Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration ! - Page 5 Empty
MessageSujet: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration ! - Page 5 EmptyMar 06 Mar 2018, 06:12

Rappel du premier message :

Puisque dans le contexte de la lutte contre les « fake news » (1), seule la vérité et toute la vérité doit être dite et connue alors participons à la lutte en affirmant ce qu’une majorité écrasante d’Européens pense mais est délibérément privée de l’affirmer publiquement et dans les médias « traditionnels » (2) : « on en peut plus de l’immigration ».

Pas une journée, pas une émission, pas un « talk-show », pas une publication « de masse » sans le plaidoyer habituel en faveur de l’immigration et du « migrant » qui fuit « la guerre ». Après des années de gavage forcé telles des oies maltraitées, les citoyens européens n’en peuvent plus et surtout ne digèrent plus.

De mal en pis, ils votent « de plus en plus mal ». Après Marine Le Pen qui fait 34% au second tour de la présidentielle 2017, après Laurent Wauquiez qui écrase ses concurrents à l’élection des Républicains (LR), voici le tour des Matteo Salvini et autre Silvio Berlusconi qui volent la vedette sur un programme notoirement hostile à l’immigration.

Parce que les européens seraient d’horribles racistes qui n’aiment pas les étrangers ? Non, bien au contraire.
Mais parce que les européens ont compris que 90% des « migrants » sont des hommes qui ne fuient aucune guerre – l’ONU elle-même a fini par l’admettre (3), parce que les européens constatent que l’islamisme est une menace existentielle, parce que les européens ont déjà accueilli des millions de « migrants » avec une générosité exemplaire en échange principalement de plaintes, de quolibets et même parfois d’émeutes comme récemment à la Grande Synthe.

Les partis « anti-système » continuent de grandir à tel point qu’on peut se demander si ce ne sont pas les partis traditionnels qui sont désormais « hors-système. » En Autriche, en Pologne, en République tchèque, en Hongrie, en Slovaquie, en France, en Angleterre et maintenant en Italie, les européens le disent par le vote : assez de l’immigration !

(1) Comme si la manipulation datait du Brexit et de l’élection de Donald Trump. Renseignez-vous sur  Vladimir Illitch Oulianov dit Lénine en 1917.
(2) Le terme politiquement correct pour dire « subventionné » c’est-à-dire payé par le travailleur que les médias ne supportent pourtant pas et affublent souvent du sympathique sobriquet « populiste ».
(3) La majorité des demandeurs d’asile en France en 2017 viennent d’Albanie, pays qui n’est pas en guerre mais est membre de l’OTAN.

http://www.lepolitique.fr/2018/03/05/en-verite-les-europeens-nen-peuvent-plus-de-limmigration/

------------------------

Les vilains fachos ne se cachent plus, ils votent !

pas grave il suffit de ne pas les écouter.


Dernière édition par tonton christobal le Mar 06 Mar 2018, 07:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
tonton christobal



Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration ! - Page 5 EmptySam 22 Juin 2019, 23:12

Quant à l’ASPA, elle permet de dépasser le revenu d’un demandeur d’asile, mais elle est remboursable par les héritiers sur la succession, ce qui incite souvent les retraités modestes à ne pas la demander afin de laisser « quelque chose » à leurs enfants.
L’ASPA est en fait devenue une vraie source d’inégalité de traitement entre concitoyens et étrangers, au détriment des premiers. Ainsi, sur la simple base d’une présence en France depuis 10 ans, les étrangers n’ayant jamais cotisé en France peuvent bénéficier de l’ASPA dans sa totalité (868 euros) sans se soucier de l’impact sur leur succession car n’ayant aucun bien en France, alors que sur la même base, les retraités français bénéficiaires de l’ASPA devront quant à eux la rembourser lors de la succession.
En réalité, en défendant la sécurité de migrants illégaux prêts à tout pour pénétrer illégalement le territoire européen, les lobbies, ONG et associations pro-Migrants poursuivent clairement un objectif idéologique subversif qui consiste, via la défense de la figure néo-christique du Migrant paré de toutes les vertus, à empêcher les Etats-Nations européens de contrôler des flux migratoires illégaux. L’objectif de cette stratégie vise en fin de compte à détruire in fine l’identité occidentale de l’Europe et à délégitimer l’idée même de frontières et de souveraineté des Etats. Cette entreprise mondialiste de délégitimation de l’Etat-nation est relayée par moult politiques de gauche et d’extrême-gauche ou écologistes, par la Commission européenne, par le Conseil de l’Europe et, bien sûr, par les Nations Unies, comme on l’a vu avec l’ubuesque pacte de Marrakech. L’idée est que la migration de masse de populations extra-européennes serait inéluctable et que le meilleur moyen de juguler les migrations illégales serait de les légaliser, donc de les dépénaliser purement et simplement, en assimilant les internements, incarcérations, refoulements, arrestations et contrôles des migrants illégaux à des « violations des libertés et des droits des étrangers ». De ce point de vue, le fait de migrer serait en soi un « droit inaliénable » qui participerait de la préservation des droits de l’homme. Ainsi, en persistant à appliquer les lois en vigueur qui pénalisent les migrations irrégulières puis en continuant à accorder des droits spécifiques et supérieurs pour les nationaux/citoyens et étrangers réguliers ou irréguliers, comme le fait n’importe quel Etat souverain, les Etats-Nations « violeraient » les droits de l’homme, eux-mêmes moralement supérieurs. En toute logique cosmopolitiquement correcte, les droits des citoyens autochtones des Etats ne devraient à terme jamais être plus nombreux ou supérieurs à ceux des étrangers, même illégaux ou délinquants.


Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration ! - Page 5 EmptyMar 25 Juin 2019, 07:36

L'Italie refuse 42 migrants et s'en prend aux Pays-Bas
Par Auteur valeursactuelles.com / Lundi 24 juin 2019 à 07:23 9

Matteo Salvini a accusé La Haye de délaisser l’embarcation qui bat pavillon hollandais.

Nouveau refus italien. Alors qu’un navire humanitaire avec 42 migrants à son bord croise depuis 11 jours devant les eaux territoriales italiennes, le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini a refusé, dimanche 23 juin, d’accueillir les clandestins et accusé les Pays-Bas, dont l’embarcation bat pavillon, de se désintéresser de leur sort, rapporte notamment Le Figaro.

Des clandestins libyens secourus par le Sea-Watch 3
« J’ai écrit personnellement à mon collègue néerlandais : je suis incrédule car ils se désintéressent d’un navire qui bat leur pavillon […] et flotte en pleine mer depuis désormais 11 jours », a écrit le patron de La Ligue dans un communiqué relayé sur Twitter.

Le navire en question, nommé Sea-Watch 3, a secouru 53 migrants sur un canot pneumatique, le 12 juin dernier. Le capitaine hollandais du navire a refusé de les ramener en Libye, d’où ils étaient partis, et a fait route vers l’Italie. Parmi ce groupe, dix ont été autorisés à débarquer sur l’île de Lampedusa il y a huit jours, dont des femmes enceintes et un homme malade. Les 42 autres doivent rester sur le bateau qui risque d’être confisqué s’il pénètre en territoire italien.

Les Pays-Bas et l’Union européenne « responsables »

« Nous tiendrons le gouvernement néerlandais et l’Union européenne, absente et lointaine comme toujours, responsables de tout ce qui pourrait arriver aux femmes et aux hommes à bord du Sea-Watch », a aussi prévenu Matteo Salvini, qui a interdit aux ports italiens de recevoir les navires humanitaires secourant les migrants dès son arrivée au pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration ! - Page 5 EmptyJeu 27 Juin 2019, 07:06

Migrants : le Sea-Watch 3 menace de forcer le blocus italien
Mercredi 26 juin 2019 à 06:52

La capitaine du navire compte se rendre à Lampedusa malgré l'interdiction du gouvernement.
Le ton monte. Alors que le navire humanitaire Sea-Watch 3 croise depuis près de deux semaines devant les eaux territoriales italiennes avec 42 migrants à bord, et que le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini a refusé d’accueillir les clandestins, la capitaine Carola Rackete a indiqué être prête à forcer le blocus italien, au cours d’un entretien avec le quotidien La Repubblica. « Je vais entrer dans les eaux italiennes et les porter en lieu sûr à Lampedusa », a-t-elle assuré.

La capitaine risque la prison et une amende
Mais avant d’exécuter ses menaces, la jeune femme a confié vouloir attendre la décision de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), saisie par l’ONG afin de prendre des « mesures provisoires » pour recueillir les migrants.
Mais la juridiction internationale a refusé de prendre parti, mardi 25 juin. Carola Rackete, elle, risque des poursuites judiciaires pour aide à l’immigration clandestine et une amende de 50 000 euros, comme le veut le décret pris par Matteo Salvini. Le navire pourrait aussi être saisi. Le ministre Intérieur s’est, en tout cas, indigné des propos de la capitaine du navire qui bat pavillon hollandais. « En ce qui me concerne, le Sea-Watch n’arrivera pas en Italie, il peut rester là jusqu’à Noël et le Nouvel An », a-t-il lancé. « Cela fait 13 jours, ils auraient eu le temps d’aller aux Pays-Bas et de revenir », a-t-il aussi jugé.

Des clandestins libyens secourus par le Sea-Watch 3
Déjà, dimanche 23 juin, le ministre italien s’était ému de la situation sur Twitter. « J’ai écrit personnellement à mon collègue néerlandais : je suis incrédule car ils se désintéressent d’un navire qui bat leur pavillon […] et flotte en pleine mer depuis désormais 11 jours », a écrit le patron de La Ligue dans un communiqué relayé sur Twitter.

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
Le navire a secouru 53 migrants sur un canot pneumatique, le 12 juin dernier. Le capitaine hollandais du navire a refusé de les ramener en Libye, d’où ils étaient partis, et a fait route vers l’Italie. Parmi ce groupe, dix ont été autorisés à débarquer sur l’île de Lampedusa il y a dix jours, dont des femmes enceintes et un homme malade. Les 42 autres doivent rester sur le bateau qui risque d’être confisqué s’il pénètre en territoire italien.

Les Pays-Bas et l’Union européenne « responsables »
« Nous tiendrons le gouvernement néerlandais et l’Union européenne, absente et lointaine comme toujours, responsables de tout ce qui pourrait arriver aux femmes et aux hommes à bord du Sea-Watch », avait aussi prévenu Matteo Salvini, qui a interdit aux ports italiens de recevoir les navires humanitaires secourant les migrants dès son arrivée au pouvoir.

-----------------------------

on voit l'efficacité du "machin européen"...

et on se moque des britons et de leur brexit...

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration ! - Page 5 EmptyDim 07 Juil 2019, 06:10

Italie : deux navires d'aide aux migrants défient Salvini
Par  Lefigaro.fr avec AFP   Mis à jour le 06/07/2019 à 17:53  Publié le 06/07/2019 à 17:39

Avec à leur bord 65 et 41 migrants, ils souhaitent accoster sur l'île de Lampedusa, malgré l'interdiction du gouvernement italien.

Un nouveau bras de fer s'annonçait samedi entre des navires humanitaires et l'homme fort du gouvernement italien, le ministre de l'Intérieur d'extrême droite Matteo Salvini. Deux bateaux transportant des migrants recueillis au large de la Libye, en quête d'un port d'accueil, arrivaient samedi à l'île de Lampedusa.

L'Alex, voilier de 18 mètres affrété par le collectif italien de gauche et d'extrême gauche Mediterranea, avec 41 migrants toujours à bord, a été rejoint samedi par un navire de l'ONG allemande Sea-Eye, l'Alan Kurdi (du nom du petit Syrien retrouvé noyé en Turquie en 2015), transportant 65 migrants. Selon Sea-Eye, les 65 migrants de l'Alan Kurdi (64 hommes et une femme) ont été secourus à bord d'un canot surchargé dépourvu de provisions d'eau suffisantes, de téléphone satellitaire ou d'instrument d'aide à la navigation.

«Nous attendons dans les eaux internationales au large de Lampedusa,» a tweeté l'ONG, depuis le second navire. La police douanière «est venue elle-même nous signifier le décret de Salvini : le port est fermé».

Pour l'Alex, Matteo Salvini a conclu avec Malte un accord pour faire débarquer les migrants en échange du transfert vers l'Italie d'un nombre équivalent de migrants accueillis précédemment à Malte. Mais Mediterranea estime que son voilier ne peut transporter jusqu'à Malte les migrants encore à bord, après le débarquement vendredi à Lampedusa des 13 les plus vulnérables.

La semaine dernière, les autorités italiennes ont saisi à Lampedusa un navire d'une ONG allemande, le Sea-Watch 3, et arrêté sa capitaine, Carola Rackete, qui avait accosté de force pour débarquer 40 migrants secourus en mer et bloqués à bord depuis plus de deux semaines. Une juge italienne a invalidé mardi l'arrestation de la capitaine au motif qu'elle avait agi pour sauver des vies mais elle est toujours visée par deux enquêtes, pour résistance à un officier et pour aide à l'immigration clandestine.

Le gouvernement italien affiche sa fermeté face aux migrants. Un décret-loi adopté en juin prévoit des amendes jusqu'à 50.000 euros contre le capitaine, le propriétaire et l'armateur d'un navire qui entrerait sans autorisation dans les eaux italiennes. Matteo Salvini a d'ailleurs décider de fermer les ports aux navires des ONG.
Revenir en haut Aller en bas
Clovis



Messages : 156
Date d'inscription : 30/09/2011

En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration ! - Page 5 EmptyMer 10 Juil 2019, 18:51

et la confiscation des navires ?


Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration ! - Page 5 EmptyMar 30 Juil 2019, 23:05

Allemagne : un enfant décède, poussé sous un train par un migrant

Lundi 29 juillet 2019 à 20:00 881410

Le garçonnet et sa mère ont été poussés devant le train en marche “par un homme d'origine africaine”, selon un porte-parole de la police de Francfort-sur-le-Main, en Allemagne.

Des motivations inconnues, mais un crime ignominieux. Ce lundi 29 juillet, rapporte la chaîne de télévision NTV, un enfant de huit ans est mort à la gare de Francfort-sur-le-Main, en Allemagne. « Le petit garçon et sa mère ont été poussés sur les rails par un homme d'origine africaine. La femme s'en est sortie », a fait savoir un porte-parole de la police.

L'Afd dénonce une « politique migratoire d'accueil sans limites »
Alors qu'il tentait de prendre la fuite, le suspect a ensuite été rattrapé par des passants. Il n'aurait aucun lien avec les deux victimes et le mobile de son crime est à ce jour inconnu. NTV rapporte par ailleurs qu'il s'agirait d'un Érythréen. De son côté, la police a ouvert une enquête pour meurtre.
L'Alternative pour l'Allemagne (AfD), parti ouvertement opposé à l'immigration massive, a rapidement réagi, notamment par la voix d'Alice Weidel, une dirigeante de la formation politique. « Que doit-il encore se passer ? Protégez donc enfin les citoyens de notre pays au lieu de promouvoir cette politique migratoire d'accueil sans limites ! », a-t-elle écrit sur le réseau social.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration ! - Page 5 EmptyMar 30 Juil 2019, 23:19

Vive émotion en Allemagne après la mort d’un garçon poussé sous un train
Par Stanislas Poyet Mis à jour le 30/07/2019 à 17:15 Publié le 30/07/2019 à 12:32

À la gare de Francfort, un Érythréen de 40 ans a été arrêté pour avoir poussé une femme et son enfant sous les rails d’un TGV. Le ministre de l’Intérieur fédéral a interrompu ses vacances pour se rendre sur place.
Un jeune garçon de 8 ans est mort lundi matin percuté par un train dans la gare de Francfort. L’enfant et sa mère ont été poussés par un homme alors qu’ils attendaient le TGV. Selon la police de la ville, le suspect de 40 ans était recherché en suisse pour tentative de meurtre, d’origine érythréenne, il souffrirait de troubles psychatriques, selon le parquet local.

«L’enfant a été frappé par le train et mortellement blessé, il est décédé sur le quai», a déclaré le porte-parole de la police qui a ouvert une enquête pour meurtre. Sa mère a survécu, réussissant à se faufiler entre les rails.
L’auteur présumé aurait tenté par la suite de pousser une femme de 78 ans sur les voies, mais il a été maîtrisé par plusieurs voyageurs présents sur le quai, puis arrêté par la police. Les moyens déployés par les secours ont été très importants selon le quotidien allemand die Welt: 16 ambulances et un hélicoptère se trouvaient sur place, une ligne téléphonique a été mise en place par la Deutsche Bahn (la compagnie ferroviaire allemande) pour proposer un suivi psychologique.

L’homme vivait en Suisse dans le canton de Zurich depuis 2006 selon le procureur, il serait marié et père de trois enfants. Selon les forces de l’ordre allemandes, il n’y aurait aucun lien entre les victimes et l’auteur présumé des faits. Pour parquet, le geste de cet homme, «laisse penser à un problème psychiatrique, et le suspect sera «certainement soumis à une expertise» pour évaluer son degré de discernement.

Les autorités suisses avaient émis un avis de recherche national à l’encontre de cet homme, qui avait «menacé de tuer sa voisine avec un couteau», et «tenté de l’étrangler puis [de l’] enfermée chez elle avant de s’enfuir», selon le chef de la police nationale allemande, Dieter Romann.


Les réactions de la classe politique
Les réactions politiques ne se sont pas fait attendre. Très vite, le Premier ministre de Hesse, Volker Bouffier s’est exprimé. «La mort d’un jeune à la gare de Francfort m’a secoué, a-t-il confié, j’exprime ma profonde sympathie à la famille».
De son côté, le chef du groupe SPD (socialiste) au parlement régional, Günter Rudolph, a mis en garde contre toute instrumentalisation de ce «crime odieux».
Le parti d’extrême droite Alternativ für Deutschland (AFD), en a profité pour fustiger la politique migratoire du gouvernement. «Que doit-il encore se passer? Protégez donc enfin les citoyens de notre pays au lieu de promouvoir cette politique migratoire d’accueil sans limite!», a déclaré sur Twitter Alice Weidel, à la tête du groupe parlementaire régional de l’AFD.

Le ministre fédéral de l’intérieur interrompt ses vacances
Face à l’intense émotion suscitée par l’affaire, le ministre fédéral de l’Intérieur, Horst Seehofer, connu pour ses positions conservatrices, a annoncé interrompre ses vacances pour se rendre à Francfort et rencontrer les forces de sécurité.
«En raison de plusieurs actes graves récemment commis», il a voulu «rencontrer les chefs des services de sécurité», a déclaré le ministre par message rapporté par le quotidien francfortois, le Frankfurter Allgemeine. Horst Seehofer s’est dit «profondément consterné» par ce crime «épouvantable» qu’il a condamné «de la plus grande vigueur». Le ministre a cependant appelé à la retenue et à la prudence: «Les dessous de ce crime odieux ne sont encore clairs. Il incombe maintenant aux services d’enquête de fournir des éléments de réponse le plus rapidement possible et de la façon la plus complète possible», a-t-il déclaré. Le ministre a assuré le Land de Hesse du soutien de l’État fédéral, que ce soit via la police fédérale ou la direction générale de la police judiciaire.



Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4551
Date d'inscription : 08/01/2012

En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration ! - Page 5 EmptySam 14 Sep 2019, 08:43

« Protection du mode de vie européen » : le nouveau nom du portefeuille immigration à la commission passe mal
Le Figaro, 10/09/2019 à 17:28
Le nouvel organigramme de la Commission européenne, dévoilé ce mardi (10.09), révèle un changement d’intitulé pour le portefeuille consacré à la question migratoire. Plusieurs élus de gauche se sont indignés, et réclament un retour en arrière.

La première polémique ne s’est pas fait attendre. Alors que la nouvelle présidente de la Commission européenne, l’Allemande Ursula von der Leyen, dévoilait ce mardi matin son organigramme à Bruxelles, l’un des portefeuilles qu’elle a présentés a suscité de très vives critiques. Il s’agit de celui consacré à la question migratoire : anciennement appelé « migrations, affaires intérieures et citoyenneté », il a été rebaptisé « protection du mode de vie européen », et confié au Grec Margaritis Schinas.

Une partie de la gauche est immédiatement montée au créneau pour dénoncer cette formulation.
Selon le député européen français PS-Place Publique Raphaël Glucksmann, qui a réagi mardi sur France Inter, « ça assume d'emblée que les migrants dérangent notre mode de vie. C'est une capitulation en rase campagne devant les populistes et les nationalistes qui gagnent du terrain en Europe ». Sur Twitter,  l’essayiste a posté : « C’est la résurrection bruxelloise du sinistre “ministre de l’Immigration et de l’Identité nationale”. Hors de question de valider un tel poste. Le combat ne fait que commencer ».
Avant d’être rejoint par le sénateur PS Rachid Temal : « J’ose espérer qu’il ne s’agit pas d’une compromission avec l’extrême droite, populiste, identitaire et nationaliste ».

Même tonalité du côté de la France Insoumise, avec l’eurodéputé Younous Omarjee : « Que faut-il comprendre quand von der Leyen fait le choix de dénommer le portefeuille consacré aux migrations “protection du mode de vie européen”? Ce sont plutôt ces clins d’œil douteux à l’extrême droite (...) qui a voté pour elle qui menacent le mode de vie européen ».
« La nouvelle Commission compte faire passer sa répression des migrants et des exilés pour de la philanthropie », a abondé sa collègue Manon Aubry.

Pour l’eurodéputé écologiste, Damien Careme : « Déjà une abomination de la nouvelle Commission européenne! M. Margaritis Schinas sera commissaire à l’“European Way of Life” (le mode de vie européen, ndlr). Ça paraît joli mais quand on gratte et qu’on s’aperçoit qu’il sera en charge des migrations, intégration et sécurité, alors c’est à vomir ! ».
Comme l’a repéré le Huff Post, l’eurodéputée écologiste du Pays de Galles, Molly Scott Cato, a enfin fustigé une « rhétorique fasciste » auprès de The Independent .
http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/protection-du-mode-de-vie-europeen-le-nom-du-portefeuille-immigration-a-la-commission-passe-mal-20190910

Les choses « dérangeantes ou mal exprimées, il faudra les clarifier »
(Radio France) franceinfo, le 11/09/2019
Interrogée sur la dénomination du poste du Commissaire grec en charge de "la protection du mode de vie européen", la secrétaire d'Etat aux Affaires européennes Amélie de Montchalin estime sur franceinfo que des auditions permettront de clarifier ces termes.

« Il y a des intitulés de postes qu'il faut qu'on comprenne mieux. Les auditions au Parlement seront là-dessus essentielles », déclare Amélie de Montchalin. Selon elle, « le Parlement européen est un endroit essentiel où ces questions peuvent être posées, où s'il y a des choses qui sont dérangeantes ou mal exprimées, il faudra les clarifier. La commission rentre vraiment en vigueur, en fonction, après un vote qui aura lieu le 23 octobre, et elle commence à travailler le 1er novembre », ce qui laisse le temps de "clarifier" ce qui doit l'être.
La secrétaire d'État explique que « notre identité européenne, c'est d'abord de faire vivre le droit d'asile, d'assurer la protection et l'accueil de ceux qui sont en danger de mort dans notre pays. Ensuite, évidemment que sur les migrants économiques, il faut qu'on s'organise. Aujourd'hui, on voit bien que ce n'est pas équilibré, on fait venir des gens sans leur offrir de travail ». Elle ajoute : « Il y a une réforme migratoire à faire, mais il ne faut pas qu'il y ait de confusion et il ne faut pas qu'on se laisse embarquer dans des questions d'exégèse ».
https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/video-protection-du-mode-de-vie-europeen-il-y-a-des-intitules-de-postes-a-la-commission-europeenne-qu-il-faut-qu-on-comprenne-mieux-reconnait-amelie-de-montchalin_3612101.html

Il y en a qui crient avant d'avoir mal, dans des exégèses de posture ; la réaction de la secrétaire d’État (aux Affaires européennes) est plus mesurée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !   En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration ! - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
En vérité, les Européens n’en peuvent plus de l’immigration !
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» TEMOIGNAGES..
» La Cité de l’immigration
» l'orgelet
» Les 7 boules puantes qui peuvent plomber le PS
» A partir de quel âge deux soeurs peuvent-elles cododoter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: