Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 les pansements "racistes" et c'est sérieux !

Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 17227
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: les pansements "racistes" et c'est sérieux !   Sam 05 Mai 2018, 15:51

Les pharmacies suédoises sont-elles racistes?

La radio suédoise publique Sveriges Radio a reproché aux pharmacies suédoises d’être racistes à cause de… la vente de pansements trop clairs, rapporte le magazine suédois Fria Tider.
La vague de mécontentement vis-à-vis des pansements "racistes" a été lancée par la militante de gauche Paula Dahlberg, colombienne d'origine mais adoptée par une famille suédoise. Dans son blogue, elle a qualifié les pansements clairs de "racisme quotidien", rapporte Fria Tider.

Le monde entier est le bienvenu en Suède!
Paula Dahlberg s’est plaint dans une interview pour Sveriges Radio qu’elle cherche toujours des pansements transparents car les pharmacies ne vendent pas de pansements de couleurs rappelant au moins partiellement celle de sa peau.
Eva Fernvall, chef du service relations publiques du réseau suédois des pharmacies d'État Apoteket, a dû présenter des excuses publiques de la part des pharmacies sur Sveriges Radio pour ne pas avoir proposé de pansements qui arrangeraient les "nouveaux Suédois".
"Nous avons honte de ne pas avoir pensé à ça nous-mêmes", a-t-elle déploré et a promis qu'Apoteket essayera de trouver un fournisseur de pansements foncés le plus rapidement possible.

https://fr.sputniknews.com/international/201508111017486865/

---------------

ON croit rêver...

Info fournier par "spoutniknews. ! non aux "fake"
On comprend mieux devant tant de stupidité l'idée d'interdire la diffusion de ce type de nouvelle. On risquerait de réveiller les citoyens et de provoquer des réactions.


Dernière édition par tonton christobal le Sam 05 Mai 2018, 20:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17227
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: les pansements "racistes" et c'est sérieux !   Sam 05 Mai 2018, 15:56

Suède: Les pansements sont racistes car non adaptés à la couleur de peau des immigrés

Article publié le 29.10.2015

ND Christian Hofer Article qui fait suite à la très bonne analyse d'Erik Verkooyen sur la Suède, nous rappelant que la technique utilisée par les gauchistes est exactement la même dans toute l'Europe (censure des médias, multiculturalisme forcené, politiquement correct érigé en dogme...).

La radio suédoise publique Sveriges Radio a reproché aux pharmacies suédoises d’être racistes à cause de… la vente de pansements trop clairs, rapporte le magazine suédois Fria Tider.

La vague de mécontentement vis-à-vis des pansements "racistes" a été lancée par la militante de gauche Paula Dahlberg, colombienne d'origine mais adoptée par une famille suédoise. Dans son blogue, elle a qualifié les pansements clairs de "racisme quotidien", rapporte Fria Tider.

Paula Dahlberg s’est plaint dans une interview pour Sveriges Radio qu’elle cherche toujours des pansements transparents car les pharmacies ne vendent pas de pansements de couleurs rappelant au moins partiellement celle de sa peau.

Eva Fernvall, chef du service relations publiques du réseau suédois des pharmacies d'État Apoteket, a dû présenter des excuses publiques de la part des pharmacies sur Sveriges Radio pour ne pas avoir proposé de pansements qui arrangeraient les "nouveaux Suédois".
"Nous avons honte de ne pas avoir pensé à ça nous-mêmes", a-t-elle déploré et a promis qu'Apoteket essayera de trouver un fournisseur de pansements foncés le plus rapidement possible.

Paula Dahlberg a expliqué le "racisme des pansements" par le fait que la "norme blanche" règne en Suède. Cette norme présume que les Suédois ethniques sont toujours majoritaires et que la peau claire est en signe distinctif pour un Suédois.

Pourtant, vu l'afflux des immigrés en Suède, cette affirmation est plus que douteuse. La politique du gouvernement a déjà permis aux "nouveaux Suédois" d’imposer de nouvelles normes. Les "vieux Suédois" devront-ils bientôt défendre leurs droits en tant que minorité?

https://lesobservateurs.ch/2015/10/29/suede-pansements-racistes-non-adaptes-a-couleur-de-peau-immigres/

--------------------

Merci aux Suisses de nous informer sur ce qui se passe en Suède...

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17227
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: les pansements "racistes" et c'est sérieux !   Sam 05 Mai 2018, 15:59

Pour Rokhaya Diallo, les compresses blanches des pansements sont racistes

valeursactuelles.com

/ Vendredi 4 mai 2018 à 15:1936

Rokhaya Diallo se définit comme féministe intersectionnelle et décoloniale.

La chroniqueuse et militante antiraciste a tweeté pour faire part de son indignation envers les compresses blanches des pansements.

Nous avons rarement eu une vigilance aussi efficace et assidue. Grâce à Rokhaya Diallo, le racisme est traqué dans tous les recoins de la vie quotidienne, jusqu'aux pansements. Car «la compresse située au centre des pansements est blanche» comme l'écrit très justement la chroniqueuse sur Twitter. Si l'on suit le référentiel de cette dame, nous ne sommes pas loin du crime contre l'humanité.

https://www.valeursactuelles.com/societe/pour-rokhaya-diallo-les-compresses-blanches-des-pansements-sont-racistes-95359

explications supplémentaires :
Lisons la conversation Twitter pour essayer de comprendre cette pensée iconoclaste. Le raisonnement est le suivant : à un internaute qui lui faisait remarquer que des pansements transparents existaient, la militante a répliqué que la compresse du pansement était blanche, ce qui se voit sur une peau noire, autant que les pansements avec la bande adhésive rose. A l'inverse, les personnes de couleur blanche peuvent bénéficier de pansements plus discrets. Discrimination ! «Mais pourquoi nous orienter vers des pansements transparents sous lesquels la compresse blanche reste visible quand le sparadrap pourrait être marron et la recouvrir ????» s'interroge Diallo. Soulignons la grande pertinence de ce combat du siècle.

Le réseau social Twitter lui a répondu avec ironie et moquerie. Ce qui a poussé la jeune femme à supprimer son tweet, accusant une nouvelle fois la fachosphère: «Supprimé car vos amis et vous avez passé la journée à ronger cet os qui m'a envoyé toute la fachosphère sur le dos. Quand je vois la place que cela prend sur votre timeline et celle de Bouvet j'ai honte pour vous. Pathétique. Et je maintiens mon propos».

Auteur d'un livre intitulé Racisme mode d'emploi, la journaliste est également connue pour avoir accusé la France de «racisme d'Etat», pour avoir défendu les camps d'été réservés aux non-blancs, ou encore pour s'être opposée à la loi contre les signes religieux à l'école. Elle se définit elle-même comme une «féministe intersectionnelle et décoloniale». Un combat de chaque instant.

-----------------

Merci à Valeurs Actuelles de nous faire toucher du doigt le niveau de stupidité où nous tombons.


Dernière édition par tonton christobal le Sam 05 Mai 2018, 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 17227
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: les pansements "racistes" et c'est sérieux !   Sam 05 Mai 2018, 16:21

Les "pansements racistes" sont sans doute la cause des incidents avec le corps médical.

Pour mettre fin au banditisme des banlieues on repeint les entrées, pour sécuriser les "urgences" on va changer la couleur des compresses.

Petites causes grands effets !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous

avatar

Messages : 13834
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: les pansements "racistes" et c'est sérieux !   Dim 06 Mai 2018, 00:30

Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4199
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: les pansements "racistes" et c'est sérieux !   Dim 06 Mai 2018, 00:47

Questions:
Peut-on avoir un oeil au beurre noir d'une couleur raccord avec ma peau?
Quid des séries noires, des idées noires, voire des nuits blanches...

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous

avatar

Messages : 13834
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: les pansements "racistes" et c'est sérieux !   Jeu 17 Mai 2018, 10:18

Citation :
Pansement noir : pourquoi ça n'a pas collé en France

Par Bérénice Rocfort-Giovanni

Article publié le 11 mai 2018 et mis à jour le 16 mai 2018.

On a eu beau fouiller, on n’a rien trouvé. A côté du classique pansement beigeasse-rose, les marques les plus connues (Hansaplast, Urgo, Mercurochrome) ou de distributeurs (Carrefour, Monoprix) proposent bien des modèles "la Reine des neiges", "My Little Pony", transparents…

Mais pas un pansement n’est adapté à la couleur des peaux noires ou foncées.

Pour avoir dénoncé cela à la télévision, et plus généralement, pour avoir dit qu’il y avait trop peu de produits pensés pour les Noirs, la journaliste et militante antiraciste Rokhaya Diallo a reçu un torrent de commentaires moqueurs et racistes sur Twitter. Le #sparadrapgate – car la polémique a désormais un nom – a redoublé lorsqu’une photo a émergé sur le réseau social : celle d’une boîte de pansements Mercurochrome en deux teintes "Peaux mates et bronzées".

Rokhaya Diallo aurait donc raconté n’importe quoi !

Sauf que Rue89 a contacté le fabricant : le produit, seule tentative du genre connue en France, n'est plus vendu. Sorti en janvier 2007, il a cessé d'être commercialisé à peine deux ans plus tard.

Dorothée Vuibert, responsable de la communication au sein des laboratoires Juva Santé, auxquels appartient Mercurochrome, explique les raisons de ce flop :
""La durée de vie de ce pansement a été très courte, il n'a pas rencontré son public. Les grandes et moyennes surfaces piochent dans notre catalogue de produits, décident de ce qu'elles vont référencer, autrement dit, mettre en rayon.

La première année, les enseignes ont acheté à Mercurochrome 25.000 boîtes. C'est très peu, un pansement classique se vend dix fois plus. On a vu que le produit ne fonctionnait pas car l'année suivante, les magasins n'ont plus commandé que 3.700 boîtes, ce qui veut dire qu'il leur restait encore beaucoup de stock à écouler.""

Mai Lam Nguyen Conan, consultante, auteure de "Le marché de l’ethnique, un modèle d’intégration ? Halal, casher, beauté noire" (Michalon, 2011), observe que "ce n’est pas parce qu’il y a un besoin que la demande va suivre, c’est la loi du marché. L’acte d’achat est quelque chose de compliqué, souvent contradictoire. Le sparadrap doit-il s’inviter dans le débat public alors qu’il est question ici de libre marché ?"

Dorothée Vuibert pointe un lancement "difficile, à tâtons" :
""Après un benchmark à l'étranger [une analyse des pratiques marketing et des performances d’autres entreprises, NDLR], nous avions repéré qu'aux Etats-Unis, des pansements existaient pour toutes les carnations. On a choisi deux teintes pour le nôtre. Pour les définir, on a pris pour modèles deux collaboratrices en interne, une métisse et une Noire. On n'avait aucune donnée précise sur le marché visé car les statistiques ethniques n'existent pas en France.""

Au moment de sa sortie, le positionnement du pansement pour "peaux mates et bronzées" semble en tout cas peu lisible. Il faut lire un article paru à l’époque dans l'hebdomadaire féminin"Elle". Intitulé "Panser bronzé", le texte s’adresse aux vacancières de retour au bureau : "Vous voilà toute dorée après un séjour délicieux sur une plage de sable fin."

Et poursuit ainsi : "Avoir un pansement coordonné à son épiderme hâlé – et pas un papier collant tout blanc jurant avec notre pelage – c’est tout de même ultra-pointu, follement fashion." Le "pelage" visé par cette promo déguisée n’est donc certainement pas celui des femmes noires.

Encore aujourd’hui, nombre de pansements vendus en grande surface ou en pharmacie portent la mention "couleur chair". Mais la chair de qui ?

Le magazine culturel américain "The Atlantic" relate comment ce mot s’est imposé pour qualifier la couleur des pansements. Lorsque Johnson and Johnson, géant pharmaceutique, invente en 1920 ce qui allait devenir un produit de grande consommation, il n'est disponible qu’en une seule teinte : rose pâle.

En 1955, la société vante à la télé les mérites de sa création "couleur chair, presque invisible".

"Les industriels prennent comme standard des normes soi-disant universelles, comme les tailles 36-38 pour les vêtements, par exemple", dénonce Mai Lam Nguyen Conan.

Même aux Etats-Unis, pays pourtant cité en exemple par Rokhaya Diallo, le pansement noir peine à s’imposer. "The Atlantic" raconte le fiasco commercial de "Ebon-aid", une marque créée en 1998 qui proposait des pansements "réglisse", "café", "cannelle" et "miel" .

Quatre ans plus tard la société faisait faillite, alors que son fondateur avait calculé que les Afro-Américains et les Latinos représentaient plus d’un quart des consommateurs.

La polémique s'est étendue jusqu'en Suède. Il y a trois ans, la militante d'origine colombienne Paula Dahlberg a qualifié sur son blog les pansements clairs de "racisme quotidien". L'agence nationale pharmaceutique Apoteket a dû présenter ses excuses et a annoncé qu'elle cesserait de lier l'expression "couleur de peau" aux pansements beiges.

En France, le "revival" du pansement noir n'est pas à l'ordre du jour. "Ce n'est pas non plus totalement exclu, s'il y a un vrai besoin, dit Dorothée Vuibert, des laboratoires Juva Santé. En attendant, il existe un pansement liquide en film, transparent, adapté à toutes les couleurs de peau."

Qu'importe si celui-ci coûte deux fois plus cher qu'un pansement "chair".

Bérénice Rocfort-Giovanni
Journaliste
https://www.nouvelobs.com/rue89/notre-epoque/20180511.OBS6520/pansement-noir-pourquoi-ca-n-a-pas-colle-en-france.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les pansements "racistes" et c'est sérieux !   

Revenir en haut Aller en bas
 
les pansements "racistes" et c'est sérieux !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Code de la route (sérieux!)
» Un comptable sérieux à Lyon???
» Le racisme
» Le 2 juin dernier, lors des exercices de simulation d’un accident nucléaire à Cadarache
» Mystérieux phénomène sur les bloggers de François

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: