Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hommage à un héros discret

Aller en bas 
AuteurMessage
Loïc



Messages : 6405
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Hommage à un héros discret    Ven 09 Mar 2012, 18:39

Une information pour ceux qui auraient pu le connaître.


Joaquin Lopes Raimundo est mort à Fontenay, lundi 5 mars 2012. Il avait eu 92 ans le 9 octobre dernier.

Engagé à 18 ans dans l'armée républicaine espagnole lors de la bataille de l'Ebre, il avait fait la retirada, puis les camps français de la IIIeme république en 1939. Parmi eux, il avait fait celui d'Argeles qui était son préféré car c'était"sur la plage" disait-il. Puis il avait été engagé dans les GTE (groupes de travailleurs étrangers) pour la construction de la ligne Maginot. Fait prisonnier par les Allemands en mai 1940, il a fait un passage en stalag avant que les nazis ne viennent le chercher au début 41 après qu'ils aient eu les listes françaises (de 39) qui recensaient les soit disant "Espagnols rouges". Il avait été transféré à Mauthausen jusqu'en juin 41 où le camp fut vidé pour faire de la place aux prisonniers soviétiques. Il avait été envoyé à Gusen de septembre 41 à mai 45. Gusen "l'enfer que même Dante n'avait pas pu imaginer" comme le dit un survivant qui avait des lettres. A la libération du camp il fut un de ceux qui fit le recensement des déportés morts dans le camp en tapant les noms à la machine...

Rentré en France il pensait retourner vite dans une Espagne libérée... Il ne revit sa mère que 30 ans plus tard. Son frère aîné Gregirio fut député de Barcelone après 75 et la mort de Franco.

Militant de la FNDIRP (fédération nationale des déportés internés, résistants et patriotes) et du parti communiste, il habitait Fontenay depuis des décennies. Dans les années 1970, il avait servi de traducteur dans le mouvement de solidarité organisé en direction des réfugiés politiques latino-américains hébergés à la mission de France. Il s'y était beaucoup d'amis. Sa phrase fétiche était un vers des Chatiments de Victor Hugo : "Ceux qui vivent ce sont ceux qui luttent".





Un hommage public lui sera rendu samedi 10 mars à 9h au carré militaire du cimetière de Fontenay-sous-Bois (94120), boulevard Gallieni.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
 
Hommage à un héros discret
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hommage aux mains magiques ...
» Hommage et souvenir
» Un hommage aux gens du voyage
» Un jeune Français a voulu rendre hommage à nos Soldats avec une courte vidéo.
» Hommage à l'Abbé Pierre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Quartier du Plateau :: Tout ce qui n'entre pas dans une rubrique de ce forum, petites annonces, trucs et conseils, humour, détente-
Sauter vers: