Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 la macron's team et l'état dit de droit...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 16635
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: la macron's team et l'état dit de droit...   Jeu 19 Juil 2018, 22:25

Rappel du premier message :

Qui est Alexandre Benalla, le collaborateur de Macron accusé de violences ? 1er mai : Un collaborateur de Macron filmé en train de frapper un manifestant

Agression d'un manifestant par Alexandre Benalla, un collaborateur de l'Elysée : ce que l'on sait de l'affaire qui embarrasse Emmanuel Macron

Orange avec AFP, publié le jeudi 19 juillet 2018 à 10h30

L'homme, qui a commencé à travailler dans le cercle politique à 20 ans, a collaboré avec Martine Aubry, François Hollande et Arnaud Montebourg.

Après la publication d'une vidéo montrant Alexandre Benalla, un collaborateur d'Emmanuel Macron, en train de frapper un manifestant le 1er mai dernier à Paris, certains s'interrogent sur son parcours. Le Monde, qui a publié la vidéo, mercredi 18 juillet, a retracé son parcours.

Alexandre Benalla, chargé de la sécurité d'Emmanuel Macron pendant la campagne, est toujours en poste à l'Elysée. L'homme a été mis à pied pendant deux semaines après ces violences, avant de retrouver une fonction de chargé de mission à l'Elysée. Selon Le Monde, il gère maintenant l'organisation d'événements à l'Elysée, comme, par exemple, la venue de l'équipe de France après leur victoire en Coupe du monde, lundi 16 juillet.

"Il avait provoqué un accident de voiture en ma présence et voulait prendre la fuite"
Selon le quotidien, alors âgé d'une vingtaine d'années, c'est en 2011 qu'il commence à travailler dans le milieu politique. Alexandre Benalla est d'abord chargé de la protection de Martine Aubry, la maire PS de Lille, avant d'être embauché dans le service d'ordre de François Hollande pendant la campagne présidentielle de 2012.

Après l'élection du président socialiste, le jeune homme part travailler pour Arnaud Montebourg, qui l'embauche comme chauffeur. Mais l'ancien ministre de l'Économie décide de le virer "manu militari" : "au bout d'une semaine après une faute professionnelle d'une première gravité : il avait provoqué un accident de voiture en ma présence et voulait prendre la fuite", a raconté l'ancien ministre de François Hollande à nos confrères.

NB nous sommes dans le délictuel à savoir le délit de fuite ! pas mal pour le chauffeur d'une personnalité officielle.

En 2016, avant de rejoindre l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron, il suit une formation de l'Institut des hautes études de la sécurité et de la justice (IHESJ) à l'école des officiers de la gendarmerie de Melun. Les "MacronLeaks", des documents internes d'En marche! postés sur WikiLeaks à l'été 2017, montrent le jeune homme avait réalisé un devis pour commander deux pistolets à balles en caoutchouc, un Flash-Ball et des boucliers anti-émeutes pour son équipe. Une demande refusée par le trésorier de campagne du candidat en marche.

Chargé de la sécurité des déplacements de campagne

En avril 2017, le journal Midi Libre avait également rapporté une anecdote sur Alexandre Benalla. Alors qu'il était chargé d'assurer la sécurité du meeting d'Emmanuel Macron à l'AccorHotels Arena, il "avait imaginé un dispositif. Une trappe avait été sciée. En cas de tir, le pupitre devait basculer et Emmanuel Macron se retrouver dans la partie creuse de la scène où avait été placés un kit de secours et un gilet pare-balles", avait raconté Ludovic Chaker, le coordinateur des opérations de campagne du parti.

Selon Le Monde, des témoins auraient vu Alexandre Benalla "soulever de terre et évacuer manu militari un photographe local, qui s'était approché de trop près" d'Emmanuel Macron, mais aussi s'en prendre "à un commissaire de police en tenue, accusé de ne pas libérer assez vite le passage au président de la République".

"Un dernier avertissement avant licenciement"

Le porte-parole de l'Elysée, Bruno Roger-Petit, a réagi, jeudi 19 juillet, annonçant qu'Alexandre Benalla avait déjà été mis à pied pendant quinze jours, sans salaire, et qu'il ne s'occupait plus de la sécurité des déplacements présidentiels. "Cette sanction vient punir un comportement inacceptable et lui a été notifiée comme un dernier avertissement avant licenciement", a-t-il ajouté.

Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Paris pour "violences par personne chargée d'une mission de service public" et "usurpation de fonctions".

-----------------------


Un policier ou un gendarme qui agirait ainsi se ferait virer...

Cette affaire ajoutée à quelques autres montre le peu de sérieux (euphémisme ) de l'entourage par qui tout passe et qui bénéficie de la confiance du président... pas de problème il a été sévèrement averti !

Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
tonton christobal



Messages : 16635
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Mar 04 Sep 2018, 02:04

On éjecte assez réguliérement des policiers pourtant.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4193
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Mar 04 Sep 2018, 06:06

thierry a écrit:
Et oui il est impossible de virer un agent du service public, même fautif
Il suffit de faire le requête ''licenciement d'un fonctionnaire'' dans Google pour voir qu'il est tout à fait possible de ''virer'' un agent du service public.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16635
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Mer 05 Sep 2018, 07:15

Nyssen, Kohler, Benalla... Les affaires s'accumulent pour l'exécutif
6Medias, publié le mardi 04 septembre 2018 à 13h39

Lundi 3 septembre, les journalistes de l'émission de TMC "Quotidien" ont fait de nouvelles révélations dans l'affaire Benalla.

Alors que la rentrée du gouvernement n'a pas été de tout repos avec notamment la démission de Nicolas Hulot, de nouvelles révélations viennent mettre à mal l'exécutif dans l'affaire Benalla. Lundi 3 septembre, l'émission "Quotidien" a révélé que l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron, qui était présent dans le bus des Bleus sur les Champs-Elysées le 18 juillet dernier, aurait joué un rôle plus important que ce qu'avait laissé entendre Christophe Castaner. Ce dernier avait assuré qu'Alexandre Benalla était en charge ce jour-là "de la logistique et des bagages". Mais selon un policier, présent dans le dispositif, Alexandre Benalla était "en lien direct" avec Emmanuel Macron afin de "caler le timing" d'après l'audition d'un officier devant l'IGPN.

Alexandre Benalla : les nouvelles révélations de "Quotidien" (vidéo)par Non Stop Zapping

D'après un second témoignage, Alexandre Benalla aurait également eu en sa possession le trophée. Il aurait lui-même apporté la Coupe du monde dans le bureau du président de la République, trois jours après la victoire des Bleus, avant "d'assurer également son transfert jusqu'au siège de la Fédération française de football". Un détail de taille que l'exécutif a préféré passer sous silence. Pour justifier la présence d'Alexandre Benalla dans le bus des Champions du monde, l'Élysée avait indiqué avoir "mobilisé l'ensemble de ses collaborateurs disponibles".

Selon les informations de RTL, l'ancien garde du corps d'Emmanuel Macron, mis en examen notamment pour "violences en réunion" lors des manifestations du 1er mai, devrait être une nouvelle fois entendu le 28 septembre prochain.

---------------------

et on continue par toujours plus fort comme au cirque... dans un cadre de mensonges et de méfaits crapuleux comment faire confiance à une équipe dirigeante ?

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16635
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Jeu 06 Sep 2018, 04:54

Alexandre Benalla : l'Elysée refuse de donner le montant de son salaire

Orange avec AFP, publié le mercredi 05 septembre 2018 à 17h30

Dans une interview au Monde, Alexandre Benalla expliquait bénéficier d'un contrat de 5 ans, la durée du mandat d'Emmanuel Macron, rémunéré 6.000 euros net par mois.

L'affaire Benalla revient sur le devant de la scène. Selon le Parisien, l'Elysée aurait refusé de donner le montant du salaire d'Alexandre Benalla à deux députés estimant que le "principe de la séparation des pouvoirs s'applique à l'égard du président de la République".

Après la publication de la vidéo montrant Alexandre Benalla, l'ancien responsable de la sécurité du candidat Macron, devenu conseiller spécial de la présidence chargé de la sécurité, en train de frapper des manifestants le 1er mai dernier, deux commissions d'enquête ont été créées pour faire la lumière sur cette affaire.

En juillet dernier, après plusieurs jours de polémique, Alexandre Benalla avait accordé une interview au Monde, dans laquelle il affirmait bénéficier d'un contrat de 5 ans, la durée du mandat d'Emmanuel Macron, rémunéré 6.000 euros net par mois.

Des informations "disponibles"

Une information confirmée par Patrick Strzoda, le directeur de cabinet d'Emmanuel Macron. Interrogé par la commission d'enquête de l'Assemblée nationale, ce dernier avait affirmé "que le salaire d'Alexandre Benalla était celui d'un chargé de mission, sans primes et que ces informations étaient disponibles auprès de la Cour des comptes et de la mission parlementaire de la commission des Finances", explique le Parisien.

Une informatie démentie par Philippe Vigier, le président de la mission parlementaire de la commission des Finances au moment de cette déclaration, et Lise Magnier, celle qui lui a succédé. Ces deux élus, accompagnés d'Éric Woerth, président LR de la commission des finances au Palais Bourbon, ont alors envoyé un courrier à l'Elysée pour obtenir des réponses sur le salaire d'Alexandre Benalla.

Fin de non-recevoir

Les trois élus souhaitaient obtenir les feuilles de paie de l'ex-collaborateur d'Emmanuel Macron de janvier à juillet 2018 pour vérifier, via son salaire, qu'Alexandre Benalla avait bien été suspendu deux semaines. Les députés réclamaient également la copie du contrat de travail d'Alexandre Benalla et la copie de l'acte de licenciement.

Fiches de salaire de Benalla "Si nous n'avons pas ces éléments-là nous irons faire un contrôle sur place, à l'Élysée", menace Philippe Vigier, député UDIpar BFMTV

Mais la requête a été refusée. Dans un courrier daté du 1er août dernier, le cabinet du chef de l'Etat explique sa décision, estimant que le "principe de la séparation des pouvoirs s'applique à l'égard du président de la République (...) Son autonomie financière comme pour tout pouvoir public constitutionnel, garantit cette séparation des pouvoirs".

------------------


on peut se demander les raisons d'une pareille discrétion...
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 773
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Jeu 06 Sep 2018, 18:55

On a l'air d'oublier que le montant des salaires des personnes est une affaire privée protégée par le droit du travail.

Que diriez vous si un journaliste ou élu allait voir un employeur et que ce dernier lui donne le montant des rémunérations des salariés?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16635
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Jeu 06 Sep 2018, 19:48

Pour ma part connaitre mon traitement est simple son montant est public... son évolution est même connue car prévu par des statuts.
De plus mon domaine d'activité est défini, contrôlé par une hiérarchie administrative et judiciaire et sanctionné en permanence en cas de défaillance.

Est bien le cas de Mr Benalla ? bonne question !

Dans cet univers glauque où on ne sait trop qui fait quoi ce qui explique comment on se retrouve avec une affaire inextricable dont bonaparte au petit pied a du mal à se sortir.

Pour un enquêteur moyen cette affaire de coffre fort voyageur laisse perplexe... doit on craindre que le contenu devienne public ?
Ce n'est qu'une partie de l'escamotage permanent qui est de mise depuis l'arrivée au pouvoir du gendre idéal assisté de son équipe de "mormons" qui gère à sa manière le pays.

Les ministres alibis semblent commencer à prendre conscience du niveau de l'instrumentalisation dont ils font l'objet.


Dernière édition par tonton christobal le Jeu 06 Sep 2018, 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3698
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Jeu 06 Sep 2018, 20:01

La réponse de l'Elysée dépasse le cas Benalla : s'ils accèdent à la demande, ils vont voir débarquer tous les quatre matins une demande de communication de salaires. Mais l'argument de "séparation des pouvoirs" tient-il devant les parlementaires ?

Pour mémoire, au plus fort de l'affaire Fillon, l'Assemblée nationale a péniblement fourni le nom des assistants parlementaires du moment, par député. Mais aucune information sur le montant de leur traitement respectif.
De même, la trrès grrosse cagnotte "spécial retraite spéciale" des députés, comme des sénateurs, est restée à l'abri des curieux, je crois bien. Tout ça au nom de la "séparation des pouvoirs", invoquée là par les parlementaires en leur faveur.
cqfd.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16635
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Jeu 06 Sep 2018, 20:09

Salamandre a écrit:
La réponse de l'Elysée dépasse le cas Benalla : s'ils accèdent à la demande, ils vont voir débarquer tous les quatre matins une demande de communication de salaires.

Pour mémoire, au plus fort de l'affaire Fillon, l'Assemblée nationale a péniblement fourni le nom des assistants parlementaires du moment, par député. Mais aucune information sur le montant de leur traitement respectif.
De même, la trrès grrosse cagnotte "spécial retraite spéciale" des députés et des sénateurs est restée à l'abri des curieux, je crois bien. Tout ça au nom de la "séparation des pouvoirs", invoquée là par les parlementaires en leur faveur.
cqfd.

le problème de benalla est que son emploi est mal défini, ses attributions inconnues... avec à la clé quelques problèmes de fonctionnement.
D'autre part le parlement a pour mission de faire la loi et de contrôler l'exécutif
Le dit exécutif pouvant d'ailleurs dissoudre le parlement.

aux uns et aux autres de jouer...

Bilan d'une affaire bien menée à suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16635
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Jeu 06 Sep 2018, 20:10


Après la démission de Hulot, la popularité de Macron et Philippe touche le fond, selon un nouveau sondage
Orange avec AFP, publié le jeudi 06 septembre 2018 à 09h44

Après la démission de Nicolas Hulot et le remaniement qui s'est ensuivi au sein du gouvernement, le président de la République et son Premier ministre chutent lourdement dans les sondages. Ils dévissent respectivement à 23% et 24% d'opinions favorables, selon l'institut YouGov.

Tous les instituts de sondage dressent le même constat : en cette rentrée compliquée pour l'exécutif, la popularité d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe dévisse. À la fin du mois d'août, les deux hommes forts du pays ont atteint leur plus bas niveau de satisfaction dans l'opinion publique, selon une enquête de l'institut YouGov publiée jeudi 6 septembre.

Le président de la République perd 4 points pour atteindre seulement 23% d'opinions favorables, son "plus faible score de popularité depuis son élection", selon le sondage YouGov réalisé pour le Huffington Post et CNews.


Popularité: Emmanuel Macron peut-il rebondir ?par BFMTV
Le chef de l'État est en recul dans tous les bords politiques. Il perd 8 points chez les sympathisants du centre à 74%, 7 points auprès de ceux de droite à 14%, et 2 points auprès de ceux de gauche à 14%.

PHILIPPE, LÉGÈREMENT PLUS POPULAIRE QUE MACRON

De son côté, le Premier ministre, qui parvenait jusqu'alors à se maintenir, voit également son niveau de popularité chuter de 6 points, pour atteindre à 24%, soit un de plus qu'Emmanuel Macron.

Chez les sympathisants du centre, Edouard Philippe perd 12 points à 70%, et notamment 14 points chez les sympathisants du parti de la majorité LREM à 74%. Il recule également de 9 points chez les sympathisants de droite (à 20%), et 5 points chez ceux de gauche à 14%.


D'après cette enquête, les sujets qui préoccupent le plus les Français sont la protection sociale, le chômage et l'emploi, suivis par l'immigration et l'environnement.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16635
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Jeu 06 Sep 2018, 20:14


Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a regretté que le président de la République et les ministres aient "peut-être manqué d'humilité", expliquant ainsi la baisse de popularité d'Emmanuel Macron, jeudi sur BFMTV/RMC.

La forte baisse du chef de l'Etat dans les sondages "demande interrogation de notre part", a affirmé M. Collomb, ajoutant toutefois que "les réformes sont au départ toujours un peu impopulaires".

Mais "peut-être, les uns ou les autres, nous avons manqué d'humilité", a-t-il affirmé. "J'étais dans le temps professeur de grec. En grec, il y a un mot qui s'appelle +hubris+, c'est la malédiction des dieux. Quand, à un moment donné, vous devenez trop sûr de vous, vous pensez que vous allez tout emporter".

"Il y a une phrase qui dit que +les dieux aveuglent ceux qu'ils veulent perdre+, donc, il ne faut pas que nous soyons dans la cécité", a-t-il mis en garde.

Selon lui, il faut "plus d'écoute des Français" de la part de l'exécutif. "Il faut toujours regarder ce que pense la base. Il faut que tous les ministres gardent leurs racines, de manière à pouvoir entendre ce que disent les gens, parce que vite, dans les palais de la République, on perd la capacité de lien et d'écoute avec la population".

Selon plusieurs sondages récents, le président et son Premier ministre connaissent une impopularité record, entre 23% et 31% d'opinions positives pour M. Macron, entre 24% et 35% pour Edouard Philippe.

-------------------------

Même le ministre de l'intérieur qui chialait lors de la prise de pouvoir de macron commence à sortir de sa léthargie et s'inquiète..
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16635
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Jeu 06 Sep 2018, 20:18

Que le gouvernement et le chef de l'état plongent, pour moi à titre personnel pas de problème ! (sauf s'ils m'appauvrissent ce qui est le cas)

La question étant que dans le grand naufrage il entraînent le pays et ne sont visiblement pas décidés à changer leur manière de gouverner.

Je me demandais si nous pouvions avoir pire que flanbi, le challenge semblait difficile mais nous avons un client bien parti pour le gagner.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16635
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Jeu 06 Sep 2018, 20:43

Salamandre a écrit:
La réponse de l'Elysée dépasse le cas Benalla : s'ils accèdent à la demande, ils vont voir débarquer tous les quatre matins une demande de communication de salaires. Mais l'argument de "séparation des pouvoirs" tient-il devant les parlementaires ?

Pour mémoire, au plus fort de l'affaire Fillon, l'Assemblée nationale a péniblement fourni le nom des assistants parlementaires du moment, par député. Mais aucune information sur le montant de leur traitement respectif.
De même, la trrès grrosse cagnotte "spécial retraite spéciale" des députés, comme des sénateurs, est restée à l'abri des curieux, je crois bien. Tout ça au nom de la "séparation des pouvoirs", invoquée là par les parlementaires en leur faveur.
cqfd.

On connait le salaire du président, celui des ministre, celui du percepteur, celui du flic ou de l'instituteur... itou pour les attributions de chacune de ces personnes, on proteste contre la paye du PDG de telle ou telle boite mais statut, rémunération... de benalla secret défense!

la logique de l'argumentaire m'échappe !

Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3698
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Jeu 06 Sep 2018, 22:09

On pourrait aussi en conclure que l'argument de "la séparation des pouvoirs" invoqué par les parlementaires quand ça les arrange, ne tient pas la route. Bref, l’Élysée les met devant leurs contradictions.

Connaitre toutes les rémunérations, est-ce normal ? Aux USA sans doute, en France la culture est différente pour tout ce qui est facteur d'individualisation. Et de jalousie.
Dans la fonction publique, si les indices et la valeur du point de l'indice sont publics, par contre les primes (fort variables selon le poste et la catégorie) font l'objet de peu de publicité.
Et puis, chacun peut connaitre les revenus imposables de ses voisins en se rendant au service des impôts (histoire d'informer le fisc d'une erreur éventuelle, sans doute) mais interdiction de divulguer, à moins d'avoir les avocats niveau Canard.


Dernière édition par Salamandre le Jeu 06 Sep 2018, 22:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Messages : 773
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Jeu 06 Sep 2018, 22:28

Non on ne connait pas le salaire ou traitement reel des personnes.

On connait les grilles, barèmes et autres, mais le montant réellement perçu (le bulletin de salaire) n'est pas public, et heureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3698
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Jeu 06 Sep 2018, 22:33

https://www.capital.fr/votre-argent/connaitre-l-impot-de-son-voisin-c-est-possible-mais-rarement-utilise-1148746
extraits :
"De fait, cela paraît relativement simple, à condition de respecter quelques règles : en plus d'habiter dans le même département, il faut connaître le nom et l'adresse du contribuable pour l'année fiscale visée et s'y prendre après le 30 avril de l'année suivant celle du dépôt de la déclaration. Il faut aussi fournir une pièce d'identité, un justificatif de domicile et sa dernière feuille d'imposition. Aucun motif n'est exigé mais la consultation doit se faire dans les locaux de la direction départementale des finances publiques, après avoir pris rendez-vous."

"Cela permet de connaître le montant de l'impôt, le revenu imposable ainsi que le nombre de parts de quotient familial du ménage ciblé. Mais pas les éventuelles réductions d'impôt obtenues, ce qui ne donne donc qu'une image partielle de la déclaration du contribuable. Surtout, il est tout bonnement impossible de divulguer publiquement la moindre de ces informations. Le contrevenant risque une amende égale au montant de l'impôt divulgué, plus 4.500 euros, voire un emprisonnement pouvant aller jusqu'à 5 ans."

"Dans la pratique, l'utilisation se restreint à quelques cas très précis. Par exemple, afin de se faire une idée des revenus d'un candidat à un mandat local, dans le cadre d'une procédure de divorce pour connaître le niveau d'aisance de l'ex-conjoint, ou encore par un propriétaire désireux d'en savoir plus sur les moyens d'un locataire mauvais payeur. Selon GenerationLibre, ces informations peuvent être utilisées dans le cadre d'un procès. On pourrait aussi imaginer qu'un contribuable s'en serve pour signaler un soupçon de comportement frauduleux d'un de ses voisins au fisc, qui est tenu au secret. Mais ces comportements ne semblent pas monnaie courante. "La disposition reste méconnue, même parmi les professionnels du droit"
(article de juillet 2016)


Dernière édition par Salamandre le Ven 07 Sep 2018, 00:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16635
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Ven 07 Sep 2018, 00:11

bien compris il faut vraiment sauver le soldat benalla...

est il "encombrant" ou est il préférable qu'il vive tranquille dans la discrétion envers les médias ?
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4193
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Ven 07 Sep 2018, 02:29

Quels secrets, pour lui providentiels, Benalla pourrait-il bien détenir?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16635
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Ven 07 Sep 2018, 17:35

Une chanson de circonstance...

https://www.youtube.com/watch?v=KpaDAuDgays
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16635
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Sam 08 Sep 2018, 09:10

Benalla «se trimballait» avec la Coupe du monde alors que les Bleus la «cherchaient partout»
Par Gilles Festor Mis à jour le 07/09/2018 à 15:14 Publié le 07/09/2018 à 13:54

L'attaché de presse des Bleus pendant la Coupe du monde en Russie est revenu sur un épisode cocasse concernant le précieux trophée au retour des champions en France.

Philippe Tournon (à gauche sur la photo), attaché de presse de l'équipe de France entre 1983 et 2004 puis entre 2010 et 2018, était l'invité du Quotidien jeudi soir. Sur le plateau, celui qui a quitté ses fonctions après le sacre en Russie est revenu sur le retour de l'équipe de France dans l'Hexagone en évoquant notamment les festivités ratées à Paris.

Défilé raté des Bleus : Emmanuel Macron et Alexandre Benalla responsables ? - Regarder sur Figaro Live

Le nom d'Alexandre Benalla, ancien collaborateur d'Emmanuel Macron qui avait été chargé de gérer l'arrivée des Bleus le lendemain de la finale face à la Croatie (4-2), est une nouvelle fois revenu sur le devant de la scène. On savait que le garde du corps déchu avait été chargé d'exécuter les ordres venus de l'Elysée demandant au bus des Bleus de presser sa descente des Champs-Elysées. On sait désormais que l'ancien homme de confiance du Président de la République a aussi eu en sa possession le trophée de la Coupe du monde alors que la Fédération française de football le cherchait.

« C’est Benalla qui se trimballait avec et nous, on la cherchait partout. »

Philippe Tournon, boss de la com’ des Bleus, décrit le moment où ils ont perdu de vue la Coupe du monde.#Quotidien

Article à lire et vidéos à regarder... jusqu'où allons nous descendre ?

http://sport24.lefigaro.fr/le-scan-sport/2018/09/07/27001-20180907ARTFIG00178-benalla-se-trimballait-avec-la-coupe-du-monde-alors-que-les-bleus-la-cherchaient-partout.php

-------------

impayable !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16635
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Mar 11 Sep 2018, 19:17

Élysée : un directeur général des services pour remettre de l'ordre après l'affaire Benalla


Affaire Benalla : le directeur adjoint de Pôle emploi nommé directeur général des services de l'Élysée
Orange avec AFP, publié le mardi 11 septembre 2018 à 07h45

Il est issu de la promotion "Léopold Sédar Senghor" de 2004, la même qu'Emmanuel Macron.

Il sera chargé de réorganiser les services de l'Élysée : Emmanuel Macron va nommer Jérôme Rivoisy directeur général des services (DGS) pour remettre de l'ordre dans son palais, rapporte Le Monde lundi 10 septembre. Ce projet, en préparation depuis plusieurs mois, a été accéléré par l'affaire Benalla, qui a plombé l'été du président.


Actuel directeur adjoint de Pôle Emploi, Jérôme Rivoisy devrait être nommé la semaine prochaine, avance le quotidien.
Il est issu de la promotion "Léopold Sédar Senghor" de 2004, la même qu'Emmanuel Macron. M. Rivoisy a débuté sa carrière à la direction du Trésor, à Bercy. Il a ensuite rejoint le tribunal administratif de Paris puis l'inspection générale des finances. En tant que directeur général de Pôle Emploi, il était notamment chargé de la stratégie et des relations extérieures.

"C'est quelqu'un qui a une très bonne connaissance des grosses administrations, indique l'entourage du chef de l'État, cité par Le Monde. Il sera chargé de réorganiser les services de l'Élysée, notamment de mettre en place des procédures transparentes." Il sera sous l'autorité du directeur de cabinet d'Emmanuel Macron, Patrick Strzoda, pris dans la tourmente Benalla et annoncé sur le départ, mais à qui le président aurait demandé de rester.

Nicolas Sarkozy avait nommé un directeur général des services pendant deux ans, mais pas François Hollande.

-------------

Vu comment fonctionne popaul emploi le pire est à attendre.

Nous avons dégusté  5 ans d'ENA promotion Voltaire on en prend pour 5 ans d'ENA promotion Senghor...

Tout le monde sachant qu'en France le copinage n'existe pas tout se fait au "mérite républicain"
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 394
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Jeu 13 Sep 2018, 21:32

L ' affaire Benalla montre peut-être la fascination de Macron et plus généralement de certaines de nos « élites » pour les petites frappes issues de l’immigration musulmane.
Fascination qui repose sur un concept simple: la virilité
Virilité perdue, répudiée, dénigrée chaque jour un peu plus par le penser-correct
Mais virilité dévoyée, caricaturale, déformation grossière des qualités masculines connue jadis sous le noble terme de Virilitas.
De fait, la virilité des petites frappes s’articule en trois volets majeurs : le culot, l’arrogance et le culte de la force physique. Volets dont Benalla nous a abondamment gratifiés ces derniers temps
En somme, la virilité expulsée par la porte revient par la fenêtre, sous une forme qui nous font la détester .
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 394
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Dim 16 Sep 2018, 06:01

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16635
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Lun 17 Sep 2018, 00:00

On se demande surtout pourquoi un tel gugusse bénéficie d'autant d'interventions de hauts personnages en sa faveur...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4193
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Lun 17 Sep 2018, 01:01

Il est peut être détenteur de secrets.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16635
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Lun 17 Sep 2018, 01:34

Gérard a écrit:
Il est peut être détenteur de secrets.

Entre le cursus "professionnel" , les prébendes attribuées en foncction de qualifications pour le moins erratiques, les incohérences administratives dont il bénéficie, le coffiot qui disparait nuitement d'un appartement sous scellés... (il doit y avoir des flics qui s'interrogent) et pour corser la chose les fréquentations pour le moins originales du personnage si on ne se pose pas de question on doit aussi croire au pére noel...

Et pour couronner le tout, les grognards du macronisme telle la vieille garde de Napoléon dans les cas désespérés disposée en carré pour sauver le soldat benalla.
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 480
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Lun 17 Sep 2018, 04:46

La panique en marche !
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 394
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Lun 17 Sep 2018, 20:26

Castaner accuse des sénateurs de chercher la destitution de Macron

Si Benalla en sait tant que Castener a peur d 'une destitution de Macron , c 'est qu 'il doit en savoir des choses , le Benalla.

source : https://www.bfmtv.com/politique/affaire-benalla-la-mise-en-garde-de-castaner-aux-senateurs-1523576.html
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

avatar

Messages : 480
Date d'inscription : 23/12/2014

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Lun 17 Sep 2018, 21:33

Pourquoi Castaner plante un couteau dans le dos de Macron avec cette déclaration ?
Soit il est stupide, soit le sort de Macron  est déjà scellé et comme ils disent à Wall Street, "Macron toasted ".
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 4193
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Lun 17 Sep 2018, 23:08

Castaner ne m'inspire absolument pas confiance

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 16635
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Lun 17 Sep 2018, 23:44

Gérard a écrit:
Castaner ne m'inspire absolument pas confiance

Il n'est pas le seul...
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 394
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: la macron's team et l'état dit de droit...   Mar 18 Sep 2018, 22:45

Benalla peut-il être une véritable bombe ambulante pour Emmanuel Macron ?

http://www.bvoltaire.fr/benalla-peut-il-etre-une-veritable-bombe-ambulante-pour-emmanuel-macron/
Revenir en haut Aller en bas
 
la macron's team et l'état dit de droit...
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Les infos sur le "boarding team" du LOMA
» Team Canada Hockey à Sochi
» FAQ de la Rainbow Team
» Team FREC
» Régles Campagne Kill Team

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: