Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Macron change les règles de nomination des recteurs pour favoriser une de ses copines de l’ENA

Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 17015
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Macron change les règles de nomination des recteurs pour favoriser une de ses copines de l’ENA   Sam 06 Oct 2018, 15:50

Macron change les règles de nomination des recteurs pour favoriser une de ses copines de l’ENA
On devrait toujours lire les compte-rendus du conseil des ministres. Celui du 3 octobre comportait en effet l’annonce d’un décret modifiant les « modalités de nomination des recteurs ».

« Le décret vise, dans la continuité des réformes engagées depuis 2001, à diversifier le vivier de recrutement des recteurs, pour mieux répondre aux exigences nouvelles du métier. Il porte ainsi de 20 % à 40 % le contingent des emplois de recteurs pouvant être occupés par des personnes non titulaires de l’habilitation à diriger des recherches, et supprime les conditions exigées précédemment pour les personnes non détentrices de cette habilitation. Leur aptitude à exercer les fonctions de recteur demeure vérifiée par la commission instaurée en 2015 et présidée par un conseiller d’État », indique le texte, qui précise que « ces évolutions participent à la dynamisation du haut encadrement des deux ministères et à la diversification des profils, correspondant à la variété des missions confiées aux recteurs d’académie.»

Une camarade de promotion de l’ENA

Pourquoi une telle modification sans tambour ni trompettes pour faire passer de 6 recteurs (sur 30) à 12 le nombre de recteurs qui ne sont pas des universitaires ? Vraisemblablement pour permettre à une camarade de l’ENA d’Emmanuel Macron de pouvoir être nommée rectrice.

L’Elysée et Matignon veulent, en effet, nommer à la tête de l’académie de Versailles – la plus grosse de France avec 1 million d’élèves – Charline Avenel, 42 ans, actuelle secrétaire générale de Sciences-Po. Problème, cette haute fonctionnaire n’est pas titulaire d’une habilitation à diriger des recherches et le quota des six recteurs non-universitaires est déjà complet. D’où le décret pour assouplir les conditions permettant d’occuper ce poste …

Aucune expérience à la tête d’une académie
Selon L’Obs, l’heureuse élue a d’ailleurs prévenu ses proches collaborateurs à Sciences-Po de son départ imminent vers Versailles.

Seule la commission évoquée dans le décret du Conseil des ministres, qui est chargée d’évoquer l’aptitude des candidats à exercer les fonctions de recteur, pourrait mettre le holà à la nomination de Charline Avenel. Mais cette commission est dirigée par un membre du Conseil d’Etat – le corps d’origine du Premier ministre Edouard Philippe – et elle devrait donc accéder à la demande présidentielle…

Charline Avenel connaît heureusement le secteur de l’Education puisqu’elle a été membre du Cabinet de la ministre de l’Enseignement superieur et de la recherche Valérie Pécresse de 2007 à 2010, puis directrice adjointe en charge des ressources à l’Agence nationale de la recherche. Et elle a été très active à Science-Po. En revanche, cette spécialiste des questions budgétaire n’a jamais dirigé une académie avant d’être nommé dans la plus grande de France habituellement réservée à des recteurs expérimentés …

L’Elysée assure que le changement de règles était prévu avant
Contacté par L’Obs, l’Elysée assure que le changement des règles a été souhaité par Emmanuel Macron « bien avant que Charline Avenel ne soit dans le radar » pour l’académie de Versailles. Reste qu’après la nomination de l’écrivain Philippe Besson, ami du couple Macron, comme consul de France à Los Angeles – qui fait l’objet d’un recours par un syndicat du Quai d’Orsay – la nomination de Mme Avenel fait grincer des dents, notamment dans le milieu universitaire…

Philippe Rioux pour La Dépêche.

------------------------

le "nouveau monde macronien" est il différent de l'ancien ? bonne question !
Revenir en haut Aller en bas
 
Macron change les règles de nomination des recteurs pour favoriser une de ses copines de l’ENA
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les règles et vous ?
» Je change tout le temps d'avis...
» Bon plan Réunions troc/échange à domicile
» Les règles à respecter pour agrandir sa maison
» Quelles sont les règles d'un bon devis ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: