Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Gérard

avatar

Messages : 3586
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Ven 20 Jan 2012, 20:04

Rappel du premier message :

Dans la liste alphabétique amenez la flèche sur le département de votre député.

> Pour mémoire nous sommes, à Fontenay, dans la 6ième circonscription du 94 et le député s'appelle Patrick Beaudoin.

> Cliquez sur son nom (il est enregistré par ordre alphabétique) , vous verrez sa photo . Ensuite vous pourrez voir son activité à l'Assemblée Nationale

> C'est très intéressant.

> Dommage que ce site ne soit pas plus connu.

> http://www.nosdeputes.fr/circonscription

Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Libellule



Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 24 Déc 2012, 03:59

Marion n'a pas de problème de concentration, elle entend de pied ferme les messages de notre députée.
Et anonymous lui amboite le pas.
Ni troll, ni spam en vue, feu follet. Le webmaster d'ailleurs laisse faire.
Moi aussi d'ailleurs puisque nos deux amis suggèrent que je mette ce lien en avant
http://fontenaysousbois.eelv.fr/violences-faites-aux-femmes-question-au-gouvernement-de-notre-deputee-laurence-abeille/
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 24 Déc 2012, 04:26

Libellule a écrit:
http://fontenaysousbois.eelv.fr/violences-faites-aux-femmes-question-au-gouvernement-de-notre-deputee-laurence-abeille/

Merci d'avoir mis ce lien en avant car c'est vrai que la députée de notre circonscription a bien raison quand elle s'interroge sur les violences faites aux femmes:

"Madame la ministre des droits des femmes, plusieurs drames survenus ces dernières semaines nous ont rappelé que la lutte contre les violences faites aux femmes est plus que jamais d’actualité. Je pense notamment au procès des viols collectifs commis à Fontenay-sous-Bois, dans ma circonscription, mais aussi au triple meurtre de Vienne la semaine dernière, ou à l’enlèvement d’une jeune fille il y a quelques jours dans le Gard."

On se demande en effet comment Mamadou Doucouré à Fontenay, Faicel Fakraoui à Vienne, Kamel Bousselat dans le Gard ont pu commettre de tels actes...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 24 Déc 2012, 05:07

"on" se demande Very Happy Very Happy Very Happy
"chacun" va se demander que signifie votre allusion anonyme maintenant. Very Happy Very Happy Very Happy
A votre service pour mettre d'autres liens correspondants aux sujets à la bonne place.
Je suis surpris que vous n'ayez pas cité les noms des tueurs d'Oslo et de Newton dans la foulée...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 24 Déc 2012, 05:29

Libellule a écrit:
"on" se demande Very Happy Very Happy Very Happy
"chacun" va se demander que signifie votre allusion anonyme maintenant. Very Happy Very Happy Very Happy
A votre service pour mettre d'autres liens correspondants aux sujets à la bonne place.
Je suis surpris que vous n'ayez pas cité les noms des tueurs d'Oslo et de Newton dans la foulée...

La députée parle de la violence faite aux femmes en France, ça n'a donc rien à voir avec ces tueries que l'on ne peut que déplorées et condamnées mais qui ont eu lieu à l'étranger...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 24 Déc 2012, 05:53

Admettons pour cette fois, bien que son texte dise

Au-delà de ces affaires très médiatisées, les violences faites aux femmes sont un drame quotidien dans notre pays et partout dans le monde. À Newton il s'agit de femmes et d'enfants. En Inde, votre incursion, il s'agit dun viol.
...
Pendant que vous y êtes vous pouvez citer tout son texte, vous adorez cela.
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 24 Déc 2012, 06:54

a.nonymous a écrit:
Marion Legouy-Desaulle a écrit:
Solidarité avec nos ami-es Indiens et Indiennes en lutte contre la violence faite aux femmes.

Cette expression "ami-es indiens et indiennes" me laisse songeur...

Certes il faut les soutenir quand ils luttent contre la société machiste et cloisonnée par les castes dans laquelle ils évoluent.... Leur colère actuelle autour de cette étudiante violée dans un bus est aussi juste que la colère récente des tunisiens autour d'une jeune fille violée par des policiers...

Ceci étant, les salariés indiens se posent aussi sans complexe comme concurrents des salariés occidentaux et là on ne peut plus vraiment parler d'amis...

ami-es ils elles sont quand ils elles sont en lutte contre la violence faite aux femmes, il se passe vraiment quelque chose parce que justement c'est paradoxal et que cela ne correspond pas à notre représentation de la société indienne...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 24 Déc 2012, 06:57

Eole
Idea les chocolats, c'est ok pour moi.

L'anymousité n'est pas de mon côté, et David Dornbush n'est pas anonyme.

Eole vous avez raison, il faut se ménager.

Pour tous les autres forumeurs, n'hésitez pas à venir cliquer de temps à autres sur les liens fournis, ils seront actualisés régulièrement, même si le débat sur la société indienne se poursuit.
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 24 Déc 2012, 07:09

Citation :
"Madame la ministre des droits des femmes, plusieurs drames survenus ces dernières semaines nous ont rappelé que la lutte contre les violences faites aux femmes est plus que jamais d’actualité. Je pense notamment au procès des viols collectifs commis à Fontenay-sous-Bois, dans ma circonscription, mais aussi au triple meurtre de Vienne la semaine dernière, ou à l’enlèvement d’une jeune fille il y a quelques jours dans le Gard."

C'est bien que Laurence Abeille monte au créneau dans le cadre de sa mission élective.

Une remarque cependant:

La triple violence des viols collectifs à Fontenay: le viol, le déni du viol et l'injonction de faire la preuve que l'on n'a pas été consentante.

Alors maintenant, si il faut que le sang coule, que l'on soit tuée, enlevée pour faire la démonstration de notre innocence...

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 24 Déc 2012, 07:57

On est bien d'accord.
Mais difficile à mettre dans une question écrite au gouvernement. Néanmoins,

En réponse, et au nom du Gouvernement et de la majorité de gauche à l'Assemblée, Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des droits des femmes, porte-parole du Gouvernement, a ainsi rappelé l'engagement fort du Gouvernement en faveur de la lutte contre ces violences.

De même, la Ministre a annoncé la publication d'un annuaire des associations de lutte contre les violences faites aux femmes. En effet, les associations sont souvent les interlocutrices privilégiées des femmes victimes de violences. Par leur connaissance du vécu des victimes, elles sont à même de sensibiliser les professionnels susceptibles d’intervenir auprès des femmes victimes et de les former à leur prise en charge.

Pour consulter l'annuaire 2012 des associations: http://femmes.gouv.fr/wp-content/uploads/2012/11/Annuaire-des-associations-MDDF-Edition-2012.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 24 Déc 2012, 09:15

Vous avez le blues et aimez la caricature, cela se sent.

On va mieux faire connaissance et on en reparle autour de points précis.
Promis. Il suffit d'ouvrir des sujets de débat au bon endroit sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 24 Déc 2012, 09:37

Moi non plus je n'ai pas cette prétention.

Côté jazz, j'aime bien le blues aussi. Je suis auditeur assidu de TSF jazz.

On a une base de convergences.

Pour la couleur politique , on va voir ce qu'on peut faire.
Échanger sans divan, cela me va.


Dernière édition par Libellule le Lun 24 Déc 2012, 09:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 24 Déc 2012, 09:49

À suivre... Vous verrez à l'usage sur ce forum si toute votre vérité est la bonne,... Rdv au débat maintenant que avez indiqué vos à priori.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 24 Déc 2012, 13:06

Blues a écrit:
Les questions de société : mariage pour tous, l'Etat et les églises, la PMA, ... que d'engueulades après les repas de famille.
On parle peu, surtout du côté des écolos, des questions économiques, du chômage, des transferts d'emplois, des banques, de PSA, de Mital.
Leur discours sur l'industrie, les machines c'est non au gaz de schistes, non aux autoroutes, non à l'industrie automobile...
Oui aux salles de shoot, oui à la dépénalisation, ...

Et pourtant les problèmes principaux pour beaucoup ce sont bien hélas les questions économiques, le chômage, les transferts d'emplois, les banques, PSA, Mital, ...

Aujourd'hui les licenciements pour cause de délocalisation vers les pays de l'est de l'Union sont foisons mais ce que demande PCF et EELV, c'est d'ouvrir d'avantage notre marché du travail aux bulgares et aux roumains pour permettre aux Rroms de travailler...

En revanche on ne les entend pas s'élever contre la libre concurrence et la libre circulation à l'intérieur d'une Union qui s'est faite sans harmonisation salariale, sociale et fiscale...

Cherchez l'erreur...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 24 Déc 2012, 17:25

Je ne vais pas passer mon temps à démontrer où est l'erreur..

Voici ce que je viens d'écrire par ailleurs.
Si votre intention est de tout déformer, je ferai avec, ...


Mon point de vue est très simple ; les riches ne devraient pas quitter la France pour des raisons fiscales. Des accords européens devraient exister pour limiter ce risque. La lutte contre les paradis fiscaux fait partie des objectifs à atteindre au sein de l'Europe. L'idée d'harmonisation fiscale et sociale dont parle anonymous est la bonne, encore faut-il qu'elle se fasse par le haut et non pas pas le nivellement des salaires par le bas avec hausse concommitante des taxes.

Les roms sont des européens comme les autres, mais ils ont choisi le nomadisme comme mode de vie. S'ils sont amenés à se sédentariser, le droit Européen de séjour doit leur être appliqué au delà du premier droit à circulation. Rien de bien compliqué.

Le problème du logement est réel en France, celui du communautarisme l'est de mon point de vue nettement moins. Amalgammer tous les sujets nuit à la clarté du débat, même s'il y a interaction possible entre ceux-ci. Les raccourcis extrèmes 1 chomeur = 1 rom ou un émigré ou une délocalisation, -à supposer que cela ait un sens au delà des phénomènes d'éloignement du vivre ensemble-, ne sont peut-être pas faux, -en tout cas pour ma part j'accepte de lire ou d'entednre ces raccourcis, même si je ne les apprécie guère, car j'y vois une forme d'exaspération d'une partie de la population- mais ce qui est plus intéressant à mes yeux, est de savoir comment on résoud les problèmes, pas uniquement les constater.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 24 Déc 2012, 19:26

Avec une harmonisation par le haut des conditions sociales des travailleurs européens par exemple ?

C'est tout de même terrible de la part de l'anonyme de vouloir rejeter la responsabilité des effets du libéralisme forcené dans lequel s'est construit l'UE sur les partis de la gauche de la gauche...

Les libéraux qui entendent réduire les droits sociaux de tous et instaurer une concurrence de tous contre tous ce n'est ni le PCF, ni EELV mais plutôt le Medef et des partis moins sociaux !


Faudrait peut-être pas nous la faire à l'envers !
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
vieux-breton

avatar

Messages : 3024
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 24 Déc 2012, 20:12

Faut-il rappeler à Loïc que tout ces pays de l'Est (Ex pays communiste ) qui sont dans l'UE ont été dirigé pendant des années par les camarades de Loïc, si les discours des camarades étaient si censés comment ce fait-il que tout ces pays de l'ancien bloc soviétique soient dans une telle misère, comment se fait-il que le salaire minimum ne soit pas à 1700 €, comment se fait-il qu'il n'y ait pas de protection sociale, comment se fait-il que les riches soient toujours plus riche et les pauvres de plus en plus pauvre.

Alors entre la parole et les actes il y a une marge, si les idées avancées par l' Ex PCF étaient les bonnes, cela ferait longtemps que cela se saurait. Les idées politique avancées par Loïc sont des idées archaïques issu d'un autre âge e nul part ou elles ont été appliqué cela n'a fonctionné.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 24 Déc 2012, 22:33

Libellule a écrit:
En cette fin d'année propice aux voeux, je vous conseille ces trois sites pour retrouver le plus simplement du monde, l'activité de notre députée et du groupe local de son parti.

http://www.assemblee-nationale.fr/14/tribun/fiches_id/610427.asp

http://www.nosdeputes.fr/laurence-abeille

http://fontenaysousbois.eelv.fr/

Que 2013 apporte à chacun d'entre vous le plus de satisfactions possibles en ces temps où l'espoir d'un mieux vivre n'est pas acquis d'avance.



Merci,
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 24 Déc 2012, 23:14

vieux-breton a écrit:
Les idées politique avancées par Loïc sont des idées archaïques issu d'un autre âge e nul part ou elles ont été appliqué cela n'a fonctionné.

C'est certain que l'émancipation humaine et plus de justice social, c'est bien archaïque par rapport au concept si moderne et alléchant de "concurrence libre et non faussée" dans tous les domaines !


Mais après faut pas venir se plaindre quand on nous dit que la Poste supprime des boites aux lettres pour "rationaliser et rentabiliser"... Quoi ? Qui ? Les petits vieux qui ont du mal à marcher et à se déplacer ne pourront plus poster leurs courriers ? Ben qu'ils se débrouillent. C'est ça la liberté. Ils peuvent s'acheter une voiture pour aller à la Poste.

On n'arrête pas le progrès ni la "modernité" du libéralisme.





Hé oui vieux breton, je fais partie de ceux et ils sont nombreux qui refusent se discours et qui pensent que l'on peut faire autrement...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
vieux-breton

avatar

Messages : 3024
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 24 Déc 2012, 23:49

Je n'ai jamais parlé de la poste ou autre chose ( Loïc interprète une fois de plus à sa façon, tout ça pour essayer d'avoir raison ), je dis simplement que les idées que défend Loïc, c'est à dire le communisme, sont des idées archaïques et si cela avait été de bonnes idées tout les pays ou il y a eu ou il y a encore des communisme cela ne marche pas, tout c'est écroulé à l'Est et les quelques pays qui restent sous la jouge des communistes sont des pays totalitaires et géré par des dictateurs, la démocratie n'a pas lieu d'être, la libre pensée non plu.

Maintenant Loïc vous pouvez interpréter comme vous le voulez mes propos j'en n'ai rien à faire, votre discours ne trompe plus personne et quand un parti ne fait plus que 1 ou 1.5% aux avant dernières présidentielles on se fait tout petit. Vos idées ont été abandonné depuis longtemps par une immense majorité de français.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 24 Déc 2012, 23:52

Loïc a écrit:
Avec une harmonisation par le haut des conditions sociales des travailleurs européens par exemple ?

C'est tout de même terrible de la part de l'anonyme de vouloir rejeter la responsabilité des effets du libéralisme forcené dans lequel s'est construit l'UE sur les partis de la gauche de la gauche...

Les libéraux qui entendent réduire les droits sociaux de tous et instaurer une concurrence de tous contre tous ce n'est ni le PCF, ni EELV mais plutôt le Medef et des partis moins sociaux !


Faudrait peut-être pas nous la faire à l'envers !

Je ne rejette pas la responsabilité, je dis que l'on n'entend pas le PCF et EEVL sur ces sujets...

Aujourd'hui, alors que nombre de travailleurs sont en guerre pour conserver leur emploi en voie de délocalisation vers les pays de l'est de l'Union, c'est le silence absolu et il n'y a aucune aide à attendre du coté de parti qui traditionnellement défendait les salariés...

Et en 2013 plus que jamais, guerre pour l'emploi: ni libre concurrence ni libre circulation dans l'Union sans harmonisation salariale, sociale et fiscale...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Mar 25 Déc 2012, 01:02

Libellule a écrit:
Libellule a écrit:
En cette fin d'année propice aux voeux, je vous conseille ces trois sites pour retrouver le plus simplement du monde, l'activité de notre députée et du groupe local de son parti.

http://www.assemblee-nationale.fr/14/tribun/fiches_id/610427.asp

http://www.nosdeputes.fr/laurence-abeille

http://fontenaysousbois.eelv.fr/

Que 2013 apporte à chacun d'entre vous le plus de satisfactions possibles en ces temps où l'espoir d'un mieux vivre n'est pas acquis d'avance.



Merci,

Je remets ce qui est plus dans le sujet initial, comme il y a eu changement de page, et de député depuis l'entamé de Gerard.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Sam 29 Déc 2012, 11:36

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
[ami-es ils elles sont quand ils elles sont en lutte contre la violence faite aux femmes, il se passe vraiment quelque chose parce que justement c'est paradoxal et que cela ne correspond pas à notre représentation de la société indienne...

Epilogue:

Citation :
Inde: la victime d'un viol collectif à New Delhi est décédée

L'étudiante indienne de 23 ans, victime d'un viol collectif qui a indigné l'Inde, est décédée samedi des suites de ses blessures, a annoncé l'hôpital de Singapour où elle était soignée.

"C'est avec une grande tristesse que nous annonçons que la patiente est décédée paisiblement à 4H45 (vendredi 20H45 GMT) le 29 décembre 2012", a déclaré dans un communiqué le directeur de l'hôpital Mount Elizabeth, Kelvin Loh.

"Sa famille et des responsables de la Haute commission indienne étaient à son chevet. L'équipe de médecins, d'infirmières et du personnel de l'hôpital Mount Elizabeth se joignent à la famille dans sa douleur", a-t-il ajouté.

L'étudiante en kinésithérapie, dont le nom n'a pas été révélé, avait été sauvagement agressée à New Delhi le 16 décembre, à bord d'un autobus par six hommes qui l'ont violée, battue à coups de barre de fer puis jetée hors du véhicule.

Elle avait été transférée jeudi à Singapour par un vol sanitaire, mais son état s'était "gravement détérioré" quelques heures après.

"En dépit de tous les efforts d'une équipe de huit spécialistes son état a continué de se détériorer au cours des deux derniers jours", a indiqué le directeur de l'hôpital.

"Plusieurs organes ont cessé de fonctionner à la suite des graves blessures corporelles et cérébrales. Elle a lutté courageusement contre la mort aussi longtemps qu'il était possible mais les blessures étaient trop graves pour qu'elle se rétablisse", a-t-il ajouté.

L'agression contre l'étudiante a provoqué une vague d'indignation en Inde où les victimes de viols et d'agressions sexuelles ont les plus grandes difficultés à obtenir justice. Elle a donné lieu à d'importantes manifestations dans le centre de New Delhi, une intervention télévisée du Premier ministre Manmohan Singh et la création d'une commission d'enquête.

Le Premier ministre indien a reconnu dans les violences contre les femmes "un problème" significatif en Inde où près de 90% des 256.329 crimes violents enregistrés en 2011 avaient une ou des femmes pour victime(s), selon les chiffres officiels.

Manmohan Singh a promis de mieux protéger les femmes contre les crimes sexuels et souhaité des peines plus sévères pour leurs auteurs. Il a également ordonné la création d'une commission d'enquête spécialement chargée de cette affaire.

Les photos, noms et adresses des violeurs condamnés seront désormais publiés sur des sites internet de l'administration fédérale. La mesure concernera d'abord New Delhi dont l'insécurité lui a valu le surnom de "capitale du viol".

Par ailleurs, M. Shinde a indiqué que davantage de femmes officiers seraient recrutées dans la police de Delhi.

La police a indiqué vendredi qu'une jeune écolière de 15 ans a eu la gorge tranchée après un viol collectif, jeudi, dans l'état d'Uttar Pradesh.
Source: http://actu.orange.fr/une/inde-la-victime-d-un-viol-collectif-a-new-delhi-est-decedee-afp_1268240.html
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Sam 29 Déc 2012, 22:01

Solidaires et en lutte contre la barbarie.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3586
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Sam 29 Déc 2012, 23:42

Libellule a écrit:


Je remets ce qui est plus dans le sujet initial, comme il y a eu changement de page, et de député depuis l'entamé de Gerard.

bounce bounce drunken entamé peut-être, mais pas usé (enfin, pas encore) Smile Smile
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Dim 30 Déc 2012, 00:04

Razz le contexte lol!


Citation :
Libellule a écrit:

En cette fin d'année propice aux voeux, je vous conseille ces trois sites pour retrouver le plus simplement du monde, l'activité de notre députée et du groupe local de son parti.

http://www.assemblee-nationale.fr/14/tribun/fiches_id/610427.asp

http://www.nosdeputes.fr/laurence-abeille

http://fontenaysousbois.eelv.fr/

Que 2013 apporte à chacun d'entre vous le plus de satisfactions possibles en ces temps où l'espoir d'un mieux vivre n'est pas acquis d'avance.





Merci,


Je remets ce qui est plus dans le sujet initial, comme il y a eu changement de page, et de député depuis l'entamé de Gerard.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Dim 27 Jan 2013, 11:51

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Jeu 31 Jan 2013, 22:35

La Don Quichotte du WiFi...

Citation :
Le Parti socialiste vide la proposition de loi sur l'exposition aux ondes
LE MONDE | 29.01.2013 à 11h38 • Mis à jour le 31.01.2013 à 09h47
Par Sophie Landrin

Ce devait être la première avancée législative dans le domaine des ondes électromagnétiques. L'Assemblée nationale doit examiner, jeudi 31 janvier, une proposition de loi déposée par la députée (EELV) Laurence Abeille, visant à instaurer un principe de précaution pour limiter les risques sanitaires liés à l'exposition aux appareils sans fil – téléphones mobiles, Wi-Fi, etc. Mais les ambitions du texte ont été très largement revues à la baisse par les députés socialistes, lors de son examen devant la commission des affaires économiques.

Sans céder aux demandes de certaines associations de fixer le seuil limite d'exposition à 0,6 volt par mètre (V/m), au lieu des 41 V/m autorisés aujourd'hui, le texte posait la définition d'un nouveau seuil basé sur le principe "As Low As Reasonably Achievable", c'est-à-dire aussi bas que possible.

Le texte demandait, pour protéger les jeunes enfants, d'interdire le Wi-Fi en crèche et de privilégier la connexion filaire dans les établissements scolaires et dans les lieux d'accueil du public, comme les bibliothèques. Il proposait d'instaurer le principe d'une étude d'impact sanitaire et environnemental, réalisée par des équipes scientifiques indépendantes, avant toute mise en œuvre de nouvelles applications technologiques ayant pour conséquence l'émission de rayonnements électromagnétiques. En clair, cette disposition empêchait le déploiement de la 4G sans études d'impact préalables.

"LE GOUVERNEMENT N'EN VOULAIT PAS"

La proposition de loi demandait également, dans un délai d'un an à compter de la promulgation de la loi, la remise d'un rapport sur l'électrosensibilité aux champs magnétiques, afin, notamment, de pouvoir reconnaître la qualité de travailleur handicapé aux personnes souffrant de cette pathologie. Ces dernières années, des cas de personnes ne supportant pas les ondes et vivant presque en ermites ont été recensés, sans être pris au sérieux.

La commission des affaires économiques n'a retenu que des dispositions anecdotiques, comme la désactivation possible du Wi-Fi sur les appareils, l'interdiction d'une installation émettrice de champs électromagnétiques dans un local privé sans l'autorisation des occupants, ou encore l'interdiction de toute publicité vantant les appareils sans fil à destination des enfants de moins de 14 ans. On est très loin des objectifs poursuivis.

"Le texte a été vidé à 90 %, selon Mme Abeille. Le gouvernement n'en voulait pas. La ministre déléguée à l'économie numérique, Fleur Pellerin, parce qu'elle ne veut pas froisser les opérateurs et les fabricants de téléphonie. Le ministre de l'éducation nationale, Vincent Peillon, parce qu'il défend un projet numérique à l'école. La ministre de la santé, Marisol Touraine, parce qu'elle récusait le principe d'une étude sur les électrosensibles."

"POTENTIELLEMENT CANCÉRIGÈNES"

La ministre de l'économie numérique, tout en promouvant les kits mains libres pour réduire l'exposition aux ondes émises par les téléphones mobiles, a mis en garde contre des "peurs irrationnelles" en soulignant que la nocivité des ondes "n'est pas scientifiquement étayée".
Mme Pellerin craint des mesures trop restrictives qui freineraient le déploiement en cours du réseau de téléphonie mobile de quatrième génération (4G), qui doit permettre d'améliorer la couverture dans certaines zones périurbaines ou rurales. Un déploiement qui représente "un investissement de 3 milliards sur les cinq prochaines années et des dizaines de milliers d'emplois", a-t-elle ajouté.

Avec le développement de la téléphonie mobile et d'Internet, les ondes ont envahi notre quotidien. Rues, domicile, écoles, bibliothèques, entreprises, transports, rares sont les lieux qui échappent à l'exposition aux ondes. Selon l'Agence nationale des fréquences, la France compte 150 000 installations de radiotéléphonie, sur le territoire métropolitain et outre-marin. Plusieurs études soupçonnent leur nocivité sur la santé, mais aucune n'est suffisamment conclusive pour forger un consensus sur les dangers réels ou non de la communication sans fil.

Le débat scientifique n'est pas tranché, mais, dans chaque ville ou village, l'installation des antennes relais suscite de nombreux conflits avec ceux qui craignent pour leur santé et celle de leurs enfants, tout en continuant à utiliser massivement leur téléphone portable.

"IL EST INUTILE D'ATTENDRE"

Pour leur défense, les parlementaires socialistes et le ministère de l'écologie font valoir qu'ils attendent, pour se prononcer, de nouvelles études scientifiques. L'Agence nationale de sécurité sanitaire, de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) doit actualiser, d'ici à juin, l'avis qu'elle avait rendu en 2009, alertant sur les dangers des ondes.

Par ailleurs, le Copic, le comité d'étude mis en place lors du Grenelle des ondes organisé en 2009, doit également se prononcer sur la faisabilité d'un abaissement du seuil d'exposition du public à 0,6 V/m et sur les conséquences que cela aurait sur la qualité du service. Ce comité est présidé par le député (PS) de l'Isère François Brottes, et réunit tous les acteurs du secteur.

Pour l'association Robin des toits, le Copic a d'ores et déjà montré que l'abaissement du seuil d'exposition était possible à condition de multiplier par trois le nombre d'antennes relais moins puissantes. Une expérience aurait été menée avec succès dans le XIVe arrondissement de Paris. L'association a annoncé, le 28 janvier, qu'elle quittait ce comité, soupçonnant les opérateurs d'ignorer volontairement ces résultats et de vouloir imposer de nouvelles études.

"Il est inutile d'attendre, assure Mme Abeille. Nous avons profité de la seule niche parlementaire dont le groupe dispose. Et nous avons suffisamment d'éléments qui nous conduisent à penser qu'il y a un risque pour la santé publique. Outre l'avis de l'Anses, l'OMS a classé les ondes comme potentiellement cancérigènes et la Commission européenne a préconisé un abaissement des seuils d'exposition." Les députés écologistes espèrent revenir sur leur version initiale en faisant voter des amendements en séance plénière avec l'appui des différents groupes de gauche.

Sophie Landrin
Source: http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/01/29/le-parti-socialiste-vide-la-proposition-de-loi-sur-l-exposition-aux-ondes_1823822_3244.html

Cela amène bien sur une question...

Des électeurs fontenaysiens ont voté pour une "candidate de la majorité présidentielle"...

Une fois élue, celle-ci a commencé par voter contre le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG) alors que celui-ci était soutenu par le gouvernement et une majorité de députés socialistes....

Maintenant elle fait une proposition de loi qui est rejetée par le gouvernement et une majorité de députés socialistes ce qui l'amène à déclarer: "Le texte a été vidé à 90 %, selon Mme Abeille. Le gouvernement n'en voulait pas. La ministre déléguée à l'économie numérique, Fleur Pellerin, parce qu'elle ne veut pas froisser les opérateurs et les fabricants de téléphonie. Le ministre de l'éducation nationale, Vincent Peillon, parce qu'il défend un projet numérique à l'école. La ministre de la santé, Marisol Touraine, parce qu'elle récusait le principe d'une étude sur les électrosensibles."

Elle est où la candidate de la majorité présidentielle dans tout ça ?

Les électeurs qui lui ont donné leurs suffrages pensant pour voter une "candidate de la majorité présidentielle" comme c'était écrit sur l'affiche ne se sont-ils pas fait un peu embourber ?

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Ven 01 Fév 2013, 02:14

on va faire court, ( Very Happy ) notre députée est exactement à sa place ; elle agit dans le respect de l'accord ps eelv signé et des 60 engagements pris, et là où il y avait des désaccords, ils y sont toujours.

Venons en à l'accord ps eelv : il y est explicitement mentionné que cette question sera portée au débat ; que notre députée s'en charge fait partie de ses prérogatives dans le cadre de sa reprentativité à l' Assemblée Législative Nationale dont elle est membre ; que le texte soit amendé, soit en commission, soit devant le parlement est une conséquence logique dudit débat parlementaire (regardez le débat sur le mariage pour tous en cours avec ses 5631 amendements, avec des lignes de partage existant y compris à l'intérieur du parti majoritaire); En général le rapporteur d'une loi va au maximum de ce qu'il croit en terme de présentation;

Que notre députée estime qu'il risque de rester que peu d'avancées par rapport au nombre de propositions qu'elle a intégrées dans son texte est simplement un commentaire qu'elle peut s'autoriser en tant de rédatrice ; mais si in fine ces quelques avancées sont votées (ce qui n'est pas encore sûr), elle aura contribué à faire avancer un peu la loi.

Dans le cas contraire, elle remettra bien sûr son métier sur l'ouvrage pour que ce dossier ne sorte pas de la controverse démocratique.

PS merci pour la publicité par l'image, votre grande spécialité anonymous concernant notre députée.
Je vous confirme, elle fait bien partie jusqu'à nouvel avis, de la majorité présidentielle.
Vous devez confondre avec quelqu'un d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Ven 01 Fév 2013, 03:17

Libellule a écrit:
Je vous confirme, elle fait bien partie jusqu'à nouvel avis, de la majorité présidentielle.

Si vous le dites: elle vote contre les projets du gouvernement, le gouvernement ne veut pas de ses projets mais elle fait partie de la majorité présidentielle....
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Ven 01 Fév 2013, 03:24

Je le dis car la clef de voûte est de part et d'autre, de cette alliance de législature et de gouvernement, le strict respect et de l'accord PS EELV, et des 60 engagements, et parce que le premier qui s'en éloigne, est, en réalité, celui qui s'éloigne "formellement" du programme présidentiel et de l'accord de gouvernement,..

Et même si cela vous a chagriné, vous chagrine, ou vous chagrinera encore dans nos échanges, vous pouvez jusqu'à nouvel avis considérer que le label EELV local (fontenaysien donc) et de circonscription (la 6e du Val de Marne) -qu'il vous plait de décrier à toutes les sauces- s'en tiendra strictement à cela : l'accord mais tout l'accord, les engagements mais tous les engagements, et pour les désaccords actés, le maintien de ses désaccords actés, sans reniement.
Je ne manquerai pas de vous avertir s'il devait un jour en être autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Sam 02 Fév 2013, 09:30

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Sam 02 Fév 2013, 14:12

Et si 22 602 électeurs de la circonscription, dont une majorité de socialistes ou sympathisants socialistes, avaient juste envoyé une figurante à l'Assemblée nationale ?

Une député de la "majorité présidentielle" que ni le gouvernement et ni les députés de la vraie majorité présidentielle ne veulent écouter...

Le pire c'est qu'après s'être revendiquée haut et fort "candidate de la majorité présidentielle" elle s'interroge désormais sur la façon de travailler du gouvernement...

Peut être qu'en finale un dissident socialiste qui aurait été vite réintégré aurait été plus écouté par les autres députés socialistes...


Citation :
Ondes, wi-fi, antennes : «On est donc incapable d’agir quand il est encore temps ?»
31 janvier 2013 à 20:07 (Mis à jour: 22:08 )

Interview La députée EE-LV Laurence Abeille s'insurge que sa proposition de loi sur les ondes électromagnétiques, au menu de l'Assemblée ce jeudi, n'ait finalement même pas été débattue.

Recueilli par Marie Piquemal

Laurence Abeille, députée Europe Ecologie-Les Verts, est furieuse. Sa proposition de loi visant à appliquer enfin le principe de précaution pour les ondes électromagnétiques n'a même pas été débattue dans l’hémicycle ce jeudi soir comme prévu... Le texte a en effet été finalement renvoyé en commission dans la soirée, à l’initiative du groupe PS et du gouvernement. Et il n'est pas sûr qu'il soit à l’ordre du jour de sitôt. Le groupe EE-LV dispose d’une seule niche parlementaire par an (une journée où le groupe est maître de l’ordre du jour). «Un déni de démocratie et une nouvelle victoire du lobby des opérateurs de téléphonie mobile», dénonce Laurence Abeille. Entretien (1).

Que s’est-il passé? Pourquoi votre proposition de loi ne sera pas débattue ?

Peu avant midi, mon collaborateur reçoit un coup de fil. Le cabinet de Fleur Pellerin, la ministre de l’Economie numérique, annonce que le texte ne sera pas examiné en séance: le groupe socialiste va déposer une motion de renvoi en commission. Cette motion votée, le débat s’arrête là. Balayé d’un revers de main. Tout le travail parlementaire mené jusqu’ici, en commission notamment, aura été fait pour rien. C’est un déni du travail des députés, c’est scandaleux.

Une mainmise du gouvernement sur le travail parlementaire ?

Absolument, c’est exactement cela. J’ai croisé dans les couloirs des députés socialistes vraiment dépités et déçus... même si bien évidemment, ils appliqueront la consigne et voteront la motion de renvoi.

Je me pose des questions sur la façon de travailler du gouvernement. C’est un refus pur et simple du débat parlementaire. Une telle manière de faire ne s’était pas vue depuis longtemps. Je suis d’autant plus étonnée que mardi encore, le Premier ministre me disait que des amendements seraient certes déposés par le gouvernement mais dans un esprit constructif. Nous étions prêts à débattre.

Quels sont les points essentiels de votre proposition de loi ?

C’était un texte modéré, en deçà de ce que nous, écologistes, nous souhaiterions dans l’absolu. Mais c’était un premier pas, avec des objectifs raisonnables et pas compliqués à atteindre. On proposait des mesures de bon sens comme l’interdiction du wi-fi dans les maternités et les crèches. Ou de préférer autant que possible les connexions filaires dans les écoles, collèges et lycées. Aussi étonnant que ça puisse paraître, rien n’est interdit aujourd’hui.

Surtout, au coeur de notre proposition de loi, il y a ce principe Alara (As Low As Reasonably Achievable), qui veut dire littéralement «aussi bas que possible». Respecter ce principe, appliqué déjà dans le nucléaire, voudrait dire que toute nouvelle antenne devra être implantée de manière à émettre le moins possible. C’est une façon de dire: oui, on assure une couverture du territoire mais on admet que les ondes sont potentiellement nocives pour la santé. C’est là, le point de rupture avec la ministre Fleur Pellerin.

La ministre parlait mercredi de «peurs irrationnelles» liées aux ondes, dont, dit-elle, «la dangerosité n’est pas scientifiquement étayée»

Pourtant le risque existe, il est scientifiquement établi. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a reconnu en 2011 que les champs électromagnétiques pouvaient être cancérogènes pour l’homme. C’est incroyable de voir l’attitude du gouvernement dans cette affaire alors qu'on découvre aujourd’hui les méfaits de la pilule contraceptive. Hier, c’était le Médiator, le scandale de l’amiante... Je ne comprends pas que l’on puisse tergiverser encore aujourd’hui en matière de risque sanitaire. On est donc incapable d’agir quand il est encore temps?

La proposition de loi, écartée ce soir, avait été vidée de sa substance en commission des lois...

Oui, c’était le premier coup dur. Des dispositions, mêmes simples, avaient été rejetées. Je pense notamment à l’idée d’installer un outil sur les boîtiers Internet pour désactiver facilement le wi-fi dans les maisons.

Mais après le passage en commission, des amendements avaient été déposés, notamment par le député socialiste François Brottes, auteur d’un rapport en 2011 sur la diminution de l’exposition aux ondes. Il réhabilitait le fameux principe Alara. Nous avions donc des points de convergence avec la majorité. J’espérais l’adoption d’un texte, même a minima.

Ne serait-ce que les débats dans l’hémicycle, cela aurait été une avancée. Le sujet, qui intéresse pourtant les citoyens, n’a jamais été débattu à l’Assemblée. Nous en priver aujourd’hui, c’est incompréhensible et inacceptable.

(1) Entretien réalisé jeudi en fin d'après-midi.
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Dim 03 Fév 2013, 09:42

à ce sujet veuillez trouver ci-dessous le post de la section socialiste de Fontenay-sous-Bois:

Citation :
ContactSECTION DU PARTI SOCIALISTE DE FONTENAY SOUS BOIS
01 fév 2013
12h32
FaceBook
Twitter
Du Wifi et des Hommes

Non classé
Jeudi les députés examinaient une proposition de loi des écologistes portée par Laurence Abeille sur les ondes électromagnétiques, émises principalement par la téléphonie mobile et les réseaux wifi. Nos camarades députés semblent avoir procédé à un « élagage massif » en Commission.

En cause, le principe de précaution qui entre de plus en plus souvent en opposition avec les réalités sociales et économiques. Comme le rappelle d’ailleurs la Ministre Fleur Pellerin « le déploiement lancé à la fin 2012 de la 4G représente «un investissement de 3 milliards d’euros sur les cinq prochaines années et des dizaines de milliers d’emplois».

Malgré de nombreuses études, que la députée Abeille eut souhaité plus indépendantes, les scientifiques, tout en soulignant l’absence de neutralité des ondes n’arrivent pas à une certitude. Et comme chacun sait, la certitude est le maître mot du raisonnement scientifique.

Pour autant certains amendements méritaient plus que le retrait immédiat. On peut ainsi s’interroger sur la pertinence de l’accès wifi garantit dans les crèches ou les écoles, la maitrise des nouvelles technologies par nos enfants aussi précoces soient-ils peut certainement attendre la valeur des années. De même un permis de construire pour une antenne ne nous semble pas moins pertinent pour les fournisseurs d’accès que pour la moindre construction entreprise par un particulier. Il n’y a pas deux poids de mesures quand il s’agit de la communauté. Tous accros à nos portables et à nos tablettes que nous sommes, fébriles à l’idée de se retrouver dans un lieux où on ne capte pas, nous devons veiller à trouver un équilibre entre progrès et asservissement, principe et excès de précaution. Pour ne pas avoir à se mentir dans quelques années en martelant la main sur le cœur : « si j’avais su, si j’avais su ».
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Dim 03 Fév 2013, 15:55

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
à ce sujet veuillez trouver ci-dessous le post de la section socialiste de Fontenay-sous-Bois:

Citation :

---/---
En cause, le principe de précaution qui entre de plus en plus souvent en opposition avec les réalités sociales et économiques. Comme le rappelle d’ailleurs la Ministre Fleur Pellerin « le déploiement lancé à la fin 2012 de la 4G représente «un investissement de 3 milliards d’euros sur les cinq prochaines années et des dizaines de milliers d’emplois».
---/---

Tant qu'à citer la ministre Fleur Pellerin, il aurait été souhaitable dans un soucis d'objectivité de le faire plus largement car celle-ci commence, bien avant de s'exprimer sur les enjeux économiques, par préciser que la dangerosité des ondes magnétiques n'est pas scientifiquement prouvée...

Après il est bien sûr toujours possible de mélanger comme Laurence Abeille l'a fait dans une interview à Libération ondes électromagnétiques, pilule contraceptive, Médiator, amiante, ... pour étayer un discours alarmiste...

Ceci étant, je peux aussi comprendre que les militants PS fontenaysiens soient tentés de tenir un discours consensuel et apaisant à l'égard de la députée EELV qu'ils ont contribué à faire élire et qui vient de subir un sérieux revers...

Citation :
Ondes: Fleur Pellerin met en garde contre des "peurs irrationnelles"
Par AFP | AFP – mer. 30 janv. 2013

La ministre de l'Economie numérique, Fleur Pellerin, a mis en garde mercredi contre des "peurs irrationnelles" liées aux ondes radioélectriques, dont "la dangerosité n'est pas scientifiquement étayée", tout en promouvant les kits mains libres pour réduire l'exposition.

La ministre entend "veiller" à ce que la proposition de loi écologiste sur les ondes, discutée jeudi à l'Assemblée nationale, "n'inscrive dans le dur des choses qui correspondent à des peurs un peu irrationnelles, et qui consisterait à donner un poids juridique à la dangerosité des ondes radioélectriques alors que cette dangerosité n'est pas scientifiquement étayée".

La proposition écologiste contenant des mesures de précaution contre les ondes a été largement modifiée lors de son examen en commission, avec notamment la disparition de mesures visant à limiter le wifi dans les crèches ou les écoles.

Interdire le wifi dans les crèches reviendrait, pour Mme Pellerin, "à dire que le wifi est dangereux et mauvais pour la santé". "Aujourd'hui, je n'ai aucune preuve que le wifi est mauvais pour la santé", a insisté la ministre, qui s'est livrée devant la presse à des relevés de mesures des ondes sur une place du 12e arrondissement de Paris.

Pour la ministre, la plus grosse source d'exposition aux ondes reste notre téléphone portable.

D'où sa volonté de défendre dans l'hémicycle des "amendements consistant à faire des campagnes de prévention" en faveur des "kits mains libres ou des oreillettes bluetooth", qui permettent de réduire d'au moins dix fois l'expositions aux ondes émises par son téléphone mobile.

Le gouvernement devrait proposer une campagne de prévention audiovisuelle inspirée des campagnes sur l'alimentation et la consommation des fruits et légumes et éventuellement imposer des "bandeaux sous les publicités pour les terminaux" qui recommanderaient l'utilisation des kits mains libres.

La ministre oppose au principe de précaution l'importance de "réduire la fracture numérique" en permettant le déploiement du réseau de téléphonie mobile de quatrième génération (4G) et ainsi améliorer la couverture dans certaines zones périurbaines ou rurales. Un déploiement qui représente, a-t-elle souligné, "un investissement de 3 milliards sur les cinq prochaines années et des dizaines de milliers d'emplois".
Source: http://fr.news.yahoo.com/ondes-fleur-pellerin-met-garde-contre-peurs-irrationnelles-144552988.html
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3586
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Dim 03 Fév 2013, 15:59

Il est vrai que de nombreuses découvertes ou techniques nouvelles se sont révélées très dangereuses avec le temps
La radioactivité en est un exemple lorsqu'on vantait ses vertus dans les produits de beauté ou dans l'alimentation
La WIFI comme toutes les ondes à des effets non prouvés sur les organismes
On pourrait penser à un principe de surveillance renforcée sans pour autant bloquer son évolution
Si mes souvenirs sont bons des gens célèbres comme George Duhamel et d'autres annonçaient, affirmaient même, que la vitesse des trains au delà de 100kmh serait fatale à l'organisme humain?


Les amis verts du bel insecte bleu de ce forum connaissent-ils le cri des fourmis?



Elles cro-ondent Parce que, c'est bien connu, les fourmis cro-ondent geek
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Dim 03 Fév 2013, 16:10

Le communiqué de l'Académie nationale de médecine sur la proposition de loi de Laurence Abeille....

Sa conclusion:

"L’Académie nationale de médecine met en garde contre une instrumentalisation systématique des inquiétudes de l'opinion par la réduction de la complexité de la science et de la technologie à des amalgames associant des données erronées ou imprécises. Une telle instrumentalisation aboutit à une information biaisée par des a priori sans fondement scientifique et à invoquer le principe de précaution de manière abusive et trompeuse."

Par amalgames, l'Académie fait-elle allusion à l'interview accordée par Laurence Abeille à Libération dans laquelle la députée mélange ondes électromagnétiques, pilule contraceptive, Médiator, amiante, ... ?

Citation :
ACADEMIE NATIONALE DE MEDECINE

A propos de la proposition de loi relative à la régulation de l’installation des antennes relais de téléphonie mobile

L’Académie nationale de médecine a pris connaissance de la proposition de loi N° 531 de Mme Laurence Abeille relative à l'application du principe de précaution défini par la Charte de l'environnement aux risques résultant des ondes électromagnétiques, enregistrée à l'Assemblée nationale, le 12 décembre dernier.

Tout en adhérant à la demande de nos concitoyens en faveur de davantage de débat public et de transparence dans la décision en santé publique élargie aux questions environnementales, l'Académie regrette une initiative fondée sur un flou scientifique et réglementaire qui, ne pouvant se prévaloir en dernier recours que du principe de précaution, est de nature à renforcer artificiellement chez nos concitoyens un sentiment de peur et de défiance injustifié, mais préjudiciable en termes de santé publique.

Dans la perspective d'un débat parlementaire sur le sujet, l'Académie souhaite que les arguments scientifiques ne soient pas encore une fois occultés ou déformés.

C'est pourquoi elle tient à rappeler ses précédentes mises au point 2 et à rectifier, références à l'appui, les erreurs et imprécisions contenues dans cette proposition de loi.

1. Le classement en « possiblement cancérigène » (2B) par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) ne concerne pas les antennes relais mais les portables, dont les niveaux d’émission sont très différents. En effet, les antennes de téléphonie mobile entraînent une exposition aux champs électromagnétiques 100 à 100.000 fois plus faible que les téléphones portables : être exposé pendant 24 heures à une antenne à 1 volt par mètre donne la même exposition de la tête que de téléphoner avec un portable pendant 30 secondes.

On ne connaît aucun mécanisme par lequel les champs électromagnétiques dans cette gamme d’énergie et de fréquence pourraient avoir un effet négatif sur la santé. Le rapport scientifique de l’Agence Française de Sécurité Sanitaire Environnementale et au Travail (Afsset) sur les radiofréquences, d’octobre 2009, a montré que les hypothèses concernant les mécanismes biologiques qui auraient pu être à l’origine d’un effet sanitaire des radiofréquences n’ont pas été confirmées :

- les champs électromagnétiques utilisés en téléphonie mobile ne génèrent pas de radicaux libres de l’oxygène et ne potentialisent pas le stress oxydant (p 152) ;
- ils ne sont ni génotoxiques, ni co-génotoxiques, ni mutagènes (p 165) ;
- il ne semble pas exister d’effet inducteur non thermique des radiofréquences sur l’apoptose cellulaire, en particulier pour les cellules d’origine cérébrale (p 170) ;
- ils n’ont pas d’effet cancérogène ou co-cancérogène (p 174) ;
- ils n’ont pas d’effet délétère sur les cellules du système immunitaire (p 177) ;
- les travaux conduits depuis 2005 convergent vers une absence d’effet sur la barrière hémato-encéphalique pour des niveaux d’exposition (DAS) allant jusqu’à 6 W/kg (p 183) ;
- ils ne modifient pas la sécrétion de mélatonine (p 215) ;
- ils ne provoquent pas d’augmentation d’incidence ou l’aggravation de cancers expérimentaux dans les conditions testées (p 401) ;
- à ce jour, aucun mécanisme d’interaction onde-cellule n’a été identifié (p 25) ;
- aucune preuve n'existe à ce jour que l’utilisation régulière de téléphone mobile augmente le développement de cellules cancéreuses ou pré-cancéreuses et n'augmente ainsi, du fait de ce mécanisme de « promotion », le risque de tumeur intracrânienne (p 249)
- les antennes-relais n’émettent pas de basses fréquences (p 96) ;

Ce rapport conclut : « Au vu de l’analyse détaillée et critique des travaux effectuée par le groupe de travail, et compte tenu par ailleurs de l’état antérieur des connaissances, aucune preuve convaincante d’un effet biologique particulier des radiofréquences n’est apportée pour des niveaux d’exposition non thermiques, dans les conditions expérimentales testées. « (p 400). Ces conclusions rejoignent l’avis unanime d’autres expertises collectives (OMS4, Scenihr5, rapport Zmirou6,, OPECST7 ou ICNIRP8) qui confirment l’absence de risque des antennes-relais.

Comme le Health Council des Pays Bas, qui lui dénie toute valeur scientifique, le rapport Affset 2009 récuse les conclusions du rapport Bioinitiative 2007 : « Le rapport BioInitiative doit donc être lu avec prudence : il revêt des conflits d’intérêts dans plusieurs chapitres, ne correspond pas à une expertise collective, est de qualité inégale selon les chapitres et est écrit sur un registre militant » (page 324).

2. L’électrohypersensibilité. A ce jour, aucun système sensoriel humain permettant de percevoir les champs électromagnétiques utilisés par la téléphonie mobile n’a été identifié. Des dizaines d'études ont été effectuées ; elles ont montré à la quasi-unanimité que les sujets se disant électrohypersensibles, bien que manifestant des troubles variés en présence de dispositifs émetteurs de champs électromagnétiques, sont incapables de reconnaître si ces dispositifs sont actifs ou non. Les études suggèrent un effet nocebo (inverse de l’effet placebo : troubles relatés résultant d’un mécanisme psychologique) et des facteurs neuro-psychiques individuels. L’angoisse et des perceptions somatiques très variées en présence d’émetteurs de champs électromagnétiques peuvent justifier une prise en charge adaptée. L’Académie déplore d'autant plus que ces troubles, pouvant entraîner de graves handicaps sociaux, soient utilisés à des fins contestables au détriment des intéressés.

3. 0,6 V/m ; La demande d’abaisser les valeurs limites à ce niveau n’a aucune justification scientifique. Ce dogme est fondé sur la recherche d’une protection (avec un facteur de sécurité de 500) contre un effet qui en réalité n’existe pas13. De plus, paradoxalement, dans certains cas, au contraire, en multipliant les antennes-relais (ce qui réduit leur zone de couverture), la puissance d'émission du portable augmente chaque fois que l’on passe d’une zone de couverture à une autre. L’exposition au téléphone portable étant 100 à 100.000 fois plus élevée que celle aux antennes, on risque donc d’augmenter, sans justification, l’exposition des quelques 90% des français qui utilisent un portable, ce que précise clairement le rapport Afsset 2009 : « le groupe de travail recommande de peser avec soin les conséquences d’une telle réduction, notamment : 1) en terme de multiplication du nombre des antennes ; 2) et en terme d’augmentation possible de l’exposition de la tête aux radiofréquences émises par les téléphones mobiles.

L’Académie nationale de médecine met en garde contre une instrumentalisation systématique des inquiétudes de l'opinion par la réduction de la complexité de la science et de la technologie à des amalgames associant des données erronées ou imprécises. Une telle instrumentalisation aboutit à une information biaisée par des a priori sans fondement scientifique et à invoquer le principe de précaution de manière abusive et trompeuse.
Source: http://fr.scribd.com/doc/119627723/Communique-Academie-nationale-de-medecine-Antennes-relais
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3586
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Dim 03 Fév 2013, 17:36

Voilà un communiqué clair
Il est louable, et j'en donne acte à la députée Abeille, de vouloir préserver la santé des gens, mais toutes ces angoisses accumulées les conduisent à consommer des tranquillisants -la France détient un record-.
Sur les sujets qualifiés d'amalgamés par les scientifiques, et qui eux étaient de réels dangers, je ne me souviens pas de démarches innovantes et combattives menées par les Verts. On pourrait y inclure les prothèses mammaires, le tabac, les drogues, les piercings, les tatouages sans hygiène, l'obésité, l'alcool en particulier chez les jeunes.
Les risques sont avérés et les législateurs écolos ou autres pourraient s'exprimer à leur sujet avec plus de ferveur.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Dim 03 Fév 2013, 17:40

Que reproche-t-on au juste à Laurence Abeille?

D'avoir ouvert un débat de santé publique et de principe de précaution comme cela s'est produit auparavant lorsque après des années de tergiversations et de démentis officiels la dangerosité de l'amiante ou du Mediator niée dans un premier temps par l'Etat et les instances scientifiques et médicales a dû être reconnue avec trente ans de retard ?

De ne pas être assez dans l'air du temps qui veut que tout doit être fait pour sauvegarder l'emploi quelques soient les risques encourus à terme de la branche industrielle concernée?

De dire des vérités qui dérangent, au point qu'il faille trouver le moyen de repousser l'expression de ses vérités aux calanques grecques?

Pourquoi pas, c'est en général un signe intéressant quand des mesures d'exception sont prises contre un texte de loi, comme celle qui vient de se produire autour de la loi qu'elle a présentée et qui a consisté à son renvoi en commission sachant que ce n'est que l a deuxième fois qu'un telle décision est prise par l'Assemblée Nationale depuis que cette procédure a été mise en place.

La première concerne Fleur Pellerin ; pour l"établir il suffit de reprendre in extenso l'interview que lui a accordé en octobre dernier le Figaro :

++++++++++++++++++++++++++++++

Fleur Pellerin : «L'État sera attentif au sort de SFR»
Télécoms, Fleur Pellerin, VIVENDI, FRANCE TELECOM, BOUYGUES
Par Enguérand Renault, Marie-Cécile Renault journaliste Mis à jour le 17/10/2012 à 15:35 | publié le 16/10/2012 à 20:12

INTERVIEW - La ministre scrute la situation chez Vivendi et ne laissera pas SFR tomber aux mains de fonds vautours. Elle est prête à faire du donnant-donnant avec Bouygues Telecom: maintien de l'emploi contre des facilités dans la 4G.

Fidèle à la méthode Hollande de concertation, Fleur Pellerin, ministre du Numérique, a annoncé plusieurs mesures favorables aux opérateurs et attend maintenant un retour.
LE FIGARO. - Après l'annonce de votre plan télécoms, les opérateurs vont-ils renoncer à leurs plans sociaux?
Fleur PELLERIN. - Le gouvernement a pris ses responsabilités en présentant des mesures propres à stimuler le déploiement de la fibre et de la 4G pour relancer un cercle vertueux d'investissement et de création d'emplois. Dans ce cadre, nous relançons la 4G sur toutes les bandes de fréquences. Sur celle de 1800 Mhz tout est ouvert. Nous prendrons une décision début 2013 avec l'Arcep. Bouygues Telecom est celui qui, objectivement, a le plus pâti de l'arrivée de Free Mobile. Le gouvernement agit et j'invite Bouygues à reconsidérer l'ampleur de son plan de départs, qui porte sur 556 postes. Par exemple, en proposant un maximum de reconversions en interne. Il y a des passerelles naturelles entre les télécoms et le BTP. Bouygues a toujours été très attentif aux aspects sociaux. Chacun doit prendre ses responsabilités et les assumer.

Quelle est votre marge de manœuvre?

Nous ouvrons des perspectives d'investissement aux opérateurs. D'un autre côté, nous leur demandons de faire des efforts sur l'emploi. Nous voudrions qu'il y ait un accord de place entre Orange, SFR, Bouygues Telecom et Freesur les engagements en termes de responsabilité sociale et de service clients, au bénéfice tant de l'emploi que des consommateurs.
Vivendi vend ses télécoms. N'est-ce pas une pure stratégie boursière?
SFR, GVT et Maroc Telecom sont des pépites. Particulièrement SFR qui est une entreprise sensible et stratégique pour la France. L'État sera donc très attentif à l'évolution du capital de SFR. Nous ferons tout pour que cette entreprise ne finisse pas entre les mains d'actionnaires peu scrupuleux. Nous sommes aussi très attentifs à la structure capitalistique de Vivendi. Il est important que la France conserve des géants mondiaux de contenus comme Universal Music ou Canal + car nous voulons éviter que tout le «soft power» culturel soit anglo-saxon.

Tous les opérateurs discutent de mariage. Le marché va-t-il se reconcentrer?

Nous souhaitons maintenir un modèle à quatre opérateurs. Un mariage entre Numericable et l'un des autres opérateurs ne serait pas un retour à un marché avec trois opérateurs, car Numericable, surtout présent dans le fixe, n'a pas exactement le même profil qu'Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free, qui sont présents sur les deux marchés, fixe et mobile.

SFR veut partager le fardeau des investissements sur la fibre. Êtes-vous pour une société commune «France Fibre»?

Nous avons réaffirmé le principe d'un investissement de chacun dans les réseaux. C'est vrai pour tous les opérateurs, Free dans le mobile, mais aussi SFR dans la fibre. Pour autant, dans les petites villes, campagnes peu peuplées ou régions montagneuses, il est logique de ne pas multiplier les coûts et de partager le réseau entre tous. Tout le monde s'accorde aujourd'hui sur ce principe de mutualisation.

Cela doit-il passer par un opérateur purement privé «France Fibre» supportant tous les coûts?

C'était peut-être envisageable il y a quatre ou cinq ans, quand personne n'avait commencé à déployer la fibre. Mais ce n'est plus le cas aujourd'hui.
En revanche, nous voulons que l'État pilote le déploiement du très haut débit de manière beaucoup plus affirmée, qu'il sécurise les investissements et apporte la solidarité financière nécessaire pour assurer la péréquation sur l'ensemble du territoire. Parmi d'autres pistes de travail, nous étudions actuellement avec la CDC la possibilité de proposer des prêts à long terme à taux attractifs pour le déploiement des réseaux mutualisés.

Laisserez-vous France Télécom baisser son dividende à 1 euro?

Si France Télécom s'engage à investir lourdement dans les réseaux très haut débit fixe et mobile, cela pourrait être pris en compte dans la fixation du dividende.

Au final, l'arrivée de Free Mobile était-elle une bonne chose?

Son arrivée a été très mal préparée par le précédent gouvernement. Mais c'est une bonne chose en soi, car il a été un facteur de baisse des prix, d'innovation et d'amélioration du service client. Il n'y a pas un «méchant» opérateur d'un côté et des «bons» de l'autre. L'impact sur les marges des opérateurs est réel, mais, ce qui importe, c'est que cela ne ralentisse pas l'investissement.

Réguler les géants d'Internet

LE FIGARO. - Comment voyez-vous la fusion entre l'Arcep et le CSA?

Fleur PELLERIN. - J'ai reçu les scénarios de l'Arcep et j'attends ceux du CSA. Avec Arnaud Montebourg et Aurélie Filippetti, nous ferons fin novembre des propositions au premier ministre sur la suite à donner. L'important est de trouver une nouvelle régulation englobant enfin les géants d'Internet, qui aujourd'hui s'affranchissent de bon nombre d'obligations fiscales et réglementaires, alors que les opérateurs paient très cher leurs fréquences et que les acteurs de l'audiovisuel ont des obligations très lourdes de production et de respect du pluralisme. Les géants d'Internet introduisent un grain de sable dans ce système. Ces groupes s'attaquent désormais à d'autres secteurs, comme le tourisme en ligne. Beaucoup de pays européens commencent à s'en agacer. À Bruxelles, la Commission pourrait accélérer leur mise au pas. Cet enjeu de souveraineté dépasse en réalité la seule question de l'Arcep et du CSA.

Êtes-vous favorable à la Google Lex pour la presse?

Le gouvernement a reçu et étudie actuellement le projet de la presse présenté par l'Association de la presse d'information politique et générale (AIPG) et par le Syndicat de la presse quotidienne nationale, qui souhaite créer une rémunération sur le référencement des contenus de presse par les moteurs de recherche. Jeudi, je me rends en Allemagne et j'évoquerai ce projet avec mon homologue. Si l'Europe peut avancer unie sur ce dossier, elle sera plus forte.

+++++++++++++++++

La seconde concerne un rapport commandé par le Président de l'Académie de Médecine qui n'es autre que... Denys Pellerin...

Comme il fait tout de même 20 pages, je fais éviter pour celui-ci un copier coller

http://www.academie-medecine.fr/Upload/8-%20Rapport%20MICHEL%20Defense%20de%20l%20Humanisme%20Medical.pdf

===========================

Le reste est une question de conscience ou de prise de conscience. Ce qui me plait dans l"évolution du débat en cours, c'est que cette prise de conscience se trouve accélérée, et cela est vraiment une très bonne nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3586
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Dim 03 Fév 2013, 18:05

Votre expression, Libellule,
De dire des vérités qui dérangent, au point qu'il faille trouver le moyen de repousser l'expression de ses vérités aux calanques grecques?

Me fait plus penser aux flots bleus de la mer Egée qu'aux calendes de ce pauvre pays
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Dim 03 Fév 2013, 19:06

Encore un projet infantilisant!
A-t-on besoin de dispenser les utilisateurs de portables en tous genres de réflexion? Pourquoi toujours prendre le peuple pour un demeuré ?
A-t-on un besoin vital d' être connecté ? Un peu de bon sens ne nuit pas, un peut de réflexion est bonne pour la santé.
Le plus amusant est de voir que celle qui porte ce projet est, dans sa commission municipale, un oeil sur ses documents et l' autre sur son smartphone posé a coté d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Dim 03 Fév 2013, 21:20

Le sujet est la puissance des bornes relais, pas la suppression des smartphones,
Gér Idea ard, merci pour votre rectification, mais que cela n'empêche pas tous les lecteurs de ce forum de lire your le reste de mob texte.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Dim 03 Fév 2013, 23:41

Libellule a écrit:
Le sujet est la puissance des bornes relais, pas la suppression des smartphones,
Gér Idea ard, merci pour votre rectification, mais que cela n'empêche pas tous les lecteurs de ce forum de lire your le reste de mob texte.
Quel lien entre les bornes relais et la WiFi ? Par contre entre les bornes et les smartphones il y a un lien.
Vous voulez réduire la puissance des antennes mais garder le même service ce n' est guère compatible, là est bien l ambiguïté du débat.
Pourquoi avoir introduit la WiFi dans ce texte de loi? N' y a t il personne de censée pour comprendre que cette technique a ses limites et que la généralisation de cette technique (aussi bien en maternelles qu'en collèges ou lycées) et contre productive?
Le principe de précaution ne doit pas remplacer le principe de réflexion personnelle. Nous devons réapprendre à réfléchir et à assumer nos responsabilités. Le politique n' est pas là pour nous diriger et nous imposer .
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 04 Fév 2013, 00:02

Le débat à pour vertu de faire avancer la réflexion des uns et des autres, au delà des joutes politiques, en effet. Et chacun sait que celui ou celle qui prend l'initiative de quelque chose est à peu près certain ou certaine de voir ce qui a été entrepris critiqué...... sans qu'il soit besoin que savoir où se situera la vérité dans quelques années. Sur le plan des effets secondaires, s'entend. Un message de précaution passé à un certain moment, permet de prendre date. Le bon sens ne s'écrit pas à l'avance, mais le point de départ d'un débat si. On n'en est que là pour l'instant, très modestement.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 04 Fév 2013, 03:26

Libellule a écrit:
Le sujet est la puissance des bornes relais, pas la suppression des smartphones,

Si vous relisez le rapport de l'Académie de Médecine, celui-ci explique que le problème n'est pas tant lié aux ondes émises par les bornes relais mais d'avantage lié aux ondes émises par les téléphones appliqués à l'oreille...

C'est pour cela que la recommandation au titre du principe de précaution est d'utiliser un kit main libre filaire pour téléphoner afin d'éloigner le téléphone du cerveau...

Citation :
3. 0,6 V/m ; La demande d’abaisser les valeurs limites à ce niveau n’a aucune justification scientifique. Ce dogme est fondé sur la recherche d’une protection (avec un facteur de sécurité de 500) contre un effet qui en réalité n’existe pas. De plus, paradoxalement, dans certains cas, au contraire, en multipliant les antennes-relais (ce qui réduit leur zone de couverture), la puissance d'émission du portable augmente chaque fois que l’on passe d’une zone de couverture à une autre. L’exposition au téléphone portable étant 100 à 100.000 fois plus élevée que celle aux antennes, on risque donc d’augmenter, sans justification, l’exposition des quelques 90% des français qui utilisent un portable, ce que précise clairement le rapport Afsset 2009 : « le groupe de travail recommande de peser avec soin les conséquences d’une telle réduction, notamment : 1) en terme de multiplication du nombre des antennes ; 2) et en terme d’augmentation possible de l’exposition de la tête aux radiofréquences émises par les téléphones mobiles.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 04 Fév 2013, 03:35

Libellule a écrit:
La première concerne Fleur Pellerin ; pour l"établir il suffit de reprendre in extenso l'interview que lui a accordé en octobre dernier le Figaro :
---/---
La seconde concerne un rapport commandé par le Président de l'Académie de Médecine qui n'es autre que... Denys Pellerin...

Vous sous-entendez un lien entre la ministre Fleur Pellerin et le président de l'Académie de médecine Denys Pellerin....

Avez-vous des éléments pour étayer cette hypothèse ?
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 04 Fév 2013, 04:06

Citation :
3. 0,6 V/m ; La demande d’abaisser les valeurs limites à ce niveau n’a aucune justification scientifique. Ce dogme est fondé sur la recherche d’une protection (avec un facteur de sécurité de 500) contre un effet qui en réalité n’existe pas. De plus, paradoxalement, dans certains cas, au contraire, en multipliant les antennes-relais (ce qui réduit leur zone de couverture), la puissance d'émission du portable augmente chaque fois que l’on passe d’une zone de couverture à une autre. L’exposition au téléphone portable étant 100 à 100.000 fois plus élevée que celle aux antennes, on risque donc d’augmenter, sans justification, l’exposition des quelques 90% des français qui utilisent un portable, ce que précise clairement le rapport Afsset 2009 : « le groupe de travail recommande de peser avec soin les conséquences d’une telle réduction, notamment : 1) en terme de multiplication du nombre des antennes ; 2) et en terme d’augmentation possible de l’exposition de la tête aux radiofréquences émises par les téléphones mobiles.


Ce paragraphe sur les 0,6 volts par mètres est particulièrement instructif.

Ce niveau, qui n'a de réalité que sa parution dans un article il y a des années (chiffre sur lequel l'auteur dudit article a depuis dit qu'il n'avait aucune valeur scientifique) pose question.

En effet si l'on diminue la puissance des antennes à 0,6 v./m, il faut, pour avoir la même couverture (et à Fontenay on sait qu'elle n'est pas partout satisfaisante) multiplier les antennes. Or c'est en passant d'un relais à un autre que les téléphones portables émettent le plus de rayonnement. Il y a donc un réel problème pour ce qui est de cette proposition.

Ce d'autant plus que nombre de jeunes gens placent leurs appareils dans les poches avant de leur jean et qu'ils sont exposés (certaines parties de leur corps comme les gonades pour les garçons) en permanence aux ondes que dégagent leur GSM. Avec une multiplication des antennes, fussent elles à faible rayonnement, l'effort des téléphones pour capter le signal est multiplié.

C'est l'exemple d'une fausse bonne solution ou plutôt d'une préconisation de solution partie d'une bonne intention dont les effets pourraient être bien plus néfastes au final que la question soulevée au départ.

L'Académie nationale de médecine est parfaitement dans son rôle lorsqu'elle effectue ces quelques rappels à l'ordre sur les antennes relais...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 04 Fév 2013, 07:07

le vrai bémol de cette histoire est précisément que Fleur Pellerin ait utilisé des informations de l'académie de médecine, alors qu'on aurait pu supposer que ce rôle aurait du revenir à la ministre de la santé.
Etre juge et partie avec les conséquences que l'on sait n'est pas la marque d'une volonté de débat.
ce lien pour en témoigner. http://lelab.europe1.fr/t/ondes-electromagnetiques-le-pellerin-bashing-des-deputes-ecologistes-7291
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 04 Fév 2013, 07:25

Libellule a écrit:
le vrai bémol de cette histoire est précisément que Fleur Pellerin ait utilisé des informations de l'académie de médecine, alors qu'on aurait pu supposer que ce rôle aurait du revenir à la ministre de la santé.
Etre juge et partie avec les conséquences que l'on sait n'est pas la marque d'une volonté de débat.
ce lien pour en témoigner. http://lelab.europe1.fr/t/ondes-electromagnetiques-le-pellerin-bashing-des-deputes-ecologistes-7291

Je repose ma question:

a.nonymous a écrit:
Libellule a écrit:
La première concerne Fleur Pellerin ; pour l"établir il suffit de reprendre in extenso l'interview que lui a accordé en octobre dernier le Figaro :
---/---
La seconde concerne un rapport commandé par le Président de l'Académie de Médecine qui n'es autre que... Denys Pellerin...

Vous sous-entendez un lien entre la ministre Fleur Pellerin et le président de l'Académie de médecine Denys Pellerin....

Avez-vous des éléments pour étayer cette hypothèse ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 04 Fév 2013, 07:52

J'ai donné ma réponse. Et là où était le bémol.
Le titre du dernier lien, montre le rôle déterminant de Fleur Pellerin dans l'arrêt du débat, ni plus ni moins.
C'est la lecture du rapport de 20 pages sur l'humanisme médical qui est intéressant. Lisez le.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 04 Fév 2013, 08:11

Vous ne répondez pas à la question du lien éventuel que vous insinuez entre Fleur Pellerin et Denys Pellerin..

Maintenant que la ministre donne un avis sur un sujet du ressort de son ministère ne me choque pas...

Elle est certainement plus compétente sur le sujet qu'une éditrice...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)   Lun 04 Fév 2013, 08:17

Si vous parlez du numérique, certainement, pour le principe de précaution c'est moins sûr
http://www.robindestoits.org/Onde-electromagnetique-Fleur-Pellerin-rassure-pour-proteger-la-4G-01Net-30-10-2013_a1904.html

Avant l’examen de la loi sur l’exposition aux ondes, la ministre de l’Économie numérique veut rassurer sur le danger des ondes tout en rappelant que le déploiement de la 4G est un enjeu important pour les opérateurs et les usagers.

Les ondes électromagnétiques dégagées par les outils mobiles et les antennes relais représentent-elles un danger pour la santé ? En plein déploiement de la 4G en France le gouvernement a décidé d’adopter un angle économique. Alors que l’Assemblée Nationale doit étudier demain une proposition de loi sur l’exposition aux ondes, Fleur Pellerin, ministre délégué à l’Économie Numérique, a convié la presse dans le 12e arrondissement de Paris pour effectuer des tests et rassurer les citoyens. Il s’agissait aussi de rassurer les opérateurs qui développent le réseau 4G en France. Appareil de mesure à la main, la ministre accompagnée de représentants de l’Agence Nationale des Fréquences (ANF) a montré que le niveau dégagé par les antennes était loin d’atteindre le seuil autorisé de 41 V/m. Les associations de riverains, parmi, lesquels les Robin des Toits, aimerait que ce seuil ne dépasse pas 0,6 V/m.

L'absence des ministères de la Santé et de l’Écologie

Concernant les différentes études qui mettent en garde contre l’exposition à ces ondes, Fleur Pellerin répond par le doute : « Elles sont contradictoires et il n’est pas question de jouer avec des peurs irrationnelles pour freiner le déploiement de la 4G. Il ne faut pas opposer l’économie et l’écologie. » Elle ajoute qu’il faut continuer à mener des recherches pour avoir plus de certitudes.

Sous la tutelle du ministère de l’Économie, Fleur Pellerin a défendu sa mission. Quant à l’absence de représentants des ministères de la Santé ou de l’Écologie lors de cette mâtinée de découverte, elle a rappelé qu’il n’était pas question de freiner le déploiement de la 4G. « C’est un enjeu important. Il représente un investissement de 3 milliards d’euros sur 5 ans et des dizaines de milliers d’emplois. »

Protéger le marché de la 4G

Consciente de l’inquiétude qui touche de nombreuses personnes et le développement de pathologies liées à l’hypersensibilité de certaines personnes, la ministre annonce une campagne d’information pour inciter les utilisateurs à se servir d’oreillettes et les fabricants à proposer des modèles adaptés aux enfants. Elle estime que ce sont les téléphones qui génèrent des ondes, pas les antennes. Faut-il protéger le marché de la 4G ? C’est la question. La loi qui sera examinée demain devait quelques précautions sur le danger potentiel des ondes. Une disposition devait même freiner le déploiement de la 4G avant d’avoir des études confirmant ou non son impact sur la santé. Pour Fleur Pellerin, le déploiement est avant tout un sujet économique qu’il ne faut surtout pas perturber.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'activité de la députée de notre circonscription (dans le détail)
» L'activité des conseillers départementaux du canton (dans le détail)
» nos députés Européens ( activités)
» Quelques suggestions d'activité physique à l'extérieur
» Mes activités : ateliers d'auto-coaching et de développement personnel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Comment votent les élus dans leurs instances-
Sauter vers: