Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 le gouvernement réduit les dépenses publiques !

Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 15675
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: le gouvernement réduit les dépenses publiques !   Ven 18 Mai 2018, 18:22

Le budget de l'Assemblée nationale pour 2018 relevé de 17 millions d'euros
AFP
Publié le 25/01/2018 à 16:12 | AFP

Le budget de l'Assemblée nationale pour 2018 a été porté à 567 millions d'euros, soit une augmentation de quelque 17 millions, notamment en raison de l'augmentation de l'enveloppe pour rémunérer les collaborateurs parlementaires, a-t-on appris jeudi de source parlementaire.

Plus haute instance collégiale du Palais Bourbon, le bureau a adopté mercredi ce budget rectificatif, qui porte les dépenses totales à 567,35 millions euros.

Pour financer cette hausse, "le prélèvement sur les disponibilités de l'Assemblée nationale (ses réserves de quelque 270 millions d'euros, ndlr) serait porté à 45,55 millions d'euros, soit une augmentation de 17,09 millions d'euros par rapport au budget initial (+60,1 %)", précise le compte-rendu de la réunion, publié sur le site de l'Assemblée.

L'essentiel des ressources de l'Assemblée provient d'une dotation sur le budget de l'Etat, qui s'élève pour 2018 à près de 518 millions d'euros.

Le bureau de l'Assemblée a décidé mercredi de revaloriser de 10 % l'enveloppe pour la rémunération des collaborateurs, la portant de 9.618 à 10.581 euros, à compter du 1er janvier. Cela entraîne quelque 10 millions d'euros de dépenses supplémentaires annuelles.

En outre, à la suite de la réforme des frais de mandat, le bureau a fixé à 1.400 euros par an le plafond de la prise en charge directe par l'Assemblée des honoraires des experts-comptables auxquels les députés peuvent confier la tenue et la vérification de leurs frais.

------------------

Non seulement la dépense publique ne diminue pas mais elle augmente... A vos poches.

ça ce n'était pas dans les "promesses jupitériennes à tenir"  

Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis... pas toujours !

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 15675
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: le gouvernement réduit les dépenses publiques !   Ven 18 Mai 2018, 18:29

L’Assemblée nationale va devoir puiser 20 millions d’euros dans ses réserves pour couvrir ses frais de fonctionnement
Nathalie Segaunes Nathalie Segaunes 18 mai 2018 à 06h00

La dotation annuelle de l’Etat, qui s’élève à 518 millions d’euros, ne suffira pas à couvrir la totalité des dépenses

Qu’elle semble loin, l’époque (novembre 2017) où Florian Bachelier, premier questeur de l’Assemblée nationale, prétendait, dans le Journal du Dimanche, réorganiser le fonctionnement du Palais Bourbon pour en finir avec « les dépenses injustifiables aux yeux des Français ». « Dépenser moins pour dépenser mieux », telle était la philosophie du nouveau député LREM d’Ille-et-Vilaine. « L’Assemblée que vous avez connue n’existe plus », « nous ferons bouger toutes les lignes que nous pourrons », promettait le « Monsieur Economies » du Palais Bourbon.

Las, six mois plus tard, les calculs des services de l’Assemblée sont cruels : « Pour la première fois, l’Assemblée va devoir puiser dans ses réserves pour financer ses dépenses de fonctionnement », révèle une source parlementaire. La dotation annuelle de l’Etat, qui s’élève à 518 millions d’euros, ne suffira pas à couvrir la totalité des dépenses. Le coût supplémentaire, de l’ordre 20 millions d’euros, sera prélevé sur la réserve de l’Assemblée (220 millions).

Crédit collaborateur. L’augmentation de 10 % du crédit collaborateurs représente à elle seule une augmentation de 11 millions d’euros. La globalisation de différents frais des parlementaires (frais de poste, de taxi, de téléphone et crédit informatique), également décidée par le collège des questeurs, augmente elle aussi l’addition. « Jusqu’à présent, c’était une dépense virtuelle ou prévisionnelle, explique un député. Comme il est désormais possible de reporter sur l’année suivante les crédits non utilisés, tout le monde dépensera la totalité de l’enveloppe ».

Enfin, de nouvelles dépenses sont désormais remboursées : 900 euros par mois sont attribués aux députés élus en dehors de l’Ile-de-France et ne disposant pas d’appartement dans la capitale, pour leurs frais de location. « Et encore, Florian Bachelier proposait un crédit logement de 1 200 euros par mois, mais il n’a pas été suivi par ses collègues questeurs », rapporte une source parlementaire…

-------------------

L'assemblée va puiser dans SES réserves... pour ne pas dire dans nos poches !

Si l'assemblée pouvait faire des bénéfices ça se saurait !
Revenir en haut Aller en bas
 
le gouvernement réduit les dépenses publiques !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nego csq visit gouvernement a ma... (rde)
» Comment l’ONE a réduit ses déficits
» La neige revient, le gouvernement prévient
» Délai de communication des archives publiques (Petit rappel, au cas où ....)
» Italie: Chute du gouvernement Prodi...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: