Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 les électeurs de Fontenay sont mal partis...

Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

les électeurs de Fontenay sont mal partis... Empty
MessageSujet: les électeurs de Fontenay sont mal partis...   les électeurs de Fontenay sont mal partis... EmptyDim 02 Juin 2019, 10:19

“Ennemi du président”, la sortie polémique d'un eurodéputé LREM
 Vendredi 31 mai 2019 à 21:1920
 
Inscrit sur la liste de Nathalie Loiseau, Gilles Boyer, ex-LR, qualifie d’“ennemis” les maires de son ancien parti qui ne rejoindront pas Emmanuel Macron. 
Gilles Boyer ne fait pas dans la dentelle. Néodéputé européen sous la bannière de LREM, cet ex-membre des Républicains tire sur son ancien pari et tente de siphonner des maires LR en vue des prochaines municipales. « Laurent Wauquiez est radioactif ! Faut mettre une combinaison maintenant », lance Gilles Boyer sur Europe 1, amusé de la situation chez les Républicains après le scrutin européen.


« Laurent Wauquiez incarne le rétrécissement de la droite française »


Mais l’ex-conseilleur politique d’Édouard Philippe à Matignon est allé encore plus loin. 
Toujours sur Europe 1, Gilles Boyer s’est lâché sur la ligne présidentielle pour les municipales de 2020 : « Un maire qui sera élu avec l’apport de LREM et du MoDem sera un allié du président pour 2022, un maire qui sera élu sans leur apport, ce sera un ennemi du président pour 2022 », a-t-il averti. Une phrase passée tout d’abord inaperçue qui a fait lourdement réagir, notamment Olivier Faure, le président du Parti socialiste. Il critique la dérive anti démocratique incarnée par la sortie médiatique du néodéputé LREM.


Dans une autre tirade, Gilles Boyer tacle à nouveau Laurent Wauquiez : « Il incarne le rétrécissement de la droite française (…). Politiquement sur cette élection ça nous a profité, et politiquement pour les échéances futures, particulièrement pour les municipales, les régionales et la présidentielle de 2022, c’est un point très important ». Avant d’insister sur l’échéance municipale et les élus locaux LR : « ils se demandent, à juste titre, si cette étiquette est vraiment porteuse pour les municipales qui arrivent dans neuf mois. L’idée de vouloir s’inscrire dans la majorité présidentielle, c’est une vraie tendance que l’on constate depuis dimanche », affirme Gilles Boyer.

-----

les "mauvais électeurs" iront au goulag...
On coupera l'eau, le gaz, l'électricité et on supprimera les transports en commun pour le crime de non macronisme béat... aux communes "ennemies"
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

tonton christobal

Messages : 18870
Date d'inscription : 06/07/2010

les électeurs de Fontenay sont mal partis... Empty
MessageSujet: Re: les électeurs de Fontenay sont mal partis...   les électeurs de Fontenay sont mal partis... EmptyDim 02 Juin 2019, 14:11

Selon ce macroniste, « un maire qui sera réélu sans l’apport de LREM sera un ennemi » de Macron
Gilles Boyer sur Europe, jeudi 30 mai 2019. (Captured'écran/Europe1)
Une déclaration de Gilles Boyer, nouveau député européen LREM, fait réagir les internautes et une partie de la droite.
Par G.S.
Publié le 31 mai 2019 à 19h18
 
Curieuse vision de la démocratie que celle de Gilles Boyer. Fraîchement élu député européen avec l’étiquette LREM, ce très proche d’Edouard Philippe a fait une déclaration un peu spéciale jeudi matin au micro d’Europe 1 à un an des élections municipales :


« Un maire qui sera réélu avec l’apport de la République En Marche et du MoDem sera un allié du président pour 2022, et un maire qui sera réélu sans leur apport sera un ennemi du président pour 2022. »
« Ah vous voyez ça comme ça ! », s’est étonnée, visiblement surprise, la journaliste Audrey Crespo-Mara.


« Sémantique guerrière »
Ce passage de l’interview de l’ancien membre des Républicains serait, semble-t-il, passé totalement inaperçu s’il n’avait pas été exhumé ce vendredi par plusieurs internautes.
Plusieurs d’entre eux y vont vu « un mépris macroniste envers les élus locaux » et s’interrogent sur l’emploi du terme « ennemi » alors que les politiques lui préférent souvent celui d’« adversaire ».
Dénonçant « une forme de sectarisme », le député LR du Vaucluse, Julien Aubert, juge dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron, publiée sur le site de « l’Opinion » ce vendredi soir, que « tenir ce langage est extrêmement dangereux » et évoque une « sémantique guerrière ».


Gilles Boyer, ancien conseiller d’Edouard Philippe à Matignon et ex-cheville ouvrière de la campagne d’Alain Juppé en 2016, avait échoué à se faire élire dans les Hauts-de-Seine aux législatives de 2017 sous les couleurs des Républicains.


--------------------


tout s'explique !
Revenir en haut Aller en bas
 
les électeurs de Fontenay sont mal partis...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vos poêles, elles sont en quoi?
» vos enfants sont ils patients?
» pourquoi les hommes sont plus heureux
» comment savoir où sont fabriqués les jouets?
» Quelques bons mots choisis de nos sportifs, les footballeurs sont très présents.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Les élections à Fontenay, passées et à venir. Promesses, satisfactions, déceptions, attentes... :: Municipales 2020-
Sauter vers: