Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120),
la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés

Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18215
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés   Lun 07 Jan 2019, 03:51

L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés
Par   Journaliste Figaro Chloé Woitier   Mis à jour le 06/01/2019 à 22:11  Publié le 06/01/2019 à 20:35
L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés

Le gouvernement pourrait envisager de revenir sur la suppression de la taxe d'habitation pour les 20 % des ménages les plus riches, a affirmé Bruno Le Maire dimanche.

Malgré les demandes répétées des «gilets jaunes», le gouvernement ne reviendra pas sur la suppression de l'impôt sur la fortune, a insisté dimanche Bruno Le Maire lors de l'émission «Le Grand Rendez-vous Europe 1-CNews-Les Échos». «La priorité à mes yeux n'est pas de rétablir un ISF qui n'a jamais réglé le problème du chômage ni celui de la pauvreté en France», a souligné le ministre de l'Économie. Mais le gouvernement serait prêt à lâcher du lest sur certaines mesures encore non appliquées. «Si nous répondons non à chaque demande des Français, que nous ne sommes pas capables d'écouter la demande de justice, nous ne réussirons pas le grand débat», qui doit s'ouvrir dans les prochaines semaines. Ainsi, la suppression de la taxe d'habitation pour les 20 % des ménages les plus riches «pourrait être soumise à discussion», a mis sur la table le ministre de l'Économie.

Réduite de 30 % depuis octobre, la taxe d'habitation sera supprimée d'ici à 2020 pour 80 % des ménages, respectant la promesse électorale d'Emmanuel Macron. Les résidences secondaires continueront à être taxées. Pour les 20 % restants, la suppression de la taxe devrait être effective au plus tard en 2021. Mais en ces temps de «gilets jaunes», un tel geste pourrait être interprété comme un cadeau fiscal pour les plus riches, ce dont le gouvernement se passerait bien. Conserver la taxe d'habitation pour les plus aisés permettrait également à Bercy de garder la main sur près de 8 milliards d'euros de recettes fiscales, sans avoir à imaginer des hausses d'impôts et de taxes pour limiter les pertes.

Reste à savoir, si l'idée va jusqu'au bout, quelle sera la réaction du Conseil constitutionnel. Dans son avis sur le projet de loi de finances 2018, il avait mentionné qu'il serait attentif «à la façon dont serait traitée la situation des contribuables restant assujettis à la taxe d'habitation».

---------------

le freluquet protège mon pouvoir d'achat
retraite bloquée
augmentation de la CSG
augmentation de la taxe d'habitation

Critiquer macron est faire du bashing...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18215
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés   Lun 07 Jan 2019, 17:39

La "réforme" de la réforme se précise...

On réforme la taxe d'habitation qui devait être totalement supprimée en 2020...

Réforme supprimée pas pour tout le monde ! On a réformé la réforme... les gros richards vont continuer à payer, la taxe et aussi les réformes du freluquet.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4234
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés   Lun 07 Jan 2019, 18:40

La suppression annoncée de la taxe d'habitation avait déjà soulevé la crainte de voir les maires augmenter davantage la taxe foncière (payée par les seuls propriétaires) plus ou moins selon la proportion locataires/propriétaires dans chaque commune. Alors que tous les propriétaires ne sont pas riches et tous les locataires ne sont pas pauvres.

La suppression partielle envisagée (pour 80% des foyers en moyenne) de la taxe d'habitation ne pourrait qu'aviver la crainte des 20% restants, minoritaires dans la plupart des communes, de voir augmenter davantage cet impôt local aussi. Double peine en vue donc.
Sans oublier les détenteurs d'une résidence secondaire, dont la taxe d'habitation a été maintenue. On note même parmi eux quelques locataires HLM en résidence principale...

Chacun est censé contribuer à proportion de ses moyens. L'effet pervers d'impôts locaux payés par une minorité, et pas du tout par tous les autres, c'est que la majorité n'a pas de freins pour demander plus de dépenses, qu'ils ne paient pas et qu'il "suffit" de faire payer à la minorité. Effet d'autant plus pervers quand le seuil (exonéré vs contribuable) est assez arbitraire et en mode "tout ou rien" (à payer) au lieu d'un impôt progressif.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18215
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés   Lun 07 Jan 2019, 19:11

Donc bravo on continue à tondre la classe moyenne...

Ça c'est gouverner avec intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4234
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés   Lun 07 Jan 2019, 19:16

La taxe d’habitation pourrait finalement être maintenue pour les 20 % de ménages les plus riches
Le Monde avec AFP, 7.01.2019
Selon le porte-parole du gouvernement, le maintien de cet impôt est « sur la table ».
Près de 26 000 communes imposent à moins de 15 %

Critiqué pour sa politique fiscale jugée inégalitaire, le gouvernement pourrait revenir sur la suppression de la taxe d’habitation pour les 20 % de ménages les plus riches. Interrogé lundi 7 janvier sur France Inter, le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a assuré que le maintien de cet impôt pour les 20 % de ménages les plus aisés était « sur la table ».

La promesse de campagne d’Emmanuel Macron concernait les « 80 % des Français » les moins aisés, a souligné M. Griveaux, assurant que la suppression de la taxe d’habitation pour les ménages les plus riches « n’était pas dans le projet initial ». « La question est de savoir si nous irons sur ces 20 % restants. Oui », a reconnu ce proche du chef de l’Etat.
La veille, déjà, le ministre des finances, Bruno Le Maire, avait déclaré que Bercy pourrait revoir sa copie si une demande en ce sens venait à être formulée dans le cadre du débat national lancé par Emmanuel Macron. « Si nous répondons non à chaque demande des Français, que nous ne sommes pas capables d’écouter la demande de justice, nous ne réussirons pas le grand débat qui doit s’ouvrir dans les prochaines semaines », a expliqué M. Le Maire dans l’émission « Le Grand Rendez-vous » Europe 1-CNews-Les Echos.

Rééquilibrage de la politique fiscale

Une façon d’ouvrir la porte à un rééquilibrage de la politique fiscale de l’exécutif, accusée de favoriser les plus riches, sans toutefois revenir sur la suppression de l’impôt sur la fortune (ISF), entrée en vigueur début 2018 : « La priorité à mes yeux n’est pas de rétablir un ISF qui n’a jamais réglé le problème du chômage ni celui de la pauvreté en France », a insisté Bruno Le Maire, refusant tout retour en arrière sur ce point. « Il ne s’agit pas que le grand débat national conduise à détricoter ce qui a été fait », a ajouté le locataire de Bercy.

Durant la campagne, Emmanuel Macron avait promis de supprimer la taxe d’habitation pour 80 % des ménages, à raison de trois tranches successives entre 2018 et 2020, pour un coût total de près de 10 milliards €.
Mais pour éviter de voir sa réforme retoquée par le Conseil constitutionnel, attaché au principe d’« égalité devant l’impôt », le chef de l’Etat avait finalement annoncé fin 2017 l’extension de cette mesure à l’ensemble des Français. Cette extension, censée intervenir en 2021, coûtera près de 7 milliards € à l’Etat. Elle doit faire l’objet de compensations pour les collectivités locales, sous une forme qui n’a pas encore été arrêtée.

Une situation qui explique les hésitations du gouvernement, confronté à de fortes contraintes budgétaires après son renoncement à augmenter la taxe carbone, tandis que le ralentissement de la croissance menace de faire déraper le déficit public.

Question de droit

Le maintien de la taxe d’habitation pour les plus riches pourra-t-il s’articuler avec les exigences du Conseil constitutionnel ? « On ne peut pas nous expliquer qu’il faut plus mettre à contribution ceux qui ont plus, et quand c’est fait, invoquer l’égalité devant l’impôt », a estimé, lundi, Benjamin Griveaux. Selon le porte-parole du gouvernement, « c’est une question de droit » et « ce sera tranché dans le cadre d’un débat au Parlement ».
« Si on ferme toutes les portes à toutes les réflexions qu’on peut avoir, alors on ferme le grand débat », a jugé de son côté le nouveau délégué général de La République en marche, Stanislas Guerini, interrogé sur CNews.

Pour Christian Eckert, ex-secrétaire d’Etat au budget de François Hollande, « revenir aujourd’hui à la case départ est curieux… et risque d’être déclaré inconstitutionnel ». « Une chose est sûre, c’est que cela a été mal préparé », a ajouté sur Facebook l’ancien député socialiste. Un avis partagé par le président LR de la commission des finances à l’Assemblée nationale, Eric Woerth. « On n’y comprend plus rien », a assuré sur RTL l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy, accusant l’exécutif de « changer d’avis sans arrêt ». « La panique fiscale, c’est quelque chose d’extrêmement dangereux », a-t-il mis en garde.

https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/01/07/la-taxe-d-habitation-pourrait-finalement-etre-maintenue-pour-les-plus-riches_5405969_823448.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18215
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés   Lun 07 Jan 2019, 19:25

Et on va continuer à avoir confiance dans le freluquet...

Pas moi !

Je suis rassuré l'isf ne sera pas rétablie, mais pour les classes moyennes pas de pitié.

On est "gouverné" ! Il y a même les fanas qui nous expliquent que nous devons la fermer car :

C'est le programme... qui lui varie mais reste intouchable même si on fait tout et son contraire.
Revenir en haut Aller en bas
coufsur

coufsur

Messages : 654
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés   Lun 07 Jan 2019, 19:45

Le ministre des finances, Bruno Lemaire a éclaircie sur quoi portera "le grand débat", ou plutôt ce sur quoi il ne portera pas.
« Que les Français veuillent le rétablissement de l’ISF, on le sait, ce n’est pas une grande nouveauté. Il se trouve qu’Emmanuel Macron a été élu président de la République sur la base d’un projet qui comprend une transformation fiscale en profondeur, votée par une majorité de Français. Donc je ne souhaite pas que nous revenions sur l’ISF, sur le prélèvement forfaitaire unique ou sur la baisse de l’impôt sur les sociétés qui doit permettre à nos entreprises de se développer ».

Hop, hop, circulez les gueux, y a rien à voir !
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4234
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés   Lun 07 Jan 2019, 19:54

Suppression de l'ISF confirmée, retour de la taxe d'habitation pour 20% des foyers ?
Moins de 2% des électeurs paient l'ISF. Le socle de base sur lequel peut compter E. Macron.
Pour les 18% suivants, c'est pas gagné.
Et après, il y a les gilets jaunes...
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 674
Date d'inscription : 08/09/2014

MessageSujet: Re: L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés   Lun 07 Jan 2019, 21:07

La bonne nouvelle : ils vont faire payer les riches.
La mauvaise nouvelle : vous êtes riche.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18215
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés   Mar 08 Jan 2019, 05:09

le canard sans tête continue à cavaler dans la cour de la ferme... jusqu'au moment où il tombe.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1116
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés   Mar 08 Jan 2019, 09:02

tonton christobal a écrit:
Et on va continuer à avoir confiance dans le freluquet...

Pas moi !

Car vous avez eu confiance en Macron un jour??? Bonne nouvelle.

POur revenir sérieux:

Faut reconnaitre que si l'on revient sur la décision de supprimer cet impôt et donc de le maintenir pour les riches (ceux qui gagnent plus de 2500€ par mois), ca va faire désordre.

On va juste avoir l'impression d'un retour en arrière (époque Hollande ou Chirac) ou l'on bricolait tous les jours la fiscalité. Et franchement ce n'est pas ce que l'on attend du renouveau politique.
Revenir en haut Aller en bas
Clovis



Messages : 122
Date d'inscription : 30/09/2011

MessageSujet: Re: L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés   Mar 08 Jan 2019, 12:05

Appeler riche une personne ayant 2500€ par mois me sidère !
2500€ quand cette personne a payé ses impôts sur le revenu, sa taxe d'habitation, sa mutuelle, son loyer, gaz, électricité, eau, sa cantine je pense qu'il ne puisse acheter une voiture électrique même avec d'éventuelles aides, partir en vacances de nombreuses fois vu les prix des locations et hôtel, de fréquenter les palaces et des restaurants, d'avoir un bateau.


Cela me révolte autant que d'avoir augmenter la csg sur des retraites de moins de 1500€


Ne pas participer aux fonctionnements des communes me hérisse, tous devraient participer même si pour certains se pourrait être symbolique.
Revenir en haut Aller en bas
thierry

thierry

Messages : 1116
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés   Mar 08 Jan 2019, 13:57

+1
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14147
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés   Mar 08 Jan 2019, 14:12

Clovis a écrit:
Appeler riche une personne ayant 2500€ par mois me sidère !

Toute chose est relative...

Citation :
SMIC mensuel
Pour 35 heures par semaine et 151,67 heures par mois.
Brut: 1 521,22 € Net: 1 171,34 €

Citation :
Le minimum vieillesse - officiellement appelé Aspa (Allocation de solidarité aux personnes âgées) - est revalorisé de 35 euros au 1er janvier 2019.  Son montant mensuel passe donc de 833,20€ à 868,20€
Revenir en haut Aller en bas
lorenzaccio



Messages : 267
Date d'inscription : 19/02/2013

MessageSujet: Re: L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés   Mar 08 Jan 2019, 14:28

En effet on est toujours le riche de quelqu'un, et toujours prêt à voir augmenter les impôts qui ne nous touchent pas. Un bon impôt c'est celui établi sur une base imposable importante et admis car non confiscatoire...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18215
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés   Mar 08 Jan 2019, 15:37

thierry a écrit:


Car vous avez eu confiance en Macron un jour??? Bonne nouvelle.

POur revenir sérieux:

Faut reconnaitre que si l'on revient sur la décision de supprimer cet impôt et donc de le maintenir pour les riches (ceux qui gagnent plus de 2500€ par mois), ca va faire désordre.

On va juste avoir l'impression d'un retour en arrière (époque Hollande ou Chirac) ou l'on bricolait tous les jours la fiscalité. Et franchement ce n'est pas ce que l'on attend du renouveau politique.

Je me méfie toujours des imposteurs...
Dans une autre vie j'étais renommé professionnellement pour avoir un radar à détecter les tordus. Je n'ai donc jamais cru en macron.

Si à un moment j'avais cru en macron les gens qui me connaissent se seraient inquiétés.

Entre ce que je savais grace à ma boule de cristal que tout le monde pouvait apprendre en cessant d'être ébloui par la poudre aux yeux, ce que l'on me confiait et ce que j'ai appris de multiples sources... certaines étant qualifiées d'ouvertes mais que personne ne semblait prendre en compte il était facile de cadrer le personnage, mais il était si tentant de se bercer d'illusions.

Alors vous pouvez tenter de me "chambrer" mais j'ai un avantage c'est de ne pas être surpris mais de tout de même trouver un peu fort de café que ceux qui se sont plantés comme des imbéciles sur le personnage et ont participé à le mettre au pouvoir viennent encore me donner des leçons...

J'ai un mérite : je ne suis pour rien dans son arrivée au pouvoir, en revanche je paye au prix fort ses décisions à ce titre on pourrait au moins me foutre la paix.
Il est vrai que la seule chose impossible aux imbéciles est de se taire...

Lorsque l'on a été et continue à être candide (j'ai un autre mot qui me vient à l'esprit) en se foutant le doigt dans l'oeil jusqu'au coude... on évite de faire du vent inutilement.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4234
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés   Mar 08 Jan 2019, 17:38

Au passage, l'avis de B. Pascal
"Si tous les hommes savaient ce qu'ils disent les uns les autres, il n'y aurait pas quatre amis dans le monde." (Pensées, 1670)

En ces temps modernes de parité, pas trouvé l'équivalent pour l'autre moitié de l'humanité, à défaut :
"La seule chose que l’on pourrait reprocher aux femmes, c’est de dire le contraire de ce qu’elles pensent, contrairement aux hommes qui ne disent pas du tout ce qu’ils pensent"
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18215
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés   Mar 08 Jan 2019, 21:08

Salamandre a écrit:
Au passage, l'avis de B. Pascal
"Si tous les hommes savaient ce qu'ils disent les uns les autres, il n'y aurait pas quatre amis dans le monde." (Pensées, 1670)

En ces temps modernes de parité, pas trouvé l'équivalent pour l'autre moitié de l'humanité, à défaut :
"La seule chose que l’on pourrait reprocher aux femmes, c’est de dire le contraire de ce qu’elles pensent, contrairement aux hommes qui ne disent pas du tout ce qu’ils pensent"

Je vais en ce domaine être familier : celui qui parle derrière mon dos parle à mon c.l

Pour les amis je suis très sélectif ! La qualité plus que la quantité.

Il y a des gens pour qui la compromission et la gestion clientéliste politicarde sont les fonds de commerce et qui à ce titre ont l'obligation de plaire ou de complaire à tous... Fort heureusement je n'ai pas éte tenu d'entrer dans ces magouilles donc je n'ai que faire des avis d'autrui.

Je l'ai déja dit je n'attends rien et suis candidat à rien ce qui est une forme absolue de liberté.

Comme "en même temps" il m'est arrivé de connaitre par nécessité professionnelle le dessous des cartes, j'ai depuis longtemps perdu mon pucelage de crédule naïf.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'exécutif réfléchit au maintien de la taxe d'habitation pour les plus aisés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'homme réfléchit beaucoup (humour)
» Les armées au maintien de l'ordre en lieu et place des moblots.
» Méthode de calcul maintien de salaire CP du RAM !!!!
» Maintien définitif en mobile.
» ADIM-comité exécutif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: