Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane

Aller en bas 
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 14743
Date d'inscription : 30/05/2011

Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane Empty
MessageSujet: Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane   Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane EmptyMer 20 Fév 2019, 13:00

Assia Benziane nommée au Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7

Citation :
Paris, le 18 février 2019

Qui sont les personnalités françaises nommées au conseil consultatif pour l’égalité entre les femmes et les hommes du G7 ?

L’égalité entre les femmes et les hommes est la grande cause du quinquennat du Président de la République. Emmanuel Macron a lancé à l’assemblée générale des Nations Unies un appel à faire de l’égalité entre les femmes et les hommes une grande cause mondiale.

Dans le cadre de la présidence française du G7, la France organise ce mardi 19 février le premier conseil consultatif pour l’égalité entre les femmes et les hommes version française. Ce conseil, mis en place par le Canada en 2018, sera composé d’éminentes personnalités mondiales engagées pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

Ce conseil aura pour mission de travailler à un agenda mondial autour de 3 priorités (l’émancipation économique des femmes africaines ; la lutte contre les violences sexuelles et sexistes ; l’éducation des femmes et des filles) et de proposer un bouquet législatif des lois les plus avancées pour l’égalité entre les femmes et les hommes, le partenariat de Biarritz.

Ce conseil travaillera toute la journée de demain à l’Elysée autour de Marlène SCHIAPPA, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, et présentera la conclusion de ses travaux au Président de la République.

Découvrez la liste des personnalités françaises nommées à ce conseil :

   Lisa Azuelos, réalisatrice française et fervente défenseure des droits des femmes

   Assia Benziane, adjointe au maire en charge de l’égalité et des droits des femmes à Fontenays-sous-Bois

   Caroline Fourest, journaliste et essayiste

   Brigitte Grésy, Secrétaire générale du Conseil supérieur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

   Muriel Ighmouracene, auteure, infirmière puéricultrice, directrice de crèche, professeure de théâtre

   Vanessa Moungar, Directrice du département « Grande, femmes et société civile » à la Banque africaine de développement

   Alexandra Palt, Directrice générale en charge de la responsabilité sociale et environnementale chez L’Oréal et directrice générale de la fondation L’Oréal

   Grégoire Thery, Secrétaire générale du Mouvement du Nid et Directeur exécutif de CAP international

   Marie Cervetti, Directrice du centre d’hébergement et de réinsertion FIT

   Inna Shevchenko, militante féministe, résidente en France
https://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/cp-qui-sont-les-personnalites-francaises-au-conseil-consultatif-pour-legalite-femmes-hommes-du-g7-18-02-2019/


Dernière édition par a.nonymous le Sam 09 Mar 2019, 06:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18864
Date d'inscription : 06/07/2010

Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane Empty
MessageSujet: Re: Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane   Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane EmptyMer 20 Fév 2019, 17:03

Merveilleux... peut on savoir qui a désigné les membres de cet aréopage et éventuellement sur quels critères ?

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14743
Date d'inscription : 30/05/2011

Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane Empty
MessageSujet: Re: Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane   Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane EmptySam 09 Mar 2019, 06:22

Citation :
Fontenay : « Mon parti politique c’est les droits des femmes », dit Assia Benziane
Marion Kremp @marionkremp| 07 mars 2019

Ses grands yeux verts se plongent dans les vôtres comme assoiffés de vérité. Intense et franc, son regard bienveillant prouve s’il en fallait l’engagement avant tout humain qui guide cette enfant de la cité du Bois-Cadet à Fontenay. Le combat pour la reconnaissance des droits des femmes, Assia Benziane n’a pas attendu le 8 mars et les récents positionnements de la sphère politique pour le mener.

C’est peut-être pour cela qu’Emmanuel Macron l’a nommée pour siéger au conseil consultatif pour l’égalité homme-femme du G 7 qui se tiendra à Biarritz à la fin août. Le 19 février elle faisait son entrée à l’Elysée aux côtés de son amie de longue date la secrétaire d’Etat à l’Égalité homme-femme Marlène Schiappa, mais aussi de l’actrice Emma Watson ou encore le prix Nobel de la Paix Denis Mukwege. La photo est belle pour l’élue de banlieue. Mais c’est peu la connaître que d’imaginer qu’elle s’en contente. Des choses, elle en a à dire. À faire bouger surtout.

La trentaine épanouie, la maire adjointe (Front de gauche) à l’égalité entre les hommes et les femmes a déjà derrière elle près de quinze ans de militantisme. Son parti politique ? : « Les droits des femmes », répond du tac au tac celle qui dès 2008 figurait sur la liste PCF de l’ancien maire de Fontenay Jean-François Voguet. Elle avait tout juste 19 ans. « J’étais l’une des plus jeunes élue de France, ça n’était pas évident d’être crédible », glisse celle qui veut casser les mécanismes d’autocensure des femmes.

Ce sont les montagnes de son Algérie natal qui ont fait éclore ses convictions et sa foi inébranlable pour faire basculer l’archaïsme.

« Je suis partie quelque temps dans le village de ma famille. J’y ai compris la chance que j’avais en tant que jeune femme d’être allée à l’école, de savoir lire. C’est de là qu’est venu mon engagement. Avec ma mère, une véritable guerrière féministe, nous avons créé une classe d’alphabétisation. Les femmes voulaient juste lire une posologie de médicament. On en était là ! »

Assia est aussi la cousine de Sohane Benziane dont le macabre assassinat a fait oublier le nom de famille. Sohane, brûlée vive en 2002 dans sa cité Balzac à Vitry. « On lui interdisait de rentrer dans son quartier. Une femme, elle fait ce qu’elle veut. C’est sûrement là finalement que tout a commencé », lâche la militante avec une émotion contenue.

[ Voir sur ce forum: http://www.plateaufontenay.net/t2192-en-souvenir-de-sohane ]

Un baccalauréat en poche, suivi d’une formation d’hôtesse de l’air, Assia fait ses armes dans le milieu associatif. Elle est repérée par la Fondation Elle et intègre « Les douze vigilantes », un collectif de femme parmi lesquelles Marlène Schiappa qui est vite devenue une amie, « malgré nos divergences politiques ».

C’est à elle que les Fontenaysiens doivent l’application de l’écriture inclusive dans les documents municipaux. À elle aussi, avant tout, que les IVG sont réalisées depuis un an dans les centres de santé de la ville. Et c’est auprès d’elle que des femmes de Vincennes, de Nogent ou encore de Seine-Saint-Denis ou des Hauts-de-Seine viennent se livrer sur les violences qu’elles subissent.

[ Voir sur ce forum: http://www.plateaufontenay.net/t3452-gesticulations-fontenaysiennes-ecriture-inclusive ]

« J’invite toutes les villes, tous les candidats aux municipales à s’engager à créer une délégation pour les droits des femmes. On dit qu’il faut libérer la parole des femmes, c’est facile. Mais il faut aussi libérer l’écoute et amener des solutions », insiste l’élue qui n’hésite pas à se retrousser les manches en toute discrétion lorsqu’il s’agit, avec d’autres membres de la mairie, d’aller déménager en urgence une habitante victime de violences conjugale.

À la Sncf où elle occupe un poste de management, elle a mis en place une procédure de signalement des actes de harcèlement sexuel et sexiste : « On ne va pas se cacher, on va dire ce qu’il se passe ! ». Un slogan, presque, qui commence seulement à faire écho.
http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/fontenay-mon-parti-politique-c-est-les-droits-des-femmes-dit-assia-benziane-07-03-2019-8027025.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14743
Date d'inscription : 30/05/2011

Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane Empty
MessageSujet: Re: Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane   Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane EmptyMar 25 Juin 2019, 19:53

Deux fontenaysiennes nommées au Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes

Citation :
JORF n°0145 du 25 juin 2019
texte n° 34



Arrêté du 24 juin 2019 portant nomination au Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes

NOR: PRMS1917178A
ELI: Non disponible


Par arrêté du Premier ministre en date du 24 juin 2019, sont nommés membres du Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes :

1° En tant que représentants des associations et personnes morales de droit public ou privé, autre que l'Etat et les collectivités territoriales, concourant à l'égalité entre les femmes et les hommes :

Mme Jocelyne ADRIANT MEBTOUL (Coordination française du lobby européen des femmes).
M. Jérôme BALLARIN (Observatoire de la qualité de vie au travail).
M. Christian BRASSAC (CIMADE).
Mme Stéphanie CARADEC (Mouvement du Nid).
M. Thierry DAMIEN (Familles rurales).
M. Jean-Michel DUCOMTE (Ligue de l'enseignement).
M. Thomas FOEHRLE (SOS Femmes Solidarité 67).
M. Stéphane FRIMAT (Mouvement HF).
Mme Isabelle GILLETTE-FAYE (Groupe femmes pour l'abolition des mutilations sexuelles et des mariages forcés).
Mme Bénédicte LE DELEY (Association nationale des directeurs des ressources humaines).
Mme Léa LEJEUNE (Prenons la une).
Mme Séverine LEMIERE (FIT, Une femme un toit).
Mme Reine LÉPINAY (Elles aussi).
M. Olivier MANCERON (Femmes pour le dire femmes pour agir).
Mme Christine MAUGET (Mouvement français pour le planning familial).
M. Jacques MEYER (Centre d'information sur les droits des femmes et des familles).
Mme Emmanuelle PIET (Collectif féministe contre le viol).
M. Nicolas RAINAUD (Equilibre et populations).
Mme Sabine SALMON (Femmes solidaires).
M. Laurent VIMONT (Les ateliers du féminisme populaire).

2° En tant que personnalités qualifiées choisies à raison de leur compétence et de leur expérience dans les domaines des droits des femmes et de l'égalité entre les femmes et les hommes :

Mme Agnès ARCIER. https://www.ouest-france.fr/economie/entreprises/nominations/agnes-arcier-presidente-de-la-federation-femmes-administrateurs-4896842 et http://patrickbeaudouin.over-blog.com/article-6671416.html
M. Michel BOZON.
Mme Assia BENZIANE.
M. Matthieu DULUCQ.
M. Edouard DURAND.
M. Michel FERRARY.
Mme Brigitte GRÉSY.
Mme Sophie IBORRA.
Mme Muriel IGHMOURACENE.
M. Jean-Claude LEGRAND.
M. Eric MACÉ.
Mme Céline MAS.
M. Antoine MATH.
Mme Elisabeth MORIN-CHARTIER.
Mme Julia MOUZON.
M. Gaël PASQUIER.
Mme Sylvie PIERRE-BROSSOLETTE.
M. Yves RAIBAUD.
Mme Ernestine RONAI.
M. Yahn ROUQUET.
Mme Martine STORTI.
M. Olivier THEVENON.

Mme Brigitte GRÉSY est nommée présidente du Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes.
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038677959&%3Bamp%3BdateTexte=&%3Bamp%3BoldAction=rechJO&%3Bamp%3BcategorieLien=id&%3Bamp%3BidJO=JORFCONT000038677475
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

Salamandre

Messages : 4649
Date d'inscription : 08/01/2012

Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane Empty
MessageSujet: Re: Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane   Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane EmptyDim 30 Juin 2019, 21:55

Si revenue des hautes sphères, Assia Benziane "adjointe au maire en charge de l’égalité et des droits des femmes à Fontenays-sous-Bois" assistait à ce Conseil municipal, elle en pense quoi des faits décrits ? Du point de vue des droits des femmes à Fontenay

Citation :
Conseil municipal : des intimidations intolérables !
A l’occasion de la dernière séance du conseil municipal, deux militants de la majorité, par ailleurs agents communaux, deux agitateurs bien connus pour organiser depuis 5 ans une déstabilisation de la salle à chacune de nos interventions, ont dépassé une ligne rouge qu’ils n’auraient jamais dû franchir.
Ces deux hommes, connus également pour les insultes et autres menaces physiques qu’ils exercent régulièrement, ont décidé de s’attaquer à deux de nos soutiens qui étaient présents dans le public dont une femme de notre équipe.

En dépit de propos insultants et sexistes, nos soutiens n’ont pas répliqué et sont restés dignes. Pendant de longues minutes, ces deux tristes personnages ont continué leur harcèlement et essayé par tous les moyens de les impressionner, jusqu’au moment où l’un des deux hommes s’est permis de venir se coller à touche-touche et de poser sa main sur l’épaule de notre collègue féminine voulant lui imposer un « selfie ».

Malgré notre intervention, le maire qui a pourtant le pouvoir de police et devrait donc faire respecter le règlement du Conseil n’a pas souhaité interrompre la séance ni demander à ces deux provocateurs de quitter les lieux.

Pas un élu de la majorité pourtant habituellement si prompt à défendre ce genre de menaces faites aux femmes n’est intervenu. Nous déplorons et condamnons ces intimidations, verbales et physiques, mais aussi ces attitudes et absences de réaction.
À l’évidence elles n’ont pas leur place dans le débat démocratique local et encore moins au sein de la maison commune qu’est l’hôtel de ville. Il ne s’agit en aucun cas d’en faire une affaire d’état mais juste de porter à la connaissance de toutes les fontenaysiennes et tous les fontenaysiens ce que les élus d’opposition et leurs soutiens subissent depuis plus de 5 ans.

Cette fois a été celle de trop et nous avons décidé d’y donner les suites judiciaires qui s’imposent.
https://gildaslecoq.blogspot.com/2019/06/tribune-du-mois-conseil-municipal-des.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14743
Date d'inscription : 30/05/2011

Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane Empty
MessageSujet: Re: Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane   Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane EmptyJeu 29 Aoû 2019, 00:19

Vu sue le Facebook d'Assia Benziane:

Citation :
Assia Benziane
23 août ·

Lancement ce matin du Sommet du G7.

Je devais présenter une partie de nos recommandations au Président de la République ainsi qu’à la Ministre.

Voici mon discours:

« Monsieur le Président de la République,
Madame la Ministre,
Cher.e.s collègue du Conseil Consultatif,
Mesdames et messieurs,

Pour que les filles et les femmes soient éduquées et autonomisées, elles doivent pouvoir accéder et jouir de leurs droits aux services de la santé.

Une chose a animé le Conseil consultatif durant ces 6 derniers mois: écrire des recommandations pour améliorer de manière considérable la santé par l'éducation des femmes partout dans le monde.

Nous avions en tête les vies de millions de filles et de femmes qui n'ont pas accès à leurs droits. C'est l'occasion pour moi d'évoquer l'histoire d'Evelyn Hernandez qui habite au Salvador et qui fait écho à ce travail.

Cette jeune femme a donné naissance à un bébé - mort-né-. Transportée à l'hôpital, elle a été arrêtée et accusée d'homicide. En effet, le code pénal salvadorien prévoit des peines pour des avortements mais dans les faits les juges considèrent TOUTE PERTE de bébé comme un homicide aggravé puni de 30 à 50 ans de prison.

Cette semaine et grâce à une très forte mobilisation, Evelyn a été acquittée.

Je pense au dizaine de femmes emprisonnées injustement au Salvador et à toutes celles qui n'auront jamais accès à leurs droits - Celui d'être simplement informées.

Comment connaître ses droits si nous n'allons pas à l'école? C'est le cas de 130 millions de filles.

Cette désinformation existe dans tous les pays du monde.

Je me souviens d'un gynécologue français qui m'a expliqué qu'il avait rencontré une jeune femme qui utilisait sa contraception en cachette en mélangeant toutes ces pilules dans un litre d'eau - elle buvait une gorgée par jour -

Je me souviens en Algérie qu'une femme s'est confiée à moi pour me dire que son copain lui disait que le préservatif ne servait à rien. Elle l’a cru car c’était « SA » personne de confiance et surtout; ça reste un sujet extrêmement tabou
-tout comme au Japon-.

Enfin je me souviens que 300 mesures restreignant l’avortement ont été adoptées en 2019 dans une trentaine d’Etats aux Etats-Unis.

Alors Monsieur le Président, l'essence de notre travail était de recueillir les lois les plus favorables dans le monde et de permettre une éducation et une santé inclusives, équitables et de qualité.

Merci Monsieur le Président d'en être le Messager lors de ce G7.
– à Élysée – Présidence de la République française.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14743
Date d'inscription : 30/05/2011

Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane Empty
MessageSujet: Re: Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane   Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane EmptyDim 24 Nov 2019, 23:36

Au delà des attitudes et des propos exagérément misandres de certaines féministes....

Citation :
Val-de-Marne : depuis 2006, l’association Home héberge en urgence les femmes victimes de violences

Par Marion Kremp
Le 24 novembre 2019 à 17h08

Vous ne connaîtrez pas son prénom, ni même son âge. Si elle est maman d'une petite-fille ou d'un petit-garçon. Ou maman tout court. Encore moins d'où elle vient. Non, vous ne saurez rien qui puisse la mettre en danger. Rien qui puisse aiguiller son conjoint violent. Rien qui puisse l'amener à trouver son refuge. Celui où elle a atterri en pleine nuit voici à peine quelques jours après le coup de trop.

On l'appellera Nadia comme on aurait tout aussi bien pu dire Marie, Valentine ou Chantal. Elle incarne tristement l'universalité du sort de ces milliers de femmes victimes de violences conjugales. 3 000 recensées dans le Val-de-Marne cette année...

L'appartement, comme les deux autres mis à disposition par l'association Home est en Ile-de-France. Il faut rester flou. Tout ce que l'on peut dire c'est qu'ici, elle respire. Enfin. Un léger souffle encore dont on espère qu'il retrouvera bientôt sa puissance résiliente. D'ailleurs, comme toutes les autres, la première chose qu'elle a fait en posant sa valise, c'est dormir. Le répit est un luxe pour les femmes victimes de violences.

Ouarda Sadoudi relève le courrier publicitaire d'une boîte aux lettres sans nom. Sonne toujours avant d'ouvrir la porte de son lourd trousseau de clés. Prévenir les sursauts qui ont la vie dure après des années ou des mois d'inquisition.

La présidente et fondatrice de l' association Home créée à Fontenay-sous-Bois en 2003 pour venir en aide aux femmes ne vient jamais les mains vides. Ce jour là, elle apporte des couettes « pour les filles ». Elles sont trois à se partager un 100 m 2, parfois accompagnées de leurs enfants. Comme une maman qui pense à tout, la voilà grimpée sur un tabouret pour changer une ampoule.

Nadia est arrivée la veille. Un coup de fil de désespoir à 22 heures. «On m'avait donné le numéro de téléphone de Ouarda dans un service social, j'étais à la rue, je n'avais pas d'endroit où aller, elle m'a accueilli tout de suite », chuchote celle qui est par ailleurs salariée.

«Les femmes que l'on héberge ont tous les âges, elles sont sans diplôme ou bac +4, des jeunes filles précaires issues des quartiers populaires, des cadres, des propriétaires, il n'y a pas de profil type », pose Ouarda Soudoudi, également fondatrice de Féminisme populaire et membre du Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes. [ ??? http://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr/a-propos-du-hce/les-membres/ ]

Depuis 2006, Home héberge dans trois appartements meublés répartis sur le territoire francilien et loués aux bailleurs sociaux engagés dans le dispositif Val Ophis et Mille et une vies, des femmes victimes de violences physiques et psychologiques ou en rupture familiale en raison de leur orientation sexuelle. Celles-ci doivent avoir un revenu minimum de 400 euros, l'association ne fournissant pas la nourriture.

350 femmes orientées par un réseau de terrain, des animateurs de quartiers aux services municipaux, à qui l'association et ses bénévoles ont permis de se relever grâce à cette «mise en sécurité ». Celles-ci restent en moyenne un an après avoir retrouvé un emploi et un hébergement durable grâce à un accompagnement social.

«On ne fait pas à la place de. Ici, on veut rendre les femmes autonomes, on les informe des démarches et de leurs droit. On les responsabilise et c'est tout aussi important dans leur reconstruction psychique », poursuit Ouarda.
---/---


Dernière édition par a.nonymous le Dim 24 Nov 2019, 23:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14743
Date d'inscription : 30/05/2011

Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane Empty
MessageSujet: Re: Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane   Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane EmptyDim 24 Nov 2019, 23:36

Citation :
---/---
D'ailleurs Home renforce son accompagnement et proposera prochainement une aide plus ciblée pour dépasser les traumatismes. Tourné vers le bien-être, les loisirs, les vacances et le sport. « C'est souvent une fois que l'urgence est passée, qu'elles sont enfin posée que la dépression peut leur tomber dessus, qu'elles réalisent ce qu'elles ont subi. On ne les lâche pas », insiste la responsable associative, toujours présente pour écouter les nouvelles histoires de ses anciennes protégées. Sans jamais juger, jusqu'aux allers-retours parfois aussi. Ceux que peuvent faire malgré tout ces femmes vers leurs anciens bourreaux. Comme un élan pour mieux sauter et se mettre définitivement à l'abri.

Laura, 31 ans, a quitté l'un des appartement de Home avec ses deux enfants en bas âge cet été. Elle y était arrivée «en catastrophe » en mars. Depuis elle a retrouvé un logement, grâce à l'association.

«Le 115 ne répondait pas, il faisait nuit, j'allais dormir dans ma voiture avec mes enfants. Par miracle il y avait une chambre disponible, se souvient Laura. J'avais un salaire, une demande de logement en attente depuis trois ans mais pourtant. Heureusement que des association comme Home existe, personne n'est protégé de ce que j'ai vécu et je suis loin d'être un cas isolé. »

« Mon ex-conjoint était un manipulateur, c'était surtout des violences psychologiques, c'est difficile de se rendre compte de ce que l'on subit. J'étais dans le déni. Et puis à la fin, il est devenu violent physiquement, et a commencé à menacer de s'en prendre aux enfants. Alors je suis partie, quitte à dormir dans la rue. Le système fait que ça arrive encore », témoigne-t-elle par téléphone et sous un faux nom.
http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/val-de-marne-depuis-2006-l-association-home-heberge-en-urgence-les-femmes-victimes-de-violences-24-11-2019-8200659.php
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane Empty
MessageSujet: Re: Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane   Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Conseil consultatif pour l’égalité femmes-hommes du G7 - Assia Benziane
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Comment votent les élus dans leurs instances-
Sauter vers: