Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Le sort des associations locales, régionales, nationales

Aller en bas 
AuteurMessage
Libellule

Libellule

Messages : 15077
Date d'inscription : 23/01/2012

Le sort des associations locales, régionales, nationales Empty
MessageSujet: Le sort des associations locales, régionales, nationales   Le sort des associations locales, régionales, nationales EmptyMar 07 Nov 2017, 20:58

L'État veut réduire les subventions des associations de consommateurs

Selon les informations du quotidien Le Monde , révélées ce jeudi, l'exécutif envisagerait "dans la plus grande discrétion" de réduire fortement les subventions allouées à l'Institut national de la consommation (INC), qui permettent de financer les associations de consommateurs, comme UFC-Que choisir et Familles de France, à hauteur de 40% en 2018. "Il envisagerait aussi de supprimer une quarantaine de postes à la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF)", complète le journal.

Interrogé par le quotidien, l'INC perçoit cette piste comme un véritable coup dur, d'autant plus que les crédits n'ont cessé de décroître ces dernières années. "En cinq ans, les subventions ont chuté de 33 %. Soit 125 000 euros en moins pour notre association", indique Jean-Yves Mano, président de Consommation, logement et cadre de vie (CLCV), au Monde.

167 505 associations employeuses salarient 1 834 640 personnes, pour une masse salariale totale de 38,314 milliards d’euros.
Le secteur associatif représente aujourd’hui près d’un salarié privé sur dix.

À suivre..
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4192
Date d'inscription : 08/07/2010

Le sort des associations locales, régionales, nationales Empty
MessageSujet: Re: Le sort des associations locales, régionales, nationales   Le sort des associations locales, régionales, nationales EmptyMar 07 Nov 2017, 21:39

Libellule a écrit:
167 505 associations employeuses salarient 1 834 640 personnes, pour une masse salariale totale de 38,314 milliards d’euros.
Le secteur associatif représente aujourd’hui près d’un salarié privé sur dix.

ces chiffres sont impressionnants et me surprennent.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18759
Date d'inscription : 06/07/2010

Le sort des associations locales, régionales, nationales Empty
MessageSujet: Re: Le sort des associations locales, régionales, nationales   Le sort des associations locales, régionales, nationales EmptyMar 07 Nov 2017, 21:47

Gérard a écrit:


ces chiffres sont impressionnants et me surprennent.

Associations qui oeuvrent dans quels domaines et surtout pour quels résultats ?

Dans les sommes reçues quel est le ratio frais de fonctionnement et salaire et fonds effectivement consacrés à l'objet de l'association.

Demander les résultats tangibles est une autre bonne question...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4192
Date d'inscription : 08/07/2010

Le sort des associations locales, régionales, nationales Empty
MessageSujet: Re: Le sort des associations locales, régionales, nationales   Le sort des associations locales, régionales, nationales EmptyMar 07 Nov 2017, 21:58

et ne sont évidemment pas prises en compte les associations animées par des bénévoles.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15077
Date d'inscription : 23/01/2012

Le sort des associations locales, régionales, nationales Empty
MessageSujet: Re: Le sort des associations locales, régionales, nationales   Le sort des associations locales, régionales, nationales EmptyMar 07 Nov 2017, 22:39

Évidemment.

Côté ratio.
85 milliards d'euros, soit environ 3,2 % du PIB français : tel est le budget cumulé des associations actives.

Quelques repères sur les associations en France
5 % du nombre de salariés dans le pays. (public et privés ensemble)

En outre, elles utilisent les compétences de près de 16 millions de bénévoles actifs.

La croissance en volume du bénévolat est de l’ordre de 4 % par an, ce qui est une marque d'engagements forts des Français vers elles.

49 % des ressources financières des associations sont d’origine publique (13 % des communes, 11 % des départements, 11 % de l’Etat et 9 % des organismes sociaux).

Ces aides ne peuvent pas constituer la rémunération de prestations individualisées répondant aux besoins des autorités ou organismes qui les accordent.

Conditions d'attribution
Toute association déclarée et immatriculée au répertoire Sirene peut effectuer une demande de subvention pour :

réaliser une action ou un projet d'investissement ;

contribuer au développement d'activités ;

ou contribuer à son financement.

Dans les années qui précèdent la crise, les financements publics ont augmenté à un rythme annuel moyen de 1,6 % en 6 ans.

Les financements privés (51 % des ressources financières) proviennent surtout de la participation des usagers (46 %), puis des dons et du mécénat (5 %). Ces financements ont, quant à eux, crû à un rythme annuel plus soutenu de 3,5 % sur la même période.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4192
Date d'inscription : 08/07/2010

Le sort des associations locales, régionales, nationales Empty
MessageSujet: Re: Le sort des associations locales, régionales, nationales   Le sort des associations locales, régionales, nationales EmptyMar 07 Nov 2017, 23:18

Syndicats, partis politiques, organisations diverses humanitaires, religieuses, culturelles, sportives, ... et même l'Association du Plateau, la plus célèbre! bounce

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14380
Date d'inscription : 30/05/2011

Le sort des associations locales, régionales, nationales Empty
MessageSujet: Re: Le sort des associations locales, régionales, nationales   Le sort des associations locales, régionales, nationales EmptyMer 08 Nov 2017, 00:26

Libellule a écrit:
"En cinq ans, les subventions ont chuté de 33 %. Soit 125 000 euros en moins pour notre association", indique Jean-Yves Mano, président de Consommation, logement et cadre de vie (CLCV), au Monde.

tonton christobal a écrit:
Associations qui oeuvrent dans quels domaines et surtout pour quels résultats ?

Association satellite de quel parti politique dans le cas de la CLCV ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15077
Date d'inscription : 23/01/2012

Le sort des associations locales, régionales, nationales Empty
MessageSujet: Re: Le sort des associations locales, régionales, nationales   Le sort des associations locales, régionales, nationales EmptyMer 08 Nov 2017, 00:32

Peu importe. On pourrait faire le tri par parti. Et compter les salariés ou bénévoles de chaque camp. La question reste la même : quid du risque sur l'emploi?

S'intéresser aux statuts est souvent plus important.

C’est une confédération qui regroupe des associations déclarées, chacune juridiquement indépendante, des groupements, des réseaux thématiques. Son fonctionnement repose sur l'engagement de près de 4000 bénévoles aidés par une centaine de salarié à travers le pays.

Un fonctionnement démocratique
Tous les quatre ans un Congrès composé de délégués de chaque association membre, fixe les orientations de fond, les objectifs à atteindre et élit les différentes instances.

Le Conseil Confédéral National
Elu par le congrès, il est le Conseil d’administration de la confédération et dirige l'association entre deux Congrès. Le Congrès des 11 et 12 novembre 2016 a élu un nouveau Conseil confédéral national composé de 20 membres issus des différentes régions.

Le Conseil confédéral national a élu en son sein le Bureau exécutif. Les 6 membres sont les suivants :

Jean-Yves Mano (Président)
Ann-Gaël Béard (vice-présidente)
Yasmina Héligon (trésorière)
Marie-Claude Fourrier (responsable du secteur Consommation)
Bernard Garnier (responsable du secteur Habitat)
Catherine Bidois (responsable du secteur Environnement)
Le délégué général (François Carlier), responsable du Secrétariat national, est invité permanent des instances décisionnaires.

Le Secrétariat national, composé d'une équipe d’une quinzaine de salariés (juristes, ingénieur, techniciens, administratifs) est chargé de mettre en application les actions définies par les instances confédérales et d’animer l’ensembles des réseaux.

L’assemblée générale annuelle
Elle est composée de délégués départementaux. Elle adopte le rapport d’activité, les comptes et décide le plan d’action annuel.

L'organisation des actions et travaux
Des bureaux thématiques (consommation, habitat, environnement) appuyés par des groupes de travail techniques (copropriété, logement social et privé, transports, santé) définissent les actions à mener et les coordonnent. Ils sont composés de bénévoles issus des différentes régions.

De nombreuses journées d’études, de formations, nationales et décentralisées, permettent aux 4 000 militants de s’informer, échanger, se former pour être toujours plus efficaces dans leurs actions.

Le financement de la Confédération CLCV
Son financement en trois tiers, provient des cotisations de ses membres, des ressources propres (publications, produits, enquêtes, études) et de subventions d'origine publique, garantissant ainsi son indépendance.

Jean-Yves Mano, est un homme politique français, membre du PS.

https://www.conso.net/content/clcv-association-de-consommateurs


La CLCV a participé activement à l'élaboration de la loi Neiertz de 1991, puis à celle de la loi Borloo instituant en 2003 le rétablissement personnel et aussi à la loi Lagarde de 2010 portant réforme du crédit.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4391
Date d'inscription : 08/01/2012

Le sort des associations locales, régionales, nationales Empty
MessageSujet: Re: Le sort des associations locales, régionales, nationales   Le sort des associations locales, régionales, nationales EmptyMer 08 Nov 2017, 13:07

Le sujet (titre les associations en général) mentionne les risques de baisses de subventions aux (à des) associations. Les chiffres globaux (1,8 millions de salariés et 38 milliards € de masse salariale) sont, je présume, pour l'ensemble des associations. Tous domaines.

Le premier message de Libellule met en avant d'abord les associations de consommateurs, suite à un article du Monde :
Citation :
L’Etat veut couper dans les subventions au mouvement consumériste
02.11.2017
Le gouvernement voudrait réduire de 40 % en 2018 des crédits alloués à l’Institut national de la consommation et aux 15 associations de consommateurs agréés.
(...)
Les associations ont plusieurs semaines pour affûter leurs arguments avant la prochaine réunion du Conseil national de la consommation (CNC), qui se tiendra fin décembre.

http://lemonde.fr/economie/article/2017/11/02/l-etat-veut-couper-dans-les-subventions-au-mouvement-consumeriste_5209110_3234.html

Quelques infos sur ce sous-groupe d'associations :
Citation :
15 associations de consommateurs nationales agréées sont à votre service pour vous représenter et vous défendre.
Outre leurs activités au plan national (études, recherches, représentations dans de multiples instances officielles ou privées, information et formation des  consommateurs), les mouvements sont présents au niveau local à travers de très nombreuses associations.

Elles sont issues de trois grands mouvements différents :
1 - mouvement familial : le Cnafal, la CNAFC, La CSF, Familles de France, Familles Rurales, regroupés au sein de l'Unaf ;
2 - mouvement syndical : l'Adeic, l'AFOC, l'Indecosa-CGT, l'ALLDC ;
3 - mouvement consumériste et spécialisé : l'UFC-Que Choisir et la CLCV pour les problèmes de consommation. La CGL et la CNL pour le logement. La Fnaut pour les transports.

La plupart des structures locales tiennent des permanences pour vous aider à résoudre vos problèmes de consommation. Pour le traitement de dossiers litigieux, il vous sera demandé une contribution à la vie de l'association sous forme d'adhésion.

https://www.conso.net/content/les-associations-de-consommateurs

Il s'agit clairement d'un secteur associatif utile, notamment dans son objet d'informer les consommateurs et/ou aider en cas de litiges ; pour le montant des subventions, les négociations continuent si je lis bien le Monde.
La FNAUT (Fédération nationale des usagers de transports) par exemple, a un rôle important comme voix des usagers de transports en commun. En Île-de-France, ce ne sont pas les occasions qui manquent.


Dernière édition par Salamandre le Mer 08 Nov 2017, 13:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15077
Date d'inscription : 23/01/2012

Le sort des associations locales, régionales, nationales Empty
MessageSujet: Re: Le sort des associations locales, régionales, nationales   Le sort des associations locales, régionales, nationales EmptyMer 08 Nov 2017, 13:12

Comme précisé plus haut toutes les 167 000 associations ont accès à des subventions
Alors qu'il y a 1 300 000 associations en France.

Dans le libellé ce sous titre Effets secondaires De la perte De subventions... flower
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18759
Date d'inscription : 06/07/2010

Le sort des associations locales, régionales, nationales Empty
MessageSujet: Re: Le sort des associations locales, régionales, nationales   Le sort des associations locales, régionales, nationales EmptyMer 08 Nov 2017, 15:49

Je n'ai toujours pas la réponse sur le ratio frais de fonctionnement divers... gaspillage et budget utile...

Nous avons tout de même quelques exemples illustres qui usaient largement des medias pour leur pub.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le sort des associations locales, régionales, nationales Empty
MessageSujet: Re: Le sort des associations locales, régionales, nationales   Le sort des associations locales, régionales, nationales Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sort des associations locales, régionales, nationales
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Questions politiques, suggestions et remarques aux élu(e)s-
Sauter vers: