Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120),
la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'insurrection qui vient

Aller en bas 
AuteurMessage
Salamandre

Salamandre

Messages : 4078
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: L'insurrection qui vient   Jeu 03 Jan 2019, 17:58

Ils ont pas l'air un peu fanatiques, ces barbus là ? Malgré leurs noms bien français. Et révolutionnaires en plus.
En orbite, revenir à son point de départ est une révolution. Chaque tour complet (de rond-point) aussi c'est une révolution !

Mais avec eux, on se cultive. Connaissez-vous ochlocratie ? Des commentateurs très ancien monde dissertent sur la différence entre la foule et le peuple.
"Ochlocratie n'est pas un synonyme de démocratie au sens de gouvernement par le peuple. Le terme foule, non le terme peuple, est employé ː il suggère dans un sens péjoratif la foule en tant que masse manipulable ou passionnelle. On parle alors de phénomènes de foule, souvent provoqués par la démagogie ou le populisme."


Gilets jaunes : Maxime Nicolle prédit un « soulèvement avec des armes »
Sur Facebook, l'ancien porte-parole des Gilets jaunes a estimé que « Beaucoup de gens dans ce mouvement sont prêts à perdre la vie pour que notre futur soit meilleur. Des gens préparent un soulèvement national avec des armes ».


https://www.lepoint.fr/societe/gilets-jaunes-maxime-nicolle-predit-un-soulevement-avec-des-armes-03-01-2019-2283128_23.php

Gilets jaunes : Éric Drouet, adulé par les uns, honni par les autres
Il a également été accusé d'appeler au putsch lorsque, lors d'un débat où on lui avait demandé ce qu'il comptait faire si la manifestation arrivait devant l'Élysée, il avait répondu : « On rentre dedans. »
Il avait notamment diffusé des propos complotistes d'un autre Gilet jaune, Maxime Nicolle, affirmant que la France allait céder son siège au Conseil de sécurité de l'ONU dans le cadre du Pacte de Marrakech sur les migrations.


https://www.lepoint.fr/societe/gilets-jaunes-eric-drouet-adule-par-les-uns-honni-par-les-autres-03-01-2019-2283191_23.php
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 17614
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'insurrection qui vient   Jeu 03 Jan 2019, 19:41

Du calme ! Le freluquet va demander de nouveaux renforts pour sa protection.

Il va nous faire un syndrome allende carabiné !
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 17614
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'insurrection qui vient   Dim 06 Jan 2019, 07:58

Gendarme agressé à Paris : "Il faut que les politiques arrêtent de mettre de l'huile sur le feu"

Yves Lefebvre, secrétaire général du syndicat Unité-SGP Police FO a réagi sur franceinfo après l'agression d'un policier samedi 5 janvier en marge de la manifestation des "gilets jaunes".
Mis à jour le 06/01/2019 | 07:18


"Il faut que les politiques arrêtent de mettre de l'huile sur le feu", a réagi samedi 5 janvier sur franceinfo Yves Lefebvre, secrétaire général du syndicat Unité-SGP Police FO, après l'agression d'un gendarme mobile sur un pont de Paris lors de l'acte huit de la mobilisation des "gilets jaunes" samedi 5 janvier. Le procureur de Paris a été saisi.

franceinfo : Comment avez-vous réagi à ces images de votre collègue roué de coups ?
Yves Lefebvre : Ce sont des images auxquelles on est tristement habitué maintenant, il est temps que cela cesse. Cet après-midi, on a vu un de nos jeunes collègues gendarme mobile être passé à tabac par un individu qui s'en est servi comme d'un punching-ball. On l'a déjà vu avec nos collègues motards il y a quelques semaines sur les Champs-Elysées, on a tous en mémoire les images au pied de l'arc de triomphe passé à tabac. Il faut que ça cesse.

Et puis, il faut aussi que cela cesse presque plus au niveau des politiques, ceux qui ostensiblement, démagogiquement, soufflent sur les braises. Je parle de Jean-Luc Mélenchon, de Gilbert Collard, mais aussi d'Hervé Morin cette semaine, il faut que ça s'arrête ça, ils attisent tout ça en parlant de "police politique", de "police fasciste". Nous sommes simplement là pour faire respecter les règles de la République. Même le gouvernement : il faut aussi que Benjamin Griveaux modère ses propos. Quand il tient les propos encore hier soir, il ne fait qu'attiser la haine. Ses bureaux ont peut-être été attaqués, mais ce n'est pas lui qui a été roué de coups.

Vous ciblez les politiques, notamment Jean-Luc Mélenchon. Pour vous, il attise la haine ?
On est un peu habitués, il a commencé lors de la campagne présidentielle ou lors de la perquisition à son siège. Mais ce qu'il fait là, c'est criminel. On n’a pas le droit de dire ça quand on prétend devenir président de la République. On n’a pas le droit. C'est un appel à tuer du flic. Quand il dit qu'il est fier du peuple qui s'exprime. Oui, il y a des gilets jaunes qui ont des revendications légitimes, mais un moment il faut s'arrêter et s'organiser, mettre en place des services d'ordre, etc.

Étiez-vous suffisamment nombreux aujourd'hui ?
C'est toujours facile de refaire le match après le match. Oui on était assez nombreux. Si Christophe Castaner avait décidé d'une plus grande mobilisation, cela enlevait de fait à mes collègues des journées de repos. Tout était déclaré aujourd'hui. Bien évidemment, si samedi prochain, nous avons un acte neuf, ce que je crains malheureusement, il faudra bien évidemment une plus grande mobilisation.

Après, il ne faut pas perdre de vue que lorsque l'on mobilise autant de policiers et de gendarmes pour maintenir l'ordre public lors de ces manifestations, c'est autant de sécurité au quotidien qui n'est pas assurée.

Aujourd'hui on est à flux tendu, on manque énormément de policiers. On est quasiment à 25 millions d'heures supplémentaires ! Il faut que les meneurs des "gilets jaunes" s'organisent ! Il y a eu aujourd'hui un début de commencement d'organisation, avec même parfois des "gilets jaunes" qui ont fait barrage pour éviter les affrontements. Mais il faut mettre des barrages en amont et qu'on soit plus en capacité de réagir sur des points stratégiques. Manifestement, autour de l'Assemblée nationale, on a peut-être, à mon moment donné, été un peu débordé.

--------------

Entre le président qui attend que l'on vienne le chercher... et celui qui a vu de près les fumeurs de clopes qui roulent au diesel effectivement face à des furieux il serait temps de changer de langage...

Mais on ne se refait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'insurrection qui vient   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'insurrection qui vient
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Afghanistan : le retour de la contre insurrection
» Notre capacité vient de Dieu. — 2 Cor. 3:5.
» Le pasteur Kutino vient de faire une crise d'AVC qui aurait provoqué une paralysie partielle!
» L'exemple vient d'en haut.......
» C'est quoi, ç'vient d'où, ça s'trouve où, quelle marque que quoi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: