Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Menace de suppression des départements

Aller en bas 
AuteurMessage
Gérard

avatar

Messages : 3968
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Menace de suppression des départements   Sam 17 Fév 2018, 03:02

Menace de suppression des départements et des services publics qu’ils assurent.

Le sujet de cette réunion publique du 15 février à l'hôtel de ville de Fontenay m’intéressait. J’y suis donc allé avec la crainte d’entendre un discours plus partisan que politique au sens large du terme, et heureusement ce ne fut pas le cas.
Plusieurs questions se posaient et auraient sans doute mérité un vrai débat contradictoire. Mais notre actuelle pratique de la démocratie, respectueuse de ses principes fondamentaux et de la libre expression des idées, autres que celles que l’on défend soi-même, n’est pas encore parvenue au point de tolérance et d’écoute dans un climat paisible. Donc pour résumer, tout le monde présent, ou presque, était déjà convaincu de la justesse « indiscutable » du mot d’ordre « Supprimer les départements… on dit NON ».
Le maire expliqua les apports du département à notre ville, l’aide que cette énorme structure consent à des artistes, des sportifs, des entrepreneurs locaux. Il cita bien entendu les crèches, les collèges, bref tout ce qui porte le sigle département dans notre ville.
Le Président du Conseil départemental, M.Favier développa très calmement, très clairement et avec pédagogie l’extraordinaire mille feuilles administratif constitué depuis quelques années dans notre pays. Il démêla subtilement les nœuds et les contradictions qui se forment autour de la commune, du département, des territoires, de la métropole, de la région et de la capitale.
Mme Niakhaté conseillère départementale et maire adjointe en charge de la petite enfance reprit les thèmes évoqués par M.Gautrais et M.Favier en citant comme exemple particulier celui des crèches. Elle s’interrogea sur leur avenir si leur gestion était assurée loin de leur implantation sans représentants élus de proximité susceptibles d’intervenir. Irait-on progressivement vers une privatisation des crèches ?
M.Saint Gal, Vice-Président du Conseil départemental et maire adjoint, exprima une vision très politique de son inquiétude quant aux conséquences d’une telle mutation. Celle-ci prendrait beaucoup de temps avant de bien fonctionner, couterait très cher aux contribuables et aboutirait inévitablement, selon lui, à la suppression de nombreux services publics.
Quelques interventions dans la salle montrèrent à la fois l’inquiétude de certains participants sur la gestion des crèches, des collèges, des aides sociales et aussi de l’habitat social. Une demande de mobilisation populaire était aussi exprimée puisque le président Favier confiait que lors de son récent entretien avec le Président de la République il avait eu la confirmation qu’aucune décision n’était encore prise.
Donc un débat intéressant devant près de 200 personnes avec, hélas, un diaporama un peu « expédié » et peu exploitable.
J’ai vécu la période « centralisée » où tout se décidait à Paris, loin de Fontenay qui se trouvait dans le département de la Seine. Mais il y avait pire, les habitants d’Aulnay-Sous-Bois ou de notre ville voisine de Neuilly sur Marne relevaient pour toutes les opérations administratives de la préfecture de Seine-et-Oise à Versailles. Et il n’y avait ni boulevards périphériques, ni autoroutes urbaines ni RER pour se déplacer facilement et obtenir un passeport ou déposer une demande quelconque !
Il faut imaginer ce que représenterait la gestion de centaines de collèges, de crèches, d’aides diverses, de spécificités conquises de haute lutte dans certains départements, pour les millions de citoyens désormais éloignés des lieux de décision et des élus qui les représentent.
On a connu la centralisation et on imagine ses inconvénients qui seraient aujourd’hui amplifiés par l’accroissement de la population. Il y a 50 ans la décentralisation tant attendue a eu lieu. Tout s’est rapproché, s’est ajusté aux terrains. Y compris l’emprise partisane des forces politiques notamment du parti communiste en quelque sorte limitée dans son expansion de l’époque en région parisienne. Faut-il vraiment revenir en arrière ou améliorer l’organisation existante ?
Les territoires sont ils utiles sous leur forme imposée ? la Métropole ne fait-elle pas double emploi avec la Région ? la place démesurée de la capitale-territoire, avec plus de 2 millions d’habitants n’est-elle pas excessive au regard de chacun des territoires qui ne compte que 400 à 500 mille habitants ?
Les prises de paroles du Maire et du président du Conseil Départemental ainsi que des deux conseillers départementaux se sont limitées à un descriptif de l’existant, suivi par l’exposé du désordre qui suivrait la disparition du département. Aucune proposition nouvelle n’a été formulée. Pour résumer, tout va très bien ainsi, on ne change rien, on ne propose rien de nouveau, on s’oppose c’est tout. Et pourtant le mot d’ordre de la mairie de Fontenay pour 2018 c’est « OSONS ». Peut-être aurait-il été préférable de choisir « PROPOSONS »

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3484
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Menace de suppression des départements   Sam 17 Fév 2018, 04:03

Gérard a écrit:
J’ai vécu la période « centralisée » où tout se décidait à Paris, loin de Fontenay qui se trouvait dans le département de la Seine. Mais il y avait pire, les habitants d’Aulnay-Sous-Bois ou de notre ville voisine de Neuilly sur Marne relevaient pour toutes les opérations administratives de la préfecture de Seine-et-Oise à Versailles.
Pour être précis,
selon le site Michelin, Aulnay-sous-Bois / Versailles : 39,3 km. Neuilly-sur-Marne / Versailles : 42,8 km.
On a vu pire en province.

Mais s'il faut rapprocher, notons que les trois sous-préfectures du Val-de-Marne (dont Créteil, Nogent-sur-Marne) ont été alignées avec les territoires de la métropole (dont EPT 10, le nôtre) et c'est encore plus proche que le Val-de-Marne, d'aller à la sous-préfecture qu'à la préfecture.


Citation :
Mme Niakhaté conseillère départementale et maire adjointe en charge de la petite enfance reprit les thèmes évoqués par M.Gautrais et M.Favier en citant comme exemple particulier celui des crèches. Elle s’interrogea sur leur avenir si leur gestion était assurée loin de leur implantation sans représentants élus de proximité susceptibles d’intervenir. Irait-on progressivement vers une privatisation des crèches ?

Un jour peut-être, l'adjointe à la petite enfance découvrira l'existence des assistantes maternelles, bien plus économes en deniers publics que les créches, et qui s'adapte plus aisément aux rythmes de chaque enfant qu'une structure collective.. Cette forme de garde est même validée par le mairie, sous le nom de "crêche familiale" qui regroupe des assistantes maternelles... Ah oui mais les autres c'est du privé, et ça, l'ex-maire n'aime pas.
Pour le masculin, officiellement c'est assistant maternel et non assistant paternel, est-ce bien normal ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15675
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Menace de suppression des départements   Sam 17 Fév 2018, 07:54

Sommes nous dans la défense de l'intérêt général ou dans un sauve qui peut personnel ?

Pour beaucoup la réponse est évidente.. .
Revenir en haut Aller en bas
 
Menace de suppression des départements
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Quartier du Plateau :: Vu et entendu au Conseil de quartier, au Conseil Municipal ou au cours de réunions-
Sauter vers: