Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Le clash du Brexit n'aura pas lieu

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Salamandre

Salamandre

Messages : 4466
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyMar 25 Sep 2018, 05:57

Rappel du premier message :

Comme a dit Michel Barnier, les Britanniques veulent la solution norvégienne avec les contraintes canadiennes, ils veulent faire leur marché dans l’union mais se dispenser des disciplines qui vont avec, bref ils veulent faire leur choix dans le catalogue des libertés et des règlements qui organisent le marché unique et l’union douanière. Au détriment des 27.
Il n’y aura donc pas d’adoption d’une solution existante, ni solution norvégienne car trop intégrationniste aux yeux des brexiters durs, ni solution canadienne car il y a un acquis que le Royaume-Uni ne veut pas perdre.

Un pari :
Le Brexit aura lieu formellement à la date prévue. On se contentera d’une déclaration de principes suffisamment vague pour ne mobiliser personne. Car l’accord final est hors de portée dans les délais. On va vers un « accord » qui renverra à plus tard la solution des problèmes qui fâchent : il n’y aura ni accord sur le plan (Chequers) de T. May, ni plan B, ni sortie sans accord.
On s’oriente ensuite vers le scénario d’une transition sans fin, d’abord avec l’accord sur la transition de 18 mois, renouvelable autant que nécessaire.
La Turquie négocie son entrée depuis les années 60, le Royaume-Uni négociera sa sortie jusqu’à …. une date indéfinie.  

Inspiré de :
https://www.telos-eu.com/fr/brexit-sauver-les-britanniques-deux-memes.html
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
thierry



Messages : 1259
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 16 Mar 2019, 07:09

Et tout cas sur ce forum les anti européens existent et le font savoir:

1 - Copier coller interminable

2 - fake news a gogo

Une vrai campagne de désinformation, comme celle qui a conduit les britaniques au Brexit
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 16 Mar 2019, 07:50

Sauter sur place comme un cabri en criant fake ! Fake !

C'est de l'argumentaire de grande classe.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1259
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 16 Mar 2019, 08:01

Le constat des faits rien de plus

Mais je pourrais aussi faire des copier coller de tout ce qui traîne sur le net sans jamais assumer de position personnelle.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 16 Mar 2019, 08:13

Ma position est connue mais visiblement elle ne vous plait pas... ce qui fait de moi un dangereux extrémiste.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1259
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 16 Mar 2019, 10:10

Si vous le dites ....


Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 16 Mar 2019, 10:34

thierry a écrit:
Si vous le dites ....


Tout non macroniste est un lépreux extrémiste... pour le reste lister les insultes du freluquet.
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 712
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 16 Mar 2019, 10:49

thierry a écrit:
Et tout cas sur ce forum les anti européens existent et le font savoir:

1 - Copier coller interminable

2 - fake news a gogo

Une vrai campagne de désinformation, comme celle qui a conduit les britaniques au Brexit

Connaissez-vous la fable de Pierre et le Loup ?
A force de crier "au loup", aux fake-news dès qu'une info vous déplaît, plus personne ne va finir pas vous croire et lorsqu'il y aura réellement une ou des fake-news, vous pourrez toujours dénoncer, crier, personne n'y prêtera attention.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4466
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 16 Mar 2019, 11:16

Des journalistes (de Libé, de France 5, du Monde) ont chacun créé une rubrique pour départager le vrai du faux, dans le flot d'affirmations médiatisées. Initiative bien venue.
Le souci, c'est que la moindre affirmation de deux lignes nécessite un article d'une page pour être prouvée fausse (ou vraie). L'autre souci, c'est que personne n'est plus à l'abri d'un procès d'intention, en clair toute démonstrations aussi claire soit-elle ne va pas convaincre tous les lecteurs.
Pour sortir de l'obscurantisme, les philosophes des Lumières comptaient beaucoup sur la Raison, ce qui apparait optimiste au vu de la suite. Le match n'est pas fini.


Dernière édition par Salamandre le Sam 16 Mar 2019, 11:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 16 Mar 2019, 11:18

Salamandre a écrit:
Des journalistes (de Libé, de France 5, du Monde) ont chacun créé une rubrique pour départager le vrai du faux, dans le flot d'affirmations médiatisées. Initiative bien venue.
Le souci, c'est que la moindre affirmation de deux lignes nécessite un article d'une page pour être prouvée fausse (ou vraie). L'autre souci, c'est que personne n'est plus à l'abri d'un procès d'intention, en clair toute démonstrations aussi claire soit-elle ne va pas convaincre tous les lecteurs.
Le match n'est pas fini.

curieusement le problème ne se posait pas avant l'arrivée de macron aux manettes... il faut dire que l'enfumage médiatique officiel est tel qu'il provoque des réactions.

Il y a quelques semaines le spécialiste du FAKE expliquait que l'Allemagne ne voulait pas récupérer le siège de la France à l'ONU pour le remettre à l'Europe... maintenant la démarche est officielle.

On a eu droit ensuite à l'affaire de la pénalisation financière avec l'arrivée de l'euro.... on commence à ne plus hurler et on se fait très discret lorsque les chiffres se confirment.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1259
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 16 Mar 2019, 11:36

Sur le siège à l ONU c’est juste un parti allemand, donc rien d’officiel : donc bobard

Et sur le coût de l’euro : la on reprend toutes les bêtises qui sont écrites alors que la démonstration de la fake news été démontrée

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 16 Mar 2019, 14:59

thierry a écrit:
Sur le siège à l ONU c’est juste un parti allemand, donc rien d’officiel : donc bobard

Et sur le coût de l’euro : la on reprend toutes les bêtises qui sont écrites alors que la démonstration de la fake news  été démontrée


Angie raconte des bobards... celle là il fallait l'oser.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1259
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 16 Mar 2019, 17:07

Le bobard c’est nous dire que c’est officiel et que Macron a accepté

Mais pour revenir au sujet du Brexit : c’est de plus en plus la panique chez nos amis outre manche



Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 16 Mar 2019, 17:52

thierry a écrit:
Le bobard c’est nous dire que c’est officiel et que Macron a accepté

Mais pour revenir au sujet du Brexit : c’est de plus en plus la panique chez nos amis outre manche



Personne ne dit que macron a accepté mais personne ne dit qu'il a refusé ... ce qui en revanche est vérifié c'est qu'angie l'a demandé. Il y a 3 semaines c'était le "bobard"

Pour la panique supposée chez les britons on a sans doute des experts qui vont chiffrer ça...
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 712
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyMer 20 Mar 2019, 17:55

Royaume-Uni, taux de chômage au plus bas de 1975, salaires en hausses, haaaa.... c'est vraiment la cata. outre-manche !  Laughing
https://www.ons.gov.uk/employmentandlabourmarket/peoplenotinwork/unemployment/timeseries/mgsx/lms
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1259
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyMer 20 Mar 2019, 18:11

On est à 1 000 jours pile du référendum et on est à 10 jours pile du Brexit (prévu)

La GB n'a toujours pas la moindre idée de ce qu'elle veut.

Mde May  n'arrive même pas à décider si elle demande un report de 3 mois ou d'un an, et encore moins pour quoi faire, ni même s'il sera accepté.

Si le Brexit s'était si bien, elle foncerait non?

Sinon je suis content de voir le chomage en baisse en GB.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1259
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyMer 20 Mar 2019, 18:18

Et une dernière "je n'invente pas" de la journée mais là !!


Voici le ministre du Commerce GB qui vient de tweeter sa joie - que dis-je sa fierté ! d'avoir obtenu que la GB puisse garder le même deal commercial qu'elle avait dans l'UE avec .... Le Liechtenstein oui oui le Liechtenstein.

Apres il va aller voir, le Vatican, Monaco, Andore et Saint Marin (la c'est de moi)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyVen 22 Mar 2019, 06:54

Il me semble que les Anglais savent ce qu'ils veulent... le résultat du référendum le démontre.

Mais la volonté populaire n'a une fois de plus que peu de poids face aux avis des politicards qui refusent de concrétiser dans les faits la décision des électeurs.

Magnifique illustration du phénomène que l'on peut aussi vérifier au niveau des institutions européennes.

exemple :

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Jean-c13

la nomenklatura britannique tout comme l'européenne sont d'accord pour saboter la sortie de l'union de la Grande Bretagne en méprisant le vote populaire.
Il faut être aveugle pour ne pas le comprendre...
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 712
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyVen 22 Mar 2019, 07:40

..


Dernière édition par coufsur le Ven 22 Mar 2019, 07:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 712
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyVen 22 Mar 2019, 07:46

Le brouillard se dissipe, la légende de l'Union Européenne phare de la démocratie "it's a joke".
Compatibilité Union Européenne et Démocratie
Le non respects du choix des peuples semble être une règle dans l'UE
Référendum sur la constitution Européenne 2005 en France, réponses des Français NON, mais finalement ratifiés par les parlementaires
Référendum sur la constitution Européenne 2005 aux Pays Bas. Réponse des Néerlandais NON, mais finalement ratifié par les parlementaires.
2008 en Irlande, réponse des Irlandais NON, on les fait revoter jusqu'à qu'ils disent Oui 2009.
2016 au Pays bas, référendum sur l'accord d'association entre l'Union européenne et l'Ukraine, résultat NON, mais finalement ratifié par les parlementaires.
Référendum d'initiative populaire supprimé aux Pays Bas.
En avril 2016, un référendum d'initiative populaire, portant sur la loi autorisant la ratification de l’accord d’association créant une zone de libre-échange entre l’Union européenne (UE) et l’Ukraine, avait abouti au rejet de la loi par 61,1% des voix.
Le peuple ayant mal voté, à défaut de supprimer le peuple, il a donc été décidé de supprimer les référendums d'initiative populaires !
source:  https://liberation.checknews.fr/question/47481/est-il-vrai-que-le-referendum-dinitiative-populaire-aux-pays-bas-a-ete-supprime
On va peut-être pouvoir rajouter le Bretix à cette glorieuse liste.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4466
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyVen 22 Mar 2019, 10:23

Les paris sur le choix dans la date doivent aller bon train chez les bookmakers

Le Brexit n'aura pas lieu le 29 mars, mais le 12 avril, à moins que ce ne soit le 22 mai
22 mars 2019
Un accord a été trouvé à Bruxelles pour offrir au Royaume-Uni de retarder le Brexit au 22 mai, pour le cas où l'accord de sortie serait approuvé à Westminster, ou au 12 avril s'il est rejeté.
(..)
https://www.liberation.fr/planete/2019/03/22/le-brexit-n-aura-pas-lieu-le-29-mars-mais-le-12-avril-a-moins-que-ce-ne-soit-le-22-mai_1716687
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 23 Mar 2019, 07:33

Je suis admiratif :
On fait semblant de s'étonner que le brexit soit délicat à mettre en place mais on oublie de placer le dossier dans son contexte.
Les Britanniques votent majoritairement pour le brexit à la suite d'un référendum initié par un premier ministre qui y était opposé.
On change de premier ministre et on remplace le sortant par une "première ministresse" du même parti elle aussi opposée au brexit.
Les européistes de tout crin de leur coté font de leur mieux pour compliquer l'affaire dans le but de décourager d'autres pays susceptibles de quitter le titanic

Curieusement on s'étonne que l'affaire soit compliquée à mener à bien...

En rassemblant les mauvaises volontés de tous bords les nullards devraient bien aboutir à un résultat brillant qui mécontentera tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4466
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 23 Mar 2019, 08:23

Les chauds partisans du Brexit, on les a vus pendant la campagne. Or Nigel Farage (UKIP) comme Boris Johnson (Tory) se sont défilés au moment de passer aux travaux pratiques : se coltiner les négociations du Brexit. Ils ont laissé T. May aller au casse-pipe, tout en lui savonnant la planche. Mais pourquoi donc ? Pourquoi ont-ils refusé d'incarner cette responsabilité historique de mener les Anglais hors d'Europe ? Cela après avoir promis tant et plus pendant la campagne : pas voulu assumer la vérification/invalidation de leurs promesses ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 23 Mar 2019, 08:34

Salamandre a écrit:
Les chauds partisans du Brexit, on les a vus pendant la campagne. Or Nigel Farage (UKIP) comme Boris Johnson (Tory) se sont défilés au moment de passer aux travaux pratiques : se coltiner les négociations du Brexit. Ils ont laissé T. May aller au casse-pipe, tout en lui savonnant la planche. Mais pourquoi donc ? Pourquoi ont-ils refusé cette responsabilité historique de mener les Anglais hors d'Europe ?

May était libre de ne pas prendre le dossier... mais en étant la patronne de son parti resté majoritaire elle savait qu'ipso facto elle allait être "première ministresse" si elle gagnait les élections.

En Grande Bretagne on ne prend pas n'importe qui pour diriger le gouvernement. Farage et Johnson n'étant pas les patrons du parti majoritaire n'avait aucune chance de diriger le gouvernement on retombe donc dans ce que j'ai écrit un peu plus haut à savoir :

Qu'en mettant en connaissance de cause une anti brexit pour négocier le dossier du coté anglais et des européistes revanchards de l'autre on ne risquait assurément pas que l'affaire se passe en douceur.

Je suis surpris que Salamandre ne connaisse par les principes constitutionnels britanniques.

NB si je devais pousser un peu plus loin la réflexion en étant machiavélique, il n'est pas impossible d'envisager que la supposée élite britannique (opposée au brexit) se soit empressée de désigner May comme patronne des conservateurs en sachant que si elle gagnait les élections devenue chef du gouvernement elle pourrait faire capoter la sortie de la Grande Bretagne de l'Europe... en mettant hors circuit le résultat du référendum avec l'aide d'une action psycho sur l'opinion publique et la complicité bienveillante des instances européennes.

En regardant attentivement ce qui se passe nous sommes dans la mouvance... d'autant qu'au moins 4 ministres (dont celui en charge du brexit) ont démissionné car bien que du même parti que May étaient en opposition sur sa manière peu claire et non conforme au vote du référendum de traiter le dossier.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4466
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 23 Mar 2019, 16:33

J’ai un grave défaut : je lis le Monde. Et le Monde a écrit :
« L’entourage de M. Johnson ne le cache pas : il ne s’attendait pas à la victoire et a accusé le choc, surtout quand il a réalisé que M. Cameron allait lui laisser la responsabilité de déclencher la procédure de sortie. »

Citation :
« Brexit » : l’incroyable impréparation du vainqueur Boris Johnson
L’entourage de l’ancien maire de Londres et partisan du « Leave » ne le cache pas : il ne s’attendait pas à la victoire et a accusé le choc. Sur l’immigration ou le marché unique, les partisans du « Brexit » trahissent déjà leurs promesses.
Par Philippe Bernard Publié le 27 juin 2016 à 21h39 - Mis à jour le 28 juin 2016

« Take back control ! » (« Reprenons les commandes ! »). Quatre jours après le séisme du « Brexit » – la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE) –, le fier slogan de la campagne qui a convaincu 17 millions de Britanniques de choisir le divorce avec l’Europe résonne désormais comme une bravade pathétique.
L’ancien maire de Londres et partisan du « Leave » Boris Johnson, qui l’a entonné des milliers de fois ces dernières semaines, ne s’y risque plus. La livre sterling dévisse, le Royaume-Uni a perdu sa note AAA, des délocalisations d’emplois sont annoncées vers le continent et les institutions du pays sont paralysées.

« Nous n’avons pas de gouvernement, nous n’avons pas d’opposition. Les gens qui nous ont mis dans ce pétrin se sont enfuis », a résumé, lundi, Alistair Darling, ministre des finances pendant la crise de 2008, mettant en garde contre le danger du « vide ».
Pendant le week-end, Boris Johnson, principal artisan du « Take back control », a joué au cricket et a reçu quelques députés dans sa propriété de l’Oxfordshire. Il a sans doute aussi écrit sa chronique publiée chaque lundi dans le Telegraph, dont le contenu cette semaine est ahurissant.

« Rien ne presse »
Le chef de la campagne du « Brexit » s’y félicite de la bonne tenue de la devise britannique qui, en réalité, s’effondre. Il y assure que « la Grande Bretagne fait partie de l’Europe », « qu’elle continuera à avoir accès au marché unique » et que « les Britanniques pourront continuer d’aller travailler dans l’UE ». Le « seul changement », insiste-t-il, est que le pays s’est dégagé des insupportables réglementations européennes.
Pas un mot sur le désormais fameux article 50 du traité de Lisbonne que Londres rechigne à actionner pour engager la procédure formelle de sortie de l’UE. Le premier ministre démissionnaire, David Cameron, ne devait pas lancer la procédure lors du Conseil européen des 28 et 29 juin : il a repassé la « patate chaude » à son successeur… qui ne sera désigné que début septembre. Boris Johnson, contesté mais favori pour reprendre le flambeau, ne dit rien sur ses intentions à ce sujet, simplement que « rien ne presse ».

« Nous ne pouvons pas avoir quatre mois pendant lesquels rien ne se passe, a encore réagi M. Darling. Les électeurs ont pris cette décision et nous n’avons aucun plan pour l’avenir. Boris traite ça comme une partie de rigolade. Mais nous avons quitté l’UE ! »
L’entourage de M. Johnson ne le cache pas : il ne s’attendait pas à la victoire et a accusé le choc, surtout quand il a réalisé que M. Cameron allait lui laisser la responsabilité de déclencher la procédure de sortie.
« Tout le monde n’arrête pas de répéter : “Voilà où nous en sommes”, mais personne ne semble avoir la moindre idée d’où ça se trouve », a tweeté malicieusement, dimanche, Rachel Johnson, sœur de l’intéressé, avant d’effacer ce message selon elle « mal interprété ».
Interviewé par le très tenace Nick Robinson de la BBC, Chris Grayling, l’un des lieutenants de M. Johnson, a bafouillé : « Nous allons commencer à constituer une équipe pour réfléchir à notre position afin d’être prêts quand les discussions commenceront. »
../..
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4466
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 23 Mar 2019, 16:34

Citation :
../..
Trahison des promesses
L’impréparation des vainqueurs du référendum ne concerne pas seulement le calendrier du « Brexit ». Sur le fond, il ne leur a fallu que quelques heures pour se délier de l’essentiel des promesses faites aux électeurs. Iain Duncan-Smith, ancien ministre pro-« Brexit », a fait beaucoup jaser sur Twitter en affirmant : « Nous ne nous sommes pas engagés. Nous avons seulement fait une série de promesses qui étaient des possibilités. »
Après une campagne prônant la fin de la libre circulation des travailleurs en Europe, ce qui suppose la sortie du marché unique européen, Daniel Hannan, idéologue du « Brexit », a expliqué, vendredi, dès le lendemain du vote, que la nécessité de maintenir l’accès à ce marché unique supposait « la libre-circulation de la main-d’œuvre », autrement dit la trahison de la promesse sur le contrôle de l’immigration.

Ce que M. Johnson confirme dans son article du Telegraph. Il affirme contre toute évidence que les électeurs ayant choisi le « Brexit » « n’étaient pas principalement motivés par leur crainte de l’immigration », alors qu’il n’a pas cessé lui-même d’attiser cette peur pendant la campagne.
En dehors même du choc économique et politique ambiant, les électeurs qui ont cru à la promesse du « Take back control of our borders » (« reprenons le contrôle de nos frontières ») risquent donc d’être déçus. Déjà, le thème de la « trahison » des promesses du « Brexit » par les politiciens et Bruxelles fleurit dans les tabloïds.

Nationalisme
La contradiction, pour ne pas dire la duperie sur l’immigration et le marché unique, s’éclaire lorsqu’on analyse les deux composantes du vote pro-« Brexit ». D’un côté des ultralibéraux thatchériens comme Boris Johnson, pour qui l’UE est une insupportable machine à réguler et l’immigration une nécessité si l’on veut peser sur les salaires et assurer la compétitivité du pays après le « Brexit ». De l’autre, la grande masse des populations déshéritées du nord de l’Angleterre, précisément les victimes de l’ultralibéralisme à la britannique, qui comprennent le « Take back control » comme un appel au retour de la protection de l’Etat que « Bruxelles » empêche, notamment en imposant un afflux de travailleurs est-européens.
La première catégorie rêve de transformer le Royaume-Uni en un vaste paradis fiscal dérégulé ; la seconde a la nostalgie de l’Angleterre de leur jeunesse, avant la désindustrialisation et le thatchérisme. Tout le talent de « Boris » est de les avoir rassemblés autour de leur seul dénominateur commun : le nationalisme anglais. Fils de grande famille payé 267 000 livres par an (320 000 euros, soit 26 000 euros par mois) pour sa chronique dans le Telegraph, il n’a pas hésité à appeler « le peuple » à se rebeller contre l’establishment en votant pour le « Brexit ».

« Le grand clivage britannique n’est pas entre Londres et le Nord ou entre les jeunes et les vieux, mais entre Johnson, Gove, Farage [les chefs de la campagne du « Brexit »] et les électeurs qu’ils arnaquent », écrit le journaliste Nick Cohen dans le Guardian en rappelant les relations compliquées de M. Johnson avec la réalité.
Au début de sa carrière de journaliste, il s’était fait limoger du Times pour avoir inventé une citation. Selon sa biographe, Sonia Purnell, qui a été sa collègue quand il était correspondant du Telegraph à Bruxelles, le « blond ambitieux » a théorisé depuis longtemps sa méthode pour se faire remarquer et avancer : affirmer sans vergogne des choses contradictoires en public et en privé.
D’après elle, « Boris » n’était pas favorable au « Brexit ». Mais il a enfourché ce cheval pour se démarquer de David Cameron, son copain et rival d’enfance. Voilà pourquoi le Royaume-Uni et l’Europe en sont là aujourd’hui.

https://www.lemonde.fr/referendum-sur-le-brexit/article/2016/06/28/brexit-l-inquietante-impreparation-du-vainqueur-boris-johnson_4959301_4872498.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 23 Mar 2019, 17:01

Et bien il fallait que le chef du parti majoritaire soit un des responsables du brexit... dans ce cas, d'office il était premier ministre et se prenait le dossier...

C'est la règle en Grande Bretagne... le monde ne dit pas le contraire. Le journal fait une belle étude sur le profil des protagonistes mais "oublie" la question constitutionnelle fondamentale.
Lorsque Tatcher n'a plus été chef du gouvernement ce n'est pas parce que son parti avait perdu les élections ou parce que la reine ne voulait plus d'elle mais parce que son parti avait désigné Major comme chef du parti.

On peut aussi envisager que si on a mis une anti bexit en position d'être premier ministre c'est pour que l'affaire ne se fasse pas simplement parce que les z'élites avaient décidé de faire échouer le brexit... boris johnson pouvait vouloir ou non diriger la boutique il était contré par la loi.

C'est bête mais l'explication est simple et surtout indiscutable ce qui évite les pertes de temps.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1259
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyLun 25 Mar 2019, 17:47

Aprés le vote du Brexit (2016) Boris Johnson intègre le gouvernement de M de May à la tête des Affaires étrangères pour gérer le Brexit mais patatra, la baudruche se dégonfle et Boris démissionne de son poste au gouvernement en 2018.

Un extrait de l'article de Wikipedio a propos de Boris Johnson:

"Boris Johnson promet que son pays « fera toujours partie de l’Europe », que les droits des Européens vivant au Royaume-Uni seront « totalement protégés », que la coopération avec l’Union européenne « s’intensifiera dans le domaine des arts, des sciences et des universités » et que la Grande-Bretagne aura accès au marché unique européen, tout en insistant sur la nécessité de rompre avec l’Union Européenne, ce projet qui unit la France et l’Allemagne (deux pays « vaincus » lors de la seconde guerre mondiale, déclare-t-il) au sein d’une institution qu'il juge « infantilisante » : « Nous avons passé 500 ans à tenter d’empêcher les puissances européennes de s’unir contre nous. Il n’y a pas de raison que cela continue. C’est le moment d’être courageux, pas de se cacher dans les jupes des infirmières de Bruxelles ». Partisan d'une ligne "dure", il entend alors « libérer » son pays de certaines règles fiscales, éthiques, douanières et environnementales, considérant le Brexit comme « une chance considérable » et « une manifestation du génie national », permettant de se tourner vers les nouvelles forces économiques comme « la région Asie-Pacifique » et de prendre la tête dans divers domaines comme les instruments financiers innovants et la recherche sur les cellules-souches.

Son comportement, ses prises de position ou ses revirements suscitent de nombreuses critiques et marques de gêne, autant chez les diplomates étrangers que de la part de la Première ministre. Cité par Le Monde, un ambassadeur d’Europe du Nord en poste à Londres, déclarera à son sujet : « Quand il l’ouvre, c’est pour dire des bêtises. Pensez-vous vraiment qu’il soit pris au sérieux par un seul de ses collègues européens ? »9. Son homologue français, Jean-Marc Ayrault rappelera les « mensonges » qu’il a distillés pendant la campagne référendaire (Boris Johnson sera d'ailleurs hué lors de la réception du 14-Juillet à la résidence de l’ambassadeur de France). L’Allemand Frank-Walter Steinmeier le comparera à l’un de ces « politiciens irresponsables qui attirent le pays dans le Brexit et ensuite le lâchent » en ajoutant qu'il lui était devenu impossible de « se trouver dans la même pièce » que lui. Manfred Weber, le président allemand du Parti populaire européen interpelle Johnson (« Je ne peux plus respecter ça. Quand vous voulez quitter un club, vous n’avez plus votre mot à dire sur l’avenir à long terme de ce club ! ») après qu'il a reçu le président turc Recep Tayyip Erdogan pour se proposer de l’aider à faire entrer son pays dans l’Union. Jeroen Dijsselbloem, le ministre des finances néerlandais, l’accusera également de promettre « ce qui est impossible intellectuellement » et « politiquement non disponible ». La presse, de gauche comme de droite, ne se montre pas plus clémente à son égard : pour Le Monde, « Boris Johnson continue de se comporter à la tête du Foreign Office comme le trublion, souvent grossier et malhonnête, tel qu’il était quand il était journaliste, puis maire de Londres », le Financial Times déplore contre sa « loufoquerie sans limite » et son inconstance, The Guardian l'accuse de « semer un chaos inutile dans la lamentable procédure du Brexit » et le Times, proche des conservateurs, souligne l'embarras des diplomates britanniques d'être dirigé par un ministre « qui se comporte comme un enfant ».

L'affaiblissement de Theresa May, les négociations compliquées du Brexit et les prises de position de Boris Johnson en faveur d'une sortie « dure » de l'Union européenne, en ont fait un candidat potentiel à sa succession au 10 Downing Street. Le 9 juillet 2018, au lendemain de la démission de David Davis, en désaccord avec la conduite d'un Brexit modéré (soft), il annonce son départ du gouvernement."
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyLun 25 Mar 2019, 22:00

Collomb a démissionné du gouvernement français c'est donc un incapable...

Lorsqu'un homme politique démissionne on peut se poser des questions sur sa personne mais aussi sur les raisons de sa démission...

Pour le reste le falabrac Johnson a tout de même à temps perdu été maire de Londres.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyLun 25 Mar 2019, 22:08

Un Brexit sans accord? Les Polonais sont d’accord!
Cela pourrait présenter un certain nombre d'opportunités
parLucien Ehrard - 25 mars 2019

Un Brexit sans accord ne serait pas forcément une catastrophe pour la Pologne et les Polonais. Il pourrait même présenter un certain nombre d’opportunités.
Le parti Droit et Justice au pouvoir en Pologne, qui siège avec les conservateurs britanniques au Parlement européen, aborde de façon partagée la perspective du Brexit. Si la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne est globalement perçue comme un danger pour les intérêts centre-européens du fait du renforcement mécanique du poids du couple franco-allemand qu’elle impliquerait, la perspective de sa version « dure » pose la question du devenir des quelques 60 000 entreprises fondées par ses ressortissants. Indépendamment du scénario, il n’est en tout cas pas question pour la droite polonaise de critiquer le choix des électeurs britanniques, ni de chercher à exercer de quelconques pressions auprès de Theresa May, tout simplement parce qu’un « no deal » n’aurait pas d’impact sur la vie de ses citoyens.

Non, non, rien ne va changer
Pour l’après Brexit, le Home office (équivalent du ministère de l’Intérieur) a en effet déjà élaboré une procédure simple de mécanisme de légalisation de séjour concernant les quelques 3,3 millions de ressortissants de l’Union européenne vivant en Grande-Bretagne, distinguant entre résidents (présents légalement sur le territoire depuis cinq ans) et candidats à la résidence. Dans le cas d’une sortie sans accord, que le président polonais du Conseil de l’Europe Donald Tusk a idéologiquement qualifiée de «chaotique», la Grande-Bretagne perdrait son appartenance à l’espace Schengen et devrait rétablir un système de visas pour les travailleurs étrangers qui seraient du même coup statutairement soumis aux mêmes règles que les étrangers extra-communautaires. Pour les Polonais vivant déjà en Grande-Bretagne, peu de choses changeraient en réalité une fois cette formalité administrative accomplie. 


En revanche, le retour aux frontières douanières frapperait de plein fouet les importations de produits polonais et pourrait conduire à la faillite de plusieurs milliers de magasins d’agro-alimentaire.

« Rendez-nous notre population ! »
Le gouvernement polonais n’a en réalité aucune inquiétude quant au devenir de ses compatriotes et cherche même à profiter de l’événement pour favoriser leur retour. Lors du dernier forum économique de Davos, le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki s’est ainsi adressé à ses homologues britanniques en ces termes : « Rendez-nous notre population ! » Le Brexit est, dans le même esprit, vu comme un moyen de freiner toute future émigration vers la Grande-Bretagne, d’autant plus que le Parti conservateur vient d’enregistrer une nouvelle politique migratoire visant à limiter drastiquement l’émission de permis de séjour aux travailleurs qualifiés de certaines branches.

Et à la fin, c’est l’Allemagne qui cagne
Un Brexit sans accord aurait au moins un autre avantage pour la Pologne. Selon les économistes allemands du Halle Institute for Economic Research, un tel scénario aurait un impact négatif sur les exportations germaniques, ce qui ferait du même coup augmenter le taux de chômage outre-Rhin, notamment dans le secteur de l’automobile. 

Ce faisant, Angela Merkel serait amenée à renoncer partiellement à son plan de chiper à la Pologne les quelques 250 000 travailleurs ukrainiens qui devaient venir renforcer la branche phare de l’économie allemande. Et, vu de Varsovie, cette question revêt une importance capitale dans un contexte de forte croissance, de plein emploi et de réticences sociales devant la possibilité de faire appel à de la main d’œuvre extra-européenne.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1259
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyMer 27 Mar 2019, 12:02


Le seul soucis c'est que tous les promoteurs du Brexit avant l’élection de 2016 ont disparu du paysage depuis.

Certains ont changé d'avis: les girouettes (on est tous libre de se tromper de de changer d'avis)

Et d’autres ont disparus ou se sont envolés vers d'autres cieux: le sublime de girouette



Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyJeu 28 Mar 2019, 06:52

Les pro brexit (cause de tout le mal) étant supposés disparus on se demande pourquoi il semble y avoir un problème chez les britons... et accessoirement pour les européistes...

Lorsque l'on n'a plus d'ennemi logiquement la route est dégagée.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4466
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyJeu 28 Mar 2019, 07:48

Un député britannique sur cinq croit au Brexit même sans accord. Les autres cherchent désespérément la sortie du guépier.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyJeu 28 Mar 2019, 08:15

Salamandre a écrit:
Un député britannique sur cinq croit au Brexit même sans accord. Les autres cherchent désespérément la sortie du guépier.

on en revient à ce que je pensais... dealer avec les britanniques n'est pas facile et ce sont des adversaires de taille.
Pour ce qu'il en est de les mettre à genoux c'est une affaire qui n'est pas gagnée.

Si may (à titre personnel opposée au brexit) explose (ce qui est possible) on découvrira sans doute que le pire est à venir.

La suite lorsqu'ils seront sortis de l'Europe et totalement libres de s'organiser à leur convenance.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyJeu 28 Mar 2019, 08:30

Télépathie, boys band et harcèlement : les dernières armes des militants anti-Brexit

Alors que les députés britanniques et le gouvernement peinent à se mettre d'accord sur les modalités de sortie de l'Union européenne, les anti-Brexit tentent le tout pour le tout pour empêcher le divorce.

Les parlementaires s'écharpent, le gouvernement s'effrite, les Britanniques s'inquiètent… A l'approche de la date de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, vendredi 12 avril, la situation demeure chaotique et imprévisible. Las, certains "Remainers", hostiles au Brexit et bien décidés à demander un second référendum ou carrément une annulation du grand saut via la révocation de l'article 50, s'élancent dans un sprint final. Une opération de la dernière chance pour ceux qui (pour l'instant) ne parviennent pas à décrocher la tenue d'un second référendum susceptible de renverser le premier, remporté avec 51,9% des voix par les "Brexiters".

Mercredi 27 mars, le gouvernement a rejeté la pétition dans laquelle 5,8 millions de signataires demandent de révoquer l'article 50, au motif que cela "saperait [la] démocratie et la confiance que des millions d'électeurs ont placée en [leur] gouvernement". La manifestation du samedi 23 mars en faveur d'un nouveau vote, qui a rassemblé un million de personnes, n'a évidemment pas la capacité de mettre à la poubelle l'avis des 17,4 millions de citoyens qui ont voté en faveur du Brexit en juin 2016. Alors ? Quels ultimes modes d'action pour les militants anti-Brexit en marge des campagnes traditionnelles ?

La télépathie
Rendez-vous à 11h11 (ainsi qu'à 23h23), jeudi 28 mars. Dans une lettre ouverte adressée à Theresa May, l'illusionniste britannico-israélien Uri Geller a dévoilé son plan anti-Brexit, le 22 mars : s'infiltrer télépathiquement dans l'esprit de la Première ministre afin de lui demander de proposer un nouveau référendum. "J'appelle tout le monde à me rejoindre et à m'aider à me projeter dans l'esprit de Theresa May", explique-t-il à franceinfo. Derrière lui, deux sonneries de téléphone différentes retentissent simultanément."Cela n'arrête pas. On parle de mon appel partout, du Japon aux Etats-Unis, et j'ai fait toutes les émissions britanniques. Les réactions sont incroyables", se réjouit-il, prévoyant foule de télépathes amateurs dans la tête de la cheffe de gouvernement pour ce raid psychique inédit.
Certains sont furieux que je me permette d’intervenir en politique avec mon esprit, mais je ne suis pas un gourou ou un prophète, je suis juste un être humain doté de dons paranormaux qui essaye d’apporter son aide.Uri Gellerà franceinfo

Selon ce "tordeur de cuillères" professionnel, "tout le monde peut participer et ce, même si vous n'avez pas d'aptitude télépathique : nous sommes en effet tous composés d'énergie. Et l'énergie voyage, elle peut être projetée et absorbée. C'est scientifique." Ainsi, il conseille de "visualiser dans votre esprit Theresa May en train de signer un document révoquant l'article 50 et penser la phrase suivante : 'Theresa May, donnez une chance au peuple, faites un nouveau référendum'." Mais attention, pas question de "tordre la démocratie" comme s'il s'agissait d'une cuillère en argent : "J'ouvre une possibilité dans l'esprit de Theresa May, que je connais et admire par ailleurs. Il ne s'agit pas de prendre le contrôle. C'est pour ça que je vais lui demander d'organiser un nouveau référendum." Nous voilà rassurés.
Quand on lui demande si son intervention psychique n'arrive pas trop tard, il couvre ses arrières, assurant "ne pas pouvoir faire de miracle" (et en effet, sa tentative pour aider l'équipe d'Angleterre à battre la Croatie lors de la dernière Coupe du monde de football s'est soldée par un échec). "Les Britanniques ont changé d'avis depuis le référendum, maintient-il, il faut faire quelque chose." Comment le sait-il ? "Je le sens", explique celui qui affirme avoir prédit l'élection de Donald Trump et l'arrivée au pouvoir de Theresa May.

Les députés changent d'avis sans arrêt, donc ça vaut le coup de tenter de les convaincre jusqu'à la dernière minute.Steve Brayà france info
Le lobbying sauvage

Steve Bray est obligé de couper court à l'entretien téléphonique : "[Le député pro-Brexit] Jacob Rees-Mogg arrive, je dois vous laisser. C'est un peu la folie ce matin, désolé." Depuis vingt mois, ce "Remainer" passe quatre jours par semaine (les jours où se déroulent les sessions parlementaires) planté devant le Parlement de Westminster, à protester. Vêtu d'un haut-de-forme bleu et d'une cape composée du drapeau européen et de l'Union Jack, il s'invite dans le champ des caméras de télévision pour crier "Stop Brexit". A l'approche de l'échéance, ce Gallois s'est improvisé lobbyiste auprès des parlementaires qui croisent son chemin.


.../...


Dernière édition par tonton christobal le Jeu 28 Mar 2019, 08:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyJeu 28 Mar 2019, 08:31

.../...

Les députés changent d'avis sans arrêt, donc ça vaut le coup de tenter de les convaincre jusqu'à la dernière minute.Steve Brayà franceinfo
"Chaque fois que j'en vois entrer ou sortir, je leur rappelle qu'ils ont le destin du pays entre les mains et que l'histoire les jugera avec la sévérité qu'ils méritent s'ils laissent le Royaume-Uni s'enfoncer dans le chaos." En effet, la balle est dans le camps des députés : mercredi 27 mars et lundi 1er avril, ils doivent voter sur un scénario alternatif au texte de retrait présenté par Theresa May (et rejeté par deux fois).
"Je leur rappelle donc qu'ils sont là pour servir les Britanniques et pas leurs propres intérêts. Nous savons désormais que les gens qui ont voté pour le Brexit ont été bernés par une campagne de mensonges", poursuit Steve Bray. "Deux années de débats n'ont pas permis d'envisager de sortir de l'UE sans détruire notre pays, donc il est temps d'arrêter cette mascarade et de mettre un terme au Brexit. Je ne demande même pas un deuxième référendum. Je leur demande d'arrêter ce processus absurde le temps que le pays se remette de ses divisions." Et ça marche ? "Certains députés m'ont dit que ce que je faisais était utile, donc je le pense, oui. Je n'arrêterai pas, en tout cas."

Les sentiments
"Nous voulons montrer aux Britanniques que nous les aimons. L'objectif, c'est de faire comprendre qu'ils peuvent revenir en arrière et que nous leur ouvrons les bras." Julia Veldman, une communicante néerlandaise de 30 ans, spécialisée dans le "storytelling visuel", espère elle aussi contribuer à changer le cours de l'histoire. En décembre 2018, elle a dévoilé le premier clip des Breunion Boys, un boys band qu'elle a monté de toutes pièces, chargé de prendre les Britanniques par les sentiments. Son objectif : réunir assez d'argent pour partir en tournée en avril et mai au Royaume-Uni pour promouvoir le retour du pays dans l'Union européenne. Ou comment "utiliser l'humour et un ton sexy pour attirer l'attention sur un message vraiment sincère".

Selon elle, l'Europe paie aujourd'hui le prix de ne pas avoir su raconter aux Britanniques une belle histoire d'amour : "L'Europe donne l'impression de ne permettre qu'une relation de business [entre les Etats membres]. C'est de sa faute, mais aussi de celle des médias britanniques, qui ont relayé des mensonges pendant vingt ans (…), et des gouvernements britanniques, qui mettent leurs échecs respectifs sur le dos de l'Union européenne", explique-t-elle. Pour changer cette perception, cette "enfant des années 90" a donc décidé de s'appuyer sur un produit d'exportation britannique : le boys band. "Et je pense que cela marche", assure-t-elle. "Notre message passe, même auprès des pro-Brexit. Ils ne nous interpellent pas toujours de manière sympathique, mais il y a un échange, ce qui n'arrivait plus, tant les divisions sont profondes."


Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4466
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyJeu 28 Mar 2019, 19:07

La démocratie parlementaire british si exemplaire atteint ses limites.
Les députés britanniques ont voté sur huit propositions alternatives au plan de May. Dans tous les cas, une majorité de "non". Demain, c'est le jour de May, le retour de son plan refusé 2 fois.

"Mayday est une expression utilisée internationalement dans les communications radio-téléphoniques pour signaler qu'un avion ou qu'un bateau est en détresse et que la vie humaine est immédiatement menacée, par exemple en cas d'incendie à bord, ou de naufrage.
En cas de détresse, comme l'appel d'urgence moins prioritaire pan-pan, il doit être répété trois fois : « Mayday, Mayday, Mayday »
"
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 712
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyJeu 28 Mar 2019, 19:43

De retour de Londres Lundi, je vous donnerai la Température Bretix !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyVen 29 Mar 2019, 05:36

Salamandre a écrit:
La démocratie parlementaire british si exemplaire atteint ses limites.
Les députés britanniques ont voté sur huit propositions alternatives au plan de May. Dans tous les cas, une majorité de "non". Demain, c'est le jour de May, le retour de son plan refusé 2 fois.

"Mayday est une expression utilisée internationalement dans les communications radio-téléphoniques pour signaler qu'un avion ou qu'un bateau est en détresse et que la vie humaine est immédiatement menacée, par exemple en cas d'incendie à bord, ou de naufrage.
En cas de détresse, comme l'appel d'urgence moins prioritaire pan-pan, il doit être répété trois fois : « Mayday, Mayday, Mayday »
"

Précisément la démocratie britannique ne fonctionne pas... et on comprend pourquoi. Si elle fonctionnait le gouvernement et les chambres respecteraient le résultat du référendum et l'affaire serait classée depuis longtemps.

Dans le cas qui nous intéresse tout le monde tant du coté anglais que du coté européen fait en sorte que le dossier se complique.

Les "z'élites" britanniques parce qu'elle sont globalement européistes (comme la plupart des "z'élites") et le pseudo gouvernement de l'espace européen pour décourager d'autres pays de quitter l'usine à gaz.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4466
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyVen 29 Mar 2019, 16:16

Quand ça veut pas, ça veut pas : 3e refus (par 344 voix contre 286) de la Chambre des communes au plan signé par T. May.
Le Brexit est donc annoncé le 12 avril, sans accord.
... sous réserve de prochains rebondissements
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyVen 29 Mar 2019, 16:21

Salamandre a écrit:
Quand ça veut pas, ça veut pas : 3e refus (par 344 voix contre 286) de la Chambre des communes au plan signé par T. May.
Le Brexit est donc annoncé le 12 avril, sans accord.
... sous réserve de prochains rebondissements

Et oui lorsque l'on s'acharne en bidouillant la loi à ne pas respecter les résultats du vote populaire en utilisant tous les moyens possibles pour faire le contraire des désirs des électeurs... la situation se complique.

D'autant que l'Europe contrairement à la position officielle ne souhaite pas le départ des britons...

Belle illustration de la lutte entre la "populace" et les z'élites...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4466
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyVen 29 Mar 2019, 18:06

Pour être encore plus démocratique, on pourrait faire un référendum dans chaque pays de l'UE, pour ou contre les conditions du Brexit. Le jour où il y en aura qui plairont à une majorité de britanniques...
Et comme le traité 2005, ça passera seulement si tous les peuples et pays votent oui.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyVen 29 Mar 2019, 18:54

Salamandre a écrit:
Pour être encore plus démocratique, on pourrait faire un référendum dans chaque pays de l'UE, pour ou contre les conditions du Brexit. Le jour où il y en aura qui plairont à une majorité de britanniques...
Et comme le traité 2005, ça passera seulement si tous les peuples et pays votent oui.

Dans la rubrique toujours plus con... dans la démesure il n'y a pas de borne.

On pourrait demander à tous les pays européens de valider les délires de l'Europe concernant la maniére de faire le fromage en Normandie... lorsque le camenbert est soumis au bon vouloir des Bulgares tout est possible.
L'Europe décide de la nature du lait composant le fromage...

Il ne faut surtourt pas se limiter dans le délire !

On va demander aux slovènes de décider comment doivent voter les british... et des illuminés pensent que ce genre d'élucubrations peuvent servir à organiser une Europe appaisée.

Tout cela va finir en vrille avec des pertes et dégats.

On devrait demander aux hongrois comment les socialistes espagnols devraient gérer l'arrivée des migrants marocains dans leur pays...
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1259
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptyVen 29 Mar 2019, 22:35

Salamandre a écrit:
Quand ça veut pas, ça veut pas : 3e refus (par 344 voix contre 286) de la Chambre des communes au plan signé par T. May.
Le Brexit est donc annoncé le 12 avril, sans accord.
... sous réserve de prochains rebondissements

Les députés britaniques ont eu raison de voter contre l’accord.

L’Europe et le Royaume unis n’arrivent pas à trouver d’accord, c’est un fait. Qu’on en finisse une fois pour toute.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 30 Mar 2019, 06:22

Magnifique illustration de l'actuelle conception de la démocratie.

Le peuple consulté s'exprime et les z'élites (en  fait une partie d'elles) font le contraire...

Dans la même logique on s'étonne que tout marche de travers et que les manants ne fassent plus confiance à leur gouvernement. on est surpris...
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1259
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 30 Mar 2019, 07:35

Je ne comprend pas votre remarque:
- Les britaniques votent le Brexit
- Leur gouvernement cherche à trouver avec l’Europe le moyen de sortir dans les meilleures conditions.
- Un accord est trouvé entre la commission et le gouvernement britanique pour accompagner le Brexit
- Mais cet accord n’est pas validé par le parlement britanique, donc il n’est pas activé


Ou est le problème? Les britaniques ont voté pour une sortie, c’est ce qui sera fait

L’accord trouvé de sortie ne convient pas aux représentants du peuple et donc pas d’accord



Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4466
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 30 Mar 2019, 08:18

52% des britanniques ont voté pour sortir, le Royaume-Uni va sortir. Là-dessus, T. May n'a pas varié.
Ensuite, dans l'urgence ou dans un siècle, il faudra trouver une solution à tous les problèmes que l'absence d'accord préalable (à la sortie) a laissés en suspens. Problèmes en suspens qui existent du fait des échanges nombreux entre UK et UE.
Et là, comme je le présentais sous forme de démonstration par l'absurde, si pour être démocratique il faut faire valider ces solutions par référendum, on est loin de la sortie du tunnel. La diplomatie est l'art du compromis, la campagne électorale devient l'exaltation des fureurs.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 30 Mar 2019, 08:20

En réalité tout est fait à la fois par les anglais et par l'europe pour que le brexit ne se fasse pas...

Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4466
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 30 Mar 2019, 10:18

Les deux sont possibles. Il est vrai qu'en janvier, "les députés britanniques ont voté un amendement qui exclut une sortie de l'Union européenne sans accord". En tout cas, de report en report du Brexit, la date limite pour la possibilité d'élire des députés britanniques au Parlement européen en 2019 ne change pas.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 30 Mar 2019, 11:18

le premier ministre anglais qui organise le référendum était anti brexit
Celle qui lui succède à la tête du parti et devient ipso facto premier ministre est anti brexit
Le négociateur européen est un pro europe convaincu et par là même anti brexit

et lorsque l'on met toute la mixture dans le bocal le seul résultat est que visiblement on ne trouve pas le moyen de faire ce que les électeurs demandent... il faut préciser que dès le départ tout est fait pour empêcher une marche arrière.

Reste à faire lambiner un peu le dossier et en bidouillant un nouveau vote ou un tripotage dont les politicards ont le secret on va en arriver à pas de brexit... trop compliqué, gros ennuis... et on repart pour un tour avec les mêmes sauf si le résultat des européennes fait retomber la mayonnaise en infligeant une peur bleue à nos imposteurs.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1259
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 30 Mar 2019, 13:31

Les britaniques avaient la possibilité de sortir effectivement de l UE hier soir.

Leur gouvernement soutenu par son parlement a chosi de se donner 10 jours de réflexion.

La classe politique britanique nous montre son incapacité à decider et à suivre son peuple.

Faut dire qu’il y avait 1 million de personnes dans la rue le week end dernier pour manifester contre le Brexit.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18815
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 EmptySam 30 Mar 2019, 19:28

Un million sur 65 millions...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le clash du Brexit n'aura pas lieu
Revenir en haut 
Page 7 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Police/gendarmerie : la guerre des matraques aura bien lieu !
» Lieu d'accueil enfants-parents aux Avenières : qui veut participer ?
» cherche lieu pour accueillir des réunions de travail sur Lyon et environs
» Projet Eco-lieu éducatif Sud ouest puy de dôme
» BASILIQUE DE FATIMA LIEU RELIGIEUX AU PORTUGAL secteur LEIRIA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: