Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120),
la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Le clash du Brexit n'aura pas lieu

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
Salamandre

Salamandre

Messages : 4281
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 11 Empty
MessageSujet: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 11 EmptyMar 25 Sep 2018, 05:57

Rappel du premier message :

Comme a dit Michel Barnier, les Britanniques veulent la solution norvégienne avec les contraintes canadiennes, ils veulent faire leur marché dans l’union mais se dispenser des disciplines qui vont avec, bref ils veulent faire leur choix dans le catalogue des libertés et des règlements qui organisent le marché unique et l’union douanière. Au détriment des 27.
Il n’y aura donc pas d’adoption d’une solution existante, ni solution norvégienne car trop intégrationniste aux yeux des brexiters durs, ni solution canadienne car il y a un acquis que le Royaume-Uni ne veut pas perdre.

Un pari :
Le Brexit aura lieu formellement à la date prévue. On se contentera d’une déclaration de principes suffisamment vague pour ne mobiliser personne. Car l’accord final est hors de portée dans les délais. On va vers un « accord » qui renverra à plus tard la solution des problèmes qui fâchent : il n’y aura ni accord sur le plan (Chequers) de T. May, ni plan B, ni sortie sans accord.
On s’oriente ensuite vers le scénario d’une transition sans fin, d’abord avec l’accord sur la transition de 18 mois, renouvelable autant que nécessaire.
La Turquie négocie son entrée depuis les années 60, le Royaume-Uni négociera sa sortie jusqu’à …. une date indéfinie.  

Inspiré de :
https://www.telos-eu.com/fr/brexit-sauver-les-britanniques-deux-memes.html
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
tonton christobal



Messages : 18539
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 11 EmptyVen 03 Mai 2019, 17:54

Avec les pointure de notre équipe gouvernementale on a bien le droit de se moquer des britons...
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1213
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 11 EmptyVen 03 Mai 2019, 19:31

Surtout on voit bien que l’es Brexiteurs français n’ont pas le monopole de la Fake news

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18539
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 11 EmptyVen 03 Mai 2019, 19:41

Et gna et gna et on touille pour chercher un incident....
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4281
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 11 EmptyMer 15 Mai 2019, 09:40

Épisode (et annonces) en cours,

Theresa May présentera un projet de Brexit début juin
Le Figaro avec AFP. Publié le 14/05/2019

Le gouvernement britannique a annoncé mardi soir, à l'issue d'une réunion avec le chef de l'opposition travailliste Jeremy Corbyn, la présentation au Parlement «la semaine du 3 juin» d'un projet de loi sur l'accord de Brexit.
«Nous allons présenter le projet de loi sur l'accord de sortie au cours de la semaine du 3 juin», a indiqué un communiqué du gouvernement, affirmant que les discussions avec le Labour avaient été «utiles et constructives».

«Il est impératif de le faire» à cette date, afin que le Royaume-Uni puisse quitter l'Union européenne «avant la pause parlementaire de l'été», en juillet, a estimé le gouvernement.
Ce dernier espère ainsi éviter que des députés britanniques élus lors des européennes, qui auront lieu le 23 mai au pays du Brexit, ne siègent au Parlement européen nouvellement constitué, dont la première session plénière est prévue le 2 juillet.

Mais si «le Parlement (britannique) n'a pas adopté un accord de sortie, approuvé par la reine, d'ici le 30 juin», les députés «siègeront», près de trois ans après le référendum qui a décidé de la sortie du Royaume-Uni de l'UE, a pointé plus tôt dans la journée un porte-parole de la Première ministre.

L'accord de sortie conclu par Theresa May avec Bruxelles en novembre a déjà été rejeté trois fois par les députés britanniques, contraignant Londres à demander deux fois à Bruxelles un report du Brexit, initialement prévu le 29 mars et désormais fixé au 31 octobre au plus tard.
Face à cette impasse, le gouvernement et l'opposition travailliste ont entamé début avril des pourparlers pour trouver un compromis sur la future relation entre leur pays et l'UE.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/theresa-may-presentera-un-projet-de-brexit-debut-juin-20190514
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4281
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 11 EmptyVen 17 Mai 2019, 14:05

Souvent Lady May varie. En fait dès aujourd'hui, T. May et J. Corbyn, gouvernement conservateur et opposition travailliste, sont d'accord ... pour dire qu'il n'y aura pas d'accord entre eux. Fin des négociations.
Et T. May parait décidée à quitter Downing Street (démissionner) en juin, selon le Guardian et le Monde. Enfin, elle le déclare ...
La suite est dans un épais brouillard, d'ici le 31 octobre (date limite prévue à ce jour pour un deal).
https://www.lemonde.fr/international/article/2019/05/17/brexit-le-parti-travailliste-annonce-la-rupture-des-negociations-avec-le-gouvernement_5463417_3210.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18539
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 11 EmptyAujourd'hui à 12:10

Farage et le Brexit Party

JOSLAIN EVELYNE
POSTÉ LE 14 MAI , 2019, 10:11

Les Anglais vont devoir voter le 23 mai à des élections européennes qui n’auraient jamais dû avoir lieu. Coût de la farce: 109 millions de Livres.

Il est vrai que, depuis 1973, les Anglais ont déjà donné 209 milliards de Livres à l’Union et que May se fait fort d’en perdre 39 de plus en échange d’un simulacre de Brexit.

Aussi faut-il s’attendre à des abstentions nombreuses et, plus encore, à un vote protestataire massif.
Cela s’explique par la déloyauté des deux grands partis, mais aussi par l’incompétence abyssale de Theresa May, qui s’étend bien au-delà des questions européennes et du Brexit, comme on le voit dans son incapacité à cerner la Chine et l’Iran.

Face aux Conservateurs et au Brexit Party, il y a toute la gauche: au 12 mai, les Travaillistes sont évalués à 21% d’intentions de vote, les Libéraux-Démocrates 12%, les Verts 8%, UKIP 4% et le parti anti-Anglais CUK 3% (Change UK ou Changer le Royaume-Uni).

Resurgit donc l’homme politique le plus talentueux d’Europe, Nigel Farage, Monsieur Brexit en personne, jusqu’ici toujours soigneusement écarté des négociations et traité par les «élites» comme un paria.
Or le «populiste Farage» est un vrai conservateur et n’est en rien infréquentable, bien au contraire.
Ces jours-ci, c’est même lui qui apparaît comme le leader le plus crédible pour une relève.
Les derniers sondages donnent 34% d’intention de vote pour le tout nouveau Brexit Party que Farage dirige et seulement 11 % pour le Party conservateur!

L’hémorragie ne concerne pas seulement les électeurs: deux grands noms du conservatisme, Annunziata Rees-Mogg et Ann Widdecombe, se présentent sous l’étiquette du Brexit Party.
Les Conservateurs, qui ont déjà perdu 1300 sièges aux élections locales du 2 mai, ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes. Ils découvrent avec stupeur le prix de leur trahison.
En vérité, pourquoi rester fidèle à un parti qui vous trahit et fait passer ses privilèges catégoriels avant le bien du pays et la volonté populaire? Et pourquoi ce parti, qui a pu remercier cavalièrement la grande Thatcher, se trouve-t-il à présent toutes les mauvaises excuses pour ne pas chasser le pire Premier ministre que le royaume ait connu?

On n’oublie pas que plusieurs chefs conservateurs sont restés intègres mais ils subissent néanmoins ces conséquences et on doute qu’ils soient capables, à eux seuls, de faire le ménage qui s’imposerait.
Farage a la pugnacité nécessaire pour guider le pays dans cette passe difficile.

Le ministre du Commerce international, Liam Fox, s’est exprimé à ce sujet: «Il y a un monde hors de l’UE et il y aura un temps après le Brexit. Nous nous adapterons et survivrons car nous avons le talent et l’expérience pour cela.»

L’excellent Mike Pompeo, le ministre des Affaires étrangères de Trump, de passage à Londres, a surenchéri dans l’optimisme en rappelant que les États-Unis tiennent à la «relation spéciale» et sont fin prêts pour signer un traité commercial très avantageux pour la Grande-Bretagne dès que celle-ci sera sortie de l’Union douanière, ainsi du reste que des dizaines d’autres pays.
Farage voit deux objectifs. À court terme, il explique que, si les résultats confirment les sondages, «il sera en mesure d’exiger à participer aux négociations de sortie de l’Union dans la dernière longueur avant le 31 octobre et donc de ramener sur la table la position de défaut légale: la sortie sans accord qui aurait dû se produire le 29mars». À plus long terme, il parle d’un «réalignement de la politique britannique» et de l’entrée au Parlement du nouveau Brexit Party. Entrée qui pourrait se produire dès le 6 juin lors de l’élection partielle de Petersborough et se confirmer à la prochaine élection générale.
Il n’y a qu’en Grande-Bretagne qu’il existe de véritables eurosceptiques. Comme on le voit avec les mouvements dits «populistes» d’Europe continentale, malgré leurs qualités respectives, leur opposition n’est pas sérieuse car tous finissent, une fois arrivés au pouvoir, par rentrer dans le rang et s’accommoder de cette Union qui est parfaitement illégitime. Le RN a même jeté l’éponge avant les élections. On parle de la «réformer», comme si cela était possible avec le personnel politique en place.
Et ce qui différencie complètement les Brexiteurs des eurosceptiques français, c’est que tous comprennent qu’il n’y a pas de sécurité européenne sans l’OTAN. Il n’existe donc, hélas, pas de «French Farage».

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le clash du Brexit n'aura pas lieu
Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
 Sujets similaires
-
» Police/gendarmerie : la guerre des matraques aura bien lieu !
» Cherche lieu pour mariage
» Lieu d'accueil enfants-parents aux Avenières : qui veut participer ?
» cherche lieu pour accueillir des réunions de travail sur Lyon et environs
» le lieu des petits de st-michel..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: