Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ville à vivre Tous ensemble

Aller en bas 
AuteurMessage
Basilics

avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 20/11/2015

MessageSujet: Ville à vivre Tous ensemble   Jeu 28 Juin 2018, 22:55

Enfin, presque tou(te)s ? Vanessa Paradis, qui a été lycéenne à Fontenay, ne garde pas que des bons souvenirs.
De très mauvais aussi :
« La violence était permanente, je prenais le RER pour aller à l'école, c'était des moqueries, des insultes, des injures, des tags sur la maison, on m'a traitée de tous les noms »

Bon, dans le RER les jaloux venaient d’ailleurs, dira-t-on.
Mais on peut remarquer, alors qu’on parle tant de racisme et de xénophobie, qu'il y a bien des façons dont on parle moins de définir et s’en prendre à une "étrangère". Des enfants aussi peuvent être très durs entre eux.
Le racisme se définit non seulement par la conviction que les races humaines existent, mais surtout par la conviction que l'une est supérieure aux autres.
Alors certes, les races n'existent pas. Mais les sentiments de supériorité d'un groupe humain sur les autres, il y en a beaucoup d'exemples.

Citation :
Malmenée à ses débuts, Vanessa Paradis charge la France
6Medias, publié le mardi 26 juin 2018 à 20h20
Tout n'a pas toujours été simple pour Vanessa Paradis. Comme le relève Voici qui relaie des propos de la star au Monde, elle en garde un profond ressentiment contre son pays.

La célébrité n'est pas toujours facile à vivre.
Vanessa Paradis l'a expérimenté à ses dépens et elle en garde une rancune tenace. Comme le relaie Voici, Le Monde vient de lui consacrer un portrait à l'occasion de la sortie d'un film de Yann Gonzalez dont elle est à l'affiche et dans lequel elle interprète une productrice de films pornos gays. La star de 45 ans est revenue sur la violence dont elle a été victime à ses débuts. « Elle était permanente, je prenais le RER pour aller à l'école, c'était des moqueries, des insultes, des injures, des tags sur la maison, on m'a traitée de tous les noms », a-t-elle notamment confié. La comédienne n'a toujours pas digéré : « J'adore la France, mais je crois qu'on n'aime pas trop le succès dans notre pays. »
« C'était atroce »

Elsa, qui occupait elle aussi le haut de l'affiche à la fin des années 1980 était déjà revenue sur la haine que suscitait celle qui était présentée, à tort, comme sa rivale. C'est ce que rappelle Voici, qui relaie un article du magazine Doolittle, paru en 2015. « À l'époque, elle était dans un truc très angoissé et très angoissant. Elle vivait dans un climat très agressif et traumatisant. Ce qu'elle a vécu à 14 ans, je ne le souhaite à personne. Elle se faisait insulter par tout le monde. Elle sortait de scène en pleurant, c'était atroce. » L'interprète de « T'en va pas » expliquait ce déferlement par l'envie que suscitait la mère de Lily-Rose Depp. « Vanessa était blonde, elle se faisait lisser les cheveux, elle portait des jupes un peu courtes. Elle bougeait de façon un peu suggestive, mais c'était sa façon à elle de bouger. Tout cela a été mal interprété, parce que je pense qu'il y avait de la jalousie. C'était très violent. »

https://actu.orange.fr/societe/people/malmenee-a-ses-debuts-vanessa-paradis-charge-la-france-magic-CNT0000014pSxy.html
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3784
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Ville à vivre Tous ensemble   Dim 29 Juil 2018, 03:16

Pour Vanessa Paradis, la jalousie venait sans doute de ce qu'à peine ado elle était déjà célèbre, dans un métier ou un rôle d'adulte.
Plus généralement, Édouard Philippe à déclaré récemment que dans toute organisation de quelques dizaines de personnes ou plus, voire moins, des tensions apparaissent, des jalousies naissent en particulier à l'égard de celles ou ceux bien vu(e)s du sommet du pouvoir. C'est humain.
Et là, ça médit pas mal, à Paris et ailleurs.
Un proverbe dit : "pour vivre heureux, vivons cachés" (incognito ou anonymes ?)
Revenir en haut Aller en bas
 
Ville à vivre Tous ensemble
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Tous ensemble » filme pour TF1 à Montmartin-en-Graignes (50)
» Fontenay, une ville à vivre?
» Faisons savoir au MFA notre insatisfaction tous ensemble.
» grogne!!! police - gendarmerie tous ensemble!!!!
» Chantal Pary - Pour vivre ensemble - Parole en bas par gigi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Actualité des autres quartiers de Fontenay-
Sauter vers: