Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120),
la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Venezuela: la chute même pas libre

Aller en bas 
AuteurMessage
thierry

thierry

Messages : 1218
Date d'inscription : 03/03/2013

Venezuela: la chute même pas libre Empty
MessageSujet: Violences policieres au Venezuela   Venezuela: la chute même pas libre EmptySam 22 Fév 2014, 10:50

Ça ne fait pas la une des journaux, le Venezuela connaît actuellement d'importantes manifestions d'étudiants.

La police anti émeutes tire sur les manifestants, on déplore au moins cinq morts.

Encore un bel exemple d'une démocratie populaire encore soutenue par le Front de gauche et le PCF.

Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4296
Date d'inscription : 08/01/2012

Venezuela: la chute même pas libre Empty
MessageSujet: L'économie selon Mélenchon et ses insoumis : naufrage au Venezuela   Venezuela: la chute même pas libre EmptyMar 22 Mai 2018, 14:02

2018

Caudillo rouge
Pour juger des politiques économiques de la gauche radicale, il faut toujours revenir à ce proverbe des anciens pays de l’Est : «Les communistes prennent le pouvoir au Sahara ; au bout d’un an il ne se passe rien ; au bout de deux ans, pénurie de sable.» Ainsi du Venezuela. La gauche radicale prend le pouvoir dans le pays qui possède les plus grandes réserves mondiales de l’hydrocarbure. Au bout de quinze ans, pénurie de pétrole.
L’essence manque au Venezuela (!) et il y a aussi pénurie de médicaments, d’hôpitaux, de nourriture, d’argent et pour couronner le tout, pénurie de liberté, comme le montre l’élection présidentielle Potemkine qui vient de confirmer Maduro à la présidence. Des centaines de milliers de personnes, souvent pauvres, fuient ce pays ruiné, la mortalité augmente, l’inflation bat le record du monde et le PIB a baissé de plus de 40%, un pourcentage qu’on observe seulement dans les pays en guerre.

Les chavistes crient au complot yankee. Les sanctions américaines jouent un rôle dans cette affaire. Mais ce n’est pas l’essentiel. Cette rhétorique évite de s’interroger sur les erreurs tragiques une nouvelle fois commises par ceux qui donnent des leçons de pureté socialiste à la terre entière.
La «politique de l’offre», selon le catéchisme radical, est de droite. On fait donc une politique de la demande, elle que réclament toujours les Savonarole du socialisme : on distribue sans compter l’argent du pétrole. C’est mieux que de remplir les poches de la classe dirigeante. Mais on oublie d’investir. Après dix ans de prospérité consommatrice acquise par les revenus du pétrole, l’appareil de production vénézuélien est à l’abandon. Quand le prix du baril baisse (cela arrive), on ne sait pas produire autre chose. La pénurie s’installe, cruelle, comme toujours, aux classes populaires.

Il faut sortir de l’orthodoxie monétaire, dit-on fièrement. On manipule donc les cours de la monnaie. Dans le cas du Venezuela, pour faire baisser le prix des importations – payées par les exportations de pétrole – on fixe un taux de change extérieur artificiel, beaucoup trop élevé. Cette monnaie trop forte bloque tout autre effort d’exportation. L’économie produit de moins en moins. On instaure un contrôle des changes. L’écart entre le cours officiel et le cours réel, énorme, alimente une spéculation effrénée.
Il faut «rompre avec les logiques comptables», dit-on encore. On creuse donc les déficits, financés non par l’impôt ou l’épargne (c’est de droite), mais par la création monétaire. Il en résulte une inflation vertigineuse qui ruine le pouvoir d’achat des classes pauvres et fait fuir l’épargne à l’étranger.

Le marché est de droite, dit-on. On s’abstient d’en comprendre le fonctionnement et on accuse le secteur privé des déboires du régime. La multiplication des expropriations et des lois spéciales achève de décourager les entrepreneurs : la production baisse encore. Le secteur public s’étend au profit d’une nouvelle bourgeoisie – la «bolibourgeoisie» (bourgeoisie bolivarienne), souvent des militaires – qui se vautre dans la corruption.
Devant le désastre, on cherche des coupables : les Etats-Unis, bien sûr (ils ont leur part de responsabilité), la droite (elle aussi), on se réfugie dans l’idéologie. Et comme le peuple regimbe, on s’appuie sur l’armée pour installer une dictature à façade électorale. Le tout au nom de la pureté du socialisme, une nouvelle fois défiguré par ceux qui s’en arrogent le monopole. Eternel sectarisme de la gauche radicale. On fustige au passage la «fausse gauche» des sociaux-démocrates, coupables de réalisme économique. Mais la «vraie gauche», aveuglée par ses dogmes, conduit le peuple à l’abîme.
L. Joffrin, Libé 21.05
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

Gérard

Messages : 4192
Date d'inscription : 08/07/2010

Venezuela: la chute même pas libre Empty
MessageSujet: Venezuela: la chute même pas libre   Venezuela: la chute même pas libre EmptyJeu 05 Juil 2018, 17:28

Qui parmi les leaders politiques français soutient ou soutenait Maduros?
Trump propose une solution...à la Trump
http://www.liberation.fr/planete/2018/07/04/trump-a-son-equipe-pourquoi-ne-pas-envahir-le-venezuela_1664129

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14302
Date d'inscription : 30/05/2011

Venezuela: la chute même pas libre Empty
MessageSujet: Re: Venezuela: la chute même pas libre   Venezuela: la chute même pas libre EmptyJeu 24 Jan 2019, 07:14

2019

Alors que Mélenchon voulait nous faire adhérer si il avait été élu à l'Alliance bolivarienne....

Citation :
Venezuela : le président du Parlement s’autoproclame « président en exercice »

Le Monde avec AFP Publié 23.01.2019

Juan Guaido, le président du Parlement vénézuélien, contrôlé par l’opposition, s’est autoproclamé, mercredi 23 janvier, « président en exercice » du pays devant des dizaines de milliers de partisans, réunis à Caracas pour protester contre le président Nicolas Maduro. « Je jure d’assumer formellement les compétences de l’exécutif national comme président en exercice du Venezuela pour parvenir (…) à un gouvernement de transition et obtenir des élections libres », a lancé l’opposant de 35 ans depuis une tribune.
---/---
L’armée rejette l’autoproclamation de Juan Guaido comme président par intérim, a affirmé, mercredi, le ministre de la défense, Vladimir Padrino. « Le désespoir et l’intolérance portent atteinte à la paix de la nation. Nous, soldats de la patrie, nous n’acceptons pas un président imposé à l’ombre d’intérêts obscurs ni autoproclamé en marge de la loi. L’armée défend notre Constitution et est garante de la souveraineté nationale », a écrit le ministre sur Twitter.

Donald Trump, lui, l’a aussitôt reconnu. « Aujourd’hui, je reconnais officiellement le président de l’Assemblée nationale vénézuélienne, Juan Guaido, comme président par intérim du Venezuela », a-t-il indiqué dans un communiqué. Jugeant que l’Assemblée nationale était « la seule branche légitime du gouvernement », M. Trump rappelle que cette dernière a déclaré le président Nicolas Maduro « illégitime ».
---/---
https://www.lemonde.fr/international/article/2019/01/23/venezuela-plusieurs-morts-dans-des-emeutes-precedant-les-manifestations-pro-et-antigouvernementales_5413427_3210.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14302
Date d'inscription : 30/05/2011

Venezuela: la chute même pas libre Empty
MessageSujet: Re: Venezuela: la chute même pas libre   Venezuela: la chute même pas libre EmptyDim 10 Mar 2019, 21:55

Citation :
Panne d'électricité au Venezuela: des morts faute de dialyse (ONG)

   Par  Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 10/03/2019

Quinze patients souffrant de maladies rénales sont morts faute de dialyse au Venezuela alors que le pays est paralysé depuis 48 heures par une panne géante d'électricité, a annoncé samedi une ONG qui se consacre aux questions de santé.

«Entre hier et aujourd'hui, nous avons enregistré 15 décès dus à l'absence de dialyse. Neuf de ces décès ont été enregistrés dans l'État de Zulia, deux dans l'État de Trujillo et quatre à l'hôpital Pérez Carreño de Caracas», a indiqué à l'AFP Francisco Valencia, directeur de la Coalition des organisations pour le droit à la santé et à la vie (Codevida).

«La situation des personnes souffrant d'insuffisance rénale est très difficile, critique. Nous parlons de 95 % des unités de dialyse, qui pourraient atteindre aujourd'hui 100 %, paralysées en raison du manque d'électricité», a déclaré M. Valencia.

Le président Nicolas Maduro a dénoncé samedi une nouvelle «attaque cybernétique» qui aurait empêché le rétablissement de l'électricité à travers le pays. Nombre d'experts attribuent la panne à un manque d'investissements du gouvernement dans l'entretien des infrastructures.

Le chef de file de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido a appelé samedi à une marche nationale sur Caracas pour pousser vers la sortie le président Nicolas Maduro.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2019/03/10/97001-20190310FILWWW00010-panne-d-electricite-au-venezuela-des-morts-faute-de-dialyse-ong.php
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Venezuela: la chute même pas libre Empty
MessageSujet: Re: Venezuela: la chute même pas libre   Venezuela: la chute même pas libre Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Venezuela: la chute même pas libre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Pays de l'Union Européenne et international :: International-
Sauter vers: