Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00

Aller en bas 
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 14587
Date d'inscription : 30/05/2011

Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 Empty
MessageSujet: Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00   Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 EmptySam 16 Fév 2019, 22:54

Citation :
« Les actes antisémites se sont dramatiquement multipliés au cours de l’année 2018. Ça suffit !

   L’antisémitisme n’est pas une opinion, mais un délit. Il est redevenu une incitation au meurtre. Ilan Halimi, les enfants de l’école Ozar Hatorah, les victimes de l’Hyper Cacher, Sarah Halimi, Mireille Knoll, tous ont été assassinés, parfois torturés, parce que Juifs. Ça suffit !

   Nous sommes tous concernés. L’antisémitisme n’est pas l’affaire des Juifs. Il est l’affaire de la Nation toute entière.

   Nous portons dans le débat public des orientations différentes, mais nous avons en commun la République. Et jamais nous n’accepterons la banalisation de la haine. C’est pourquoi nous appelons l’ensemble des Français à se réunir dans toutes les villes de France pour dire ensemble : NON, l’antisémitisme, ce n’est pas la France ! »


Un grand rassemblement est organisé à Paris,
place de la République
Mardi 19 février 2019 à 19 heures


Parti Communiste Français • Gauche Républicaine et Socialiste • La République en Marche • Europe Écologie Les Verts • La France insoumise • Les Républicains • Parti Radical de Gauche • Mouvement des Citoyens • Mouvement Démocrate • Union des Démocrates et des Écologistes • Les Centristes • Parti socialiste • Union des Démocrates et Indépendants • CAP 21 • Mouvement Radical • Agir • Les Radicaux de Gauche • Génération.s • Alliance Centriste • République & Socialisme • Mouvement des Progressistes • Place publique • HES • GayLib • MJLF • ULIF • LICRA • SOS Racisme • La maison des potes • Volt France • Cercle Bernard Lazare • GODF • GLMF • Frapar
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 Empty
MessageSujet: Re: Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00   Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 EmptyDim 17 Fév 2019, 06:48

" Ilan Halimi, les enfants de l’école Ozar Hatorah, les victimes de l’Hyper Cacher, Sarah Halimi, Mireille Knoll, tous ont été assassinés, parfois torturés, parce que Juifs. Ça suffit !"

Merci d'avoir résumé la situation.

Tous ces gens sont bien sur victimes de néo nazillons, fachos, grands blonds aux yeux clairs habillés en noir portant des bottes et des culottes de cheval... C'est donc de la faute de le pen !...

Pas facile de faire de la politique gesticulatoire sans agir concrètement contre les assassins tout en portant des coups non mérités aux adversaires politiques pour finir en cultivant la clientèle électorale.

L'imposture dans toute son abjection, on ajoute aux drames humains la négations de la vérité, le mensonge médiatique, la basse manipulation le tout dans un but politicard évident.

La nouvelle politique dans sa splendeur immaculée.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14587
Date d'inscription : 30/05/2011

Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 Empty
MessageSujet: Re: Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00   Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 EmptyDim 17 Fév 2019, 15:31

Les auteurs des agressions que vous citez et leur origine ethnique ou leur confession sont connus de tous...

Le fait que le RN ne soit pas associé à ce rassemblement organisé par 14 partis politiques, de la France Insoumise aux Républicains, est juste "un détail de l'histoire"...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 Empty
MessageSujet: Re: Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00   Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 EmptyDim 17 Fév 2019, 15:37

On devrait dans le même esprit interdire aux ex communistres d'y participer au titre des époques staliniennes et du complot des blouses blanches dirigé contre les juifs...

Pour ce qui concerne les massacres il y a eu une "shoa par balles" sans four et sans détail.

Pour conclure il est possible que des parents soient responsables de leurs enfants mais en principe pas l'inverse, mais il est vrai que tous les moyens sont bons pour attaquer un adversaire politique.

En l'espèce on commence à faire très fort..
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 748
Date d'inscription : 08/09/2014

Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 Empty
MessageSujet: Re: Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00   Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 EmptyDim 17 Fév 2019, 18:10

Il est évident que c'est un coup politique avant les élections. En décidant de ne pas inviter Debout la France et le RN on classe ces deux partis dans la catégorie " antisémites" , montrant bien ainsi que pour les européennes qui arrivent on aura le choix entre les démocrates et les nazis. Le PS , à l 'initiative de cette opération, instrumentalise la lutte contre l ' antisémitisme.

Cette lutte contre l 'antisémitisme mérite mieux que ça.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 Empty
MessageSujet: Re: Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00   Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 EmptyLun 18 Fév 2019, 07:15

Que les politicards fassent de la politique de caniveau rien de bien surprenant lorsque l'on les connait un peu.

En revanche mépriser plus d'une dizaine de millions d'électeurs me semble pour le moins maladroit lorsque l'on trimbale depuis des mois une affaire de gilets jaunes dont visiblement on n'arrive pas à se dépêtrer. Il est urgent de lancer un nouveau motif de clivage.
Nul doute que l'on va calmer la situation.

Ne parlons même pas du plan moral sur lequel on déplace l'affaire avec la plus parfaite amoralité.

Lorsque l'on a connu la "dénazification" et l'épuration et que rien ne s'est passé après la chute du communisme on peut être surpris... mais ça passe sans problème.
Dans le même ordre d'idées on recherche encore 70 ans après la fin de la guerre des SS de bas étage  nonagénaires et on admet sans aucune objection d'avoir à la tête de la Russie un ex officier du KGB... Il est vrai que de Gaulle était accusé d'être un dictateur... par  les mêmes olibrius, les plus stupides l'ayant accusé d'être nazi dans un bouquin ce qui peut sembler à comble à un esprit logique.

A ce jour aucun membre du parti communiste français ne fait acte de contrition pour avoir été silencieux à l'époque des goulags soviétique (on faisait des procès à ceux qui en parlaient)... mais on  tape sans état d'âme et sans vergogne sur la fille de le pen pour des propos tenus il y a des années par son père...
Les gentils démocrates socialistes s'alliant aux communistes sans frisson ni murmure lors des élections ont la mémoire sélective.

Le passé gauchiste de nombre de gens se disant maintenant d'une gauche ouverte (lorsqu'ils ne sont pas devenus macroniens ni de gauche ni de droite) laisse des traces en matière de cohérence et d'objectivité. Décidément on ne se refait pas.


Dernière édition par tonton christobal le Lun 18 Fév 2019, 10:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 Empty
MessageSujet: Re: Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00   Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 EmptyLun 18 Fév 2019, 08:32

“Mal nommer les choses, c’est ajouter aux malheurs du monde.” (Albert Camus)
Chers amis lecteurs de l’IDL

Le gouvernement a entrepris de lancer une grande campagne contre l’antisémitisme, à laquelle l’IDL, fidèle à ses valeurs, a décidé de se joindre.  Mais le sujet est trop important pour laisser place aux approximations dont cette campagne semble etre affligée.

Pour ce faire, nous avons décidé de republier un texte paru sur notre site le lundi 11 Janvier 2015, juste après les attentats mortels contre la rédaction de Charlie-Hebdo et l’Hyper-casher.

Dans le premier attentat, je perdis mon ami Bernard Maris avec qui j’avais fait toutes mes études à Toulouse. et j’avais fait part de ma douleur sur le site à l’époque en rappelant que nous avions crée ensemble l’équipe de rugby des Sciences-Eco qui avait défiée l’équipe des juristes et pris une solide raclée.

Bernard, qui jouait trois-quart centre alors que je jouais troisième ligne était l’un des rares gars que j’ai connu dans ma brève carrière de rugbyman  qui était capable de faire une passe sur un pas des deux cotes, ce qui me laissait éperdu d’admiration.

Sur l’économie, nous étions rarement d’accord, mais cela n’avait aucune importance.

Vous voudrez bien retrouver ci-dessous ce texte auquel je n’ai pas changé une virgule .

Si vous le pouvez, et compte tenu des temps troubles dans lesquels nous vivons, diffusez-le largement .

En tant que Catholique, je tiens a rappeler que d’après Jean-Paul II, l’antisémitisme est le pire des pêchés puisque c’est un pêché contre l’Esprit.

Islam et Nation Française : Sortir de l’émotion pour revenir à la raison

« Une nation est une âme, un principe spirituel. Deux choses qui, à vrai dire, n’en font qu’une, constituent cette âme, ce principe spirituel. L’une est dans le passé, l’autre dans le présent. L’une est la possession en commun d’un riche legs de souvenirs ; l’autre est le consentement actuel, le désir de vivre ensemble, la volonté de continuer à faire valoir l’héritage qu’on a reçu indivis. »

Renan, Conférence à la Sorbonne Mars 1883.

De cette volonté de vivre ensemble procède l’émergence d’une Institution qui aura le monopole de la violence légitime et cette institution s’appelle l’Etat. L’Etat est donc le seul à pouvoir exercer de façon légale une action entrainant l’usage de la force, sauf bien entendu, en cas de légitime défense.

Dans l’Histoire, il y a eu de nombreux cas où cette volonté de vivre ensemble a disparu, une partie de la population voulant se constituer en Nation en se séparant de la Nation originale et, bien souvent, cette  volonté a entrainé une guerre civile ou une guerre de « Libération Nationale ».Alternativement, on a vu aussi un Etat légitime être capturé de façon violente, le pouvoir étatique étant ensuite exercé par la force contre une population qui voulait toujours vivre ensemble, mais pas avec cet Etat là.

Enfin, il est arrivé qu’une partie de la population refuse le « legs de souvenir » et n’accepte pas les principes fondamentaux qui permettent le vouloir vivre ensemble introduisant ainsi une situation de guerre civile larvée. Ce qui s’est passé cette semaine à Paris entre à l’évidence dans ce troisième cas.

La suite : https://institutdeslibertes.org/mal-nommer-les-choses-cest-ajouter-aux-malheurs-du-monde-albert-camus/?print=print

-------


On se trouve dans un cas de figure de réflexion qui est d'un niveau autre que de rabâcher le point de détail... mais bien sur c'est politicardement moins porteur...

Il faut toujours savoir à quel niveau on place le "débat" tenter de l'élever un peu me semble intéressant
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 748
Date d'inscription : 08/09/2014

Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 Empty
MessageSujet: Re: Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00   Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 EmptyLun 18 Fév 2019, 22:32

Pourquoi aller manifester ? Tout le monde n 'est pas invité. On sélectionne les gens en  boudant  MLP et Dupont-Aignant et  donc leurs électeurs.
Tout cela sent la manipulation. On prépare une loi pour sanctionner l ' anti-sionisme. Le crif a sa réunion le lendemain de la manif contre l 'antisémitisme, les européennes approchant, on charge l 'extrême droite : https://twitter.com/BHL/status/1096817335925698561 pour que LREM passe en tête.

On ne lutte pas contre l 'antisémitisme mais on instrumentalise la lutte contre l 'antisémitisme. D'ailleurs on ne dit pas quelle est sa source actuelle, on se contente de viser l 'extrême droite alors que les partisans de MLP et de Dupont-Aignat ne sont pas les porteurs actuels de l 'antisémitisme. Je n 'irai pas défiler demain.
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 748
Date d'inscription : 08/09/2014

Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 Empty
MessageSujet: Re: Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00   Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 EmptyMar 19 Fév 2019, 09:52

L’objectif était de dissuader les français de voter RN aux européennes, pour que Macron et LREM n’aient pas la honte d’être devancés par un parti eurosceptique.
Et donc tout était organisé. 1- On sortait la statistique des actes antisémites. 2- La gauche lançait un appel aux partis pour défiler le 19 Février contre l’antisémitisme en excluant le RN. 3- Le RN était donc assimilé à une extrême droite antisémite. 4- Les électeurs horrifiés se détourneraient du RN en Mai prochain, pour voter LFI, PS ou LR, peu importait.

Cependant l’épisode Alain Finkielkraut vient perturber ce  scénario.  La révélation choc :  l’islamiste hurle sa haine des juifs en plein Paris. Un islamiste , pas un type d 'extrême droite. Là est le problème pour le PS et la LREM. La démonstration devient moins claire, ce qui n 'empêche pas Anès Buzin de bien jouer son rôle en attaquant MLP : https://twitter.com/LCI/status/1097192368531533825?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1097206115727745025&ref_url=http%3A%2F%2Fwww.prechi-precha.fr%2Fagnes-buzin-des-que-marine-le-pen-peut-rejoindre-les-neo-nazis-et-mouvement-dextreme-droite-deurope-elle-y-court%2F

Voilà qui ramène LREM et la gauche aux  pratiques totalitaires de la désinformation.

Cette pratique de la désinformation avait déjà été utilisée lors de l 'affaire de la violation des tombes juives à Carpentras. Immédiatement la gauche avait défilé contre le F.N. , Mitterrand en tête. On a appris plus tard que cette action n' avait rien à voir avec le F.N. .
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14587
Date d'inscription : 30/05/2011

Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 Empty
MessageSujet: Re: Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00   Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 EmptyMar 19 Fév 2019, 23:28

Ce rassemblement contre l’antisémitisme a rassemblée une foule place de la République parmi laquelle se trouvaient des fontenaysiens de tous bords...

Citation :
Rassemblement contre l'antisémitisme: à Paris, une foule compacte, mais peu de jeunes

AFP, publié le mardi 19 février 2019 à 22h41

"Les jeunes sont de moins en moins concernés, ils s'en fichent. Ça me dégoute mais je leur en veux pas, ils ne sont pas assez bien informés": Ils étaient des milliers à Paris contre l'antisémitisme mais peu de jeunes, ont déploré de nombreux participants.

Dans la foule qui s'est réunie dès 18H00 sur la place de la République, le jeune homme qui proteste, Elias Hufnagel, n'a pourtant que 16 ans. Si ce lycéen parisien a tenu à se rendre au milieu de la foule compacte, c'est d'abord pour se rappeler de "ses ancêtres juifs". Et à l'endroit de ses camarades absents il se souvient qu"'il y a le foot ce soir..." (Lyon-FC Barcelone).

Si les organisateurs ont compté quelque 20.000 personnes à Paris, au milieu des pancartes barrées de "Non à la banalisation de la haine" ou "Juifs attaqués, République en danger", il y avait peu de participants de moins de 30 ans mais beaucoup de seniors, ont constaté des journalistes de l'AFP.

"Je pensais avoir inculqué une culture historique, je me suis trompée: l'enseignement de la Shoah ne parvient pas à toucher tout le monde. Je le prends pour moi et très mal", déplore Anne-Françoise, 64 ans, une retraitée de l'enseignement qui ne souhaite pas donner son patronyme.


"Mes grands-parents sont morts à Auschwitz et mes parents ont choisi la France. Heureusement qu'ils ne sont plus là car ils ne survivraient pas à ce qui se passe", dit-elle, une pancarte "#ça suffit" à la main.

A quelques mètres des innombrables personnalités politiques, dont le Premier ministre Édouard Philippe, confinées dans un espace réservé, quelques jeunes gens avaient tout de même pris part au rassemblement.

Entre plusieurs Marseillaise entonnées spontanément, Maya Vincent, 14 ans, collégienne à Montreuil, dans la banlieue Est de la capitale, raconte qu'"en ce moment, je ne peux pas dire que je suis fière d'être française".

Avec son étoile de David autour du cou, dans le métro, on lui dit parfois qu'elle ne devrait "pas être là". "Et en général personne ne réagit", se désole-t-elle.

Maximilien Ricci, 21 ans, étudiant, abonde: "J'ai un ami juif, je ressens son mal-être en ce moment et ça me dégoûte. Même si je ne suis pas directement concerné, il fallait être là".

La jeunesse avait pourtant été mise à l'honneur par les organisateurs: sur un podium, des adolescents se sont succédé au micro pour lire "Le métèque" de Moustaki ou Primo Levi, avec une émotion palpable.

Sandrine, 50 ans, cadre administratif dans une université de Seine-et-Marne, estime tout de même que "l'enseignement de la Shoah est de plus en plus compliqué dans certains établissements, voire impossible. C'est pour ça que la transmission est difficile aujourd'hui".

Au-delà de ces interrogations et ces regrets, le rassemblement s'est toutefois vécu comme un succès, eu égard à son affluence et à l'absence de tout débordement.

Dans une ambiance calme, voire recueillie, chacun a voulu témoigner de son indignation après les saillies antisémites proférées samedi lors d'une manifestation de "gilets jaunes", de la profanation mardi d'un cimetière juif en Alsace, dans un contexte de hausse généralisée des actes antisémites - +74% en 2018.

Drapé de bleu, blanc, rouge, Jonathan Beltar s'insurge: "On s'en prend aux hommes, aux femmes, aux enfants et maintenant aux cimetières: c'est sans fin".

Ce gestionnaire immobilier de 39 ans fait en outre observer que "les juifs sont une toute petite minorité en France et ils sont les champions du monde des victimes d'agressions: c'est catastrophique".

Dans la foule, une poignée de "gilets jaunes", disséminés, ont également voulu répondre à l'appel unitaire lancé par le PS puis relayé par d'innombrables partis politiques, associations et mouvements.

"Je suis là pour dénoncer l'instrumentalisation insoutenable du pouvoir qui insinue que ce mouvement social de grande ampleur est antisémite", s'insurge Patricia, une universitaire de 60 ans. Toujours le gilet fluo dans le dos.
https://actu.orange.fr/france/antisemitisme/rassemblement-contre-l-antisemitisme-a-paris-une-foule-compacte-mais-peu-de-jeunes-CNT000001d3Wf7/photos/rassemblement-contre-l-antisemitisme-le-19-fevrier-2019-a-paris-5c00b271a9a1d08c54ece42d26e27d12.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 Empty
MessageSujet: Re: Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00   Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 EmptyMer 20 Fév 2019, 06:59

Injures contre Finkielkraut : le suspect issu de la mouvance islamiste
Par Auteur valeursactuelles.com / Lundi 18 février 2019 à 07:33 17

L'homme qui insulte copieusement Alain Finkielkraut dans une vidéo relayée sur les réseaux sociaux a été identifié. Selon “Le Parisien”, il est connu des services de renseignement pour avoir fait partie de la mouvance radicale islamiste.

La scène a choqué l’opinion publique. Le philosophe Alain Finkielkraut a été copieusement hué et insulté samedi 16 février à Paris pendant la manifestation des « gilets jaunes ». « Sale sioniste de merde », « sale race », « sale merde », « barre-toi ! », « rentre chez toi », « elle est à nous la France » : le philosophe a été victime de nombreuses injures lors du passage d’un groupe de manifestants dans le XIVe arrondissement de la capitale.

Un des membres du groupe avait notamment dit au philosophe « Tu es un haineux et tu vas mourir, tu vas aller en enfer ». Des propos tenus à visage découvert et filmés dans une vidéo retransmise sur les réseaux sociaux. Selon les informations du Parisien, l’homme présent sur la vidéo a été identifié par un policier car il aurait évolué dans la mouvance radicale islamiste en 2014. Pour autant, il n’aurait pas fait l’objet d’un suivi au titre du Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste, précise le quotidien francilien.

Enquête ouverte par le parquet de Paris
Le parquet de Paris a ouvert dimanche 17 février une enquête pour « injure publique en raison de l’origine ou de la religion ». Interrogé par le Journal du Dimanche à propos de cet épisode, Alain Finkielkraut a avoué avoir « ressenti une haine absolue » et a ajouté que « malheureusement, ce n’est pas la première fois ». « J’aurais eu peur s’il n’y avait pas eu les forces de l’ordre, heureusement qu’ils étaient là », a-t-il confié, expliquant néanmoins que tous les « gilets jaunes » n’étaient pas agressifs et que l’un d’eux avait salué son travail.

Fils d’émigrés polonais devenu académicien français, Alain Finkielkraut n’est pas seulement un homme de lettres éminent mais le symbole de ce que la République permet à chacun.

Depuis cet épisode samedi 16 février, de nombreuses personnes ont exprimé leur soutien au philosophe, notamment Emmanuel Macron. Sur Twitter, le président de la République a affirmé que « les injures antisémites dont il a fait l’objet sont la négation absolue de ce que nous sommes et de ce qui fait de nous une grande nation. Nous ne les tolérerons pas ». Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a, de son côté, dénoncé « un déferlement de haine à l’état pur que seule l’intervention de la police a interrompu » et a qualifié la scène « d’intolérable ».

---------------------------

Conclusion : Dans un souci d'efficacité on met en cause le pen (on voit tout de suite le rapport), on ressort les mots de son père, on va interdire quelques microscopiques mouvements de droite supposés "dangereux " surtout on ne fera pas grand chose contre les nids à islamistes... et on laissera tranquilles les agités du bocal de gauche cela va sans dire.

Si dans la foulée on peut embarquer pour compléter le paysage quelques gilets jaunes dans le dossier ce serait toujours ça de gagné...

Pour ma part j'ai toujours cru comprendre que lorsque l'on voulait réussir une enquête il fallait chercher au bon endroit et non où on le voulait pour avoir le résultat politicard souhaité

Dans les années 80 on décidait que l'attentat de la rue des rosiers était le fait de l'extrême droite... c'était là la solution... résultat tuerie à mettre au crédit des palestiniens.
On nous a fait le même coup avec le cimetière de Carpentras...
et lorsque deux bombes éclataient en même temps dans deux grands magasins parisiens il fallait affirmer que c'était fortuit et non un double attentat...

ON a fait bosser les policiers sur des pistes imbéciles alors qu'ils savaient tout comme les magistrats spécialisés quelle mouvance était à l'origine du dossier, les raisons politicardes n'entrent pas toujours dans le cadre de la recherche de la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 Empty
MessageSujet: Re: Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00   Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Contre l'antisémitisme - Place de la République - Mardi 19 février 2019 à 19h00
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» orthographe contre ortograf, le duel
» place vacante
» Les roses petal place de Gripette
» cherche place duberger!
» qui a traité des plaintes des parents contre l'Education Nationale ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: