Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…

Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…   Mar 01 Mai 2018, 16:36

Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…

Comme avant lui Claude Allègre, le ministre de l'Éducation nationale s'attaque frontalement au mammouth. Sait-il comment Allègre a fini ?

Jean-Michel Blanquer a fait rédiger un guide à destination des enseignants du primaire. Pour l'essentiel, il veut, s'agissant de l'orthographe, qu'on abandonne la méthode syllabique pour revenir à celle explicite des lettres. Il aggrave encore son cas en préconisant pour les mathématiques le calcul mental.

Mais le pire, c'est que son guide compte 130 pages. 130 pages ! Il est inhumain de demander aux profs de lire un tel pensum. Ils ont déjà beaucoup à faire. Et leur capacité de lecture n'excède guère quelques pages.

Il faut donc voir dans les 130 pages de Blanquer une forme scandaleuse de mépris aristocratique et élitiste.

Les syndicats enseignants, eux, l'ont lu. Ils en avaient le temps. Des centaines de ces syndicalistes sont détachés au ministère de l'Éducation nationale. Ils sont de ce fait dispensés de la tache fastidieuse de donner des cours.

Les syndicats enseignants ont donc lu ces fameuses 130 pages. Et ils protestent. C'est Francette Poppineau, co-secrétaire générale du SNU ipp, le syndicat majoritaire, qui a le mieux exprimé cette révolte. "On jette les enseignants en pâture" s'est-elle écriée bouillante d'indignation.

"Ce guide a été diffusé par voie médiatique" a-t-elle ajouté. Ça, c'est bien vrai. Car sinon, nous autres qui ne sommes pas enseignants, nous n'en aurions jamais eu connaissance. Elle y voit le signe que Blanquer "s'adresse d'avantage à l'opinion publique" qu'aux profs. Les enseignants en effet n'en ont rien à f… de l'opinion publique.

Forte de son expérience Francette Poppineau, aborde avec franchise le fond de la réforme voulue par Blanquer. Et elle défend mordicus la méthode syllabique avec un argument aussi pertinent que celui-ci. "Nous, par exemple, pour écrire le mot "adossé" on conseille aux élèves de regarder l'unité de sens qu'il y a, c’est-à-dire le mot "dos" qu'il inclut, comme ça, ils comprennent que ce mot porte un "s" pour pouvoir écrire "adossé"."

Élémentaire ma chère Poppineau ! Ce mot porte un "s". Certes. Mais que devient le deuxième "s" ? Les élèves écriront donc "adosé". Et à leur façon, ou plutôt à celle que vous leur aurez apprise, ils pourront écrire "les ansaignants sont adosé à leur inconpétanse"…


---------------------------------

et on se demande sans frémir les raisons du succès des boites privées...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4137
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…   Mar 01 Mai 2018, 18:03

Je n'ai pas de souvenir de syndicats dont l'autocritique ait fait la une de l'actualité
Plus de moyens, moins de contraintes., des innovations pédagogiques non mesurées., pas de bilans, pas de comparaisons objectives avec les autres pays...
Blanquer doit affronter tout cela, ça va être très difficile

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…   Mar 01 Mai 2018, 19:57

Avant.... mais c'était "avant"

Il y avait un bilan scolaire assez exact du niveau des individus masculins.

Il était fait par les militaires lors des "3jours"...
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1314
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…   Mar 01 Mai 2018, 20:09

Remettre dans le moule les 2 ou 3 générations qui nous précèdees étant mission impossible nous sommes condamnés à repartir à zéro au plan éducatif notamment sur le respect de l'autre, valeur qui est complètement inconnue des nouvelles générations.
Il y a du boulot !
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4137
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…   Mer 02 Mai 2018, 05:06

Pour mon point de vue il connaît les problèmes et ses décisions sont bonnes.
Un fonctionnaire ca doit fonctionner.
Ils attendent qui les anciens couleurs du système éducatif français.
On pourrait les citer depuis 68

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4137
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…   Mer 02 Mai 2018, 05:29

Pour mon point de vue il connaît les problèmes et ses décisions sont bonnes.
Un fonctionnaire ca doit fonctionner.
Ils attendent qui les anciens couleurs du système éducatif français.
On pourrait les citer depuis 68 en vrac les responsables coupables Pompidou, Jospin, guillaumat, Ortoli, pierre Laurent, najat belkhassem.chevenement Hamon Peillon, maunoury, allègre, Jospin, Savary, jack Lang, haby bayrou fabius.foucher alors en comparaison Blanquer est mon préféré.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…   Mer 02 Mai 2018, 17:30

et si tout n'était pas uniquement de la faute de l'éducation dite nationale qui en a pourtant largement sa part ?

----------------------------------

Jusqu’à quand allons-nous renoncer à éduquer nos enfants ?
Par Sophie de Menthon / Lundi 30 avril 2018 à 13:405

On peut tout mettre sur le dos de l'époque, les réseaux sociaux, les jeux débiles, les SMS dysorthographiés, les politiques inactives, les profs en jeans troués, le laisser-aller général, les enfants grossiers, etc. Mais les parents ? Où sont-ils ? Pourquoi ont-ils démissionné à ce point ? N'ont-ils plus aucune responsabilité, n'est-ce pas à eux d'éduquer leurs enfants pour permettre à l'école d'enseigner ? Si les enfants sont si mal élevés... qui les élève ?!

La vérité c'est que nous avons peur de nos enfants, nous avons baissé les bras, cédons à tous leurs caprices, les maintenons dans une dépendance consumériste dans le toboggan de la modernité. Il faut certainement une loi pour interdire la fessée (?) on se demande s'il ne faudrait pas une loi pour obliger les parents à sévir quand il le faut. Cette prise en charge étatiste en tout genre a contribué à provoquer la démission de la responsabilité individuelle, c'est l'Etat qui décide des fruits et légumes à consommer, de l'arrêt du tabac, de la vitesse autorisée tous les kilomètres, de l’âge du vote, des programmes scolaires, des fessées...

Phénomène nouveau, les parents ont peur de ne pas être aimés soit parce qu’ils sont séparés et culpabilisent d'être parents à temps partiel soit parce qu’ils ne leur consacrent pas assez de temps ou du temps mal employé. Il en découle une sorte de compétition matérialiste stupide, consistant à tout céder en s'alignant sur "les autres", "il faut bien, tous ses copains le font" autorisations de sortie, argent de poche, iPad, iPod, iPhone... Des enfants esclaves de la mode et du laisser-aller vestimentaire assorti à celui du langage, de la tenue à table avachie sur son assiette... ou en marchant : même les voutes plantaires sont avachies, on ne porte plus de chaussures seulement des baskets.

Faire dire « Bonjour monsieur » ou « Bonjour madame » à un ado relève de la dureté du pensionnat de Chavannes, il faut dire que l'exemple des journalistes so cool qui appellent le Président de la République par son prénom est un bon exemple ! La grammaire, la pauvreté du vocabulaire, les fautes volontaires de syntaxe suivent et comme on ne veut "trop pas" les embêter, on les imite. Depuis toujours les jeunes rêvaient de devenir adultes et de grandir, aujourd’hui nous idolâtrons le jeunisme, ce sont eux les rois du monde sans raisons, sans motifs, sans effort à faire. D'ailleurs ils ne sont jamais paresseux : ils sont démotivés, ils ne travaillent pas mal : c’est que le prof est nul. Et d'ailleurs nous les faisons sécher quand les "ponts" nous arrangent !

On se voile la face, lorsqu'ils regardent des films pornos sur internet à 12 ans ce ne sont pas "nos" enfants mais ceux des autres qui harcèlent, qui boivent dès 14 ans dans toutes les soirées jusqu'à vomir... mais "on n'y peut rien". Sur internet ils martyrisent les "bolos" (têtes de turc) dans l'anonymat, nous leur donnons le bon exemple en les éduquant sur le principe salutaire de la délation à chaque coin de rue. Bientôt ce sera "dénonce ton môme" si l'on n'a pas le courage de régir nous-même et de leur inculquer un savoir- vivre élémentaire et un savoir-être, pour le" vivre ensemble" ils le pratiquent sur les réseaux sociaux! On incrimine à juste titre l'esclavage et les dommages causés par ces mêmes réseaux sociaux, et si on empêchait nos enfants de s'y inscrire ? Pas possible ? Bien sûr que si ! Il suffit juste de faire preuve d'autorité dès les premières années et dans tous les domaines avec explications et contrôle. Commencez vous même par éteindre votre portable et à ne pas le poser sur la table pendant les repas...

Ce n'est pas la modernité ni les nouvelles technologies qu'il faut condamner mais le refus que nous manifestons d'y préparer nos enfants sous le prétexte béat qu'ils sont plus à l'aise que nous avec tout ça. Quant aux enfants, les premiers sursauts de révolte passés ils manifestent une certaine fierté d'avoir des "parents sévères", ils ressentent intuitivement que "c'est pour leur bien", ils ont besoin de frontières et de règles.
C'est vrai que les parents travaillent et le soir n'ont pas le courage de poursuivre un autre travail à plein temps : celui d'éducateur. Le résultat de cet abandon paresseux se traduit par le fait de donner raison à son enfant et de "lui faire confiance" sur tout, ce qui en fait est un renoncement sous un mauvais prétexte. Nous faisons de nos enfants des faux privilégiés d'on ne sait quoi. Lorsqu’un élève est puni par son prof c'est contre l'enseignant qu'on se retourne. Rappelez-vous le temps jadis : lorsqu'on annonçait une heure de colle ou une sanction scolaire à ses parents et que ceux-ci doublaient la punition. L’autorité des professeurs n'était pas remise en cause, et après tout peu importe que la sanction ait été était un peu trop sévère ou parfois injuste, cela fait aussi partie de l'apprentissage de la vie...

L'enfant est devenu roi pour son plus grand malheur.

Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 344
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…   Lun 18 Juin 2018, 20:49

Un texte qui montre comment les professeurs sérieux sont empêchés d 'instruire les enfants par des inspecteurs pétris de pédagogisme :

https://blog.causeur.fr/bonnetdane/on-acheve-bien-les-profs-de-francais-002241.html#ligne
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4137
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…   Lun 18 Juin 2018, 21:25

Triste constat.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…   Mer 20 Juin 2018, 06:30

La catastrophe éducative

RENÉ CRIGNOLA
POSTÉ LE 12 JUIN , 2018, 2:39

La seule réforme de l’école qui vaille pour sauver la France, qui s’enlise dans la médiocrité en matière d’enseignement, est de s’attaquer à la racine du mal. Pourquoi cet échec avec une fonction publique pléthorique qui absorbe la plus grosse part du budget de l’État ? Pourquoi fait-on moins bien que tous nos voisins ? Pense-t-on que cela fonctionnerait mieux avec encore plus d’argent ? Plus de personnel ?

Les solutions à ces problèmes majeurs ne sont pas là. La seule vraie question est celle-ci : ceux qui enseignent actuellement ont-ils été formés pour transmettre leur savoir à des élèves, dont certains ne parlent pas le français ?

À ce problème, une seule bonne réponse : celle que fit Jules Ferry pour intégrer dans un même système des provinces qui ne constituaient pas encore la France hexagonale. Les instituteurs de ce temps étaient mus par une vocation – et non, comme beaucoup actuellement, faute d’avoir trouvé un autre métier ailleurs.

Ayant commencé ma vie professionnelle comme instituteur, mon très grand âge m’a permis de suivre, à travers mes enfants, petits-enfants et arrières petits-enfants, cette « dégringolade » de notre enseignement. Pourquoi ? Parce que les « instituteurs » ne sont pas devenus « professeurs » pour des raisons pédagogiques et avoir été mieux formés, mais simplement pour qu’on puisse aligner leur statut, et donc leur salaire, sur celui des fonctionnaires de leur niveau.

Il faut créer dans les villes ou quartiers très cosmopolites, en amont des cours préparatoires, des classes à effectifs réduits uniquement dévolues à l’acquisition de la langue française, comme le préconise le nouveau ministre de l’Éducation nationale. En commençant par la discipline dont la première étape serait, comme il le propose, le rétablissement de l’uniforme-tablier pour tous. Bien entendu, il faut aussi – mais lui n’en parle pas – exclure tout ce qui est politique, qui n’a pas sa place à l’école, et y inclure l’instruction civique et le sentiment d’appartenance à la même nation.

Comme l’on sait, les écoles privées chrétiennes ont la cote, au point que, dans le Midi particulièrement, nombre de familles musulmanes y inscrivent leurs enfants – ce qui ne pose aucun problème à personne et les conduit vers la réussite. Une statistique sur leur nombre serait la bienvenue, comme sur les résultats obtenus par ces enfants ! Je suis sûr qu’elle prouverait qu’elles pourraient servir d’exemple aux classes de notre enseignement public.

Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 344
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…   Mer 27 Juin 2018, 01:45

Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4137
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…   Mer 27 Juin 2018, 02:26

BRAVO

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 13548
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…   Mer 27 Juin 2018, 03:06

On peut s'interroger sur le rôle de certains syndicats d'enseignants !

Citation :
Fontenay-sous-Bois : pas de classe de 5e, pas de notes de brevet
Corinne Nèves| 25 juin 2018

L’ensemble des enseignants du collège Jean-Macé, à Fontenay-sous-Bois, a décidé de refuser de transmettre les notes d’oral du brevet afin de protester contre la fermeture d’une classe de 5e à la rentrée 2018. « Cela n’a pas été une décision facile à prendre, admet l’un des enseignants, c’est le travail des élèves et le nôtre que nous mettons en sursis. Mais cette action est une réponse à la hauteur du cynisme et du mépris du rectorat qui conduit une politique budgétaire qui va à l’encontre de la réussite éducative de toutes et tous ». Ils sont soutenus par Sud éducation 94 qui regrette notamment que « le Rectorat refuse l’évidence : un collège classé en Réseau d’Education Prioritaire (REP) doit avoir des moyens d’accueillir des élèves dans des classes allégées, pour permettre la réussite de toutes et tous ».

D’après les profs, cette fermeture entraînerait une augmentation des effectifs dans un établissement classé en Réseau d’Education Prioritaire (REP). Et tous sont par ailleurs unis « contre la consigne du rectorat de refuser les nouvelles inscriptions d’élèves de 6e en cette fin d’année alors même qu’ils habitent dans le secteur du collège, afin de pouvoir maintenir cette fermeture ».

Depuis mars dernier, enseignants et parents d’élèves ont mené plusieurs actions : pétition, demande d’audience, opérations « Collège mort », appels au rectorat, rassemblement sonore, nuit des collèges et des écoles… « Malgré tout, nos revendications n’ont pas été entendues », regrette un enseignant. A deux jours des épreuves écrites du brevet, les enseignants de Jean-Macé attendent une réaction du Rectorat.

Les services départementaux de l’Education nationale signalent, eux « que les affectations sont en cours et se poursuivront jusqu’à la rentrée de septembre, où dès lors il y aura des ajustements ». Le rectorat précise « qu’aucune anticipation ne peut être faite à ce jour et que rien n’est donc confirmé quant à la fermeture d’une classe ». Et de conclure que si les enseignants sont « libres d’exprimer leur inquiétude, cette dernière est sans fondement à ce stade et leur pratique n’est pas acceptable ».
http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/fontenay-sous-bois-pas-de-classe-de-5e-pas-de-notes-de-brevet-25-06-2018-7793091.php
Revenir en haut Aller en bas
thalie94



Messages : 36
Date d'inscription : 30/03/2018

MessageSujet: Re: Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…   Mer 27 Juin 2018, 06:52

Quand j'ai lu l'article j'en ai été choquée.
Les 3èmes ne sont pas responsables, c'est du chantage complètement débile qui plus est Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Clovis



Messages : 81
Date d'inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…   Mer 27 Juin 2018, 18:17

thalie94 a écrit:
Quand j'ai lu l'article j'en ai été choquée.
Les 3èmes ne sont pas responsables, c'est du chantage complètement débile qui plus est Evil or Very Mad


Je suis entièrement d'accord avec vous, prendre en otage les enfants est scandaleux.
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 344
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…   Mer 27 Juin 2018, 20:12

Inadmissible
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 344
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…   Dim 01 Juil 2018, 03:12

Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4137
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…   Dim 01 Juil 2018, 04:45

Merci pour ce lien. Je me sens moins seul. On pourrait même aller un peu plus loin avec le retour ''aux familles de mots'', l'analyse logique des propositions et l'analyse grammaticale. La langue c'est comme la musique il faut connaître le solfège et faire des gammes.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…   Dim 01 Juil 2018, 14:30

Toi là, le directeur d’école sans moyens, tu vas me créer un « espace parents convivial »
Ceci est un message du ministère de l'Education nationale
parLaurence David - 28 juin 2018


Avant, tu étais directrice ou directeur. Mais ça, c’était avant. Maintenant, grâce à l’un des innombrables textes législatifs1 produits par Najat Vallaud-Belkacem, tu animes un lieu de vie. Tu es un acteur du « vivre ensemble » et du « faire société ».

La convivialité et en même temps Windows 95

Trop jeune pour avoir vécu les communautés sur le Larzac, tu vas enfin pouvoir vivre le bonheur du dialogue bienveillant. Tu n’as pas de salle des maîtres, ton ordinateur et ton téléphone portable personnels équipent ton bureau de direction, tu organises des lotos le week-end pour acheter des livres pour le coin bibliothèque, tu supplies à chaque conseil d’école que la mairie installe une réglette électrique pour ne plus avoir six multiprises branchées en cascade pour alimenter les ordinateurs sous Windows 95 récupérés à la déchetterie… Désormais, tu vas en plus pouvoir créer « un espace à l’usage des parents et de leurs délégués » et « convivial » en plus.

N’hésite pas, commence à tricoter des napperons et achète un service à thé, l’homme nouveau est sur le pas de ta porte. Tu as de la chance, il élève lui-même deux enfants, c’est dire s’il connait ton métier. Surtout que les médias lui ont bien expliqué que, malgré toutes tes vacances, toi et tes collègues n’aviez pas assez la niaque pour apprendre à lire à 20% d’enfants. Il arrive donc détendu et ouvert.

L’école d’avant contre l’école d’après
En matière de conflit sociocognitif, ça va être le bonheur.

D’un côté Robert, nostalgique du Bled intensif et des soirées Bescherelle à la chandelle. Robert a été rassuré par l’arrivée de Jean-Michel Blanquer. Le ministre a fait cadeau à son fils d’un exemplaire des Fables de La Fontaine. Ses équipes ont eu le bon goût d’éditer ses consignes pour la lecture dans un joli fascicule orange seventies, clin d’œil à cette époque bénie, juste avant la réforme Haby qui tailla son horrible costume de collège unique au second degré. Robert se remet à espérer le retour prochain des devoirs écrits car il peine à convaincre ses enfants de faire ceux qu’il leur donne, les maîtresses ayant refusé, malgré ses nombreux courriers, d’en prescrire.

De l’autre Philippe, amoureux des lieux de vie alternatifs et de l’épanouissement loin de l’effort liberticide. Voici deux ans qu’il lit, avec enthousiasme, tout en dégustant sa salade de quinoa bio équitable, l’album remis par la maîtresse en fin d’année, qui contient les cinq précieuses  photos des exploits de sa progéniture. Il est soulagé que cet opuscule ait remplacé le livret d’évaluation fasciste. Il espère pouvoir convaincre l’équipe enseignante d’organiser un repas partagé, un dimanche, dans la cour de l’école, pour débattre de la nécessité de rédiger tous les documents scolaires en écriture inclusive. Après le mal qu’il s’est donné pour monter une cagnotte de financement en ligne de 3500€ de matériel Montessori en bois certifié PEFC, les enseignants lui doivent bien ça.

Abandonne-toi à « l’école de la confiance »
Pas de doute, la confrontation avec l’intelligence des acteurs de terrain va être un délice. Surtout qu’avec un peu de chance, tu retrouveras le même clivage dans la représentation du rôle de l’école, entre collègues, pendant les conseils des maîtres. Mais bon, là, il te reste deux mois pour rendre compatibles le fonctionnement de cet espace de parole ouvert et les consignes de sécurité Vigipirate. De toute façon, au bout de quinze ans de carrière, tu n’en es plus à une injonction paradoxale à assumer en solitaire près. Ce n’est pas non plus l’appréciation « à consolider », concernant tes compétences, que tu as vue apparaître dans ton dossier consultable en ligne qui va te démoraliser. Elle t’a été donnée par un inspecteur que tu n’as jamais vu, selon des critères que tu ignores, en contradiction avec tes anciens rapports d’inspection élogieux, mais c’est probablement pour t’encourager à progresser dans la start-up de « l’école de la confiance ». Et puis, cette année, tu vas pouvoir vivre tout cela en fanfare le jour de la rentrée, c’est déjà énorme.

Allez va, bonnes vacances.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4137
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…   Dim 01 Juil 2018, 18:50

J'ai entendu ce matin à propos de Simone Veil que nous allions partager son ''matrimoine''!!!!
Allons enfants de la ''matrie'' le jour de gloire est arrivé.
Elle n'aurait sans doute pas approuvé ces dérives du langage et de la pensée.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
 
Il est fou ce Blanquer : il veut qu'on apprenne à lire et à écrire à l'école ! Il est normal que les syndicats enseignants s'indignent…
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si quelqu'un veut s'inscrire pour les Maternelles, éduquer différemment
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» DCKM ça veut dire quoi ?
» pouruqoi elle ne veut pas dormir?
» Qui veut faire du sport avec moi??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: