Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 TAISEZ-VOUS, ESPÈCE DE… NATIONALISTE, SEXISTE, POPULISTE, ULTRA-LIBÉRAL, ISLAMOPHOBE ET CIE...

Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

TAISEZ-VOUS, ESPÈCE DE… NATIONALISTE, SEXISTE, POPULISTE, ULTRA-LIBÉRAL, ISLAMOPHOBE ET CIE... Empty
MessageSujet: TAISEZ-VOUS, ESPÈCE DE… NATIONALISTE, SEXISTE, POPULISTE, ULTRA-LIBÉRAL, ISLAMOPHOBE ET CIE...   TAISEZ-VOUS, ESPÈCE DE… NATIONALISTE, SEXISTE, POPULISTE, ULTRA-LIBÉRAL, ISLAMOPHOBE ET CIE... EmptySam 06 Avr 2019, 06:25

TAISEZ-VOUS, ESPÈCE DE… NATIONALISTE, SEXISTE, POPULISTE, ULTRA-LIBÉRAL, ISLAMOPHOBE ET CIE...

L’intimidation morale, arme fatale des responsables politiques en manque d’inspiration
Disqualifier ses adversaires en les renvoyant hors du champ du débat démocratique n’est pas seulement une tactique utilisée pour masquer le vide de la pensée de ceux qui l’emploient, c’est aussi un poison qui donne de facto les clés de la vie politique à des militants radicaux.

Avec Bertrand Vergely

Atlantico : Alors que chaque "dérapage" ou opinion sortant du cadre du politiquement correct est immédiatement sanctionné d'une violente riposte médiatique, pointant le nationalisme, l'islamophobie, ou l'antisémitisme de ses opposants, peut-on considérer que le débat politique français est entré dans une ère où l'intimidation est devenue une arme essentielle au service d'un vide idéologique ?
Bertrand Vergely : Nous vivons aujourd’hui dans une société d’intimidation. C’est indéniable. En permanence, histoire de rectifier et de prévenir tout dérapage, des voix s’élèvent pour dénoncer tel ou tel propos en pointant le racisme, la discrimination, le rejet de l’autre. De sorte que, de peur d’être traité de raciste et de réac nauséabond, on n’ose plus rien dire. Cette pratique désormais courante est-elle en train d’envahir le débat politique du fait du vide de celui-ci ? Elle n’est pas en train de l’envahir. Elle l’a toujours envahi avec toutefois aujourd’hui une nouvelle façon de s’y prendre.
Quand la société est « normale », celle-ci est apaisée et ne passe pas son temps à intimider les citoyens qui la composent. Tout change quand apparaît le désir de la changer.
En général, cela commence toujours pour réparer une injustice. Ce qui en soi n’est nullement répréhensible. L’injustice existe. Malheureusement. Quand elle existe et qu’elle devient un état de fait, elle donne l’impression d’être normale et de faire partie de l’ordre des choses. « Oui, c’est injuste. », soupire-t-on, « Mais cela a toujours été ainsi. Que voulez vous y faire ? On ne va tout de même pas tout chambouler ». Quand des hommes et des femmes épris de justice dénoncent cet état de fait et qu’ils luttent contre lui afin de le faire disparaître, on ne va pas s’en plaindre. Ce sont des justes qui méritent d’être admirés comme tels. Toutefois, une chose est de supprimer une injustice, une autre de vouloir créer une nouvelle société et, notamment, une société idéale. Là, on n’a plus affaire à une juste lutte pour la justice et contre l’injustice. On a affaire à une guerre du nouveau contre l’ancien dans laquelle il ne s’agit plus de réparer la société mais de supprimer la société telle qu’elle était afin de la remplacer par une autre. Quand tel est le cas, c’est là que l’on voit apparaître l’intimidation.
Il n’est pas possible de créer une nouvelle société et, qui plus est, une société idéale. À chaque fois que les peuples s’y sont essayés, cela s’est transformé en terreur, en génocide et en enfer. Pour une raison très simple. La société nouvelle n’étant possible que si l’on détruit la société ancienne, cela ne peut pas se faire sans une guerre civile afin de liquider les représentants et les symboles de la société ancienne. La Révolution français, la révolution russe, la révolution chinoise et la révolution au Cambodge en sont les terribles illustrations.
Les révolutionnaires l’ont toujours su. Mais, comme cela les a toujours gênés, ils ont toujours passé leur temps à ne pas vouloir le savoir. Et pour ne pas le savoir qu’ont-ils fait ? Ils ont intimidé en usant et en abusant du combat idéologique et de la propagande.
Ainsi, je suis un révolutionnaire qui veut changer le monde. Mais, mon discours passe mal. Il inquiète. Comme je ne veux pas renoncer à la révolution, il ne me reste qu’n seul moyen : faire peur à ceux qui mettent en doute mon projet révolutionnaire. Pour cela, je n’y vais pas par quatre chemins. J’utilise un argument massue : « Si mon discours révolutionnaire ne passe pas, cela ne vient pas de ce que je me suis trompé et qu’il est faux. Cela vient de ce que vous ne m’aimez pas. Vous êtes plein de haine à mon égard et à l’égard de mes idées parce que vous détestez la justice. Vous avez peur du nouveau. Vous ne voulez pas de l’idéal sur la terre. Vous êtes un ennemi de l’humanité ».
On s’interroge à propos du débat politique. Il a aujourd’hui recours à l’intimidation. Qu’il soit permis de faire remarquer que ce n’est pas nouveau. Cela fait près de deux siècles et demi qu’il en est ainsi.


L'intégraliré de l'article : https://www.atlantico.fr/decryptage/3569782/l-intimidation-morale-arme-fatale-des-responsables-politiques-en-manque-d-inspiration-bertrand-vergely
Revenir en haut Aller en bas
 
TAISEZ-VOUS, ESPÈCE DE… NATIONALISTE, SEXISTE, POPULISTE, ULTRA-LIBÉRAL, ISLAMOPHOBE ET CIE...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» témoignages itti bitti, besoin de vous!
» Quizz : Connaissez vous le vocabulaire Internet ?
» je vous aime bien , je vous donne la recette !
» Votre horoscope, vous y croyez ?
» transformez vous en elfe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Tribune libre-
Sauter vers: