Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Lettre d'un militaire fatigué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Lettre d'un militaire fatigué   Jeu 01 Sep 2011, 05:08


Courrier transmis

Je suis fatigué .
J’ai travaillé, à l’école d’abord, pas trop mal ; puis comme officier dans cette armée française qui a été tant vilipendée par la gauche et méprisée par la droite jusqu’à ce jour de 1981 où Mr Mitterand a été élu président de la république, jour globalement funeste à mon sens, mais qui a eu au moins l’avantage d’amener un peu de raison dans la tête de ses partisans et calmer leur antimilitarisme inné.
Ne m’étant pas engagé pour faire fortune, je me suis contenté de la solde versée par la République et, si je n’ai pas toujours vécu confortablement, je n’ai globalement pas été matériellement malheureux.
Les semaines de travail étaient longues sans «35 heures ni RTT» ; sans même évoquer les nombreuses charges diverses de service, non compensées pendant très longtemps.
C’était comme ça ; peu s’en plaignait vraiment.
Je n’ai pas hérité de biens substantiels ; ma position professionnelle et sociale ne m’a pas été donnée non plus ; j’ai travaillé pour ça.
Au soir de ma vie, je suis fatigué, je suis fatigué de m’entendre dire que je dois partager ce que j’ai avec des gens qui n’ont pas mon éthique de travail.
Fatigué de constater qu’en permanence nos gouvernements, de quelque bord qu’ils soient, me prennent de l’argent pour donner à des gens trop paresseux pour travailler, ou même qui sont des étrangers normalement sans aucun droit d’être ici, et qui gagnent plus ici en ne faisant rien que chez eux en travaillant.
Je suis fatigué d’entendre dire qu’il y a de plus en plus de familles surendettées dont je dois payer les dettes parce qu’elles n’ont pas eu le bon sens d’adapter leurs dépenses à leurs ressources, et que l’état, au siècle de l’informatique, n’a pas été capable d’imposer un contrôle a priori des emprunts sollicités, ce qu’un simple croisement des fichiers permettait de faire, depuis longtemps.
Bien sûr je veux bien aider ceux que le sort a brutalement frappés : chômage, maladie grave…, mais ce n’est pas le cas de la majorité des personnes concernées.
Je suis fatigué de m’entendre rappeler combien la France va mal, par la faute bien sûr de la droite, par des socialistes (ou apparentés) millionnaires comme Mrs Fabius, Strauss-Kahn (avant la chute), Noah, Berger, Mmes Bouquet, Balasko etc…, et fatigué de recevoir des leçons des mêmes, qui appellent de leurs vœux une France ouverte à tous alors que tant d’entre eux résident à l’étranger pour ne pas payer leurs impôts en France.
Dans 20 ans ou 30 ans, si on continue à les suivre comme on le fait déjà, nous aurons l’économie d’un pays sous développé, la liberté de la presse de la Chine, la violence du Mexique, et la même tolérance vis à vis des Chrétiens et des Juifs que l’Iran.
Je suis fatigué du comportement hégémonique des syndicats qui ne représentent pas grand monde mais n’hésitent pas à paralyser tout le pays pour satisfaire des intérêts purement corporatistes, pour beaucoup hors du temps, sans strictement aucun souci du bien de la collectivité.
Je suis fatigué d’entendre dire que l’Islam est une religion de paix quand à longueur d’année on m’apprend les meurtres perpétrés pour «l’honneur familial», les égorgements publics, les émeutes déclenchées sous le moindre prétexte, les attentats meurtriers perpétrés là où le maximum d’innocents peut être tué.
Je suis fatigué que dans les mosquées installées chez nous on prêche la guerre sainte ordonnée par Allah, guerre qui aura l’avantage de sauver l’âme du Juif ou du Chrétien, assassiné parce qu’il ne «croit pas», en même temps qu’elle sauvera celle de son assassin ; pourquoi se priver dans ces conditions.
Je suis fatigué que l’on tolère la transformation insidieuse de ma civilisation sous les coups d’une autre qui ne la vaut pas ; fatigué d’entendre des socialistes (encore eux) envisager l’apprentissage de l’Arabe aux professeurs des écoles pour faciliter les contacts avec les enfants de l’immigration qui ne trouvent pas notre société à leur goût et en refusent même l’histoire.
Fatigué de voir que l’apprentissage du Français, qui est la langue donc le ciment de la nation depuis François 1er, devient une exigence secondaire que l’immigrant n’a plus le devoir d’apprendre devenant non plus un immigrant mais un colonisateur.
Je suis fatigué que l’on me prône les vertus de la diversité alors qu’elle dissout la nation, et qu’en son nom on en arrive à ériger en système la discrimination positive qui fait que le particularisme racial, religieux ou social suffit à compenser les insuffisances individuelles, créant ainsi une injustice vis à vis des individus «ordinaires».
Je suis fatigué que notre tolérance vis à vis des autres cultures nous amène à considérer comme normal que l’Arabie Saoudite finance chez nous des mosquées, où l’on prêche la haine de l’Occident, avec les subsides qu’elle tire du pétrole que NOUS Occidentaux avons découvert et mis en exploitation, et que NOUS lui achetons, alors qu’elle proscrit sur son sol la construction d’églises et synagogues.
Je suis fatigué d’entendre à longueur de temps que je dois diminuer mes émissions de CO2 parce que c’est «bon pour la planète», alors que la Chine inaugure deux à trois centrales thermiques par semaine, que l’Allemagne, qui émet déjà deux fois plus de ce gaz que nous par habitant parce qu’elle refuse le «nucléaire», va augmenter ses émissions car il faut bien compenser les défaillances des éoliennes quand il n’y a pas de vent c’est à dire environ les deux tiers du temps.
Je suis fatigué de m’entendre dire que notre tradition d’asile nous oblige à accepter tous les miséreux de la planète et à payer pour eux, même quand ils sont clandestins ou n’ont jamais travaillé ni cotisé un centime chez nous ; et je suis encore plus fatigué de constater que nos personnages politiques, de droite comme de gauche, trouvent apparemment ça très bien puisqu’ils ne font rien pour y remédier quand ils sont au pouvoir, ou approuvent quand ils sont dans l’opposition.
Je suis fatigué d’entendre tous ces gauchistes, pas tous extrêmes, ces affidés de tous les «SOS racismes» que ne concerne pas le racisme anti blanc, tous ces journalistes angéliques, pratiquer la culture systématique de l’excuse pour tout comportement anti social, anti national, anti Chrétien ou anti Juif, souvent très violent, et réclamer toujours plus de traitement social des conditions de vie de la canaille, en oubliant que s’ils sont chez nous c’est que leur sort leur paraissait meilleur que chez eux où ils se garderaient bien de retourner, et où ils n’oseraient pas brûler les voitures par centaines chaque année de crainte de représailles du même niveau que leur démence, que nous, nous subissons et tolérons.
Je suis fatigué de tous ces discours qui cherchent à me convaincre que mon pays n’a jamais rien fait de bien dans le passé, qu’il doit s’excuser de tout, de l’esclavage, du colonialisme, des guerres napoléoniennes, de son passé judéo-chrétien, des croisades (en oubliant que l’Islam conquérant les avait devancées de quatre siècles).
Je suis fatigué des Français je crois ; prétentieux, hâbleurs, naïfs mais donneurs de leçons, égoïstes, assez lâches et finalement pas sérieux.
Par contre je suis heureux de mon âge avancé, je ne verrai pas le monde que nous préparons consciencieusement par veulerie. Mais je plains sincèrement mes descendants.

Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Lettre d'un militaire fatigué   Jeu 01 Sep 2011, 06:00

L'ami d'EOLE n'est pas le seul à être fatigué de cette situation...
En 2012 lorsque l'on va aller aux résultats si nous nous trouvons encore dans une situation du type de 2002 tout le monde sera étonné. Le " réflexe républicains" quelle rigolade... va t il encore jouer ? à prendre les gens pour des imbéciles on risque de perdre gros.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lettre d'un militaire fatigué   Jeu 01 Sep 2011, 13:40

Il y a bien d'autres raisons d'être fatigué de cette société, de nombre de nos élus qui ne cherchent plus notre bonheur mais le triomPhe de leurs idéologies et de leurs carrières.
L'avenir est angoissant, tant au plan international que local. Cela me donne des insomnies.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Lettre d'un militaire fatigué   Jeu 01 Sep 2011, 22:44

Moi comme historien je suis (un peu) consterné d'entendre a tout moment que "c'était mieux avant". L'âge d'or perdu... Chacun son fantasme et ses illusions.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Lettre d'un militaire fatigué   Jeu 01 Sep 2011, 23:05

Et je ne parle même pas du non sens (pour pas dire de la bêtise) de considérer une civilisation supérieure a une autre...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Lettre d'un militaire fatigué   Jeu 01 Sep 2011, 23:22

Ce texte me fait revenir en mémoire les paroles d'une egrillarde chanson de Jean Ferrat : Le sabre et le goupillon".

De mémoire elles disent:

"Comme cul et chemise,
Comme larrons en foire,
J'ai vu se constituer
Tant d'associations,

Mais il n'en reste qu'une
Au travers de l'histoire
Qui ait su nous donner
Toute satisfaction :
Le sabreuuu et le goupillon"...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
tonton christobal

avatar

Messages : 13865
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Lettre d'un militaire fatigué   Ven 02 Sep 2011, 03:59

Loïc a écrit:
Ce texte me fait revenir en mémoire les paroles d'une egrillarde chanson de Jean Ferrat : Le sabre et le goupillon".

De mémoire elles disent:

"Comme cul et chemise,
Comme larrons en foire,
J'ai vu se constituer
Tant d'associations,

Mais il n'en reste qu'une
Au travers de l'histoire
Qui ait su nous donner
Toute satisfaction :
Le sabreuuu et le goupillon"...

d'autres préfère la faucille et le marteau chacun a ses préférences...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13865
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Lettre d'un militaire fatigué   Ven 02 Sep 2011, 04:01

Loïc a écrit:
Et je ne parle même pas du non sens (pour pas dire de la bêtise) de considérer une civilisation supérieure a une autre...

Si pouvoir lapider sa femme infidèle est la même chose que de divorcer par consentement mutuel les civilisations sont égales... et si on demandait son avis à la femme ?
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Lettre d'un militaire fatigué   Ven 02 Sep 2011, 05:51

Et d'ailleurs elles n'ont pas attentu tonton christobal pour le donner en Arabie Saoudite comme partout ailleurs !

Mais oui, je le répète, vouloir hiérarchiser les civilisations est un non sens pour ne pas employer de mot plus cru.


Et pour finir la civilisation de l'Arabie ou celle de la Perse ne peuvent se réduire à la lapidation des femmes. C'est comme qui dirait tout mélanger et réduire un peu beaucoup les immenses apports qu'elles ont donné à l'Humanité...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
tonton christobal

avatar

Messages : 13865
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Lettre d'un militaire fatigué   Ven 02 Sep 2011, 08:16

A mon sens nier la hiérarchie des cultures est un non sens pour ne pas employer un mot plus cru... et oula !

La civilisation des talibans est égale voire supérieurs à celle de la France : tout le monde peut le vérifier sans doute... pas de problème !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lettre d'un militaire fatigué   Ven 02 Sep 2011, 09:22

Loïc a écrit:
Moi comme historien je suis (un peu) consterné d'entendre a tout moment que "c'était mieux avant". L'âge d'or perdu... Chacun son fantasme et ses illusions.
Moi je n'ai pas lu cela dans cette lettre. Et même si vous l'interprétez ainsi Loic, on ne voit pas très bien où vous trouvez des fantasmes et des illusions. Quelle facheuse tendance de ne pas nuancer vos jugements en forme de sentence. Pensez-vous réellement que TOUT va mieux qu'avant. N'allez pas me faire dire ce que vous traduisez en Loicien populaire, mais lisez ce que j'écris. Le respect de la famille par exemple, toujours en estimation globale dans notre société et non pas à partir de cas particuliers qui vous viendraient à l'esprit, les valeurs morales normalement transmises aux enfants par leurs parents, l'amour de l'école et des savoirs, la confiance, pffft tout cela s'est dégonflé au fil des années. Mais on a progressé ailleurs, prise de conscience de l'environnement, esprit critique, modernisation dans tous les domaines.
Vous mettez toutes les civilisations sur un même pied, c'est bizarre comme idée. Dans chacune il y a eu des conquêtes mais aussi des échecs voire des disparitions. Ce point de vue égalitariste d'un historien me semble peu nuancé, voire un peu fou. Qui peut comparer les civilisations? avec quel outil?
Ce qui reste de certaines prenons les pyramides par exemple, peut il être comparé à une fusée Saturne ou au Viaduc de Millau?
La civilisation du cheval à celle de l'airbus, de la voiture, ou du TGV? cela n'a aucun sens.
Parlez nous des faits de civilisation, ça c'est autre chose, l'esclavage, les régimes communistes, le libéralisme économique, la parentalité chez les Africains, Confucius... vous n'êtes pas sorti de l'auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Minarde

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 06/07/2010
Localisation : Au pied du Plateau

MessageSujet: Re: Lettre d'un militaire fatigué   Ven 02 Sep 2011, 11:12

Cet "homme fatigué" a exprimé par écrit une lassitude que bien d'autres ressentent.
Et une fois de plus Loïc proteste : il me semble que notre épistolier ne regrette pas un "âge d'or idyllique" mais une dégradation de la modeste vie dont lui se contente, la montée de récriminations et d'exigences qui lui paraissent souvent démesurées, injustifiées, voire paradoxales. Il s'émeut de l'évolution de la société et appréhende l'avenir.
Pourtant d'ordinaire notre agitateur ne se prive pas de se plaindre de la situation actuelle, se faisant porte parole à l'occasion de tout le monde et son frère, mais voudrait-il s'arroger le monopole de la protestation?
Moi aussi je me sens parfois fatiguée et impuissante devant le rabâchage des problèmes que nos responsables ne semblent pas aptes à gérer, les tollés à tout propos, la culpabilité que veulent marteler bon nombre de donneurs de leçons tout en vivant eux-mêmes dans le confort le plus insolent.
Et qui ne se préoccupe pas des changements de son mode de vie? N'importe quel psy ou sociologue, hormis chez les Bisounours (quoi que...), parle de résistance aux changements.
Oui, au premier plan de ce qui me fatigue, je placerais Loïc et ses sempiternelles réactions stéréotypées, qui, évidemment, ne font rien avancer du tout.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12196
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Lettre d'un militaire fatigué   Ven 02 Sep 2011, 12:46

Loïc a écrit:
Ce texte me fait revenir en mémoire les paroles d'une egrillarde chanson de Jean Ferrat : Le sabre et le goupillon".

De mémoire elles disent:

"Comme cul et chemise,
Comme larrons en foire,
J'ai vu se constituer
Tant d'associations,

Mais il n'en reste qu'une
Au travers de l'histoire
Qui ait su nous donner
Toute satisfaction :
Le sabreuuu et le goupillon"...

Et oui le sabre et le goupillon..... Quand il s'agit de taper sur la religion catholique les communistes sont toujours là tout comme quand il s'agit d'accorder un bail emphytéotique pour construire une mosquée, de prêter un local communale pour en faire une salle de prière ou de fournir des repas sans porc dans les écoles....

Ce qui est sûr c'est que bientôt plus personne ne saura ce qu'était un goupillon...
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Lettre d'un militaire fatigué   Ven 02 Sep 2011, 18:04

tonton christobal a écrit:
La civilisation des talibans est égale voire supérieurs à celle de la France : tout le monde peut le vérifier sans doute... pas de problème !

Vous ne confondez pas civilisation et action politique ?

Comme si on réduisait l'Allemagne et sa brillante culture, celle de Goethe, Schiller, Beethoven et Otto dix à l'action d'Hitler.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Lettre d'un militaire fatigué   Ven 02 Sep 2011, 18:24

OPIUM a écrit:
Loïc a écrit:
Moi comme historien je suis (un peu) consterné d'entendre a tout moment que "c'était mieux avant". L'âge d'or perdu... Chacun son fantasme et ses illusions.
Moi je n'ai pas lu cela dans cette lettre. Et même si vous l'interprétez ainsi Loic, on ne voit pas très bien où vous trouvez des fantasmes et des illusions. Quelle facheuse tendance de ne pas nuancer vos jugements en forme de sentence.


Je cite le courrier transmis par Eole :

EOLE a écrit:

Courrier transmis

.../...

Je suis fatigué que l’on tolère la transformation insidieuse de ma civilisation sous les coups d’une autre qui ne la vaut pas ; fatigué d’entendre des socialistes (encore eux) envisager l’apprentissage de l’Arabe aux professeurs des écoles pour faciliter les contacts avec les enfants de l’immigration qui ne trouvent pas notre société à leur goût et en refusent même l’histoire.

Fatigué de voir que l’apprentissage du Français, qui est la langue donc le ciment de la nation depuis François 1er, devient une exigence secondaire que l’immigrant n’a plus le devoir d’apprendre devenant non plus un immigrant mais un colonisateur.

Hé oui, c'était mieux avant... Maintenant il y a une "transformation insidieuse" et autres abdondons des exigences.

Dans la derinère phrase citée d'ailleurs on nage non seulement dans le racisme quand on parle d'immigrant colonisteur mais aussi dans la pure désinformation car jamais on n'a exigé autant de connaissance du français aux immigrés qui par exemple demandent une naturalisation.

Alors non de ce point de vue là, c'était pas mieux avant. Les immigrés ne s'intégraient pas plus facilement, non, la "civilisation" française n'est pas menacée puisque justement elle a toujours évolué au fil de l'histoire et de ses cahots. La nostalgie d'un âge d'or, d'un pays perdu qui aurait été uni (pour pas dire uniforme), fort et puissant (quand d'ailleurs ? sous Vercingétorix, sous Charlemagne ? sous François premier ? sous Napoléon ? sous Pétain ? sous Pompidou ?) relève bel et bien du mythe et du fantasme.


L'histoire justement démonte ce type de mythes. C'est une de ses forces.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Lettre d'un militaire fatigué   Ven 02 Sep 2011, 18:29

La civilisation est un tout qui passe par la culture, la technologie, les droits.... y compris ceux de la personne dans toute l'acceptation du terme.
L'action politique est aussi à prendre en compte dans la culture... pour la simple raison qu'elle l'influence.

Maintenant si tout se vaut : vivre ou mourir, pouvoir s'exprimer ou non... être libre de ses décisions ou subir peut on dire que la civilisation ou la culture et même la simple logique y trouvent leur compte que rien ne change pour l'homme (qui est tout de même le premier concerné)

Les régimes qui vouaient aux gémonies certaines formes d'art n'influençaient pas bien sur la civilisation et la culture du pays...

Mais il est plus confortable de dire que tout est égal : une religion qui demande de pardonner les offences et de tendre l'autre joue lorsque l'on vient d'être frappé et une autre qui préconise de trucider l'incroyant pour gagner le paradis.
Lorsque les deux croyants ayant respectés chacun leurs préceptes vont se retrouver dans le même paradis (à moins qu'ils fassent paradis à part) il y aura des questions qui vont se poser.


Il est vrai que Staline tolérait l'islam (pas fou il s'évitait les ennuis) contrairement aux autres croyances dont les adeptes étaient persécutés.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Lettre d'un militaire fatigué   Ven 02 Sep 2011, 18:39

Il y a chez les fonctionnaires en charte de l'étude des dossiers pas mal de surprises en matière de naturalisation... en particulier dans le domaine de la connaissance de la langue.
Des enquêtes faisant état de connaissance insuffisantes parfois voisines de 0 n'empêchent pas la naturalisation .... et c'est TRES fréquent.

Même pour les incroyants il y a des miracles...
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Lettre d'un militaire fatigué   Ven 02 Sep 2011, 18:40

Loïc a écrit:

Mais oui, je le répète, vouloir hiérarchiser les civilisations est un non sens pour ne pas employer de mot plus cru.

Je ne suis pas d' accord, on peut hiérarchiser les civilisations au nombre de morts dont elles sont responsables. Ne pas oublier les massacres perpétrés au sein de leur propre rangs au nom d' un être suprême (dieu, raison d' état...) qui sert d' alibi et de bonne conscience.
Mais il faut aussi rendre a chacune la paternité des avancées scientifiques, littéraires, philosophiques dont elles ont étés porteuse.
Pour cela faut il apprendre l' histoire de notre civilisation (française) et non en faire un survol rapide.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre d'un militaire fatigué
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre d'un militaire fatigué
» Code Armée - alphabet militaire et aviateur
» LETTRE OUVERTE A MONSIEUR LE MINISTRE DE LA DÉFENSE
» Les sous-marins Rubis et Saphir reçoivent la Croix de la valeur militaire
» lettre de présentation CB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: