Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Le débat nucléaire entre le PS et EELV... et les autres s'ils le veulent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Gérard

avatar

Messages : 3578
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Le débat nucléaire entre le PS et EELV... et les autres s'ils le veulent   Dim 20 Nov 2011, 01:47

Rappel du premier message :

Dans ma boite mail
===========================================

Les électeurs de gauche commencent à s’inquiéter... tout de même !
copies de messages adressés à nos têtes supposées pensantes.


To: André VALLINI ; Arnaud MONTEBOURG ; Aurélie FILIPETTI ; Catherine TASCA ; Christian BATAILLE ; Claude BARTOLONE ; Elizabeth GUIGOU ; François BROTTES ; François HOLLANDE ; Frederique MASSAT ; Genevieve FIORASO ; Gérard BAPT ; Gérard COLLOMB ; Henri EMMANUELLI ; Jack LANG ; Jean GLAVANY ; Jean LAUNAY ; Jean-Jacques QUEYRANNE ; Jean-Marc AYRAULT ; Jean-Marie LE GUEN ; Jean-Paul CHANTEGUET ; Jean-Yves LE DEAUT ; Jérôme CAHUZAC ; Joel GIRAUD ; Laurent FABIUS ; Louis MERMAZ ; M. (attachée PS) WARGNIES ; Manuel VALLS ; Marylise LEBRANCHU ; Michel DELEBARRE ; Michel DESTOT ; Michel ROCARD ; Philippe TOURTELIER ; Pierre MOSCOVICI ; Pierre-Alain MUET ; Robert BADINTER ; Vincent PEILLON
Subject: Avec une infinie tristesse

Mesdames et messieurs les élu(e)s,

ayant toute ma vie voté à gauche, je m’apprête à ne pas voter Hollande en mai prochain tant je suis offusqué par l’accord que vous venez de concocter avec EE-LV.

Que vous ayez signé un tel accord témoigne de la méfiance viscérale que vous nourrissez à l’égard des scientifiques et ingénieurs ayant conçu le programme nucléaire. Soit, je peux l’admettre !
Mais que, pour appliquer cet accord, vous puissiez miser sur des technologies nouvelles et renouvelables en faisant confiance aux mêmes scientifiques et ingénieurs pour trouver les solutions idoines est pour le moins contradictoire : la capture-séquestration du CO2 n’est pas au point, le stockage de l’électricité ne progresse pas, l’éolien et le solaire sont structurellement intermittents, les énergies marines relèvent du mythe absolu, la géothermie aussi ...
Quand nous parlons de nucléaire, vous ne nous croyez pas. Pourquoi nous croiriez vous capables de développer des filières dont nous contestons le potentiel réel ? Mais je crois savoir que vous n’avez jamais accordé la moindre attention aux travaux du Groupe Socialiste d’Entreprise d’EDF, au point que ce GSE s’est sabordé. Vos négociateurs auraient donc, seuls, avec les Verts, la science infuse ?

Je vous supplie de lire ci-après le court communiqué de SLC, association à laquelle je collabore, puis l’encore plus courte lettre que vient de m’adresser un ami, à qui je n’ai su quoi répondre ... Si ce n’est que les remous suscités au sein du PS et de ses fédérations, rapportés par France-Inter ce midi, ont pour fondement exclusif ... l’attribution des circonscriptions !

Bonne soirée, camarades !

François Poizat

_________________________________________________________
Communiqué
L'avenir énergétique décidé sur un coin de table !
Sauvons Le Climat
18 - 11- 2011
« Sauvons le Climat » a observé avec stupeur et consternation la comédie entre EELV et le PS à propos du programme nucléaire, et donc, l’un conditionnant l’autre, du programme énergétique que les deux partenaires entendent mettre en œuvre en cas de victoire de François Hollande en 2012.
L’arrêt de la filière de retraitement, implicitement programmé, est très grave, au moins autant que l’arrêt du chantier EPR de Flamanville.
Pour « Sauvons le Climat » ce qui se passe révèle, de la part des négociateurs socialistes, un niveau d’incompétence proprement inimaginable.
La « modeste demande » (une petite phrase dans le projet d’accord) des Verts prouve à la fois qu’ils savent exactement comment saborder l’ensemble de la filière nucléaire et… que les négociateurs socialistes sont d’une naïveté insondable.
En démantelant la filière de retraitement :
- On s'interdit de transformer le plutonium en combustible et on multiplie par 10 le volume des déchets ultimes.
- On enterre toute chance que la France participe au développement du nucléaire durable, la surgénération, au moment où Russes, Indiens et Chinois reprennent le flambeau que la France (sous le gouvernement socialiste de Lionel Jospin), a partiellement abandonné avec l’arrêt de Super Phenix
- On s’interdit d’affirmer qu’on ne veut pas sortir du nucléaire, mais s’interdire de mettre au point le « nucléaire durable », c’est décider de sortir à court terme du nucléaire. Cela les Verts le savent parfaitement. C’est la suite logique de leur victoire contre Super Phenix.
Décider l’arrêt de 24 réacteurs nucléaires sur un coin de table, (ce qui revient à refuser la prolongation de leur durée de vie à 40 ans), sans avoir fait une étude sérieuse des conséquences d’une telle décision sur la facture et l’indépendance énergétiques nationales, les émissions de gaz à effet de serre, le prix de l’électricité et l’emploi, sans parler de la compétitivité de nos entreprises : c'est inconcevable.
« Sauvons le Climat » estime, par ailleurs, qu’il est parfaitement irresponsable de prendre des décisions aussi lourdes sans consulter des gens compétents, d’autant qu’il n’en manque pas au sein du PS. En validant l’accord que lui proposent les Verts, monsieur Hollande prend le risque de laisser penser qu’il est entouré d'incompétents ou qu’il est doté d’un cynisme d'acier.... On ne joue pas à la roulette avec l’une des premières industries nationales. Il est inacceptable d’échanger des usines et des travailleurs contre des sièges de députés !
Au nom de la sauvegarde du climat, au nom de l’équité sociale qui implique de maintenir le prix de l’énergie à un niveau raisonnable, et au nom des nombreux scientifiques et travailleurs de toutes sensibilités (dont jusqu’à présent un grand nombre d’électeurs de gauche) qui le soutiennent, « Sauvons le Climat » demande aux socialistes de garder raison.
Nous le demandons avec d’autant plus de fermeté qu’il ne nous parait électoralement pas nécessaire de quémander l’appui d’un parti présentant lui-même une candidate au premier tour, et qu’on peut s’étonner de voir le PS discuter exclusivement avec EELV et « oublier » le « Front de Gauche » de Jean Luc Mélenchon et le MRC de Jean Pierre Chevènement.
Constatons, une fois de plus que, dans cette affaire, les Verts préfèrent sacrifier à leur idéologie antinucléaire et de décroissance les véritables enjeux environnementaux : ils sont contre le nucléaire, contre la grande hydraulique, contre la capture-stockage du CO2, contre les lignes électriques, contre toutes les techniques qui seraient efficaces pour lutter contre le réchauffement climatique. Ce sont les meilleurs alliés des grands groupes de production de charbon, de gaz ou de pétrole et ils partageront donc avec eux la responsabilité de l’évolution catastrophique que l’AIE vient de dénoncer. Ils ne pourront pas dire qu’ils n’ont pas été prévenus et n’auront pas d’excuses pour justifier leur attitude irresponsable devant les générations qui viennent.
Peut-on espérer que le PS se reprenne et écoute la voix d’un Michel Rocard qui connaît parfaitement les enjeux climatiques et environnementaux de toute politique énergétique ?
Le collectif "Sauvons le climat " fondé en mai 2004, association loi 1901 depuis Décembre 2005, a pour ambition d’informer nos concitoyens, de manière indépendante de tout groupe de pression ou parti politique, sur les problèmes relatifs au réchauffement climatique et sur les solutions proposées pour le ralentir. Il est doté d’un comité scientifique, présidé par Michel Petit, ancien responsable du groupe français d’experts au GIEC. Son manifeste a été signé par plusieurs milliers de personnes.
La signature du manifeste et les adhésions sont possibles sur le site de Sauvons Le Climat
___________________________________________________
Lettre de Pierre Bozetto :

EST-IL DEVENU FOU ?

Salut François,
Me voici désemparé...
Je suis allé soutenir Hollande aux primaires.
Est-il devenu fou depuis cette 1ère étape ?
Jospin nous avait fait le coup de Creys-Malville (et de la liaison fluviale Rhin Rhône, bravo les Verts !) ... ce qui m'avait valu de voter Chevènement en 2002 avec les conséquences que l'on sait !
Et là, je ne sais plus que penser !

As-tu des infos qui pourraient m'éclairer sur ce que serait, je cite "ce programme de futur mix énergétique soigneusement mis au point par des experts" pour François Hollande ?
On me cite le développement des éoliennes, du solaire, de l'énergie de la mer.
Pourquoi pas, mais je vois qu'on confond, une fois de plus, kW installé et MW installé.
Mais personne ne parle de la seule vérité qui brutalement s'impose : l'arrivée massive en France du gaz de Poutine ou du charbon chinois que l'on achètera sans problème avec les excédents de notre brillant commerce extérieur.

Comment un homme que je croyais raisonnable (voir mon vote) peut-il attaquer de front la dernière industrie où la France est leader ? Cette décision contribuera à conduire le pays à la ruine, et elle ne sera pas la seule.
Vraiment, si tu as 1 ou 2 articles pour m'éclairer sur cette étonnante position du désormais candidat de la gauche, je t'en serai très reconnaissant.
Amicalement,
Pierre Bozetto


Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
tonton christobal



Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le débat nucléaire entre le PS et EELV... et les autres s'ils le veulent   Jeu 25 Mai 2017, 00:06

Ségo prend les grandes décisions avant de quitter le pouvoir... grande classe ! en shootant les responsabilités au suivant... en 5 ans elle a manqué de temps sans doute !

Subitement aussi on découvre la question des parcs aquatiques... les bestioles attendaient la fin du mandat de flanbi pour être en danger...

La supercherie perdure elle va se reclasser la bravitude.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2089
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Le débat nucléaire entre le PS et EELV... et les autres s'ils le veulent   Jeu 25 Mai 2017, 06:34

Citation :
en shootant les responsabilités au suivant... en 5 ans elle a manqué de temps sans doute !
Tonton vous qui savez tout, soyez précis, Ségolène Royal a intégré son poste dans le gouvernement de M.Valls en 2014 alors vos arrondis ne sont pas sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Le débat nucléaire entre le PS et EELV... et les autres s'ils le veulent   Jeu 25 Mai 2017, 06:58

matmut a écrit:

Tonton vous qui savez tout, soyez précis, Ségolène Royal a intégré son poste dans le gouvernement de M.Valls en 2014 alors vos arrondis ne sont pas sérieux.

En 3 ans donc pour le reste sans changement... on plante la pagaille et on laisse aux suivants le soin de ramasser les déchets... la classe !

La fermeture des centrales nucléaire ségo aux manettes ou pas était au programme de "moi président" bilan après 5 ans ? rien nada que dalle !

Ségo est une femme politique de qualité qu'il est inconvenant de critiquer !
Revenir en haut Aller en bas
 
Le débat nucléaire entre le PS et EELV... et les autres s'ils le veulent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Séisme et centrale nucléaire...
» TRICASTIN : "Sortir du nucléaire" réclame une date d'intervention à EDF pour la barre "suspendue"
» DCNS Cherbourg va construire une centrale nucléaire immergée
» Le réacteur nucléaire de Flamanville.
» Le pic de consommation et le nucléaire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Comment votent les élus dans leurs instances-
Sauter vers: