Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Arnaud Beltrame, pas de son temps, pas de notre époque

Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 16108
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Arnaud Beltrame, pas de son temps, pas de notre époque   Mer 28 Mar 2018, 06:38

« Un héros » disent-ils … Un héros, du président de la république à tous les commentateurs de tous les bords, le mot tourne en boucle, dans toutes les bouches ! Un héros de la France, un héros de l’Armée, un héros de la République, un héros de l’humanité. Chacun choisit son héros, chacun a sa vision d’Arnaud Beltrame.
Il faut imaginer l’échange de pensées, peut-être de mots entre Arnaud Beltrame et son bourreau, le gendarme et le djihadiste qui allait l’égorger, entre celui qui sacrifiait sa vie pour en sauver une autre et celui qui sacrifiait lui aussi sa vie pour tuer des infidèles au nom d’Allah. Deux conceptions de la vie et de la mort qui se croisent, deux conceptions de Dieu, deux traditions étrangères et ennemies.

Comment devient-on djihadiste ? s’interroge t-on depuis des années en France et en Europe … Mais comment devient-on Arnaud Beltrame ? Peut-on se demander aujourd’hui. Comment devient-on aujourd’hui un héros prêt à sacrifier sa vie pour une cause plus grande qu’elle, à une époque où rien n’est mis au dessus de son « moi » tout puisant ?

La mère d’Arnaud Beltrame a déclaré que pour son fils, la patrie et la famille étaient au dessus de tout, que c’était un bleu-blanc-rouge. Le travail, la famille, la patrie, voilà des valeurs que depuis cinquante ans, depuis ce mai 68 que l’on célèbre bruyamment ces temps-ci, on nous a appris à rejeter, à diaboliser en les associant systématiquement à Vichy et à Pétain.

L’insulte de l’ancien candidat de la France Insoumise, qui se félicitait de la mort d’un gendarme, en mémoire du décès du manifestant Rémi Fraisse n’est pas un dérapage mais la queue de comète déphasée d’une idéologie anti-flics et anti-patriotique qui a dominé la gauche pendant des décennies et qui domine encore largement le paysage médiatique, culturel et universitaire français.

Arnaud Beltrame est lui, un archaïque, un ringard. Il a fait Saint-Cyr, pas HEC ! Il n’a jamais rêvé de devenir milliardaire, mais se contentait d’une paye minable dans la gendarmerie. Le but de son existence n’était pas de passer chez Hanouna ! Il s’est expatrié dans l’Aude, pas dans la Silicon Valley ! Il s’apprêtait à se marier, mais avec une femme, et à l’église ! C’était un chrétien dans un monde déchristianisé ! Un patriote à l’ancienne au milieu de tous ces flamboyants citoyens du monde !

Il n’a pas donné sa vie pour les valeurs de la République même s’il n’était nullement anti-républicain et qu’il a même fréquenté un temps une loge maçonne, mais pour l’amour de la France ! Ce n’était pas un moderne, c’est à dire un individu qui veut s’émanciper du carcan de la tradition. Beltrame, lui, a tout fait pour s’enfermer dans les carcans de la tradition. Il est l’héritier des chevaliers, des moines, pas des vedettes de la télé-réalité ! Il n’était pas de son temps, pas de notre époque.

Par l’intermédiaire de ses représentants les plus éminents, notre époque peut bien le récupérer, elle ne pourra pas effacer ce que son geste lui a d’irréductiblement étranger !

Eric Zemmour pour RTL.

-------------------------

C'est si bien écrit et si réel que l'on ne va pas se priver de faire la critique de son auteur !

Il ne faudrait pas que la politique de pissotière perde ses droits !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16108
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Arnaud Beltrame, pas de son temps, pas de notre époque   Sam 02 Juin 2018, 16:32

Monuments Arnaud Beltrame : des élus de gauche refusent l’expression “terrorisme islamiste”

Vendredi 1 juin 2018 à 11:3358

La commune de Montfermeil veut rendre hommage en colonel Beltrame en renommant le parvis de sa mairie.

Aveuglement. Dans la ville de Montfermeil, des élus d’opposition ont critiqué l’emploi des termes “terrorisme islamiste” pour le parvis de la mairie.
Le geste héroïque d’Arnaud Beltrame ne pouvait inspirer que des hommages.

Ainsi, des dizaines de communes françaises ont décidé d’apposer son nom à des rues, des places et des écoles. A Montfermeil (Seine-Saint-Denis), le parvis de la mairie devait être rebaptisé «Parvis Colonel-Arnaud-Beltrame, officier de gendarmerie, 1973-2018, mort en héros, victime du terrorisme islamiste». Il semble que ces deux derniers mots restent en travers de la gorge de certains thuriféraires de la non-stigmatisation.

Le 23 mai, après la délibération qui a conduit à l’adoption de ces termes à la majorité, trois élus de l’opposition (Front de gauche) ont quitté la salle, agacés par le mot «islamiste». Dans un communiqué, ils affirment qu’en ajoutant «la notion de terrorisme islamiste dans la délibération et sur la stèle, le maire poursuit ses provocations et inscrit dans le marbre sa vision de la guerre de religion.»Monuments Arnaud Beltrame : des élus de gauche refusent l’expression “terrorisme islamiste”

Les trois élus se disent inquiets que le seul autre maire utilisant la notion de «terrorisme islamiste» sur la stèle de sa ville soit Robert Ménard à Béziers. Un édile «qui ne cache pas ses liens avec l'extrême droite et a déjà été soutenu par Xavier Lemoine (maire de droite de Montfermeil, NDLR).» Selon eux, «ces termes ne sont pas innocents quand ils viennent de ces maires». Prêter des arrière-pensées, attaquer les fréquentations… Une pratique finalement assez habituelle de la bien-pensance de gauche.

Le maire de Montfermeil, Xavier Lemoine, s’est défendu auprès du Figaro : «Ce terme, Emmanuel Macron l'a même répété plusieurs fois pendant son hommage national! J'y tiens parce qu'il décrit une réalité factuelle. Quand on se promène dans les rues de Paris, les plaques n'évoquent-elles pas le nazisme ou les Allemands au sujet de telle personne tuée dans la rue? Pourquoi le taire? On évite l'amalgame en parlant d'islamisme puisqu'on vise une frange particulière de personnes, pas l'ensemble des musulmans.»

Mais il semble que ces élus du Front de gauche aient un problème avec la simple description de la réalité… Ils devraient relire cette citation d’Albert Camus : «Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde.»


--------------------

et on continue par toujours plus fort !
Revenir en haut Aller en bas
 
Arnaud Beltrame, pas de son temps, pas de notre époque
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arnaud Beltrame
» Le gendarme Arnaud Beltrame, qui s’est livré en échange des otages, est décédé
» Echelle du temps
» C'est le temps des Fêtes...On décore!
» Le temps qui passe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: