Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 L’État islamique, l’Afrique noire et nous

Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: L’État islamique, l’Afrique noire et nous    Jeu 03 Mai 2018, 16:28

L’État islamique, l’Afrique noire et nous
Guillaume de Thieulloy
POSTÉ LE 02 MAI , 2018, 9:49

David Beasley, responsable du Programme alimentaire mondial (WFP, selon ses initiales anglaises), vient de jeter un pavé dans la mare en exposant ce qu’il estimait être la nouvelle stratégie de l’État islamique.

Selon lui, le « califat » en voie de disparaître de sa base historique en Irak et en Syrie envisage de se replier en Afrique noire.

Ce premier point était déjà bien connu de tous ceux qui suivent un peu l’actualité de l’islam radical dans le monde.

La radicalisation de l’islam en Afrique noire est, en effet, l’une des sources majeures d’inquiétude pour la stabilité mondiale dans les années à venir.

Le Mali et la Centrafrique, où l’armée française intervient, ne sont que les parties émergées de l’iceberg salafiste africain.

On savait également que l’islam radical avait redécouvert les pratiques historiques de l’islam des premiers siècles en réduisant les populations noires en esclavage.

C’est notamment ce qui se passe en Libye.

Islamisme et trafics divers (de drogue, d’armes ou d’êtres humains) ont souvent fait bon ménage depuis le VIIe siècle.

Mais ce qui est vraiment nouveau dans les déclarations de David Beasley, c’est que, selon lui, l’État islamique envisage d’utiliser la famine comme arme de guerre.

C’est un nouveau signe de la proximité entre islamisme et communisme, puisque Staline ou Mao avaient déjà expérimenté avec succès ces méthodes monstrueuses.

Mais, cette fois, l’arme est directement pointée sur nous. (Et il serait peut-être temps que la cible se réveille !)

L’idée des hiérarques de l’État islamique, chassés du Moyen-Orient, serait de s’allier avec d’autres groupes islamistes, particulièrement la bizarre secte Boko Haram qui sévit principalement au Nigéria, pour affamer les populations noires et provoquer un tsunami migratoire vers l’Europe.

En appui de ses déclarations, Beasley raconte que des Syriennes lui ont révélé que la faim avait forcé leurs maris à rejoindre l’État islamique.

Le dirigeant du WFP estime que la même chose risque de se reproduire en Afrique subsaharienne à une échelle beaucoup plus importante.

« L’Express » rapporte ses propos alarmants : « Si vous croyiez que vous aviez un problème avec une nation de 20 millions d’habitants comme la Syrie en raison de la déstabilisation et des conflits liés à la migration, attendez de voir ce qui se passera quand la région du Grand Sahel, avec ses 500 millions d’habitants, sera encore plus déstabilisée. »

La famine serait ainsi utilisée en deux directions.

La première consisterait à recruter de nouveaux soldats pour le « califat » : les malheureux affamés s’engageraient simplement pour pouvoir survivre.

La seconde consisterait à déstabiliser l’Europe. J’ajoute, bien que Beasley n’en parle pas, que, si la vague migratoire augmentait, comme il est à craindre en cas de famine en Afrique noire, le nombre de djihadistes entrant en Europe augmenterait également.

Oui, il faut que l’Europe se réveille et voie l’immigration com­me une arme entre les mains de l’ennemi islamiste.

Mais il faut aussi sortir du con­sensus absurde qui a suivi la décolonisation. La seule façon d’éviter durablement cette dé­stabilisation de l’Europe par l’immigration est d’éviter la déstabilisation de l’Afrique subsaharienne. Cela implique une assistance aux peuples de cette région, qui ne sera certes pas une nouvelle colonisation, mais aura des traits communs avec la colonisation (mêlant coercition politique, coopération militaire, maintien de l’ordre et développement économique).

----------------------

Peut être une raison supplémentaire pour les tronches molles de revenir sur terre... mais à l'impossible nul n'est tenu.

Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4137
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: L’État islamique, l’Afrique noire et nous    Jeu 03 Mai 2018, 18:21

Tout est à craindre si les racistes et les anti tout rejoignent les terroristes.
La paix est fragile.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16245
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L’État islamique, l’Afrique noire et nous    Jeu 03 Mai 2018, 18:54

Gérard a écrit:
Tout est à craindre si les racistes et les anti tout rejoignent les terroristes.
La paix est fragile.

Il est certain que si les leaders actuels de l'Europe restent aux manettes le pire n'est pas à craindre mais est programmé.
Revenir en haut Aller en bas
 
L’État islamique, l’Afrique noire et nous
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les coutumes et habitudes qui vous ont marqué à l'étranger
» Des idées pour l'Afrique
» Zone Afrique Equatoriale
» (AFRIQUE DU NORD)
» communiqué des représentants de Roche noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: