Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mar 06 Mar 2018, 17:12

Rappel du premier message :

Puisque dans le contexte de la lutte contre les « fake news » (1), seule la vérité et toute la vérité doit être dite et connue alors participons à la lutte en affirmant ce qu’une majorité écrasante d’Européens pense mais est délibérément privée de l’affirmer publiquement et dans les médias « traditionnels » (2) : « on en peut plus de l’immigration ».

Pas une journée, pas une émission, pas un « talk-show », pas une publication « de masse » sans le plaidoyer habituel en faveur de l’immigration et du « migrant » qui fuit « la guerre ». Après des années de gavage forcé telles des oies maltraitées, les citoyens européens n’en peuvent plus et surtout ne digèrent plus.

De mal en pis, ils votent « de plus en plus mal ». Après Marine Le Pen qui fait 34% au second tour de la présidentielle 2017, après Laurent Wauquiez qui écrase ses concurrents à l’élection des Républicains (LR), voici le tour des Matteo Salvini et autre Silvio Berlusconi qui volent la vedette sur un programme notoirement hostile à l’immigration.

Parce que les européens seraient d’horribles racistes qui n’aiment pas les étrangers ? Non, bien au contraire.
Mais parce que les européens ont compris que 90% des « migrants » sont des hommes qui ne fuient aucune guerre – l’ONU elle-même a fini par l’admettre (3), parce que les européens constatent que l’islamisme est une menace existentielle, parce que les européens ont déjà accueilli des millions de « migrants » avec une générosité exemplaire en échange principalement de plaintes, de quolibets et même parfois d’émeutes comme récemment à la Grande Synthe.

Les partis « anti-système » continuent de grandir à tel point qu’on peut se demander si ce ne sont pas les partis traditionnels qui sont désormais « hors-système. » En Autriche, en Pologne, en République tchèque, en Hongrie, en Slovaquie, en France, en Angleterre et maintenant en Italie, les européens le disent par le vote : assez de l’immigration !

(1) Comme si la manipulation datait du Brexit et de l’élection de Donald Trump. Renseignez-vous sur  Vladimir Illitch Oulianov dit Lénine en 1917.
(2) Le terme politiquement correct pour dire « subventionné » c’est-à-dire payé par le travailleur que les médias ne supportent pourtant pas et affublent souvent du sympathique sobriquet « populiste ».
(3) La majorité des demandeurs d’asile en France en 2017 viennent d’Albanie, pays qui n’est pas en guerre mais est membre de l’OTAN.

http://www.lepolitique.fr/2018/03/05/en-verite-les-europeens-nen-peuvent-plus-de-limmigration/

------------------------

Les vilains fachos ne se cachent plus, ils votent !

pas grave il suffit de ne pas les écouter.


Dernière édition par tonton christobal le Mar 06 Mar 2018, 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 13865
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Dim 09 Sep 2018, 01:29

La différence entre Le Monde et Contre-Info est que Le Monde est un journal avec des actionnaires, un rédacteur en chef, un comité de rédaction, des journalistes, ... parfaitement identifiés alors que Contre-Info est un site web de la nébuleuse d'extrême droite catholique dont les propriétaires sont inconnus Voir: https://www.whois.com/whois/contre-info.com

Pour ce qui est de l'article « Le corps médical sait parfaitement que le retour de certaines maladies en France est lié en partie à l’immigration » reproduit ci-dessus à partir de Contre-Info, celui-ci est provient en fait de Breizh-Info Voir: https://www.breizh-info.com/2018/09/07/101902/medecine-maladies-immigration

A propos de Breizh-Info voir: https://www.lemonde.fr/verification/source/breizh-info/

Voir aussi: https://www.lexpress.fr/actualite/medias/boulevard-voltaire-breizh-info-dans-la-tete-des-reinformateurs_1895330.html



Ceci étant, la question de l'accueil des migrants dans les pays de l'Union, ainsi que les questions connexes des conditions de vie et de la démographie dans les pays d'origine de ces migrants, sont de vraies questions qui doivent être abordées avec tout le sérieux qu'elles méritent....
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Dim 09 Sep 2018, 02:38

Si les actionnaires du journal ont des intérêts politicards et des journalistes engagés sont ils totalement crédibles ?
Pour ce qui concerne le monde en particulier je suis loin de croire en son objectivité... on ne peut pas vivre éternellement sur une réputation devenue usurpée.
Ce journal en particulier est financé par des personnages dont on connait les engagements politiques, il est difficile de l'ignorer puisqu'ils ne s'en cachent pas.
L'équipe rédactionnelle n'est elle même pas neutre c'est un euphémisme.

POur ce qu'il en est de sa fiabilité j'ai quelques exemples emblématiques d'articles dont on peut se demander si les auteurs ne percevaient pas l'évidence ou s'ils travaillaient sur commande;

Pour ce qui concerne les infos médicales dont je fais état elles proviennent non pas de journalistes mais de médecins exerçant sur le terrain et sont publiées dans des revues médicales destinées aux professionnels.


Dernière édition par tonton christobal le Lun 10 Sep 2018, 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 534
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Dim 09 Sep 2018, 02:57

a.nonymous a écrit:
La différence entre Le Monde et Contre-Info est que Le Monde est un journal avec des actionnaires, un rédacteur en chef, un comité de rédaction, des journalistes, ... parfaitement identifiés alors que Contre-Info est un site web de la nébuleuse d'extrême droite catholique dont les propriétaires sont inconnus Voir: https://www.whois.com/whois/contre-info.com

Pour ce qui est de l'article « Le corps médical sait parfaitement que le retour de certaines maladies en France est lié en partie à l’immigration » reproduit ci-dessus à partir de Contre-Info, celui-ci est provient en fait de Breizh-Info Voir: https://www.breizh-info.com/2018/09/07/101902/medecine-maladies-immigration

A propos de Breizh-Info voir: https://www.lemonde.fr/verification/source/breizh-info/

Voir aussi: https://www.lexpress.fr/actualite/medias/boulevard-voltaire-breizh-info-dans-la-tete-des-reinformateurs_1895330.html



Ceci étant, la question de l'accueil des migrants dans les pays de l'Union, ainsi que les questions connexes des conditions de vie et de la démographie dans les pays d'origine de ces migrants, sont de vraies questions qui doivent être abordées avec tout le sérieux qu'elles méritent....

Je conclus de cela qu 'il faut lire " Breizh-Info "
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4199
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Dim 09 Sep 2018, 03:34

Et qu'en dit vieux-breton?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Basilics

avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 20/11/2015

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Dim 09 Sep 2018, 03:46

Aujourd'hui, j'ai appris un mot : nativisme.

Wikipedia a écrit:
Le nativisme est le nom d'un courant politique de pays peuplés d'immigrants (États-Unis d'Amérique, Canada, Australie et Nouvelle-Zélande) qui s'oppose à toute nouvelle immigration.

Le politologue Jean-Yves Camus écrit, en février 2015, que le programme du Front national français tiendrait du « nativisme » plutôt que du racisme ou de la xénophobie

Le nativisme est un mouvement politique rencontré dans certains pays soumis à une nouvelle immigration et qui s'y oppose. La distinction est faite dans ces mouvements entre les personnes immigrantes et les personnes nées sur le territoire, parfois à l'échelle de plusieurs générations (le mouvement n'étant pas toujours exempt de racisme quand la distinction se fonde moins sur la possession de la nationalité du pays que sur le faciès éventuellement typé).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nativisme
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nativisme_(politique)

Dans ce sens, absent des petits Robert et Larousse.
Le mot est utilisé ce jour dans une tribune du Monde par Thomas Piketty, pour Salvini et la Ligue.
https://lemonde.fr/idees/article/2018/09/08/thomas-piketty-social-nativisme-le-cauchemar-italien_5352039_3232.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Dim 09 Sep 2018, 15:23

La gauche allemande anti-migrants saluée par un proche de Mélenchon

Immigration. Djordje Kuzmanovic, conseiller du leader insoumis, se montre plutôt élogieux envers Sahra Wagenknecht, figure de la gauche allemande anti-migrants.

La gauche va-t-elle finir par retourner sa veste au sujet des migrants ? La dernière interview de Djordje Kuzmanovic, conseiller de Jean-Luc Mélenchon, dans les pages de L’OBS, semble confirmer la tendance. L’orateur national de la France insoumise y déplore ainsi « la bonne conscience de gauche », qui « empêche de réfléchir concrètement » à la question migratoire.

Les migrants, une question « de salubrité publique »

Interrogé au sujet du mouvement Aufstehen, dirigé par la socialiste Sahra Wagenknecht, qui qualifie d’« irréaliste » l’idée « d’ouverture des frontières pour tous », Djordje Kuzmanovic salue un discours « de salubrité publique ». Selon lui, le problème de « l’insécurité culturelle [...] ne pèse pas lourd en face des déterminants économiques ». Quant aux tensions entre migrants et locaux, elles « se résorberaient si nous étions capables de lutter contre la précarité et en partageant la richesse produite », explique-t-il.

Plutôt que de concéder une droitisation de la gauche, Djordje Kuzmanovic préfère se rattacher au « socialisme douanier » de Jean Jaurès. « Lorsque vous êtes de gauche et que vous tenez sur l’immigration le même discours que le patronat, il y a quand même un problème », lâche-t-il. « Lorsqu’il est possible de mal payer des travailleurs sans-papiers, il y a une pression à la baisse sur les salaires. Cette analyse serait d’extrême droite ? Vous plaisantez ». Enfin, il assure être « contre la traque des migrants », « une grande différence avec l’extrême droite », selon lui.

-----------------------

l'art d'attraper le train en marche...


Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Dim 09 Sep 2018, 16:20

Législatives: après l'Allemagne, la Suède face aux tentations du repli

AFP, publié le dimanche 09 septembre 2018 à 05h52

La Suède va-t-elle à son tour choisir la voie du repli à l'oeuvre dans une Europe déchirée sur sa politique migratoire ? Les électeurs du pays scandinave devraient sanctionner dimanche un des derniers gouvernements de gauche du continent et offrir un score historique à l'extrême droite.

Les enquêtes d'opinion créditent de 16 à près de 25% des voix le parti des Démocrates de Suède (SD) qui, à l'image du parti Alternative pour l'Allemagne (AfD), dénonce comme une menace "culturelle" l'arrivée de centaines de milliers de demandeurs d'asile.

Les scores cumulés des deux partis dominants du paysage politique suédois, sociaux-démocrates et Modérés (conservateurs), totaliseraient environ 40% des suffrages, en recul de plus de 10 points par rapport aux législatives de 2014.

La position inédite de l'extrême droite et l'affaiblissement des partis traditionnellement dominants rendent impossible de déterminer qui sera le prochain Premier ministre.

Jusqu'aux dernières heures de la campagne, les candidats des huit partis en lice ont battu le pavé et les studios de télévision pour convaincre les 20% des 7,5 millions d'électeurs encore indécis.

"J'hésite encore entre les Modérés et SD. SD est assez proche des Modérés mais ils sont un peu plus clairs dans ce qu'ils veulent. Ils vont droit au but", confiait à l'AFP Elias, 18 ans.

- "Forces haineuses" -

Alors que le Premier ministre social-démocrate Stefan Löfven présente ces législatives comme un "référendum pour l'Etat-providence", l'extrême droite en a fait un plébiscite contre sa politique d'immigration et d'intégration: la Suède a enregistré 160.000 demandes pour la seule année 2015, la plus forte proportion d'Europe rapportée au nombre d'habitants.

A la veille du scrutin, Stefan Löfven a fustigé "les forces haineuses" et exhorté les électeurs à rester "du bon côté de l'histoire", tandis que le patron des conservateurs, Ulf Kristersson, a appelé à "une coopération au-delà des lignes partisanes pour isoler les forces" prônant "le repli".

Au même moment, dans le sud de la Suède où l'extrême droite a ses bastions, le président des "Sverigedemokraterna", Jimmie Åkesson, leur a répondu.

"Nous sommes maintenant en compétition face aux sociaux-démocrates et aux Modérés pour devenir le premier parti du pays", a-t-il lancé.

Les bureaux de vote ouvrent à 08H00 (06H00 GMT) et ferment à 20H00. Des projections donneront dans la foulée une photographie du rapport de force sans pourtant permettre de connaître la couleur du prochain gouvernement.

- "Pacte avec le diable" -

Aucun camp, ni le bloc "rouge-vert" sortant ni l'opposition "bourgeoise" n'étant à même d'obtenir plus de 50% des 349 mandats en jeu au Riksdag, il faudra des jours, voire des semaines de tractations en coulisse pour trouver une majorité, ou la moins faible des alliances minoritaires.

Une tendance européenne "où des partis qui ont été au gouvernement depuis des décennies perdent leur assise et où le paysage politique est plus fragmenté", analyse David Ahlin, directeur des études d'opinion à IPSOS Suède.

Stefan Löfven a réussi à maintenir son gouvernement minoritaire jusqu'à son terme en arrachant des compromis avec la droite, sur la politique énergétique notamment.

Mais l'opposition est déterminée à le déloger, quitte, souhaiteraient certains, à dynamiter le cordon sanitaire qui, jusqu'ici, tient les Démocrates de Suède à distance d'une influence politique directe.

Stratégie qui pourrait se révéler risquée, tant centristes et libéraux ont dit et redit leur refus d'un pacte avec "le diable", comme se décrit lui-même à l'occasion le patron des Démocrates de Suède.

Dans un entretien à l'AFP pendant la campagne, Jimmie Åkesson affirmait sa ferme intention de "faire valoir (ses) conditions" au lendemain de l'élection sur "la politique d'immigration, la lutte contre la criminalité, la santé".

Samedi soir, en meeting dans la capitale, il a lancé un ultimatum au chef conservateur: "Kristersson a 24 heures pour répondre à la question: es-tu prêt à coopérer avec moi ou avec Stefan Löfven ?".

Avocate d'une politique migratoire "humaine", la présidente du Centre a vivement réagi lors d'un débat télévisé vendredi soir après des déclarations du dirigeant nationaliste affirmant que les étrangers peinent à trouver du travail parce qu'ils "ne sont pas suédois et pas adaptés en Suède".

Annie Lööf a tapé du poing sur son pupitre en l'interpellant avec véhémence: "Comment peux-tu t'exprimer de cette façon!". L'incident, inhabituel en Suède, a déclenché une tempête médiatique.

Des ONG ont relayé "l'angoisse" des demandeurs d'asile face à la montée de l'extrême droite.

"Je vis ici depuis bientôt trois ans, j'ai appris la langue, qu'est-ce qu'il va m'arriver s'ils prennent le pouvoir ?", s'interroge dans un suédois parfait Mohammad, un réfugié afghan de 18 ans rencontré par l'AFP.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Dim 09 Sep 2018, 18:25

le texte à ne pas lire !

Un coup à mettre le monde et quelques autres en émoi.

Le grand retour du peuple et de la nation souveraine.


http://institutdeslibertes.org/le-grand-retour-du-peuple-et-de-la-nation-souveraine/?print=print

pour non macronisme ce blog devrait être démocratiquement interdit.
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 534
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Dim 09 Sep 2018, 23:51

En France les immigrés légaux et les Français "exotiques" ont intérêt à ce que l 'immigration soit contrôlée.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Lun 10 Sep 2018, 05:40

“On t'aime trop ici” : un sans-papiers interpelle Macron
Par Auteur valeursactuelles.com / Dimanche 9 septembre 2018 à 18:18 6

Ubuesque. La situation irrégulière dans laquelle un Algérien lui a confié être n’a pas semblé gêner le président outre mesure.

À la visite des quartiers Nord de Marseille, ( on est prudent tout de même) annulée en raison d’un « problème de temps » selon Le Parisien, prévue vendredi 7 septembre, Emmanuel Macron a préféré prendre un bain de foule, tard dans la nuit, sur le Vieux-Port de la cité phocéenne. C’est à ce moment-là qu’un jeune homme se présentant comme « sans-papiers » est venu l’aborder.

« Vous vous foutez de moi ? »
« Monsieur Macron, on est sans-papiers, on t’aime trop ici ! », lance-t-il à l’intention du chef de l’Etat. L’échange qui suit est lunaire. « Il faut régulariser la situation », répond Emmanuel Macron, qui s’enquiert ensuite du pays d’origine de son interlocuteur. Celui-ci dit être algérien mais avoir « grandi ici, à Marseille », où il vient également de son propre aveu « pour les vacances ».

« Monsieur Macron, on est sans-papiers, on t'aime trop ici ! »
A #Marseille, les clandestins sont chez eux et remercient #Macron.

Le dialogue prend alors une tourne plus comique. Devant un président de la République qui lui répète de se mettre en règle et s’interroge sur l’avancement de sa demande de régularisation, l’individu donne le chiffre de « huit ans ». « Vous vous foutez de moi ? Ca fait huit ans que vous êtes sans-papiers ? », s’étrangle Emmanuel Macron. Les justifications du jeune homme deviennent alors inaudibles au fur et à mesure que le chef de l’Etat reprend sa route, ponctuées d’un « ah bon » mettant fin à la discussion.

---------------

Merveilleux ! on rêve !
Comment voulez vous qu'un président aussi coupé des réalités puisse prendre les bonnes décisions ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Dim 21 Oct 2018, 19:00

Quand les migrants agressent les Allemands, faut-il cacher l’info pour ne pas stigmatiser ?
PUBLIÉ PAR MANUEL GOMEZ LE 18 OCTOBRE 2018


Allemagne : Weimar – Au « marché aux oignons » du Weimar Volksfest, le plus populaire de Thuringe, lors d’un festival folklorique, une vingtaine de migrants illégaux ont agressé sexuellement une jeune femme de 20 ans et lui ont fait subir des attouchements sexuels.
Son ami, âgé de 26 ans, qui s’était porté à son secours, a été roué de coups, de même que les agents de sécurité qui intervenaient et qui ont été blessés légèrement.

Quatre suspects ont été appréhendés, trois syriens et un irakien, puis ont été libérés afin de ne pas attiser la haine contre les migrants.

Le ministre de l’Intérieur de Thuringe, Georg Maier (du parti SPD) a déclaré au quotidien Bild :

« Je prends cet incident très au sérieux. Si la suspicion est confirmée, cela aura des conséquences importantes pour les auteurs ».

A la condition bien sûr qu’on les retrouve, les auteurs, car ils sont probablement déjà bien loin !

Berlin – Après une récente agression, au cours de laquelle deux jeunes maghrébins ont attaqué et poursuivi, jusque sur la plate-forme du métro, dans le quartier de Neukolln, et roué de coups un transsexuel, les autorités de police dénoncent que les auteurs de ces agressions homophobes sont dans leur grande majorité commises par des migrants illégaux de religion musulmane.

Toujours selon la police, en 2017, 324 cas d’agressions homophobes avaient été signalés, mais que 90% de ces actes ne sont pas déclarés « parce que les victimes sont persuadées que la police ne ferait rien et ne recherche pas les auteurs ».

Depuis le début de 2018, une augmentation très importante de ces agressions homophobes est constatée.

Devant la gravité de la situation et la fragilité du gouvernement, les médias ont reçu des « consignes » afin d’éviter de stigmatiser l’immigration clandestine en dissimulant les identités et les origines des auteurs des faits divers quotidiens.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Lun 22 Oct 2018, 23:35

Clandestins, sans-papiers, migrants ou réfugiés, c’est du pareil au même
PUBLIÉ PAR DANIÈLE LOPEZ LE 21 OCTOBRE 2018

Quand ils arrivent à mettre un pied en France, ils savent que plus jamais ils n’en seront expulsés. Parce que les fonctionnaires préfectoraux concernés ont ainsi décidé de ne plus accomplir des démarches qu’ils jugeaient définitivement inutiles.

Si l’on en croit Le Figaro de la semaine dernière, l’échec par les autorités françaises des reconduites à la frontière des clandestins, résulte de la non-réponse des consulats de leurs pays d’origine.
Autrement dit, nous recevons les clandestins (sans papiers bien entendu). La loi nous oblige, pendant 90 jours, de les retenir, les loger, les nourrir et tenter, autant que faire se peut, de savoir d’où ils viennent. Tandis que l’intérêt de ces « migrants » est de cacher leur pays de provenance le plus longtemps possible afin de n’être pas reconduits chez eux.

Les autorités doivent donc, en moins de trois mois, connaître leur pays d’origine. C’est pendant cette période qu’ils peuvent faire la demande de  laisser-passer au consulat du pays concerné qui est censé répondre rapidement ce qu’aucun consulat ne fait.
Cette loi étant connue des consuls, aussi peu scrupuleux que les pays qu’ils représentent, vous pensez bien qu’ils ont intérêt, pour ne pas récupérer leurs  citoyens en cavale, à répondre le plus tard possible aux autorités françaises. Sans compter ceux qui ne répondent pas du tout.

Ainsi, dans le lot des États refusant de reprendre leurs fugitifs, on retrouve la sempiternelle Algérie mais aussi, les Maroc, Tunisie, Mali, Sénégal qui constituent les plus grands pourvoyeurs de clandestins.

Et ce qui arrive depuis des années c’est que, à l’issue de ces trois mois, ils sont remis en liberté. Voilà la raison pour laquelle nous sommes envahis par ces clandestins, sans papiers, migrants ou réfugiés, quel que soit le nom qu’on leur donne, ils rient à la barbe des Français. Après, on les retrouve dans des camps que la France met à leur disposition ou, plus dangereusement encore, dans la nature et, toujours, à la charge du contribuable.

Mais notre colère est plus grande, encore, puisque nous apprenons que les préfets, au prétexte que les consulats ne répondaient peu ou pas, ne consultaient même plus leurs services pour obtenir ce fameux sésame qui pourraient ouvrir les portes de notre pays pour les en faire sortir.

Donc, jusqu’au début de 2018, les préfets ne tentaient plus rien pour expulser les clandestins. Et nous sommes en droit de supposer que cette décision préfectorale datait de bien avant l’élection de Macron.
Autrement dit, jusqu’à fin 2017, alors que G. Collomb était ministre de l’Intérieur depuis le mois de mai, la France a gardé quasiment tous les clandestins, sans tenter de les renvoyer chez eux.

Par contre et « en même temps », ces préfets si soucieux de s’éviter un travail supplémentaire, ont obligé toutes les communes françaises à recevoir ces clandestins, souvent contre l’avis des maires et des populations qui, à juste titre, voyaient tous les risques auxquels on les exposait.
On croit cauchemarder, n’est-ce pas. Plutôt que d’obliger les pays à récupérer leurs résidents en goguette, ils préféraient les disséminer sur tout le territoire et nous imposer, outre leurs présences, notre participation financière à leur entretien. Parce que ces clandestins coûtent excessivement cher au contribuable qui assume les frais supplémentaires, sous forme de taxes plus indirectes que directes mais les assume tout de même.

Ainsi, G. Collomb, juste avant de démissionner de son poste, a déclaré que les demandes de laisser-passer consulaires avaient augmenté de 66% entre janvier et juillet 2018. Sur 3857 demandes effectuées, seulement 790 LPC ont été obtenus.

Ne regardons pas ces chiffres comme la réussite qu’y voit Collomb mais plutôt comme ceux qu’ils sont dans la réalité. Les dossiers de 3857 clandestins ont été traités par les préfectures en l’espace de 6 mois dont 3067 sont restés à notre entière charge et responsabilité. Que sont devenus les 790 sans-papiers reconnus par leurs consulats ? Avons-nous entendu dire que ces 790 clandestins avaient été expulsés de notre territoire vers leur pays d’origine ?

Si cela avait été le cas, les bienpensants nous en auraient fait un fromage battu et rebattu à la sauce « welcome refugies ». Donc, nous pouvons être certains que nous avons gardé ces 4000 clandestins, ajoutés à tous ceux dont les dossiers étaient en instance d’être vérifiés avant et à tous ceux qui se sont rajoutés depuis. Pourquoi payons-nous autant de fonctionnaires, on se le demande ?
Et c’est juste après ce dernier recensement de dossiers préfectoraux que, le 1er août 2018, la loi Collomb était adoptée : « Pour une immigration maîtrisée, un droit d’asile effectif et une intégration réussie ».
Et savez-vous quel était l’objectif de cette « loi Collomb » ?
Faciliter à la fois l’expulsion des déboutés et l’accueil des acceptés. Tout un programme !
Est-ce que tout cela est sérieux ?  Si ce n’était si grave, nous en ririons...

--------------

Français à vos poches, pour l'information réelle cherchez bien... elle ne se trouve pas dans les médias officiels.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mar 23 Oct 2018, 20:46

Grande-Synthe : 1800 migrants évacués du camp du Puythouck, une troisième opération en moins de deux mois

L'évacuation doit permettre de "conduire vers des structures adaptées ces personnes dont les plus vulnérables en famille".

Par Quentin Vasseur
Publié le 23/10/2018 à 08:40 Mis à jour le 23/10/2018 à 09:06

Le camp du Puythouck, à Grande-Synthe (Nord) est à nouveau évacué ce mardi 23 octobre. Plusieurs équipes de policiers sont sur place, ainsi que le préfet du Nord. Cette opération de "mise à l'abri", selon les mots de la préfecture du Nord, a été lancée à 8 heures et vise à évacuer 1800 migrants.

La préfecture, qui évoque une "opération à caractère humanitaire" selon un communiqué, est censée "conduire vers des structures adaptées ces personnes dont les plus vulnérables en famille".

C'est la troisième opération de ce type depuis le début du mois de septembre. Après les deux précédentes évacuations, les migrants – en majorité des kurdes irakiens – ont ensuite afflué de nouveau vers Grande-Synthe pour pouvoir passer au Royaume-Uni.

Plus d'informations à venir.

---------------------

migrants qui seront répartis à travers le pays et que nous prenons en charge...

les franchouillards à vos poches et surtout n'écoutez pas les "populistes" !

Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 534
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mer 24 Oct 2018, 21:29

Quand les policiers perdent le contrôle d 'une gare :

https://twitter.com/PorteTonAme/status/1054498189611548673
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Ven 26 Oct 2018, 20:19

«En finir avec l'omerta qui abrutit la France !»

CHRONIQUE - Par paresse ou militantisme, les médias se sont majoritairement faits complices des mensonges des dénégationnistes. Encore aujourd'hui, le langage médiatique oblige le public à décrypter les euphémismes.

La presse est chatouilleuse: elle aime faire la leçon mais déteste en recevoir. Certes, les insanités déversées ces jours-ci par Jean-Luc Mélenchon sur les dos de Radio France et Mediapart ont dévoilé sa fièvre stalinienne. Ces outrances contre des journalistes, coupables d'avoir mis le nez dans le financement de La France insoumise, ont justifié la réplique solidaire, lundi, des sociétés de journalistes, dont celle du Figaro. Reste que les procès en superficialité, voyeurisme ou conformisme, instruits contre les médias, ne sont pas tous infondés. Nombreux sont ceux qui concourent au décervelage de l'opinion. Deux confrères du Monde, Fabrice Lhomme et Gérard Davet, débarquent comme les carabiniers, ces jours-ci, pour décrire, dans un livre salué par la caste, l'islamisation de la Seine-Saint-Denis. Or cela fait plus de vingt ans que ce basculement a été identifié par quelques-uns. Mais ceux-là, à en croire Lhomme et Davet, n'étaient pas crédibles: ils faisaient de l'idéologie, tandis que les deux compères ...

la suite : http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2018/10/25/31003-20181025ARTFIG00352-ivan-rioufol-en-finir-avec-l-omerta-qui-abrutit-la-france.php

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Jeu 01 Nov 2018, 21:05

Migrations : l'Autriche ne veut pas du pacte de l'ONU
Par Auteur valeursactuelles.com / Mercredi 31 octobre 2018 à 18:33 4

Migrants. Le gouvernement autrichien se retire du pacte de l'ONU sur les migrations, qui doit être entériné en décembre prochain, au nom de “l'importance de défendre la souveraineté nationale de l'Autriche”.

L’Autriche dit non. Le gouvernement autrichien a annoncé ce mercredi 31 octobre qu’il se retirait du pacte de l’ONU sur les migrations, rapporte le quotidien belge La Libre. Alors qu’il doit être entériné en décembre prochain, ce pacte n’a pas non plus été approuvé par les Etats-Unis et la Hongrie. S’il n’a pas de caractère contraignant, ce pacte vient à l’encontre de « l’importance de défendre la souveraineté nationale de l’Autriche », a déclaré le chancelier autrichien Sebastian Kurz. Après ce retrait, « l’Autriche pourra continuer à élaborer ses propres lois sur toutes les questions de migration », a ajouté le chancelier.

Cette décision n’est pas une surprise totale car Vienne avait déjà critiqué le texte, certains aspects étant « en contradiction avec le programme » du gouvernement, qui lutte contre l’immigration illégale. Sebastian Kurz et son équipe, au pouvoir depuis près d’un an, ont durci les conditions d’accueil des immigrés. Le FPÖ, parti du chancelier, situé à l’extrême-droite de l’échiquier politique, faisait campagne depuis plusieurs mois pour une sortie du pacte.

Renforcer la coopération internationale
Le pacte de l’ONU sur les migrations préconise de renforcer la coopération internationale pour répondre au phénomène mondial des migrations. Il met également en avant une série de principes comme la défense des droits de l’homme, les droits des enfants ou encore la reconnaissance de la souveraineté nationale.

[b]Enfin, il propose des mesures pour aider les pays signataires face à l’arrivée des migrants, prévoyant notamment d’améliorer l’information et une meilleure intégration de ces personnes dans la société du pays d’accueil.[/b]




--------------

encore une des ces magnifiques usines à gaz internationales gérées par des non élus dont les décisions non obligatoires deviendront avec le temps et l'aide des médias des principes intangibles...

en bref encore un "machin" pour faciliter l'arrivée des "migrants" et contraindre les récalcitrants à les accepter...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Jeu 01 Nov 2018, 22:21

Question écrite sur la lutte contre l’immigration
Valérie Boyer appelle l’attention du Ministre de l’Intérieur sur l’augmentation spectaculaire en France de l’immigration.


Pour l’année 2017 la France a délivré 262 000 titres de séjour, soit une hausse de 13,7 % sur un an.

L’immigration au titre du regroupement familial a pu bénéficier à 91 070 personnes, et l’immigration professionnelle a quant à elle progressé fortement de 20,5 % représentant ainsi 11 % des titres délivrés.

C’est aussi plus de 100 412 demandes d’asile qui ont été enregistrées avec 35,8 % de ces demandeurs ont obtenu un statut de réfugié.

Il est indispensable de rappeler que 90 % des déboutés d’une demande d’asile demeure quand même sur le sol hexagonal.

Concernant les profils de ces demandeurs d’asile, en 2017 les Albanais étaient la première nationalité représentée avec 7630 demandes, ainsi que la plus forte proportion de personnes hébergées dans les centres d’accueil pour demandeurs d’asile.

L’immigration a bien un coût que nous devons cesser d’ignorer, comme le démontre notamment le fonds social d’investissement de 200 millions d’euros qui a été mis en place par une filiale de la Caisse des dépôts.

Pour l’année 2017, l’Agence Français du développement a engagé plus de 10,4 milliards d’euros pour financer différents projets dont un peu moins de la moitié concerne l’Afrique, avec 44 des 52 pays africains qui ont bénéficié de cette aide.

Nous ne pouvons plus fermer les yeux face à ce phénomène qui repose en grande partie sur un trafic à échelle mondiale.

Le groupe d’Action financière internationale (le Gafi) les profits du trafic d’être humain entre 201 1 et 2016 ont été multipliés par 6, pour un bénéfice total de 150 milliards d’euros.

Selon l’ONU 84 % des personnes victime de traîtres d’êtres humains sont des femmes.

Cette tendance inquiétante laisse présager une immigration massive qui aura des conséquences dévastatrices sur notre modèle économique et social.

La mission « immigration, asile et intégration » voit ses ressources augmenter de façon considérable pour l’année 2019 (+ 22,7%, ce qui correspond à 313 millions d’euros supplémentaire en crédits de paiement en comparaison avec 2018).

Mais soyons transparents sur cette hausse. L’enveloppe consacrée à l’intégration et à l’accès à la nationalité française sera doté de 132 millions d’euros supplémentaires.

L’Aide Médicale d’Etat va elle aussi augmenter de 6 %, soit un budget total de 935 millions d’euros.

Valérie Boyer souligne que le projet de loi de finances de 2019, prévoit près de trois milliards d’euros pour l’aide publique au développement, soit une augmentation de 4 ,85 %. La France étant déjà selon l’OCDE le 5 ème contributeur mondial dans ce domaine.

Au-delà de ces diverses augmentations, nous pouvons considérer que la hausse globale du budget de cette mission est la conséquence directe de la crise migratoire actuelle. Ce budget en hausse s’apparente avant tout à un appel d’air et il reste de nombreux angles morts.

Le Gouvernement ne donne aucun moyen à I’OFPRA pour réaliser ses objectifs alors que son activité augmente de 17 ,8 %.

Seulement 10 ETPT supplémentaires pour recruter des effectifs dans le cadre de l’expérimentation menée en Guyane.

Concernant le coût de la prise en charge d’un mineur étranger au titre de l’aide sociale à l’enfance (ASE) atteint 50.000 euros par jeune et par an, alors que la contribution de l’État ne dépasse pas 1 250 euros par mineur. Chaque année, les départements assument 25.000 cas, soit 1,25 milliard d’euros.

De plus, certains mineurs déboutés dans un département se rendent dans un autre département pour tenter une nouvelle évaluation. Selon le rapport Doineau du Sénat la part des évaluations concluant à la minorité et à l’isolement est aujourd’hui proche de 40 % à l’échelle nationale et ne dépasse pas 15 % dans certains départements.

Dans les Bouches-du-Rhône, on accueille 500 enfants. Cela représente un budget de 20 millions d’euros.

Bien sûr les départements sont prêts à prendre leurs responsabilités, encore faudrait-il que l’État fasse de même.

Enfin il est inquiétant de voir que rien n’est véritablement mis en oeuvre pour diminuer notre immigration légale et surtout pour lutter contre l’immigration clandestine.

Face à l’urgence de cette situation Valérie Boyer aimerait savoir ce que le Gouvernement compte faire afin de réduire ces trafics d’êtres humains.

Valérie Boyer.


Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 534
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Sam 17 Nov 2018, 01:42

L ' Aide Médicale d ' Etat ( AME ) est destinée à soigner les étrangers illégaux. Les illégaux sont ainsi mieux traités que des étrangers légaux , voir même que des Français. Cette AME augmente encore cette année. A mon sens elle devrait être supprimée car elle encourage l 'immigration illégale , immigration qui devient difficilement supportable pour les étrangers et les Français issus de nos anciennes colonies et protectorat. L 'immigration illégale met ces gens en porte à faux vis à vis de la population autochtone.

https://twitter.com/AnnieGenevard/status/1061225395004026880
https://www.capital.fr/economie-politique/laide-medicale-detat-va-augmenter-de-108-millions-deuros-en-2018-1246495
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4265
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Sam 17 Nov 2018, 06:20

Vous avez tout a fait raison, il ne faut pas soigner tout ces étrangers illégaux malades de maladies contagieuses comme la tuberculose (par exemple) et ainsi permettre sa propagation à toute la population française.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Sam 17 Nov 2018, 06:54

mamiea a écrit:
Vous avez tout a fait raison, il ne faut pas soigner tout ces étrangers illégaux malades de maladies contagieuses comme la tuberculose (par exemple) et ainsi permettre sa propagation à toute la population française.

Il faut surtout ne pas les recevoir... ce qui traite la question.
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 534
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Sam 17 Nov 2018, 17:53

mamiea a écrit:
Vous avez tout a fait raison, il ne faut pas soigner tout ces étrangers illégaux malades de maladies contagieuses comme la tuberculose (par exemple) et ainsi permettre sa propagation à toute la population française.

Un étranger illégal a vocation a être expulsé.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4265
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Sam 17 Nov 2018, 18:35

joseph1 a écrit:


Un étranger illégal a vocation a être expulsé.
Entre le moment où il arrive et le moment où il peut être expulsé, il a le temps de contaminer un bon nombre de personne.
Entre dire il ne faut pas les recevoir et réussir à le faire il y a un monde, un monde entre utopie et réalité.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Sam 17 Nov 2018, 19:32

On "peut pas" c'est vrai ! surtout lorsque l'on ne veut pas, que l'on refuse d'appliquer les lois et que l'on détourne les régles.

on ne peut même pas contrôler nos frontières, il semble que d'autres y parviennent mais "l'Europe" juncker plus angie ne veulent pas...

On attend super frontex qui est une coquille vide mais on va faire l'armée européenne...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Lun 19 Nov 2018, 18:53

L’immigration de peuplement conduit à une catastrophe civilisationnelle
18 NOVEMBRE 2018 | POLÉMIA

L’oligarchie ne cesse de nous vanter les avantages de l’immigration et les mérites des immigrés. M. Macron n’a-t-il pas souligné leurs « qualifications remarquables » et la nécessité d’en accueillir davantage ? Chacun sait pourtant que la réalité est tout autre. Car l’immigration est massive, elle ne s’assimile pas, elle provoque un éclatement territorial et culturel et mène à l’islamisation de notre pays. Bref, elle change la France et conduit les Français à ne plus se sentir chez eux dans leur propre pays. L’immigration de peuplement est peut-être une chance pour les immigrés, mais c’est une catastrophe pour la France et pour l’Europe.

L’immigration a changé brutalement la France
L’immigration de peuplement a commencé dans les années soixante-dix lorsque le grand patronat a fait pression sur le gouvernement pour autoriser le regroupement familial afin d’obtenir une main-d’œuvre abondante et peu exigeante. Mais, en ouvrant ainsi les portes à l’immigration de peuplement, le Système n’a pas rendu la France plus prospère, plus forte ou plus jeune, il a seulement changé la France. Changé ses mœurs, changé sa physionomie, changé sa population et changé sa religion. Il suffit de parcourir les rues de nos villes ou de regarder des photographies des années soixante-dix pour s’en rendre compte. Et seuls ceux qui n’aiment pas la France, ceux qui la réduisent à une idéologie politique ou à une ligne de compte, peuvent s’en réjouir. Pour les autres, il s’agit d’un bouleversement traumatisant et d’une grande brutalité, car c’est en moins de trente ans que la France a changé, un phénomène sans précédent dans l’histoire moderne.

L’importance de la présence immigrée est occultée ou minimisée
Or, le phénomène se poursuit à un rythme extrêmement élevé. Aujourd’hui, la pression migratoire est si forte qu’on ne sait pas exactement combien d’immigrants ont fait souche en France et combien y séjournent actuellement. Selon l’Insee, 25% des bébés nés en 2016 dans notre pays avaient au moins un parent né à l’étranger.
Mais les chiffres officiels sont faussés, d’abord en raison de l’interdiction des statistiques ethniques, ensuite à cause de l’immigration irrégulière, laquelle a connu une progression spectaculaire depuis 2015 avec ce que l’on nomme la « crise des migrants ». Les données sur l’immigration sont également truquées par l’effet du droit du sol et des naturalisations massives qui ont ainsi fabriqué des Français de papier à la chaîne, lesquels n’ont aucun lien réel avec notre pays, sinon leur présence sur notre territoire.

La manipulation est d’ailleurs poussée si loin que les membres de l’oligarchie et leurs soutiens osent prétendre sans rire que l’immigration n’augmente pas. Il est vrai qu’ils n’utilisent pas les transports urbains, qu’ils ne vivent pas en banlieue et ne mettent pas leurs enfants dans les écoles publiques ! Pour autant, ils ne peuvent ignorer les faits et, s’ils se livrent à un tel déni de réalité, c’est pour minimiser leur propre responsabilité dans la catastrophe.

L’assimilation est impossible, le Vivre ensemble une fiction
En dépit de l’occultation des chiffres, force est en effet de constater qu’en raison de sa masse, l’immigration de peuplement a empêché toute assimilation. De fait, les immigrants sont trop nombreux pour pouvoir se diluer dans la population, et cela d’autant plus qu’ils se concentrent dans les zones urbaines. Les technologies modernes de communication leur permettent par ailleurs d’entretenir des liens étroits avec leur pays d’origine, ce qui les aident à conserver leur identité et donc à ignorer celle du pays qui les accueille. L’immigration de masse a dès lors débouché sur le communautarisme, un phénomène que l’on retrouve pour les mêmes raisons dans tous les pays occidentaux.

Face à cette situation, l’oligarchie a inventé le concept du « Vivre ensemble » et en vante assidument les vertus. Mais ce mot d’ordre ne correspond à aucune réalité concrète : les autochtones refusent de vivre avec les migrants selon un phénomène déjà connu dans les pays anglo-saxons sous le nom de white flight. Quant aux migrants, ils veulent seulement vivre en France comme ils vivent chez eux, c’est-à-dire selon leur culture africaine ou leur religion musulmane. Certains « jeunes » des banlieues de l’immigration ont même repris à leur compte le slogan identitaire « on est chez nous », pour bien montrer qu’ils entendent se constituer en société différente de celle de la France, une France que certains font d’ailleurs profession de vouloir « niquer » au son du rap.

L’immigration provoque un éclatement territorial et culturel
Dès lors, ce sont des territoires entiers qui sortent de l’orbite nationale pour abriter des populations, une culture et des normes qui n’ont plus rien de français. On recenserait officiellement dans notre pays mille trois cents « quartiers sensibles », plus de six cents « zones de non-droit » et près d’une centaine de Molenbeek (par référence à la banlieue bruxelloise pépinière de terroristes islamistes). L’actualité a en outre montré qu’il fallait y ajouter les « no-go zones » de certaines villes, où les femmes non voilées risquent le harcèlement. Autant de territoires où, contrairement à l’expression trompeuse de « zones de non-droit », s’impose en réalité un droit clanique, mafieux et religieux, en tout cas une autre civilisation que celle des Français.
L’immigration de peuplement a ainsi multiplié la création d‘enclaves étrangères qui viennent miter le territoire national avec une logique de sécession de fait. Un processus que la « politique de la ville », la coûteuse panacée du Système, n’a pas été capable d’enrayer.

L’immigration a entraîné l’islamisation qui a apporté l’islamisme
Les conséquences dramatiques de cette immigration de peuplement ne se limitent cependant pas à cet éclatement territorial et culturel, car, comme le rappelle la démographe Michèle Tribalat, l’immigration de peuplement a entrainé l’islamisation. Et l’islamisation a apporté l’islamisme et sa haine de l’Occident. La catastrophe migratoire est donc d’ampleur géométrique.
Avant les vagues d’immigration de la fin du XXe siècle, l’islam restait confidentiel en France comme en Europe (à l’exception des Balkans) et ne posait aucun problème particulier. Aujourd’hui, il serait en passe de devenir la seconde religion dans notre pays et, en raison de sa forte natalité, l’importance de la population musulmane ne cesse de croître indépendamment même de l’immigration. Aujourd’hui, en Seine-Saint-Denis, la majorité des habitants est ainsi de religion musulmane.
Or, l’islam n’est pas une religion comme les autres. Non seulement elle est étrangère à notre culture, mais elle impose un mode vie bien particulier. La pression pour que la société française se conforme aux commandements de l’islam ne cesse donc d’augmenter et de modifier en conséquence la physionomie de notre pays ainsi confronté à un antagonisme civilisationnel de grande ampleur.

Les Français de plus en plus indésirables en France
Comment dès lors s’étonner que nos concitoyens soient de plus en plus nombreux à exprimer leur inquiétude de ne plus se sentir chez eux ? Les sondages en témoignent mais les oligarques méprisent ce sentiment et y voient la marque infâmante du « racisme ». Il s’agit pourtant des conséquences fatales de la catastrophe migratoire qu’ils ont délibérément provoquée. Un désastre dont ils semblent se satisfaire puisque, loin de chercher à l’enrayer, ils consacrent tous leurs efforts à le faire accepter de gré ou de force par les Français.
En tout cas, tel est le sens des campagnes incessantes qu’ils lancent pour une meilleure représentation des « minorités » ethniques et pour la réduction symétrique de la place réservée aux personnes « perçues comme blanches » ( pour reprendre la terminologie officielle). Tel est aussi l’objet de la mise en place d’une discrimination prétendument « positive » au seul profit des personnes issues de l’immigration. À cela s’ajoute le fait que les familles immigrées, ayant plus d’enfants et présentant un taux d’activité inférieur au reste de la population, se trouvent de facto prioritaires dans l’octroi des prestations sociales. Autant de réalités qui renforcent les Français d’origine dans la conviction qu’ils ne sont plus les bienvenus dans leur propre pays et qu’ils pourraient bien être « remplacés » par d’autres.

Une catastrophe civilisationnelle qu’il est encore possible d’empêcher mais plus pour longtemps.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mar 20 Nov 2018, 18:56

L’Estonie est le cinquième pays de l’UE à refuser le pacte migratoire de l’ONU
PUBLIÉ PAR PIOTR STAMMERS LE 19 NOVEMBRE 2018

Après la Hongrie, l’Autriche, la République tchèque, les Etats-Unis et la Bulgarie, l’Estonie a également quitté le pacte migratoire de l’ONU.
« En formant la coalition gouvernementale, nous avons convenu de ne prendre des décisions que par consensus. Le gouvernement n’est pas parvenu aujourd’hui à un accord lors de la réunion du Cabinet sur le soutien au pacte migratoire de l’ONU. Par conséquent, le gouvernement ne se joindra pas à l’accord », a écrit le Premier ministre Jüri Ratas (Parti du centre) jeudi dernier sur Facebook.


La gestion globale de l’immigration est importante pour tous les pays, a souligné M. Ratas. Toutefois, les lois de l’Estonie sont déjà conformes aux principes démocratiques et européens. Cela vaut également pour l’avenir.

Depuis deux ans, l’Estonie est gouvernée par une coalition tripartite de sociaux-démocrates et de conservateurs (Isamaa, Patrie) dirigée par le Parti du Centre. Alors que les sociaux-démocrates étaient favorables à l’adhésion de l’Estonie au pacte migratoire de l’ONU, le parti conservateur a rejeté le soutien à l’accord.

L’Estonie est le cinquième État membre de l’UE à sortir du pacte des Nations unies sur les migrations.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mar 20 Nov 2018, 19:29




sans oublier l'Italie...

Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3961
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mar 20 Nov 2018, 22:10

Il faudrait superposer la carte des pays qui veulent des règles favorables à plus / moins de travailleurs détachés en Europe.
En gros, semblerait-il, les pays de l'Est qui veulent plus de travailleurs détachés (leurs propres ressortissants) à l'Ouest ne veulent pas de migrants chez eux. L'Europe des nationalismes promet des discussions animées et contradictoires.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mar 20 Nov 2018, 22:52

Salamandre a écrit:
Il faudrait superposer la carte des pays qui veulent des règles favorables à plus / moins de travailleurs détachés en Europe.
En gros, semblerait-il, les pays de l'Est qui veulent plus de travailleurs détachés (leurs propres ressortissants) à l'Ouest ne veulent pas de migrants chez eux. L'Europe des nationalismes promet des discussions animées et contradictoires.

résultat normal d'une Europe constituée en dépit du bon sens... l'Europe actuelle non nationaliste est le paradis en marche.

Qui a été invité à donner son avis démocratiquement s'entend... sur les multiples élargissements ? personne depuis le référendum sur l'entrée de la Grande Bretagne sous Pompidou...
Plus fort : lorsque le résultat du référendum ne convient pas on contourne le suffrage populaire ou on refait voter.

Pas grave tout va s'arranger ! on va reconnaitre le Kosovo qui n'a pas d'existence légale et faire entrer l'Albanie dont les ressortissants déja en France s'illustrent et sont une valeur ajoutée reconnue.
Pour la Turquie ne désespérons pas  ça se fera un jour.

Mais ceux qui sont critiques à l'égard des institutions européenne et souhaitent que l'on en change la  gouvernance sont des .... pour les insultes je laisse la parole au freluquet.
Lui sait ce qui est bon pour nous.

Il se voit déja roi de l'Europe.

Si on est un peu objectif depuis que les mêmes sont aux manettes et se plantent ce n'est pas de la faute des populistes qui ne sont pas au pouvoir, mais il est vrai que l'on arrive à expliquer que si la France est dans le bourbier c'est de la faute de le pen... lorsque l'on ment tout est possible surtout avec l'aide des médias.

Nier la vérité et trouver le bouc émissaire en faisant si possible se battre les gens pour rester au pouvoir c'est la technique.

NB les tronches molles qui ont fait l'Europe s'imaginaient sans doute que des pays qui se sont payés 50 ans de domination communiste allaient foncer se mettre sous la domination de technocrates étrangers obtus qui ne connaissent rien aux réalités des entités humaines y compris à leur histoire et se faire manipuler sans ménagement...
La Pologne c'est 30 millions de personnes soit autant que l'Espagne.
Les Tchèques sont des gens qui avant 39 avaient une industrie en avance sur bien des pays de l'ouest... et on peut continuer ainsi.
A commencer par les pays baltes connaissent leur histoire... et surtout le prix de la liberté

alors les énarques godelureaux plein de morgue ça leur fout des boutons.


Dernière édition par tonton christobal le Mer 21 Nov 2018, 00:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3961
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mar 20 Nov 2018, 23:20

Le plus simple et de lister et critiquer tout ce qui ne va pas. Des commentateurs (sur un Forum par exemple) sans responsabilités peuvent se réclamer de la liberté d'expression pour exercer ce droit. Ouvert à la discussion contradictoire. Faire la part de ce qui revient au pouvoir en place depuis juin 2017, et ce qui revient aux pouvoirs antérieurs depuis 1981 au moins, par exemple.

A des responsables politiques, ou des candidat(e)s aux plus hautes fonctions, on doit demander plus : prouver qu'ils ont des solutions, pas juste des propositions de tenter autre chose. Ce qui suppose de leur part une analyse (diagnostic) sérieuse, et un projet crédible. Donc examinés (pour ne pas dire mis en examen) et évalués d'un œil critique.
Ce n'est pas parce le traitement d'un médecin ne guérit pas le patient (ou pas vite, ou pas sans douleur) qu'il faut se précipiter chez un charlatan.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mer 21 Nov 2018, 00:11

il convient toutefois de savoir qui est le médecin et qui est le charlatan encore que parfois les deux "spécialités" puissent se recouvrir.

Si tout marchait sur des roulettes nous n'aurions pas les problèmes actuels... au lieu de vouloir réparer les dommages en laissant en place les mêmes gens qui utilisent les mêmes méthodes on pourrait envisager quelques changements or on verrouille.

Il est impensable dans les conditions actuelle d'envisager la moindre évolution puisque ce sont toujours les mêmes (auto cooptés) qui sont aux manettes, qu'ils s'y cramponnent et sont d'autant plus indélogeables que tout est fait pour figer les structures. Dommage que peu de gens s'intéressent au fonctionnement des institutions européennes.

Répéter les mêmes erreurs en espérant un résultat différent est un signe d'imbécillité... je ne crois pas que de proclamer qu'aucune décision démocratique puisse s'opposer à un traité européen soit beaucoup plus intelligent mais c'est signé juncker...

Le système à cliquet cher à Monet à défaut d'empêcher tout retour en arrière peut en revanche exploser... c'est ce qui pourrait bien arriver à plus ou moins long terme.

conclusion : frontex est dans les choux, on ne contrôle pas les frontières, on va étudier la questions des hot spots, en même temps on reçoit, on réparti et on continue à constater les dégats causés par nos migrants sur diplômés et parfaitement intégrés... et celui qui n'est pas d'accord est un.... pour la suite voir macron qui a le vocabulaire qui va bien.

Dormez tranquilles à vos poches et surtout continuez à mettre en place les mêmes dans vos pays respectifs et en Europe. l'armée européenne nous sauvera...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3961
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mer 21 Nov 2018, 01:02

Citation :
je ne crois pas que de proclamer qu'aucune décision démocratique puisse s'opposer à un traité européen soit beaucoup plus intelligent

Il me semble fréquent qu'un traité international (signé par les gouvernements du moment) s'impose aux gouvernements suivants, à moins d'être renégocié. Et pas seulement les traités de l'UE.

Prenez Gibraltar, gros caillou au bout de la péninsule ibérique. Il a été cédé au Royaume-Uni par l'Espagne il y a trois siècles. Mais depuis longtemps déjà, les espagnols contestent et veulent remettre en cause la cession. Sauf que le Royaume-Uni veut garder Gibraltar et ses anglophones. Que fait-on ?
Avant 1945, la guerre servait souvent d'argument final. Depuis 1945, les européens s'obstinent à essayer de trouver des solutions négociées. Pour ce qui est de Gibraltar, les espagnols comptent pas mal sur le Brexit pour rebattre les cartes...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mer 21 Nov 2018, 01:35

Si pour vous c'est parfait tout va bien... dommage que ce genre d'allégation finisse par provoquer des dégats dans l'union...

L'Angleterre s'en va,
Plusieurs pays décident de ne pas appliquer les élucubrations européennes...
On se retrouve avec une crise migratoire internationale qui provoque des troubles nationaux
Grace aux judicieuses décisions des tronches molles on découvre le populisme
Les Bulgares et quelques autres régissent la fabrication du camembert et le reste à l'avenant.

Mais réussite internationale : nous avons des tinettes aux normes européennes.
Certains pays n'admettent pas des lois européennes en désaccord avec leurs règles propres... on va punir...

J'attends la suite avec délectation lorsque le bon sens reprendra ses droit et que viendra l'heure de la mise en marche du "tournibaffe"

Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3961
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mer 21 Nov 2018, 06:42

Eh non, tout ne va pas bien. Mais entre continuer l'UE à 27 (ou plus) ou bien partir en solo, certains proposent une Europe en cercles, concentriques voire en anneau, pour retrouver plus d'homogénéité. L'avenir reste à écrire. La question de fond : avons-nous suffisamment en commun avec certains pays voisins pour continuer ensemble, peser plus dans le monde ? C'est le principe de base à l'origine de l'UE.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mer 21 Nov 2018, 07:50

On va en arriver à de Gaulle avec son Europe des nations ou à Giscard avec son Europe à plusieurs vitesses.
Tout ça pour ça.
En changeant l'appellation on a l'impression de faire du neuf et la fierté surtout mal placée de ceux qui se plantent et par la même occasion nous plantent est sauve...

Pour ce qu'il en est de l'homogénéité c'est mission impossible à partir du moment où nous avons des dirigeants qui refusent nos origines gréco latines et judéo chrétiennes et en même temps veulent nous faire absorber des entités différentes voire antagonistes de manière autoritaire le tout contre la volonté des populations.

On commence à découvrir que le "vivre ensemble" dont on nous rebat les oreilles chez nous relève de l'imaginaire et les doctrinaires veulent l'imposer en nous fabriquant de force du vivre ensemble européen...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13865
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mer 21 Nov 2018, 08:23

tonton christobal a écrit:
Pour ce qu'il en est de l'homogénéité c'est mission impossible à partir du moment où nous avons des dirigeants qui refusent nos origines gréco latines et judéo chrétiennes et en même temps veulent nous faire absorber des entités différentes voire antagonistes de manière autoritaire le tout contre la volonté des populations.

On commence à découvrir que le "vivre ensemble" dont on nous rebat les oreilles chez nous relève de l'imaginaire et les doctrinaires veulent l'imposer en nous fabriquant de force du vivre ensemble européen...


Le vivre ensemble entre français, italiens, espagnols, portugais, ... me parait quand même beaucoup plus réalisable que celui que l'on essaie de nous faire miroiter dans certains quartiers de banlieues populaires....

Allez savoir pourquoi !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mer 21 Nov 2018, 08:40

a.nonymous a écrit:



Le vivre ensemble entre français, italiens, espagnols, portugais, ... me parait quand même beaucoup plus réalisable que celui que l'on essaie de nous faire miroiter dans certains quartiers de banlieues populaires....

Allez savoir pourquoi !

On peut ajouter les polonais dans la catégorie no problem... on se demande pourquoi.

Heureusement nous avons de fins politicards qui nous mijotent l'arrivée de la Turquie et celle de l'Albanie... indispensables à la régénération de nos populations décadentes.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13865
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mer 21 Nov 2018, 08:51

tonton christobal a écrit:
On peut ajouter les polonais dans la catégorie no problem... on se demande pourquoi.

Jambon se dit szynka en polonais mais c'est hors sujet !
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3961
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mer 21 Nov 2018, 09:08

Unis dans la diversité : le golfe de Gascogne (en français) est golfo de Vizcaya en espagnol (golfe de Biscaye)
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4265
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mer 21 Nov 2018, 19:20

En parlant Brexit, qui va recueillir les Polonais premiers visés par les brexiteurs?
La Pologne j' espère.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mer 21 Nov 2018, 20:52

mamiea a écrit:
En parlant Brexit, qui va recueillir les Polonais premiers visés par les brexiteurs?
La Pologne j' espère.

Échange de bons procédés on pourra les envoyer en Syrie ou en Algérie... pour remplacer ceux que nous recevons.

Un être vous manque et tout est dépeuplé... donc il faut réquilibrer les pertes.

Dans un échange stupide il faut se mettre au niveau !
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4265
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mer 21 Nov 2018, 21:51

tonton christobal a écrit:


Échange de bons procédés on pourra les envoyer en Syrie ou en Algérie... pour remplacer ceux que nous recevons.

Un être vous manque et tout est dépeuplé... donc il faut réquilibrer les pertes.

Dans un échange stupide il faut se mettre au niveau !
A stupide, stupide et demi, si vous suiviez les affaires vous seriez moins stupide dans vos réponses.
Pour rappel les brexiteurs veulent virer les migrants communautaires en priorité, faut suivre de temps en temps, lles autres sont à Calais.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mer 21 Nov 2018, 22:23

mamiea a écrit:

A stupide, stupide et demi, si vous suiviez les affaires vous seriez moins stupide dans vos réponses.
Pour rappel les brexiteurs veulent virer les migrants communautaires en priorité, faut suivre de temps en temps, lles autres sont à Calais.

Vous vous sentiez visé en matière de stupidité ? qui se sent morveux se mouche... dit on.

Pour ma part nous aurions peut être d'une part des Polonais encombrants ou supposés tels chez les Anglais et nous recevons souvent contre notre volonté des Syriens et des Algériens je me proposais de rééquilibrer les populations par un échange productif débouchant sur un enrichissement réciproque des pays concernés... je vais parler l'énarque ou le macron dans le texte.

et oula mes initiatives humanitaires débouchent sur un malentendu en mesure de polluer la bonne ambiance du forum... c'est désolant !
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 534
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mer 21 Nov 2018, 23:36

La révolte des peuples occidentaux menace l'Europe

En Allemagne, la décision de Tafel, une banque alimentaire de la ville d’Essen, de cesser de donner de la nourriture aux nouveaux inscrits étrangers parce que les migrants forment maintenant la majorité de ses bénéficiaires, a suscité une vive polémique. La chancelière allemande, Angela Merkel, s’est indignée contre cette discrimination. Mais celle-ci dévoile une réalité dérangeante: ce sont les Allemands les plus pauvres qui payent le prix fort de la politique d'immigration du pays.
la suite :
https://fr.express.live/2018/03/16/la-revolte-des-peuples-occidentaux-menace-leurope
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3961
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mer 21 Nov 2018, 23:46

Eléments factuels
Citation :
Royaume-Uni. Les Polonais désormais premier groupe d'immigrés en Grande-Bretagne
The Times (2016)
Pour la première fois dans l’histoire du pays, la communauté polonaise est plus nombreuse que la communauté indienne.

Le visage du Royaume-Uni a changé, annonce The Times ce 26 août. Les Polonais ont dépassé l’année dernière les Indiens pour devenir le premier groupe de migrants dans le pays, d’après les statistiques officielles publiées jeudi 25 août. Depuis onze ans et l’intégration de la Pologne à l’Union européenne (UE), les Polonais ont massivement migré outre-Manche. L’année dernière, les autorités ont recensé 831 000 ressortissants polonais, soit davantage que le nombre d’habitants de Cracovie, deuxième ville de Pologne. Dans le même temps, les migrants d’origine indienne atteignaient le nombre de 795 000.

Les chiffres montrent également que le nombre de ressortissants de l’UE vivant en Grande-Bretagne a atteint 3 millions, ce qui “montre le défi qui attend Theresa May pour parvenir à restreindre les arrivées en provenance de l’UE après le Brexit”, juge le quotidien. Ils sont environ 180 000 à être arrivés dans le pays en 2015, sur un total de 327 000 immigrants.
Historiquement, rappelle The Times, ce sont les Irlandais qui ont longtemps formé la première communauté immigrée au Royaume-Uni, de 1951 à 2003, avant que la communauté d’origine indienne la dépasse.

Si accord sur le Brexit, les étrangers (en tout cas européens) déjà présents (avant une date à préciser) auraient le droit de rester au Royaume-Uni.
Si no deal, il risque de falloir (en plus de tous les autres) se préoccuper de pas mal des français expatriés d’outre-Manche (126 800 en 2014, nombre de binationaux inconnu).
En 2014, 1,68 million de Français vivaient officiellement hors des frontières nationales. soit 2,3 % de plus qu’en 2013.
https://lemonde.fr/societe/article/2015/02/12/a-l-etranger-des-expatries-francais-plus-nombreux-et-plus-aventureux_4575168_3224.html?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13865
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Mer 21 Nov 2018, 23:51

joseph1 citant l'Express a écrit:
Mais [ cette discrimination ] dévoile une réalité dérangeante: ce sont les Allemands les plus pauvres qui payent le prix fort de la politique d'immigration du pays.

Rien a voir avec les gilets jaunes en France... Quoi que...

J'ai eu l'occasion d'écrire à plusieurs reprises sur ce forum, en particulier en 2015-2016, qu'à force de mettre en avant la situation des migrants en demandant aux résidents français de les accueillir et en oubliant la situation de certains de ces mêmes résidents français, ça risquait de créer des tensions....
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Jeu 22 Nov 2018, 00:41

a.nonymous a écrit:


Rien a voir avec les gilets jaunes en France... Quoi que...

J'ai eu l'occasion d'écrire à plusieurs reprises sur ce forum, en particulier en 2015-2016, qu'à force de mettre en avant la situation des migrants en demandant aux résidents français de les accueillir et en oubliant la situation de certains de ces mêmes résidents français, ça risquait de créer des tensions....

Dans des bourgs de province où on a jugé intelligent de "répartir" des migrants , les locaux commencent à s'interroger sur ces gens qui sont logés, ont de l'argent, des portables... ne bossent pas et n'ont visiblement pas l'intention de s'y mettre.
Il faut même envoyer du personnel pour faire le ménage dans leurs logements...
L'affaire commence à coincer surtout lorsque des imbéciles expliquent que l'on va relancer l'activité du pays de cette manière.

Le fin du fin étant de prendre les péquenots pour des demeurés en leur disant que les arrivants enrichissent le village par leurs dépenses... les croquants répondant à juste titre qu'il suffisait que l'état leur donne le fric gaspillé et garde les arrivants, moyennant quoi leurs enfants natifs du pays pourraient se loger....

L'affaire mijote tranquillement...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13865
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Jeu 22 Nov 2018, 12:38

Suite...

Citation :
Somme: des migrants délogés d'un camion-citerne par des gilets jaunes

21/11/2018

Des migrants ont été découverts ce mercredi matin dans la cuve d'un camion-citerne et dénoncés à la gendarmerie par un groupe de gilets jaunes de la Somme. La CGT Douanes a annoncé avoir porté plainte contre les manifestants pour incitation à la haine raciale.

Plusieurs gilets jaunes ont bloqué un camion-citerne où s'étaient cachés six migrants ce mardi matin dans la commune de Flixecourt dans la Somme, rapporte France 3 Hauts-de-France.

Le chauffeur du camion était descendu de son véhicule immatriculé en Belgique pour boire un café au niveau d'un barrage de gilets jaunes lorsque des manifestants ont découvert que six migrants étaient cachés dans la cuve du camion-citerne.

Les gilets jaunes se sont alors mis à frapper contre la cuve avant d'appeler la gendarmerie, qui les en a ensuite fait sortir.

Des vidéos de l'interpellation ont circulé sur les réseaux sociaux, avant d'être supprimées. On y entendait certains manifestants insulter les migrants délogés. "Quelle bande d'enc.... et tout ça, ça va encore être sur nos impôts" commentait par exemple l'auteur d'une des vidéos, ou encore "T'as le sourire, enc...".
---/---
https://www.bfmtv.com/societe/somme-des-migrants-deloges-d-un-camion-citerne-par-des-gilets-jaunes-1571673.html
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 534
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Jeu 22 Nov 2018, 22:36

Gilets jaunes et immigration.

Un gilet jaune me semble avoir des paroles pleines de sagesse ( la vidéo dure une minute ) . Les commentaires en dessous sont à lire :

https://twitter.com/RomainEspino/status/1065363084892614656
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13865
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Ven 23 Nov 2018, 00:34

joseph1 a écrit:
Un gilet jaune me semble avoir des paroles pleines de sagesse ( la vidéo dure une minute ) . Les commentaires en dessous sont à lire :

https://twitter.com/RomainEspino/status/1065363084892614656

Il faut quand même dire que cette vidéo est sur le twitter du porte parole de Génération Identitaire...

Ceci étant, ce que dit tout haut ce gilet jaune est ce que pense tout bas beaucoup de citoyens de gauche, de droite ou abstentionnistes...
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 534
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Sam 24 Nov 2018, 04:27

tonton christobal a écrit:
L’Estonie est le cinquième pays de l’UE à refuser le pacte migratoire de l’ONU
PUBLIÉ PAR PIOTR STAMMERS LE 19 NOVEMBRE 2018

Après la Hongrie, l’Autriche, la République tchèque, les Etats-Unis et la Bulgarie, l’Estonie a également quitté le pacte migratoire de l’ONU.
« En formant la coalition gouvernementale, nous avons convenu de ne prendre des décisions que par consensus. Le gouvernement n’est pas parvenu aujourd’hui à un accord lors de la réunion du Cabinet sur le soutien au pacte migratoire de l’ONU. Par conséquent, le gouvernement ne se joindra pas à l’accord », a écrit le Premier ministre Jüri Ratas (Parti du centre) jeudi dernier sur Facebook.


La gestion globale de l’immigration est importante pour tous les pays, a souligné M. Ratas. Toutefois, les lois de l’Estonie sont déjà conformes aux principes démocratiques et européens. Cela vaut également pour l’avenir.

Depuis deux ans, l’Estonie est gouvernée par une coalition tripartite de sociaux-démocrates et de conservateurs (Isamaa, Patrie) dirigée par le Parti du Centre. Alors que les sociaux-démocrates étaient favorables à l’adhésion de l’Estonie au pacte migratoire de l’ONU, le parti conservateur a rejeté le soutien à l’accord.

L’Estonie est le cinquième État membre de l’UE à sortir du pacte des Nations unies sur les migrations.



JE N'ai PAS encore ENTENDU UN MOT sur ce le pacte migratoire de l’ONU à la TV
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17264
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   Sam 24 Nov 2018, 18:41

Laurent Obertone, la France interdite
Publié le 19 novembre 2018 par Jean Paul Brighelli

Il y a des livres que l’on devrait interdire. La désinformation, passée une certaine limite, frôle le criminel. La caricature de la caricature est un jeu dangereux. Laurent Obertone devrait être en prison.

Prenez son dernier livre. Il porte principalement sur les statistiques réelles — prétend-il — concernant l’immigration, dans tous les domaines. Le nombre réel d’immigrés de première ou deuxième génération. Le nombre réel (ou supposé) de ces mêmes immigrés dans les prisons françaises, et leur rapport à la délinquance — comme s’il n’y avait aucune délinquance « française de souche »… Et même le QI de ces mêmes populations, qui serait assez nettement inférieur à celui des Européens. Comme si le sous-développement économique n’était pas la cause première du sous-développement intellectuel : Edwy Plenel, ce phare de la pensée contemporaine, avait évoqué un article sur « l’enfance misérable des frères Kouachi » — « à lire impérativement pour se ressaisir ».Comment lui donner tort ? Classes miséreuses, classes dangereuses. La faute aux nantis.

Sans oublier le traumatisme collectif, hérité des générations ancestrales, de la traite atlantique.
Etant entendu qu’il n’y en a jamais eu d’autre, et que Pétré-Grenouilleau, qui a si fort insisté sur la traite sub-saharienne dans son ouvrage sur les Traites négrières (2003), est un raciste mal déguisé… Le collectif DOM (association mémorielle des Antillais, Guyanais, Réunionnais) a fini par retirer sa plainte contre lui — mais a gagné contre Nutrimaine, la société propriétaire du slogan « Y’a bon Banania ». Ce n’était que justice, ce slogan fleurait bon le colonialisme, le protectionnisme, et l’esclavagisme. Bref, le racisme, comme le lui a si bien reproché Claude Ribbe. C’est un ancien Normalien, agrégé de philosophie, il doit savoir ce qu’il dit quand même…

Obertone a dû boire du Banania dans son enfance. Sinon, il ne fournirait pas des arguments chiffrés aux théoriciens — que le diable les patafiole ! — du Grand Remplacement, et autres lecteurs du Camp des saints, ce livre abominable qui racontait — en 1973 — le débarquement sur les côtes varoises d’un million d’immigrés colorés. Quelle horreur.

Je comprends mieux que la presse tombe comme un seul homme sur le dernier ouvrage de Stephen Smith, La ruée vers l’Europe : La jeune Afrique en route pour le Vieux Continent. Disqualifié !
Les statistiques citées par Obertone sont contresignées INSEE ou INED, certes, mais chacun sait, comme l’a encore répété Finkielkraut récemment, que « la sociologie n’est plus la science de la société, mais la science du déni de ce qui s’y passe, statistiques à l’appui. »

Heureusement que Libé est venu remettre de l’ordre dans ce livre épouvantable, en expliquant que non, la France ne cache pas le nombre des enfants et petits enfants d’immigrés. Résumons pour ceux qui répugnent à activer les liens hypertexte : en 2011, environ 30% des moins de 60 ans étaient immigrés, enfants d’immigrés ou petits-enfants d’immigrés. Michèle Tribalat, qui s’est fait une spécialité de ces études démographiques, estimait déjà cette proportion à 25% de la population en 1986 — soit grosso modo 14 millions d’habitants de l’Hexagone. En 2011, les chiffres avaient lentement mais sûrement enflé : pensez donc, étaient arrivés en France 59 000 Polonais et 78 000 Allemands. Sans compter plusieurs Néo-Zélandais…

Non présents dans cette statistique, les Roms forment un groupe diffus dont l’importance varie selon les sources. Obertone a retenu le chiffre de 500 000 personnes, avancé par le Monde : ça ne m’étonne pas qu’un auteur aussi mal embouché s’appuie sur les statistiques d’un journal de désinformation, tiens ! Tant qu’on y est, pourquoi ne pas reprendre les propos de Manuel Valls affirmant que seule une minorité des « gens du voyage », comme on doit dire désormais, a vocation à s’intégrer. Une affirmation qui avait valu à l’ex-premier ministre une poursuite en justice pour incitation à la discrimination raciale — qui n’a pas abouti.

De même, Obertone jongle avec les statistiques de l’immigration clandestine : « Le chiffre de 400 000, dit-il, paraît plus qu’optimiste ». Alors que les immigrés, clandestins ou non, sont « une chance pour la France », comme disait Bernard Stasi en 1984. Stasi a été député et ministre, il ne peut donc pas se tromper. D’ailleurs, l’économiste Hippolyte d’Albis (une profession douée, comme le pape, d’infaillibilité, on le constate chaque jour) a repris le même slogan il y a quelques mois. Une chance, on vous dit.

Au passage, ces diverses références dont je vous accable sont bien la preuve que contrairement à ce que tente de démontrer ce chacal fielleux d’Obertone, les médias n’occultent jamais les problèmes liés à l’immigration, à l’islam, aux clandestins de toutes origines. La preuve ? Ce sont deux journalistes du Monde, Gérard Davet et Fabrice Lhomme, les duettistes de Un président ne devrait pas dire ça, qui viennent de publier un livre — Inch’Allah : l’islamisation à visage découvert — racontant comment ils ont osé, au péril de leur vie, passer le périphérique et s’enfoncer en Seine Saint-Denis. Allez, dans le dernier numéro de Causeur, Elisabeth Lévy peut bien en faire des gorges chaudes et expliquer que le Monde vient de découvrir simultanément la lune et l’eau tiède ! Si le Monde le dit, c’est que c’est vrai — et ça ne l’était pas quand Georges Bensoussan ou Barbara Lefèbvre l’affirmaient il y a quinze ans dans les Territoires perdus de la République.Ou quand Jean-Pierre Obin fournissait au ministre Fillon un rapport, en 2004, sur les dérives communautaires dans les collèges et lycées. Tous des islamophobes, à Causeur.

Il n’est pas exclu que d’ici quinze ans, ce même quotidien de référence reprenne les analyses de Laurent Obertone — qui pour l’heure s’appuie forcément sur des chiffres trafiqués et des statistiques truquées. Qui peut croire qu’il y a tant de cas de drépanocytose détectés à la naissance en France ? Le Monde a su éradiquer cette légende qui, comme il dit, excite l’extrême-droite ! Qui peut se laisser berner par Obertone, qui explique que le Nouvel An, qui mobilisait 28 000 policiers en 2007, en exige aujourd’hui (2017) 140 000 ? Les débordements de Cologne n’étaient dus qu’au différentiel culturel entre des gens qui pensent qu’il suffit de tabasser une femme longtemps pour qu’elle dise oui, et des Blancs qui ont inventé successivement la courtoisie, le charme, la galanterie et le libertinage pour arriver au même but, et n’insistent pas lorsqu’on leur signifie que franchement, non…

Je ne suivrai pas davantage l’auteur lorsqu’il soutient qu’un grand nombre des violences exercées contre les professeurs ou les médecins sont le fait de ces minorités opprimées. Rappelons pour finir que la loi de 2004 était une mauvaise loi : les femmes ont bien le droit d’afficher partout leur soumission !

Jean-Paul Brighelli

PS. À quel propos écrivais-je tout ça ? Ah oui, je cherchais pour mes élèves une définition de l’antiphrase : l’art de dire le contraire de ce que l’on pense de façon à ce que l’on comprenne que l’on pense le contraire de ce que l’on dit. Et à quel propos rajouté-je ce post-scriptum ? Bah, quelqu’un chez Causeur m’a dit — et je le crois — que les imbéciles sont légion.

https://blog.causeur.fr/bonnetdane/laurent-obertone-la-france-interdite-002479.html#ligne

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   

Revenir en haut Aller en bas
 
En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» nos députés Européens ( activités)
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» L'IABD et la numérisation du patrimoine culturel européen
» Pétition européenne pour sauvegarder la médecine naturelle
» Être Européen aujourd’hui ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: