Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120),
la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 le foutage de gueule étatique atteint l'insupportable !

Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 17614
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: le foutage de gueule étatique atteint l'insupportable !   Ven 26 Oct 2018, 10:46

un coup d'oeil sur ce tableau permet de prendre conscience de l'arnaque :

Années    Prix du baril   Prix à la pompe
2007            65$           1,04 euro
2016            48,57$           1,41 euro
2018            65,40$           1,61 euro

On voit immédiatement qui considère le plus les Français comme des vaches à lait...

Promis ça ne changera pas macron l'a dit...

---------------

mettez la tableau bien en vue chez vous et pensez y an moment d'aller voter...
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4078
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: le foutage de gueule étatique atteint l'insupportable !   Ven 26 Oct 2018, 18:41

Décodage du Monde
Citation :
Les taxes ne sont pas la première cause de la flambée du prix de l’essence et du diesel
(mais la seconde…)
LE MONDE | 26.10.2018 | Par Adrien Sénécat
(..)
Même hors taxes, l’essence coûte plus cher aujourd’hui
En 2007, le baril de brent (le type de pétrole brut généralement utilisé comme référence) coûtait en moyenne 73 dollars, selon les données compilées par l’Union française des industries pétrolières (UFIP) sur son site. Son prix a fortement fluctué depuis, atteignant des sommets en 2014, avant de chuter fortement : fin 2016, il avoisinait les 50 dollars. Mais depuis début 2018, le prix du baril a sensiblement remonté, et a dépassé la barre des 80 dollars.
On pourrait donc croire que l’essence, hors taxes, coûte aujourd’hui à peine plus qu’en 2007. Mais plusieurs autres facteurs entrent en compte. Il y a les marges des distributeurs, et surtout le taux de change euro-dollar.

Augmentation hors taxes de plus de 50 % en onze ans
Un baril de brent qui coûtait 73 dollars en 2007 revenait à 52 euros environ, suivant les taux de change de l’époque, qui tournaient autour de 1,40 dollar pour un euro. En 2018, Le taux de change est inférieur à 1,20 dollar pour un euro, ce qui fait qu’un même baril à 73 dollars coûterait 61 euros, soit 8 euros de plus : la hausse du dollar se ressent sur les prix. Il est donc trompeur de mélanger, dans un même tableau, des prix en euros et en dollars à des époques différentes sans mentionner les taux de change des deux monnaies.
A l’arrivée, le prix hors taxes du gazole et de l’essence (sans plomb 95) a sensiblement augmenté de 2007 à 2018, toujours selon les données de l’UFIP. Alors que les deux carburants coûtaient autour de 0,40 euro par litre il y a onze ans, leur prix dépasse aujourd’hui 0,60 euro par litre (soit une hausse de plus de 50 % sur la période)

Les taxes ont augmenté, mais moins qu’on le dit
En onze ans, les taxes sur l’essence ont augmenté au total de 21 centimes par litre et celles sur le diesel de 27 centimes. Cette hausse de la fiscalité est réelle, et a une grande part dans l’envolée des prix des carburants. Mais elle est loin d’en être la seule cause. Au total, la part des taxes dans le prix des carburants a en fait stagné depuis onze ans. Début 2007, les impôts représentaient 59 % du prix à la pompe pour le gazole, contre 57 % en octobre 2018. Même chose pour l’essence, où le ratio est passé de 66 % à 61 %.

Si la hausse des prix observée depuis début 2016 est aussi forte, ce n’est pas tant à cause des taxes que de celle d’un coût de revient décuplé. Un litre de diesel hors taxes coûtait ainsi 0,34 euro début janvier 2016, contre 0,66 euro en octobre 2018. Soit une hausse de 32 centimes par litre, là où les taxes ont augmenté de 18 centimes.
Le constat est globalement similaire pour l’essence : les taxes ont augmenté de 11 centimes depuis début 2016, alors que le coût de revient a augmenté de 22 centimes, ce qui représente les deux tiers de la hausse.

En résumé, il est indéniable que les taxes sur les carburants ont sensiblement augmenté depuis 2007. Mais si les prix à la pompe ont aussi fortement augmenté depuis deux ans, ce n’est en réalité pas principalement du fait de la fiscalité écologique. Le coût des carburants, hors taxes, a encore plus augmenté, poussé par la hausse des prix du pétrole.

https://lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/10/26/les-taxes-ne-sont-pas-la-premiere-cause-de-la-flambee-du-prix-de-l-essence-et-du-diesel_5375162_4355770.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 17614
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: le foutage de gueule étatique atteint l'insupportable !   Ven 26 Oct 2018, 19:24

On constate tout de même qu'en dépit des explications aussi multiples que foireuses pour expliquer notre situation nous ne sommes pas les derniers en matiére de hausse des carburants.

Avoir 60/100 de hausse à la pompe avec le même prix du baril, il faut le faire et en plus le justifier... sans frémir...

Se conduire en racketeur et arriver à avoir le droit avec soi c'est merveilleux... le foutage de gueule atteint des sommets.

Il faut sauver le soldat macron.

Nb si "c'est au programme" peut tout justifier y compris que l'on fasse n'importe quoi voire que l'on puisse se conduire en truand... je suis désolé mais ce n'est pas ma conception de la politique.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 17614
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: le foutage de gueule étatique atteint l'insupportable !   Sam 27 Oct 2018, 12:00

Colère des Français : vers un blocage total du pays le 17 novembre 2018 ?
26 octobre 2018 Le Politique

Rien ne semble plus aller dans le « nouveau monde » d’Emmanuel Macron pendant que les impôts terriblement augmentés gâchent la croissance économique et le pouvoir d’achat, tandis que le chômage endémique et la dette publique abyssale poursuivent leur hausse interminable.

Alors que la France subit un taux de chômage deux fois plus élevé que celui des autres pays développés dont la plupart sont actuellement en situation de plein-emploi dont notre voisin l’Allemagne, la grogne populaire connaît un développement spectaculaire. Pire, la colère s’extériorise de plus en plus et l’accumulation de désespoir pourrait bien déboucher sur un « mai 1968 » carabiné en automne voire sur un « 1789 » nouvelle version.

Exaspérés de voir « leur Histoire piétinée, leur mode de vie ravagé, leur pays envahi, leur économie démolie, leur jeunesse anéantie, » (1) de nombreux Français – disent-ils sur le terrain ou sur internet – pourraient ne pas attendre les élections européennes 2019 pour signifier leur mécontentement au gouvernement.

Ainsi est apparu sur les réseaux sociaux un appel à la mobilisation citoyenne générale le 17 novembre 2018 (2) afin de bloquer le pays et d’exiger du gouvernement qu’il cesse par exemple la hausse vertigineuse des prix de l’essence et du diesel qui pénalise des millions de travailleurs et aggrave la précarité de nombreuses familles notamment en zone rurale.

Christine, Pierre, François, Claudine, Paul, Jacques, Estelle, Jean-Pierre, Théo, Gérard, Martine… – souvent retraités mais pas que – ils sont des milliers à expliquer sur les réseaux sociaux et avec une virulence rare combien ils n’en peuvent plus d’être des « pompes à fric » au service d’un « gouvernement incapable » et d’un « Etat défaillant ».

Fait notable, nombreux sont ceux qui précisent d’ailleurs que leur colère a passé un cap suite au refus d’Emmanuel Macron de célébrer militairement la victoire de 1918 y voyant une énième « entreprise de démolition » du pays. Plus significatif encore, la vague de mécontentement touche de plus en plus les anciens des Armées ou de l’Etat, très inquiets des rumeurs selon lesquelles Emmanuel Macron voudrait partager la force de dissuasion nucléaire et le siège permanent de la France à l’ONU avec l’Allemagne.

Tous ces développements mis bout à bout constituent malheureusement l’incubateur favorable à une réaction en chaîne nationale que de plus en plus de citoyens pensent que l’Etat ne serait pas en mesure de contenir.

« L’Etat est incapable de contrôler quelques milliers d’islamistes qui pourrissent totalement notre pays, que pourrait-il faire si des centaines de milliers de Français investissaient les rues, bloquaient les routes et marchaient sur Paris ? » demande un internaute particulièrement remonté dans un groupe Facebook. En effet, la nature a horreur du vide et malheureusement la colère le remplit peu à peu, il paraît donc plus qu’urgent de prendre en compte les inquiétudes citoyennes (3).

Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4078
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: le foutage de gueule étatique atteint l'insupportable !   Sam 27 Oct 2018, 12:19

Brulons du carburant pour aller manifester contre la hausse des carburants.
Bloquons tout pour un avenir meilleur : comme une victoire posthume de l'esprit CGT
Et puis, célébrons éternellement la guerre entre France et Allemagne. Célébrer la réconciliation serait antinational.
Je dois être un mauvais français.
Mais pour 14-18, et ses millions de morts, combien dus à des ordres aberrants d'assaut face à des mitrailleuses ? Tels les ordres d'un général (Nivelle) bien planqué à Paris et mort bien plus tard dans son lit.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 17614
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: le foutage de gueule étatique atteint l'insupportable !   Sam 27 Oct 2018, 13:09

Salamandre a écrit:
Brulons du carburant pour aller manifester contre la hausse des carburants.
Bloquons tout pour un avenir meilleur : comme une victoire posthume de l'esprit CGT
Et puis, célébrons éternellement la guerre entre France et Allemagne. Célébrer la réconciliation serait antinational.
Je dois être un mauvais français.
Mais pour 14-18, et ses millions de morts, combien dus à des ordres aberrants d'assaut face à des mitrailleuses ? Tels les ordres d'un général (Nivelle) bien planqué à Paris et mort bien plus tard dans son lit.

Le problème est la relecture de l'histoire... et surtout la maniére dont on la manipule pour des objectifs économico politicards... dont on commence à déguster les bienfaits.

Avec la gauche la France n'existe pas avant 89... on oublie l'histoire.
Si besoin est on désavoue ceux qui aux ordres du gouvernement légitime ont été à divers degrés acteurs.
Je ne déspère pas de voir les gens qui ont fait leur devoir être jugés comme criminels de guerre pour satisfaire nos politicards.

Avec macron on fait mieux : la France n'existe plus et ceux qui ne sont pas d'accord sont pour le moins méprisés et au pire insultés le tout depuis l'étranger.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 17614
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: le foutage de gueule étatique atteint l'insupportable !   Dim 28 Oct 2018, 16:38

Hausse du prix du carburant : Le Maire et Darmanin se justifient
Par Auteur valeursactuelles.com / Dimanche 28 octobre 2018 à 14:40 5

Gouvernement. Gérald Darmanin dans le JDD et sur Europe 1, Bruno Le Maire dans Le Parisien… Les deux locataires de Bercy sortent les boucliers ce dimanche 28 octobre. Objectif : rassurer les Français sur les mesures du gouvernement.

Si Emmanuel Macron n’en finit plus de chuter dans les sondages, il peut toujours compter sur ses fidèles. Bruno Le Maire et Gérald Darmanin en font partie et le prouvent une nouvelle fois ce dimanche 28 octobre. Le ministre de l’Economie et le ministre de l’Action et des Comptes publics ont, chacun de leur côté, tenus à défendre le « cap » du gouvernement, notamment en ce qui concerne la hausse du carburant.

« Taxer la pollution plutôt que les travailleurs »
Bruno Le Maire a donné une longue interview au Parisien, dans laquelle il dit entendre « les inquiétudes des Français », mais refuser tout « retour en arrière » concernant la hausse du prix du carburant. Gérald Darmanin, lui, assure dans le JDD vouloir « taxer la pollution et les produits nocifs plutôt que les travailleurs et l’entreprise ».

Il poursuit en affirmant assumer « une politique qui est conçue pour réduire le réchauffement climatique et les morts prématurées liées à la pollution de l’air et au tabagisme ».

Bruno Le Maire, élève modèle
Par ailleurs, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a tenu à confirmer dans Le Parisien l’objectif 7% de chômage promis par Emmanuel Macron d’ici la fin du quinquennat : « c’est un objectif ambitieux que nous tiendrons ». L’ancien ministre de l’Agriculture de Nicolas Sarkozy a également réaffirmé son soutien indéfectible envers le président, tant en politique intérieure qu’international.

----------------------

L'électeur contribuable qui fait le plein pour aller bosser parce qu'il n'y a pas d'autre moyen de se déplacer n'est pas un travailleur c'est un pollueur...

A ce titre il est nocif... mais si on lui pique son fric de travailleur il n'est pas pénalisé.

J'attends pour ma part de savoir à quel pollueur je vais envoyer ma facture de carburant... puisque c'est le pollueur qui doit payer et non le bosseur.

Je constate régulièrement que nos politicards "assument" lorsque l'on assume sa décision et que l'on pénalise autrui on le dédommage... est ce le cas ?

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 17614
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: le foutage de gueule étatique atteint l'insupportable !   Dim 28 Oct 2018, 16:52




Emmanuel Macron prend l’avion présidentiel pour 110 kilomètres
.
Le chef de l’État s’est rendu de La Roche-sur-Yon (Vendée) à Rochefort (Charente-Maritime) à bord de l’avion présidentiel, ce jeudi matin. | WIKIMEDIA COMMONS
Ouest-France avec agence

Modifié le 15/06/2018 à 20h04

Le chef de l’État s’est rendu de La Roche-sur-Yon (Vendée) à Rochefort (Charente-Maritime) à bord de l’avion présidentiel, ce jeudi matin. Un trajet de 110 kilomètres réalisé en 35 minutes qui a provoqué une polémique. L’Élysée met en avant la sécurité et un emploi du temps chargé.

Cette décision alimente depuis la polémique, dans une période où le gouvernement évoque des restrictions budgétaires et alors que le président lui-même a récemment déploré le « pognon de dingue » que coûtent les aides sociales.


« Le président n’est pas une personnalité comme tout le monde »
Emmanuel Macron avait commencé ses deux jours de visites officielles par un vol entre Paris et Montpellier, mercredi, puis s’était envolé pour la Vendée. Le trajet polémique a ensuite eu lieu dans la matinée de jeudi, qui a précédé le retour à Paris du chef d’État, toujours dans le jet présidentiel.

Du côté de l’Élysée, on estime « légitime » l’utilisation qui a été faite de l’avion. « Le président n’est pas une personnalité comme tout le monde. Il y a un impératif de sécurité et un impératif de temps, expliquent des proches d’Emmanuel Macron. C’est la solution la plus économique, qui permet de se poser en sécurité, qui permet l’extraction rapide du président et de mieux gérer les heures de vol de l’équipage ».

Emmanuel Macron avait déjà choqué certains en se rendant au Touquet en Falcon pour voter aux élections législatives, en juin 2017.

---------------


nuance l'avion du président ne pollue pas !

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 17614
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: le foutage de gueule étatique atteint l'insupportable !   Dim 28 Oct 2018, 16:58

c'est tout de même mieux que l'ancien monde...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le foutage de gueule étatique atteint l'insupportable !   

Revenir en haut Aller en bas
 
le foutage de gueule étatique atteint l'insupportable !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poisson Fecond ce foutage de gueule :rire:
» coup de gueule di un amico italiano
» Le consumérisme a atteint ses limites
» J'ai atteint mon/mes objectif(s) !
» Coup de gueule d'un pré-retraité...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: