Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Ven 17 Fév 2012, 04:38

Rappel du premier message :

La candidate communiste à l'élection législative adresse les vrais problèmes de notre ville....

Citation :
Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois

le 16 février 2012 à 15h57 , mis à jour le 16 février 2012 à 16h23

La municipalité communiste du Val-de-Marne a décidé de bannir de ses formulaires administratifs les mentions "mademoiselle" et "nom de jeune fille" qu'elle juge discriminatoires envers les femmes.

Ne m'appelez plus "mademoiselle", désormais c'est "madame"... à Fontenay-sous-Bois. La municipalité communiste a décidé d'enlever de ses formulaires administratifs les mentions "mademoiselle" et "nom de jeune fille", les jugeant discriminatoires. "On est dans le registre du symbolique, mais cela permet de mettre le doigt sur des survivances du passé porteuses de petites discriminations invisibles", explique Nora Saint-Gal, maire-adjointe aux droits des femmes et à l'égalité.

Cette mesure, qui sera adoptée jeudi soir dans le cadre d'un plan local pour l'égalité hommes-femmes, se traduira dans certains actes d'état-civil, dans les formulaires des caisses des écoles (colonie, cantine, etc.) et sur les correspondances avec les administrés.

Une intrusion dans la vie privée

"On ne veut pas faire de diktat mais simplement rappeler aux femmes que le nom de jeune fille n'a aucune valeur juridique. Même quand des femmes prennent le nom de leur mari, c'est leur nom de naissance qui seul compte aux yeux de la loi", a précisé Mme Saint-Gal. "La distinction homme-femme suffit à identifier quelqu'un et on peut demander le statut marié ou célibataire sans utiliser le terme demoiselle. Ou alors on pourrait aussi parler de damoiseau pour les hommes", a-t-elle souligné.

En novembre, la ministre des Solidarités, Roselyne Bachelot, avait appelé à faire disparaître la mention "mademoiselle" des documents administratifs estimant qu'il s'agissait d'une "intrusion dans la vie privée" au seul détriment des femmes. Plusieurs associations féministes ont également porté ce combat. Le plan d'égalité hommes-femmes adopté par la ville de Fontenay se penche également sur les violences sexistes et sur le rôle de la collectivité-employeur concernant la question des horaires de réunion et des congés parentaux.
le 16 février 2012 à 15:57
Source: http://lci.tf1.fr/france/societe/plus-de-mademoiselle-a-fontenay-sous-bois-6997477.html
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
tonton christobal



Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Ven 16 Mar 2012, 17:59

J'attends de pied ferme LOIC qui va me dire mes quatre vérités... attention tout de même , une bavure qui ne sera pas policière, pour une fois, peut vite arriver...
Revenir en haut Aller en bas
GUIZMO

avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 17 Mar 2012, 04:53


Je peux me tromper mais quel a été le travail de Nora Saint-Gal, adjointe aux droits des femmes de Fontenay, pour stigmatiser l'attitude odieuse des jeunes désaxés d'une cité de la zup, violeurs de jeunes filles lors de "tournantes" dans les caves, et pour aider ces jeunes femmes très perturbées comme il apparaît lors du procès qui s'ouvre enfin, alors qu'elles sont toujours la cible des insultes et médisances. Peu de bruit parmi les élus ? C'est plus délicat à évoquer que cette pauvre Madelon.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 17 Mar 2012, 05:43

GUIZMO a écrit:
Je peux me tromper mais quel a été le travail de Nora Saint-Gal, adjointe aux droits des femmes de Fontenay, pour stigmatiser l'attitude odieuse des jeunes désaxés d'une cité de la zup, violeurs de jeunes filles lors de "tournantes" dans les caves, et pour aider ces jeunes femmes très perturbées comme il apparaît lors du procès qui s'ouvre enfin, alors qu'elles sont toujours la cible des insultes et médisances. Peu de bruit parmi les élus ? C'est plus délicat à évoquer que cette pauvre Madelon.

Comme l'a dit Jean-Philippe Gautrais à l'époque, la médiatisation de cette affaire qui d'ailleurs n'a toujours pas été jugée, relève aussi d'enjeux idéologiques:

"Pour Jean-Philippe Gautrais, spécialiste des administrations publiques, du développement local et de l'économie solidaire, «cette médiatisation des tournantes relève aussi d'enjeux idéologiques. On en parle parce que c'est dans les quartiers, et d'une manière qui contribue à les stigmatiser». De son côté, Anne Godard, présidente de Femmes solidaires, regrette «une forme de médiatisation qui divise le quartier et détruit les familles»." Source: http://www.liberation.fr/societe/010154919-aux-larris-la-vie-apres-un-fait-divers-mediatise

Et les victimes dans tout ça ?

Mardi 13 de cette semaine cette affaire est encore passée dans le 13h de France 2....

Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 17 Mar 2012, 05:56

a.nonymous a écrit:
GUIZMO a écrit:
Je peux me tromper mais quel a été le travail de Nora Saint-Gal, adjointe aux droits des femmes de Fontenay, pour stigmatiser l'attitude odieuse des jeunes désaxés d'une cité de la zup, violeurs de jeunes filles lors de "tournantes" dans les caves, et pour aider ces jeunes femmes très perturbées comme il apparaît lors du procès qui s'ouvre enfin, alors qu'elles sont toujours la cible des insultes et médisances. Peu de bruit parmi les élus ? C'est plus délicat à évoquer que cette pauvre Madelon.

Comme l'a dit Jean-Philippe Gautrais à l'époque, la médiatisation de cette affaire qui d'ailleurs n'a toujours pas été jugée, relève aussi d'enjeux idéologiques:

"Pour Jean-Philippe Gautrais, spécialiste des administrations publiques, du développement local et de l'économie solidaire, «cette médiatisation des tournantes relève aussi d'enjeux idéologiques. On en parle parce que c'est dans les quartiers, et d'une manière qui contribue à les stigmatiser». De son côté, Anne Godard, présidente de Femmes solidaires, regrette «une forme de médiatisation qui divise le quartier et détruit les familles»." Source: http://www.liberation.fr/societe/010154919-aux-larris-la-vie-apres-un-fait-divers-mediatise

Et les victimes dans tout ça ?

Mardi 13 de cette semaine cette affaire est encore passée dans le 13h de France 2....


Il y en a qui n'ont pas honte de dire de telles choses, cachons ses affaires qui discréditent la parole municipale, tout comme pour le stationnement on en parle pas,ça n' existe pas, tout va bien à Fontenay.
Et après on vient nous parler des droits de la femme (il y a loin entre les paroles et les actes).
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 17 Mar 2012, 06:03

Sauf que , sous l'impulsion de la volonté commune c'est à dire sous l'impulsion de Nora Saint-Gal appuyée et confortée par la volonté unanime de la majorité municipale, la suppression de l'élection de Miss Madelon telle qu'elle existait depuis de bien trop nombreuses mandatures, contribue sans aucun doute à rétablir le respect de la femme dans la ville.

La suppression de ce rite indigne d'une collectivité qui se dit civilisée est en soi une très bonne chose.

Et je me moque pas mal que cette décision majeure quant au "bien vivre ensemble" ait été occultée au regard du battage médiatique auquel nous avons assisté autour d'une décision purement administrative.

Le choix du titre de ce sujet en est la démonstration.

Si le battage médiatique avait été orchestré autrement, a.nonymous aurait ouvert le sujet par: "suppression de l'élection de Miss Madelon"

Alors je sais que d'aucuns m'objecteront qu'il s'agissait de "l'élection de la Madelon", à ceux-là je rétorquerai que j'ai assisté à l'évènement une fois en 2006 et ce que j'ai vu et entendu au fond de la salle ce soir là a très certainement et à l'insu de mon plein gré largement contribué à ma décision d'entrer en politique. Je m'en rends compte maintenant.

Et j'attends de pied ferme, ceux-là même qui étaient au fond de la salle au cas où l'idée saugrenue de jouer aux gros bras avec moi pourrait leur traverser l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 17 Mar 2012, 06:37

Il est moins difficile de supprimer la fête de la Madelon que de s'attaquer même en parole à des gens qui commettent des crimes... le viol dans certaines circonstances en est un...

Mais il y a le poids électoral, les gens à ne pas stigmatiser... et les victimes ? combien de bulletins de vote ?

La fracture sociale est en jeu. La victime elle ce n'est pas si important après tout elle n'est pas morte ! J'entends tous les jours des propos répugnants et on constate des faits plus graves dont sont victimes les femmes que des paroles à la fête de la Madelon. Mais où se passent ces faits condamnables ? qui en est ou en sont l'auteur ou les auteurs ? allons silence...

Les bobos sont de sortie c'est vendredi soir on va refaire le monde mais on ignore ce qui se passe devant sa porte !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 17 Mar 2012, 08:17

Cette histoire de Madelon est vraiment une tempête dans un verre d'eau.
Avec ces raisonnements on supprimera les fêtes traditionnelles, les Pardons, les championnats, les récompenses, les concours, tous égaux, les mâles comme les femelles, terminés les concours agricoles, les expositions d'art, on nivelle par le bas.
Si vraiment MLD considère que la Madelon dévalorise la place de la femme dans la société, je plains les femmes et par conséquent les hommes.
Parlez nous de ces jeunes filles qui ont été violées, de ces femmes que leur conjoint abandonne sans aucune sanction, de ces femmes ou jeunes filles qui n'osent plus revenir à pied du château de Vincennes aux Larris après le dernier bus.
De ces femmes qui mettent des gants pour qu'on ne voit pas leurs bagues, même si elles sont en toc, de ces lycéennes obligées de s'habiller comme ceci et pas comme cela parce qu'une pression des voisins impose des règles à la famille.
La Madelon... piètre victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 17 Mar 2012, 10:33

STOP!

Je parle de l' élection de La Madelon.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 17 Mar 2012, 17:01

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
STOP!

Je parle de l' élection de La Madelon.

Vous parlez de gadget et les intervenants de ce forum tout comme les électeurs sont intéressés par les vrais problèmes et surtout npar les solutions que l'on doit y apporter.
Comme il est évident que l'on ne peut s'occuper que de ce que l'on connaît et surtout qu'il est préférable de faire dans le médiatique sans risque que de trancher dans le vif au risque de mécontenter un électorat potentiel on comprend aisément comment fonctionnent nos élus.

Résultat : une belle pluie de bulletins nuls et un fort contingent d'électeurs qui ont autre chose à faire que de perdre leur temps à élire des gens qui ne s'occupent pas des vraies questions, se passent la brosse à reluire même si rien ne bouge pour finir par s'auto congratuler pour avoir résolu les problèmes qui ne se posent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 17 Mar 2012, 19:47

GUIZMO a écrit:

Je peux me tromper mais quel a été le travail de Nora Saint-Gal, adjointe aux droits des femmes de Fontenay, pour stigmatiser l'attitude odieuse des jeunes désaxés d'une cité de la zup, violeurs de jeunes filles lors de "tournantes" dans les caves, et pour aider ces jeunes femmes très perturbées comme il apparaît lors du procès qui s'ouvre enfin, alors qu'elles sont toujours la cible des insultes et médisances. Peu de bruit parmi les élus ? C'est plus délicat à évoquer que cette pauvre Madelon.


Pour le coup vous vous trompez. Des actions et un suivi ont été menés justement pour soutenir ces jeunes filles. Et ce depuis le début. Mais c'est sans doute plus discret...



Terminus a écrit:
Cette histoire de Madelon est vraiment une tempête dans un verre d'eau.


Non, c'est un engament municipal tenu, l'évolution d'un processus qui, s'il a eu un sens dans l'histoire de notre ville dans les années 1920 n'a plus du tout le même de nos jours. On est dans l'ordre du symbolique, comme pour la question du mot "mademoiselle" des formulaires officiels et c'est surtout ce que les médias ont retenu pour faire une "accorche". Mais il y a aussi des actions nombreuses et aussi concrètes que le Conseil municipal a adopté (à une large majorité) qui sont mises en place pour l'égalité.

Deux exemples parmi près d'une trentaine d'actions : la création d'un second appartement relais pour héberger en urgence les femmes victimes de violences ou en danger immédiat et le changement, tant que faire se peut, des horraires de réunions inpliquant des employées municipales femmes pour ne pas handicaper de trop leur vie familiale. Et ça c'est une mesure prise par la ville en tant qu'employeur. Des actions concrètes qui ont été travaillées avec les services et les représentants du personnel...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 17 Mar 2012, 20:56

GUIZMO a écrit:

Je peux me tromper mais quel a été le travail de Nora Saint-Gal, adjointe aux droits des femmes de Fontenay, pour stigmatiser l'attitude odieuse des jeunes désaxés d'une cité de la zup, violeurs de jeunes filles lors de "tournantes" dans les caves, et pour aider ces jeunes femmes très perturbées comme il apparaît lors du procès qui s'ouvre enfin, alors qu'elles sont toujours la cible des insultes et médisances. Peu de bruit parmi les élus ? C'est plus délicat à évoquer que cette pauvre Madelon.

Le jour où les élus feront une manifestation "écharpe autour de la boite à ragoût" dans la zup pour manifester contre des méfaits, montrer leur solidarité avec les victimes et exprimer le raz le bol et la désapprobation des habitants peut être trouveront ils à leurs cotés des inconnus un peu différents de leurs "camarades" des défilés habituels.

Ce sera plus risqué que de faire une "micro manif carnavalesque" un jour de marché pour exprimer un désaccord sur un sujet de 3e ordre ou un soutient politique dont les 3/4 de la ville n'a que faire... le tout accompagné de la grandiloquence de mise et les gesticulation qui sont nécessaires au tableau.

Là nous serions dans le dur ! mais ce ne serait sans doute pas politiquement convenable, peut être coûteux en matière de suffrages et sans doute plus risqué que de "tracter" en ville...

La politique spectacle c'est ce qui prime.

NB : vous remarquerez d'ailleurs que nombre d'élus ne savent pas comment se porte l'écharpe : en baudrier, autour du ventre, parfois sur la mauvaise épaule en inversant les couleurs nationales... ce qui est toujours pour moi un sujet d'amusement. On veut "faire sérieux", officiel , on exhibe les insignes de la fonction et on ne porte pas son écharpe de manière convenable. Ce n'est tout de même pas bien compliqué...
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 17 Mar 2012, 22:54

Que la madelon ne soit plus élue, ma foi cela ne m'interresse pas, que l'on laisse des jeunes victimes cble de colibets et autres amabilité, cela me choque profondément.
que
Citation :
des horraires de réunions inpliquant des employées municipales femmes pour ne pas handicaper de trop leur vie familiale
soient organisées je le considère comme une réponse sexiste car c'est bien différencier Homme et Femme. N' est il pas plus simple de faire en sorte que les réunions soient plannifiées à des horaires normaux pour tout le monde?
Je sais bien que ce genre de comportement flatte l' égo de certains (Moi je reste tard, j' ai beaucoup de travail) mais c'est aussi une preuve de mauvaise organisation.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 17 Mar 2012, 23:19

Loïc a écrit:
GUIZMO a écrit:

Je peux me tromper mais quel a été le travail de Nora Saint-Gal, adjointe aux droits des femmes de Fontenay, pour stigmatiser l'attitude odieuse des jeunes désaxés d'une cité de la zup, violeurs de jeunes filles lors de "tournantes" dans les caves, et pour aider ces jeunes femmes très perturbées comme il apparaît lors du procès qui s'ouvre enfin, alors qu'elles sont toujours la cible des insultes et médisances. Peu de bruit parmi les élus ? C'est plus délicat à évoquer que cette pauvre Madelon.


Pour le coup vous vous trompez. Des actions et un suivi ont été menés justement pour soutenir ces jeunes filles. Et ce depuis le début. Mais c'est sans doute plus discret...

Mardi 13, le journal de 13h de France 2 consacrait une séquence au calvaire des victimes de ces tournantes :

http://www.pluzz.fr/jt-13h-2012-03-13-12h59.html à partir de 18 mn 15 s

Chacun pourra écouter les victimes et se rendre compte de l'état psychologique dans lequel elles se trouvent...
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 17 Mar 2012, 23:30

mamiea a écrit:
Que la madelon ne soit plus élue, ma foi cela ne m'interresse pas, que l'on laisse des jeunes victimes cble de colibets et autres amabilité, cela me choque profondément.
que
Citation :
des horraires de réunions inpliquant des employées municipales femmes pour ne pas handicaper de trop leur vie familiale
soient organisées je le considère comme une réponse sexiste car c'est bien différencier Homme et Femme. N' est il pas plus simple de faire en sorte que les réunions soient plannifiées à des horaires normaux pour tout le monde?
Je sais bien que ce genre de comportement flatte l' égo de certains (Moi je reste tard, j' ai beaucoup de travail) mais c'est aussi une preuve de mauvaise organisation.

1 - Que la Madelon ne soit plus élue supprime définitivement les quolibets et autres amabilités à l'encontre des jeunes candidates que certains s'autorisaient sous couvert d'une élection "encadrée" par la collectivité territoriale puisqu'elle avait lieu en l'endroit même de la salle du conseil municipal, tout un symbole. Alors évidemment après ça faisait compliqué de prodiguer des observations aux mamans qui venaient masquées de pied en cap chercher leurs enfants à l'école. Et puis l'on a vite fait de se retrouver ca'ptaine de pédalo (ni une ni deux) à tenter de restaurer le respect de la femme à commencer par les jeunes filles dans la cité, à ce régime là. Alors oui, au risque de donner de l'urticaire à certains, le geste fondateur, porté par Nora Saint Gal et la volonté commune du conseil municipal, est tout sauf anodin et secondaire.
Dommage simplement que Nora Saint Gal n'ait pas jugé opportun de saluer cette volonté commune. (pas de quoi en faire une messe au demeurant - l'oubli de Nora ndlr)

2 - Tout à fait d'accord avec vous Mamiea: cette façon d'accorder aux femmes plus de "facilités" pour faire les courses, surveiller les devoirs des enfants, passer la serpillière, laver la salle de bain et les toilettes, penser à téléphoner au médecin, au directeur d'école, au dentiste, jouer avec les enfants, raconter des histoires, être attentives à tout, présentes sur tous les fronts, fermer les yeux sur tous les affronts...C'est comment dire? Parfaitement latin et odieux.

On n'est pas dupes.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Dim 18 Mar 2012, 00:22

Alors si vous avez les yeux ouverts arrêtez de nous bourrer le mou avec des futilités et mobilisez les énergies (pas pour les manifs carnaval) mais pour agir sérieusement et vous aurez des appuis. Depuis des années les gens au pouvoir à Fontenay jouent avec les électeurs... désolés nous ne sommes plus dupes.

Vos gesticulations et vos grands rassemblements de 40 personnes le samedi au marché font rigoler car en plus les raisons de ces "manifestations" ne concernent pas les habitants. Nos soucis ne sont pas les vôtres et comme vous n'écoutez rien si ce n'est les instructions de vos centrales et vos ambitions personnelles ne vous étonnez pas de ne plus intéresser grand monde.

Mes observations dépassent de beaucoup l'échange avec MLD mais s'appliquent à la classe politique fontenaysienne qui se targue de représenter l'opinion des électeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Dim 18 Mar 2012, 02:00

tonton christobal a écrit:
Alors si vous avez les yeux ouverts arrêtez de nous bourrer le mou avec des futilités

Un second appartement pour les femmes victimes de violences une futilité ?

La lutte contre les mutilations génitales une fulitilité ?

Les assises annuelles de l'égalité femmes-hommes une futilité ?

Offrir un livre sur l'égalité filles / garçons à tous les écoliers de la ville une futilité ?

Mettre en place des permanences juridiques et sociales en direction des femmes victimes de violences une futilité ?

Promouvoir et favoriser la prise en charge des cancers féminins (sein et uterus) une futilité ?

Suspect


Ce sont quelques mesures qui vont bien au delà des mesures symboliques sur la Madelon ou le mot Mademoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Dim 18 Mar 2012, 02:17

Loïc a écrit:
La lutte contre les mutilations génitales une fulitilité ?

Il est un peu tard pour parler de la campagne contre l'excision...

Pourquoi ne l'avez vous pas fait quand celle-ci a été organisée ? Est-il si difficile de parler de cette pratique étrangère à notre culture...


a.nonymous a écrit:
Loïc a écrit:
Oui, c'est en effet un plan local d'action pour l'égalité femmes - hommes bien ambitieux qui est porté Nora Saint-Gal

Il est intéressant de rappeler que Nora Saint-Gal se présente à l'élection législative avec comme suppléant Jean-François Voguet qui a voté au Sénat contre la loi sur la dissimulation du visage... On peut donc se poser la question de savoir ce qui est le plus discriminant pour une femme: se faire appeler Mademoiselle au lieu de Madame sur un formulaire d'état civil ou se voir imposer le port d'un voile religieux par son époux ?

Ceci étant, comme vous le dites fort justement la liste des actions proposées dans notre ville est "un peu plus que la simple suppression, utile néanmoins du mot "mademoiselle"" et vu la montée des intégrismes et communautarismes religieux qui relèguent la femme dans un second rôle, on ne peut que se féliciter de ces initiatives...

Je trouve juste dommage que toute la presse parle aujourd'hui de la suppression, à mes yeux un peu anecdotique, du mot "Mademoiselle" à Fontenay alors que la récente initiative municipale contre l'excision ait fait l'objet d'aussi peu de publicité...

Citation :
Droits des femmes

Une semaine contre l’excision

Du 6 au 11 février, l’association Femmes Solidaires et la municipalité mènent une campagne de sensibilisation et de prévention contre les mutilations génitales. Une conférence publique suivie d’un repas éthiopien est organisée le samedi 11 février à 10h, à l’espace Intergénérationnel.

Le 6 février sera marqué par la Journée internationale contre les mutilations génitales. Cette date sera aussi le point de départ d’une semaine de sensibilisation et de prévention de l’excision dans les quatre plus grandes crèches de Fontenay, organisée conjointement par l’association Femmes Solidaires et la délégation municipale aux droits des femmes. « L’excision et les mutilations génitales sont reconnues comme un véritable crime, passible de la cour d’assises, explique Anne Godard, présidente de l’association femmes solidaires sur la ville. Chaque année partout dans le monde, des femmes et des fillettes sont soumises à ces actes extrêmement violents.

Ainsi, des mesures de prévention sont indispensables pour pouvoir protéger les tout-petits. Il faut être en alerte. » Sensible à cette lutte et plus largement au combat en faveur du droit des femmes, la municipalité travaillera main dans la main avec l’association. Brigitte Heimroth, chargée de mission Droits des femmes, explique : « Ce partenariat s’inscrit dans le cadre d’une convention qui a été signée en 2010 avec Femmes Solidaires pour que l’association porte son message auprès des professionnels en contact direct avec les enfants de la ville et leurs familles. Cette initiative s’inscrit pleinement dans notre programme de lutte contre les violences faites aux femmes. » Cette semaine de sensibilisation se tournera également en direction de la population à l’occasion d’une conférence et d’un repas festif où Aïcha Dabalé et le docteur Kouyaté, deux spécialistes de la question, viendront clore la campagne par leurs expériences conjuguées.

Hugo Lebrun

Conférence publique suivie d’un repas éthiopien, le samedi 11 février à 10h, à l’espace Intergénérationnel.
Source: http://www.fontenay-sous-bois.fr/actualites/a-fontenay/actus/droits-des-femmes/index.html


Voir aussi sur le forum municipal: http://www.fontenay-sous-bois.fr/forum1/viewtopic.php?t=3614
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Dim 18 Mar 2012, 04:04

Justement, cette action est reconduite et pérénisée puisqu'elle figure dans le plan d'action municipal qui a été adopté (à une large majorité) lors du Conseil du 16 février.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Dim 18 Mar 2012, 06:33

a.nonymous a écrit:


Il est un peu tard pour parler de la campagne contre l'excision...

Pourquoi ne l'avez vous pas fait quand celle-ci a été organisée ? Est-il si difficile de parler de cette pratique étrangère à notre culture...

Aussi difficile d'en parler que saluer la volonté commune de supprimer l'élection de la Madelon?

a.nonymous, la mutilation n'est pas étrangère à notre civilisation, je suis souvent d'accord avec vous mais là je ne vous suis pas.
Simplement elle se pratique différemment, selon les époques et pas seulement selon les cultures.

Voyez par exemple la maigreur de très jeunes mannequins.




Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Dim 18 Mar 2012, 07:05

Pour avoir raison on peut jouer à qui met la dernière phrase...
Lorsque l'on mutile une enfant sans lui demander son avis au nom d'usage ou de tradition arriver à dire que c'est la même chose qu'une jeune femme qui se prive de manger pour défiler lors d'une présentation de mode c'est assez fort...
Mais il est vrai que comme toutes les civilisations sont équivalentes on peut tout dire et son contraire cela n'a qu'une importance relative.

Pour ce qui concerne les interventions de LOC je pense qu'il serait plus utile de défiler avec la claque municipale dans les quartiers où on organise des tournantes que de prévoir les soins pour "après"... mais la politique à ses raisons qui ne répondent pas toujours aux lois de la simple logique.

Du moment que vous vous y retrouvez c'est le principal mais sur le plan de l'efficacité il doit sans doute être préférable de manifester le jour de marché avec nez rouge et tambourins ou aller gigoter à Vincennes... Fontenay ville reine du monde domine l'univers.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Dim 18 Mar 2012, 07:14

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
a.nonymous, la mutilation n'est pas étrangère à notre civilisation, je suis souvent d'accord avec vous mais là je ne vous suis pas.
Simplement elle se pratique différemment, selon les époques et pas seulement selon les cultures.

Voyez par exemple la maigreur de très jeunes mannequins.

Vu sous cet angle effectivement mais je faisais référence à l'excision et j'ignorais qu'elle avait été pratiquée en Europe au 18 et 19ème siècle... Je viens de le découvrir grâce à vous et je vous en remercie...

(Je n'ai pas eu le temps de vérifier le document mais les liens mentionnant Isaac Baker Brown quand on fait une recherche sur "excision europe" sont très nombreux... )


Citation :
2. HISTORIQUE ET GEOGRAPHIE de L'EXCISION
La clitoridectomie n'est pas un phénomène purement africain

La pratique de l'excision se perd dans la nuit des temps. Selon Séverine Auffret, qui cite René Neli:

L'excision des femmes chez les Egyptiens remontent à 5 ou 6000 ans avant Jésus-Christ, c'est-à-dire qu'elle plonge ses racines dans le néolithique, et qu'elle a dû être d'un usage courant dans toute l'humanité protohistorique. L'extension géographique du fait l'atteste: Egypte, Ethiopie, Syrie, Perse délimitent en effet le foyer de la première néolithisation occidentale. (Auffret Séverine. Des couteaux contre les femmes. Paris: Grasset, 1982, p.145)

D'origine païenne, l'excision s'est donc développée bien avant l'apparition des religions révélées, monothéistes. La carte géographique de l'excision montre que les pays à métissage négro-arabes et africains l'ont adoptée rapidement mais il est difficile de situer avec exactitude son origine. L'excision aurait été pratiquée à l'époque des pharaons. Nawal El Saadawi rapporte dans son ouvrage La face cachée d'Eve (The Hidden face of Eve. London: Zed Press, 1980) que déjà en l'an 700 avant J.C. Herodot mentionne l'excision et c'est de là que proviendrait le nom "excision pharaonique" pratiquée au Soudan et en Afrique de l'est. Les fondements mythiques des pays de la corne de l'Afrique rapportent que l'on pratiquait l'infibulation pharaonique sur les femmes, pour éviter qu'au moment des razzias effectuées par les Arabes, elles ne soient violées. En 1769, Carstens Niebuhr, l'explorateur allemand, constate sans s'en formaliser que sur les rives du Golfe persique, parmi les chrétiens d'Abyssinie et d'Egypte, parmi les Arabes et les Coptes cette coutume avait droit de cité. (Cité par Amna Elsadik Badri. "Circumcision in Sudan" in Giorgis Belkis. Excision en Afrique. Dakar: AAWORD/AFARD, 1981, p.130)

A l'époque de la colonisation, la pratique de l'excision ne soulève aucune polémique en Europe. Les anthropologues, les administrateurs coloniaux et l'Eglise catholique sont au courant d'une telle coutume mais ils n'en n'ont pas fait cas (cf. Annie Villeneuve. "Etude sur une coutume somalienne: les femmes cousues" in Journal de la société des Africanistes. Paris, 1937). Pour eux, il s'agit tout au plus d'une curiosité africaine qu'ils associent aux mythes "puérils et pittoresque" (R.P. Daigre. "Les Bandas de l'Oubangui-Chari" in Anthropos T. XXVII, 1932, p.658) qui ont cours parmi les populations locales. Par exemple, dans son ouvrage sur les Bandas de l'Oubangui-Chari (aujourd'hui Centrafrique), le R.P. Daigre donne une description détaillée de la cérémonie en soulignant son importance sociale :

Au jour convenu, les fillettes sont conduites par leurs mères en un coin retiré de la brousse, où elles subissent l'excision. Après la cérémonie, elles revêtent une ceinture de feuillages et, pendant une quinzaine de jours, la danse est leur seule occupation; elles parcourent les villages en sautillant et chantant en choeur les chants appropriés. Toutes les femmes du villages suivent en cadence.(op.cit.)

La clitoridectomie en Europe au 18e et 19e siècle: Isaac Baker Brown

La clitoridectomie n'est pas un phénomène purement africain mais a fait partie intégrante de la médecine européenne. Bien que l'histoire ait retenu surtout le nom du docteur Isaac Baker Brown (1812-1873), nombreux furent les médecins qui soignèrent ainsi les cas d'hystérie, de migraines et d'épilepsie. Isaac Baker Brown, qui étudia au "Guy's Hospital" de Londres, devint un gynécologue de renom, spécialiste du traitement des kystes dans les ovaires. En 1854, il réussit pour la première fois à opérer une patiente - qui était sa propre soeur - en lui enlevant les ovaires et devint ainsi une célébrité dans le monde médical. La même année, il publia son livre On Surgical-Diseases of Women. En 1865, il fut nommé président de la "Medical Society of London" et membre de plusieurs sociétes savantes nationales et internationales. Au sommet de sa carrière, il publia l'ouvrage On the Curability of certain Forms of Insanity, Epilepsy, Catalepsy and Hysteria in Females (1865) où il recommandait la clitoridectomie comme intervention chirurgicale afin de soigner les maladies mentionnées dans son essai. Isaac Baker Brown décrit plusieurs cas qu'il aurait opérés. Une jeune fille de 21 ans souffrait depuis des mois de douleurs dans le dos et d'hémorragie en allant à selle. Les médecins qui la soignaient avaient diagnostiqué une malformation de la matrice et firent appel au Dr. Isaac Baker Brown. Ce dernier aurait constaté que ses organes génitaux internes étaient en bon état mais qu'elle présentait des lésions sur les organes génitaux externes. Il lui extirpa le clitoris et selon ses dires, la jeune fille n'eut plus jamais de douleurs dans le dos. Dans un cas d'épilepsie, Isaac Baker Brown diagnostiqua que la patiente présentait des signes de masturbation sur la partie externe des organes génitaux et avait un polype sur le col de l'utérus, il lui enleva le clitoris . Baker était convaincu que l'origine de toutes maladies nerveuses prenait sa source dans la masturbation. Afin d'enrayer cette pratique, il enlevait aux fillettes et aux femmes le clitoris et dans certains cas les petites lèvres.

La sortie du livre de Baker provoqua un véritable tollé dans le milieu médical. On lui reprocha d'avoir opéré des femmes sans le consentement préalable du mari ou du père. Mais surtout on lui reprochait de se vanter d'avoir inventé la clitoridectomie comme méthode de traitement. Dans une lettre adressée à l'éditeur I. Baker-Brown (Baker-Brown I. "Letter to the Editor, May 19 th 1866" in British Medical Journal 1.2.6. 1866, p.593) réfute ce reproche et dévoile les sources où il a puisé la pratique de la clitoridectomie. Baker se réfère à deux auteurs de l'antiquité, à un manuel d'un médecin français du 18ème siècle et à une thèse de doctorat d'un étudiant en médecine allemand.

Paulus d'Aegina et Aëtios d'Amida, deux auteurs de l'antiquité décrivent dans leurs ouvrages la clitoridectomie telle qu'elle est pratiquée en Egypte (Geburtshilfe und Gynäkologie bei Aëtios von Amida. Traduit en allemand par le docteur Max Wegscheider, 1901. Paulus's von Aegina des besten Arztes sieben Bücher. Traduit en allemand avec des remarques de I. Berendes. Leiden, 1914). Dionis, un médecin français du 18ème siècle, présente dans son manuel médical les instruments qu'il utilise dans les cas de clitoridectomie: un couteau et une pince. (P. Dionis. Cours d'opérations de chirurgie démonstrés au jardin Royal. Paris, 1708). En 1827, .Nagrodzki, étudiant allemand en médecine défend sa thèse à Berlin sur le traitement des nymphomanes en s'appuyant sur la clitoridectomie comme traitement possible pour combattre les maladies mentales (E.Nagrodzki. De Nymphomania eiusque curatione. Medizinische Dissertation. Berlin, 1834).

Une vive controverse s'ensuit et presque tous les numéros de Lancet et du Britisch medical Journal publient les prises de positions des partisans et adversaires de cette méthode entre 1866 et 1867. Finalement en 1867 Baker-Brown est obligé de démissionner de son poste de Président de la société médicale "British Medical Society". Il perd son poste de gynécologue à l hôpital et il se retire dans le monde de la recherche scientifique. Depuis lors, la clitoridectomie n'aurait plus été pratiquée en Grande-Bretagne officiellement. Cependant J.Arkwright écrit dans le British Medical Journal (Arkwright J. "Excision of the clitoris and the Nymphae" in British Medical Journal 28. 1. 1871, p.88) qu'en 1871 il aurait eu recours au service de Baker-Brown pour soigner une patiente. Les exemples mentionnés illustrent que l'excision a été une pratique fréquente en Europe jusqu'au 19e siècle et qu'elle n'était pas considérée comme un acte barbare.
Source: http://www.afrology.com/soc/pdf/mutilation.pdf


A propos de l'auteur du texte ci-dessus:

Citation :
Dr. phil. Pierrette Herzberger-Fofana, M.A. est titulaire d'un doctorat de philosophie de l'université d'Erlangen-Nuremberg (Allemagne) (thèse sur l'image de la femme dans la litterature féminine francophone d'Afrique noire), d'une maîtrise de la Sorbonne (France) (sociologie allemande/ sciences politiques), d'un M.A. (romanistique et germanistique de l'université de Trèves (Allemagne) et du diplôme d'état (Staatsexamen) pour l'enseignement du français et de l'allemand dans les écoles publiques secondaires en Allemagne. Professeur de français dans les écoles publiques d'Erlangen, Dr. P.Herzberger-Fofana enseigne depuis 1980 à l'université d'Erlangen-Nuremberg à titre de chargée de cours. Elle a aussi enseigné aux universités de Trèves, Bayreuth, Fachhochschule de Munich et de Nuremberg. Une spécialiste de la littérature africaine, elle a publié de nombreux articles en français et en allemand dans ce domaine. Au nombre de ses publications on relèvera: Ecrivains Africains et Identités culturelles. Tübingen. Stauffenburg Verlag 1989 et Littérature féminine francophone d'Afrique noire. suivi d'un Dictionnaire des romancières. Paris: l'Harmattan, 2000, p.450

Mme Herzberger-Fofana est également membre du comité exécutif de l'AFARD/AAWORD, une organisation panafricaine de femmes-chercheurs, (Association des Femmes Africaines pour la Recherche et le Développement/Association of African Women for Research and Development) et sa représentante en Europe. Elle est aussi membre du comité exécutif de FORWARD-International-Allemagne (Foundation for Women's Health, Research and Development) qui a entamé une campagne contre les mutilations génitales féminines en Allemagne. Consultante internationale entre autre auprès de l'ECOSOC (Genève) à titre de représentante de l'AFARD en Europe. Rédactrice associée aux revues suivantes : Africaine Souveraine (Francfort,) Regards Africains (Genève), Africa Positiv (Dortmund), Afro-Look, (Berlin).

Mme Herzberger-Fofana a été candidate au poste de maire de la ville d'Erlangen (Allemagne) pour la Grüne Liste. Au mois de décembre 1998, le Président de la République du Sénégal, Monsieur Abdou Diouf, lui a décerné par son Grand Chancelier, le titre de Chevalier de l'ordre du Mérite National de la République du Sénégal.
Source: http://aflit.arts.uwa.edu.au/MGF1.html

Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Jeu 22 Mar 2012, 19:36

Les secondes assises pour l'égalité femmes hommes, c'est samedi 24 à Fontenay à l'espace Gérard Philippe...

http://www.fontenay-sous-bois.fr/actualites/evenements/resultat-en-savoir-plus/egalite-femmes-hommes/33658f3e01/index.html
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 05 Mai 2012, 04:05

La suppression du terme mademoiselle est-elle une vraie avancé de la cause des femmes ou juste un gadget ?

AFP a écrit:
Le harcèlement sexuel rayé du code pénal, les féministes indignées

Par Par Annie THOMAS | AFP – il y a 4 heures

Le Conseil constitutionnel a décidé vendredi l'abrogation immédiate de la loi sur le harcèlement sexuel qu'il a jugée trop floue, créant de fait un vide juridique qualifié de catastrophique par les associations féministes.

Aujourd'hui, toutes les procédures en cours pour harcèlement sexuel sont annulées, ont déploré ces associations, criant au "recul historique" des droits des femmes et en demandant qu'une loi mieux formulée soit adoptée de toute urgence après les législatives de juin.

Le Conseil constitutionnel avait été saisi par le biais d'une "question prioritaire de constitutionnalité" (QPC) soulevée en cassation par Gérard Ducray, 70 ans, conseiller municipal de Villefrance-sur-Saône (Rhône) et ancien député, condamné en appel en 2011 pour harcèlement sexuel à trois mois de prison avec sursis et 5.000 euros d'amende.

Il considérait que le Code pénal, en ne définissant pas clairement le délit qui lui était reproché, permettait "tous les débordements, toutes les interprétations", avait plaidé son avocate, Me Claire Waquet.

L'article incriminé du Code pénal (le 222-33) stipulait: "Le fait de harceler autrui dans le but d'obtenir des faveurs de nature sexuelle est puni d'un an d'emprisonnement et de 15.000 euros d'amende".

Cette formulation très ouverte datait de 2002, alors que le harcèlement sexuel avait été introduit de manière plus précise en 1992 dans le Code pénal et impliquait alors un "abus d'autorité" de la part de la personne poursuivie.

Le Conseil constitutionnel a rappelé qu'en vertu du principe de "légalité des délits et des peines", le législateur devait "définir les crimes et délits en termes suffisamment clairs et précis". Il a estimé que l'article contesté ne répondait pas à cette exigence et l'a déclaré contraire à la Constitution.

Paradoxalement, l'Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail (AVFT) s'était jointe à la procédure pour demander elle aussi l'abrogation de ce texte mal ficelé, mais de manière différée, afin d'éviter tout vide juridique.

"Responsabilité du législateur"

L'association disait faire "une analyse radicalement opposée à celle de Gérard Ducray". Alors que lui avançait le risque de répression par les tribunaux de la "drague admissible", elle affirmait constater "des classements sans suite quasi systématiques" et des renvois pour harcèlement devant le tribunal "d'agissements qui auraient pu être qualifiés d'agressions sexuelles, voire de viols".

Mais les Sages ont estimé qu'une abrogation différée aurait été contraire au principe de non rétroactivité de la loi pénale.

"C'est absolument catastrophique pour toutes les victimes qui ont des procédures en cours. C'est terminé pour elles, les personnes qu'elles ont mises en cause peuvent aller sabler le champagne", a réagi Marilyn Baldeck, déléguée générale de l'AVFT.

Un collectif d'associations et d'organisations féministes (Marche mondiale des femmes, Femmes solidaires, AVFT, Collectif féministe contre le viol...) a également jugé "révoltant" le "message d'impunité ainsi adressé aux harceleurs".

"Il est maintenant de la responsabilité du législateur, dès que l'Assemblée nationale sera réélue, de mettre à l'ordre du jour prioritairement le vote d'une nouvelle loi", a estimé la déléguée de l'AVFT. Mais la loi pénale n'étant pas rétroactive, elle ne s'appliquera pas aux affaires en cours, a déploré le collectif.

"Je suis très heureux" de cette décision, a en revanche déclaré à l'AFP Gérard Ducray, se réjouissant d'un encadrement à venir plus net de la loi, alors qu'avec l'actuelle, "on laissait aux juges la liberté de l'interpréter".
Source: http://fr.news.yahoo.com/loi-harc%C3%A8lement-sexuel-censur%C3%A9e-conseil-constitutionnel-080832326.html
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 05 Mai 2012, 08:32

a.nonymous a écrit:
La suppression du terme mademoiselle est-elle une vraie avancé de la cause des femmes ou juste un gadget ?
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1197
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 05 Mai 2012, 20:03

Ça aura surtout servi à la fille de Mr St Gal de faire parler d'elle .
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 05 Mai 2012, 21:31

la fille de St Gal ... papa tente de la placer... curieusement personne ne fait de rapprochement avec le fils de sarko.

Pourtant je trouve des points de ressemblance : on aménage le devenir de la progéniture, bénéficier d'avantages de famille je croyais que c'était réservé à la droite.
Revenir en haut Aller en bas
TE

avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 13/06/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Dim 06 Mai 2012, 00:58

La décision du conseil constitutionnel a elle été prise sous influence:

http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/05/05/harcelement-sexuel-quatre-sages-connaissaient-le-requerant_1696200_3224.html a écrit:

Gérard Ducray, l'auteur de la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) qui a conduit le Conseil constitutionnel à censurer la loi sur le harcèlement sexuel, va donc être blanchi et sa condamnation cassée.

Cependant M. Ducray n'est pas un total inconnu d'au moins quatre des membres du Conseil. Il a été secrétaire d'Etat au tourisme de 1974 à 1976, le chef de l'Etat était alors Valéry Giscard d'Estaing, le premier ministre Jacques Chirac, tous deux membres de droit du Conseil constitutionnel, même s'ils ne siègent plus.

En revanche, Jacques Barrot, qui était secrétaire d'Etat au logement dans le même gouvernement que M. Ducray, a, lui, statué sur la QPC qui a de fait annulé la condamnation de son ancien collègue. Hubert Haenel, qui a lui aussi siégé, était de son côté conseiller pour les questions judiciaires à l'Elysée de 1975 à 1977.

Si les membres du Conseil sont impartiaux, ils doivent aussi juridiquement en donner "l'apparence", et faute pour deux d'entre eux de s'être déportés (s'être abstenus de siéger), se pose une nouvelle fois la question de la composition du Conseil. "Les conditions de déport sont très strictes, fait valoir la haute juridiction, la seule question qui se pose, c'est de savoir si les membres ont participé à l'élaboration de la norme, c'est-à-dire le vote de la loi. Ce n'est pas le cas."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Dim 06 Mai 2012, 01:07

Les femmes ne sont pas des objets dit TE, elles sont des sujets, des compléments, des verbes, des attributs, des épithètes, des adverbes, des pierres précieuses.
Harceler, qui aurait cette audace?
Revenir en haut Aller en bas
ev ez hiadenn



Messages : 395
Date d'inscription : 12/06/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Dim 06 Mai 2012, 03:52

Oui juste une mesure gadget pour faire parler une fille à PAPA !
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Dim 06 Mai 2012, 05:00

Instrumentaliser un dossier pour sa propre «carrière politique» n'est jamais très glorieux.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Dim 06 Mai 2012, 16:48

Par contre faire avancer des dossiers depuis 4 ans sans discontinuer avec des mesures précises et des réusltats positifs ça l'est.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Dim 06 Mai 2012, 17:35

Il ne vont pas tarder à nous mettre en place un EPAD dans le Val de Marne... il faut bien lutter contre le chômage des jeunes !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Dim 06 Mai 2012, 17:58

Loïc a écrit:
Par contre faire avancer des dossiers depuis 4 ans sans discontinuer avec des mesures précises et des réusltats positifs ça l'est.

Comment se fait-il que l'enveloppe contenant le matériel électoral pour le deuxième tour était adressé à

Mlle xxxxxxx

Le champ "civilité" de la base de données n'a toujours pas été mis à jour ?
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Lun 07 Mai 2012, 06:35

Loïc a écrit:
Par contre faire avancer des dossiers depuis 4 ans sans discontinuer avec des mesures précises et des réusltats positifs ça l'est.
.... des résutats positifs qui, quelle coïncidence, tombent juste quelques semaines avant les élections législatives. C'est balot ! Rolling Eyes
J'ai même vu il y a quelques semaines, une page de pub payée par la Ville de Fontenay-sous-Bois à ce sujet. Bravo ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Lun 07 Mai 2012, 18:18

La journée internationale des femmes c'est le 8 mars en 2012 comme en 2011, comme en 2010 et comme en 2009 déjà. Et en 2013 ce sera aussi au mois de mars. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Lun 07 Mai 2012, 20:32

Loïc a écrit:
La journée internationale des femmes c'est le 8 mars en 2012 comme en 2011, comme en 2010 et comme en 2009 déjà. Et en 2013 ce sera aussi au mois de mars. Very Happy
Loïc ajoute de l'eau à mon moulin, puisque dans ce cas rien n'aurait empêché Mme Saint-Gal de présenter ses résultats en mars 2013. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Mar 08 Mai 2012, 07:01

Bien sûr que si. La charte européenne pour l'égalité a été signée par la ville en 2011 (époque où notre jeune adjointe n'était condidate à rien) et elle impliquait la mise en place d'un plan d'action au plus tard un an après. Il a donc fallu le mettre en oeuvre ce qui a été fait.

Ce qui n'empèchera pas Nora Saint-Gal de pousuivre sont action en faveur de l'égalité et contre les violences faites aux femmes l'an prochain et l'année suivant aussi. Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Mar 08 Mai 2012, 07:04

Loïc a écrit:
Bien sûr que si. La charte européenne pour l'égalité a été signée par la ville en 2011 (époque où notre jeune adjointe n'était condidate à rien) et elle impliquait la mise en place d'un plan d'action au plus tard un an après. Il a donc fallu le mettre en oeuvre ce qui a été fait.
Le hasard fait bien les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Mar 08 Mai 2012, 07:07

Et bien non, la vie municipale ne s'arrête pas à chaque période d'élection, sinon on n'avancerait pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Ven 11 Mai 2012, 07:26

Et la naïveté a des limites.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2089
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 12 Mai 2012, 03:28

Loïc spécialiste de la propagande squatte toutes les rubriques de ce forum pour nous parler de la fille du père, compagne du dauphin.cette apologie du népotisme fontenaysien commence à nous taper sur les nerfs.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3024
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 12 Mai 2012, 04:30

matmut a écrit:
Loïc spécialiste de la propagande squatte toutes les rubriques de ce forum pour nous parler de la fille du père, compagne du dauphin.cette apologie du népotisme fontenaysien commence à nous taper sur les nerfs.

Ce n'est rien de le dire, moi personnellement je lis les posts, mais à force de voir cette propagande outrancière, j'en viens à venir de moins en moins. Il faudrait que l'administrateur de ce forum fasse quelque chose, de plus cette propagande est gratuite et ne rentre pas dans les frais de campagne, est-ce bien légal ?

VIREZ LES TOUS EN 2014.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 12 Mai 2012, 06:48

vieux-breton a écrit:
VIREZ LES TOUS EN 2014.


Je m'étonne. Vieux-breton n'aurait-il pas le droit de vote pour se placer ainsi dans ses slogan hors de la mêlée ?



Et puis les virer pour faire quoi et pour quoi faire mon bon monsieur ?


Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
vieux-breton

avatar

Messages : 3024
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 12 Mai 2012, 17:26

Loïc a écrit:
vieux-breton a écrit:
VIREZ LES TOUS EN 2014.


Je m'étonne. Vieux-breton n'aurait-il pas le droit de vote pour se placer ainsi dans ses slogan hors de la mêlée ?



Et puis les virer pour faire quoi et pour quoi faire mon bon monsieur ?



Ecoute mon bon monsieur, le droit de vote je l'ai et j'en fais bon usage, si je dis qu'il faut les virez tous, c'est que j'en ai ras le bol de ton omniprésence sur ce forum que tu pollue allègrement avec ta propagande à 2 balles. Vous avez des sites officiels alors servez vous en et arrêtez de polluer ce forum.

Une petite précision au monsieur de la photo, on a pas gardé les cochons ensemble, alors prenez de la distance avec moi, si vous ne me respectez pas j'en ferai de même OK.

Et quand on fait parti d'un Ex parti on se fait tout petit.
Revenir en haut Aller en bas
ev ez hiadenn



Messages : 395
Date d'inscription : 12/06/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 12 Mai 2012, 23:16

Oui ras bol de cette propagande nauséabondes surtouts avec les gros mensonges que nous sort ce LOÏC je ne comprends pas pourquoi les responsables de se site de réagisse pas. Cela peut en effet être assimilé à une fraude au point de vue compte de campagne car qui payes ce Monsieur qui passe sont temps sur ce forum et celui de la ville ? La propagande qu’il repend à t‘il une répercutions sur des ados influençables dont il prétend être le prof même à quart de temps cela est un jeu dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Sam 12 Mai 2012, 23:51

Je vois que le niveau du débat politique s'élève.

Quant aux comptes de campagne, la loi est très claire.

Participer activement à des discussions politiques, sur un forum, sur un marché, au café du coin ou au kebab du bout de la rue n'entre pas dans les dépenses à imputer aux candidats.

Mais la question de fond n'est pas là pour vous j'imagine. Ne tournez donc pas autour du pot. Ce que vous mettez en cause ce sont les axes de campagnes, les arguments du Front de gauche et la démarche citoyenne qui les accompagne. Tout cela rencontre un certain intérêt et suscite le débat.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
vieux-breton

avatar

Messages : 3024
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Dim 13 Mai 2012, 04:21

Loïc a écrit:
Je vois que le niveau du débat politique s'élève.

Quant aux comptes de campagne, la loi est très claire.

Participer activement à des discussions politiques, sur un forum, sur un marché, au café du coin ou au kebab du bout de la rue n'entre pas dans les dépenses à imputer aux candidats.

Mais la question de fond n'est pas là pour vous j'imagine. Ne tournez donc pas autour du pot. Ce que vous mettez en cause ce sont les axes de campagnes, les arguments du Front de gauche et la démarche citoyenne qui les accompagne. Tout cela rencontre un certain intérêt et suscite le débat.

Mais oui, mais oui mon bon monsieur, vous croyez sincèrement que je vais perdre mon temps à débattre avec vous, j'ai autre chose à faire que d'essayer de discuter avec vous, vous avez toujours raison, vos idées sont OBLIGATOIREMENT les meilleures, si on est pas d'accord avec vous est un suppo de l'UMP voir du FN, vos tours d'illusionniste pour faire croire que c'est le peuple qui décide ne fonctionne pas avec moi.

Je me pose aussi la question de savoir de quel parti êtes vous maintenant, l'EX PCF n'existant plus, je suppose que vous êtes à la botte de Mélenchon le futur dictateur français.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Dim 13 Mai 2012, 20:26

Citation :
Je vois que le niveau du débat politique s'élève.

faites un effort Loic, revenez à plus de modestie et moins de certitudes. En tant qu'élu écoutez ce que vous disent les utilisateurs de ce forum et agissez effectivement au lieu de dire des généralités et de botter en touche.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Dim 13 Mai 2012, 20:44

LOIC comme ses complices de la municipalité doit être viré ! lorsque nous aurons fait place nette nous pourrons seulement commencer à avoir une visibilité précise de la situation.

Depuis plus de 40 ans ils brouillent les cartes et nous emberlificotent avec des projets sans suite, des affaires qui ne concernent pas la ville... il faut dégager le terrain et repartir sur des bases saines.
Revenir en haut Aller en bas
ev ez hiadenn



Messages : 395
Date d'inscription : 12/06/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Lun 14 Mai 2012, 00:02

Pour Fontenay changer juste le nom de la ville du célèbre discourt du grand Charles DEGAULLE

"Nous sommes ici. Nous sommes ici chez nous dans Paris levé, debout pour se libérer et qui a su le faire de ses mains. Non, nous ne dissimulerons pas cette émotion profonde et sacrée. Il y a là des minutes, nous le sentons tous, qui dépassent chacune de nos pauvres vies. Paris, Paris outragé, Paris brisé, Paris martyrisé mais Paris libéré ! Libéré par lui-même, libéré par son peuple avec le concours des armées de la France, avec l'appui et le concours de la France tout entière : c'est-à-dire de la France qui se bat. C'est-à-dire de la seule France, de la vraie France, de la France éternelle."

Le rêve va-t-il devenir réalité à Fontenay en 2014 !

valable ici aussi !!! lol
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2089
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois   Lun 14 Mai 2012, 23:49

Pour Loïc et le maire c'est Venividivici
Revenir en haut Aller en bas
 
Plus de "mademoiselle" à Fontenay-sous-Bois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» 17 avril 1913 : un survol de Fontenay sous Bois tourne à la catastrophe.
» La loi 1905 en question à Fontenay sous bois?
» Fontenay sous bois : supermarché de la drogue
» Fontenay sous bois, la ville a vivre : Actualite juive.
» Bio dans leurs assiettes RESTAURATION SCOLAIRE à Fontenay-sous-Bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: