Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120),
la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Carburants : quand Macron défendait corps et âme le diesel

Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18215
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Carburants : quand Macron défendait corps et âme le diesel   Ven 16 Nov 2018, 05:58

Carburants : quand Macron défendait corps et âme le diesel
Par Auteur valeursactuelles.com / Mercredi 14 novembre 2018 à 19:32 6

Politique. Si le gouvernement maintient sa prochaine hausse des taxes sur les carburants au prétexte de la transition écologique, le président défendait pourtant le diesel en 2016, lorsqu'il était encore ministre de l’Économie.

La richesse d'hier est devenue le fardeau d'aujourd'hui... Ces derniers jours, le président et ses ministres n'en démordent pas : les taxes sur les carburants augmenteront bien au 1er janvier prochain, malgré l'ire d'une partie de la population. Pourtant, en 2016, le ministre de l'Économie qu'était Emmanuel Macron ne tarissait pas d'éloges à l'égard du diesel. Un revirement qui accrédite toujours davantage la thèse d'une hausse prétexte, censée remplir les caisses de l'État.

Un carburant « au cœur de la politique industrielle française »
Jeudi 4 août, le locataire de Bercy se rendait sur le site de l'équipementier Bosch à Onet-le-Château, dans l'Aveyron. « L'avenir du diesel passe par l'innovation », avait-il alors déclaré, assurant que ce carburant « reste au cœur de la politique industrielle française » et du « projet industriel français de la mobilité environnementale ».


Le désormais chef de l'État avait encore souligné l'importance de l'industrie des véhicules diesels, tant pour « des millions de personnes qui l'achètent », que « celles qui ont le moins de pouvoir d'achat », ou « des millions qui y travaillent ». Une attitude qui contraste avec la rigueur présidentielle de ces derniers jours, alors que le gouvernement a refusé d'écouter la colère des « gilets jaunes », maintenant la hausse des taxes au 1er janvier et ne concédant que quelques mesures d'accompagnement aux foyers les plus modestes ou aux gros rouleurs.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1116
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Carburants : quand Macron défendait corps et âme le diesel   Ven 16 Nov 2018, 18:07

Tout le monde a soutenu le diesel ⛽️ par une politique des prix.

C'était une bêtise qu'il faut corriger.



Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18215
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Carburants : quand Macron défendait corps et âme le diesel   Sam 17 Nov 2018, 00:34

Entre aout 2016 et novembre 2018 le diesel est devenu polluant...
Revenir en haut Aller en bas
Clovis



Messages : 122
Date d'inscription : 30/09/2011

MessageSujet: Re: Carburants : quand Macron défendait corps et âme le diesel   Sam 17 Nov 2018, 11:04

thierry a écrit:
Tout le monde a soutenu le diesel ⛽️ par une politique des prix.

C'était une bêtise qu'il faut corriger.





hélas ce ne sont pas les conseilleurs qui sont les payeurs malheureusement pour les bons élèves qui ont eu confiance il y a quelques années et qui sont remercier en les punissant par les taxes et la menace de ne plus utiliser leurs véhicules qu'ils ont acheter plus cher qu'une voiture à essence.


Combien d'années de crédit pour acheter une voiture électrique pour ceux qui ne sont pas très riches même avec les aides le reste à charge est bien trop important alors que tout augmente car augmenter les taxes sur le pétrole c'est augmenter les transports, les fabrications de multiples produits dont l'alimentation.


Je m'interroge sur un reportage d'un journal tv sur le développement des framboises aux maroc qui déferlent sur la France en toutes saisons : combien de carburant pour les acheminer ? Les écologistes devraient demander d' interdire leur importation. c'est vrai pour bien d'autres produiits alimentaires ou industriels avec en plus les délocalisations et le chômage. Combien de kérosène pourrait être économiser ?

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18215
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Carburants : quand Macron défendait corps et âme le diesel   Sam 17 Nov 2018, 11:22

Clovis a écrit:



hélas ce ne sont pas les conseilleurs qui sont les payeurs malheureusement pour les bons élèves qui ont eu confiance il y a quelques années et qui sont remercier en les punissant par les taxes et la menace de ne plus utiliser leurs véhicules qu'ils ont  acheter plus cher qu'une voiture à essence.


Combien d'années de crédit pour acheter une voiture électrique pour ceux qui ne sont pas très riches même avec les aides le reste à charge est bien trop important alors que tout augmente car augmenter les taxes sur le pétrole c'est augmenter les transports, les fabrications de multiples produits dont l'alimentation.


Je m'interroge sur un reportage d'un journal tv sur le développement des framboises aux maroc qui déferlent sur la France en toutes saisons : combien de carburant pour les acheminer ? Les écologistes devraient demander d' interdire leur importation. c'est vrai pour bien d'autres produiits alimentaires ou industriels avec en plus les délocalisations et le chômage. Combien de kérosène pourrait être économiser ?


Pas grave le freluquet et l'équipe de bras cassés "assument" c'est le mot à la mode pour dire je fait ma connerie, comme vous râlez et êtres des attardés mentaux on va avec condescendance vous expliquer la vie... au bout du compte le cochon de payant d'électeur contribuable passe encore à la caisse...

On pique le pognon à la classe moyenne qui maintenant ne peut plus changer sa bagnole et on veut donner du fric aux "démunis" qui ne s'en sortent pas, ont bien du mal à boucler leur mois et ont autre chose en tête que de changer de voiture... surtout au tarif ou sont les "actuelles bonnes" qui deviendront "mauvaises" dans 3 ans à la suite du caprice de chef neuneu.

Conclusion si tu ne passes pas à la casserole on t'interdit de circuler...

le cul par dessus tête continue !
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4234
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Carburants : quand Macron défendait corps et âme le diesel   Sam 17 Nov 2018, 12:01

Le litre de diesel va être (bientôt) aussi taxé que l'essence. Alors que quand l'essence était beaucoup plus taxée que le diesel, ça n'avait pas l'air d'émouvoir grand monde.
Le principe simple est qu'il n'y a pas de raison sérieuse pour que le litre de diesel soit moins taxé que l'essence. Là où le gouvernement a pris un risque, c'est en égalisant par plus haut que le haut (augmenter un peu l'essence, et encore plus le diesel) alors que l'égalité des taxes aurait pu être obtenue sans augmenter, voire même (rêvons un peu, mais c'était possible) en abaissant un peu celle sur l'essence.

salamandre le 14 Oct 2012 a écrit:
Même sans être écolo tendance Abeille, dont la proposition d'interdire le diesel est excessive, il y a des réalités à prendre en compte et à rappeler :
Les particules fines des moteurs diesels ont des effets néfastes reconnus sur la santé (poumons, coeur). Et sur la mortalité. Les filtres à particules des voitures diesel récentes ne résolvent rien. Pourquoi ? Parce qu'ils fonctionnent bien avec un moteur (des gaz d'échappements) chauds, donc en roulant sur de longues distances. En ville, pour de courts trajets, les particules encrassent les filtres plus vite qu'elles ne sont éliminées. Contrairement à ce que laissent croire les constructeurs. Alors, que faire ?
La première aberration est que les taxes sur le diesel sont plus faibles que sur l'essence. Elle a puissamment contribué à la dieselisation du parc auto français. Maintenant, il y a 3 façons de la supprimer (l'aberration) progressivement : augmenter les taxes diesel au niveau de l'essence, baisser les taxes essence au niveau du diesel, ou quelque part entre les deux - pour la même recette (taxe) globale par exemple. C'est un débat politique, et citoyen à ouvrir.
http://www.plateaufontenay.net/t766-laurence-abeille-et-les-vehicules-diesel

Mais surtout, dans l'indifférence générale, les test officiels de consommation ont fourni (depuis longtemps) des résultats de plus en plus fantaisistes par rapport à la consommation réelle. D'où des voitures de plus en plus lourdes et grosses censées consommer de moins en moins. Sans parler de la pollution. Un grave problème de mise en scène, avec la complicité des politiques (malhonnêteté ou incompétence ou les deux), et qui se paie comptant maintenant.
Et maintenant ? C'est curieux, mais il y a très peu d'articles-conseils sur les possibilités de réduire la consommation par une conduite économique. Sans changer de voiture ! Pas de miracle, mais plus vite efficace que des manifs.


Dernière édition par Salamandre le Sam 17 Nov 2018, 12:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4234
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Carburants : quand Macron défendait corps et âme le diesel   Sam 17 Nov 2018, 12:31

Nos ministres sont-ils équipé(e)s, par leur formation, pour les problèmes techniques, médicaux et scientifiques omniprésents dans le monde moderne ?

Un indice : leur formation (total 190 ministres depuis 2000)
http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/11/16/25001-20181116ARTFIG00334-un-ministre-sur-deux-est-passe-par-sciences-po-ou-l-ena.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14147
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Carburants : quand Macron défendait corps et âme le diesel   Sam 17 Nov 2018, 13:06

Salamandre a écrit:
Nos ministres sont-ils équipé(e)s, par leur formation, pour les problèmes techniques, médicaux et scientifiques omniprésents dans le monde moderne ?

Les ministres s'appuient sur les membres de leur cabinet et sur les fonctionnaires de leur ministère et l'on peut espérer que ceux-ci soient mieux "équipés" pour comprendre de quoi il retourne dans le périmètre du dit ministère...

Ceci étant les changements entre ministères et secrétariats d'état, les redéfinitions des périmètres, les changements de rattachement, ... peuvent faire que les compétences dans un domaine ne soient pas là ou plus là où se prennent les décisions...

Autre point, au delà des formations des ministres, il serait intéressant de savoir où et comment ceux-ci ont "grandi" avant d'occuper de hautes fonctions ? Combien viennent des banlieues populaires ou des territoires ruraux délaissés par l'aménagement du territoire ? Combien ont travaillé ne serait-ce qu'un mois en tant qu'étudiant dans un supermarché, une pompe à essence, sur un quai de gare, dans un hôpital,... bref tous ces métiers indispensables occupés de la "France d'en bas" ?

Certains diront que ce n'est pas nécessaire pour diriger un ministère ce qui est vrai mais je pense que ça peut ouvrir l'esprit et aider à comprendre le monde réel...

Que sont devenues ces idées:
http://www.plateaufontenay.net/t1857-pour-une-reeducation-des-deputes-la-revolution-culturelle-est-desormais-en-marche#61268
http://www.plateaufontenay.net/t1857-pour-une-reeducation-des-deputes-la-revolution-culturelle-est-desormais-en-marche#70891


Dernière édition par a.nonymous le Sam 17 Nov 2018, 13:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1116
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Carburants : quand Macron défendait corps et âme le diesel   Sam 17 Nov 2018, 13:06

On touche la un problème de fonds: la majeure partie de la classe politique à fait science po puis l'ENA avant de rentrer dans la fonction publique ou parapublique ou dans des cabinets politiques.

Et tout cela sans avoir jamais travailler dans le privé.

Alors comment avoir une expertise ou au moins une connaissance des changements économiques à venir?

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18215
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Carburants : quand Macron défendait corps et âme le diesel   Sam 17 Nov 2018, 13:13

Nous devions avoir des dirigeants venant de la société civile... en toute logique on trouve des planques aux copains de la promo senghor...

Sinon on recrute des gros bras... avec des désagréments à la clé.

Revenir en haut Aller en bas
mamiea

mamiea

Messages : 4291
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 71
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Carburants : quand Macron défendait corps et âme le diesel   Sam 17 Nov 2018, 18:18

En toute logique la défense du diésel était la bonne solution (provisoire)puisque le sujet était de réduire les émission de CO2.
Le diésel émet moins de CO2 que l' essence donc favoriser le diésel va dans le bon sens, maintenant on nous dit que ce carburant est mauvais pour la santé donc il vaut mieux l' essence ou l' électrique, bien, mais l' électrique a ses limites car pas ou très peu de bornes de recharge (juste parisano/parisienne et encore).
Et cela fait des années que l' on se fait un film sans pour autant faire avancer le schilblik d' un pouce laissant le problème au suivant.

Quand a savoir si Nos ministres doivent être équipé(e)s, par leur formation, pour les problèmes techniques, médicaux et scientifiques ? je pense qu' il seraient mieux formés en sortant de la Comédie Française !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18215
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Carburants : quand Macron défendait corps et âme le diesel   Dim 18 Nov 2018, 06:18

Le problème actuel est que l'électeur contribuable n'a pas de choix.
de toute façon il est tondu... et pris pour un abruti.

Vous achetiez un diesel vous payez la bagnole plus cher mais elle consommait moins un carburant moins cher.
On achète une essence à un prix inférieur on consomme plus d'un carburant plus onéreux.
Chacun fait selon son gout et ses besoins...

Maintenant c'est voiture chère carburant cher et interdiction de rouler à prévoir...

Pour couronner le tout, vous ayant bien pompé avec les impôts et taxes multiples des irresponsables se mettent en tête de gérer à votre place le pognon que vous n'avez pas puisqu'il vous l'on piqué...

Figurez vous qu'au bout d'un moment ça passe mal même si on explique au dégénéré mental que vous êtes supposé être comment acheter une autre voiture avec une "prime" à laquelle vous n'avez pas droit le tout avec du fric que vous n'avez plus....

On augmente la CSG mais on va supprimer la taxe d'habitation... surprise non seulement vous continuez à la payer mais en plus elle augmente... pas grave on va vous faire de la pédagogie pour vous expliquer que vous êtes un populiste. (race sans doute voisine des sauvages nazis mais qui n'ont rien à voir avec les gentils communistes)

On fait la guerre à votre voiture polluante et on remet en service des bus diesel d'un autre age à Paris. On lutte contre les gaz d'échappement en ville en provoquant des embouteillages... et tout est à l'avenant.

Dans la foulée on vous affirme que votre pouvoir d'achat est préservé alors que vos revenus sont bloqué... curieusement on retrouve des gens dans la rue.

Pour orchestrer tout ça vous avez un freluquet qui pérore à travers le monde en se voulant un leader et son premier ministre qui en remet une couche... incidemment vous découvrez ce qui est fait de votre argent par des gens qui eux s'exemptent des charges qu'ils vous imposent et se payent grassement.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1116
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Carburants : quand Macron défendait corps et âme le diesel   Dim 18 Nov 2018, 08:23

Le diesel pollue plus que l'essence et il est moins taxé

La décision pour préserver l'environnement est donc de mettre un même niveau de taxe sur les 2 carburants.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18215
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Carburants : quand Macron défendait corps et âme le diesel   Dim 18 Nov 2018, 08:26

Justement la "vérité première" ou présentée comme telle du diesel qui pollue plus que l'essence est fortement remise en cause.

On pourrait aussi au lieu d'augmenter les taxes sur le diesel diminuer celles sur l'essence... mais sans doute n'y ont ils pas pensé...

on est parti pour un échange stérile comme d'habitude...

On pourrait aussi ne pas augmenter de plus de 20 % le salaire des membres des cabinets ministériels
Le premier ministre pourrait prendre l'avion de l'armée prévu pour lui au lieu de dépenser 350 000 euros pour arriver en avion privé deux heures plus tôt... en plus il récidive !

Mais pour un macrondolatre rien n'est trop beau. On fait construire une piscine pour ne pas monopoliser des policiers lors de la baignade et on fait du jet ski en mer avec toute l'infrastructure qui va avec.

On paye sa chambre d'hotel du week end mais qui finance celles des gardes du corps, du médecin, les frais des archers du roi en charge du périmètre... les démineurs, les spécialistes chargés de vérifier l'absence de matériel d'écoutes, d'installer les liaisons sécurisées sans compter les frais de transport tout ça pour 3 pour jours de repos alors qu'il dispose de résidences présidentielles prêtes à le recevoir...  il prend les gens pour des C.Ns le freluquet ! ne parlons même pas des guignols de son entourage c'est pitoyable.


Dernière édition par tonton christobal le Dim 18 Nov 2018, 08:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1116
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Carburants : quand Macron défendait corps et âme le diesel   Dim 18 Nov 2018, 08:57

On aura pu aussi ne pas supprimer la taxe d'habitation
On aura pu aussi ne pas réduire les charges sur les salaires et le système productif
On aurait pu aussi ne pas créer des aides pour accompagner le remplacement des véhicules diesel


Vous remarquez je ne cite que des faits et je ne me perd pas en conjecture sur les qualités de mes interlocuteurs.

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18215
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Carburants : quand Macron défendait corps et âme le diesel   Dim 18 Nov 2018, 09:07

oui faire de la politique c'est faire des choix et être responsable c'est gérer l'argent public de manière convenable.

A priori ce sont deux notions incompatibles.
Je ne vois pas en quoi ne pas prendre un avion privé alors que l'on dispose de celui de l'armée justifie la suppression pour certains (pour d'autres c'est du plus) de la taxe d'habitation.

Je ne vois pas de lien qui explique que des gens qui gagnent 7000 euros mensuels (ils ne sont pas à la rue sans oublier les avantages qui vont bien) en gagnent subitement 10 000 ce qui implique le blocage des revenus de millions d'autres...

Pour les aides au remplacement du diesel parlons en : ceux qui auraient pu changer de bagnole ne le peuvent plus et les autres aides ou pas n'en ont pas les moyens... c'est vite vu.

Répondre à coté du sujet c'est bien et puis on a l'impression d'avoir raison...

D'autant que se beurrer la tartine des deux cotés lorsque la vie devient de p^lus en plus dure pour de plus en plus de gens me semble une conception curieuse de ce que devrait être une politique équitable.
Mais avec des kripto socialistes rebadgés en "ni gauche ni droite" on peut s'attendre au pire : cumul des défauts de la gauche et de la droite...

Pour soutenir l'insoutenable en refusant de voir ce qui saute aux yeux sauf à être "déficient en intelligence" (pour ne pas dire un imbécile tout comme les aveugle sont des non voyants)  il faut avoir les "yeux de l'amour" pour ceux qui se foutent de nous...
Il est vrai que pour certains macron président est une bénédiction... il est logique qu'ils le soutiennent, l'inverse se justifie aussi...

Il est loin le de Gaulle qui savait se conduire...
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1116
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Carburants : quand Macron défendait corps et âme le diesel   Dim 18 Nov 2018, 09:18

De Gaulle en son temps à su renverser les tables et etre impopulaire pour aller de l'avant (1940, Algérie,Europe, réconciliation Franco allemande).

Mais aujourd'hui pour certain il ne faut rien faire, piloter le pays avec une cote de popularité. On est vraiement aux antipodes de DeGaulle.

CQFD
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18215
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Carburants : quand Macron défendait corps et âme le diesel   Dim 18 Nov 2018, 09:22

thierry a écrit:
De Gaulle en son temps à su renverser les tables et etre impopulaire pour aller de l'avant (1940, Algérie,Europe, réconciliation Franco allemande).

Mais aujourd'hui pour certain il ne faut rien faire, piloter le pays avec une cote de popularité. On est vraiement aux antipodes de DeGaulle.

CQFD

oui macron n'est pas de Gaulle on le constate facilement...

entre rien faire et se planter lamentablement il y a de la marge mais lorsque l'on est mis en place par des puissances extérieures pour conduire un pays selon des critères qui ne sont pas ceux des gens qui y vivent il y a nécessairement des problèmes en perspective.

macron est un rigolo : pour benalla il demandait à ce que l'on aille le chercher et lorsque l'on y va il fait donner la garde, je pensais qu'il allait sortir et faire un discours pour traiter le problème.

La dernière conférence de presse a été faite sur un porte avions , la prochaine se tiendra dans le bunker de l'élysée...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carburants : quand Macron défendait corps et âme le diesel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carburants : quand Macron défendait corps et âme le diesel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que faire quand l'âme est malade ?
» [Diabète] Qu'est-ce qu'il se passe dans mon corps ?
» Quand mon retour provoque l'apocalypse...
» Quand l'UE nous impose les OGM et les farines animales...
» Les produits bébé : jusqu'à quand ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: