Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Le clash du Brexit n'aura pas lieu

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Salamandre

Salamandre

Messages : 4393
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018, 05:57

Rappel du premier message :

Comme a dit Michel Barnier, les Britanniques veulent la solution norvégienne avec les contraintes canadiennes, ils veulent faire leur marché dans l’union mais se dispenser des disciplines qui vont avec, bref ils veulent faire leur choix dans le catalogue des libertés et des règlements qui organisent le marché unique et l’union douanière. Au détriment des 27.
Il n’y aura donc pas d’adoption d’une solution existante, ni solution norvégienne car trop intégrationniste aux yeux des brexiters durs, ni solution canadienne car il y a un acquis que le Royaume-Uni ne veut pas perdre.

Un pari :
Le Brexit aura lieu formellement à la date prévue. On se contentera d’une déclaration de principes suffisamment vague pour ne mobiliser personne. Car l’accord final est hors de portée dans les délais. On va vers un « accord » qui renverra à plus tard la solution des problèmes qui fâchent : il n’y aura ni accord sur le plan (Chequers) de T. May, ni plan B, ni sortie sans accord.
On s’oriente ensuite vers le scénario d’une transition sans fin, d’abord avec l’accord sur la transition de 18 mois, renouvelable autant que nécessaire.
La Turquie négocie son entrée depuis les années 60, le Royaume-Uni négociera sa sortie jusqu’à …. une date indéfinie.  

Inspiré de :
https://www.telos-eu.com/fr/brexit-sauver-les-britanniques-deux-memes.html
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
tonton christobal



Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptySam 30 Mar 2019, 19:28

Un million sur 65 millions...
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1252
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptySam 30 Mar 2019, 19:40

Un million de personne dans la rue sur un sujet comme l’Europe, c’est un signe surtout à Londres

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptySam 30 Mar 2019, 20:13

Si on fait une manif pour virer macron on mettra dans la rue plus d'un million de personnes...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4393
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptySam 30 Mar 2019, 20:34

Pour la manifestation pro-Brexit vendredi, "seuls quelques milliers de personnes étaient présentes" rapporte le journaliste du Monde. Ce qui fait beaucoup moins d'un million.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptySam 30 Mar 2019, 21:16

Plus la peine de faire des élections on va gouverner par manifs... on progresse.

Comme le nombre de manifestants varie en fonction de qui le détermine on aura des fake manifs
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1252
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptySam 30 Mar 2019, 21:43

Sur le fake on a des spécialistes sur ce forum

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyDim 31 Mar 2019, 06:34

nous avons des fake busters qui tels les chasseurs de primes tirent à vue... avec des bavures à la clé.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyDim 31 Mar 2019, 06:47

Cinq leçons à tirer du No Brexit provisoire. Voici pourquoi la Grande-Bretagne sera gagnante à la fin

Au lendemain du rejet définitif du “projet d’accord” qu’avait négocié le gouvernement de Theresa May, la question que Valéry Giscard d’Estaing avait posé lors d’une séance de Conseil Européen - “Madame, ne savez-vous dire que non?” - revient à l’esprit.
Avec Edouard Husson

La Grande-Bretagne sort d’une semaine où toutes les solutions ont été rejetées, que ce soit par des votes dits indicatifs, mercredi dernier (No deal, union douanière, second référendum....)ou, hier, plus solennellement, le troisième vote sur l’accord proposé par Theresa May. Ce matin, sur le continent, nombreux sont ceux qui dodelinent du chef avec un air de commisération envers ces “pauvres Britanniques”; n’ont-ils pas fait preuve d’une totale incapacité à comprendre les enjeux de l’instant? A Bruxelles, on ne sait pas s’il faut se réjouir de ce que, potentiellement, le Brexit puisse, désormais dérailler, ou être accablé du temps qu’il va falloir encore passer à négocier avec les Britanniques, dans tous les cas. Qu’est-ce qui est le pire? Avoir les Britanniques dehors ou les avoir à l’intérieur, à nouveau, après l’échec de deux ans et demi de négociations et, selon toute vraisemblance, un pays ingouvernable?

En fait, il me semble que la plupart des commentateurs font fausse route. Il y a, derrière les apparences, quelques réalités simples que l’on peut identifier, et qui font penser que c’est la Grande-Bretagne, pas l’Union Européenne, qui sortira gagnante de l’actuel bras de fer. Je propose de tirer cinq leçons provisoires du “Non-Brexit”:

1. L’Union Européenne est dans une impasse.
L’Union Européenne a définitivement prouvé sa stérilité et son pouvoir de nuisance. C’est elle qui “ne sait dire que non”. Quand on regardera ces événements avec le recul, c’est à propos de Bruxelles, Paris et Berlin qu’on pourra avoir des mines effarées. Fondamentalement, l’Union Européenne a refusé la négociation. Elle a voulu imposer un diktat, pour reprendre l’expression utilisée en Allemagne, en 1919, lors de la présentation du Traité de Versailles à l’opinion. Comme si, un siècle plus tard, l’Europe continentale confirmait qu’elle a complètement perdu la tradition de la négociation, du compromis politique et de l’équilibre européen. On nourrit encore à Bruxelles, je suppose, l’idée que l’on finira par faire craquer le Grande-Bretagne et qu’on la verra bientôt supplier de rentrer dans le club. Mais il s’agit d’un aveuglement profond. Comment imaginer que l’on puisse, face à la tradition politique britannique de liberté, de contrat et de négociation, agir par la menace, le chantage et la contrainte? Il y a eu des politiques et des hauts fonctionnaires britanniques pour être impressionnés. Mais, en face, le parlementarisme britannique apparaît bien vivant - trop vivant aux yeux de certains.

2. Les gouvernements de l’UE révèlent leur degré d’autoritarisme dans leur degré d’hostilité à la Grande-Bretagne.
Il est frappant de voir que l’attitude face au Brexit, sur le continent, dépend largement du degré d’autoritarisme des gouvernants. Dans les pays où le gouvernement repose sur une base électorale solide, on commence à voir poindre l’envie de trouver une sortie de l’impasse. Au contraire, c’est dans le pays où le gouvernement est le plus impopulaire, la France, que l’on trouve l’attitude gouvernementale la plus intransigeante vis-à-vis de la Grande-Bretagne. En fait, le Brexit sert de révélateur sur les valeurs politiques sous-jacentes. Il faut complètement abandonner l’opposition favorite des experts et des médias entre les populistes et les gens raisonnables ou celle d’Emmanuel Macron entre nationalistes et progressistes. Plus les gouvernements ont tendance à se présenter comme raisonnables, plus ils se sont montrés déraisonnables dans la négociation du Brexit, peu soucieux de trouver un compromis.

.../...


Dernière édition par tonton christobal le Dim 31 Mar 2019, 06:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyDim 31 Mar 2019, 06:48

.../...

3. La faille britannique: un problème de leadership.
Il y a indéniablement un problème de leadership actuellement dans la classe politique britannique. Theresa May est la première responsable de son triple échec devant le Parlement. Elle a très mal négocié, durant deux ans, alors qu’elle avait de bien meilleures cartes que l’Union Européenne. Elle n’a pas le goût que possédaient ses prédécesseurs pour la négociation et la persuasion permanente au sein de son gouvernement et son parti. Elle est victime de son “exercice solitaire du pouvoir”. Qu’elle soit tenace au point de ne pas avoir présenté sa démission au soir du 29 mars et envisage même un quatrième vote, montre bien l’étendue du problème. Il est accru par le fait que personne, au sein du parti conservateur, ne réussisse, apparemment, à s’imposer comme un successeur évident. Non moins frappante est l’incapacité du chef de l’opposition, Jeremy Corbyn, à construire une alternative crédible. Jamais le chef du parti travailliste n’est sorti, au cours de ces longues semaines, avec une alternative crédible. Là est la difficulté britannique, s’il y en a une.

4. La solidité de l’état de droit britannique
.
Cela fait ressortir avec plus d’évidence encore la solidité de l’état de droit britannique. Je viens de passer quelques jours en Grande-Bretagne. J’ai été impressionné par la sérénité profonde qui règne dans le pays. On y débat franchement du nombre réel de manifestants, samedi dernier, à Londres, en faveur du Remain. La marche des Leavers à travers le pays, a donné lieu à de belles manifestations populaires. La gauche a beau expliquer que Nigel Farage est un extrémiste, ses discours sont tout imprégnés de l’amour des institutions britanniques. On ne comprend pas pourquoi les marchés sont aussi calmes si l’on ne voit pas la confiance profonde que l’on continue à avoir, partout, dans la stabilité du système politique britannique. Certains se demandent comment un parlement peut, à ce point, se diviser; il y avait, avant les votes indicatifs de mercredi, dix-sept motions proposées; le Speaker n’en a gardé....que huit; elles ont toutes été rejetées. On ne peut qu’être impressionné par l’indiscipline des députés du Labour ou du parti conservateur qui n’ont pas suivi, hier, ce que demandait leur parti. Cela montre une liberté et une capacité à défendre ses convictions qui présage bien de la suite. Quand bien même certains trouvent la Chambre des Communes trop encline à échapper à un Brexit dur, l’observateur extérieur est frappé par l’esprit de liberté qui y règne, loin de beaucoup de parlements du Continent. Et quand bien même certains, à Bruxelles ou ailleurs, entretiennent l’espoir secret de faire passer la Grande-Bretagne sous des fourches caudines, on voit bien que le vrai drame du Brexit est ailleurs pour l’Union Européenne: en ayant laissé partir la Grande-Bretagne, l’UE se prive d’une culture politique de liberté, essentiellement libérale au sens politique de ce terme.

5. Cette vague populaire qui monte en faveur d’un No Deal.
Tandis que le Parlement britannique n’arrive pas à se décider, une option est en train de monter dans les sondages: le No Deal. Vu l’affaiblissement de Theresa May, la perspective d’une élection générale se précise. Et le grand dilemme, pour les membres de la Chambre des Communes, va être de savoir s’ils se représentent devant leurs électeurs avant ou après le Brexit. Si une élection générale avait lieu avant que le Brexit ait été décidé, le résultat sera dévastateur pour tous les parlementaires qui ont auront tergiversé. J’étais lundi soir à un meeting de la gauche pro-Brexit. Les orateurs se demandaient doctement comment faire parvenir Jeremy Corbyn au pouvoir; et l’un d’entre eux avait même tendance à penser qu’il valait mieux Corbyn sans le Brexit que le Brexit sans Corbyn. Une militante s’est alors levée dans la salle, pour demander la parole et a eu ces mots: “A Labour Brexit? A Tory Brexit? I don’t mind. I just want this bloody Brexit!”. (Un Brexit travailliste? Un Brexit conservateur? Ça m’est égal. Je veux juste ce foutu Brexit !”). C’est elle qui, ce soir-là, a été le plus applaudie. Et tous ceux qui sont allés dans son sens ont mobilisé la salle. Les intervenants avaient l’air, au bout de la séance, dépassés par un profond mouvement d’opinion, que l’on sent monter en Grande-Bretagne: l’idée qu’il faille en finir rapidement est en train de devenir majoritaire. Cela exclut de frapper à nouveau au pont-levis de la forteresse bruxelloise. Les semaines et les mois qui viennent vont être pleins de rebondissements. Mais une grande vague est en train de monter, qui engloutira ceux qui ne l’ont pas vu venir: le peuple britannique va exiger, de plus en plus clairement, que soit respecté le vote de 2016. Et la classe dirigeante britannique a suffisamment d’instinct de conservation pour l’entendre.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1252
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyDim 31 Mar 2019, 07:19

tonton christobal a écrit:
nous  avons des fake busters qui tels les chasseurs de primes tirent à vue... avec des bavures à la clé.

Ce forum est plein de victimes, c’est bien connu

Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 712
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyLun 01 Avr 2019, 11:08

Voici un petit résumé de mon séjour à Londres.
L'UPR a réunir 700 membres (qui se sont déplacés à leurs frais) à Londres dans une salle, pour un meeting de soutient aux Brexiteurs.
J'ai été surpris lors des interventions de nos invités britanniques (parmis lesquels 5 anciens ministres), ce sont les mêmes arguments employés au Royaune Uni contre les Brexiteurs qu'en France contre les Frexiteurs, Gilets Jaunes: vous êtes stupides, racistes, anti-sémites, isolationnistes, vous ne comprenez rien à rien.
Bien évidement, rien dans nos médias sur cet événement, à leurs yeux, il est beaucoup important que Mme Macron ait fait changée la moquette ou la vaisselle à l’Élysée
J'ai participé à la fin d'une manif des Brexiteurs, c'est beaucoup plus calme qu'en France, pas de lacrymogène, de policiers équipés en robocop.
Les manifestants Brexiteurs voyant des Français avec des pancartes Frexit venus les soutenir étaient très surpris et ravis.
Les médias britanniques leurs expliquent qu'ils seront haïs et seuls s'ils quittent l'Union Européenne, certains étaient tellement surpris de nous voir les soutenir qu'ils nous on serrés dans leurs bras.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1252
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyLun 01 Avr 2019, 12:53

Brexit ou pas Brexit le Royaume uni reste un pays amis avec lequel nous avons une amitié ancienne et réelle. Ce qui n’empêche pas de dire que le Brexit est une bêtise de 1er ordre.

Car voter le Brexit pour lutter contre l’immigration, c’est ne pas comprendre grand chose.

Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 712
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyLun 01 Avr 2019, 18:20

Dans lequel temps, l'UPR va mettre en ligne les différentes interventions des personnalités Bretixteurs lors de ce meeting.
Vous pourrez juger par vous même de leurs arguments.
Dès que c'est en ligne je vous mets les liens.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4393
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyLun 01 Avr 2019, 18:50

Vivement le Fraxit de la Franche-Comté. Et le Brexit de la Bresse. Et etc..
Tout argument d'éclatement de l'UE basé sur son hétérogénéité va se trouver confronté à l'hétérogénéité de la France elle-même. Déjà qu'il y a pas mal de Français prêts à donner leur indépendance aux Corses et autres DOM-TOM ... ("ils veulent l'indépendance, qu'on leur donne !" Raymond Barre). Rajouter les campagnes contre les métropoles, il ne va pas rester grand-chose. A moins de chercher à améliorer les institutions plutôt que les détruire.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyLun 01 Avr 2019, 19:30

J'ai la faiblesse de penser que "l'europe" de nos actuels politicards préférerait une Europe régionale facile à diriger à une Europe des nations qui est celle à abattre si tant est qu'elle tente de survivre.

On laisserait les bouzeux jargonner en patois divers, les choses sérieuses se traitant en anglais 'golbish macronien" cher à nos mondialistes...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4393
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyLun 01 Avr 2019, 20:29

8 pays-nations européens ont entre 7 et 12 millions d'habitants.
8 pays-nations européens ont entre 2 et 6 millions d'habitants.
4 pays-nations ont moins de 2 millions, le plus petit (Malte) 400 000.

Au-dessus de 60 millions, il reste Allemagne, France, Italie.
Autour de 40 millions, Espagne et Pologne. Autour de 20 millions, Pays-Bas et Roumanie.

En fait, sans grand pays, il deviendrait impossible de dégager une majorité pour décider. Mais même avec des grands pays supposés moteurs, les petits pays sont maintenant si nombreux (et surreprésentés) que l'inertie est énorme et qu'il ne se passe plus grand-chose, avec les règles actuelles. La montée de partis anti-tout n'arrange rien. L'UE n'est plus l'histoire d'un moteur mais d'un frein. Faute de majorité dans les règles pour décider.
Une UE impuissante, les rêves des politicards comme Marine le Pen sont en voie d'être réalisés. A moins d'un sursaut.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyLun 01 Avr 2019, 21:04

Salamandre a écrit:
8 pays-nations européens ont entre 7 et 12 millions d'habitants.
8 pays-nations européens ont entre 2 et 6 millions d'habitants.
4 pays-nations ont moins de 2 millions, le plus petit (Malte) 400 000.

Au-dessus de 60 millions, il reste Allemagne, France, Italie.
Autour de 40 millions, Espagne et Pologne. Autour de 20 millions, Pays-Bas et Roumanie.

En fait, sans grand pays, il deviendrait impossible de dégager une majorité pour décider. Mais même avec des grands pays supposés moteurs, les petits pays sont maintenant si nombreux (et surreprésentés) que l'inertie est énorme et qu'il ne se passe plus grand-chose, avec les règles actuelles. La montée de partis anti-tout n'arrange rien. L'UE n'est plus l'histoire d'un moteur mais d'un frein. Faute de majorité dans les règles pour décider.
Une UE impuissante, les rêves des politicards comme Marine le Pen sont en voie d'être réalisés. A moins d'un sursaut.

On se demande qui sont les imbéciles qui nous ont fabriqué une Europe élargie ?

Sans doute un manque de clairvoyance des électeurs que l'on a oublié de consulter...
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 712
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyLun 01 Avr 2019, 21:15

tonton christobal a écrit:


On se demande qui sont les imbéciles qui nous ont fabriqué une Europe élargie ?

Sans doute un manque de clairvoyance des électeurs que l'on a oublié de consulter...

Et tout ça pour faire plaisir aux ricains qui veulent "faire chier" les Russes.
Donc, la pensée géopolitique de l'UE = zéro
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4393
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyLun 01 Avr 2019, 21:17

tonton christobal a écrit:
On se demande qui sont les imbéciles qui nous ont fabriqué une Europe élargie ?

Les Anglais, les british, ont beaucoup  poussé à l'élargissement de l'Europe. Et maintenant ils se tirent et nous laissent le résultat...
Les Allemands avaient un intérêt à élargir du côté de leurs frontières est.
Les dindons de la farce est une expression française.

Comment aider à stabiliser les jeunes démocraties à l'est sans nuire à nos intérêts ? Visiblement la réponse apportée ne remplit pas l'objectif. La France parlait d'approfondissement avant élargissement, mais le concept n'a pas dépassé le stade du slogan.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyLun 01 Avr 2019, 21:37

Conclusion : on conserve les mêmes et on ne change rien... il n'y a que les fachos, réacs, populistes pour imaginer que l'on pourrait revoir le mode de fonctionnement de l'usine à gaz.

C'est merveilleux, les adorateurs béats de l'Europe commencent à bien vouloir constater un début de problème mais ceux qui pensent qu'une remise en question du dossier est nécessaire sont les adversaires à combattre...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4393
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMar 02 Avr 2019, 06:31

tonton christobal a écrit:
Conclusion : on conserve les mêmes et on ne change rien... il n'y a que les fachos, réacs, populistes pour imaginer que l'on pourrait revoir le mode de fonctionnement de l'usine à gaz.

C'est merveilleux, les adorateurs béats de l'Europe commencent à bien vouloir constater un début de problème mais ceux qui pensent qu'une remise en question du dossier est nécessaire sont les adversaires à combattre...

Faut sortir des vagues mises en cause et à contresens.
Europe intergouvernementale (décisions prises entre gouvernements avec droits de veto pour tout le monde) ou parlementaire (un Parlement européen représentatif et décisions à la majorité, "qualifiée" ou renforcée si nécessaire) : on ne peut pas confondre. Sur les sujets majeurs, l'UE est et a été intergouvernementale. C'est autobloquant, sauf à aller de crise en crise. C'est ce que veulent les souverainistes.


Mais ... le Parlement n'est pas toujours la solution :
Citation :
Brexit: nouveau rejet en bloc des solutions alternatives au plan de Theresa May
(01/04/2019)
Si pas de solution ? La dissolution !


Dernière édition par Salamandre le Mar 02 Avr 2019, 07:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMar 02 Avr 2019, 07:07

Je ne suis pas dans les vagues mises en cause et encore moins dans les contresens mais dans la définition précise des incohérences.

Nous avons une europe qui fonctionne mal c'est un fait.
Les solutions :
plus d"europe sans rien changer c'est ce que l'on nous vend
l'éclatement de l'europe c'est ce qui commence à arriver
un réaménagement du système

Il semble que l'idée de remettre à plat le dossier gagne les esprits... que fait on au lieu de se mettre au travail on brame contre ceux qui les premiers ont tiré la sonnette d'alarme : ce sont des populistes (nouvelle insulte à la mode)

Pour le reste on a le droit de torturer l'arrière train des mouches et de triturer les faits pour rendre les stupidités institutionnelles acceptables mais un jour ou l'autre il faudra agir avant que les électeurs bloquent la machine.

Maintenant que la situation soit inextricable doit on s'en étonner puisque le but des fondateurs de l'usine à gaz était par des règles successives de rendre tout retour en arrière impossible.

Dans un engrange à cliquet tel qu'il est défini par monnet la marche arrière est impossible résultat si on "force" on casse la machine... si le cliquet ne lache pas ce sont les axes qui se brisent.

Tout est de la faute des souverainistes qui ne sont pas au pouvoir dans les différents états et encore moins dans les institutions européennes... bravo pour la cohérence du raisonnement !
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 712
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMar 02 Avr 2019, 07:58

Chaque peuple souhaite une Europe à sa mode.
Les Britanniques, les Néerlandais, souhaitent une Europe du commerce libre (ce sont des commerçant dans l’âme).
Les pays de l'est comme la Pologne, les pays Baltes, souhaitent une Europe qui les protègent de leur encombrant voisin Russe.
Les Français souhaitent une Europe de l'égalité des droits.
Les Allemands souhaitent une Europe avec un comportement de rigueur, discipline, efficacité.
etc.....
Il faut des projets coopération industrielle concrets autour desquels s'agglomèrent les pays volontaires et intéressés (même s'ils ne sont pas européens) exemple: Airbus, Ariane Espace, le Concorde, GPS Galiléo.
En gros du concret, et pas des trucs flous et fumeux tel l’approfondissement de la démocratie dans les pays de l'est (traduit en français cela veut dire, à que je t'explique toi petit pays de l'est, comment il faut faire).


Dernière édition par coufsur le Mar 02 Avr 2019, 10:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMar 02 Avr 2019, 08:27

En matière de concret nous avons les tronches molles européennes qui apprennent à la fermière normande comment faire son fromage... et veulent lui interdire de procéder comme elle en a l'habitude
Dans un autre ordre d'idées  les juristes sortis d'autre part en totale déconnexion avec la réalité qui interdisent la fouille des détenus après les visites tout comme le contrôle des visiteuses... régulièrement les clampins dégustent y compris parfois physiquement les bienfaits de ces oukases stupides.

Ces deux exemples très différents sont emblématiques de ce qui touche les manants et rendent l'autoritarisme européen insupportable.

J'ai une liste abondante de ces "curiosités" que des inconséquents nous imposent avec à la clé nombre de déboires qui défient le bon sens.

Ajoutons pour faire bonne mesure les leçons de morale permanente et le verrouillage du politiquement convenable qui interdit toute idée non labellisée.

Et bien ça suffit !

La derniére pour la route étant le clip macronien proclamant que " on n'a pas le choix"... et bien j'ai l'intention de choisir...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4393
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMar 02 Avr 2019, 10:25

Dans le domaine agroalimentaire, les productions traditionnelles sont concurrencées par des imitations plus ou moins bien imitées, au-delà de la forme de la boite.
Les protections (indication géographique ou autre) du consommateur et du producteur ont une utilité, mais supposent des normes.
Les directives européennes ne sont pas appliquées directement, mais suivies d'une transposition en droit français. Les gnomes de Bruxelles ne font pas tout. Et les français compliquent, dit-on.

Pour que ces normes soient intelligentes et non buraucratiques, la recette des normes restent à perfectionner. Mais l'implication des responsables (politiques, administratifs) français est un ingrédient essentiel.
Plus facile de dire la faute à l'Europe, c'est vrai.
Un jour lointain, dinant avec plusieurs anciens élèves d'Agro Paris, grande école dans son domaine, j'avais été frappé de constater que presque tou(te)s travaillaient dans des ministères ... Comme quoi on peut vivre de l'agriculture.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMar 02 Avr 2019, 11:15

Pour les armes, la came et les téléphones dans les prisons la norme européenne suffit à elle même...

Maintenant si une ministresse franchouillarde y met du sien on ne refuse pas un coup de main.

Pour le reste il faut bien caser les diplomés nationaux... où les mettre ?

Pas dans le privé, c'est plein de chomistes et les boites sont délocalisées à l'étranger  donc on leur fait place dans l'administration.

Itou pour les énarques que l'on produit à la chaine... on en flanque partout ! Mais surtout on ne change rien sinon gare aux populistes !
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 712
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMar 02 Avr 2019, 17:44

A propos des atermoiements des Britanniques pour le Bretix.
Voilà ce que j'ai entendu ce week-end à Londres.
Pour les pro-Bretix, après le référendum, il n'y avait pas de questions à ce poser, le Bretix allait être mis en place par leur hommes politiques, ils faisaient confiance dans leur vieille démocratie, point.
Nous, on nous a fait le coup du référendum sur la constitution européenne en 2005, puis 2 ans plupart avec le traité de Lisbonne on « se l'est fait m.... ».
Eux ne pensaient pas que cela puisse leur arriver c-a-d un référendum puis 2 années pendant lesquelles l'oligarchie fait le dos rond, puis au finale trouve une solution pour ne pas respecter le vote populaire.
Que le Bretix se fasse ou pas, les Britannique resteront traumatisés par cette période de leur histoire car ils n'ont plus confiance dans leur vieille démocratie dont ils étaient si fiers.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMar 02 Avr 2019, 19:59

Tout ce qui se passe ou s'est passé contribue à accentuer le déficit de confiance des électeurs dans les gens qui ont le pouvoir...

L'évaluation des dommages et des conséquences  découlant de ces faits restent à évaluer.

Une premiére tendance pourrait se faire sentir lors des prochaines élections...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4393
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMar 02 Avr 2019, 20:06

Lors du référendum au Royaume-Uni, le "oui" à l'Europe l'a emporté par 67% des voix (participation 64%). Mais ça, c'était en 1975. Peu après avoir adhéré, déjà un référendum.
Lors du référendum de 2016 au Royaume-Uni, le "non" l'a emporté par 52%. On va les laisser sortir, et rendez-vous en 2055.

Parce que en plus du contingent de voyous qui squatte trop de places au Parlement britannique, d'huitres molles au pouvoir en UE prêtes à laisser encore plus de temps au temps, il y a au moins un chef d’État qui trouve que ça commence à bien faire et le dit. Il faut un décideur de temps à autre pour trancher le nœud gordien.
Prolonger indéfiniment la pré-sortie, c'est une prime inespérée aux anti-Europe, c'est pire et c'est reculer pour sauter. Gadin assuré. Donc, ils sortent, le 12 avril, on verra bien la casse mais sans le déshonneur. C'est juste un pari ...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMar 02 Avr 2019, 20:55

Salamandre a écrit:
Lors du référendum au Royaume-Uni, le "oui" à l'Europe l'a emporté par 67% des voix (participation 64%). Mais ça, c'était en 1975. Peu après avoir adhéré, déjà un référendum.
Lors du référendum de 2016 au Royaume-Uni, le "non" l'a emporté par 52%. On va les laisser sortir, et rendez-vous en 2055.

Parce que en plus du contingent de voyous qui squatte trop de places au Parlement britannique, d'huitres molles au pouvoir en UE prêtes à laisser encore plus de temps au temps, il y a au moins un chef d’État qui trouve que ça commence à bien faire et le dit. Il faut un décideur de temps à autre pour trancher le nœud gordien.
Prolonger indéfiniment la pré-sortie, c'est une prime inespérée aux anti-Europe, c'est pire et c'est reculer pour sauter. Gadin assuré. Donc, ils sortent, le 12 avril, on verra bien la casse mais sans le déshonneur. C'est juste un pari ...

Conclusion : on continue avec les mêmes et on fait un voyage groupé à Lourdes en espérant qu'au retour nos z'élites touchées par la grace divine deviennent cohérentes.

Le super chef qui va trancher est ce celui qui depuis des mois est embourbé tous les samedis ?
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 712
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMer 03 Avr 2019, 15:35

Voici une vidéo débat à Science PO dont le thème était "comprendre Macron".
Les deux invités étaient, Emmanuel Todd et Marcel Gauchet.

https://www.youtube.com/watch?v=Kw7i5rGOMAQ

Vidéo non recommandée aux Macronistes et Eurobéats ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1252
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMer 03 Avr 2019, 19:06

Le parlement britanique est largement dominé par les pro Brexit.

Quand on voit comment ça se passe et l’incapacité des pro Brexit a prendre une décision je me dit que je suis du bon côté: ils ne savent que dire non et la plupart du temps ils ne savent pas pourquoi!

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMer 03 Avr 2019, 19:13

Lorsque la première ministresse en charge de mettre en place le brexit est contre doit on s'étonner que ça ne se passe pas bien d'autant que l'europe fait tout pour compliquer l'affaire.

Alors que l'on a expliqué que le brexit avait été voté par des imbéciles mal informés, poltiquement incultes voire intoxiqués... j'apprends maintenant que les "z'élites politiques" seraient pro brexit...

Aux USA on dirait red neck à savoir les débiles qui votent trump... avec le donald là aussi il y a un os.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1252
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMer 03 Avr 2019, 19:24

Le parlement britanique est pro Brexit mais visiblement pas à la hauteur du challenge

Si le parlement britanique avait le courage de ces opinions il aurait renvoyé Mde May

Mais courage ne rime pas avec Brexit pour les MP
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMer 03 Avr 2019, 19:34

thierry a écrit:
Le parlement britanique est pro Brexit mais visiblement pas à la hauteur du challenge

Si le parlement britanique avait le courage de ces opinions il aurait renvoyé Mde May

Mais courage ne rime pas avec Brexit pour les MP

Ok vous avez raison, les électeurs britons sont des sots, les parlentaires british sont des cons..

Vous devriez postuler au trône pour mettre tout ce monde au pas...

Bon courage... aux anglais pour vous supporter.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1252
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMer 03 Avr 2019, 20:22

Ça énerve la contraction!!

restez calme, prenez vos gouttes, ça ira mieux après.







Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4393
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMer 03 Avr 2019, 20:37

Dans le divorce, le Royaume-Uni défend ses intérêts, les pays européens font pareil et ce ne sont pas les mêmes. Point. Pas besoin de procès d'intention tordue pour tout expliquer.
T. May a vaillamment essayé d'appliquer le Brexit. Mais elle n'a pas de majorité, d'autant qu'elle a "oublié" d'en débattre au préalable avec le Parlement. M. Barnier, lui, a mis dans la boucle tous les dirigeants européens, ça aide pour rester homogène.
De plus, les parlementaires britanniques jouent au billard à cinq bandes plutôt que répondre aux questions posées : brexiters durs et pro-européens votent ensemble contre des solutions moyennes. Mais une chose réunit les conservateurs : ils ne veulent surtout pas d'élection parlementaire, sachant que ce serait un carnage
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMer 03 Avr 2019, 20:46

thierry a écrit:
Ça énerve la contraction!!

restez calme, prenez vos gouttes, ça ira mieux après.








La contradiction cohérente est acceptable et peut être intéressante mais avec vous ce n'est pas la cas

J'ai d'ailleurs à de multiples reprises signalé que je ne voyais aucun intérêt à un échange avec vous.

Pour les gouttes venez me les administrer à domicile...


Dernière édition par tonton christobal le Mer 03 Avr 2019, 20:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMer 03 Avr 2019, 20:48

Salamandre a écrit:
Dans le divorce, le Royaume-Uni défend ses intérêts, les pays européens font pareil et ce ne sont pas les mêmes. Point. Pas besoin de procès d'intention tordue pour tout expliquer.
T. May a vaillamment essayé d'appliquer le Brexit. Mais elle n'a pas de majorité, d'autant qu'elle a "oublié" d'en débattre au préalable avec le Parlement. M. Barnier, lui, a mis dans la boucle tous les dirigeants européens, ça aide pour rester homogène.
De plus, les parlementaires britanniques jouent au billard à cinq bandes plutôt que répondre aux questions posées : brexiters durs et pro-européens votent ensemble contre des solutions moyennes. Mais une chose réunit les conservateurs : ils ne veulent surtout pas d'élection parlementaire, sachant que ce serait un carnage

Et au bout de compte l'affaire se complique plus que prévu et surtout elle risque de plomber les élections prochaines...
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1252
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMer 03 Avr 2019, 20:56

Oui Les pro Brexit voient leurs arguments s’envoler

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMer 03 Avr 2019, 21:01

Les tenants du brexit sont si peu importants que les pro europe n'arrivent pas à inverser la situation...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyMer 03 Avr 2019, 22:10

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Kak_br10


il faut savoir poser la bonne question !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyJeu 04 Avr 2019, 05:22

«Brexit: le général de Gaulle avait raison». La chronique de Patrick Devedjian
Patrick Devedjian Patrick Devedjian 06 février 2019 à 12h45

« Le général de Gaulle s’oppose à la seconde demande d’adhésion, en 1967, avec des propos qui ont une étrange résonance aujourd’hui :

“L’Angleterre a dans tout son travail des habitudes et des traditions très marquées, très originales. Bref la nature, la structure propres à l’Angleterre diffèrent profondément de celle des continentaux »


Au début de ce fil j'ai affirmé que dealer avec les Anglais ne serait pas aisé... ça se vérifie.

et lorsqu'ils seront out donc totalement libres de leurs actions... on comprendra mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4393
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyJeu 04 Avr 2019, 07:31

Il y a et a eu dans les services de la Commission européenne un tas de britanniques. Mais qui va payer leurs salaires et retraites ? Pour les retraites, c'est dans la somme du deal ... et sans deal ?
On dit que les demandes de naturalisation affluent en Europe, de Dublin à Bruxelles.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyJeu 04 Avr 2019, 08:18

Je ne croyais pas les Français aussi soucieux du devenir et du bien être des Anglais...

Pour le reste les européens installés en Grande Bretagne bénéficient d'un statut spécial et naturalisations pour naturalisations sa majesté aura quelques milliers de sujets supplémentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4393
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyJeu 04 Avr 2019, 18:18

Ces pauvres anglais ne peuvent faire plier les Européens. Alors imaginez avec Trump, Poutine, la Chine, Google, Facebook, ...

« “Y en a marre” qu’on dise tout et n’importe quoi sur l’Europe »
Alain Frachon, éditorialiste
On dit souvent les manquements de l’UE, moins ce qu’elle accomplit, comme avec les GAFA.

Chronique. Fin mars, Xavier Bertrand, le président du conseil régional des Hauts-de-France a, comme on dit élégamment aujourd’hui, « pété un câble » – l’expression signifiant que cet homme, que l’on imaginait de tempérament placide, est sorti de ses gonds. « Y en marre » des campagnes de désinformation et autres « fake news » contre l’Union européenne (UE), a lancé l’ancien ministre. Il a raison.
Bertrand visait un gros bobard récemment avancé par la patronne du Rassemblement national (RN, ex-FN). Objectif de Marine Le Pen : disqualifier un important projet d’infrastructure en partie financé sur fonds européens – le canal Seine Nord Europe. Contrairement à ce qu’affirme Mme Le Pen, le lancement du chantier n’occupera pas 60 % de travailleurs déplacés, venant d’autres Etats membres de l’UE, mais des gens du nord de la France. Peu importe pour le RN, fidèle à ligne europhobe du FN : l’essentiel n’est pas l’emploi en France. L’important est de taper sur l’UE à la veille des élections européennes.
« Y en a marre », en effet, qu’on dise tout et n’importe quoi sur l’Europe. L’UE est souvent paralysée. Elle est dans certains domaines sous tutelle allemande. Elle est déstabilisée par le Brexit, même si aucun des 27 n’a envie de suivre. Elle décide laborieusement, trop souvent condamnée à l’unanimité. Elle manque de souffle, politique et culturel, et sûrement, de bien d’autres choses encore. On sait tout cela. Mais on dit trop rarement le reste. Ce qu’elle accomplit. A titre d’exemple, prenons le mois de mars.

Les GAFA ont perdu
La semaine dernière, le Parlement européen a adopté le projet de directive sur les droits d’auteur à l’ère numérique. En dépit d’une intense campagne de pression, les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) ont perdu. Au sein de l’UE, les plates-formes numériques devront respecter le droit de propriété des artistes, écrivains et autres journalistes. Fin de la loi de la jungle, pénalités à la clé. Une semaine plus tôt, le 20 mars, l’UE avait une nouvelle fois sanctionné Google – une amende de 1,49 milliard € – pour abus de position dominante.
Le projet d’une taxe sur le chiffre d’affaires des GAFA, pour contourner le fait que les géants de la technologie numérique délocalisent leurs bénéfices, a des ratés. Mais l’idée fait son chemin, portée par cette réalité : le plus souvent en situation quasi monopolistique, les GAFA règnent sur nos vies. Ces hyper-entreprises, américaines et demain chinoises, sont les puissances de ce siècle.
Seule une entité représentant un marché de 500 millions de personnes peut oser les défier et les réglementer. C’est une bataille pour civiliser la globalisation.

Mentionnons, en passant, que ladite UE a gagné, toujours en mars, un procès devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Il s’agissait de défendre Airbus, qui accusait les Etats-Unis de subventions déguisées à Boeing. Où l’on retrouve la défense de l’emploi – un détail pour les europhobes. Plus important encore, et notamment grâce aux efforts d’Emmanuel Macron, l’UE s’efforce de présenter un front uni dans ses relations avec la Chine. Cela sera difficile, les Européens sont divisés. Mais la Commission vient de proposer aux 27 une ligne de conduite à l’adresse de Pékin : fin d’une certaine naïveté, début d’une exigence de réciprocité, pour reprendre les termes de Paris. Cette Europe-là n’entend pas sortir de l’histoire.
Quel est l’enjeu de fond ? Rien moins que d’exister encore dans le monde qui s’annonce – une table de poker où la blinde, le droit d’entrée, celui de dire son mot, se mesure au poids de votre PIB (produit intérieur brut). Dans La Dégringolade européenne et comment l’éviter (Editions Marie B, 300 pages, 22 €), le Britannique Giles Merritt, ex-journaliste du Financial Times et fondateur de l’influente association Friends of Europe, dresse la liste des monopoles que les Européens ont perdus au fil de l’histoire : celui de la richesse et des classes moyennes les plus nombreuses ; celui du pouvoir politique et militaire (partagé avec les Etats-Unis) ; celui de dire la norme (juridique, politique, artistique) ; celui de l’inventivité technologique.

../..


Dernière édition par Salamandre le Jeu 04 Avr 2019, 18:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4393
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyJeu 04 Avr 2019, 18:19

../..
L’inquiétude d’une partie de l’opinion occidentale
Ce phénomène qu’on appelle la globalisation, trop souvent défini comme le seul triomphe du néolibéralisme, est d’abord cela : l’émergence de nouveaux pôles de puissance – Chine, Inde, Brésil et autres. Tel est le nouveau monde. Pour nombre d’Occidentaux, l’effort d’adaptation, en général injustement réparti, est difficile et génère ces pathologies qui font notre actualité : trumpisme, populisme, Brexit et « gilets jaunes ». « Nous nous sentons au bord d’un monde inédit, imminent et indéchiffrable », confie l’historienne Mona Ozouf dans le premier numéro de la revue Zadig.
Dans un essai empreint de nostalgie – Voyage au centre du système (Grasset, 192 pages, 17 €), Alain Minc, essayiste et conseiller des puissants, décrit le monde du pouvoir qu’il a connu et qui s’en va. Il évoque l’inquiétude qui étreint une partie de l’opinion occidentale, ce « sentiment de déclassement culturel et identitaire provoqué par le train de la mondialisation et des mutations technologiques lancé à pleine vitesse ».
Pour avoir son mot à dire sur le parcours et le contenu de ce train, mieux vaut ne pas être seul. Il faut peser. Et si l’on croit qu’il y a une manière d’être européenne qui porte en elle quelque chose d’essentiel, alors l’UE, aussi ingrate puisse-t-elle être, n’est pas un choix. Elle s’impose.
https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/04/04/y-en-a-marre-qu-on-dise-tout-et-n-importe-quoi-sur-l-europe_5445453_3232.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyVen 05 Avr 2019, 06:00

Au bout du compte de brillants succès en merveilleuses initiatives on en arrive à un gigantesque dégoût pour les organisateurs de ce paradis international...
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 712
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyVen 05 Avr 2019, 07:32

coufsur a écrit:
Dans lequel temps, l'UPR va mettre en ligne les différentes interventions des personnalités Bretixteurs lors de ce meeting.
Vous pourrez juger par vous même de leurs arguments.
Dès que c'est en ligne je vous mets les liens.

https://www.upr.fr/uprtv
Cliquer sur la video "29 Mars 2019 LA FRANCE LIBRE ....."

les interventions en anglais sont traduites en français.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1252
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyVen 05 Avr 2019, 20:47

C’est tellement bien le Brexit que Mde May demande un report au 30 juin:

‘La Première ministre britannique, Theresa May, a demandé ce vendredi à Donald Tusk, le président du Conseil européen, un report de la date du Brexit, au 30 juin 2019. Theresa May a par ailleurs informé Donald Tusk que le Royaume-Uni va prendre ses dispositions pour organiser des élections européennes’

Si les pro Brexit du parlement britanique ont du courage ils vont bien sûr renverser Mde May.



Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18760
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 EmptyVen 05 Avr 2019, 20:52

Lorsque l'on n'est pas majoritaire au parlement on ne peut pas renverser le gouvernement... enfin c'est ce qui est généralement admis par les spécialistes du droit constitutionnel...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le clash du Brexit n'aura pas lieu
Revenir en haut 
Page 8 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: