Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Les élections européennes en 2019

Aller en bas 
AuteurMessage
Libellule

avatar

Messages : 15092
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Les élections européennes en 2019   Jeu 21 Déc 2017, 20:12

Selon un sondage IFOP pour Le Figaro concernant les prochaines élections européennes de 2019, seuls 12% des Français font le choix des LR. Derrière un score très faible, ne peut-on pas voir se profiler la question des blocs, entre pro-européens et eurosceptiques ? En effet, au regard des chiffres données, le total des partis pro-européens (EELV-PS-LREM-AGIR-UDI) atteint 41.5%, et 43.5% pour les eurosceptiques (Extrême gauche - PC- FI - DLF - FN - les Patriotes - UPR), laissant ainsi l'incertitude actuelle des LR sur cette question devenir juge de paix de la "bascule" du pays dans un camp ou dans l'autre.

En quoi cette question peut-elle ainsi devenir centrale pour les LR, et permettre au parti d'apparaître comme plus important que son score de 12% ne le laisse l'entendre aujourd'hui ?

Il est permis de se demander si l’élection européenne de 2019, au lieu de faire de LR un sorte de « parti charnière » faiseur de rois, ne le conduira pas surtout à avoir à gérer d’importantes tensions internes.

Vous avez raison de voir se dessiner deux blocs sensiblement d’égale valeur, divisés non sur l’Europe, entre « pro » et « antieuropéens », comme on l’écrit trop souvent, mais entre les partisans d’un renforcement de cette structure particulière qu’est l’Union européenne et ceux qui s’en défient – avec d’ailleurs une prime en intention de votes aux seconds si l’on en juge par ce sondage. Mais, comme vous le notez, et c’est un élément important, il y a quatre listes favorables à l’Union, mais sept « eurosceptiques "

La question est centrale pour LR parce que la ligne de partage existe en son sein : on y trouve en effet des partisans de cette « Europe des nations » chère au Général de Gaulle comme les héritiers des « cabris » eurolâtres que ce dernier dénonçait avec humour.

Il faudra pourtant tenter d’exister entre, d’une part, un Emmanuel Macron qui surfe sur sa dynamique présidentielle et sa volonté d’accélérer la « construction européenne », et, d’autre part, un Front National devenu à droite la référence en matière d’opposition à l’Union européenne.

Or, pour l’instant, LR n’arrive qu’en quatrième position des intentions de vote, faisant moins de la moitié du score attendu de LREM, et se plaçant non seulement derrière le FN mais aussi derrière la France insoumise…

Dans quelle mesure Laurent Wauquiez pourrait être en mesure de capitaliser sur son ambiguïté actuelle sur la question européenne ?

On connaît la formule selon laquelle on se sort de l’ambiguïté qu’à son détriment… Elle serait sans doute exacte si Laurent Wauquiez choisissait de rallier l’une des deux options, celle du FN ou celle de LREM. On le sait, on préfère toujours l’original à la copie.

Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/lr-bonne-nouvelle-qui-pourrait-bien-se-cacher-derriere-mauvaise-dans-sondages-europeennes-2019-3258416.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 15092
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les élections européennes en 2019   Ven 12 Jan 2018, 14:18

Réforme Macron
Le gouvernement souhaite réformer le mode de scrutin des européennes de 2019. Il compte mettre fin à la répartition du scrutin en 8 circonscriptions pour retourner à une seule liste nationale.

Cette réforme électorale est inscrite dans un projet de loi présenté en Conseil des ministres le 3 janvier 2018. Il devrait ensuite être voté par le Parlement.

En attendant, voici l'organisation théorique des européennes de 2019 si les règles n'étaient pas modifiées.

Organisation des élections
Nombre de tours
Les élections européennes ont lieu au suffrage universel direct à un tour. Il n'y aura donc pas de deuxième tour, contrairement aux élections présidentielles, aux municipales, ou aux régionales.

Proportionnelle
Les candidats seront élus selon les règles de la proportionnelle à la plus forte moyenne.

Circonscriptions
Les français sont appelés à voter pour élire leurs députés au Parlement européen.

En 2014, les candidats étaient répartis entre 8 grandes régions de France : Ile-de-France et français de l'étranger (15 sièges), Nord-ouest (10 sièges), Est (9 sièges), Ouest (9 sièges), Sud-Ouest (10 sièges), Centre (5 sièges), Sud-Est (13 sièges) et Outre-Mer (3 sièges). Ce système de répartition ne devrait normalement pas être conservé en 2019.

Répartition des sièges
Les sièges sont habituellement répartis entre les listes réunissant plus de 5 % des suffrages exprimés dans leurs régions respectives. Mais sur ce point aussi, les règles électorales devraient être modifiées en 2019.

Mandat des députés
Les députés sont élus au Parlement européen pour un mandat de 5 ans. Voir aussi combien gagne un député européen.

Comment voter
Conditions de vote
Pour pouvoir voter aux européennes, il faut être inscrit sur les listes électorales de votre commune. Voir ainsi les formalités à suivre pour s'inscrire sur les listes électorales afin de pouvoir voter.
Pourront voter aux européennes les citoyens français mais également les ressortissants d'un pays membre de l'UE qui résident en France. En revanche, les étrangers habitant en France mais qui ne sont pas ressortissants d'un pays de l'UE ne pourront pas voter.

Horaires des bureaux de vote
Les bureaux de vote seront ouverts de 8h à 18h. Dans certaines grandes villes (Paris, Marseille, Lyon...), les bureaux de vote fermeront à 20h.

Voter par procuration
Si vous ne pourrez pas vous rendre à votre bureau de vote le 25 mai vous pouvez toujours voter par procuration.

Vote blanc
Les européennes de mai 2014 étaient les premières élections françaises au cours desquelles le vote blanc était comptabilisé. Le vote blanc sera à nouveau comptabilisé en 2019
Revenir en haut Aller en bas
Basilics

avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 20/11/2015

MessageSujet: Re: Les élections européennes en 2019   Sam 13 Jan 2018, 01:28

Mieux vaut un scrutin en 6 (six) circonscriptions : 10 millions habitants c'est déjà la taille d'un pays européen moyen, au passage. Six pays seulement au-dessus de 40 millions, rien entre 20 et 40 millions.
Nord-Ouest ; Île de France +(outre-mer +français de l'étranger) ; Grand Est ; pas de changement avec les euro-circonscriptions actuelles, et même compatibles avec les régions actuelles. Suivent :
Grand Ouest, Grand Sud-Ouest, Grand Sud-Est.

Et on se bat pour récupérer des postes de députés britanniques brexité(e)s ! Les électeurices et régions françaises, allemandes, italiennes, sont trop sous-représentées au Parlement européen.
Dans l'Europe des 6, il y avait 3 "grand" pays (Allemagne, France, Italie). U.K. parti, il reste les 3 mêmes plus Espagne, Pologne. Et un chapelet de pays de moins de 10 millions d'habitants (chacun) qui ont le pouvoir de tout bloquer. ça n'avance pas. Voilà aussi pourquoi les chefs d'Etat ne donneront jamais de vrais pouvoirs à un Parlement qui déforme autant la réalité électorale.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15457
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Les élections européennes en 2019   Sam 13 Jan 2018, 01:46

L'Europe est bien éloignée des préocupations des électeurs locaux un scrutin régional pouvait gommer ce fait et relever l'intérêt des électeurs pour l'Europe.

Un scrutin national est bénéfique aux démagogues nationaux... cherchez à qui profite la réforme...

Pour défendre une affaire locale il n'est pas évident que des élus nationaux doctrinaires et à la botte du gouvernement vivant hors sol soient les mieux placés pour présenter le dossier.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3433
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Les élections européennes en 2019   Mar 13 Fév 2018, 05:19

Européennes, municipales : Macron et LRM se préparent aux scrutins intermédiaires
Les responsables du parti présidentiel ont approché les mouvements centristes dans la perspective de l’élection au Parlement de Strasbourg de mai 2019 (extraits de l’article sur ce sujet)
LE MONDE | 12.02.2018 à 06h43 | Par Bastien Bonnefous et Solenn de Royer

Il marche sur l’eau… jusqu’à quand ? Pour Emmanuel Macron, qui a conquis l’Elysée au nez et à la barbe de tous les partis, en bouleversant les vieux schémas politiques français, les élections intermédiaires auront une valeur de test. Un retour au réel en somme, comme pour ses prédécesseurs.
( ) « Macron n’échappe pas à toutes les lois de la vieille politique » : les scrutins intermédiaires sont délicats pour le pouvoir en place, rappelle Chloé Morin, de la Fondation Jean-Jaurès..

Au sommet de l’Etat, on s’est employé à relativiser le résultat des deux partielles récentes marquées par une très faible participation. « Localement, c’est souvent le réseau des militants et des sympathisants qui compte le plus. C’est cela qui a joué dans ces départements historiquement ancrés à droite », estime un proche du chef de l’Etat, mais ces deux élections « mettent l’accent sur le fait que LRM est un mouvement qui a impérativement besoin de construire son ancrage local en vue des prochains scrutins ».

E. Macron le sait. Et s’il dit se méfier des manœuvres d’appareils, ses équipes et lui préparent en réalité avec minutie les prochaines échéances, à commencer par les européennes de mai 2019. Ce scrutin sera en effet le premier grand test politique pour celui qui a gagné la présidentielle en portant un discours pro-européen plus fort que la plupart de ses concurrents.

http://lemonde.fr/politique/article/2018/02/12/europeennes-municipales-macron-et-lrm-se-preparent-aux-scrutins-intermediaires_5255312_823448.html
(à suivre…)
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3433
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Les élections européennes en 2019   Mar 13 Fév 2018, 05:19

(suite)
Les manœuvres ont déjà commencé
Depuis son élection, il a tenté d’entretenir cette flamme, lors de ses discours à Athènes le 7 septembre 2017, puis à la Sorbonne le 26 septembre. Le 17 avril, il s’exprimera devant le Parlement européen réuni en session plénière à Strasbourg. Une première pour lui, alors que les députés européens viennent de lui infliger un revers en votant, le 7 février, contre la création de « listes transnationales » pour les élections de mai 2019, une idée que défendait ardemment M. Macron.

Pour le président, l’enjeu des européennes est double. D’un côté, il doit démontrer que son volontarisme peut se traduire dans les urnes. « Il veut prouver aux Français que son Europe de la Sorbonne est réalisable », explique l’Elysée. Une démonstration qui impose que LRM arrive en tête dans 16 mois. De l’autre, M. Macron veut profiter de ce scrutin pour poursuivre son entreprise de recomposition du paysage politique. « L’idée, c’est de dépasser encore les clivages traditionnels, en rassemblant tous les pro-européens. » affirme le député (LRM) du Val-d’Oise Aurélien Taché.

En plus du MoDem, allié de LRM depuis les législatives, M. Castaner a rencontré récemment Jean-Christophe Lagarde, le patron des centristes de l’UDI. Ces premiers échanges augurent-ils de la formation d’un « grand mouvement central », comme souhaité par le maire de Bordeaux Alain Juppé, capable de rallier, au centre droit, les opposants chez LR à la ligne dure de Laurent Wauquiez, et, au centre gauche, des radicaux ou des déçus du PS ?

« Macron doit réunir des gens issus de la droite classique pro-européenne, du centre, de la gauche sociale-démocrate et des écologistes », appuie Daniel Cohn-Bendit, qui échange régulièrement sur ces sujets avec le chef de l’Etat.
Le nom de l’ancien député européen a circulé chez LRM pour être candidat en mai 2019, mais D. Cohn-Bendit – qui a dîné avec M. Macron le 5 février – a décliné. « C’était assez tentant, mais je ne serai pas candidat, explique-t-il au Monde. J’ai déjà fait quatre mandats au Parlement européen, j’aurai 74 ans en 2019, il est temps de passer la main à une nouvelle génération. » M. Cohn-Bendit participera néanmoins au lancement, le 24 mars, de la « grande marche » de LRM pour l’Europe, avant les « consultations citoyennes » imaginées par l’exécutif.

A ce stade, seize pays de l’Union européenne (UE) ont accepté de sonder leurs ressortissants entre le printemps et l’hiver 2018. Des consultations destinées à « installer un vrai débat de fond sur l’Europe à l’échelle du continent », explique l’Elysée, mais aussi à nourrir la future campagne. Une démarche qui rappelle l’opération menée par En Marche ! avant la présidentielle pour établir un « diagnostic du pays » auprès des Français. Avec l’ambition qu’une victoire en mai 2019 serve de tremplin pour le macronisme à l’étape électorale suivante, les municipales qui auront là encore valeur de test, avant la présidentielle de 2022.

bref,
LReM, MoDem, UDI, radicaux du centre, écolos réalistes... et sociaux-démocrates européens ? un petit coté « cercle de la raison » social-libéral
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Les élections européennes en 2019   Mar 13 Fév 2018, 19:13

Basilics a écrit:
Voilà aussi pourquoi les chefs d'Etat ne donneront jamais de vrais pouvoirs à un Parlement qui déforme autant la réalité électorale.

Quelle franchise, et comment vous mettez en adéquation Démocratie et Union Européenne ?
Revenir en haut Aller en bas
Basilics

avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 20/11/2015

MessageSujet: Re: Les élections européennes en 2019   Mar 13 Fév 2018, 20:44

Rappel de la phrase précédente :
Dans l'Europe des 6, il y avait 3 "grand" pays (Allemagne, France, Italie). U.K. parti, il reste les 3 mêmes plus Espagne, Pologne. Et un chapelet de (20) pays de moins de 10 millions d'habitants (chacun) qui ont le pouvoir de tout bloquer. ça n'avance pas.
J'aurais du écrire : Voilà aussi pourquoi les chefs d'Etat des grand pays européens ne donneront jamais de vrais pouvoirs à un Parlement qui déforme autant la réalité électorale.
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: Les élections européennes en 2019   Mar 13 Fév 2018, 21:32

Ok pour la rectification.
Vos analyses semblent rejoindre celles du candidat de la France à la présidence de la BRED (Philippe de Fontaine Vive Curtaz) et du président de l'UPR (François Asselineau)
https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2013/02/13/europe-integree-le-stratageme-des-chaines-asselineau/
Revenir en haut Aller en bas
Basilics

avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 20/11/2015

MessageSujet: Re: Les élections européennes en 2019   Mer 28 Fév 2018, 22:36

Le Parlement européen actuel est une déformation de la réalité électorale du fait de la "proportionnelle dégressive" qui désavantage la représentation des grands pays et avantage fortement la représentation des (20) petits pays. Le dire n'est pas refuser une tel Parlement en soi, c'est vouloir la règle plus juste : "un homme ou une femme, une voix".
A vrai dire, la France a des circonscriptions fortement variables en population. Mais pas à ce point, loin de là. Et le Conseil constitutionnel a imposé (en France) la règle "pas plus de 20% d'écart à la moyenne" par circonscription d'un département.

Pour un pro-européen, certains sujets demandent une décision à l'échelle européennes. Il est même favorable à la souveraineté européenne, pour les négocier dans la même catégorie que les pays-continents (USA, Chine, Russie, Inde) et pas en poids léger. Les intérêts communs des pays européens existent, à cette échelle.
Encore faut-il que l'instance de décision soit légitimée par des élections représentatives (point ci-dessus) et efficace donc pas une simple juxtaposition d'élections nationales (les chefs d'Etat) ;
Sur ce dernier point, les européennes 2019 (et le retour aux listes nationales) s'annoncent malheureusement comme un débat franco-français pour ou contre le président, mais après ? Une fois de plus, on aura beaucoup promis aux français sans les informer qu'une décision à plusieurs en Europe ne se décide pas seul à Paris. Sans parler de la constitution de majorités au Parlement européen.
Les élections en circonscriptions régionales obligeaient à tenir compte de la diversité des provinces françaises, dans leur rapport à l'Europe. C'est le Salon de l'agriculture, la PAC est une compétence européenne, qui va parler aux agriculteurs (électorat très minoritaire globalement) avec des listes nationales faites à Paris ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Les élections européennes en 2019
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonne Année dans les langues Européennes
» Informations pour le Massif central et Centre (Européennes)
» Européennes 2009 : il faut bannir Israël de l''UE !
» Réforme institutionelles européennes
» Elections européennes : liste Europe Ecologie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Les élections à Fontenay, passées et à venir. Promesses, satisfactions, déceptions, attentes... :: Les élections européennes en 2019-
Sauter vers: