Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une Autriche décomplexée prend la tête de l’UE pour six mois

Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 16748
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Une Autriche décomplexée prend la tête de l’UE pour six mois   Mer 04 Juil 2018, 19:13

Une Autriche décomplexée prend la tête de l’UE pour six mois
Isabelle Marchais Isabelle Marchais , à Bruxelles 04 juillet 2018 à 06h00

Vienne promet de faire de la question migratoire la priorité de sa présidence tournante du Conseil de l’UE

Le gouvernement autrichien est prêt à prendre des mesures pour protéger ses frontières avec l’Italie et la Slovénie à la suite de l’accord sur la politique migratoire conclu lundi en Allemagne entre la Chancelière Angela Merkel et ses alliés bavarois. Cet accord prévoit la mise en place de centres de transit à la frontière austro-allemande, où seraient maintenus des migrants ayant déjà demandé l’asile dans un autre pays de l’UE, en attendant la conclusion d’accords bilatéraux sur leur renvoi.

L’Europe serait-elle décidément en train de perdre son âme ? Il y a dix-huit ans, l’alliance entre la droite conservatrice de l’ÖVP et l’extrême droite (FPÖ) de Jorg Haider avait provoqué un tollé dans les chancelleries occidentales, nombreuses à réclamer des sanctions exemplaires. Rien de tel aujourd’hui, au moment où l’Autriche, de nouveau gouvernée par une coalition du même type, prend la présidence tournante du conseil de l’Union européenne. Seules quelques voix se sont élevées pour s’inquiéter de la présence au gouvernement de six ministres FPÖ, dont le vice-chancelier et les ministres de l’Intérieur, de la Défense et du Travail.

Pour le reste, c’est « business as usual », les dirigeants préférant laisser à Vienne le bénéfice du doute. Le chancelier Sebastian Kurz, dont le parti est membre du PPE (Parti populaire européen), a ainsi pu exposer en toute tranquillité, mardi à Strasbourg, son programme pour les six prochains mois dans l’hémicycle du Parlement européen. « Le nouveau gouvernement autrichien est clairement pro-européen et de ce fait il n’y a pas de raison de se faire du souci », a affirmé le président de la Commission Jean-Claude Juncker...

la suite : https://www.lopinion.fr/edition/international/autriche-decomplexee-prend-tete-l-ue-six-mois-155587
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16748
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Une Autriche décomplexée prend la tête de l’UE pour six mois   Sam 07 Juil 2018, 15:34

Des oligarques coupés de la réalité
GUILLAUME DE THIEULLOY
POSTÉ LE 02 JUILLET , 2018, 5:18
La crise migratoire « les » rend fous – je veux, bien sûr, parler des oligarques de la caste jacassante qui racontent n’importe quoi.

Le plus impressionnant, peut-être, tient dans le traitement de l’accord européen du 29 juin.

À en croire la belle unanimité des médias français, grâce à l’opiniâtreté d’Emmanuel Ma­cron et d’Angela Merkel, la crise migratoire était, pour ainsi dire, résolue.

En tout cas, l’accord marquait un premier pas dans la « bonne » direction.

Inutile de dire que, compte tenu de l’orientation des médias politiquement corrects, cette annonce n’était pas vraiment de nature à me rassurer.

D’autant qu’Emmanuel Macron se félicitait de la victoire de la « coopération européenne ».

C’était tout simplement faux. L’accord en question marquait, en réalité, le triomphe du groupe de Visegrad, de l’Italie et de l’Autriche – sans parler d’Horst Seehofer, le ministre allemand de l’Intérieur qui est devenu le cauchemar de la chancelière.

Il n’y a rien, dans l’accord, sur les fameux quotas, rien sur l’obligation d’accueillir les migrants. Tout est sur la base du volontariat. Mieux, les ONG, qui se substituent souvent aux passeurs sont explicitement visées dans le texte de l’accord.

Le plus vraisemblable, c’est que cet accord ne serve à rien. Mais s’il devait effectivement s’avérer un « bon signal », comme l’a déclaré Mme Merkel, ce serait comme le signal de la fin de l’utopie mondialiste.
Lentement, la « mondialisation heureuse » s’estompe et l’histoire reprend ses droits.

Il est frappant, à ce propos, de voir se reconstituer sous nos yeux les vieux empires. L’Autriche, la Hongrie et l’ensemble du groupe de Visegrad, aidés de l’Italie et de la Bavière, reconstituent pratiquement le saint empire, dont l’unité s’est forgée par la lutte contre l’islam (naguère l’empire ottoman, aujourd’hui l’invasion migratoire).

La Prusse de Merkel, allié traditionnel de la Turquie, tente en vain de freiner cette évolution.

Le plus absurde est la politique de la France qui continue à soutenir ses adversaires.

Jadis, les révolutionnaires n’a­vaient rien compris au renversement d’alliance de Louis XV qui, voyant la Prusse menacer, s’était rapproché de l’Autriche, et ils ont consciencieusement détruit ce renversement d’alliance, jusqu’à la funeste bataille de Sadowa qui préparait la naissance d’un nouveau Reich – lequel envahit trois fois la France en moins d’un siècle.

Aujourd’hui, M. Macron s’obstine à soutenir Mme Merkel, dont les intérêts sont pratiquement contraires aux nôtres, au lieu de soutenir la Hongrie ou l’Autriche, nos alliés naturels.

Mais, en matière de folie, l’Hi­malaya fut atteint avec le limo­geage de l’ambassadeur de Fra­nce en Hongrie, Éric Fournier.

L’opération se fit en trois temps, comme une valse autrichienne. Tout d’abord, les trotskistes de Mediapart publièrent une note confidentielle de l’ambassadeur qui justifiait la politique de Viktor Orban.
On se demande comment l’officine d’Edwy Plenel s’est procuré la note, mais on se doute que celle-ci n’a pas dû plaire à tous ses destinataires.

Deuxième temps : Emmanuel Macron dénonce les propos de l’ambassadeur, mais s’oppose à toute sanction, pour ne pas créer de « délit d’opinion dans la fonction publique ».

Avant, troisième temps, de limoger Éric Fournier dès le lendemain ! Si tous les fonctionnaires qui disent ce qu’ils pensent sont ainsi « remerciés », on comprend que les dirigeants vivent dans un monde Potemkine, sans le moindre rapport avec la réalité. La crise migratoire les rend fous, oui, mais, en outre, leur folie les conduits à se couper de plus en plus de la réalité, aggravant encore cette folie.

Revenir en haut Aller en bas
 
Une Autriche décomplexée prend la tête de l’UE pour six mois
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je m'y prend mal ?
» Cette chanson qui te prend aux tripes.
» En Autriche, on nage dans la bière
» 16ans pour les nouveaux voteurs d'autriche
» (AUTRICHE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: