Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Marseille : les policiers contraints de dégonfler les statistiques criminelles ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 14541
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Marseille : les policiers contraints de dégonfler les statistiques criminelles ?    Ven 17 Nov 2017, 14:30

Polémique. Selon une information du Canard enchaîné, la police marseillaise serait contrainte par sa hiérarchie de minimiser les chiffres de la criminalité dans la cité phocéenne afin d’améliorer les taux d’élucidation des crimes.

La police de Marseille serait-elle malhonnête ? C’est en tout cas ce que suggèrent les révélations faites par Le Canard enchaîné ce 16 novembre, selon lesquelles les gardiens de la paix seraient contraints par leurs supérieurs hiérarchiques à dégonfler les statistiques portant sur les actes criminels recensés. Le tout dans un objectif : maintenir les taux d’élucidation de ces crimes à des niveaux satisfaisants.

L’hebdomadaire appuie ses révélations sur les témoignages d’une dizaine d’agents des forces de l’ordre, qui disent avoir subi des pressions de la part de leur hiérarchie. “Histoire de diminuer les atteintes aux personnes, on te demande, par exemple, quand la victime n'est pas blessée de requalifier les vols à l'arraché en ‘vol simple’” , raconte-t-il notamment. La “tentative de cambriolage” se mue ainsi en “dégradation du bien d’autrui” et le “vol de téléphone” en “infraction non constituée”. Et d’ajouter : “Si tu ne cèdes pas, c'est l'enfer, tu te fais saquer pour ta notation, on te refuse tout ce que tu demandes et on te sucre ta prime au mérite”.

Car “quand la troupe rechigne à minorer les délits, la hiérarchie repasse derrière”, assène le journal satirique. En effet, le logiciel utilisé par les fonctionnaires de police, d’ailleurs spécialement conçu pour éviter ce genre de falsifications, serait utilisé à contre-emploi par les auteurs de ces malversations. “Cela s'apparente à un faux en écriture, puisque l'on modifie [ainsi] l'intitulé de l'infraction qui figure sur la plainte de la victime”, explique l’un des policiers interrogés par Le Canard.

La “police des polices”, l’IGPN, aurait déjà ouvert une enquête, mais n’aurait donné aucune suite à l’affaire malgré des “témoignages accablants”. De son côté, la Direction départementale de la sécurité publique dénonce un article “à côté de la plaque” aux informations pas fiables, nourri à la rancœur de quelques policiers envers leur hiérarchie, rapporte France 3 Régions. Toujours est-il que depuis 2012, les chiffres de la délinquance baissent à Marseille, à l’exception des homicides. Enfin, la CGT Police a préféré prendre les devants en adressant des tracts aux policiers marseillais. On peut y lire : “Collègue, attention, si on te demande de changer des qualifications d'infractions pour que ta hiérarchie ait de bonnes statistiques, tu risques une condamnation de 225 000 euros et 10 ans de prison”.

---------------------

Dormez braves gens ! la situation est en main !
Revenir en haut Aller en bas
 
Marseille : les policiers contraints de dégonfler les statistiques criminelles ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marseille : 3 policiers en garde à vue pour vol.
» Stage bibliothèques Marseille
» le numérique à l'Alcazar et Lire en fête Marseille
» couches lavables et lessive maison au savon de marseille marius fabre
» Bagne de Toulon et Marseille, où chercher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: