Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Larris au coeur

Aller en bas 
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 14753
Date d'inscription : 30/05/2011

Larris au coeur Empty
MessageSujet: Larris au coeur   Larris au coeur EmptyJeu 20 Déc 2018, 09:28

Citation :
Fontenay-sous-Bois : « Larris au cœur », véritable moteur du quartier
Julien Muller| 19 décembre 2018,

« Je leur tire un coup de chapeau ». Lundi, Laurent Prévost, préfet du Val-de-Marne, a rendu visite aux bénévoles de l’association Larris au cœur, située dans le quartier des Larris, à Fontenay-sous-Bois. Une visite sur le terrain, comme le préfet souhaite le faire « le plus souvent possible », pour simplement « venir remercier et souligner les efforts » de l’association.

Depuis dix ans, Larris au cœur aide et accompagne les habitants du quartier, et même de la ville, dans divers domaines. « Il y a dix ans, le centre social a été fermé. Suite à cela, nous avons décidé d’ouvrir nos propres locaux, pour continuer d’accompagner les habitants du quartier, notamment dans leurs démarches administratives, car beaucoup ne maîtrisent pas parfaitement la langue, et se retrouvent rapidement lésés », confie Marie-Claire, présidente d’honneur de l’association et habitante du quartier depuis 46 ans.

Ouverte du lundi au vendredi, l’association propose quotidiennement l’aide gratuite d’un écrivain public, pour accompagner les habitants dans leurs démarches administratives. Mais la structure aux 47 bénévoles a, depuis sa création, élargi son champ d’action. « Nous proposons des cours d’alphabétisation aux adultes, des ateliers informatiques, des visites culturelles de musée, etc. Nos portes sont toujours ouvertes, même pour simplement venir discuter et boire un café », affirme Sylvie Basmadjian, présidente de Larris au cœur.

Les bénévoles organisent également l’aide aux devoirs, principalement pour les primaires, dont beaucoup d’enfants du niveau CP. Chaque soir, après l’école, les enfants se rendent au local pour y prendre le goûter, puis faire leurs devoirs, accompagnés par les bénévoles, quasiment tous retraités. « Ils nous expliquent quand on ne comprend pas, et grâce à eux on a de bonnes notes », confient Felixya et Juliette, âgées de 9 et 10 ans.

A ce jour, Larris au cœur recense quelque 300 adhérents. Pour pouvoir financer ses sorties, les goûters des enfants et son matériel, l’association demande une participation de 5 € par famille. Le reste de son enveloppe, elle l’obtient des subventions versées par l’Etat, le département, la commune, et surtout la Caisse d’allocations familiales, qui représente 50 % de leurs subventions. Une enveloppe qui lui a également permis de proposer du travail à une habitante, en contrat emploi compétence.
http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/fontenay-sous-bois-larris-au-coeur-veritable-moteur-du-quartier-19-12-2018-7972386.php
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4656
Date d'inscription : 08/01/2012

Larris au coeur Empty
MessageSujet: Re: Larris au coeur   Larris au coeur EmptyJeu 21 Mar 2019, 04:11

Citation :
Cité des Larris à Fontenay-sous-Bois : le succès de l’éducation populaire
par Florent Bascoul, 18.12.2018
A peine sortis des écoles Henri Wallon et Paul Langevin à Fontenay-sous-Bois, ce lundi, autour de 16h30, vingt enfants essentiellement scolarisés en CP se rendent dans le local de l'association Larris au cœur. Après le goûter, ils s'attaquent à leurs devoirs accompagnés par les bénévoles.

Ce soir au 7 de la rue Jean Macé, c’est perfectionnement de l’écriture. Sur leurs ardoises, les minots s’appliquent à placer des mots entre les bons interlignes. « J’ai fini, j’ai fini, j’ai fini ! », s’impatiente un premier. Jacqueline, professeur à la retraite et responsable de l’aide aux devoirs s’approche et le félicite. « Ce-sont des enfants qui sont en manque d’estime et nous faisons tout notre possible pour qu’ils réussissent », explique-t-elle. « C’est gratifiant de voir que certains de nos jeunes parviennent à se lancer dans les études », ajoute Marie-Claire, secrétaire en retraite à l’origine de la création de l’association Larris au coeur, il y a dix ans.

En dehors de l’aide aux devoirs proposée le lundi et le jeudi pour les enfants de l’école élémentaire, le mardi et le vendredi aux collégiens et le mercredi aux lycéens, les bénévoles de l’association donnent des cours de français pour adultes. « Nous sommes dans un quartier où vivent beaucoup de familles étrangères. Il est important qu’elles puissent apprendre les bases du français pour être autonomes. C’est pourquoi nous avons un atelier dédié aux primo-arrivants. Une fois qu’ils ont acquis un certain niveau, ils peuvent se rendre à d’autres ateliers comme la socio-linguistique, la lecture… Certains prennent cela très à cœur et participent aux ateliers dictée et grammaire », poursuit Marie-Claire.

Au-delà des ateliers pédagogiques, les habitants du quartiers sollicitent énormément l’association pour son activité d’écrivain public. « Avec la dématérialisation, il y a beaucoup de gens qui ont des difficultés à faire leurs démarches administratives. Ils viennent nous demander de l’aide pour remplir des dossiers en ligne que ce soit pour la CAF, le pôle emploi, la sécurité sociale ou la préfecture. Nous essayons de leur montrer comment faire pour qu’ils puissent réaliser ces démarches d’eux-mêmes sur les ordinateurs dont nous disposons ici », résume Sylvie  Basmadjian, présidente de Larris au cœur.

Animée par une quarantaine de bénévoles et d’une salariée en contrat emploi compétence (les anciens emplois aidés), l’association ne demande qu’une adhésion de 5 euros par famille pour bénéficier de cet accompagnement et participer à des sorties culturelles dans des musées ou au cinéma le Kosmos. Il faut également payer une vingtaine d’euros pour l’accès aux cours. L’association est financée par la Caisse d’allocation familiale, la préfecture du Val-de-Marne, le département et la ville de Fontenay-sous-Bois.

Ce lundi, le préfet du Val-de-Marne, Laurent Prévost, est venu à la rencontre des bénévoles de l’association pendant l’aide aux devoirs. Une façon pour le représentant de l’État de mettre en avant le travail des petites structures d’éducation populaire, maillon essentiel de la politique de la ville. « C’est une priorité pour l’État de permettre aux jeunes vivant dans les quartiers politique de la ville de franchir les étapes et de s’insérer convenablement dans la société, d’où la priorité de nos actions en matière de politique éducative et l’intérêt pour nous de travailler avec ces bénévoles dynamiques et très investis ».

https://94.citoyens.com/2018/cite-des-larris-a-fontenay-sous-bois-le-succes-de-leducation-populaire,18-12-2018.html
Revenir en haut Aller en bas
 
Larris au coeur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Actualité des autres quartiers de Fontenay-
Sauter vers: