Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120),
la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Orban - Macron : le nouveau match à distance

Aller en bas 
AuteurMessage
Salamandre

Salamandre

Messages : 4234
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Orban - Macron : le nouveau match à distance   Dim 06 Jan 2019, 17:31

Orban, au pouvoir en Hongrie, intransigeant nationaliste (ami de Salvini et de MarineLP) et farouche adversaire de Macron, a en même temps qu’ici quelques soucis de manifs.
Pour la comparaison des manifs, noter que Hongrie 10 millions habitants et France 67,8 millions
Moralité accessoire (d’un mécréant, bien sûr) : il ne suffit pas d’être nationaliste anti-immigrés pour faire le bonheur du peuple

Citation :
« Orban dégage ! » : la fronde sociale s’installe en Hongrie
Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dans tout le pays depuis le début de l’année contre la politique du gouvernement.
Par Blaise Gauquelin

Ni le froid, ni le vent, ni la neige ne les font renoncer : depuis le début de l’année, des Hongrois continuent de descendre par milliers dans les rues pour manifester leur « ras-le-bol » de Viktor Orban, le premier ministre souverainiste de ce pays de 9,8 millions d’habitants, membre de l’Union européenne (UE) depuis 2004.
Leur mouvement de contestation, déclenché en décembre par l’adoption d’une loi assouplissant le droit du travail, gagne des fiefs de la majorité. Dans la deuxième ville du pays, Debrecen, située à 225 kilomètres à l’est de Budapest, la capitale, ils étaient plusieurs centaines, samedi 5 janvier, à s’être rassemblés devant l’hôtel de ville, répondant à l’appel des syndicats, de mouvements de la société civile ainsi qu’aux partis d’opposition, qu’ils soient de gauche ou d’extrême droite.
« C’est notre député, Lajos Kosa, qui est à l’origine du texte de loi voté le 12 décembre [2018] obligeant les salariés à faire jusqu’à 400 heures supplémentaires par an, payables sur trente-six mois, explique Istvan Kaposznyák. Le Fidesz [le parti de droite présidé par Viktor Orban] fait cela pour satisfaire les grandes compagnies internationales implantées en Hongrie. Bien sûr, quelques centaines de personnes pour une ville de 210 000 habitants, cela peut paraître modeste, comme mobilisation, mais vous savez, nous sommes en Hongrie, pas en France. Ici les gens n’ont pas l’habitude de défiler, donc nous sommes très contents. »

« Pouvoir vivre correctement »
Comme la Slovaquie voisine, la Hongrie est une terre de prédilection des constructeurs automobiles, attirés par les bas salaires. Et en juillet 2018, le géant allemand de l’automobile BMW a annoncé la construction d’une nouvelle usine à Debrecen.
« Pour attirer ce genre d’investissements, le gouvernement a mis en danger la santé des travailleurs en faisant passer cette loi esclavagiste, s’insurge Valeria Toldi, syndicaliste en métallurgie. Le salaire minimum est de 149 000 forints brut [463 euros] en Hongrie ! Ce n’est pas assez pour vivre correctement. Il a augmenté de 8 % au 1er janvier, mais ce n’est pas suffisant, nous réclamions une hausse comprise entre 13 et 15 % ! On ne veut pas travailler plus, on veut pouvoir vivre correctement en travaillant huit heures par jour ! »
Selon les manifestants, dont certains ont revêtu des gilets jaunes, la faiblesse des salaires en Hongrie serait la principale responsable de l’immigration des jeunes en Europe occidentale. « Il y a un manque de main-d’œuvre dans tout le pays, rappelle Imre Tóth, un professeur à la retraite. Mais c’est normal, parce que les travailleurs sont mal représentés. Les salaires sont à la traîne. Et pas seulement par rapport à la France, ils le sont aussi en comparaison des pays voisins. Si on ne protège pas les droits des salariés, l’exode va s’amplifier. » Le taux de syndicalisation n’est que de 9 % en Hongrie.

Nouveau bureau du premier ministre
Au sein du défilé, les électeurs déçus de Viktor Orban sont bien représentés. Et la haine envers la personne du chef de l’exécutif – qui lors d’un entretien à la radio nationale, le 21 décembre, s’est déclaré persuadé que le texte sur les heures supplémentaires était « une bonne loi » – s’exprime à travers des slogans parfois orduriers. « Je suis totalement désillusionné, dit le boulanger Ferenc Fekete. Après la transition de 1989, on pensait qu’on rejoindrait le monde libre. Mais on a cru aux discours de ce sale traître qui n’a rien fait pour le peuple et ne fait que servir sa cour. »

Un intervenant évoque ainsi son « écœurement » à la découverte des intérieurs épurés du nouveau bureau du premier ministre, qui s’est récemment installé dans l’un des bâtiments historiques de la colline de Budapest. Présentés à la presse gouvernementale au début du mois de janvier, le déménagement et les travaux, aux résultats spectaculaires, ont été dispendieux, selon le site d’investigation Atlatszo, qui les chiffre à 77,60 millions €. Cette nouvelle résidence pourrait devenir le symbole d’un pouvoir coupé des réalités. En vue de se faire entendre, les manifestants, qui revendiquent le soutien de plus des deux tiers des Hongrois, appellent à la grève générale, le 19 janvier.

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/01/06/orban-degage-la-fronde-sociale-s-installe-en-hongrie_5405525_3210.html
Revenir en haut Aller en bas
 
Orban - Macron : le nouveau match à distance
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quéffélec en anti-Normand dans Paris Match.
» Ouverture du nouveau port de Zeebrugge en juillet 1985
» Le nouveau livre de François Bayrou
» Quel vin nouveau choisir ? moi je l'ai fait
» BACKLASH : TRIPLE H NOUVEAU CHAMPION YES !!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: