. Maintenant ils le sont tous dans ce secteur du Bois-l’Abbé.

« Le seul problème, c’est que ça fait un peu prison à force, et ça nous oblige à faire tout le tour des bâtiments, notamment pour aller à nos voitures, regrette Mounia, dans le quartier depuis plus de 20 ans. Si ça met fin aux bagarres qui finissaient à coups de couteau, ça vaut le coup. Mais ne vont-ils pas s’installer ailleurs dans le quartier ? »

Les élus municipaux avaient soutenu la demande des habitants face au bailleur, mais veulent que les mesures ne s’arrêtent pas là. « Il faut poursuivre la résidentialisation et la pacification du quartier, insiste Jean-Jacques Guignard, adjoint (PCF). Nous espérons tous que l’arrivée de la police de la sécurité et du quotidien sera accompagnée d’effectifs suffisants pour faire un travail de prévention, à la fois des troubles de voisinage et du deal. »
http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/champigny-le-bailleur-a-ferme-les-portes-du-supermarche-de-l-heroine-du-bois-l-abbe-26-02-2018-7580358.php
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3484
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 27 Fév 2018, 20:35

Citation :
Près de 40 000 € sont investis par Paris Habitat à chaque hall à fermer.
( )
Mais ne vont-ils pas s’installer ailleurs dans le quartier ?  

Presque tout est dit, sauf le montant des subventions pour bailleurs sociaux. Qui paie, à la fin ? La mairie de Paris ?

Et puis, la hauteur des grilles n'est pas tout : aucun château fort du Moyen Âge n'est resté imprenable, sans garnison suffisante (les "archers du roi" dirait tonton)
Citation :
« Nous espérons tous que l’arrivée de la police de la sécurité et du quotidien sera accompagnée d’effectifs suffisants pour faire un travail de prévention, à la fois des troubles de voisinage et du deal. »

Presque tout est dit (bis), sinon que la prévention ne peut être déléguée à la seule police, fut-elle de proximité.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15675
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Mar 27 Fév 2018, 21:14

et que lorsque la prévention ne fonctionne pas on revient au point de départ...

Les policiers éboueurs ramassent les poubelles, d'autres les remplissent, les camions les transportent mais la centrale de traitement des déchets n'est pas efficace ou est en panne...

Donc l'affaire n'est pas en voie de résolution puisque nombre de déchets retournent d'où ils viennent.

Vaste programme... réparer la centrale sans doute en construire d'autres, acheter des camions poubelles neufs pour les éboueurs qui feront ce qu'ils peuvent avec le matériel dont ils disposent comme d'ab.
On ne se privera pas de les critiquer (les éboueurs), il passent trop tôt, trop tard, ne sont pas là lorsque l'on le voudrait, encombrent la rue... parfois même ils sont bruyants,  mais peu de gens veulent prendre leur place.

Il est vrai que ce n'est pas trop bien payé, que c'est salissant et peu considéré. (en plus ils sentent mauvais)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13328
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Sam 31 Mar 2018, 10:12

Citation :
Val-de-Marne : c’est le nouveau plan pour la police de proximité
Denis Courtine| 30 mars 2018, 20h42 |0

Lors d’une réunion en préfecture ce vendredi, le Préfet de police Michel Delpuech a annoncé des mesures devant les maires du département.

Ne vous inquiétez pas, cela va bien se passer. C’était, pour résumer, le message que le Préfet de police Michel Delpuech a adressé ce vendredi matin aux maires du Val-de-Marne lors d’une réunion organisée à la préfecture à Créteil. Il a annoncé plusieurs mesures.

100 à 150 policiers en plus. Selon le Préfet de police, « cet apport particulier pour le Val-de-Marne » doit intervenir avant la fin du quinquennat. Et, promet-on dans son entourage, ces renforts se feront hors sortie d’école. Les « services de proximité de sécurité » seront privilégiés. Par ailleurs d’ici la fin de l’été, la garde de nuit et de week-end de la préfecture sera supprimée ce qui permettra de redéployer 10 policiers.

Les mutualisations. Outre le regroupement des brigades anticriminalité de nuit d’Ivry et de Vitry, basé dans cette dernière ville, la mutualisation de l’accueil de nuit sur les circonscriptions de Charenton, Maisons-Alfort et Alfortville est « envisagée d’ici la fin de l’année », selon le Préfet de police. Pour l’heure, les patrouilles seraient basées à Charenton même si un « accueil tournant » est évoqué, selon un proche du haut fonctionnaire.

La police de proximité. Michel Delpuech a confirmé que le « quartier de reconquête républicaine de Champigny et Chennevières recevra un renfort d’une vingtaine d’effectifs dès le mois de septembre ». Les réservistes citoyens, qui entrent dans le cadre de cette politique, sont pour l’instant 12 dans le Val-de-Marne dont 6 sur la seule circonscription d’Alfortville.

Les maires vent debout. « On est inquiets car ces mesures ressemblent beaucoup aux précédentes, estime Philippe Bouyssou, président de l’Association des maires du Val-de-Marne et maire PCF d’Ivry. Nous avions demandé au Préfet de police de suspendre les mesures de regroupement mais il continue à les mettre en œuvre en employant des chemins détournés. On va engager une mobilisation de la population et pourquoi pas envisager un rassemblement ».
http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/val-de-marne-c-est-le-nouveau-plan-pour-la-police-de-proximite-30-03-2018-7638609.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15675
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Sam 31 Mar 2018, 16:47

Point important : les nouveaux policiers seront équipés de tablettes !

ça change tout, certains affirment que la tablette va guérir les furoncles... et le rhume des foins.

C'est tout dire !
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3968
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?   Sam 31 Mar 2018, 18:26

Le maire adjoint M.Nassim Lachelache, qui s'est très souvent exprimé sur les actions policières locales ou proches de notre ville (Champigny ) a trouvé là le sujet de son article dans le magazine municipal.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
 
Police de sécurité du quotidien et si Fontenay se portait candidate ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» POLICE JUDICIAIRE : les OPJ peuvent-ils désobéir aux magistrats ?
» Rapport sur la lutte contre l'insécurité - 2014 (Mission d'information Blazy)
» Insécurité, trafic de drogue et cambriolages
» Opération de police de grande ampleur à Villiers-le-Bel
» CRS - Compagnies Républicaines de Sécurité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Quartier du Plateau :: Environnement de nos quartiers :: Les questions de sécurité-
Sauter vers: