Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 16770
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mar 06 Mar 2018, 17:12

Rappel du premier message :

Puisque dans le contexte de la lutte contre les « fake news » (1), seule la vérité et toute la vérité doit être dite et connue alors participons à la lutte en affirmant ce qu’une majorité écrasante d’Européens pense mais est délibérément privée de l’affirmer publiquement et dans les médias « traditionnels » (2) : « on en peut plus de l’immigration ».

Pas une journée, pas une émission, pas un « talk-show », pas une publication « de masse » sans le plaidoyer habituel en faveur de l’immigration et du « migrant » qui fuit « la guerre ». Après des années de gavage forcé telles des oies maltraitées, les citoyens européens n’en peuvent plus et surtout ne digèrent plus.

De mal en pis, ils votent « de plus en plus mal ». Après Marine Le Pen qui fait 34% au second tour de la présidentielle 2017, après Laurent Wauquiez qui écrase ses concurrents à l’élection des Républicains (LR), voici le tour des Matteo Salvini et autre Silvio Berlusconi qui volent la vedette sur un programme notoirement hostile à l’immigration.

Parce que les européens seraient d’horribles racistes qui n’aiment pas les étrangers ? Non, bien au contraire.
Mais parce que les européens ont compris que 90% des « migrants » sont des hommes qui ne fuient aucune guerre – l’ONU elle-même a fini par l’admettre (3), parce que les européens constatent que l’islamisme est une menace existentielle, parce que les européens ont déjà accueilli des millions de « migrants » avec une générosité exemplaire en échange principalement de plaintes, de quolibets et même parfois d’émeutes comme récemment à la Grande Synthe.

Les partis « anti-système » continuent de grandir à tel point qu’on peut se demander si ce ne sont pas les partis traditionnels qui sont désormais « hors-système. » En Autriche, en Pologne, en République tchèque, en Hongrie, en Slovaquie, en France, en Angleterre et maintenant en Italie, les européens le disent par le vote : assez de l’immigration !

(1) Comme si la manipulation datait du Brexit et de l’élection de Donald Trump. Renseignez-vous sur  Vladimir Illitch Oulianov dit Lénine en 1917.
(2) Le terme politiquement correct pour dire « subventionné » c’est-à-dire payé par le travailleur que les médias ne supportent pourtant pas et affublent souvent du sympathique sobriquet « populiste ».
(3) La majorité des demandeurs d’asile en France en 2017 viennent d’Albanie, pays qui n’est pas en guerre mais est membre de l’OTAN.

http://www.lepolitique.fr/2018/03/05/en-verite-les-europeens-nen-peuvent-plus-de-limmigration/

------------------------

Les vilains fachos ne se cachent plus, ils votent !

pas grave il suffit de ne pas les écouter.


Dernière édition par tonton christobal le Mar 06 Mar 2018, 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 13679
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Dim 09 Sep 2018, 01:29

La différence entre Le Monde et Contre-Info est que Le Monde est un journal avec des actionnaires, un rédacteur en chef, un comité de rédaction, des journalistes, ... parfaitement identifiés alors que Contre-Info est un site web de la nébuleuse d'extrême droite catholique dont les propriétaires sont inconnus Voir: https://www.whois.com/whois/contre-info.com

Pour ce qui est de l'article « Le corps médical sait parfaitement que le retour de certaines maladies en France est lié en partie à l’immigration » reproduit ci-dessus à partir de Contre-Info, celui-ci est provient en fait de Breizh-Info Voir: https://www.breizh-info.com/2018/09/07/101902/medecine-maladies-immigration

A propos de Breizh-Info voir: https://www.lemonde.fr/verification/source/breizh-info/

Voir aussi: https://www.lexpress.fr/actualite/medias/boulevard-voltaire-breizh-info-dans-la-tete-des-reinformateurs_1895330.html



Ceci étant, la question de l'accueil des migrants dans les pays de l'Union, ainsi que les questions connexes des conditions de vie et de la démographie dans les pays d'origine de ces migrants, sont de vraies questions qui doivent être abordées avec tout le sérieux qu'elles méritent....
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16770
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Dim 09 Sep 2018, 02:38

Si les actionnaires du journal ont des intérêts politicards et des journalistes engagés sont ils totalement crédibles ?
Pour ce qui concerne le monde en particulier je suis loin de croire en son objectivité... on ne peut pas vivre éternellement sur une réputation devenue usurpée.
Ce journal en particulier est financé par des personnages dont on connait les engagements politiques, il est difficile de l'ignorer puisqu'ils ne s'en cachent pas.
L'équipe rédactionnelle n'est elle même pas neutre c'est un euphémisme.

POur ce qu'il en est de sa fiabilité j'ai quelques exemples emblématiques d'articles dont on peut se demander si les auteurs ne percevaient pas l'évidence ou s'ils travaillaient sur commande;

Pour ce qui concerne les infos médicales dont je fais état elles proviennent non pas de journalistes mais de médecins exerçant sur le terrain et sont publiées dans des revues médicales destinées aux professionnels.


Dernière édition par tonton christobal le Lun 10 Sep 2018, 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 430
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Dim 09 Sep 2018, 02:57

a.nonymous a écrit:
La différence entre Le Monde et Contre-Info est que Le Monde est un journal avec des actionnaires, un rédacteur en chef, un comité de rédaction, des journalistes, ... parfaitement identifiés alors que Contre-Info est un site web de la nébuleuse d'extrême droite catholique dont les propriétaires sont inconnus Voir: https://www.whois.com/whois/contre-info.com

Pour ce qui est de l'article « Le corps médical sait parfaitement que le retour de certaines maladies en France est lié en partie à l’immigration » reproduit ci-dessus à partir de Contre-Info, celui-ci est provient en fait de Breizh-Info Voir: https://www.breizh-info.com/2018/09/07/101902/medecine-maladies-immigration

A propos de Breizh-Info voir: https://www.lemonde.fr/verification/source/breizh-info/

Voir aussi: https://www.lexpress.fr/actualite/medias/boulevard-voltaire-breizh-info-dans-la-tete-des-reinformateurs_1895330.html



Ceci étant, la question de l'accueil des migrants dans les pays de l'Union, ainsi que les questions connexes des conditions de vie et de la démographie dans les pays d'origine de ces migrants, sont de vraies questions qui doivent être abordées avec tout le sérieux qu'elles méritent....

Je conclus de cela qu 'il faut lire " Breizh-Info "
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4199
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Dim 09 Sep 2018, 03:34

Et qu'en dit vieux-breton?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Basilics

avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 20/11/2015

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Dim 09 Sep 2018, 03:46

Aujourd'hui, j'ai appris un mot : nativisme.

Wikipedia a écrit:
Le nativisme est le nom d'un courant politique de pays peuplés d'immigrants (États-Unis d'Amérique, Canada, Australie et Nouvelle-Zélande) qui s'oppose à toute nouvelle immigration.

Le politologue Jean-Yves Camus écrit, en février 2015, que le programme du Front national français tiendrait du « nativisme » plutôt que du racisme ou de la xénophobie

Le nativisme est un mouvement politique rencontré dans certains pays soumis à une nouvelle immigration et qui s'y oppose. La distinction est faite dans ces mouvements entre les personnes immigrantes et les personnes nées sur le territoire, parfois à l'échelle de plusieurs générations (le mouvement n'étant pas toujours exempt de racisme quand la distinction se fonde moins sur la possession de la nationalité du pays que sur le faciès éventuellement typé).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nativisme
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nativisme_(politique)

Dans ce sens, absent des petits Robert et Larousse.
Le mot est utilisé ce jour dans une tribune du Monde par Thomas Piketty, pour Salvini et la Ligue.
https://lemonde.fr/idees/article/2018/09/08/thomas-piketty-social-nativisme-le-cauchemar-italien_5352039_3232.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16770
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Dim 09 Sep 2018, 15:23

La gauche allemande anti-migrants saluée par un proche de Mélenchon

Immigration. Djordje Kuzmanovic, conseiller du leader insoumis, se montre plutôt élogieux envers Sahra Wagenknecht, figure de la gauche allemande anti-migrants.

La gauche va-t-elle finir par retourner sa veste au sujet des migrants ? La dernière interview de Djordje Kuzmanovic, conseiller de Jean-Luc Mélenchon, dans les pages de L’OBS, semble confirmer la tendance. L’orateur national de la France insoumise y déplore ainsi « la bonne conscience de gauche », qui « empêche de réfléchir concrètement » à la question migratoire.

Les migrants, une question « de salubrité publique »

Interrogé au sujet du mouvement Aufstehen, dirigé par la socialiste Sahra Wagenknecht, qui qualifie d’« irréaliste » l’idée « d’ouverture des frontières pour tous », Djordje Kuzmanovic salue un discours « de salubrité publique ». Selon lui, le problème de « l’insécurité culturelle [...] ne pèse pas lourd en face des déterminants économiques ». Quant aux tensions entre migrants et locaux, elles « se résorberaient si nous étions capables de lutter contre la précarité et en partageant la richesse produite », explique-t-il.

Plutôt que de concéder une droitisation de la gauche, Djordje Kuzmanovic préfère se rattacher au « socialisme douanier » de Jean Jaurès. « Lorsque vous êtes de gauche et que vous tenez sur l’immigration le même discours que le patronat, il y a quand même un problème », lâche-t-il. « Lorsqu’il est possible de mal payer des travailleurs sans-papiers, il y a une pression à la baisse sur les salaires. Cette analyse serait d’extrême droite ? Vous plaisantez ». Enfin, il assure être « contre la traque des migrants », « une grande différence avec l’extrême droite », selon lui.

-----------------------

l'art d'attraper le train en marche...


Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16770
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Dim 09 Sep 2018, 16:20

Législatives: après l'Allemagne, la Suède face aux tentations du repli

AFP, publié le dimanche 09 septembre 2018 à 05h52

La Suède va-t-elle à son tour choisir la voie du repli à l'oeuvre dans une Europe déchirée sur sa politique migratoire ? Les électeurs du pays scandinave devraient sanctionner dimanche un des derniers gouvernements de gauche du continent et offrir un score historique à l'extrême droite.

Les enquêtes d'opinion créditent de 16 à près de 25% des voix le parti des Démocrates de Suède (SD) qui, à l'image du parti Alternative pour l'Allemagne (AfD), dénonce comme une menace "culturelle" l'arrivée de centaines de milliers de demandeurs d'asile.

Les scores cumulés des deux partis dominants du paysage politique suédois, sociaux-démocrates et Modérés (conservateurs), totaliseraient environ 40% des suffrages, en recul de plus de 10 points par rapport aux législatives de 2014.

La position inédite de l'extrême droite et l'affaiblissement des partis traditionnellement dominants rendent impossible de déterminer qui sera le prochain Premier ministre.

Jusqu'aux dernières heures de la campagne, les candidats des huit partis en lice ont battu le pavé et les studios de télévision pour convaincre les 20% des 7,5 millions d'électeurs encore indécis.

"J'hésite encore entre les Modérés et SD. SD est assez proche des Modérés mais ils sont un peu plus clairs dans ce qu'ils veulent. Ils vont droit au but", confiait à l'AFP Elias, 18 ans.

- "Forces haineuses" -

Alors que le Premier ministre social-démocrate Stefan Löfven présente ces législatives comme un "référendum pour l'Etat-providence", l'extrême droite en a fait un plébiscite contre sa politique d'immigration et d'intégration: la Suède a enregistré 160.000 demandes pour la seule année 2015, la plus forte proportion d'Europe rapportée au nombre d'habitants.

A la veille du scrutin, Stefan Löfven a fustigé "les forces haineuses" et exhorté les électeurs à rester "du bon côté de l'histoire", tandis que le patron des conservateurs, Ulf Kristersson, a appelé à "une coopération au-delà des lignes partisanes pour isoler les forces" prônant "le repli".

Au même moment, dans le sud de la Suède où l'extrême droite a ses bastions, le président des "Sverigedemokraterna", Jimmie Åkesson, leur a répondu.

"Nous sommes maintenant en compétition face aux sociaux-démocrates et aux Modérés pour devenir le premier parti du pays", a-t-il lancé.

Les bureaux de vote ouvrent à 08H00 (06H00 GMT) et ferment à 20H00. Des projections donneront dans la foulée une photographie du rapport de force sans pourtant permettre de connaître la couleur du prochain gouvernement.

- "Pacte avec le diable" -

Aucun camp, ni le bloc "rouge-vert" sortant ni l'opposition "bourgeoise" n'étant à même d'obtenir plus de 50% des 349 mandats en jeu au Riksdag, il faudra des jours, voire des semaines de tractations en coulisse pour trouver une majorité, ou la moins faible des alliances minoritaires.

Une tendance européenne "où des partis qui ont été au gouvernement depuis des décennies perdent leur assise et où le paysage politique est plus fragmenté", analyse David Ahlin, directeur des études d'opinion à IPSOS Suède.

Stefan Löfven a réussi à maintenir son gouvernement minoritaire jusqu'à son terme en arrachant des compromis avec la droite, sur la politique énergétique notamment.

Mais l'opposition est déterminée à le déloger, quitte, souhaiteraient certains, à dynamiter le cordon sanitaire qui, jusqu'ici, tient les Démocrates de Suède à distance d'une influence politique directe.

Stratégie qui pourrait se révéler risquée, tant centristes et libéraux ont dit et redit leur refus d'un pacte avec "le diable", comme se décrit lui-même à l'occasion le patron des Démocrates de Suède.

Dans un entretien à l'AFP pendant la campagne, Jimmie Åkesson affirmait sa ferme intention de "faire valoir (ses) conditions" au lendemain de l'élection sur "la politique d'immigration, la lutte contre la criminalité, la santé".

Samedi soir, en meeting dans la capitale, il a lancé un ultimatum au chef conservateur: "Kristersson a 24 heures pour répondre à la question: es-tu prêt à coopérer avec moi ou avec Stefan Löfven ?".

Avocate d'une politique migratoire "humaine", la présidente du Centre a vivement réagi lors d'un débat télévisé vendredi soir après des déclarations du dirigeant nationaliste affirmant que les étrangers peinent à trouver du travail parce qu'ils "ne sont pas suédois et pas adaptés en Suède".

Annie Lööf a tapé du poing sur son pupitre en l'interpellant avec véhémence: "Comment peux-tu t'exprimer de cette façon!". L'incident, inhabituel en Suède, a déclenché une tempête médiatique.

Des ONG ont relayé "l'angoisse" des demandeurs d'asile face à la montée de l'extrême droite.

"Je vis ici depuis bientôt trois ans, j'ai appris la langue, qu'est-ce qu'il va m'arriver s'ils prennent le pouvoir ?", s'interroge dans un suédois parfait Mohammad, un réfugié afghan de 18 ans rencontré par l'AFP.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16770
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Dim 09 Sep 2018, 18:25

le texte à ne pas lire !

Un coup à mettre le monde et quelques autres en émoi.

Le grand retour du peuple et de la nation souveraine.


http://institutdeslibertes.org/le-grand-retour-du-peuple-et-de-la-nation-souveraine/?print=print

pour non macronisme ce blog devrait être démocratiquement interdit.
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 430
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Dim 09 Sep 2018, 23:51

En France les immigrés légaux et les Français "exotiques" ont intérêt à ce que l 'immigration soit contrôlée.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16770
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Lun 10 Sep 2018, 05:40

“On t'aime trop ici” : un sans-papiers interpelle Macron
Par Auteur valeursactuelles.com / Dimanche 9 septembre 2018 à 18:18 6

Ubuesque. La situation irrégulière dans laquelle un Algérien lui a confié être n’a pas semblé gêner le président outre mesure.

À la visite des quartiers Nord de Marseille, ( on est prudent tout de même) annulée en raison d’un « problème de temps » selon Le Parisien, prévue vendredi 7 septembre, Emmanuel Macron a préféré prendre un bain de foule, tard dans la nuit, sur le Vieux-Port de la cité phocéenne. C’est à ce moment-là qu’un jeune homme se présentant comme « sans-papiers » est venu l’aborder.

« Vous vous foutez de moi ? »
« Monsieur Macron, on est sans-papiers, on t’aime trop ici ! », lance-t-il à l’intention du chef de l’Etat. L’échange qui suit est lunaire. « Il faut régulariser la situation », répond Emmanuel Macron, qui s’enquiert ensuite du pays d’origine de son interlocuteur. Celui-ci dit être algérien mais avoir « grandi ici, à Marseille », où il vient également de son propre aveu « pour les vacances ».

« Monsieur Macron, on est sans-papiers, on t'aime trop ici ! »
A #Marseille, les clandestins sont chez eux et remercient #Macron.

Le dialogue prend alors une tourne plus comique. Devant un président de la République qui lui répète de se mettre en règle et s’interroge sur l’avancement de sa demande de régularisation, l’individu donne le chiffre de « huit ans ». « Vous vous foutez de moi ? Ca fait huit ans que vous êtes sans-papiers ? », s’étrangle Emmanuel Macron. Les justifications du jeune homme deviennent alors inaudibles au fur et à mesure que le chef de l’Etat reprend sa route, ponctuées d’un « ah bon » mettant fin à la discussion.

---------------

Merveilleux ! on rêve !
Comment voulez vous qu'un président aussi coupé des réalités puisse prendre les bonnes décisions ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   

Revenir en haut Aller en bas
 
En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» nos députés Européens ( activités)
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» L'IABD et la numérisation du patrimoine culturel européen
» Pétition européenne pour sauvegarder la médecine naturelle
» Dire la vérité : les bienfaits qui en découlent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: