Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120),
la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez
 

 Pas de LBD . Il ne faudrait pas blesser quelqu 'un dans ce petit monde là.

Aller en bas 
AuteurMessage
joseph1



Messages : 705
Date d'inscription : 08/09/2014

Pas de LBD . Il ne faudrait pas  blesser quelqu 'un dans  ce petit monde là. Empty
MessageSujet: Pas de LBD . Il ne faudrait pas blesser quelqu 'un dans ce petit monde là.   Pas de LBD . Il ne faudrait pas  blesser quelqu 'un dans  ce petit monde là. EmptyLun 04 Mar 2019, 05:27

Pas de LBD . Il ne faudrait pas blesser quelqu 'un dans ce petit monde là, alors que les "jeunes" ont balancé des cocktails Molotov sur les CRS :

Grenoble: violents heurts après la mort de deux jeunes
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2019/03/03/01016-20190303ARTFIG00156-grenoble-heurts-apres-la-mort-de-deux-jeunes.php
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14314
Date d'inscription : 30/05/2011

Pas de LBD . Il ne faudrait pas  blesser quelqu 'un dans  ce petit monde là. Empty
MessageSujet: Re: Pas de LBD . Il ne faudrait pas blesser quelqu 'un dans ce petit monde là.   Pas de LBD . Il ne faudrait pas  blesser quelqu 'un dans  ce petit monde là. EmptyLun 04 Mar 2019, 10:15

Citation :
Grenoble : ce que l’on sait de l’accident qui a déclenché les émeutes au quartier Mistral

Publié le 03/03/2019
---/---
- Samedi, vers 21h10, une patrouille de la police municipale de Grenoble a voulu contrôler un scooter sur lequel se trouvaient deux jeunes hommes sans casque qui, tout en roulant, dégradaient des voitures stationnées sur le cours Jean-Jaurès, à Grenoble.
Mais le conducteur du scooter a refusé le contrôle et le deux-roues s’est évaporé dans les rues grenobloises.

- Une heure plus tard, un équipage de police nationale, dans une voiture sérigraphiée, a voulu contrôler un scooter du même type dépourvu de plaque d’immatriculation qui circulait tous feux éteints et sur lequel se trouvait un homme non casqué. Le scooter ne se serait pas arrêté et, après avoir brûlé au moins un feu rouge, est entré dans le quartier Mistral.

- Quelques minutes plus tard, des policiers de la brigade anti-criminalité qui s’étaient approché du quartier Mistral à bord d’une voiture banalisée, en ont vu sortir un scooter du même type également dépourvu de plaque d’immatriculation sur lequel était juchés deux hommes sans casque.

Après avoir discrètement suivi le deux-roues, les policiers de la BAC auraient été identifiés et une course poursuite s’est engagée. Le scooter se serait engagé sur l’A480 au niveau du parc Bachelard en direction du nord. Plus loin, le scooter serait sorti de l’A480 pour y rentrer à nouveau dans le sens inverse. Et c’est alors que le scooter sortait de l’autoroute au niveau de Seyssinet-Pariset que l’accident s’est produit.

Selon les images de vidéo-surveillance du réseau autoroutier et le témoignage du chauffeur du car, ce dernier aurait vu un scooter et un gyrophare bleu dans son rétroviseur. Il aurait alors serré sur la droite pour laisser les deux véhicules le doubler. Mais au même moment, le conducteur du scooter aurait entrepris de le doubler par la droite et le deux-roues et ses deux passagers se sont alors retrouvés coincés entre le car et un mur.

- « En l’état actuel de l’enquête, il n’y a eu, selon nous, aucun choc entre la voiture des policiers et le scooter ou le bus », a expliqué le procureur de la République de Grenoble. Éric Vaillant ajoute que « le travail des policiers était totalement justifié. Ils fallait essayer de faire ce contrôle. Outre le fait que ses deux passagers ne portaient pas de casque, le scooter roulait de nuit, sans plaque d’immatriculation, son comportement était suspect et il mettait en danger les autres usagers de la route ».

- Le scooter, d’une cylindrée de 125 cc, aurait été dérobé à Grenoble entre le 13 février et le soir du drame. Les investigations n’auraient pas encore permis d’établir laquelle des deux victimes était au guidon.

- Les deux jeunes Grenoblois qui ont perdu la vie dans l’accident étaient connus de la justice.
https://www.ledauphine.com/isere-sud/2019/03/03/grenoble-ce-que-l-on-sait-de-l-accident-qui-a-declenche-les-emeutes-au-quartier-mistral
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18599
Date d'inscription : 06/07/2010

Pas de LBD . Il ne faudrait pas  blesser quelqu 'un dans  ce petit monde là. Empty
MessageSujet: Re: Pas de LBD . Il ne faudrait pas blesser quelqu 'un dans ce petit monde là.   Pas de LBD . Il ne faudrait pas  blesser quelqu 'un dans  ce petit monde là. EmptyMar 05 Mar 2019, 05:14

Grenoble : troisième soirée consécutive d'échauffourées dans le quartier Mistral après la mort de deux jeunes hommes dans une course poursuite
Des membres des forces de l'ordre sont les cibles de jets de projectiles et la tension monte depuis la mort des deux Isérois de 17 et 19 ans, selon nos confrères de France Bleu Isère.

Des échauffourées ont eu lieu lundi 4 mars au soir à Grenoble (Isère) entre des forces de l'ordre et des habitants du quartier Mistral deux jours après la mort de deux jeunes hommes en scooter alors qu'ils étaient poursuivis par la police samedi 2 mars, rapporte France Bleu Isère.

Un jeune homme interpellé pour des caillassages
Les pompiers et les forces de l'ordre, policiers et CRS, ont été ciblés par de nombreux projectiles. Des boules de pétanque et des cocktails Molotov ont été jetés depuis les toits ou les étages des immeubles du quartier Mistral. Un jeune homme d'environ 25 ans, a été interpellé pour ces caillassages.

Des habitants du quartier ont aussi monté ou tenté de monter des barricades par petits groupes très mobiles d'une quinzaine de personnes. Une compagnie de CRS a été appelée en renfort. Soixante pompiers supplémentaires ont également été mobilisés pour éteindre des feux de poubelles et de voitures. Vers 22 heures, un feu d'artifice a été tiré au milieu des bâtiments. Les tensions sont restées vives jusqu'à environ 1h30 du matin.


-----------------------------------------

Cette affaire habituelle est emblématique du "fonctionnement" de nos institutions... on est incapable de maintenir un semblant d'ordre en France et on va organiser l'Europe pour "en même temps" punir ceux qui tente d'être en paix chez eux...

Le ridicule ne tue pas, le président français cause !
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 705
Date d'inscription : 08/09/2014

Pas de LBD . Il ne faudrait pas  blesser quelqu 'un dans  ce petit monde là. Empty
MessageSujet: Re: Pas de LBD . Il ne faudrait pas blesser quelqu 'un dans ce petit monde là.   Pas de LBD . Il ne faudrait pas  blesser quelqu 'un dans  ce petit monde là. EmptyMar 05 Mar 2019, 08:25

Une vidéo de moins de 10 minutes sur les sources idéologiques des émeutes grenobloise :

https://www.youtube.com/watch?v=r5DPZMkTetU&feature=youtu.be
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 705
Date d'inscription : 08/09/2014

Pas de LBD . Il ne faudrait pas  blesser quelqu 'un dans  ce petit monde là. Empty
MessageSujet: Re: Pas de LBD . Il ne faudrait pas blesser quelqu 'un dans ce petit monde là.   Pas de LBD . Il ne faudrait pas  blesser quelqu 'un dans  ce petit monde là. EmptyMar 05 Mar 2019, 15:48

A Grenoble ça dégénère. Macron a parlé de foule haineuse ? Il a envoyé les chars et les canons à eau ?

https://fr.sputniknews.com/france/201903051040248376-grenoble-cocktails-molotov-police-pompiers/
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18599
Date d'inscription : 06/07/2010

Pas de LBD . Il ne faudrait pas  blesser quelqu 'un dans  ce petit monde là. Empty
MessageSujet: Re: Pas de LBD . Il ne faudrait pas blesser quelqu 'un dans ce petit monde là.   Pas de LBD . Il ne faudrait pas  blesser quelqu 'un dans  ce petit monde là. EmptyJeu 07 Mar 2019, 10:50

Grenoble secoué par de nouvelles violences, deux personnes interpellées

Mort de deux jeunes à Grenoble: nouveaux incidents après la marche blanche
Orange avec AFP-Services, publié le jeudi 07 mars 2019 à 07h45

Le quartier du Mistral s'est à nouveau embrasé à Grenoble, dans la soirée du mercredi 6 mars, après la marche blanche organisée en hommage aux deux jeunes morts sur leur scooter alors qu'ils tentaient de fuir la police. Des voitures ont été incendiées, des pierres et des cocktails molotov ont été lancés sur les forces de l'ordre.

Les incidents ont démarré vers 21 heures, mercredi soir. Après l'arrivée de la marche blanche, plusieurs véhicules ont été retournés et incendiés, tandis que les policiers étaient visés par des jets de cocktails molotov et de pierres, lancés depuis les toits des immeubles alentour.

Deux personnes qui transportaient des couteaux, des mortiers et un jerricane d'essence ont été interpellées, tard dans la soirée, a indiqué la préfecture.


Ce n'est pas la première nuit de violences que connait Grenoble. La ville s'était embrasée samedi, après la mort de deux garçons de 17 et 19 ans, décédés lors une course-poursuite avec la police. Leur mort avait déjà entraîné trois nuits consécutives de troubles dans la cité du Mistral, avant un retour au calme mardi.

Mercredi dans l'après-midi, plus de 1.500 personnes avaient défilé en silence dans les rues de Grenoble, en hommage aux deux jeunes. Tous marchaient derrière une banderole, portée par des proches, sur laquelle était inscrit : "Adam et Fatih, plus jamais ça !". De nombreux participants tenaient des roses blanches et certains portaient des tee-shirts en hommage aux défunts.

Selon le parquet, Adam et Fatih roulaient sans casque sur un scooter volé et sans plaque d'immatriculation lorsqu'ils ont percuté un bus, samedi soir. Ils tentaient d'échapper à une voiture de la BAC qui les suivait. Une information judiciaire a été ouverte pour éclaircir les circonstances du drame, mais le parquet évoque pour l'heure "un accident".


-----------------------

situation normale à Grenoble...
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 705
Date d'inscription : 08/09/2014

Pas de LBD . Il ne faudrait pas  blesser quelqu 'un dans  ce petit monde là. Empty
MessageSujet: Re: Pas de LBD . Il ne faudrait pas blesser quelqu 'un dans ce petit monde là.   Pas de LBD . Il ne faudrait pas  blesser quelqu 'un dans  ce petit monde là. EmptyJeu 07 Mar 2019, 17:02

Marche organisée à Grenoble en " hommage " et non en "souvenir" des voyous :
Rendre hommage à des voyous, c'est valoriser la délinquance, activité qui a donc , pour ces marcheurs, une haute valeur morale ou , pour le moins, constitue un gagne pain non négligeable.
Revenir en haut Aller en bas
joseph1



Messages : 705
Date d'inscription : 08/09/2014

Pas de LBD . Il ne faudrait pas  blesser quelqu 'un dans  ce petit monde là. Empty
MessageSujet: Re: Pas de LBD . Il ne faudrait pas blesser quelqu 'un dans ce petit monde là.   Pas de LBD . Il ne faudrait pas  blesser quelqu 'un dans  ce petit monde là. EmptyJeu 07 Mar 2019, 17:13

https://img.20mn.fr/anH9tTzjTummtwrsY-Sf-g/640x410_pres-2000-personnes-pris-part-mercredi-marche-blanche-hommage-adam-fatih-grenoble.jpg

''Plus jamais ça'' sur la banderole. Plus jamais de vol de mobylette et de refus d'obtempérer ? Plus jamais de trafic de drogue ? Plus jamais de voitures brûlées ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18599
Date d'inscription : 06/07/2010

Pas de LBD . Il ne faudrait pas  blesser quelqu 'un dans  ce petit monde là. Empty
MessageSujet: Re: Pas de LBD . Il ne faudrait pas blesser quelqu 'un dans ce petit monde là.   Pas de LBD . Il ne faudrait pas  blesser quelqu 'un dans  ce petit monde là. EmptySam 09 Mar 2019, 06:05

La lettre ouverte d'un habitant de Grenoble :

En ouvrant le DL (Dauphiné Libéré) ce matin, principal journal de la région grenobloise, j’ai eu presque envie de rire à la lecture de l’actualité : « Cette nuit à Grenoble 65 véhicules brûlés, une arrestation ». C’est aussi comique que s’il avait été écrit :
« Cette nuit à Grenoble un Gilet jaune manifeste, 65 arrestations ».

J’ai bien dit « presque » car en fait c’est dramatique…
Dramatique à plus d’un titre car deux jeunes gens de 17 et 19 ans ont perdu la vie. Dramatique car les quartiers dits sensibles de Grenoble sont à feu et à sang, et que ces quartiers s’étendent de plus en plus.
Mais revenons aux faits. Au départ un banal accident de la route a coûté la vie à deux jeunes.
Là où ça se complique, c’est qu’on apprend qu’ils étaient pris en chasse par une voiture de police (sérigraphie) et qu’il s’ensuivit des heurts avec la police et de véritables émeutes…

Avant d’avoir plus amples renseignements sur l’affaire, j’envoyais à un ami le SMS suivant : « Si l’information était objective, on aurait pu lire que deux jeunes Maghrébins, multirécidivistes, roulant sans casque sur une moto volée, ont percuté un car qui rentrait au dépôt. Malheureusement, les secours rapidement sur place n’ont pu que constater le décès des deux jeunes délinquants. »

Je ne m’étais pas beaucoup trompé. Tout était exact. Ils avaient été surpris en train de dégrader des véhicules en centre-ville. La première voiture de police renonçait à les poursuivre, car les deux jeunes avaient emprunté l’A480 à contresens, mais les signalait à leur collègues en voiture banalisée.
Les deux jeunes racailles, défavorablement connues des services de police, ont été prises ultérieurement en chasse par ce deuxième équipage, et c’est en sortant de la voie express qu’ils ont percuté, sur la bretelle qui mène au pont de Catane, un car qui transportait des footballeurs amateurs…

Résultat, deux morts, une nuit d’émeute avec voitures incendiées, matériel urbain vandalisé, multiples feux de poubelles, bâtiments de la ville incendiés et ceci que pour la première nuit… Suite à cet événement, des jeunes de quartiers, sûrs de leur quasi-impunité, ont attaqué la CRS 47 à coup de cocktails Molotov ! Rien que ça.

On peut dire sans exagérer que c’est une volonté délibérée de la classe politique de ne pas réagir avec la plus grande fermeté et avec les moyens adéquats que nécessitent de telles situations…
Laissez travailler la police et faites-leur confiance, ils ont la volonté et la capacité d’intervenir efficacement, si leur hiérarchie, aux ordres des politiques, ne les menaçait pas de garde à vue et autres moyens de rétorsion dès qu’ils commencent à rétablir l’ordre dans ces quartiers difficiles…
Ne pas mettre le feu aux banlieues, ne pas intervenir, ne pas faire de vagues.

On connaît le refrain alors qu’il est encore temps d’agir. Vous l’avez compris, ces deux jeunes issus des « quartiers défavorisés » ont des noms que le politiquement correct nous interdit de nommer. Malheureusement ces zones de non-droit s’étendent dramatiquement à Grenoble. Les zones à risques de Grenoble que sont les quartiers Teisseire, Mistral, L'interlocuteur et j’en passe, s’étendent de plus en plus.
Certaines communes comme Meylan, la Tronche, Corenc étaient épargnées. Les actualités récentes montrent que la délinquance se déplace. L’assassinat du jeune Adrien Perez par les frères Younès et Yanis El Habib, à Meylan à la sortie d’une discothèque, le Phoenix, montre que cette délinquance n’épargne plus les communes dites résidentielles.

L’élection à Grenoble d’un maire de gauche et même d’ultragauche, Éric Piolle, n’est pas fait pour arranger les choses. Je ne vous dis pas toutes les mesures aberrantes prises par celui que l’on surnomme « Piolle-pot », dont il a épousé les idées. Il refuse de mettre des caméras de surveillance, diminue l’éclairage public en centre-ville, favorise bien entendu la mixité sociale et s’appuie sur la loi SRU qui impose 25 % de logement sociaux, partout où c’est possible…

La délinquance à Grenoble y est telle que j’ai renoncé depuis longtemps à me déplacer en ville la nuit ; j’ai même renoncé à aller au cinéma à Échirolles, même en plein jour, à cause du risque d’agressions, de vols… La dernière fois que je suis allé en plein jour au cinéma à Échirolles (dite banlieue sensible) il y avait deux cars de CRS pistolet et PM au poing, suite à une agression, en plein jour… Je ne vous conseille pas non plus de traverser de nuit le parc Paul Mistral (centre-ville de Grenoble), vous avez une chance sur deux de vous faire agresser. Les trafics en tous genres, et notamment de drogue, plombent la vie des quartiers.

.../...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18599
Date d'inscription : 06/07/2010

Pas de LBD . Il ne faudrait pas  blesser quelqu 'un dans  ce petit monde là. Empty
MessageSujet: Re: Pas de LBD . Il ne faudrait pas blesser quelqu 'un dans ce petit monde là.   Pas de LBD . Il ne faudrait pas  blesser quelqu 'un dans  ce petit monde là. EmptySam 09 Mar 2019, 06:05

.../...

Le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, déclarait il y a quelques temps qu’il n’avait, « de toute [sa] carrière », « jamais vu une ville aussi pourrie et gangrenée par le trafic de drogue ». « Il y a des points de revente quasiment partout, a-t-il affirmé. Jusqu’à quand et jusqu’à quel degré d’insécurité les Français accepteront-ils de subir cette délinquance pour une grande partie issue de l’immigration ? Faudra-t-il des drames comme celui-ci, puissance dix, pour que les politiques réagissent ?

Il semble que non, Éric Piolle déclare même qu’il fait bon vivre à Grenoble. Étant grenoblois de souche, j’y ai passé toute ma jeunesse, étudié, travaillé toute ma vie, et je peux vous affirmer que depuis plus d’une ou deux décennies, j’ai modifié mes habitudes, ma manière de me déplacer, mes loisirs en fonction de l’insécurité grandissante qui règne sur Grenoble et sa banlieue.
Jeune retraité, je ne dirais pas comme on entendait autrefois les anciens parler : ah ! si j’avais vingt ans de moins ! Vu la dégradation de notre société, non, je n’ai pas envie d’avoir vingt ans de moins, et je n’aurai bientôt plus l’âge de crier “aux armes citoyens…”
Robin Dubois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Pas de LBD . Il ne faudrait pas  blesser quelqu 'un dans  ce petit monde là. Empty
MessageSujet: Re: Pas de LBD . Il ne faudrait pas blesser quelqu 'un dans ce petit monde là.   Pas de LBD . Il ne faudrait pas  blesser quelqu 'un dans  ce petit monde là. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pas de LBD . Il ne faudrait pas blesser quelqu 'un dans ce petit monde là.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: