Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.
Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Nike : Promotions Sur Les Chaussures, ...
Voir le deal

 

 Le clash du Brexit n'aura pas lieu

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant
AuteurMessage
Salamandre

Salamandre

Messages : 4947
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMar 25 Sep 2018, 05:57

Rappel du premier message :

Comme a dit Michel Barnier, les Britanniques veulent la solution norvégienne avec les contraintes canadiennes, ils veulent faire leur marché dans l’union mais se dispenser des disciplines qui vont avec, bref ils veulent faire leur choix dans le catalogue des libertés et des règlements qui organisent le marché unique et l’union douanière. Au détriment des 27.
Il n’y aura donc pas d’adoption d’une solution existante, ni solution norvégienne car trop intégrationniste aux yeux des brexiters durs, ni solution canadienne car il y a un acquis que le Royaume-Uni ne veut pas perdre.

Un pari :
Le Brexit aura lieu formellement à la date prévue. On se contentera d’une déclaration de principes suffisamment vague pour ne mobiliser personne. Car l’accord final est hors de portée dans les délais. On va vers un « accord » qui renverra à plus tard la solution des problèmes qui fâchent : il n’y aura ni accord sur le plan (Chequers) de T. May, ni plan B, ni sortie sans accord.
On s’oriente ensuite vers le scénario d’une transition sans fin, d’abord avec l’accord sur la transition de 18 mois, renouvelable autant que nécessaire.
La Turquie négocie son entrée depuis les années 60, le Royaume-Uni négociera sa sortie jusqu’à …. une date indéfinie.  

Inspiré de :
https://www.telos-eu.com/fr/brexit-sauver-les-britanniques-deux-memes.html
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
coufsur



Messages : 901
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyLun 13 Jan 2020, 13:36

Pas grand chose à rajouter à part que tous ces principes de souveraineté et de démocratie nuisent "à la fluidité des affaires". Laughing
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 901
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMer 15 Jan 2020, 11:29

Encore une déception pour les EuroFanatiques.
N'avaient-ils pas annoncés des pires catastrophes aux Royaume-Uni suite au Bretix.
Airbus faisait aussi parti de cette propagande et pafff, Airbus promet son expansion au Royaume-Uni après de Bretix 😄
https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-01-08/airbus-chief-faury-pledges-expansion-in-the-u-k-after-brexit?fbclid=IwAR31PfXzZq-tbRFAKsxoa5LmZsMzqXrFOuas7XwiGiDRNl_B2TbcvKBdIXo
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4947
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptySam 18 Jan 2020, 15:03

Le Brexit est une telle réussite depuis trois ans qu'en Europe, aucun pays ne se déclare tenté d'imiter le Royaume-Uni, et en France, même la le Pen s'est convertie à rester dans l'UE et dans l'euro. Allez comprendre ...
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 901
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptySam 18 Jan 2020, 18:06

Salamandre a écrit:
Le Brexit est une telle réussite depuis trois ans qu'en Europe,
Si ce long feuilleton à rebondissement a duré si longtemps, c'est bien pour dissuader, éviter toute idée de session d'autres peuples.

Salamandre a écrit:
aucun pays ne se déclare tenté d'imiter le Royaume-Uni,
On peut remarquer qu'on a pas demandé leur avis aux autres peuples !
Combien de référendums sur la sortie de l'Union Européenne ? en France ? en Italie ? en Grèce ? en Allemagne ?

Salamandre a écrit:
et en France, même la le Pen s'est convertie à rester dans l'UE et dans l'euro. Allez comprendre ...
C'est ce qu'on appel le courage politique, tant que le fruit n'est pas assez mûr, Le Pen, Mélenchon, Dupont-Aignan, Montebourg etc....resteront très critiquent mais "courage fuyons" est leur devise.
Une fois que le fruit sera mûr, alors là, vous les verrez tous vous expliquer que la sortie de l'UE, de l'Euro, de l'Otan était leur but, mais que vous n'aviez pas bien compris Laughing
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14977
Date d'inscription : 30/05/2011

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptySam 18 Jan 2020, 22:11

coufsur a écrit:
C'est ce qu'on appel le courage politique, tant que le fruit n'est pas assez mûr, Le Pen, Mélenchon, Dupont-Aignan, Montebourg etc....resteront très critiquent mais "courage fuyons" est leur devise.

Il ne reste donc qu'Asselineau et l'UPR ?
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 901
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyDim 19 Jan 2020, 10:26

a.nonymous a écrit:


Il ne reste donc qu'Asselineau et l'UPR ?
Aussi le PRCF Pôle de Renaissance Communiste en France

Les autres attendent que le fruit mûrisse.


Dernière édition par coufsur le Jeu 23 Jan 2020, 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14977
Date d'inscription : 30/05/2011

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyDim 19 Jan 2020, 10:57

coufsur a écrit:
Aussi le PRCF Pôle de Renaissance Communiste en France

Les autres attentent que le fruit mûrisse.


Je ne connaissais pas le PRCF:

Citation :
En 2014 :

   le PRCF, sous l'égide du CNR-RUE rassemblant notamment le M'PEP et d'autres organisations, lance un appel pour la sortie de l'UE et le boycott des élections européennes.

En 2015 :

   Avec des personnalités, communistes et non communistes, menées par Léon Landini, le PRCF conduit une campagne de pétitions à l'automne 2015 pour un référendum pour la sortie de l'Union européenne et de l'OTAN. La pétition est remise à la préfecture de Corrèze par Pierre Pranchère, résistant FTP, ancien député européen, et vice président du PRCF
https://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%B4le_de_renaissance_communiste_en_France

Ceci étant je ne suis pas pour une sortie de l'UE mais pour une union entre des pays culturellement, économiquement, socialement et écologiquement compatibles...
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 901
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyDim 19 Jan 2020, 19:52

a.nonymous a écrit:

Ceci étant je ne suis pas pour une sortie de l'UE mais pour une union entre des pays culturellement, économiquement, socialement et écologiquement compatibles...  

L'Union Européenne n'a pas été pensée, construite, pour être réformable, adaptable.
Les quatre piliers de cette construction sont, la libre circulation des biens, des personnes, des services, des capitaux au sien de l'UE.
Pour les capitaux, monsieur plus est passé par là, c'est la libre circulation au sien de l'UE et avec les "pays tiers" c'est à dire avec le reste du monde !
(article 63 du TFUE dit traité de Lisbonne)

Il faut l'unanimité des pays membres pour changer les traités !

Qu'elle solution à part dire OK, ce mode de fonctionnement me va, ou en sortir.

Au lieu de vouloir faire un seul peuple européen de X peuples, plutôt faire des projets communs autour desquels s’agglomèrent qui le veut bien.
Nous sommes bien arrivé à faire le "Concorde" avec les Britanniques, malgré nos différences.
Nous sommes bien arrivé à faire la paix avec les allemands malgré des millions de morts.
Jamais les Allemands ont demandés à être Français, ni les Français à devenir Allemand !
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4947
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMar 21 Jan 2020, 10:27

Le référendum sur le maintien ou le retrait de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne avait quelque chose de surréaliste. Il était demandé aux britanniques de se prononcer sans connaître les conditions dans lesquelles se réaliserait un éventuel retrait, autrement dit de donner un mandat en blanc aux dirigeants pour négocier en cas de succès du Brexit.
https://alternatives-pyrenees.com/2020/01/09/quelle-democratie/

En France,
Pour le référendum de mai 2005 sur le Traité européen, était accessible (avant le vote) tout le contenu du Traité sur lequel se prononcer.
Le référendum de septembre 1958, le texte de la Constitution de la Ve République
Le référendum d'octobre 1962, portait sur l'élection du président au suffrage universel
etc...
Bref ici aussi le référendum c'est oui ou c'est non, mais au moins on sait sur quoi on vote (ce n'est pas un chèque en blanc)
... alors que le camarade Boris Johnson a complètement oublié de promettre un référendum pour valider les accords à venir, une fois connus, pour la sortie réelle qu'il promet fin 2020 ...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMar 21 Jan 2020, 15:59

Là je résiste pas !
Chez nous les Français refusent un traité... par référendum et les "élus" de gauche et de droite réunis sauf quelques isolés nous le flanquent très démocratiquement contre notre volonté.

Itou dans quelques autres pays qui avaient refusé... d'autres ont fait revoter (dans quelles conditions ?) Bonne question.
Certains dirigeants plus prudents n'ont pas jugé utile de consulter les manants.

C'est beaucoup plus démocratique que ce que font les britons ces fachos !

Il y en a qui écrivent n'importe quoi... encore que l'engagement politique ou l'ignorance puissent être un début d'explication.

NB contrairement au titre de ce fil il semblerait que le brexit puisse avoir lieu.
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 901
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMar 21 Jan 2020, 16:58

Pour résumer la pensée de Salamandre, ceux qui appliquent le résultat d'un référendum sont des fachos, et ceux qui refusent ou même font d'inverse du résultat d'un référendum sont des démocrates.
J'avoue, il y a du y avoir des lacunes dans l'enseignement en "instruction civique" que m'a dispensé l'éducation nationale.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4947
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMer 22 Jan 2020, 08:10

La question soulevée était de connaitre, ou pas, les conditions de sortie avant de voter : le(s) traité(s) Brexit. Et le fait est qu'on ne les connait toujours pas, 4 ans après le référendum. C'est un constat.

Boris Johnson a été élu (en 2019) en promettant de s'occuper de tout, mais sans trop de précision. Et Sarkozy, aussi (en 2007) avant le Traité de Lisbonne. Leur légitimité démocratique est du même ordre, j'ai juste osé noté que Boris non plus n'a pas évoqué de référendum une fois connues les vraies conditions des nouveaux traités qu'il se fait fort de négocier.

Pour ce qui est de la suite du rejet du Traité en 2005, ou du traité de Lisbonne 2007, on attend toujours précisions et détails d'un plan B meilleur, forcément, et capable d'être voté par une majorité en France (et ailleurs en Europe).
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMer 22 Jan 2020, 09:17

Pourquoi un plan B ?

Il suffisait de faire une pose et de repenser le dispositif.... mais comme le système est verrouillé c'est impossible.
On veut un plan B mais surtout que rien ne change... pas à une contradiction près lorsqu'il s'agit de protéger son casse croute.

A t on été consultés lors de l'admission des nouveaux pays ? nous a t on expliqué ce qui en résulterait pour nous ?

Lorsque l'on voudra bien aborder l'affaire dans son ensemble y compris la manière dont elle est viciée volontairement depuis son origine tout sera plus clair...  actuellement on ajoute les réformes dans le but de verrouiller le système y compris contre la volonté des gens tout en et exigeant de ceux qui y sont opposés de trouver les solutions... mais sans être au pouvoir.

On constate d'ailleurs que le personnel non élu qui dirige la manoeuvre depuis son origine est stable on se coopte entre copains. Ce ne sont pas ceux qui nous mettent dans la panade qui vont nous en sortir d'autant que l'affaire tourne pour le profit de ceux qui la contrôlent.

Comme in fine on ne peut pas les virer... la conclusion est vite tirée.
Nous ne sommes pas prêts d'avoir l'occasion de nous exprimer directement sur le dossier.

La première des mesures à prendre est de revenir sur la doctrine actuelle et le fonctionnement de l'institution qui vont provoquer à terme l'éclatement de l'usine à gaz encore que ce sera peut être ce qui nous sauvera.

Livre à ne pas lire : l'ouvrage récent sur le sujet de Ph de Villiers.

et ce sera tout !
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 901
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMer 22 Jan 2020, 12:19

tonton christobal a écrit:


Livre à ne pas lire : l'ouvrage récent sur le sujet de Ph de Villiers.

et ce sera tout !

En complément, un article sur le premier président de la Communauté Européenne.
Je n'ai pas lu l'ouvrage de Ph de Villiers, donc je n'ai pu juger si l'article ci-dessous ne fait que reprendre de Villiers ou s'il apporte plus l'info.

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/partisans-ou-adversaires-du-frexit-220881
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 901
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyJeu 23 Jan 2020, 11:48

Hé hop, un retournement de veste de plus, le FMI avait prévu les pires catastrophes en cas de Bretix et là hop, demi-tour droite et toujours la tête haute.
"Le FMI publiait, ce 20 janvier, ses nouvelles perspectives économiques mondiales qui prévoient une croissance britannique supérieure pour le Royaume-Uni que pour la zone euro."
https://fr.yahoo.com/news/brexit-fmi-l-apocalypse-promis-n-aura-lieu-173316228.html
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1349
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyLun 27 Jan 2020, 13:49

Il est bon de rappeler les conditions du brexit:
- 31 janvier: Brexit
- 1 février .... rien ne change, les traites continuent a s’appliquer jusqu'en juin minimum. Et si aucun accord n'est trouvé avant le 31 décembre 2020, alors tous les traités avec les GB cesseront.

C'est le Brexit Canada Dry

Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 901
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyLun 27 Jan 2020, 15:23

thierry a écrit:
Il est bon de rappeler les conditions du brexit:
-  31 janvier: Brexit
- 1 février .... rien ne change, les traites continuent a s’appliquer jusqu'en juin minimum. Et si aucun accord n'est trouvé avant le 31 décembre 2020, alors tous les traités avec les GB cesseront.

C'est le Brexit Canada Dry


Tout à fait, à part que le droit du Royaume-Uni redevient supérieur au droit de l'UE, et plus besoin d'approbation du budget du RU par la Commission Européenne.
Les Britanniques vont finir par arriver à peu prés à leur fin: pouvoir accéder facilement à un grand marché européen, mais ne pas avoir de contraintes juridiques et financières venant de Bruxelles.
En 1986, ils ont obtenu la transformation du Marché Commun en Marché Unique via "l'Acte Unique", fini le principe de préférence communautaire, mais seulement un grand marché.
En gros, après avoir transformé le Marché Commun suivant leurs souhaits, ils vont en sortir pour à terme ne plus en payer le fonctionnement, ni subir les diktats budgétaires et juridiques de l'UE.

Conclusion, "on ne peut pas avoir la beurre et l'argent du beurre" n'ai pas un dicton Britannique.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4947
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyVen 31 Jan 2020, 10:15

Les Brexiters ne supportaient plus la "dictature" de l'Union européenne.
Ils vont pouvoir adorer les négociations avec Trump ... et c'est l'ex (il a démissionné) ambassadeur britannique à Washington qui le dit. Le président US veut ouvrir le marché UK aux firmes US.
https://www.theguardian.com/politics/2020/jan/31/trump-will-put-us-interests-first-in-trade-talks-says-kim-darroch-ambassador
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 901
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptySam 01 Fév 2020, 21:09

Hier au soir, il y avait une petite fête à Paris en l'honneur du Bretix.
Étaient présent.
Florian Philippot, Président des Patriotes, ancien Vice-Président du Front National,
Martine Fumey, vice présidente du Club des entreprises Numéros 1 français de l’export,
Dominique Jamet, cofondateur de l’Union nationale citoyenne, ancien Vice-Président de Debout La France, ancien journaliste à Marianne, France-Soir et au Figaro,
Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout La France, député, ancien candidat aux élections présidentielles de 2012 et 2017,
Pierre Lévy, rédacteur en chef du mensuel Ruptures, ancien journaliste à l’Humanité et ancien militant syndical à la CGT.
Jacques Cheminade, président de Solidarité & Progrès, ancien candidat aux élections présidentielles de 1995, 2012 et 2017,
François Asselineau, président-fondateur de l’UPR, ancien candidat à l’élection présidentielles de 2017, organisateur de la Grande Fête du Brexit,
Philippe Pascot, écrivain et ancien maire-adjoint d’Évry auprès de Manuel Valls,
Jean-Frédéric Poisson, Président du Parti Chrétien Démocrate, ancien maire de Rambouillet et ancien député des Yvelines,
John Laughland, universitaire anglais, de nationalité française et britannique, auteur de The tainted sources of Europe, traduit en français par « la liberté des nations »
Gilles Casanova, secrétaire général adjoint du Front démocrate et de l’Union des Démocrates et des Écologistes, ancien conseiller de Jean-Pierre Chevènement,
Djordje Kuzmanovic, président de République souveraine, ancien porte-parole et conseiller de Jean-Luc Mélenchon pour les questions internationales et de défense,
(derrière Djordje Kuzmanovic ) : David Bourgeois, représentant des Gilets jaunes.
Le Comte de Paris, Jean d’Orléans, prétendant au trône de France, avait envoyé son représentant personnel, Bruno Cazelles, à titre d’observateur .
Et quelques centaines "d"anonymes".
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1349
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyLun 03 Fév 2020, 15:58

Tout cela est très temporaire, les 650 traités sont cassés et donc à renégocier;

Et si la négociation n'aboutit pas; c'est le Brexit dur.

Les brits ont brulé leurs vaisseaux

Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 901
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyLun 03 Fév 2020, 17:51

thierry a écrit:
Tout cela est très temporaire, les 650 traités sont cassés et donc à renégocier;

Et si la négociation n'aboutit pas; c'est le Brexit dur.

Les brits ont brulé leurs vaisseaux


650 traités ! moi je n'en connais que 2 qui lient le RU à l'UE, c'est le Traité sur l'Union Européenne (TUE) et le Traité sur le Fonctionnement de l'Union Européenne (TFUE).
Si dans certains domaines il n' y pas d'accord, ce sera les règles de Organisation Mondiale de Commerce (OMC) qui s'appliqueront.
Ce sont les règles de l'OMC qui sont en vigueur pour le commerce avec la Chine, la Corée du Sud etc.....
Cela n’empêche pas la Chine de nos vendre des tonnes de trucs, aux Qataris, Chinois, Américains d'acheter des sociétés françaises, de l'immoblier et des terres agricoles en France.
L'Union Européenne est la zone économique la plus passoire au monde, alors dedant ou dehors, il y a peu de différences.


Dernière édition par coufsur le Mer 05 Fév 2020, 10:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4947
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyLun 03 Fév 2020, 19:08

Brexit: le ton monte entre Londres et Bruxelles sur le futur accord commercial
Les ambitions de Boris Johnson diffèrent grandement de celles de la Commission européenne.
Par Wladimir Garcin-Berson. Publié le 3.02.2020

Entre Londres et Bruxelles, les discussions post-Brexit s’annoncent sportives. Ce lundi, le négociateur en chef européen, Michel Barnier, et l’iconique chef du gouvernement britannique, Boris Johnson, se sont adressé des avertissements à quelques heures d’intervalle quant à la nature de la future relation commerciale entre les deux parties.
Le mandat européen est titanesque et couvre un large spectre de thématiques, allant de la coopération commerciale et économique à la politique étrangère, en passant par l’application des lois au Royaume-Uni. Pour la Commission, le message est clair: les intérêts européens passent en premier. «Nous défendrons les intérêts de l’Union et ceux de nos citoyens jusqu’à la fin», a ainsi mis en garde la cheffe de la Commission, Ursula von der Leyen. «Nous négocierons de bonne foi», a ajouté Michel Barnier, avant d’ajouter qu’in fine, sa tâche restait de «défendre et de mettre en avant les intérêts de nos citoyens et de notre union».

Durant l’année à venir, il incombera à Michel Barnier de «tout reconstruire» dans la relation entre Londres et Bruxelles, tant dans le domaine commercial qu’agricole, industriel, sécuritaire ou touristique, par exemple. «Le Brexit a conduit à tout détricoter», et les Britanniques vont sortir de 650 accords internationaux, y compris des traités de libre-échange conclus par l’exécutif européen. Dans ces conditions, le travail à fournir s’annonce titanesque. Neuf tables rondes de négociations auront lieu d’ici octobre «pour faire le maximum» d’ici la fin de la période de transition, prévue pour l’heure fin décembre 2020.
Il y a d’ailleurs fort à parier que les efforts fournis cette année resteront insuffisants pour clore l’ensemble des contentieux opposant Londres à Bruxelles. «Tout ne sera pas fait» à la fin de l’année, a d’ores et déjà prévenu Michel Barnier, mais un «socle pour la future relation» doit être défini d’ici dix mois. La période de transition pourrait être prolongée d’un ou deux ans par Boris Johnson, a rappelé le négociateur européen, ajoutant que celui-ci «ne le veut pas»... du moins, pour le moment.

Dans le domaine commercial, la situation s’annonce d’autant plus complexe que les Britanniques ont pour l’instant adopté les normes et règles européennes et que Londres souhaite en diverger et dérégulariser certains pans de son économie pour gagner en compétitivité ainsi qu’en attractivité à l’international. Or l’Union n’acceptera pas de voir le Royaume-Uni faire du dumping social ou fiscal, a averti Michel Barnier: «Boris Johnson connaît la règle du jeu: […] l’accès à nos marchés sera proportionnel à l’engagement pris par les Britanniques de respecter un certain nombre de règles, notamment en ce qui concerne les aides d’État aux entreprises, règles sociales ou environnementales», a-t-il expliqué. Le niveau des droits de douane et volumes importés sera donc fixé en fonction des négociations qui vont bientôt débuter entre les deux parties. «Nous ne serons pas naïfs», et seules des concessions de Londres permettront d’obtenir un «accord commercial très ambitieux».

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/brexit-le-ton-monte-entre-londres-et-bruxelles-sur-le-futur-accord-commercial-20200203
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 901
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMar 04 Fév 2020, 10:09

Salamandre a écrit:
Brexit: le ton monte entre Londres et Bruxelles sur le futur accord commercial
Pour la Commission, le message est clair: les intérêts européens passent en premier.
Les intérêts européens sont très divergents, par exemple, la France et l'Espagne ont des intérêts dans la pêche, mais la Pologne, la République Tchèque, l'Allemagne etc....n'ont pas ou peu d'industrie de la pêche. Tous ces pays vont-ils appuyer la France et l'Espagne ? s'ils le font ce sera en échange d'autre chose.
Par exemple pour la Pologne est un gros bénéficiaire net au budget de l'UE, elle très inquiète du départ du gros contributeur net qu'est le Royaume-Uni (comment va être compensé ce trou dans la caisse laissé par le départ du RU).
On peut imaginer un échange de bon procédé entre la Pologne et la France, la Pologne: OK on vous soutient pour la pêche mais il faudra que les contribuables français mettent la main au portefeuille pour combler le départ du RU.

Salamandre a écrit:
les Britanniques vont sortir de 650 accords internationaux[/b], y compris des traités de libre-échange conclus par l’exécutif européen.
Sortir des deux traités TUE et TFUE qui les lient à l'UE OK, mais je ne vois pas pourquoi les Britanniques devraient sortir de 650 accords internationaux !

Salamandre a écrit:
Dans le domaine commercial, la situation s’annonce d’autant plus complexe que les Britanniques ont pour l’instant adopté les normes et règles européennes
Pourquoi complexe, c'est inverse, depuis une cinquantaine d'année le RU applique les normes Européennes, ils doivent les connaitre "par cœur", donc pour les produits industriels, agricoles, services qu'ils exportent vers l'UE, ils n'ont qu'à continuer comme ils le font aujourd'hui.


Salamandre a écrit:
et que Londres souhaite en diverger et dérégulariser certains pans de son économie pour gagner en compétitivité ainsi qu’en attractivité à l’international. Or l’Union n’acceptera pas de voir le Royaume-Uni faire du dumping social ou fiscal, a averti Michel Barnier:
Je ne savais pas que l'UE imposait des normes sociales et fiscales aux pays avec lesquels l'UE commerce !
Est-ce que l'UE impose des normes fiscales, sociales aux USA, la Chine, l'Inde etc......
Pour ce qui est du dumping social que penser du salaire minimum de 240 € en Bulgarie ?
Pour ce qui est du dumping fiscal que penser du taux d'imposition sur les société de 4% en République d'Irlande et même moins au Luxembourg ?
On ferait mieux de s'occuper de ce qui se passe dans l'UE avant de vouloir faire le gendarme dans le monde entier, c'est un minimum pour être pris au sérieux.


Salamandre a écrit:
«Boris Johnson connaît la règle du jeu: […] l’accès à nos marchés sera proportionnel à l’engagement pris par les Britanniques de respecter un certain nombre de règles, notamment en ce qui concerne les aides d’État aux entreprises, règles sociales ou environnementales»
Alors là c'est le ponpon, l'UE à peur que le gouvernement conservateur ne soit pas assez libéral !
En effet, dans l'UE, il est interdit d'aider ses sociétés nationales ou de les renationaliser ce que compte faire le RU avec la ligne de chemin de fer Londres-Edimbourg.
Pour les règles sociales, l'UE n'avait pas bougée une oreille lorsque le RU a mis en place les contrats zéro heure et maintenant joue à la pucelle effarouchée lorsque le RU augmente le salaire minimum de 6,2 %.
Pour les règles environnementales, ont commerce bien avec la Chine, l'Inde les USA ! et ont leur impose quoi comme règles environnementales ?

Salamandre a écrit:
Le niveau des droits de douane et volumes importés sera donc fixé en fonction des négociations qui vont bientôt débuter entre les deux parties. «Nous ne serons pas naïfs», et seules des concessions de Londres permettront d’obtenir un «accord commercial très ambitieux».
Pour les droits de douane à l'entrée dans l'UE, cela s'appel le "tarif extérieur commun".
La moyenne des ces droits de douane est de 2,4 %, ça fait peur !!!
Le tarif extérieur commun est classé par type de produit et est le même quelque soit la provenance des produits (Chine,USA, RU) à moins qu'il n'y ait des accords de libre échange (Canada). Alors comment punir ces horribles Britanniques via les droits de douane ?
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4947
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMar 04 Fév 2020, 13:47

coufsurf a écrit:
Sortir des deux traités TUE et TFUE qui les lient à l'UE OK, mais je ne vois pas pourquoi les Britanniques devraient sortir de 650 accords internationaux !

Les traités internationaux conclus par l'Union européenne le sont au nom de ses membres, dont ne fait plus partie le Royaume-Uni. Logiquement, celui-ci doit lui-même conclure un (voire deux) traité(s) à la place, s'il le souhaite, pour chacun de ces traités entre UE et une partie du reste du monde.
Après tout, le slogan n'était-il pas "take back control" ?

Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 901
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMar 04 Fév 2020, 18:00

Salamandre a écrit:


Les traités internationaux conclus par l'Union européenne le sont au nom de ses membres, dont ne fait plus partie le Royaume-Uni. Logiquement, celui-ci doit lui-même conclure un (voire deux) traité(s) à la place, s'il le souhaite, pour chacun de ces traités entre UE et une partie du reste du monde.
Après tout, le slogan n'était-il pas "take back control" ?


"les Britanniques vont sortir de 650 accords internationaux[/b], y compris des traités de libre-échange conclus par l’exécutif européen."

Je reconnais mon erreur, je ne savais pas que l'UE avait conclue tant d'accord  internationaux au nom des état membres !
J'étais au courant du traité de libre échange avec le Canada, je crois qu'il y en de conclus ou qu'il doit y en avoir un avec l'Inde et le Japon, un un attente avec le Mercosur.
Ça fait 3 ou 4 connus, il en reste 646 autres, je ne suis pas sûr que les Français et les 26 autres peuples soient au courant de ces accords et de leur contenu.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1349
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMer 05 Fév 2020, 11:22

Un exemple est la Suisse ou nous avons de nombreux traités qui permettent la circulation des personnes et un contrôle reduit des marchandises et des capitaux.

Il y a aussi la Norvege qui a un libre acces au marché européen sans en faire partie, mais pour cela elle s'acquitte d'une facture de 10-20Md€ par an.

Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 901
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyJeu 06 Fév 2020, 09:31

thierry a écrit:

Il y a aussi la Norvege qui a un libre acces au marché européen sans en faire partie, mais pour cela elle s'acquitte d'une facture de 10-20Md€ par an.
Cela ressemble fort à du racket, de l'extorsion de fond ce mécanisme Norvège/UE.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyJeu 06 Fév 2020, 10:08

De qui est merveilleux c'est que l'on peut se planter et continuer à donner des leçons à ceux qui étaient dans le vrai... il suffit de patienter pour le constater.

Maintenant on s'inquiète que pour les britons l'affaire ne semble pas assez pénalisante.

Un coup à donner des idées à d'autres pays : https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/politique/info-va-macron-sur-le-brexit-peut-craindre-que-le-royaume-uni-naffiche-des-resultats-pas-si-mauvais-115698

Pas la peine de perdre son temps à se colleter sur le forum il suffit d'attendre... si je lis bien le titre du fil, le brexit ne devait pas avoir lieu, on voit le résultat, l'affaire devait couler la Grande Bretagne... on commence dans les milieux informés à ne plus être aussi affirmatif et d'aucun s'inquiète du contraire.

Bilan dans quelques temps...
Pas la peine de perdre le sien en échanges aussi pitoyables qu'interminables qui ne débouchent sur rien... voire sur le contraire de ce qui était affirmé comme incontestable.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyJeu 06 Fév 2020, 10:16

Heureusement Boris est un débile et l'Europe tout comme la France sont dirigées par des génies !

Brexit: comment Boris Johnson va rouler l’Union européenne dans la farine

FIGAROVOX/TRIBUNE - L’accord sur les modalités du Brexit déjà conclu entre Londres et Bruxelles va pénaliser les 27 et favoriser la seule Grande Bretagne, réaffirme Patrice Cahart, inspecteur général des finances honoraire.
Par PATRICE CAHART
Publié le 4 février 2020 à 18:05, mis à jour hier à 15:37

«Le Royaume-Uni adoptera sans doute, à l’égard des pays tiers, des dispositions douanières nettement plus libérales que celles de l’Union». Scott Heppell/REUTERS
________________________________________
Patrice Cahart, ancien élève de l’ENA, a été directeur général adjoint des douanes. Il est inspecteur général des finances honoraire.
________________________________________
L’accord de Brexit est maintenant ratifié par les deux parties, et le Royaume-Uni est sorti de l’Union européenne le 31 janvier, comme le voulait Boris Johnson. Par une «tribune» publiée dans Le Figaro (nos éditions du 11 novembre), je m’étais permis d’adresser une mise en garde. Force m’est de la réitérer et de la compléter: la frontière entre les deux Irlande risque de devenir une passoire, préjudiciable à l’Union européenne dans son ensemble.
À lire aussi : Renaud Girard: «Quelle renaissance pour l’Europe à 27?»
Pour des raisons purement politiques, Bruxelles a accepté que, malgré le Brexit, il n’y ait pas de contrôles douaniers à la frontière entre l’Irlande du Nord (qui continuera de faire partie du territoire douanier du Royaume-Uni) et la république d’Irlande. Cette décision paradoxale fait naître une évidente tentation chez les professionnels installés en Grande-Bretagne qui voudront exporter des marchandises vers un
Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.

https://www.lefigaro.fr/vox/monde/brexit-comment-boris-johnson-va-rouler-l-union-europeenne-dans-la-farine-20200204

et au bout du compte notre incohérent national auto proclamé chef du monde va punir les Anglais...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4947
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyJeu 06 Fév 2020, 14:57

"La guerre de Troie n'aura pas lieu" (Jean Giraudoux, 1935) pièce de théâtre dont le titre inspire celui du sujet. Sans nier l'existence de Troie...

"Paris" du premier message :
"Le Brexit aura lieu formellement à la date prévue" (non en fait, avec du retard, et depuis on est juste en transition)
"On s’oriente ensuite vers le scénario d’une transition sans fin" : rendez-vous le 31 décembre 2020, date limite selon Boris J.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyJeu 06 Fév 2020, 16:18

et s'il n'y a pas d'accord les britons ne reviendront pas dans l'Europe et ils feront ce qu'ils voudront... là ça peut craindre.

Si retard il y a ce n'est pas de la responsabilité des gens qui voulaient quitter l'Europe mais des magouilles conjointes des européens et des britons opposés à la sortie.

Ils en ont mis de la sueur pour aller finalement en vain contre la volonté des électeurs... Ce sera tout car démonstration est faite que devant les réalités et le suffrage universel les "démocrates"s'acharnent à ne rien respecter.

Le godelureau moralisateur après avoir comme d'hab fait le mariole tente actuellement de recoller les morceaux avec les Polonais en même temps que les teutons après avoir voulu s'approprier sous couverture européenne le siège de la France à l'ONU en sont maintenant à essayer "d'européaniser " en fait plutôt de germaniser les armes nucléaires françaises.

Les mêmes ne s'étant pas privés de bramer lorsque l'on en faisait les essais...

Conclusion : on ferait mieux de s'occuper de notre gamelle au lieu de batifoler à travers le monde tout en laissant des étrangers nous faire la loi.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1349
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyJeu 06 Fév 2020, 19:16

coufsur a écrit:


Cela ressemble fort à du racket, de l'extorsion de fond ce mécanisme Norvège/UE.


Prendre les norvégiens pour des idiots est peut être une erreur

Les Suisses aussi alors.... pourtant question sous ils sont plutot bons

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyVen 07 Fév 2020, 05:30

Merkel demande à la France de partager ses armes nucléaires
03/02/2020 à 21h24

L'Allemagne, quatrième puissance économique mondiale, ne détient pas l'arme nucléaire. L'appel du député conservateur allemand Johann Wadephul, qui enjoint la France à partager sa force de dissuasion nucléaire, fait grincer quelques dents.
Dans un entretien paru ce lundi, Johann Wadephul vice-président du groupe parlementaire de l'Union démocrate-chrétienne (CDU) allemande a plaidé pour que l'arsenal atomique français sorte du giron strictement national et soit placé sous la responsabilité de l'Union européenne ou de l'Otan.

"Le président Emmanuel Macron nous a plus d'une fois appelé à oser plus pour l'Europe. Il pourrait maintenant montrer qu'il est lui aussi prêt à cela. Cela prendra du temps, mais le débat doit commencer maintenant", a lancé ce proche d'Angela Merkel.

Selon Johann Wadephul, l'Allemagne doit "envisager une coopération avec la France en ce qui concerne les armes nucléaires". Les replis nationalistes dans le monde ne rendent pas l'Europe "plus sûre", a-t-il argumenté.

Dans ce domaine, l'Allemagne coopère déjà avec les Etats-Unis. Des avions allemands ont la capacité de transporter des bombes nucléaires américaines, conservées sur le sol germanique.

L'Allemagne et le nucléaire, un sujet tabou
En Allemagne, l'opinion publique est profondément opposée au nucléaire. Par ailleurs, la militarisation du pays reste un sujet tabou depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, surtout en matière nucléaire.

L'ONG Greenpeace a réagi avec colère aux suggestions du député conservateur allemand. "L'appel de Wadephul pour une dissuasion nucléaire allemande veut dire: rendre de nouveau possible et envisageable un massacre (perpétré) par l'Allemagne", a dénoncé un porte-parole, Christoph von Lieven.

Depuis l'holocauste du régime nazi, "la responsabilité historique de l'Allemagne consiste à préserver la paix", a-t-il martelé.

Le chef de l'Etat français a plaidé l'an passé avec force pour une plus grande autonomie des Européens en matière de défense, allant même jusqu'à déclarer l'Otan en état de "mort cérébrale".

Berlin agacé par les critiques de Paris
Une phrase qui est très mal passée en Allemagne, pays traditionnellement atlantiste et pacifiste depuis la fin de la Deuxième guerre mondiale. Et notamment chez la chancelière Angela Merkel. La France se plaint aussi régulièrement de la timidité de l'engagement militaire de l'Allemagne sur des terrains d'intérêt commun, comme au Sahel.

La ministre allemande de la Défense, Annegret Kramp-Karrenbauer, a du reste reconnu lundi que son pays, régulièrement pointé du doigt aussi par les Etats-Unis de Donald Trump pour des dépenses militaires jugées insuffisantes dans le cadre de l'Otan, devait faire davantage.

"Je suis convaincue que l'Allemagne doit devenir plus active, y compris en matière de politique de sécurité", a-t-elle dit, en mentionnant le Sahel.

Les critiques françaises à l'égard de l'Allemagne dans ce domaine suscitent néanmoins un agacement grandissant à Berlin.

-------------------

Voila où nous mène l'Europe à laquelle le paltoquet s'accroche comme une moule à son rocher... et le supposé "couple franco allemand"

Après nous avoir imposé les "migrants" (qu'elle nous refourgue allègrement) les teutons veulent le siège français à l'ONU et l'arme atomique le tout au nom de l'Europe...

NB les Anglais ont leur armement atomique... et une armée efficace c'est curieux n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 901
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyVen 07 Fév 2020, 08:29

Attali en 2016 juste avant le référendum sur le Bretix
Pour lui, la construction européenne fait partie des avancées irréversibles de l’espèce humaine.
Lorsque je dis "pour lui" c'est très restrictif car lorsqu'il s'exprime, on ne sent pas un avis personnel, mais plutôt une vérité divine, irréversible révélée au monde (bande d'ignares, à que je vous donne la vérité).

https://www.youtube.com/watch?time_continue=8&v=iEl6TuQ-BZ4&feature=emb_logo
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyDim 09 Fév 2020, 10:20

Brexit: les larmes de crocodile
Le cataclysme redouté n'aura pas lieu, mais que d'émotion
par
David Desgouilles
- 31 janvier 2020

________________________________________
Hier, because Brexit, les eurodéputés de la Perfide Albion faisaient leurs grands adieux au parlement européen. Que d’émotion ! Alors que les médias pro-UE ne savent plus trop comment expliquer que l’invasion de sauterelles sur les campagnes anglaises n’aura finalement pas lieu, notre chroniqueur s’amuse et constate que les pays restant dans l’Union continueront de discuter dans la langue de Shakespeare dans l’hémicycle.
________________________________________

Trois ans et demi. C’est le temps qu’il a fallu au peuple britannique pour obtenir ce qu’il avait demandé dans les urnes au lieu des deux ans prévus à l’origine par les traités.
Aujourd’hui, c’est fait. « Ce n’est qu’un au-revoir » a résonné au parlement européen. A la radio ce matin, on apprenait que c’est l’impayable Nathalie Loiseau (LREM) qui avait compté parmi les initiateurs de ce chant. En quelle langue ce célèbre chant a-t-il été entonné ? En anglais ? Les députés non anglophones ne se sont jamais autant plaint des réunions exclusivement tenues dans la langue de Shakespeare, l’arrivée des députés LREM, réunis dans le groupe « Renew Europe » en étant les utilisateurs les plus zélés.
Les Brits s’en vont, mais les autres députés continueront de parler anglais entre eux. De l’autre côté de la Manche, on doit bien en rire.

.../...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyDim 09 Fév 2020, 10:21

.../...

Le parti d’en rire

Il n’y aurait pourtant pas de quoi rire, si nous devions nous résoudre à lire et écouter la plupart des médias de notre bon pays. Il y a deux mois dans ces colonnes, nous n’avions pas été tendre avec ces derniers et nous espérions sans grand espoir une remise en question. Elle n’est évidemment pas venue. Mardi soir, France 2 nous offrait un reportage comme seul le service public de l’audiovisuel en a le secret : « Ces Britanniques qui deviennent Allemands ». Une brave dame a peur de ne plus pouvoir voyager avec son mari et ses enfants de nationalité allemande. Un brave monsieur, dont la grand-mère avait obtenu la citoyenneté britannique après avoir fui l’Allemagne nazie, décide de faire le chemin inverse, fuyant le Brexit. Kolossale finesse ! vous avez compris, braves téléspectateurs, le Brexit, c’est comme le nazisme, il faut le fuir !
A la fin du reportage, on apprend néanmoins que le Brexit consommé, l’Allemagne, ce pays tellement plus ouvert que le Royaume-Uni, n’acceptera plus la double-nationalité pour les ressortissants d’un pays hors-UE. Il faudra choisir. C’est ballot !
Avant le scrutin de l’été 2016, on se souvient que les dix plaies d’Egypte devaient s’abattre sur ce peuple réfractaire – ils ne sont pourtant pas gaulois – en cas de mauvaise décision. Et on nous annonçait la catastrophe pour le lendemain du scrutin, pas pour le moment où le Brexit serait effectif. Ensuite, voyant que lesdites plaies se faisaient attendre, et que la santé économique du Royaume, loin de chanceler, s’améliorait, on nous faisait valoir que c’était parce que le Brexit n’était pas encore entré en application… Nous y sommes enfin.
Gageons que si tous ces malheurs ne s’abattaient pas à minuit sur la Perfide Albion, les mêmes étaleront encore leur mauvaise foi. Et si l’on en croit une note du FMI, ils devront encore faire preuve de ressources en la matière.
Châtier les Britanniques?
Jean Quatremer ou Valérie Pécresse avaient lâché le morceau il y a quelques mois: il faut absolument que les Britanniques souffrent de cette décision de quitter l’Union européenne. Il faut les punir.
Entendons-nous : il est totalement compréhensible que le gouvernement français défende les intérêts nationaux dans la négociation du divorce. Par exemple, il n’y a aucun cadeau à faire aux Britanniques en matière d’accès de nos pêcheurs aux eaux territoriales britanniques. C’est vrai aussi en matière d’immigration ou de la fixation de la frontière de leur Royaume en vertu des accords du Touquet, les Français seraient inspirés de repousser la frontière de Calais à Douvres. Non : les propos de Quatremer, Pécresse ou d’autres n’étaient pas prononcés sur le registre de la défense des intérêts nationaux. Il s’agissait de faire un exemple. Derrière ces pathétiques menaces se cache la trouille que d’autres pays s’aperçoivent qu’on peut vivre sans l’Union européenne. Que quitter cette dernière comporte quelques inconvénients, mais qu’on peut aussi retirer bien des avantages à la souveraineté retrouvée. Et si la tentation de quitter l’UE devenait contagieuse, façon Coronavirus ?

Tandis que la rédaction de France 2 comme de nombreuses autres continue de réciter son catéchisme européen, on a compris du côté de Berlin ou de Bruxelles qu’il fallait sans doute afficher davantage de modestie après ce départ, mais aussi après d’autres progressions électorales souverainistes. L’heure n’est plus à prévoir un nouveau traité encore plus fédéraliste que le précédent, mais à afficher – au moins – son attachement à la protection des identités nationales.

La création d’une vice-présidence de la Commission européenne à la « promotion de notre mode de vie européen » n’est-elle pas un signe envoyé à ceux que cela démange d’imiter les Britanniques ?
Ce 31 janvier est historique car il démontre que la fameuse construction européenne dont on nous avait longtemps expliqué, à l’instar de Che Guevara, qu’elle était comme une bicyclette, tombant si elle n’avançait plus, a fait une pause. Et que c’était sans doute la seule manière de ne pas faire imploser définitivement l’UE.
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 901
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyLun 10 Fév 2020, 18:22

Les Europistes ne nous avaient-ils pas annoncés que s'il y avait Bretix, le Royaume-Uni deviendrait le chien-chien de Trump !
Au sujet de la 5G et des équipements Chinois de Huawei, qui est le plus chien-chien vis à vis de Trump ?
Boris Johnson qui défie Trump sur Huawei, ou Macron qui se couche en essayant d'éliminer Huawei de l'appel d'offre.
https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/boris-johnson-defie-trump-sur-huawei-20200128
https://www.lepoint.fr/technologie/huawei-prive-de-5g-en-france-la-chine-hausse-le-ton-10-02-2020-2361989_58.php
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1349
Date d'inscription : 03/03/2013

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMar 11 Fév 2020, 13:22

On juge une course à l'arrivée, pas juste aprés le départ

Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4947
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMar 11 Fév 2020, 21:44

Si le référendum Brexit est un exemple de démocratie, Boris Johnson peut-il refuser un nouveau référendum d'indépendance à l'Écosse (où le SNP est massivement majoritaire) ou deux référendum de réunification à l'Irlande (où le Sin Fein est renforcé) ? En rappelant qu'Ecosse et Irlande du Nord ont voté contre le Brexit, comme le pays de Galles et Londres. En route pour la petite Bretagne outre Manche ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMer 12 Fév 2020, 07:19

Et chez nous indépendance et partition des communes qui ne voteront pas choupinet...

à nous la commune libre du vieux Montmartre, les républiques démocratiques des communes communistes (il en reste encore) et les enclaves musulmanes à venir ici ou là organisées comme "au bled"... et tout ça parce que les britons en ont raz la cafetière (ils ne sont pas les seuls) des errements des génies qui dirigent l'Europe.

Dans la foulée on pourrait peut être regarder ce qui se passe chez angie la teutonne... pas question : on va continuer bille en tête et sans frémir dans la voie intelligente qu'elle a définie avec juncker.

Nb si le quartier de plateau ne vote pas comme la majorité fontenaysienne, il sera indépendant... avec douaniers et tout le bazar.
Lorsque l'on écrit n'importe quoi pour avoir raison tout devient possible y compris de proférer des imbécilités.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14977
Date d'inscription : 30/05/2011

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMer 12 Fév 2020, 10:08

tonton christobal a écrit:
Et chez nous indépendance et partition des communes qui ne voteront pas choupinet...

à nous la commune libre du vieux Montmartre, les républiques démocratiques des communes communistes (il en reste encore) et les enclaves musulmanes à venir ici ou là organisées comme "au bled"... et tout ça parce que les britons en ont raz la cafetière (ils ne sont pas les seuls) des errements des génies qui dirigent l'Europe.
---/---
Nb si le quartier de plateau ne vote pas comme la majorité fontenaysienne, il sera indépendant... avec douaniers et tout le bazar.


C'est pas si simple même quand ce serait justifié: http://www.plateaufontenay.net/t3482-un-jour-viendra-de-migration-des-alouettes-polangis-entre-champigny-et-joinville
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMer 12 Fév 2020, 10:59

a.nonymous a écrit:



C'est pas si simple même quand ce serait justifié: http://www.plateaufontenay.net/t3482-un-jour-viendra-de-migration-des-alouettes-polangis-entre-champigny-et-joinville

Séparer une partie d'une commune qui ne vote pas comme la majorité n'est pas plus compliqué et pas plus ridicule que d'envisager de faire la partition d'un pays sous prétexte que la minorité ne souhaite pas respecter la majorité...

Lorsque pour soutenir un avis dont le temps à prouvé qu'il était erroné on utilise un argumentaire spécieux on doit s'attendre à ce que l'on pousse le raisonnement à l'extrême... ne serait ce que pour mieux en démontrer sa stupidité.

Pour ne pas un peu plus enfoncer le clou je me suis abstenu de placer le débat sur un plan juridique tant l'ignorance en ce domaine est évidente.
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 901
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMer 12 Fév 2020, 14:58

Salamandre a écrit:
Si le référendum Brexit est un exemple de démocratie, Boris Johnson peut-il refuser un nouveau référendum d'indépendance à l'Écosse (où le SNP est massivement majoritaire) ou deux référendum de réunification à l'Irlande (où le Sin Fein est renforcé) ? En rappelant qu'Ecosse et Irlande du Nord ont voté contre le Brexit, comme le pays de Galles et Londres. En route pour la petite Bretagne outre Manche ?

Vous avez raison, il faut faire des référendums en Ecosse et au  pays de Galle sur Indépendance via à vis du Royaume-Uni.
Mais......il faut le faire en respectant les us et coutumes de l'Union Européenne.

Pour les us et coutumes de l'UE, voir ci-dessous:
Référendum sur la constitution Européenne 2005 en France, réponses des Français NON, mais finalement ratifiés par les parlementaires
Référendum sur la constitution Européenne 2005 aux Pays Bas. Réponse des Néerlandais NON, mais finalement ratifié par les parlementaires.
2008 en Irlande, réponse des Irlandais NON, on les fait revoter jusqu'à qu'ils disent Oui 2009.
2015 en Grèce, référendum porte sur l'acceptation de la proposition faite par l'UE, la BCE et le FMI , résultat non à 61 %, les « propositions » seront quand même appliquées.
2016 au Pays bas, référendum sur l'accord d'association entre l'Union européenne et l'Ukraine, résultat NON, mais finalement ratifié par les parlementaires.
Référendum d'initiative populaire supprimé aux Pays Bas.
En avril 2016, un référendum d'initiative populaire, portant sur la loi autorisant la ratification de l’accord d’association créant une zone de libre-échange entre l’Union européenne (UE) et l’Ukraine, avait abouti au rejet de la loi par 61,1% des voix.
Le peuple ayant mal voté, à défaut de supprimer le peuple, il a donc été décidé de supprimer les référendums d'initiative populaires !
source:  https://liberation.checknews.fr/question/47481/est-il-vrai-que-le-referendum-dinitiative-populaire-aux-pays-bas-a-ete-supprime
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4947
Date d'inscription : 08/01/2012

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMer 12 Fév 2020, 15:49

@ tonton : même sans expertise juridique, on peut s'autoriser à constater qu'un référendum sur l'indépendance de l’Écosse a eu lieu en septembre 2014, avec l'accord de Londres.
Le référendum Brexit lui-même n'est que le deuxième de la série, il a contredit le référendum précédent (vote contre le retrait du Royaume Uni de l'UE).

@ coufsurf : le point que vous soulevez, en général, est peut-on prendre en Europe une décision à l'unanimité, notamment par un vote (référendum) positif dans chaque pays. Et là, à 28 ou 27, il est plus facile de constater qu'il y a souvent au moins un contre, que d'inventer une solution qui convienne à tous.
Pour ce qui est des sujets de dimension UE, à définir, je serais favorable non à un vote dans chaque pays, mais à un vote d'ensemble à une majorité qualifiée : par exemple la majorité dans au moins 55% des pays, et au total au moins 55% ou 60% de votes pour. Ce qui est pratiqué au Conseil ! Et bien moins rabougri comme majorité que des décisions majeures à 52%-48%.
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 901
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMer 12 Fév 2020, 17:06

Le Parlement européen donne son feu vert à l'accord commercial de libre échange avec le Vietnam.
Le salaire moyen  (pas de salaire minimum) est le 160 €, le travail et exploitation des enfants y est dénoncé par plusieurs ONG.
Et après ça, comment refuser un accord de libre échange avec le Royaume-Uni ? Au nom du refus du "dumping social" !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMer 12 Fév 2020, 17:26

La représentation des britons est nationale et non régionale.
Lorsque des accords sont pris ils sont avalisés par les autorités nationales.

En France les décisions qui impliquent le pays sont prises par le gouvernement.

Chez nous on ne va demander aux autonomistes savoyards leur avis... pour un accord international et si une région vote majoritairement contre la majorité nationale elle ne prend pas pour autant son indépendance.

Itou pour les teutons avec les gouvernements de province qui seront en opposition contre l'état central. C'est en cours merci angie et son opération porte ouverte aux migrants dont nous dégustons tous mais elle aussi les conséquences.

Ne parlons pas de l'Espagne... qui devrait disparaitre.

Alors faisons une Europe des régions que Bruxelles souhaite pour mieux faire n'importe quoi.

Vive le duché du plateau libre et independant.

Lorsque l'on est dans la mauvaise foi ou dans l'absurdité il faut y aller à donf... en brel l'idéal sera une Europe à l'image de la Yougoslavie.
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 901
Date d'inscription : 22/12/2014

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMer 12 Fév 2020, 18:15

Salamandre a écrit:
@ tonton : même sans expertise juridique, on peut s'autoriser à constater qu'un référendum sur l'indépendance de l’Écosse a eu lieu en septembre 2014, avec l'accord de Londres.
Le référendum Brexit lui-même n'est que le deuxième de la série, il a contredit le référendum précédent (vote contre le retrait du Royaume Uni de l'UE).

@ coufsurf : le point que vous soulevez, en général, est peut-on prendre en Europe une décision à l'unanimité, notamment par un vote (référendum) positif dans chaque pays. Et là, à 28 ou 27, il est plus facile de constater qu'il y a souvent au moins un contre, que d'inventer une solution qui convienne à tous.
Pour ce qui est des sujets de dimension UE, à définir, je serais favorable non à un vote dans chaque pays, mais à un vote d'ensemble à une majorité qualifiée : par exemple la majorité dans au moins 55% des pays, et au total au moins 55% ou 60% de votes pour. Ce qui est pratiqué au Conseil ! Et bien moins rabougri comme majorité que des décisions majeures à 52%-48%.

Le problème est que l'Union Européenne n'a pas été crée pour être "évolutive", s'adapter à un monde qui change.
L'Union Européenne a figée son fonctionnement dans les traités.
Je vous rappel les quatre piliers de ces traités: la libre circulation des biens, des personnes, des services, des capitaux (pour les capitaux, libre circulation dans l'UE et avec le reste du monde article 63 du TFUE).
Pour modifier les traités (dont la règle de l'unanimité) il faut l'unanimité.

Il suffit pourtant de lire très minutieusement l’article 48 du traité sur l’Union européenne (TUE)

En effet, pour les procédures de modification dite « ordinaires », l’alinéa 4 dispose :

« Une Conférence des représentants des gouvernements des États membres est convoquée par le président du Conseil en vue d’arrêter d’un commun accord les modifications à apporter aux traités. Les modifications entrent en vigueur après avoir été ratifiées par tous les États membres conformément à leurs règles constitutionnelles respectives. »

Et pour les procédures de modification dite « simplifiées », l’alinéa 6 dispose :

« Le Conseil européen statue à l’unanimité, après consultation du Parlement européen et de la Commission ainsi que de la Banque centrale européenne dans le cas de modifications institutionnelles dans le domaine monétaire. Cette décision n’entre en vigueur qu’après son approbation par les États membres, conformément à leurs règles constitutionnelles respectives. »

Ainsi, quelle que soit la procédure considérée, il faut bien obtenir l’unanimité des États membres pour modifier un traité européen, a fortiori si les modifications envisagées sont significatives.

https://www.upr.fr/faq/questions-diverses/faut-il-obligatoirement-lunanimite-des-etats-membres-pour-changer-les-traites-europeens/
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyMer 12 Fév 2020, 19:50

L'Europe fonctionne selon le principe de l'engrenage à cliquet cher à monnet.
Résultat impossible de revenir en arrière et par là même de corriger les erreurs.

Illustration du principe de surdité relevant de l'autisme : les propos de juncker fier de dire qu'aucune décision nationale prise démocratiquement ne peut être opposée à des lois européennes... ce qui est d'une stupidité évidente... on voit le résultat.

De braves gens qui ne sont pas opposés au concept européen en arrivent à vomir les institutions et on fait semblant de chercher les raisons de la montée du populisme.

En découle le désir profond et affiché de voir le brexit échouer tant dans le cas contraire l'affaire se compliquerait pour les tyraneaux qui sont aux manettes.

Notre napoleonito qui marchait sur les Polonais tente de recoller les morceaux car la situation deviens craignos en Europe de l'est ... ne parlons pas des teutons qui sont à la dérive et dont les partis traditionnels sont dans le trou mais personne ne semble comprendre le phénomène de cause à effet...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyJeu 13 Fév 2020, 09:25

Les ODS Bruxellois ( Oints du Seigneur) ne changeront jamais.
Charles Gave

Je dois confesser quelque chose : analyser les processus de décision des ODS Bruxellois me remplit de bonheur tant on peut -être certain qu’il sera à la fois prévisible et non-démocratique mené qu’il sera toujours par des gens qui ont toujours fait preuve de la mauvaise foi la plus totale.
Nous en avons encore un exemple parfait avec les négociations qui s’engagent entre la Grande-Bretagne et la Commission Européenne sur les aspects « techniques » qui doivent être acceptées par les deux parties pour éviter une sortie sans accord du Royaume Uni.
Rappelons que, ou cette négociation échoue, et la Grande-Bretagne sort de l’Europe, les accords du GATT s’appliquant dans ce cas, ou la négociation réussit et une sorte de libre échange s’installe entre la Grande-Bretagne et la zone européenne.
Dans le second cas, nombre de pays se diraient sans doute qu’avoir le libre échange sans avoir Bruxelles serait une situation gagnant- gagnant.

Il me faut donc répéter ce que j’ai écrit juste après le référendum britannique : le but des ODS n’est pas de trouver un accord satisfaisant pour les deux parties, mais de punir le peuple anglais de son outrecuidance et si cela requiert une crise massive dans les économies du vieux continent, eh bien on ne fait pas des omelettes sans casser des œufs.  Je vois les œufs cassés, j’attends toujours l’omelette.
C’est ce que vient de dire notre Président quand il a dit, avec un fier mouvement de menton, qu’il voulait que le Royaume-Uni « paye » alors même que rien dans les traités ne prévoit qu’en cas de sortie de l’Union de l’un de ses membres, ce membre ait à payer quoi que ce soit.

Les Anglais paieront, sils le veulent bien, ce qui parait peu probable en l’absence d’accord.

Il n’en reste pas moins qu’immédiatement les ODS se mirent au travail en vue d’un résultat, qui n’a JAMAIS changé et n’est pas près de changer : préserver leur pouvoir.
La première chose que firent nos ODS fût bien sûr ce que fait tout bon bureaucrate quand on le met face à une échéance : assurer avec autorité que, compte tenu de la complexité des problèmes totalement sous-estimée par des élus incompétents, il allait falloir beaucoup, beaucoup plus de temps.
Un délai raisonnable aurait dû être quatre ou encore mieux cinq ans tant ces négociations s’annonçaient difficiles.

Et à dire vrai, cinq ans apparaissent comme un minimum puisque d’ici cinq ans les Britanniques iront aux urnes à nouveau et que si BOJO et le Parti Conservateur se présentent aux électeurs sans avoir réglé le problème, il est sûr qu’ils seront battus, ce qui bien entendu est le seul et unique but des ODS Bruxellois.
Première manœuvre totalement prévisible des ODS donc …
Et ce bon BOJO, en riant sans-doute sous cape, de leur annoncer qu’accord ou pas, les négociations se termineraient fin Décembre 2020 et que faute d’accord, les procédures standards du Gatt s’appliqueraient entre la Communauté et la Grande-Bretagne, ce qui voudrait dire au passage que le Royaume-Uni ne verserait pas les dizaines de milliards d’Euros promis au cas où un accord ne serait pas signé en temps utile…ce qui mettrait le budget européen dans une situation impossible.
Première défaite donc pour ODS, et alors même que les hostilités n’ont pas vraiment commencées.

.../...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyJeu 13 Fév 2020, 09:27

.../...

Voilà qui donne confiance pour la suite.
Et la suite on la connait déjà puisque le négociateur en chef pour Bruxelles n’est autre que monsieur Barnier.
• Eh oui, le même monsieur Barnier qui avait négocié des accords auxquels avec madame May auxquels rien ne pouvait être changé (c’est du moins ce qui fût dit à Boris Johnson quand il devint premier ministre) et qui furent néanmoins transformés de fond en comble dès que Boris agita la menace de la sortie sans accord (voir mon article à l’époque).
• Le même monsieur Barnier qui avait comploté avec toutes les forces anglaises globalisantes s’opposant à la sortie de la Grande-Bretagne pour bloquer le fonctionnement du parlement Britannique en intervenant de façon éhontée dans les affaires intérieures d’un pays. Il faut noter à ce point du raisonnement que pas un seul des députés qui ont soutenu monsieur Barnier quand ils étaient au parlement britannique n’a été réélu, les britanniques ne plaisantant pas avec ceux prêts à vendre pour un plat de lentilles la souveraineté du pays.
• Le même monsieur Barnier qui est connu pour une absence absolument totale de charisme et qui fut, avec Juncker, la tête de turc de Farage au parlement europeen et qui, pas une seule fois ne trouva quoique que ce soit d’amusant à retorquer au tribun britannique…
Et c’est là où l’on voit tout le machiavélisme de nos ODS dont il serait stupide de penser qu’ils le sont.
Quoi de plus malin que de nommer à nouveau comme négociateur en chef un homme qui insupporte les britanniques au plus haut point et qui a déjà lamentablement échoué ?

“On” est à peu près sur du résultat.
Mais qui est ce « on » ?
Bonne question et voici la réponse : l’Etat profond européen, ce qui est un paradoxe car il n’y a pas d’Etat européen.
Mais il y a à l’évidence un Etat Profond Européen composé de l’Otan, de la Commission, des Cours de Justice, des grands lobbystes, de la plupart des media, d’un bon nombre de membres du Parlement Europeen ainsi que de moults sous-marins chargés de noyauter les vrais Etats en Europe.
Et leur méthode a toujours été la même, celle dite du « cliquet » inventée par Jean Monnet.
Je dois rappeler ici en quoi elle consiste.

Imaginons que cette classe (caste ?) ait décidé qu’il était inconcevable que les pays liés par les traités européens conservent leur souveraineté juridique.
En aucun cas, un tel projet ne serait accepté par les populations locales. Et donc, on va procéder par étapes, petit à petit. Un exemple : La France est signataire du traité de Marrakech. Mais en aucun cas, nous disent les eurocrates, ce traité ne devrait s’appliquer à elle (pourquoi avoir signé dans ce cas ?).
Un jour cependant, l’une des deux cours de justice européennes devra traiter d’un conflit opposant un immigré à notre pays. Un arrêt sera rendu nous donnant tort et du coup le traité s’appliquera sans que quiconque puisse protester.

Le principe est toujours le même :
1. L’abandon de souveraineté est « minime » mais nécessaire pour que la construction européenne continue.
2. Une fois l’abandon voté par les eurocrates nationaux, on se rend compte qu’il n’était pas si petit que ça puisqu’il est interdit de revenir en arrière, comme on l’a vu. Une souveraineté abandonnée l’est pour toujours et à jamais (effet de cliquet).
3. Si par hasard, l’erreur a été commise de demander son avis au peuple par un referendum et que la première réponse ait été « non », on fera revoter le peuple autant qu’il le faudra, jusqu’à ce qu’il apporte la bonne réponse (cf la Constitution européenne, refusée par le peuple et imposé par les parlementaires sous monsieur Sarkozy.)  A ce moment-là, le vote devient irréversible et engage les générations futures à jamais.
4. Ceux qui dénoncent ces manœuvres sont assimilés aux personnes qui ont causé les « heures les plus sombres de notre histoire » par la fameuse « réductio ad Hitlerium », couplée à l’accusation qu’ils veulent la guerre entre nations européennes.

Et voila qui avait très bien marché jusqu’à ce que monsieur Cameron fasse l’erreur fatale de demander aux britanniques s’ils voulaient rester dans la construction du Léviathan.
Et bien sûr, ces braves gens répondirent non, à la stupéfaction générale tant les ODS pensent que le peuple est idiot.
Mais cette décision d’un peuple retrouvant sa souveraineté fait sauter de façon irrémédiable le principe même du cliquet ayant permis tous les abandons de souveraineté consentis jusqu’à ce point.
Ce qui risque de foutre en l’air l’Etat profond européen dont le personnel va peut-être devoir travailler pour vivre.

.../...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 19033
Date d'inscription : 06/07/2010

Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 EmptyJeu 13 Fév 2020, 09:28

.../...


En fait, c’est la survie même de cet état profond que le départ de la Grande-Bretagne met en danger.
Et pour l’instant, ce sont les membres de cet Etat profond qui se sont auto-sélectionnés pour mener les discussions et ils ont un but et un seul, préserver le pouvoir qu’ils se sont attribué sans avoir à passer par la case « élections ».
Ce qui veut dire qu’un combat à mort est engagé entre la souveraineté du peuple britannique et l’Etat profond européen et que donc tout sera fait pour qu’une crise profonde frappe la Grande-Bretagne quand bien même le prix à payer pour le reste de l’Europe serait très, très élevé.

Mais c’est là que les gouvernements des autres pays en Europe risquent d’intervenir pour remettre au pas les Barnier de ce monde et là, je pense surtout à l’Allemagne qui a un considérable excèdent de son commerce extérieur avec la Grande-Bretagne et qui est dans une situation tant politique (montée de l’AFD) qu’économique désastreuse (effondrement mondial de l’industrie automobile) …
Voici donc ce qui va se passer à mon avis dans les 12 mois qui viennent.
1. Monsieur Barnier continue son travail de sape, avec l’aide du gouvernement français qui par exemple propose aux allemands de partager avec eux l’arme atomique, ce qui reviendrait à abandonner l’Otan. On imagine l’enthousiasme à Berlin.
2. Au bout de trois mois de blocage, BOJO décroche son téléphone pour appeler madame Merkel et lui signifie qu’il songe à interdire la vente au Royaume- Uni d’une grande partie des produits allemands faits avec du charbon, car cela met très en colère la jeune Greta et les écologistes britanniques.
3. Madame Merkel appelle monsieur Barnier pour lui dire que les bêtises ont assez duré et qu’à partir de maintenant, il est mis sous tutelle.
4. Fureur de monsieur Macron.  La réalité est pourtant très simple. Soit monsieur Macron se couche, soit-il ne se couche pas, mais dans les deux cas, l’Etat profond européen est cuit puisqu’il est apparu pour ce qu’il est, c’est-à-dire une tentative par les hauts fonctionnaires français de contrôler les autres pays européens.
5. Monsieur Salvini, revenu au pouvoir en Italie annonce qu’il demande une grande convention pour réintroduire un semblant de démocratie en Europe. La Pologne, la Hongrie, la Tchéquie approuvent cette initiative. Monsieur Macron refait une colère, à laquelle personne ne prête la moindre attention…
6. L’Euro tombe en dessous d’un dollar. Monsieur Trump impose des droits de douane sur les produits de la zone Euro.
7. La Grande-Bretagne obtient son accord de libre-échange et les conservateurs Suédois demandent qu’un referendum soit organisée sur le maintien de la Suède dans l’Union Européenne

Malheureusement, c’est à ce moment-là que ma boule de cristal se brouille… `


---------------------------

nous avons un programme de rigolade pour les prochains mois !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Le clash du Brexit n'aura pas lieu   Le clash du Brexit n'aura pas lieu - Page 14 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le clash du Brexit n'aura pas lieu
Revenir en haut 
Page 14 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: