Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L’idiocratie

Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 16770
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: L’idiocratie   Sam 26 Mai 2018, 18:30

L’idiocratie
Publié le 26 mai 2018par maximetandonnet

L’Italie vient de se doter d’un gouvernement « antisystème » dirigé par M. Conte. Il n’a rien de sympathique et son programme démagogique de dépenses massives, notamment de création d’un revenu d’assistanat de 780€, pour 9 millions d’Italiens, le rend même détestable.
Mais ce choix de l’Italie s’inscrit dans une tendance lourde. L’Angleterre est en train de réaliser son Brexit. La Pologne et la Hongrie sont en état de quasi sécession. L’Allemagne écarte les propositions bureaucratiques et socialisantes de la France, prenant ses distances (budget et impôt zone euro). Le système Schengen de la libre circulation, fleuron de la construction européenne il y a quelques années, principe intouchable, tabou absolu, est aujourd’hui en capilotade.

Nous sommes sur un phénomène historique: la désintégration du monstre bureaucratique mis en place depuis Maastricht en 1992. Les phénomènes migratoires, que l’Union n’est pas parvenue à maîtriser, en sont la cause majeure, mais aussi cette impression tragique de confiscation de la démocratie par un groupe infime de bureaucrates déconnectés des réalités. Ce mouvement ressemble à s’y méprendre à l’explosion de l’URSS communiste de 1985 à 1991. C’est ainsi une constante de l’histoire: tout monstre bureaucratique, tout empire est voué au désastre et à la destruction.

Mais le plus frappant, c’est la cécité des classes dirigeantes face à  un phénomène qui se déroule devant leurs yeux. Elles ne veulent rien voir d’un monde qui s’effondre devant elles, sous leurs yeux. Plutôt que de prendre acte d’une désintégration et de réfléchir à de nouvelles perspectives, un renouvellement de l’organisation politique du continent, le choix qui est fait est celui du déni.

Là aussi, nous sommes face à une constante de l’humanité: l’aveuglement volontaire, le devoir d’idiotie. La politique colonialiste de la fin du XIXe siècle se traduira cent ans plus tard par un désastre (guerres de décolonisation, flux migratoires). A l’époque, presque personne ne veut ou ne peut le voir. Les nationalismes du même XIXe siècle conduiront à l’hécatombe et au massacre de 15 millions d’hommes en 1914-1918. Nul, en cette période, n’est capable de s’en rendre compte. L’idéologie et les politiques pacifistes des années 1920 et 1930 aboutissent à l’apocalypse de 1940. Qui le voyait?

Voici une constante de l’histoire de l’humanité: la bêtise maîtresse de ce monde, le pouvoir de l’idiocratie. Les diplômes ne sont d’aucun secours: X, HEC, sc po et autres. L’intelligence officielle est sans rapport avec l’intuition profonde du monde et des choses qui est hélas rarissime. Sans doute, la classe dirigeante française est-elle un peu plus crétine et obtuse que la moyenne. N’est-ce pas elle qui mise, à contre-temps, sur le renforcement d’un monstre bureaucratique en cours de décomposition? La bêtise, moteur de l’histoire, nous la voyons chaque jour un peu plus à l’oeuvre.

Maxime TANDONNET


--------------------------------------------------

ma conclusion :




On visse bien le couvercle sur la cocotte en espérant que l'affaire tienne... y compris contre toute logique et la volonté des peuples.

Le peuple est ce bien important ? un peu juste au moment des élections et encore sous peu il n'y en aura plus.(d'élections)

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16770
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L’idiocratie   Dim 27 Mai 2018, 17:31

Luc Carvounas: «Après Renzi en Italie, la politique de Macron peut mener à la victoire des populistes»

Partager mon Opinion      
22 mai 2018 à 08h51

Luc Carvounas a répondu aux questions de Nicolas Beytout

Une nouvelle journée de mobilisation des fonctionnaires est prévue ce mardi 22 mai. Élu socialiste, Luc Carvounas soutient-il le mouvement ? « Bien sûr, c’est un mouvement unitaire, le PS défilera aux côtés de la fonction publique en général », répond le député Nouvelle Gauche du Val-de-Marne. « Pour être plus efficace, la fonction publique a besoin d’être mieux outillée et mieux accompagnée », juge-t-il.

En ce jour de manifestation, il n’y a pourtant pas de convergences des luttes avec les autres fronts sociaux. « Je ne suis pas là pour chercher à avoir une convergence des luttes », commente Luc Carvounas. Évoquant la grève à la SNCF, l’ancien maire d’Alfortville estime que les Français « veulent juste la qualité de service ». « Il va se passer demain avec la SNCF, ce qui s’est passé hier avec Air France », continue-t-il en citant en exemple la fermeture de lignes.

La Ligue et le Mouvement 5 étoiles viennent de faire alliance en Italie pour former un gouvernement. Est-ce une perspective réalisable en France ?

« Je vois qu’il y a quatre ans, le Premier ministre italien était Matteo Renzi, un jeune quadra, fringant, et de droite et de gauche (…). Quatre ans plus tard, les populistes, les europhobes prennent le pouvoir en Italie », répond Luc Carvounas. « Ma crainte est que face à cette politique ultra-libérale qui est menée, le dégagisme, qui est loin de s’être arrêté, puisse se remettre en marche et permette d’installer peut-être une Marion Maréchal en France », continue le député socialiste du Val-de-Marne qui estime qu’il y a « un échec de l’Europe politique ».
Revenir en haut Aller en bas
 
L’idiocratie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: