Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Violences urbaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Violences urbaines   Lun 19 Juil 2010, 21:54

A Grenoble, deux truands attaquent un casino, des coups de feu sont tirés dans tous les sens à l'arme de guerre, l'un des malfrats est abattu par la police.
S'ensuivent des actes de guerre avec tirs à balles réelles sur les forces de l'ordre.
Que dit la gauche?
E.Vals décrit 17 lois sécuritaires et la suppression de 9000 postes de policiers
Que dit la droite?
Hortefeux annonce que cela ne se reproduira pas, et le lendemain rebelotte.
Que dit le FN?
Le Pen annonce une explosion de violence grandissante, et le lendemain des gens du voyage font un cataclisme dans un village après la mort d'un des leurs qui avait foncé en voiture sur un gendarme.

Que dit le conseiller général Saint Gal dans cette revue du conseil général citée par un lecteur de ce forum et que j'ai aussi reçue:
Citation :
La répression ou le tout sécuritaire ne peuvent tenir lieu de réponses aux angoisses de la jeunesse; une partie de celles-ci (sic) se trouve marginalisée
.


Les angoisses des honnêtes gens, cet élu n'en parle pas.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Mar 20 Juil 2010, 11:47

YES a écrit:


Que dit le conseiller général Saint Gal dans cette revue du conseil général citée par un lecteur de ce forum et que j'ai aussi reçue:
Citation :
La répression ou le tout sécuritaire ne peuvent tenir lieu de réponses aux angoisses de la jeunesse; une partie de celles-ci (sic) se trouve marginalisée
.


Les angoisses des honnêtes gens, cet élu n'en parle pas.


Parce que la jeunesse ne fait pas partie des honnêtes gens ?
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Violences urbaines   Mar 20 Juil 2010, 16:59

Comme d'habitude Loïc répond sur la marge, il botte en touche.
Pourrait-il nous dire le point de vue d'un communiste sur ces faits divers extrêmement graves. Que ferait un ministre de l'intérieur communiste français, coréen cubain, chinois, russe dans ce genre de circonstances?
Bien sur que la majorité de la jeunesse est honnête. Qui a dit le contraire?,
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Mar 20 Juil 2010, 20:14

Ces faits sont graves c'est évident et condamnables. Il n'y a aucun problème là dessus.

Mais il est nécessaire aussi de s'interroger sur les raison d'un mamalise certain de certains jeunes dans ce pays. Cela ne veut pas dire excuser ou tolérer quoi que ce soit et notament ce qui est inacceptable... c'est tenter d'analyser et de comprendre des phénomènes complèxes afin de trouver des solutions globales et efficaces. Et qu'on ne vienne pas me dire que c'est de la langue de bois ! Il convient pour traiter certains problèmes (les violences urbaines qui pourrissent la vie des gens par exemple) de ne pas se contenter de traiter les conséquences de ce délitement de la société mais de s'attaquer aux cause... enfin je crois. bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Violences urbaines   Mer 21 Juil 2010, 09:11

Ah Loïc cette réponse est pitoyable
Citation :
c'est tenter d'analyser et de comprendre des phénomènes complèxes afin de trouver des solutions globales et efficaces

Cela fait des années qu'on l'entend, il y a des ministres de la ville, gadgets complètement inutiles, il y a la gauche, muette sur ces questions. vous entendez Aubry ou Hamon dire un mot sur ces graves troubles? et les Verts... brrr!
La question que je posais sur les solutions communistes (ici ou ailleurs en demandant aux camarades encore grand teint) est sans réponse. Allez Loïc, un effort, demandez donc au camarade sénateur maire, s'il a d'autres solutions que d'acheter la paix sociale avec des bourses, des attentions particulières -comme des tickets restaurant gratuits pour les poivrots du Kosmos-.
L'analyse et la compréhension des phénomènes... au fait de quels phénomènes parle Loïc?
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Mar 27 Juil 2010, 20:51

YES a écrit:
Ah Loïc cette réponse est pitoyable

Moi ce que je trouve pitoyable c'est le fait que des territoires entiers se voient privés, pour des questions uniquement budgétaires, de services publics. C'est laisser dans leur m...., pardon dans leurs difficultés, les populations les plus fragiles et je ne parle même pas de la réduction des financements aux associations qui travaillent sur le terrain ou de la fin des dispositifs et crédits politique de la ville. Il en est d'ailleurs de même avec la fermeture des bureaux de poste dans les communes rurales. C'est alors là que s'expriment avec le plus de violences toutes tous les problèmes sociaux.

Et je crois que c'est le coeur de la question posée en début de sujet (après les "émeutes" de Grenoble). Quand on regarde la question des quartiers dits sensibles. Depuis les révoltes urbaines de 2005 qu'a fait le gouvernement en terme d'actions fortes ? Ce n'est pas en envoyant des armées de policiers lourdement armées quand les voitures brûlent que l'on s'attaque aux causes (profondes et multiples) des problèmes de ces quartiers. Il y a des choses à dire et à faire, j'y reviendrais. Mais ce qui est certain c'est qu'il faut s'attaquer aux causes des problèmes pour envisager de trouver des solutions. Ne traîter que les conséquences en ne faisant que du répressif ne peut être une solution viable et efficiante...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Cléo

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Mer 28 Juil 2010, 03:35

Oui Loïc vous avez raison mais que proposez vous pour responsabiliser ces parents qui sont qu'on le veuille ou non à la source de l'éducation de leurs gamins et dont le laxisme conduit à ces excès ? C'est quand même là que ce situe l'origine de cette dérive que nous constatons chaque jour à laquelle il faut bien ajouter cette politique d'immeubles impersonnels tours ou autres barres générateur de ghettos où fleurissent drogue et délinquance.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Mer 28 Juil 2010, 10:11

Mettre le paquet sur l'éducation et les services publics en général !
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Cléo

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Mer 28 Juil 2010, 19:42

OK Loïc, mais c'est sur les géniteurs que je vous questionne !
Que proposez-vous pour les responsabiliser quant aux dérives de leur rejetons ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: La gauche est laxiste par essence.   Mer 28 Juil 2010, 21:09

Hélas Loïc n'a pas de solution dans les rayonnages de son parti, ni même de la gauche. Hélas, mille fois hélas.
La droite non plus, la pauvre Fadella l'a démontré pendant des mois ainsi que Miss Boutin ( rendeer 9000 euros !)
Alors on donne du fric, on s'oppose à la saisie des allocations familiales, on est contre les décisions des maires qui sanctionnent l'errance des gosses de 10 ans à minuit, on est contre "la discipline" sous quelque forme que ce soit, on est hostile à la sanction d'une manière générale, on est de gauche donc on ne dit pas un mot des menaces que font planer les voyous sur les policiers.
Et si on ne donne pas son accord avec cette pente fatale, alors comme diraient les amis de Loic, de Legouy, des Verts et autres droits de l'hommistes patentés, alors on est un fasho, on rêve de la prise du pouvoir par le FN. Ce n'est pas mon cas, mais c'est vrai que cette classe politique m'exaspère. cherry
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Mer 28 Juil 2010, 22:19

on rêve de la prise du pouvoir par le FN. Ce n'est pas mon cas, mais c'est vrai que cette classe politique m'exaspère. cherry [/quote]

Vous pourriez préciser s'il vous plaît Viva? Quelle classe politique vous exaspère?

Celle qui se tient en embuscade, exploite frustration et inquiétudes de la population sur l'air de "On vous l'avait bien dit" en attendant que les cailles lui tombent toutes crues dans la bouche sans jamais rien proposer de constructif sauf à armer les gens les uns contre les autres, celle qui fait de la discorde et du soupçon son fonds de commerce électoral?

Ou bien celle qui se fixe équité et partage comme ligne de conduite, fraternelle dans l'action, celle qui aspire à l'égalité des chances et à la liberté d'expression au risque amer d'offrir à certains,"bons apôtres" et autres "faux prophètes" un terrain de jeu privilégié ?

Construire la justice sociale cela sera toujours plus dur, sous toutes les latitudes, que de dénoncer l'échec de cette même justice;

Alors bien sur on peut toujours se gausser, jaser et se redorer le blason à peu de frais.
Revenir en haut Aller en bas
Cléo

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Jeu 29 Juil 2010, 04:02

Hola, hola, que vient faire le FN dans la question que j'ai posé à Loïc. Ma question vise à savoir quels sont les moyens potentiels permettant de faire pression sur les parents pour qu'ils éduquent leurs enfants quitte à les éduquer eux même car manifestement, voilà toute une génération de parents qui n'ont plus la maîtrise de leur progéniture et je ne pense pas que des sanctions visant les jeunes puissent être des mesures suffisantes pour enrayer cette violence, ce non respect de l'autre, ce non respect des lois de la république, enfin tout ce que gamins il nous était enseigné à l'école. J'ai le malheureux sentiment que depuis une ou deux générations, toutes ces valeurs ont totalement disparues.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Jeu 29 Juil 2010, 06:47

Cléo a écrit:
OK Loïc, mais c'est sur les géniteurs que je vous questionne !
Que proposez-vous pour les responsabiliser quant aux dérives de leur rejetons ?

Mais il existe déjà de nombreux dispositifs pour se faire... Ils sont parfois assez efficaces. Pas toujours c'est vrai. Mais ce qui est certain c'est que ce n'est pas en mettant encore plus la tête sous l'eau aux familles en difficultés (par exemple en leur suspendant les allocations familiales, c'est un concept en vogue je crois) que l'on aide à la parentalité. C'est de soutien et d'aide que ces familles ont surtout besoin. Il existe par exemple des séances de soutien dans des structures spécialisées (CMPP par exemple), des ateliers d'aide à la parentalité et des dispositifs d'accompagnement qui mériteraient d'être développés plus en particulier par l'Etat...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Violences urbaines   Jeu 29 Juil 2010, 08:54

Excusez moi Loïc si je vous contrarie, je ne crois absolument pas à l'efficacité de ce que vous dites. Cela fonctionne depuis 50 ans et on voit le résultat.
Pourquoi êtes vous hostile à la fermeté? est-ce par bonté d'âme? par idéologie? à cause d'une enfance traumatisante (je blague), pourquoi la société ne punirait-elle pas les parents qui élèvent mal ou pas leurs enfants, les maris qui battent leur femme, les adolescents qui trafiquent, cassent, brulent?
Dites moi pourquoi vous portez tant d'attention aux marginaux, aux Roms, aux sans papiers, aux petits délinquants, et que vous ne voyez pas ceux qui marchent droit (ce sont les plus nombreux), aux parents qui se saignent pour leurs gosses sans pour autant en faire des enfants rois, à ceux qui croient en la vertu des études, du travail et de l'effort?
Je réponds parce que Loïc est communiste, il a un coeur d'assistante sociale, il se complait dans la marge, il y trouve une raison de son engagement. Mais c'est, de mon point de vue, une mauvaise raison.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Jeu 29 Juil 2010, 22:35

Pour ne pas contrarier les communistes je vois bien un ministre de l'éducation nationale du type Anton MAKARENKO....

bien sur il faut connaitre...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Jeu 29 Juil 2010, 22:40

Je mets le lien pour éviter les recherches inutiles...

http://www.google.fr/search?sourceid=navclient&aq=0h&oq=&hl=fr&ie=UTF-8&rlz=1T4GGLL_frFR384FR384&q=anton+makarenko.

enfin un programme d'éducation pratique !
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Ven 30 Juil 2010, 00:02

URANUS a écrit:
Excusez moi Loïc si je vous contrarie, je ne crois absolument pas à l'efficacité de ce que vous dites. Cela fonctionne depuis 50 ans et on voit le résultat.
Pourquoi êtes vous hostile à la fermeté? est-ce par bonté d'âme? par idéologie? à cause d'une enfance traumatisante (je blague), pourquoi la société ne punirait-elle pas les parents qui élèvent mal ou pas leurs enfants, les maris qui battent leur femme, les adolescents qui trafiquent, cassent, brulent?

Non, je n'ai jamais dit que j'étais hostile à la fermeté. Il y a des lois qui doivent être appliquées s'il y a des délits. Leds maris qui battent leurs femmes, les adoslescents qui casses... oui, ils doivent être sanctionnés.

Mais il convient aussi, par mesure de prévention, d'accompagner les familles, de les aider à se structurer pour que leurs enfants ne soient pas livrés à eux-même. Etre parent c'est parfois difficile en effet. Certaines familles sont dépassées et on peut le comprendre facilement si on pense que la référence culturelle majeure de ces petits c'est TF1.


URANUS a écrit:
Dites moi pourquoi vous portez tant d'attention aux marginaux, aux Roms, aux sans papiers, aux petits délinquants, et que vous ne voyez pas ceux qui marchent droit (ce sont les plus nombreux), aux parents qui se saignent pour leurs gosses sans pour autant en faire des enfants rois, à ceux qui croient en la vertu des études, du travail et de l'effort? Je réponds parce que Loïc est communiste, il a un coeur d'assistante sociale, il se complait dans la marge, il y trouve une raison de son engagement. Mais c'est, de mon point de vue, une mauvaise raison.

Là excusez-moi mais vous faites un amalgame et des racourcis qui me posent problème. Des millions de gens se saignent pour leurs gosses et ils sont complètement respectables et respectés. Je n'ai jamais dit le contraire, nulle part. Parce que moi je n'oppose les gens entre eux.

Alors pourquoi je m'intéresse aux autres, aux plus démunis, aux plus meurtris par la vie et parfois même à ceux qui sont à la dérive ? Parce que je crois que la dignité humaine est un principe inaliénable pour ne pas dire sacré. Je rejoins là la pensée de bien des gens (dont on pourrait dire que ce sont des gens de bien) comme cette femme admirable Geneviève Anthonioz de Gaulle que j'ai eu l'occasion de rencontrer à plusieurs reprises et dont l'analyse de la nécessité de combattre la misère, les misères m'a beaucoup marqué http://www.atd-quartmonde.asso.fr/?Genevieve-de-Gaulle-Anthonioz.

Je comprends mal par contre l'amalgame que vous faîtes entre marginaux, Roms, sans papiers, petits délinquants. Je sais vous n'êtes pas le seul, la réunion d'hier à l'Elysée en est le triste exemple.

Les Roms (dont je n'ai avant ce jour pas parlé sur ce forum pour tout dire) ne sont-ils pas des citoyens européens à part entière venant de pays membres de l'espace Schengen (Hongrie, Bulgarie et Roumanie) ? Où est donc le problème alors ?

Les sans papiers ? Ils particient à la vie économique du pays bien plus qu'on ne le crois souvent dans les entreprises du bâtiment ou de la restauration et sont exploités presque comme des esclaves sans droit, sans protection. Il y a quand même un problème, y compris pour les déficits de la caisse retraite et de la sécu, parce que s'ils cotisaient ça arrangerait un peu les choses fiancièrement parlant.

Merci pour la description de mon engagement politique, il est assez juste. Sauf que je ne me "complais pas dans la marge", je rève d'un monde libéré de la misère et de l'exploitation et où chacun pourrait vivre dignement de son travail et s'épanouir. Et ça ce n'est pas opposer les gens que de dire que tout un chacun doit avoir droit au bonheur. Enfin, ceux dont vous dites qu'ils sont "marginaux" je ne crois pas non plus qu'ils se complaisent dans leur situation. Pour avoir donné dans une autre vie des cours en prison je peux vous dire que nombre de gens dans ces situations font des efforts pour sortir dignement et retrouver après leur peine une vie "normale" si tant est que cela soit possible...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Ven 30 Juil 2010, 00:08

tonton christobal a écrit:
Pour ne pas contrarier les communistes je vois bien un ministre de l'éducation nationale du type Anton MAKARENKO....

bien sur il faut connaitre...


Personnellement même si je ne rejette pas tous les apports de Makarenko aux sciences de l'éducation, je suis plus dans la logique Langevin-Wallon et mes références en matière d'éducation et de reflexions pédagogiques se tournent plus volontiers vers les poèmes pédagogiques de Janusz KORCZAK. Mais enfin, chacun son idée.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Ven 30 Juil 2010, 00:42

Et pour continuer à répondre à Uranus, sur le pouquoi d'une attention si particulière aux plus démuis, je conseillerais la lecture pour la période estivale d'un petit livre sur la réalité de la misère écrit en 1903 comme un reportage par Jack London. Je trouve cela édifiant.


Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Ven 30 Juil 2010, 03:05

A toutes fins utiles nous sommes en 2010... j'espère que puisque la référence semble être le début du siècle dernier vous vous soignez comme à l'époque de vos héros.

Alors la transposition de 1903 à nos jours c'est peut être intéressant mais aussi peut être un peu has been...

Il y a ceux qui vivent dans la réalité du temps en faisant de leur mieux avec les moyens du moment pour améliorer la situation et ceux qui faute de programme ou de perspective d'avenir ont leur montre bloquée et font une "fixette" sur les grandes heures du passé...

Alors en avant pour les grandes manifs des années d'après guerre et pendant ce temps là nous attendons :
- que les rues soient déneigées en hiver
- que les trublions du Kosmos soient amenés à la raison
- que lorsque l'on est impuissant à traiter une situation on ne détruise pas un jardin
- que l'on fasse un peu moins de blabla philosophico - politique mais un peu plus d'actions pour maintenir les collèges à un niveau d'effectif normal
- que l'on traite les problèmes de circulation et de stationnement récurrents du plateau
est il nécessaire que je complète l'inventaire ? j'ai de la réserve !

Pourquoi plutôt que d'aller à New York débattre de la question des déchets nucléaires ne s'occupe t on pas des navires propulsés à l'énergie atomique de la défunte URSS qui rouillent et se désagrègent dans les mers qui bordent le nord de la Russie ou qui pourrissent dans la mer Noire.

UN peu plus de mesures pratiques et de réalisme et un peu moins de doctrine politicienne et Fontenay ne se portera pas plus mal .

Vous voyez globaliser et sauter du coq à l'âne en fuyant les débats... je sais aussi faire...

Finalement la politique à défaut d'être vraiment intéressant ça peu être amusant !

Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Ven 30 Juil 2010, 09:12

tonton christobal a écrit:
Alors la transposition de 1903 à nos jours c'est peut être intéressant mais aussi peut être un peu has been...

C'est juste un conseil de lecture. Ce n'est pas parce que c'est vieux que c'est inutile ou has been. Aristote ça a 2300 ans et c'est toujours enseigné...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Ven 30 Juil 2010, 09:16

tonton christobal a écrit:
Il y a ceux qui vivent dans la réalité du temps en faisant de leur mieux avec les moyens du moment pour améliorer la situation et ceux qui faute de programme ou de perspective d'avenir ont leur montre bloquée et font une "fixette" sur les grandes heures du passé...

Là j'avoue, je reconnais... mon, métier c'est historien. Alors effectivement je m'intéresse au passé. Pas pour le passé d'ailleurs, ils sont tous morts comme dirait l'autre, mais pour comprendre le présent. Et franchement ça aide beaucoup, surtout en matière mentalités que d'étudier le passé. Mais enfin bon chaun son truc, certain préfèrent l'ignorance, c'est leur droit. Heureux les simples d'esprit le royaume des cieux leur est ouvert...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Ven 30 Juil 2010, 09:19

tonton christobal a écrit:
Pourquoi plutôt que d'aller à New York débattre de la question des déchets nucléaires ne s'occupe t on pas des navires propulsés à l'énergie atomique de la défunte URSS qui rouillent et se désagrègent dans les mers qui bordent le nord de la Russie ou qui pourrissent dans la mer Noire.

Heu quel rapport avec la choucroute ?

Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Ven 30 Juil 2010, 09:25

tonton christobal a écrit:

Alors en avant pour les grandes manifs des années d'après guerre et pendant ce temps là nous attendons :
- que les rues soient déneigées en hiver
- que les trublions du Kosmos soient amenés à la raison
- que lorsque l'on est impuissant à traiter une situation on ne détruise pas un jardin
- que l'on fasse un peu moins de blabla philosophico - politique mais un peu plus d'actions pour maintenir les collèges à un niveau d'effectif normal
- que l'on traite les problèmes de circulation et de stationnement récurrents du plateau
est il nécessaire que je complète l'inventaire ? j'ai de la réserve !

Mais justement, parlons-en.

Qu'il y ait des questions, soit, c'est normal. Mais la ville y travaille. Je ne vais pas répondre point par point, ce serait long et sans doute fastidieux. Mais il faut dire que des choses se font si, si je vous assure, même si notre Tonton ne veut pas le voir ! (j'ai bien dit notre Tonton et pas MON afin qu'il n'y ait aucune ambiguïté). Comme je le dis souvent, il faut savoir raison garder, même dans la critique. A vous entendre Fontenay serait, de la faute de ses élus, l'abomisation de la désolation... Dans ce cas je ne comprends pas pourquoi les gens ont voté à une si large majorité pour cette liste... mais bon c'est sans doute un autre débat.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Violences urbaines   Ven 30 Juil 2010, 09:49

Citation :
Dans ce cas je ne comprends pas pourquoi les gens ont voté à une si large majorité pour cette liste... mais bon c'est sans doute un autre débat

c'est vrai on ne comprend pas. What a Face La prochaine fois il leur faudra être plus clairvoyants!
vous même Loïc, avec ce raisonnement, comprenez-vous que Sarkozy ait été élu avec une belle majorité?
Votre argument se retourne contre votre explication. lol!
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Ven 30 Juil 2010, 15:35

Loïc a écrit:
tonton christobal a écrit:
Il y a ceux qui vivent dans la réalité du temps en faisant de leur mieux avec les moyens du moment pour améliorer la situation et ceux qui faute de programme ou de perspective d'avenir ont leur montre bloquée et font une "fixette" sur les grandes heures du passé...

Là j'avoue, je reconnais... mon, métier c'est historien. Alors effectivement je m'intéresse au passé. Pas pour le passé d'ailleurs, ils sont tous morts comme dirait l'autre, mais pour comprendre le présent. Et franchement ça aide beaucoup, surtout en matière mentalités que d'étudier le passé. Mais enfin bon chaun son truc, certain préfèrent l'ignorance, c'est leur droit. Heureux les simples d'esprit le royaume des cieux leur est ouvert...

Pas du tout, bien au contraire, je ne conteste pas l'utilité d'étudier le passé surtout si on en tire les leçons.
Le problème n'est pas là... il réside dans le fait que pour des questions de doctrine certains continuent à vouloir utiliser maintenant des solutions du passé même et surtout si elles ont démontré à l'envie leur inefficacité voire leur nocivité.

Les sportif expliquent très bien cette idée : on ne change pas une équipe qui gagne... le contraire est aussi vrai...

Doit on soigner le cancer avec les méthodes du 19e siècle pour la seule raison que l'on admire Pasteur ?

Pour ce qui concerne le vote fontenaysien je crois qu'il y a surtout une large frange des électeurs qui s'est exprimé en ne se déplaçant pas... ce que les gens en poste oublie, c'est plus confortable... pour ma part cela me semble intéressant...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Ven 30 Juil 2010, 15:50

Loïc a écrit:
tonton christobal a écrit:

Alors en avant pour les grandes manifs des années d'après guerre et pendant ce temps là nous attendons :
- que les rues soient déneigées en hiver
- que les trublions du Kosmos soient amenés à la raison
- que lorsque l'on est impuissant à traiter une situation on ne détruise pas un jardin
- que l'on fasse un peu moins de blabla philosophico - politique mais un peu plus d'actions pour maintenir les collèges à un niveau d'effectif normal
- que l'on traite les problèmes de circulation et de stationnement récurrents du plateau
est il nécessaire que je complète l'inventaire ? j'ai de la réserve !

Mais justement, parlons-en.

Qu'il y ait des questions, soit, c'est normal. Mais la ville y travaille. Je ne vais pas répondre point par point, ce serait long et sans doute fastidieux. Mais il faut dire que des choses se font si, si je vous assure, même si notre Tonton ne veut pas le voir ! (j'ai bien dit notre Tonton et pas MON afin qu'il n'y ait aucune ambiguïté). Comme je le dis souvent, il faut savoir raison garder, même dans la critique. A vous entendre Fontenay serait, de la faute de ses élus, l'abomisation de la désolation... Dans ce cas je ne comprends pas pourquoi les gens ont voté à une si large majorité pour cette liste... mais bon c'est sans doute un autre débat.

Si pour vous tout va bien comme dans la chanson... on peut tirer l'échelle : circulez il n'y a rien à voir ! malheureusement nous sommes un certain nombre de résidents à être journellement pénalisés par des problèmes non traités.

Maintenant si des personnes du même bord politique, élues pour gérer la commune depuis plusieurs dizaines d'années, ne sont pas concernées par les dysfonctionnements locaux récurrents constatés dans la ville... qui en est responsable ? sans doute ceux là même qui ont du mal du mal à s'exprimer lors des séances du conseil municipal ?

Je sais que les lecteurs de ce forum ont le sens de l'humour mais tout de même....
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Sam 31 Juil 2010, 00:27

Et bien là nous ne sommes pas d'accord Tonton Christobal.

Qu'il y ait des dysfonctionnements c'est possible, je le redit. Que tout n'aille pas assez vite en terme de réalisations, c'est possible. Il n'y a d'ailleurs pas que dans le quartier du Plateau que les habitants voudraient que ça aille plus vite parfois. Certes.

Mais enfin, des choses se font... la ville n'est pas si abadonnée que certains le disent ou veulent le faire croire. J'en veux pour preuve (et ainsi je reviens au sujet de départ) que lors des grandes révoltes de banlieues de 2005, Fontenay a été épargnée par les violences qui ont pourtant touché des villes très voisines (Rosny, Champigny par exemple). C'est donc que tout n'est pas si dysfonctionnant que cela dans notre bonne cité. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Sam 31 Juil 2010, 02:46

Je suis rassuré : je ne suis pas d'accord avec LOÏC ce qui pour moi n'est pas une surprise.

POur répondre à mon contradicteur je peux ajouter qu'en 2005 je n'ai pas le souvenir que Vincennes, Saint Mandé et Saint Maur des Fossés aient été à feu et à sang ... et en quoi cela prouve t il que la gestion de Fontenay ne souffre pas de carences ?
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Sam 31 Juil 2010, 04:09

tonton christobal a écrit:
Je suis rassuré : je ne suis pas d'accord avec LOÏC ce qui pour moi n'est pas une surprise.

POur répondre à mon contradicteur je peux ajouter qu'en 2005 je n'ai pas le souvenir que Vincennes, Saint Mandé et Saint Maur des Fossés aient été à feu et à sang ... et en quoi cela prouve t il que la gestion de Fontenay ne souffre pas de carences ?


Vincennes, Saint Mandé et Saint Maur des Fossés n'ont pas ce que l'on nomme de "quartiers sensibles", ni de "cités" populaires où se concentrent les difficultés sociales. il faut comparer ce qui est comparable.

Dans des villes relativement comparables, avec aussi des quartiers populaires et qualifiés de quartiers "politique de la ville" où s'exerce les CUCS (contrats urbains de cohésion sociale) force est de constater que majoritairement ces villes ont eté touchées par des flambées de violences importantes. Violences dont je crois (et pas mal de sociologues l'ont expliqué mieux que moi) qu'elles sont avant tout le reflet d'un malaise social.

Il est donc un peu logique que les villes citées ci-dessus (tout comme Neuilly-sur-Seine par exemple) n'aient pas été à "feu et à sang". Par contre les villes comparables à la notre (socialement et urbanistiquement parlant) ont été touchées et parfois de façon forte. Il faut constater que dans notre ville ce type de violence urbaine et sociale n'a pas eu lieu. Cela prouve que c'est pas pire qu'ailleurs, bien au contraire.

Je ne dis pas en cela que c'est uniquement grâce au travail des élus. Il y a de ça je crois, mais aussi le travail du monde associatif et d'autres acteurs de terrains qui ont sû faire en sorte que notre ville n'a pas alors explosé.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Sam 31 Juil 2010, 09:31

Bien LOÏC les mécontents savent ce qui reste à faire :

Fontenaysiens qui n'êtes pas considérés comme intéressants puisque vous ne demandez rien si ce n'est que des aménagements peu coûteux, si vous êtes mécontent du fonctionnement des instances municipales inutile de poster des messages sur ce site ça ne sert à rien.

Il faut flanquer le désordre dans la rue puisque c'est le baromètre pris en compte par un représentant des instances municipales pour juger des dysfonctionnements de la municipalité... votre conduite citoyenne est une marque de satisfaction et un blanc seing pour vos élus. Inutile de s'occuper de vous car vous vous comportez bien.

Je ne peux imaginer que ce soit une position personnelle tellement un tel argumentaire me semble surréaliste.

Il fallait y penser : considérer que des gens qui ne se conduisent pas comme des sauvages bien que non choyés par la mairie sont satisfaits par le simple fait de ne pas se rendre coupables de désordres c'est magistral !

Une belle illustration du dialogue social sans doute... si rien ne flambe c'est que tout va bien... on se pose des questions sur la gestion des crises.

PS : sous peu une barricade rue des Moulins pour montrer votre mécontentement et vous serez considérés comme des interlocuteurs valables.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Violences urbaines   Sam 31 Juil 2010, 10:44

eh oui, les gens du Plateau sont trop tranquilles, il faudrait qu'ils râlent beaucoup plus. La mairie trouve que le fleurissement d'un grand boulevard (de Verdun) un poteau sur deux et sur un trottoir sur deux c'est le grand luxe Evidemment comparé à Beyrouth!!!
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Sam 31 Juil 2010, 17:14

YES a écrit:
A Grenoble, deux truands attaquent un casino, des coups de feu sont tirés dans tous les sens à l'arme de guerre, l'un des malfrats est abattu par la police.
S'ensuivent des actes de guerre avec tirs à balles réelles sur les forces de l'ordre.
Que dit la gauche?
E.Vals décrit 17 lois sécuritaires et la suppression de 9000 postes de policiers
Que dit la droite?
Hortefeux annonce que cela ne se reproduira pas, et le lendemain rebelotte.
Que dit le FN?
Le Pen annonce une explosion de violence grandissante, et le lendemain des gens du voyage font un cataclisme dans un village après la mort d'un des leurs qui avait foncé en voiture sur un gendarme.

Que dit le conseiller général Saint Gal dans cette revue du conseil général citée par un lecteur de ce forum et que j'ai aussi reçue:
Citation :
La répression ou le tout sécuritaire ne peuvent tenir lieu de réponses aux angoisses de la jeunesse; une partie de celles-ci (sic) se trouve marginalisée
.


Les angoisses des honnêtes gens, cet élu n'en parle pas.

La première réflexion qui me vient à l'esprit est :
Comment à 27 ans peut on avoir été condamné 3 fois en cour d'assises pour vol à main armée (infraction qualifiée crime) et être dehors... à moins de commencer au berceau... et encore, d'autant qu'en général on ne commence pas une carrière de loubard par le braquage. Une remise en mémoire du code pénal justifie mon argumentaire.

Mettre plus de policiers dans la rue est ce bien utile ? ils courent toujours après les mêmes... il est aussi à envisager de se poser la question des condamnations lorsque l'on sait que 20 ou 30/100 des peines de prison ne sont pas effectuées du tout et que celles administrées sont presque systématiquement fortement écourtées.

Plus de policiers dehors ne sert à rien puisqu'il faut plus de gens pour obtenir un résultat inférieur que par le passé. Merci à nos législateur car sous peu ce sera encore un peu plus compliqué.

Une abondance de policiers en ville me semble une hérésie puisque les loubards auront encore plus d'occasions de tirer sur eux et que dans un cas de bataille rangée il y a toujours une balle perdue qui ne l'est pas pour tout le monde. Ciel la bavure ! yavaika , fallaipas, zonka...

Pour ma part je vois bien quelques solutions :
Sachant qu'il est préférable pour la tranquillité publique que loubards et braves gens ne se rencontrent pas et que les malfaisants ne doivent par définition pas aller ni surtout rester en prison, je propose que les braves gens ne sortent plus de chez eux afin que les loubards puissent en prendre à leur aise et vivre leur vie de truand paisiblement sans risquer un accident du travail occasionné par un gendarme malveillant qui aurait l'idée de vouloir faire appliquer la loi.

Surtout n'envisageons pas que des braves citoyens aient la stupide idée non humaniste d'estimer que leur peau vaut celle d'un malfaiteur et se défendent en utilisant les mêmes moyens que leur agresseur ! là on va pouvoir s'occuper d'eux ces fachos !

Pour protéger les policiers je suggère aussi qu'ils soient mieux entraînes à la course à pied afin d'échapper aux voyous étant donné que maintenant ce ne sont plus les policiers qui pourchassent les truands mais l'inverse...

Pour ce qu'il en est du tir il ne faut proscrire cette activité car en cas de disparition prématurée d'un délinquant les troubles sont importants, longs et coûteux ce qui n'est pas le cas si un flic trinque... un déplacement de ministre même en avion privé coûte moins cher que 3 ou 4 nuits agitées avec incendies "traditionnels" (comme disent les journalistes) de voitures, pillages de magasins et destruction d'une école ou d'un gymnase.

En plus après ces démonstrations visibles on ne pourra plus ignorer votre mécontentement... puisque ce semble la forme de dialogue à envisager.

Vous avez quelques axes de réflexion sortant du lot des argumentaires habituels de gauche comme de droite qui depuis des années démontrent leur inefficacité flagrante...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Violences urbaines   Sam 31 Juil 2010, 20:15

bounce

La grande forme tonton Christobal Smile . On sent comme une vraie colère. Je crois que beaucoup de braves gens pensent comme lui sans pour autant être des adeptes de le Pen ni d'ailleurs complètement hostiles aux sentiments de bonté et de charité pronés par Loïc et la gauche en général.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Sam 31 Juil 2010, 20:43

JANUS a écrit:
bounce

La grande forme tonton Christobal Smile . On sent comme une vraie colère. Je crois que beaucoup de braves gens pensent comme lui sans pour autant être des adeptes de le Pen ni d'ailleurs complètement hostiles aux sentiments de bonté et de charité pronés par Loïc et la gauche en général.

Même plus de la colère ou de la révolte... je suis persuadé que la situation est si grave que nous aurons sous peu des troubles sérieux.
Les agitations récentes seront à côté de ce qui arrivera des plaisanteries de carabins.

Ce n'est pas une adhésion à une doctrine ou a un parti mais une évidente constatation que tout le monde peut faire pour autant que l'on ne soit pas verrouillé dans des certitudes... à mon sens il est trop tard !

Je conseille depuis déjà quelques années régulièrement à mes enfants de partir de France et j'en suis, alors que ma vie est ici, à envisager très sérieusement de faire de même. Napoléon disait à son époque que dans certaines situation le salut était dans la fuite.

A défaut d'envisager des solutions dont personne ne veut entendre parler et auxquelles il est même interdit de penser, je traite les évènements par la dérision tant il me semble préférable de rire même jaune que de pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Sam 31 Juil 2010, 20:47

Tonton , vous pointez là où le bât blesse, cela pourrait être considéré comme un mérite au regard de ceux qui proposent un remède avant de poser le diagnostic. Mais à vous lire je n'entrevois aucun avenir radieux à nos portes.....

Est-ce que Monsieur Sarkozy, dont le père est hongrois, imagine renoncer à sa nationalité française le jour où il perdra les élections présidentielles?

Il est des discours d'exclusion, hic et nunc, qui instaurent le soupçon de l'autre comme "pas de la famille", pas du clan", "pas de chez nous", "pas du coin", "pas de la bande", "pas français de souche", "pas juif", "pas catho", "pas musulman", "pas blanc", "pas noir", "pas beur" et j'en passe..... ce sont des discours de chefs de bande aux abois, ils autorisent toutes les violences intracommunautaires , familiales ,institutionnelles, urbaines .



Il est des écrits fondateurs, diffuseurs d'humanité bien au delà de la mort de leur auteur:

" La méditerrannée, l'espace et l'histoire" 1977 - Fernand Braudel

".....L'histoire n'est pas autre chose qu'une constante interrogation des temps révolus au nom des problèmes..et même des inquiétudes et des angoisses- du temps présent...Avoir été c'est une condition pour être. Voyager en Méditerranée, c'est trouver le monde romain au Liban, la préhistoire en Sardaigne, les villes grecques en Sicile, la présence arabe en Espagne, l'islam turc en Yougoslavie...jusqu'aux constructions mégalithiques de Malte ou jusqu'aux pyramides d'Egypte. C'est rencontrer de très vieilles choses encore vivantes, qui côtoient l'ultra moderne...à côté de la barque du pêcheur, qui est encore celle d'Ulysse, le chalutier dévastateur des fonds marins...Tout cela parce que la Méditerranée est un très vieux carrefour. Depuis des millénaires tout a conflué vers elle...Et m^me les plantes. Vous les croyez méditerranéennes. Or, à l'exception de l'olivier, de la vigne et du blé - des autochtones très tôt en place - elles sont presque toutes nées loin de la mer..."

Question violences urbaines je voudrais que l'on revienne à la notion de parentalité évoquée plus haut par Cléo, Tonton, Loïc et en d'autres rubriques par JS.

J'aimerais aussi que Tonton et Loïc nous renseignent mieux quant aux références qu'ils ont évoquées plus haut. Peut-être pourraient-ils partager avec nous quelques fragments de leur lecture? Que l'on saisisse mieux, ignorants que nous sommes, le lien avec le thème de la violence urbaine?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Sam 31 Juil 2010, 21:06

Pour Sarko excusez moi mais je n'avais jamais constaté à la lecture des différents codes y compris celui de la nationalité que le fait de perdre une élection présidentielle soit une infraction pénale... sinon nous allons avoir du monde à flanquer au trou ou à exiler...

Il est évident que le débat est placé à ce niveau de réflexion le peu d'expérience que je peux avoir en matière juridique n'a rien à voir avec ce type d'échange.

Penser que mettre le nom de Sarko à tout bout de champ dans n'importe quel débat pour expliquer tout et son contraire me semble un peu juste au niveau de la réflexion... mais à chacun son cheminement de pensée.

On voit d'ailleurs tous les jours les brillants résultats que produisent les doctrinaires au pouvoir de gauche comme de droite depuis quelques dizaines d'années.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Sam 31 Juil 2010, 21:27

Pour les lectures à conseiller je peux éventuellement faire une liste non exhaustive :

Code pénal
Code de procédure pénale
textes régissant les étrangers
code civil
textes régissant la santé et l'hygiène
code de la route
textes concernant les constructions

avec ça vous trouverez facilement pourquoi des Fontenaysiens commencent à se poser des questions sur la manière dont fonctionne l'état en général et Fontenay en particulier et vous aurez la surprise de constater que des problèmes locaux non traités sont prévus par ces textes... pour ce qu'il en est de la suite donnée par les diverses autorités c'est une autre question.

Ces textes ont en plus l'avantage de découler de l'action législative des nos chambres et par là même de représenter la volonté des Français au moment de leur rédaction... sont ils toujours adaptés quelques années plus tard ? donnent ils satisfaction ? c'est une autre affaire.

Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Sam 31 Juil 2010, 22:29

tonton christobal a écrit:
vous aurez la surprise de constater que des problèmes locaux non traités sont prévus par ces textes

Ah! voilà que cela recommence, Tonton, vous nous laissez une fois de plus sur notre faim!
Bon, va pour le poème pédagogique, je vais essayer de trouver toute seule quelques extraits pour satisfaire une curiosité que vous avez initiée.

Mais là, par exemple et au hasard: prenons "code de la route", et bien moi, Tonton, je vous pose tout haut la question que tout le monde se pose tout bas: quels textes du code de la route à mettre en relation avec quels problèmes locaux non traités pourtant prévus par ces textes?


Cela dit en passant. rabbit
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Sam 31 Juil 2010, 22:56

réponse : le stationnement anarchique ...

N'avez vous pas été informée que dans certaines rues de la ville il y a des problèmes périodiques mais toutefois récurrents de stationnement ? que des gens ne peuvent aller et venir à leur convenance en raison de l'occupation illégale de leur "bateau" ?

Sans doute ignorez vous les blocages de la circulation occasionnés par des transports de véhicules ?

Je crois qu'une réunion de quartier récapitulative listant les sujets en instance (depuis plusieurs mois voire des années) devient urgente... encore faudra t il que l'on ne finisse la causerie au coin du feu pas en parlant des problèmes nucléaires en débat à New York ou de la situation en Palestine.

Il y a un problème d'amnésie sélective qui fait que l'on évoque toujours les mêmes éternelles questions jamais résolues qui reviennent sur le tapis et que l'on se retrouve en globalisant le débat à conclure qu'il est urgent de ne rien faire.

L'ex Président CARTER qui sert de Mr Bons Offices à travers le monde devrait sans doute s'emparer du problème.

Pour la question du code de la route je crois avoir répondu.

Si vous insistez je vais facturer mes prestations ou vous conseiller très cordialement de vous adresser aux services juridiques de la mairie qui sont sans doute plus compétents que moi pour vous renseigner.

Le PS a t il un budget pour dédommager les consultants extérieurs ? je peux étudier le dossier...

Nous sommes samedi et je rigole bien sur. J'attends des propositions plus lucratives.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3442
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Sam 31 Juil 2010, 23:08

les exemples de non respect du code de la route cités par TC sont pertinents. Il y en a d'autres bien sur.
Lors des conseils de quartier du Plateau, des habitants ont, à plusieurs reprises, signalé la vitesse excessive des véhicules sur l'axe Verdun entre le carrefour du 8 Mai et Montreuil. Ils ont demandé la pose d'un panneau radar indiquant la vitesse constatée, sans photo pour autant, M.Mallerin avait pris en note ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Violences urbaines   Dim 01 Aoû 2010, 00:00

Gerard a écrit:
les exemples de non respect du code de la route cités par TC sont pertinents. Il y en a d'autres bien sur.
Lors des conseils de quartier du Plateau, des habitants ont, à plusieurs reprises, signalé la vitesse excessive des véhicules sur l'axe Verdun entre le carrefour du 8 Mai et Montreuil. Ils ont demandé la pose d'un panneau radar indiquant la vitesse constatée, sans photo pour autant, M.Mallerin avait pris en note ! Laughing

et ensuite ???? rien ! comme d'habitude, ça cause, ça cause... en plus à Beyrouth y a t il des indicateurs de vitesse ? question essentielle puisque c'est la référence mondiale dont il faut s'inspirer pour Fontenay !
Revenir en haut Aller en bas
 
Violences urbaines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De plus en plus d’autoroutes sont limitées à 110 km/h
» Les Larris désormais classés en Zone Urbaine Sensible
» Légendes urbaines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: