Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Jeu 22 Mar 2012, 23:07

L'affaire Mohamed Merah étant terminée et celui-ci n'étant plus là pour répondre de ses actes devant un tribunal, voici venue l'heure des questions....

Cette affaire étant survenue dans une période électorale, ne serait-il pas souhaitable qu'une commission d’enquête parlementaire soit rapidement créée avec deux missions:

- d'une part s'assurer que l'enquête a été mené dans des conditions impartiales et que la culpabilité de Mohamed Merah  ne pourra être jamais remise en question (syndrome "irlandais de Vincennes")
- d'autre part s'assurer que ce passage à l'acte de Moahamed Merah ne fait suite à aucune instrumentation de celui-ci

Il faudrait que ces deux questions reçoivent des réponses ne pouvant jamais être remises en question... Va-t-il y avoir des députés pour demander la création d'une telle commission d'enquête ?


Ensuite, et parce que la très grande majorité des musulmans ne souhaitent que vivre en paix, comment gérer la frange d'islamistes qui remettent en cause le vivre ensemble ? Que faire en collaboration avec les musulmans modérés pour éviter que cela ne puisse se reproduire ? Que faire pour éviter que des jeunes des quartiers sensibles se trouvent embringués de la sorte ?

Doit-on au nom de la liberté de culte laisser des religieux envoyés par des pays étrangers prêcher pour ne pas dire haranguer ces jeunes de banlieue ?  


Enfin dernière question et non des moindres, que penser du rôle des partis politiques qui, depuis des années, importent et diffusent dans nos banlieues le conflit du Proche Orient auprès de jeunes n'ayant pour la plupart aucune formation politique ?

L'erreur qu'il ne faudrait pas commettre serait de mettre ce drame  uniquement sur le compte de problèmes psychologiques de Mohamed Merah, les médias parlent désormais de psychopathe, en faisant abstraction de tout ce qui est religieux ou politique...

Ce qui est sûr c'est que ce drame va jouer influer sur les élections dont le premier tour aura lieu dans un mois jour pour jour... Les Etats-Unis ont leur 11 septembre, la France a désormais son 19 mars...


Dernière édition par a.nonymous le Lun 27 Avr 2015, 08:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Ven 23 Mar 2012, 07:38

Ce qui m'étonne dans cette dramatique affaire c'est que nous n'ayons pas un "sachant tout sur tout" qui ne soit pas en mesure de nous expliquer que la police a mal bossé, que c'est de la faute de la droite et que sarko a tout manigancé...
Encore que nous attendons les érudits qui vont nous expliquer que c'est de la faute des cathos intégristes et que les bouddhistes et Mère Thérésa sont dans le coup !

Ce serait si simple si on pouvait mettre sarko ou Le Pen au milieu du débat et touiller la mayonnaise.

Là on ne se poserait pas de question subsidiaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Ven 23 Mar 2012, 09:08

Rouler en BMW, s'acheter des stocks d'armes, caméra et autres gilets pareballes, faire de studieux voyages, revenir dare dare pour se faire soigner par la sécutité sociale, et tout ça avec le RSA, c'est quand même bien la solidarité.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Ven 23 Mar 2012, 10:39

Un jour, il y a quelques mois, j'ai écrit sur ce forum dans la discussion http://www.plateaufontenay.net/t478-la-mairie-de-fontenay-fait-condamner-un-jeune-utilisateur-de-son-site :

Citation :
A propos des mouvements de jeunesse, le MJCF est présent sur le Val de Marne mais semble-t-il pas à Fontenay et il a même un site http://jeunescommunistes94.blogspot.com

En consultant celui-ci, en particulier le dernier article daté du 10 novembre, on peut constater que le MJCF semble s'intéresser à des sujets assez éloignés des jeunes Val-de-Marnais...

---/---
Source: http://jeunescommunistes94.blogspot.com/2011/11/palestine-yes-we-can.html

Cet article amène bien évidemment une question qui nous rapproche du sujet de cette discussion: est-il judicieux et est-ce le rôle d'une organisation de jeunesse comme le MJCF d'importer et de réimporter continuellement le conflit israélo-palestinien dans nos banlieues ?

Et ce sans préjuger ni de la justesse de la cause palestinienne ni du problème posé par l'attitude des Etats-Unis suite à la reconnaissance de la Palestine par l'UNESCO...

Il ne faut certes pas mélanger anti-sionnisme et anti-sémitisme mais la question peut se poser de l'effet de tels articles sur des jeunes un peu paumés ayant peu de repères et pas ou peu de formation politique ...


Dans ce post je rebondissais à un article publié sur le site du MJCF mais ce mouvement est loin d'être le seul concerné par le problème que je soulevais à savoir l'importation et la réimportation continuelle du conflit israélo-palestinien dans nos banlieues...

Aujourd'hui la question que je posais à l'époque me semble hélas cruellement d'actualité...
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Ven 23 Mar 2012, 18:02

Je suis un peu surpris par la première intervention d'A.nonymous avec qui généralement je suis souvent d'accord.

L'affaire des "Irlandais de Vincennes" date de l'époque Mitterrand qui me semble révolue et s'inscrivait dans un contexte assez particulier... je peux développer mais est ce bien nécessaire ? un deuxième exploit relevant du même président étant la brillante affaire du "Rainbow Warrior"...

La personne tuée par le Raid compte à son crédit la mort de trois militaires plus un qui est toujours en danger de mort, trois enfants et un adulte assassinés plus un adolescent dans un état grave, score auquel nous ajouterons cinq policiers blessés... doit on avant d'intervenir (en lui laissant tout de même 30 heures pour se rendre) attendre de connaître ses intentions profondes et l'origine de ses motivations ?
D'autres s'étonne d'ailleurs que l'intervention n'ait pas été faite plus rapidement. On ne peut pas plaire à tout le monde.

Je vois se profiler dans les jours qui viennent la mise en cause de l'intervention : des conditions, du management du temps, sans doute des techniques employées.
Je ne doute pas que les "spécialistes" des médias qui n'arrêtèrent que leur réveil le matin, connaissent les délinquants ne parlons pas d'un terroriste que par des études livresques, nous expliquent ce qu'il y aurait eu lieu de faire sans bien sur connaître les détails du dossier.
Si pour l'ouvrir il faut savoir de quoi on parle, où va t on ?
J'attends sans risque d'être déçu les plus belles stupidités de la part des participants aux multiples fils qui vont fleurir sur le net où la parole étant libres les plus invraisemblables thèses et avis peuvent être doctement proférés.

Heureusement les sages eux savent ! contrairement à la police qui n'a pas arrêté qui il fallait avant qu'il soit coupable de méfaits, ne savait pas lorsqu'il fallait savoir, devrait surveiller lorsqu'elle n'en a pas le droit ni les moyens et aurait sans doute du psychanalyser le tueur avant d'agir (un psy en otage c'était super) et yaka et focon... les vrais étant dans la nature.

Les suites de l'affaire "human bomber" de l'école de Neuilly (le fief de sarko) ont pendant les années troublé le fonctionnement du RAID il ne reste plus qu'à remettre ça avec Toulouse.

Comme l'écrivait un humoriste dans son dictionnaire à la rubrique police : "a toujours tort..."


Dernière édition par papy Mougeot le Ven 23 Mar 2012, 18:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Ven 23 Mar 2012, 18:13

Pour ce qui concerne le brassage permanent de l' affaires israélo-palestinienne par les organisations de gauche jusque et y compris lorsque cela n'a aucun rapport avec la gestion d'une commune, d'un département ou d'une région nous sommes dans le cadre de la simple manipulation destinée à raccrocher quelques électeurs.
On cultive le communautarisme, éventuellement on actionne des réflexes identitaires religieux... et on ne s'occupe pas de dégâts collatéraux à venir. Comme il faut jouer sur tous les tableaux, les mêmes vous vendent en même temps la mixité sociale, la laïcité et les bienfaits du brassage... pas de problème si ça fonctionne !

Un bulletin de vote c'est toujours bon à prendre !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Ven 23 Mar 2012, 20:11

papy Mougeot a écrit:
Je suis un peu surpris par la première intervention d'A.nonymous avec qui généralement je suis souvent d'accord.

L'affaire des "Irlandais de Vincennes" date de l'époque Mitterrand qui me semble révolue et s'inscrivait dans un contexte assez particulier... je peux développer mais est ce bien nécessaire ? un deuxième exploit relevant du même président étant la brillante affaire du "Rainbow Warrior"...

J'ai cité le syndrome "irlandais de Vincennes" mais j'aurais pu aussi citer le syndrome "terroriste de Tarnac"

Vu les répercussions politiques que va avoir qu'on le veuille ou non cette affaire, ce qu'il faut c'est que toute la lumière soit faite et que l'impartialité de l'enquête ne puisse être remise en question...

Pour cela je pense que la meilleure solution serait qu'un groupe de parlementaires soit associé à celle-ci...
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Ven 23 Mar 2012, 20:49

a.nonymous a écrit:
papy Mougeot a écrit:
Je suis un peu surpris par la première intervention d'A.nonymous avec qui généralement je suis souvent d'accord.

L'affaire des "Irlandais de Vincennes" date de l'époque Mitterrand qui me semble révolue et s'inscrivait dans un contexte assez particulier... je peux développer mais est ce bien nécessaire ? un deuxième exploit relevant du même président étant la brillante affaire du "Rainbow Warrior"...

J'ai cité le syndrome "irlandais de Vincennes" mais j'aurais pu aussi citer le syndrome "terroriste de Tarnac"

Vu les répercussions politiques que va avoir qu'on le veuille ou non cette affaire, ce qu'il faut c'est que toute la lumière soit faite et que l'impartialité de l'enquête ne puisse être remise en question...

Pour cela je pense que la meilleure solution serait qu'un groupe de parlementaires soit associé à celle-ci...

Attention une enquête judiciaire est ouverte, lui adjoindre des parlementaires serait une atteinte à la sacro-sainte indépendance de la justice.
Est-il souhaitable de dévoiller, sur la place publique, les techniques du RAID ou du GIGN ? Pensez vous que les services de renseignements vont vous donner toutes les informations ? De toute façon vous trouverez toujours un quidam pour vous prouver par A-B que la vérité est le contraire de ce qu' annoncé.

Il est indéniable que, déjà, notre société, incapable d' assumer ses responsabilités, cherche des coupables (services de renseignements, police, politiques......) et que dire des experts de tout poil qui viennent donner des leçons de stratégie sur les plateaux de télé, de ces journalistes qui posent dix fois la même question tand ils n'ont rien à dire, mais font monter l' anxiété chez leur auditeurs?
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Ven 23 Mar 2012, 20:59

a.nonymous a écrit:
papy Mougeot a écrit:
Je suis un peu surpris par la première intervention d'A.nonymous avec qui généralement je suis souvent d'accord.

L'affaire des "Irlandais de Vincennes" date de l'époque Mitterrand qui me semble révolue et s'inscrivait dans un contexte assez particulier... je peux développer mais est ce bien nécessaire ? un deuxième exploit relevant du même président étant la brillante affaire du "Rainbow Warrior"...

J'ai cité le syndrome "irlandais de Vincennes" mais j'aurais pu aussi citer le syndrome "terroriste de Tarnac"

Vu les répercussions politiques que va avoir qu'on le veuille ou non cette affaire, ce qu'il faut c'est que toute la lumière soit faite et que l'impartialité de l'enquête ne puisse être remise en question...

Pour cela je pense que la meilleure solution serait qu'un groupe de parlementaires soit associé à celle-ci...

Petite différence : dans le cas des Irlandais comme dans celui du "ranbow warrior" l'initiative appartenait aux services français. Les gens un peu informés savent d'ailleurs à quels impératifs ces missions répondaient... Dans l'affaire de Toulouse comme dans celle de Tarnac l'initiative appartenait à l'adversaire ce qui fait en matière de possibilité d'intervention une différence notable non prise en compte lorsque l'on est assis dans un fauteuil...
A ce jour les sabotages des trains ont tout de même cessés. Coïncidence sans doute. L'affaire n'étant pas jugée pas d'autres commentaires de ma part.

Ces quelques observations devraient modifier la perception extérieure de non spécialistes sur les modalités des interventions.

Dans une affaire du type prise d'otages ou celle de Toulouse le service intervenant ne maîtrise pas tous les paramètres de travail puisque d'une part il est mis devant le fait accompli et d'autre part que son rôle en matière d'expertise est subordonné dans les faits et moyens à mettre en oeuvre aux instructions de la justice et du pouvoir politique... sans oublier l'environnement local ainsi que les initiatives de l'adversaire. Je sais c'est complexe non seulement à appréhender intellectuellement mais à réaliser matériellement tout comme lorsque l'on dialogue avec un puceau il est difficile de lui expliquer le kama soutra.

J'imagine qu'une enquête impartiale va ramener à la vie les gens tués qui ont été filmés par leur exécuteur lors des faits.Ce qui démontera sans doute l'innocence de ce malheureux qui voulait simplement se soustraire à une arrestation injuste.

Je me félicite cependant de constater que je ne me trompais pas en attendant aux pires divagations dans les prochains jours. Les mêmes qui ont applaudi des deux mains la restrictions des pouvoirs de la police vont maintenant l'accuser de ne pas avoir fait ce qu'elle ne pouvait pas faire.

Le réseau Voltaire a de beau jours devant lui.

A titre personnel , pour avoir été chargé d'escorter une mission parlementaire venue constater sur place les effets d'une nouvelle loi, j'ai été surpris que les élus demandent aux fonctionnaires de mettre en place des mesures qu'ils venaient justement de proscrire... et qu'ils s'étonnent de la pauvreté des moyens disponibles alors que ce sont eux qui votent les crédits des différentes administrations...

Pour beaucoup de nos concitoyens Kafka n'est pas mort et il est dommage dommage que ce soit les Fratellini qui jouent ses oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Ven 23 Mar 2012, 21:24

Quand je dis qu'il faudrait une commission parlementaire ce n'est pas pour que celle-ci accable le GIGN ou qu'elle disculpe le terroriste, c'est juste pour que ce qui sera établi lors de l'enquête soit incontestable... Et ce justement parce que les critiques ne vont pas manquer de fuser de toutes parts...

Par ailleurs, un autre intérêt que j'y voit est que l'enquête judiciaire va se limiter à la "partie technique" : est-ce que le DCRI, la police et le GIGN ont bien fait leurs jobs respectifs mais elle ne va pas se poser les questions sociétales que soulève cette affaire: comment un jeune paumé de banlieue de nationalité française et de religion musulmane se retrouve embringué dans une affaire comme celle-là ?

Et la réponse à cette dernière question est peut-être plus importante pour l'avenir que les réponses que va fournir l’enquête judiciaire...
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Ven 23 Mar 2012, 21:55

a.nonymous a écrit:
Quand je dis qu'il faudrait une commission parlementaire ce n'est pas pour que celle-ci accable le GIGN ou qu'elle disculpe le terroriste, c'est juste pour que ce qui sera établi lors de l'enquête soit incontestable... Et ce justement parce que les critiques ne vont pas manquer de fuser de toutes parts...

Par ailleurs, un autre intérêt que j'y voit est que l'enquête judiciaire va se limiter à la "partie technique" : est-ce que le DCRI, la police et le GIGN ont bien fait leurs jobs respectifs mais elle ne va pas se poser les questions sociétales que soulève cette affaire: comment un jeune paumé de banlieue de nationalité française et de religion musulmane se retrouve embringué dans une affaire comme celle-là ?

Et la réponse à cette dernière question est peut-être plus importante pour l'avenir que les réponses que va fournir l’enquête judiciaire...

Là aussi une enquête parlementaire sera-t-elle utile? Quel crédit donner à un ensemble de personnes politiquement marquées par une idéologie, sur une durée obligatoirement courte.
Nous pouvons le constater sur le forum (sur tout type de sujet) où chacun apporte sa solution en fonction de ses convictions politiques.
La question que vous posez est vaste et mérite un traitement plus scientifique multi disciplinaire (on est là plus dans une thèse de doctorat) et mérite une réponse (ou un ensemble de réponses).
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Sam 24 Mar 2012, 01:47

Lorsque l'on voit les résultats de la commission parlementaire télévisée d'OUTREAU, on comprend tout de suite l'intérêt de la chose.

Alors débattre entre non connaisseurs d'un sujet qui est lui même techniquement non schématique et en constante évolution pour en dégager une doctrine globale...vaste programme.
POur ce qu'il en est de GIGN il a été absent de l'affaire et son ex chef bien connu pour d'autres affaires y compris judiciaires qui ont défrayé la chronique et n'a de cesse de critiquer les autres services : RAID, commandos de marine et nageurs de combats... la retraite doit lui peser.

Pour l'origine sociétale de la chose, inutile de s'encombrer de parlementaires, de policiers et autres argousins... quelques psy machin chose suffiront à embrouiller ce qui peut encore rester clair surtout si nos politiques doctrinaires y mettent du leur (on peut leur faire confiance)

La poursuite de l'enquête pour déterminer des complicités éventuelles semblerait plus utile. L'infrastructure et les moyens dont disposait un individu démuni de ressources personnelles semblent peu cadrer avec l'action d'un isolé agissant seul et sans support logistique et financier.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Sam 24 Mar 2012, 02:24

mamiea a écrit:
a.nonymous a écrit:
Quand je dis qu'il faudrait une commission parlementaire ce n'est pas pour que celle-ci accable le GIGN ou qu'elle disculpe le terroriste, c'est juste pour que ce qui sera établi lors de l'enquête soit incontestable... Et ce justement parce que les critiques ne vont pas manquer de fuser de toutes parts...

Par ailleurs, un autre intérêt que j'y voit est que l'enquête judiciaire va se limiter à la "partie technique" : est-ce que le DCRI, la police et le GIGN ont bien fait leurs jobs respectifs mais elle ne va pas se poser les questions sociétales que soulève cette affaire: comment un jeune paumé de banlieue de nationalité française et de religion musulmane se retrouve embringué dans une affaire comme celle-là ?

Et la réponse à cette dernière question est peut-être plus importante pour l'avenir que les réponses que va fournir l’enquête judiciaire...

Là aussi une enquête parlementaire sera-t-elle utile? Quel crédit donner à un ensemble de personnes politiquement marquées par une idéologie, sur une durée obligatoirement courte.
Nous pouvons le constater sur le forum (sur tout type de sujet) où chacun apporte sa solution en fonction de ses convictions politiques.
La question que vous posez est vaste et mérite un traitement plus scientifique multi disciplinaire (on est là plus dans une thèse de doctorat) et mérite une réponse (ou un ensemble de réponses).


Savoir comment des paumés de banlieue se transforment en sauvages endoctrinés si c'est la question et bien il y a longtemps que les spécialistes en charge de ce type de dossiers le savent... c'est même écrit dans des bouquins à la disposition du grand public. Cette vérité ne cadrant pas avec les idéologies en vogue, les gens qui font nos lois et estiment détenir la vérité ne veulent rien entendre.
Ce n'est pas politiquement convenable...donc la situation va perdurer.
Le dire et mettre en applications quelques mesures de bon sens se heurterait à nos associations qui tienent lieu de réflexion politique et de conscience nationale.

A la limite je me demande s'il est encore utile d'avoir des élus. Lorsque la loi française ne convient pas les assoces réagissent, on repart à 0 et ensuite nos institutions européennes nous expliquent ce qu'il faut faire. Supprimons donc le sénat et l'assemblée avec l'Europe et les assoces pour gouverner nous ferons des économies.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Dim 25 Mar 2012, 03:01

On ne peut qu'approuver la prise de position de l'ACMF qui se démarque ainsi nettement de l'Islam radical...

Il reste maintenant à agir pour que celui-ci cesse de se répandre dans les banlieues...

Citation :
Ce matin, à la synagogue

Soumis par o.fellah le sam, 24/03/2012 - 15:22

Les responsables de l'ACMF se sont rendus à la synagogue afin de témoigner de leur soutien face aux drames de Toulouse. Selon les mots du secrétaire de l'ACMF: "L'accueil par nos amis juifs a été chaleureux et les liens entre les responsables de la mosquée et ceux de la synagogue se sont enracinés davantage".
L'acmf a présenté son communiqué face aux drames de Toulouse:
Citation :
"La communauté musulmane de fontenay sous bois tient à partager la douleur des victimes et condamne fermement les actes terroristes qui ont endeuillé le pays.

Nous sommes consternés devant ses actes morbides et L’ACMF présente ses condoléances aux familles des victimes.

Ces actes ignominieux sont d’autant plus difficiles à accepter car l’auteur les revendique au nom de l’Islam. Cette barbarie ne trouve aucun écho dans notre religion car les folies meurtrières n’ont pas de religion.

Je tiens à rappeler la totale adhésion des musulmans fontenaysiens aux valeurs qui fondent la République dont celle de la fraternité. Dans ce drame social, l’amitié avec nos amis juifs de la synagogue des Larris prend à revers ces évènements. Ils ne mettront pas en péril le profond travail engagé pour améliorer le vivre ensemble."
Pour ceux qui veulent suivre les activités du gif, n'hésitez pas à contacter le secrétaire de la mosquée.
Source: http://mosqueedefontenay.fr/?q=fr/articles/ce-matin-%C3%A0-la-synagogue
Revenir en haut Aller en bas
Appas Lueri



Messages : 57
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Dim 25 Mar 2012, 04:51

Quelques questions me sont venues à l'esprit quand j'ai appris la nouvelle.
Mener une telle traque était-il le meilleur moyen d'appréhender cet individu vivant ?
La démonstration de force faite par le gouvernement ne va-t-elle pas faire de cet individu un martyr auprès de certaines personnes ?
Son passage à l'acte aurait-il pu être provoqué pour intervenir en pleine campagne électorale ?
Saura-t-on un jour toute la vérité quand le bruit de fond médiatique se sera tu ?
Revenir en haut Aller en bas
GUIZMO

avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Dim 25 Mar 2012, 05:17



Un drôle d'appât ce gus..qui sans gêne aucune croit y voir " un passage à l'acte provoqué pour intervenir en pleine campagne électorale". Même Melanchon n'a pas osé le dire!!! Par contre bravo a nos compatriotes musulmans de se montrer et de rejeter le radicalisme fondamentaliste. On se sentait un peu seuls à les défendre et à rejeter aussi l'importation du conflit israelo-palestinien dans nos cités où il y a assez de problèmes de vie ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Dim 25 Mar 2012, 05:29

L'hypothèse d'une instrumentalisation de ce paumé n'est hélas pas totalement impossible....

Et c'est parce que des interrogations comme "saura-t-on un jour toute la vérité" ne vont pas manquer de surgir qu'il faudrait une commission d'enquête parlementaire pour valider et rendre non sujette à caution la version officielle...



Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Dim 25 Mar 2012, 06:43

Tout de même ce serait plus simple si on pouvait mettre ça sur le dos de la droite facho-réac lepeniste... comme cela se fait à chaque fois pour finalement se retrouver avec des "mauvais coupables" .

Je ne suis donc pas surpris de la cascade d'interrogations. Je ne désespère d'ailleurs pas que l'on nous explique ici même que c'est un coup de sarko comme d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Dim 25 Mar 2012, 07:01

tonton christobal a écrit:
Tout de même ce serait plus simple si on pouvait mettre ça sur le dos de la droite facho-réac lepeniste... comme cela se fait à chaque fois pour finalement se retrouver avec des "mauvais coupables" .

Je ne suis donc pas surpris de la cascade d'interrogations. Je ne désespère d'ailleurs pas que l'on nous explique ici même que c'est un coup de sarko comme d'habitude.

A lire sur Atlantico, site étiqueté "de droite" (il y a deux pages) : http://www.atlantico.fr/decryptage/tuerie-toulouse-gauche-extreme-desinformation-obscene-mohamed-merah-racisme-facisme-sionisme-alexandre-del-valle-316840.html

A rapprocher des deux interviews de Laurent Mucchielli, sociologue fournisseur habituel de certitudes sur la délinquance à une certaine gauche, parues dans les Inrocks, site étiqueté "de gauche":

La première quand la piste de l'extrême droite prévalait: http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/80221/date/2012-03-20/article/laurent-mucchielli-le-drame-de-toulouse-ne-peut-pas-etre-politise/

La deuxième quand la piste islamique était confirmée http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/80442/date/2012-03-22/article/mucchielli-il-sera-necessaire-de-creer-une-commission-denquete-parlementaire/
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Dim 25 Mar 2012, 07:40

a.nonymous a écrit:
tonton christobal a écrit:
Tout de même ce serait plus simple si on pouvait mettre ça sur le dos de la droite facho-réac lepeniste... comme cela se fait à chaque fois pour finalement se retrouver avec des "mauvais coupables" .

Je ne suis donc pas surpris de la cascade d'interrogations. Je ne désespère d'ailleurs pas que l'on nous explique ici même que c'est un coup de sarko comme d'habitude.

A lire sur Atlantico, site étiqueté "de droite" (il y a deux pages) : http://www.atlantico.fr/decryptage/tuerie-toulouse-gauche-extreme-desinformation-obscene-mohamed-merah-racisme-facisme-sionisme-alexandre-del-valle-316840.html

A rapprocher des deux interviews de Laurent Mucchielli, sociologue fournisseur habituel de certitudes sur la délinquance à une certaine gauche, parues dans les Inrocks, site étiqueté "de gauche":

La première quand la piste de l'extrême droite prévalait: http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/80221/date/2012-03-20/article/laurent-mucchielli-le-drame-de-toulouse-ne-peut-pas-etre-politise/

La deuxième quand la piste islamique était confirmée http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/80442/date/2012-03-22/article/mucchielli-il-sera-necessaire-de-creer-une-commission-denquete-parlementaire/

Désolé je ne fais pas de politique mais du droit... ce qui je l'admet est une manière différente d'aborder les questions.
Je n'ai aucune certitude mais par contre je juge sur pièces.
On nous a vendu la fusillade chez Goldenberg comme étant le fait de néo nazis allemands pour finir par admettre que c'était le Fatah... il faut souligner que son chef quelques années plus tard à reçu le prix Nobel de la Paix et allez donc !
Le ministre de l'intérieur de l'époque nous a expliqué que les profanations du cimetière de Carpentras était le fait de néo nazis... en réalité après enquête c'était une troupe de connards vaguement gothiques aux prises avec des produits toxiques...
On nous a enfumé avec les attentas parisiens Drugstore et meurtre de policiers de la DST pour finir par retrouver Carlos lié avec la mouvance palestinienne et sponsorisé par des pays satellites de l'URSS de l'époque...
Nous avions des attentas et nous soignions le responsable recherché et interdit de séjour en France dans un hôpital parisien sur recommandation d'une élue puis membre du gouvernement français... entre temps il était de bon ton de chercher les responsables parmi les fonctionnaires de la police de l'air et des frontières.
En ce moment même alors que nous avons encore les séquelles de la guerre d'Algérie nous aurions en pension un des responsables du FLN en soins chez nous qui reçoit la visite amicale d'un candidat à la présidence...

Alors vous comprendrez que je vous laisse poursuivre, vous avez toujours sous la main la "doc qui va bien" malheureusement parfois la réalité ressort et surtout le temps fait son oeuvre... mais il est difficile de remettre les choses en perspective car depuis Goebbels tout le monde sait qu'un mensonge répété mille fois reste un mensonge mais répété 10 000 fois il devient une vérité.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Dim 25 Mar 2012, 08:12

Pour ceux que ça intéresse plutôt que de butiner à l’aventure il est possible de lire des ouvrages un peu sérieux pondus par des gens crédibles :
La guerre ne fait que commencer par Alain Bauer et Xavier Raufer
L’énigme Al Qaida de mêmes auteurs
Ben Laden la vérité interdite J-Charles Brisard
Les réseaux d’Allah d’Antoine Sfeir
L’argent de la terreur J-Luc Peduzzi
Banlieues en flammes Charles Pelligrini
Carlos Bernard Violet
Anatomie d’un désastre de Enyo

C’est sans doute moins spectaculaire que les articles écrits à chaud par des « spécialistes » connus de leur mère et de leur concierge mais j’ai la faiblesse de penser que c’est un peu plus cohérent et crédible.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Dim 25 Mar 2012, 08:32

et moi et moi ! j'ai bien le droit de me la jouer spécialiste en anti terrorisme et big boss des médias

http://www.marianne2.fr/blogsecretdefense/Toulouse-les-explications-du-RAID_a553.html

heureusement les parlementaire vont remettre de l'ordre dans tout ça !

PS la nouvelle législation sur les armes ayant été votée et mise en harmonie avec les textes européens il y a un mois Mr Bayrou qui était absent lors du vote veut la réformer... c'est super la compétence !

Chouette j'ai mon 1/4 d'heure de gloire sur le forum du plateau.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Dim 25 Mar 2012, 18:38

a.nonymous a écrit:
On ne peut qu'approuver la prise de position de l'ACMF qui se démarque ainsi nettement de l'Islam radical...

Il reste maintenant à agir pour que celui-ci cesse de se répandre dans les banlieues...

Citation :
Ce matin, à la synagogue

Soumis par o.fellah le sam, 24/03/2012 - 15:22

Les responsables de l'ACMF se sont rendus à la synagogue afin de témoigner de leur soutien face aux drames de Toulouse. Selon les mots du secrétaire de l'ACMF: "L'accueil par nos amis juifs a été chaleureux et les liens entre les responsables de la mosquée et ceux de la synagogue se sont enracinés davantage".
L'acmf a présenté son communiqué face aux drames de Toulouse:
Citation :
"La communauté musulmane de fontenay sous bois tient à partager la douleur des victimes et condamne fermement les actes terroristes qui ont endeuillé le pays.

Nous sommes consternés devant ses actes morbides et L’ACMF présente ses condoléances aux familles des victimes.

Ces actes ignominieux sont d’autant plus difficiles à accepter car l’auteur les revendique au nom de l’Islam. Cette barbarie ne trouve aucun écho dans notre religion car les folies meurtrières n’ont pas de religion.

Je tiens à rappeler la totale adhésion des musulmans fontenaysiens aux valeurs qui fondent la République dont celle de la fraternité. Dans ce drame social, l’amitié avec nos amis juifs de la synagogue des Larris prend à revers ces évènements. Ils ne mettront pas en péril le profond travail engagé pour améliorer le vivre ensemble."
Pour ceux qui veulent suivre les activités du gif, n'hésitez pas à contacter le secrétaire de la mosquée.
Source: http://mosqueedefontenay.fr/?q=fr/articles/ce-matin-%C3%A0-la-synagogue




En même temps cette vie en bonne intelligence des diffénrents cultes de notre ville ville est une longue tradition puisque le GIF, groupement interconfessionnel fontenaysien est un espace de dialogue depuis plus de 20 ans. Et c'est assez remarquable. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Dim 25 Mar 2012, 19:23

D'ailleurs du moment que le problème ne se pose pas à Fontenay et qu'il n'est pas considéré comme une question sensible par LOIC... il n'existe pas !
Circulez il n'y a rien à voir.
Je constate tout de même que lorsqu'un abruti suédois a fait un massacre nous fontenaysiens n'étions pas d'avantage concerné mais que comme il s'agissait d'un affreux facho-réac on était plus réactifs et indignés.

A ce propos je trouve que les autorités françaises ont été plus efficaces que leurs homologues suédoises car il ne semble un peu plus compliqué d'identifier un tueur, de le loger et d(aller le chercher en tentant de le capturer vivant dans un immeuble que d'arrêter un individu qui ne se cache pas et se trouve sur une île...

Si seulement cette affaire faisait réfléchir tous ceux y compris au plan local qui nous servent de la Palestine à longueur de temps nous aurions un peu moins d'excités dont la tronche tourne en boucle pour finir par dérailler.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Dim 25 Mar 2012, 19:29

Désolant ! même Marianne qui n'est pas spécialement de droite ne trouve pas le "bon coupable" bien facho à se mettre sous la dent.

http://www.marianne2.fr/blogsecretdefense/Les-militaires-blesses-d-avoir-ete-soupconnes-dans-l-affaire-Merah_a558.html

et hop deuxième 1/4 d'heure de célébrité.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Dim 25 Mar 2012, 19:37

a.nonymous a écrit:
L'hypothèse d'une instrumentalisation de ce paumé n'est hélas pas totalement impossible....

Et c'est parce que des interrogations comme "saura-t-on un jour toute la vérité" ne vont pas manquer de surgir qu'il faudrait une commission d'enquête parlementaire pour valider et rendre non sujette à caution la version officielle...

Je crains fort que commissions d' enquête (judiciaire ou parlementaire ou autre) n' empèchent la propagation de thèses plus ou moins fantaisites (voir les résultat du 11 Septembre).
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Dim 25 Mar 2012, 21:17

Loïc a écrit:
En même temps cette vie en bonne intelligence des diffénrents cultes de notre ville ville est une longue tradition puisque le GIF, groupement interconfessionnel fontenaysien est un espace de dialogue depuis plus de 20 ans. Et c'est assez remarquable. Smile

L’existence du GIF n’empêche cependant pas les intégrismes d'exister et de prospérer sur notre commune comme dans toutes les banlieues populaires... Ce n'est parce que des musulmans de bonne volonté rencontrent des juifs de bonne volonté qu'il n'y a pas d'autres courants plus radicaux qui se développent à coté...

Alors, même si l'intégrisme ne touche qu'une frange de la communauté musulmane et même si il ne faut pas stigmatiser l'ensemble de cette communauté pour cela, il faut reconnaitre que ce phénomène existe et se développe, que l'on a affaire à de fieffés réactionnaires qui n'hésitent pas à instrumentaliser les jeunes des banlieues et qu'il faut le combattre avant qu'il ne gangrène nos banlieues...

Ce combat commence par une stricte application des lois de la République sur le laïcité et par le refus de tous compromis permettant au fait religieux de progresser dans l'espace public...

Dire cela, c'est juste rendre service aux magrébins athées, ça existe, et aux musulmans modérés qui n'aspirent qu'à vivre tranquille et intégrés dans notre pays...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Dim 25 Mar 2012, 21:26

mamiea a écrit:
Je crains fort que commissions d' enquête (judiciaire ou parlementaire ou autre) n' empèchent la propagation de thèses plus ou moins fantaisites (voir les résultat du 11 Septembre).

Il ne pourrait s'agir que d'une commission parlementaire incluant des députés des différents groupes...

L'intérêt que j'y verrais, mais je l'ai déjà dit, serait juste la validation des éléments factuels de l'enquête pour éviter toute remise en question ultérieure de ceux-ci... Il ne s'agit nullement de remettre en cause le travail du RAID que bien peu d'entre nous, à commencer par moi, sont capables d'évaluer...

Je n'ose imaginer ce qui va courir comme rumeur si Sarkozy est réélu après cette affaire...


Dernière édition par a.nonymous le Dim 25 Mar 2012, 21:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Dim 25 Mar 2012, 21:29

a.nonymous a écrit:
Loïc a écrit:
En même temps cette vie en bonne intelligence des diffénrents cultes de notre ville ville est une longue tradition puisque le GIF, groupement interconfessionnel fontenaysien est un espace de dialogue depuis plus de 20 ans. Et c'est assez remarquable. Smile

L’existence du GIF n’empêche cependant pas les intégrismes d'exister et de prospérer sur notre commune comme dans toutes les banlieues populaires... Ce n'est parce que des musulmans de bonne volonté rencontrent des juifs de bonne volonté qu'il n'y a pas d'autres courants plus radicaux qui se développent à coté...

Alors, même si l'intégrisme ne touche qu'une frange de la communauté musulmane et même si il ne faut pas stigmatiser l'ensemble de cette communauté pour cela, il faut reconnaitre que ce phénomène existe et se développe, que l'on a affaire à de fieffés réactionnaires qui n'hésitent pas à instrumentaliser les jeunes des banlieues et qu'il faut le combattre avant qu'il ne gangrène nos banlieues...

Ce combat commence par une stricte application des lois de la République sur le laïcité et par le refus de tous compromis permettant au fait religieux de progresser dans l'espace public...

Dire cela, c'est juste rendre service aux magrébins athées, ça existe, et aux musulmans modérés qui n'aspirent qu'à vivre tranquille et intégrés dans notre pays...

Ne pourrait-on pas parler de tous les intégrismes religieux ou autres car ils portent tous les mêmes gènes.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Dim 25 Mar 2012, 23:46

mamiea a écrit:
Ne pourrait-on pas parler de tous les intégrismes religieux ou autres car ils portent tous les mêmes gènes.

Si tous les intégrismes religieux sont par essence réactionnaires il y quand même des différences importantes... Entre autres, certains intégristes sont prosélytes et veulent imploser leurs règles à la société, d'autres non...

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Lun 26 Mar 2012, 00:20

Le Monde se serait-il posé la même question en couverture si l'assassin au lieu d'être un paumé lié à l'intégrisme islamique avait été un paumé lié à l'extrême droite comme il en a été question au début de cette affaire ?

On peut hélas en douter et donc ce qu'il faut refuser c'est que cette affaire ne soit réduite, comme peuvent être tentés de le faire certains, à un fait divers car c'est un fait politique qui doit donner lieu à débat...

Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Lun 26 Mar 2012, 02:36

@a.nonymous
Citation :
Le Monde se serait-il posé la même question en couverture si l'assassin au lieu d'être un paumé lié à l'intégrisme islamique avait été un paumé lié à l'extrême droite comme il en a été question au début de cette affaire ?

On peut hélas en douter et donc ce qu'il faut refuser c'est que cette affaire ne soit réduite, comme peuvent être tentés de le faire certains, à un fait divers car c'est un fait politique qui doit donner lieu à débat...
Si le meurtrier avait été d' extrème droite, cela aurait fait 5 colonnes à la une. Maintenant c'est une affaire politique mais ma question est : doit on traiter cet individu comme un prisonier politique ou comme un assasin de droit commun ? Autrement dit a-t-il des circonstances atténuantes ou non ? Question Question
Le débat que vous souhaitez ne pourra intervenir qu' à l'issue des élections législatives et de fait ne pourra empècher les rumeurs politico-electoralistes.
Citation :
Je n'ose imaginer ce qui va courir comme rumeur si Sarkozy est réélu après cette affaire...

Oui on peut même pronostiquer une rumeur faisant état d' une affaire lancée par Sarkosy pour obtenir plus de suffrages (l' assasin manipulé par les services secrets!!!!!) comme certain ont affirmés que les attentats du 11 septembre avaient été commandités par Bush, on peut aussi dire que le tueur était armé par des extra-terrestres et autres elucubrations de même acabit.


Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Lun 26 Mar 2012, 03:44

tonton christobal a écrit:
D'ailleurs du moment que le problème ne se pose pas à Fontenay et qu'il n'est pas considéré comme une question sensible par LOIC... il n'existe pas !
Circulez il n'y a rien à voir.

Justement si il y a à voir. Les efforts de dialogue menés dans notre ville depuis la guerre fu Golfe et la création du GIF sont d'autant plus remarquables dans les circonstances actuelles. Ils n'ont jamais cessé et leurs fruits sont visibles quotidiennement. Ils ne peuvent empêcher les dérives de quelques uns, mais ils favorisent une ambiance globale plus fraternelle et contribuent à une vie en bonne intelligence au sein de la cité... J'en faisais le constat ce matin même avec un ami élu avec qui j'étais présent à la messe du Souvenir français.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Lun 26 Mar 2012, 06:21

Dormez tranquilles braves gens ! Loic est garant de votre sécurité.
La Stasi locale veille, tout est sous contrôle ce ne sont pas comme les rigolos de la DCRI.
Le GIGN fontenaysien est en alerte et les voitures sous pression (comme les déneigeuses)... rien ne peut vous arriver.

Il est vrai que chez nous nous avons des stagiaires envoyés en Palestine aux frais du contribuable donc tout est paré.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Lun 26 Mar 2012, 06:27

Loïc a écrit:
J'en faisais le constat ce matin même avec un ami élu avec qui j'étais présent à la messe du Souvenir français.

Cet après midi à la fête de la Cité je faisais moi le constat que la population du canton Est avait bien changé et que l'on pouvait effectivement désormais parler de "souvenirs français"...
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Lun 26 Mar 2012, 18:28

Ah bon ? La population du canton Est, variée, brassée, mélangée et colorée est tout aussi française que vous ou moi...

La couleur, l'origine ou la religion ne font pas la nationalité !
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Lun 26 Mar 2012, 18:42

Loïc a écrit:
Ah bon ? La population du canton Est, variée, brassée, mélangée et colorée est tout aussi française que vous ou moi...

La couleur, l'origine ou la religion ne font pas la nationalité !

et je suppose qu'avoir dans la poche une carte d'identité française est la preuve que l'on adhère aux valeurs de base qui font notre pays...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Lun 26 Mar 2012, 19:31

Il me semble que le texte de RENAN sur la nation devrait faire l'objet d'une lecture commentée nationale dans les écoles... et peut être aussi dans les mairies... ce qui éviterait à nombre d'élus de confondre les principes républicains qui régissent notre pays et la propagande politique de leur parti.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Lun 26 Mar 2012, 22:45

Loïc a écrit:
Ah bon ? La population du canton Est, variée, brassée, mélangée et colorée est tout aussi française que vous ou moi...

La couleur, l'origine ou la religion ne font pas la nationalité !

Qu'est qui fait la nationalité alors selon vous ? La langue ? La culture ? Les us et coutumes ? L'adhésion à certaines valeurs ?

Ou bien est-ce simplement le fait de posséder une carte d'identité et de résider sur le territoire national ?

Sarkozy, Hortefeux, Guéant ont certes voulu lancer un débat malsain sur l'identité nationale mais l'attitude de certains partis de gauche qui nient la réalité des banlieues n'est hélas pas plus saine...

Ceci étant, je maintiens que la population fréquentant de la fête de la Cité a bien changé en quelques années... C'est juste une réalité...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Lun 26 Mar 2012, 23:28

a.nonymous a écrit:
Loïc a écrit:
Ah bon ? La population du canton Est, variée, brassée, mélangée et colorée est tout aussi française que vous ou moi...

La couleur, l'origine ou la religion ne font pas la nationalité !

Qu'est qui fait la nationalité alors selon vous ? La langue ? La culture ? Les us et coutumes ? L'adhésion à certaines valeurs ?

Ou bien est-ce simplement le fait de posséder une carte d'identité et de résider sur le territoire national ?

Sarkozy, Hortefeux, Guéant ont certes voulu lancer un débat malsain sur l'identité nationale mais l'attitude de certains partis de gauche qui nient la réalité des banlieues n'est hélas pas plus saine...

Ceci étant, je maintiens que la population fréquentant de la fête de la Cité a bien changé en quelques années... C'est juste une réalité...

Posséder une carte d'identité française que l'on exhibe au bon moment, ne pas respecter les lois , usages et modes de vie du pays où l'on vit et garder "en secours" le passeport du pays d'origine de ses parents pour se sauver si les choses se compliquent...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Mar 27 Mar 2012, 00:03

tonton christobal a écrit:
Posséder une carte d'identité française que l'on exhibe au bon moment, ne pas respecter les lois , usages et modes de vie du pays où l'on vit et garder "en secours" le passeport du pays d'origine de ses parents pour se sauver si les choses se compliquent...

Si l'on veut arriver à ce qu'il y ait un vrai débat sur la question, et non le débat biaisé de l'UMP ou l'absence de débat voulue par une certaine gauche, il ne faut pas non plus caricaturer à outrance...

Je suis convaincu qu'une majorité d'immigrés de toutes origines respectent les lois de notre pays mais en revanche je suis aussi convaincu qu'une majorité d'immigrés en provenance de certaines régions ne fait absolument rien pour, dans l'espace public, s'adapter à nos usages et à notre mode de vie...

C'est là que le bât blesse car on est en train de passer d'une politique d'intégration à une politique de cohabitation...

Le discours du monsieur de la photo est assez symptomatique de l'approche d'une certaine gauche angélique sur la question: ils sont français... ils ont des droits... tous le monde il est beau tout le monde il est gentil... on ne vas pas stigmatiser... on ne va pas être coercitif...

Le seul problème c'est que certains ont très bien compris ce discours angélique et qu'ils en profitent, en usent et en abusent...
Revenir en haut Aller en bas
Roselavy



Messages : 162
Date d'inscription : 15/07/2010

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Mar 27 Mar 2012, 00:42

a.nonymous a écrit:

Qu'est qui fait la nationalité alors selon vous ? La langue ? La culture ? Les us et coutumes ? L'adhésion à certaines valeurs ?

Ou bien est-ce simplement le fait de posséder une carte d'identité et de résider sur le territoire national ?
...

Je vous confirme que le fait de posséder un carte d'identité française est un signe suffisant et définitif d'appartenance à communauté nationale. Ça peut vous déplaire mais c'est la loi: on ne distingue pas les français en fonction de leur origine, des langues qu'ils parlent, de leur croyance religieuse ou de leur opinion politique.

Sinon j'espère que vous avez passé un bon moment à la fête de la cité. Moi, j'ai trouvé ça très sympa même si je pense que les forains "se gavent" un peu sur le dos des parents.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Mar 27 Mar 2012, 01:09

roselavy a écrit:
a.nonymous a écrit:

Qu'est qui fait la nationalité alors selon vous ? La langue ? La culture ? Les us et coutumes ? L'adhésion à certaines valeurs ?

Ou bien est-ce simplement le fait de posséder une carte d'identité et de résider sur le territoire national ?
...

Je vous confirme que le fait de posséder un carte d'identité française est un signe suffisant et définitif d'appartenance à communauté nationale. Ça peut vous déplaire mais c'est la loi: on ne distingue pas les français en fonction de leur origine, des langues qu'ils parlent, de leur croyance religieuse ou de leur opinion politique.

Sinon j'espère que vous avez passé un bon moment à la fête de la cité. Moi, j'ai trouvé ça très sympa même si je pense que les forains "se gavent" un peu sur le dos des parents.

est ce trop que de demander aux gens qui ont une carte d'identité française de respecter les lois du pays dont ils se disent citoyens ? sans doute !
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Mar 27 Mar 2012, 01:21

tonton christobal a écrit:
Il me semble que le texte de RENAN sur la nation devrait faire l'objet d'une lecture commentée nationale dans les écoles...


Un peu daté l'argumentaire du bon Esnest. C'est devenu un objet d'étude, un fait historique en lui même.

Cependangt nous ne sommes plus en 1882 au "siècle des nationalités". Il y a internet, un "village mondial", il y a l'Union européeen (un concept face auquel le nationalisme peut se dissoudre).

Alors oui, Renan fut une étape dans la construction nationale, comme les constructions légendaires autour de Vercingétorix ou de Marignan ou Pavie. Mais on il y a eu bien des choses depuis en terme de cosntruction du pays.



Et oui, je complètement d'accord avec roselavy, la nationalité ne dépend ni de la langue ni de l'origine, ni de la religion.

Et oui, la fête de la cité est une fête populaire fontenaysienne fort sympathique avec ses churros, son vide grenier, ses manèges, ses enfants colorés, joyeux et braillards. C'est la France et le Fontenay d'aujourd'hui. Et c'est assez enthousiasmant. Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Mar 27 Mar 2012, 01:21

roselavy a écrit:
Je vous confirme que le fait de posséder un carte d'identité française est un signe suffisant et définitif d'appartenance à communauté nationale.

La carte d'identité est la preuve (et non un signe) de la citoyenneté mais ce n'est la preuve d'une quelconque appartenance à la communauté nationale... C'est de cette confusion entre citoyenneté et communauté nationale que viennent bien des problèmes...

L'expression "replis communautariste" dit bien ce qu'elle veut dire: il y a des personnes qui vivent sur le territoire de la république repliées entres elles, parlant leur langue, fréquentant leurs commerces et leurs lieux de culte, ne rencontrant quasi exclusivement que des personnes de leur communauté, .... Ces personnes participent-elles réellement à la communauté nationale ?
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2089
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Mar 27 Mar 2012, 05:09

Roselavy écrit:
Citation :
Je vous confirme que le fait de posséder un carte d'identité française est un signe suffisant et définitif d'appartenance à communauté nationale

Pas si définitif que ça, nombreux sont les possesseurs d'une C.I et principalement ceux nés hors de France ou de parents nés hors de France rencontre d'énormes difficultés à se faire reconnaitre définitivement comme français.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14289
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Mar 27 Mar 2012, 05:19

RENAN n'est guère plus "daté" que Marx... et je ne vois pas comment il est possible de se prétendre Français lorsque l'on n'accepte pas les règles du pays dans lequel on vit et dont on prétend détenir la nationalité.
Sauf si bien sur l'appartenance se résume à voter pour le "bon parti" et que l'on y trouve passagèrement un avantage politique personnel sans vouloir prendre en compte les inévitables déboires qui pénaliseront à terme la communauté nationale.

Certains "nationaux" pousse même l'amour de leur patrie en n'ayant pas de souhait plus cher que de la détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Mar 27 Mar 2012, 06:03

Il était tellement Français le Mohamed en question, qu'il sera inhumé... en Algérie.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Mar 27 Mar 2012, 07:00

EOLE a écrit:
Il était tellement Français le Mohamed en question, qu'il sera inhumé... en Algérie.

Mohamed Merah pourrait être enterré en Algérie pour "éviter que sa tombe soit saccagée" selon sa mère et parce "qu'il avait fini par détester la France" selon son oncle maternel mais je ne suis pas sûr que cet oncle mesure réellement toute la portée de ses propos dans le contexte de cette affaire...


Le Monde a écrit:
La famille de Mohamed Merah partagée sur le lieu de son inhumation

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 26.03.2012 à 14h07 • Mis à jour le 26.03.2012 à 17h32

La famille en France de Mohamed Merah, le tueur présumé de Toulouse et Montauban, abattu jeudi, restait partagée lundi sur le lieu de son inhumation et aucune décision n'était encore prise, a déclaré un responsable régional du Conseil français du culte musulman (CFCM). Mohamed Merah lui-même avait souhaité être enterré en France, a indiqué Abdallah Zekri en se référant à des propos de son frère Abdelhgani.

Abdelghani "m'a dit que Mohamed avait fait le vœu d'être enterré en France 'où il est né' sans me préciser à quel moment cette volonté a été formulée. Il m'a sollicité en tant que responsable du CFCM et de la Grande Mosquée de Paris afin de participer à une cérémonie qui doit se dérouler dans la discrétion", a rapporté M. Zekri. Mais, a-t-il ajouté, la mère de Mohamed souhaite que son fils soit inhumé en Algérie "pour éviter que sa tombe soit saccagée". Selon lui, aucune décision n'était encore prise lundi en milieu d'après-midi.

Si les obsèques ont lieu en France, le CFCM souhaite qu'elles soient anonymes, a déclaré son président, Mohamed Moussaoui. "Il est souhaitable que toute cérémonie se fasse dans l'anonymat pour des raisons de sécurité", a dit M. Moussaoui. Il a jugé "prématuré" de s'interroger sur les éventuelles implications en France d'un enterrement de Mohamed Merah dans ce pays.

DÉMARCHES POUR UNE INHUMATION EN ALGÉRIE

Plus tôt dans la journée, l'oncle maternel de Mohamed Merah avait indiqué que des démarches avaient été entamées pour l'inhumer en Algérie. "Il y a des démarches en cours actuellement pour amener sa dépouille en Algérie et organiser ses obsèques dans la région de Médéa (80 km au sud d'Alger), d'où son père est originaire, a précisé Djamel Aziri. "Son père et sa mère sont d'accord pour enterrer Mohamed en Algérie", a-t-il précisé.

"Mohamed voulait s'installer en Algérie, où il comptait fonder un foyer parce qu'il avait fini par détester la France, où sa situation sociale était devenue difficile", raconte son oncle maternel. Selon M. Aziri, le "tueur au scooter" a séjourné pour la dernière fois en Algérie en 2010 : "Il avait alors demandé à son père de lui acheter un appartement pour se marier, mais il avait essuyé un refus."

Le père de Mohamed Merah, séparé de sa femme depuis 1994, est originaire du village de Bezzaz, dans la commune d'Essouagui, dans le département de Médéa, selon M. Aziri. "Mohamed, le plus jeune de leurs enfants, avait alors tout juste six ans", au moment de la séparation, a-t-il précisé. Le père de Mohamed Merah travaille dans la région de Tiaret (340 km à l'ouest d'Alger), où il gère une société de matériaux de construction, et vit à Mouzaïa (60 km au sud-ouest d'Alger). Il n'entretenait pas de "solides relations" avec ses enfants depuis son divorce "à l'amiable", a ajouté M. Aziri.

Abdelkader Merah, le frère aîné de Mohamed Merah, âgé d'une trentaine d'années, est détenu à la maison d'arrêt de Fresnes, dans le Val-de-Marne, "depuis hier [dimanche] 20 heures", a-t-on appris auprès du syndicat FO-Pénitentiaire. Abdelkader Merah a été mis en examen dimanche pour "complicité d'assassinats", "association de malfaiteurs en vue de la préparation d'actes de terrorisme" et "vol en réunion" pour le vol du scooter qui a servi à Mohamed Merah pour l'exécution de ses crimes à Toulouse et à Montauban.

Quatre juges antiterroristes ont été saisis de l'affaire pour tenter d'établir son degré d'implication. Comme l'a noté lundi le directeur général de la police nationale (DGPN), Frédéric Péchenard, cette enquête devra permettre de déterminer l'"exacte implication" d'Abdelkader Merah, qui réfute toute les accusations. "Il y a des tas de zones d'ombre dans cette enquête, elle ne fait que commencer", a estimé M. Péchenard sur RTL.

Connu des services de police pour son engagement de longue date en faveur d'un islam radical, Abdelkader Merah est officiellement soupçonné de complicité d'assassinats dans les trois tueries de Toulouse et de Montauban et d'association de malfaiteurs en vue de la préparation d'actes de terrorisme.
Source: http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/03/26/la-famille-de-mohamed-merah-demande-son-inhumation-en-algerie_1675772_3224.html

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah   Mar 27 Mar 2012, 12:11

Nous y voilà.......

Espérons juste que les nombreux algériens et les nombreux musulmans modérés qui condamnent et les tueries perpétuées par ce paumé et les agissements des intégristes dans nos banlieues continueront se faire entendre....

Citation :
Le père de Merah veut porter plainte contre la France pour "avoir tué" son fils

Le Monde.fr avec AFP | 26.03.2012 à 23h15 • Mis à jour le 26.03.2012 à 23h15

Le père de Mohamed Merah, le tueur en série abattu jeudi en France, a annoncé, lundi 26 mars, vouloir porter plainte contre la France "pour avoir tué" son fils. "Je vais engager les plus grands avocats et travailler le reste de ma vie pour payer les frais", a déclaré à l'AFP M. Mohamed Benalel Merah.

"La France est un grand pays qui avait les moyens d'arrêter mon fils vivant. Ils auraient pu l'assommer avec du gaz et l'arrêter, ils ont préféré le tuer", a-t-il affirmé.

Le père de Mohamed Merah, séparé de sa femme depuis 1994, est originaire du village de Bezzaz, dans la commune d'Essouagui, dans le département de Médéa, selon son oncle maternel Djamel Aziri. "Mohamed, le plus jeune de leurs enfants, avait alors tout juste six ans", au moment de la séparation, a précisé M. Aziri.

Le père de Mohamed Merah vit actuellement entre la région de Tiaret (340 km à l'ouest d'Alger) où il gère une société de matériaux de construction et a sa résidence à Mouzaïa (60 km au sud-ouest d'Alger). Le père n'entretenait pas de "solides relations" avec ses enfants depuis son divorce "à l'amiable", a ajouté M. Aziri.

Mohamed Merah, 23 ans, a été tué jeudi lors de l'intervention des policiers de l'unité d'élite du RAID dans son appartement à Toulouse après 32 heures de siège. Les 11, 15 et 19 mars, il avait tué sept personnes, dont trois parachutistes, trois écoliers et un enseignant de confession juive à Toulouse et Montauban.
Source: http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/03/26/le-pere-de-merah-veut-porter-plainte-contre-la-france-pour-avoir-tue-son-fils_1676054_3224.html
Revenir en haut Aller en bas
 
L'après 19 mars - L'affaire Mohamed Merah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Reprise de cabinet dans un local pas aux normes après mars 2015??
» MOHAMED MERAH
» Tuerie de Toulouse : Intervention du Raid contre un Mohamed Merah ... Nouveaux rebondissements (réactualisé)
» Spectaculaire évasion d'un dealer dans l'Oise
» Affaire Merah : Me Coutant-Peyre confirme une plainte contre le Raid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: