Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 selon que vous êtes de gauche ou de droite...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tonton christobal

avatar

Messages : 14261
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Lun 16 Avr 2012, 09:34

Ces quelques constatations s'inscrivent admirablement dans le cadre très restrictif dans lequel est tenue la liberté d'expression lorsque les éléments de réflexion pertinents deviennent embarrassants pour les "démocrates légalistes" auto proclamés détenteur de la vérité dominante qui tentent de verrouiller le forum en y interdisant la présence des idées dérangeantes.

Quand un mec de droite n'aime pas les armes, il n'en achète pas.
Quand un mec de gauche n'aime pas les armes, il veut les faire interdire.

Quand un mec de droite est végétarien, il ne mange pas de viande.
Quand un mec de gauche est végétarien, il veut faire campagne contre les produits à base de protéines animales.

Quand un mec de droite a loupé un job, il réfléchit au moyen de sortir de cette situation et rebondir.
Quand un mec de gauche a loupé un job, il porte plainte pour discrimination.

Quand un mec de droite n'aime pas un débat télévisé, il éteint la télé ou zappe.
Quand un mec de gauche n'aime pas un débat télévisé, il veut poursuivre en justice les cons qui disent des conneries.
Le cas échéant, une petite plainte pour diffamation sera bienvenue.

Quand un mec de droite est non-croyant, il ne va pas à l'église, ni à la synagogue ou ni à la mosquée.
Quand un mec de gauche est non-croyant, il veut qu'aucune allusion à Dieu ou à une religion ne soit faite dans la sphère publique, sauf pour l'Islam.

Quand un mec de droite a besoin de soins, il va voir son médecin puis s'achète les médicaments.
Quand un mec de gauche a besoin de soins, il fait appel à la solidarité nationale.

Quand l'économie va mal, le mec de droite se dit qu'il faut se retrousser les manches et bosser plus.
Quand l'économie va mal, le mec de gauche se dit que ces sales patrons s'en mettent plein les fouilles et ponctionnent le pays et que les employés sont des victimes

Test ultime:
Quand un mec de droite a lu ce test, il le fait suivre.
Quand un mec de gauche a lu ce test, il ne le transfère surtout pas !!!
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Lun 16 Avr 2012, 09:45

texte déjà connu mais qui s'inscrit bien dans la campagne de verrouillage du forum afin qu'il devienne le terrain de jeu réservé aux gens de gauche... qui veillent à ne pas laisser y pénétrer les inconvenants de droite même lorsqu"ils citent G Marchais.
Revenir en haut Aller en bas
Le Plateau



Messages : 358
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Lun 16 Avr 2012, 11:48

Citation :
la campagne de verrouillage du forum afin qu'il devienne le terrain de jeu réservé aux gens de gauche... qui veillent à ne pas laisser y pénétrer les inconvenants de droite même lorsqu"ils citent G Marchais

Le forum du Plateau n'est pas du tout verrouillé, il laisse l'expression libre dans le cadre de la charte, et toutes les sensibilités politiques y sont, dans ce cadre, les bienvenues.
Encore faut-il que ce terrain soit fréquenté par tous les acteurs du débat.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Lun 16 Avr 2012, 12:36

Vu l'intervention qui a été supprimée il est évident que l'on ne souhaite pas que soit cité sur ce forum un parlementaire européen membre d'un parti qui a une candidate à la présidence de la république tout comme a été supprimée l'intervention du secrétaire général d'un important parti .

Ces deux personnes d'un avis généralement opposé mais qui fortuitement se trouvait en accord... devaient sans doute indisposer l'expression de la démocratie à la sauce fontenaysienne...

Heureusement nous continuons à supporter les affichage politiques y compris ici même des élucubration mélanchonesques et les approxumation hollandaises...

Tout ceci étant bien sur de la faute des "fachos réacs" manipulés par sarko sans doute.

Aller LOIC la voie est libre !
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Lun 16 Avr 2012, 14:35

Il est clair que les provocations d'un fasciste, fut il parlementaire européen, n'ont pas de place dans le débat... Bravo au modérateur de sa vigilance.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 12384
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Lun 16 Avr 2012, 15:04

Loïc a écrit:
Il est clair que les provocations d'un fasciste, fut il parlementaire européen, n'ont pas de place dans le débat... Bravo au modérateur de sa vigilance.

Le monsieur de la photo a raison, l'extrême droite n'a pas sa place dans le débat...Maintenant je me demande comment le monsieur de la photo si intransigeant vis à vis de l'extrême droite peut appeler à voter pour un candidat qui a assisté à la remise de la Légion d'Honneur à Patrick Buisson ?

Pour connaitre la bio de Buisson: http://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Buisson

Nouvel Obs a écrit:
Mélenchon et Sarkozy : l'ami commun, Patrick Buisson

Créé le 16-04-2012 à 12h14 - Mis à jour à 14h12

Par Hervé Algalarrondo

Le candidat du Front de Gauche et le très droitier conseiller du président ont sympathisé du temps où ils participaient à l'émission "Politiquement show" sur LCI.

Ce ministre n'en est pas encore revenu : la semaine dernière, Nicolas Sarkozy a carrément appelé devant lui Jean-Luc Mélenchon "Méluche" ! Sans cacher sa considération pour un candidat dont il avait déjà loué publiquement le "tonus", le "tempérament", et même le "talent". Fermez le ban !

Pour le candidat UMP, le candidat du Front de gauche a surtout le mérite de prendre des voix au candidat socialiste. Entre les deux tours, Sarkozy n'hésitera pas à brandir l'épouvantail. Il a déjà commencé, dans "le JDD", en présentant Hollande comme l' "otage de Mélenchon". Il n'empêche : le bonhomme plaît à Sarkozy ! Comme lui, il a de la tripe !

Mélenchon invité pour la Légion d'honneur de Buisson

C'est un des "trous" de sa campagne : alors que Mélenchon accable régulièrement de ses sarcasmes Hollande comme Marine Le Pen, il n'a jamais eu de formule assassine contre Sarkozy. Sur le fond, il s'en démarque sans équivoque. Le 5 avril, à Toulouse, il lui a réclamé "des comptes" pour le "malheur" répandu pendant cinq ans. Mais rien sur l'homme. Bien au contraire. En privé, il accorde à Sarkozy d'être "un chef de guerre". L'exact contraire d'un "capitaine de pédalo" ! Mieux : après cette flèche décochée contre Hollande, Mélenchon a assuré être à la recherche de la "vacherie qui tue" contre Sarkozy : on l'attend toujours...

Sa sourde fascination pour le président sortant a une explication conjoncturelle. Les deux hommes ont un ami commun : Patrick Buisson. Le candidat du Front de gauche et le très droitier conseiller de Sarkozy ont sympathisé du temps où ils participaient ensemble, avant 2007, à l'émission "Politiquement show", sur LCI. Buisson a invité son pote à l'Elysée, le 24 septembre 2007, pour la remise de sa Légion d'honneur. Dans l'interview qu'il a récemment accordée au journal "Le Monde", Buisson a reconnu "une certaine tonicité" à Mélenchon. Une interview dont ce dernier s'est repu : Hollande se voyait traité de "gestionnaire pusillanime"...

Le Front de gauche a favorisé l'UMP

Au-delà, en digne héritier des communistes, Mélenchon a une constante : son ennemi principal, c'est la social-démocratie. Il a commencé sa campagne en assurant que son objectif était de prendre 3 millions de voix socialistes. C'est à cette fin qu'il s'est résolu à partir à l'assaut du FN. A ses yeux, le reste est secondaire.

Depuis 2007, le Front de gauche n'a pas hésité à favoriser l'UMP lors d'élections partielles, à Aix-en-Provence (13) et dans les Yvelines (78), contre des candidats socialistes qui avaient eu le tort de frayer avec le MoDem. Entre les deux tours, Mélenchon appellera à battre Sarkozy. Mais, en réalité, il s'en fout. Battre la droite ne deviendra pour lui un impératif que le jour, qu'il espère proche, où il aura assis sa domination sur la gauche.
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/le-dossier-de-l-obs/20120416.OBS6251/melenchon-et-sarkozy-l-ami-commun-patrick-buisson.html


Le Monde a écrit:
Mélenchon confirme sa présence à la remise de Légion d'honneur de M. Buisson

Le Monde.fr | 16.04.2012 à 12h33 • Mis à jour le 16.04.2012 à 14h44

Par Sylvia Zappi

Jean-Luc Mélenchon a reconnu, lundi 16 avril sur RMC, avoir assisté, en 2007, à la remise de la Légion d'honneur à Patrick Buisson par le chef de l'Etat. Interrogé par Jean-Jacques Bourdin sur sa présence, sur invitation de M. Buisson, lors de la remise de la décoration en 2007, le candidat du Front de gauche s'est énervé en assurant qu'il n'était "pas un ami" du récipiendaire.

"Nous nous sommes vus sur des plateaux de télévision" sur LCI en 2007. "Je ne suis pas ami avec M. Buisson ; qu'est-ce que c'est que cette invention ?", s'est agacé M. Mélenchon. "Pourquoi vous me parlez de M. Buisson ? Après vous allez me parler de M. Dassault ? Vous avez encore beaucoup de ragots comme ça ?". Alors qu'il était sénateur, M. Mélenchon a fréquenté au Palais Bourbon l'avionneur pour qui il ne cachait pas sa sympathie, comme l'ont raconté les deux journalistes Stéphane Allies et Lilial Allemagna dans leur ouvrage publié en janvier, Mélenchon le plébéien (Robert Laffont).

"JE N'AI AUCUN POTE À L'ELYSÉE"

"Vous croyez que c'est intéressant de savoir si je suis ami de vos mondanités ? "Et vous, vous fréquentez qui ?", a-t-il lancé à Jean-Jacques Bourdin. "Mais moi, je n'ai aucun pote à l'Elysée, moi, aucun", a rétorqué le journaliste. "Eh ben moi non plus", a dit M. Mélenchon avant de répondre : "Oui j'étais à sa remise de Légion d'honneur" par M. Sarkozy, comme l'avait indiqué le Nouvel Observateur du 12 avril.

Continuant sur sa lancée, le député européen a dit à M. Bourdin, "si vous m'aviez invité" à votre remise de Légion d'honneur, "j'y serai allé parce que je vous ai à la bonne vu que vous êtes très direct et droit dans vos opinions de droite, comme Buisson !" Voulant contrer l'effet négatif d'une telle présence auprès du très droitier conseiller de M. Sarkozy, le candidat a souligné être "un homme de gauche depuis l'âge de 16 ans".

"CIRE-POMPES MÉDIATIQUES"

M. Mélenchon est ensuite passé à l'attaque contre les journalistes du Nouvel Observateur pour mieux se défendre : "Au nom de quoi, quatre petits cire-pompes vont mettre en cause mon appartenance intellectuelle à cette gauche à laquelle je crois ?" Le candidat qui est crédité, selon les instituts, de 13 % à 17 % des intentions de vote, est persuadé qu'il fait l'objet d'attaques de la presse depuis qu'il a fait une percée politique.

Son directeur de campagne, François Delapierre avait ainsi dénoncé, le 12 avril, "le tir de barrage nourri" des "médias dominants". "Ces attaques produiront le même résultat qu'en 2005 : c'est un mépris du peuple que le peuple ressent en plein figure", avait-il conclu.
Source: http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/04/16/melenchon-confirme-sa-presence-a-la-remise-de-la-legion-d-honneur-de-buisson_1686033_1471069.html
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Lun 16 Avr 2012, 16:41

Loïc a écrit:
Il est clair que les provocations d'un fasciste, fut il parlementaire européen, n'ont pas de place dans le débat... Bravo au modérateur de sa vigilance.

Il est tout de même surprenant que le "fasciste" tienne à peu près les mêmes propos qu'un ancien secrétaire général du PC ex travailleur chez Messerschmitt...
En tout cas le dit fasciste n'a pas déserté son unité combattante en temps de guerre, ne s'est pas acoquiné avec les nazis pour faire reparaître l'humanité en France occupée et n'a pas été communiste, sous chef d'un camp de concentration viet pour soldats Français... et enseignant en fac en France.

La liberté d'expression chère aux communistes une nouvelle fois illustrée...
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Lun 16 Avr 2012, 18:28

On est effectivement un bon nombre, avec Jean Ferrat "perdant avec satisfaction vingt ans de guerres colonialistes".


Razz

Raymond Aubrac, Jacques Paris de la Bollardiere et Germaine Tillion en étaient aussi...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
tonton christobal

avatar

Messages : 14261
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Lun 16 Avr 2012, 18:44

Loïc a écrit:
On est effectivement un bon nombre, avec Jean Ferrat "perdant avec satisfaction vingt ans de guerres colonialistes".


Razz

Raymond Aubrac, Jacques Paris de la Bollardiere et Germaine Tillion en étaient aussi...

est on obligé de torturer ses compatriotes ? et d'endosser l'uniforme de l'ennemi ? il est vrai que lorsque son parti encourage le sabotage dans les usines et fait ainsi tuer ses ressortisssants... tout est possible.
Il est vrai que lorsque l'on pactise avec les nazis en France... on a parfois un peu de mal à trouver ses marques, n'est ce pas ? difficile de réécrire l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12384
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Lun 16 Avr 2012, 19:58

Loïc a écrit:
On est effectivement un bon nombre, avec Jean Ferrat "perdant avec satisfaction vingt ans de guerres colonialistes".


Razz

Raymond Aubrac, Jacques Paris de la Bollardiere et Germaine Tillion en étaient aussi...


Ils en penseraient quoi de voir les communistes soutenir un pote à Patrick Buisson pour la présidentielle ? Parce qu'il faut bien le reconnaitre, ce pote à Mélenchon il n'est quand même pas très propre sur lui....

Citation :
Fils d'un ingénieur d'EDF engagé d'abord à l'Action française avant d'adhérer au RPF du général de Gaulle1, Patrick Buisson est élevé dans le culte de Charles Maurras et dans l'anticommunisme2. En 1956, sa mère l'emmène manifester contre l'entrée des chars soviétiques à Budapest.

Son engagement politique débute au lycée où, marqué par la guerre d'Algérie, il refuse de respecter une minute de silence après un attentat meurtrier de l'OAS1. Étudiant en histoire à l'université de Nanterre, appréciant notamment Philippe Ariès et Raoul Girardet, il est titulaire d'une licence d’histoire et d'une maîtrise de lettres en 1971. Sous la direction de Girardet, il rédige un mémoire de maîtrise sur le mouvement Algérie française. Durant ses études, il devient vice-président de la Fédération nationale des étudiants de France (FNEF), et s'oppose au Mouvement du 22-Mars en 1968 aux côtés d'Alain Renault2.
Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Buisson
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Lun 16 Avr 2012, 20:16

Loic ne connait sans doute pas la liste fort longue des gens de gauche que l'on a retrouvé dans la collaboration... des lacunes chez l'historien.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14520
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mer 10 Oct 2012, 11:53

A propos de Patrick Buisson, je viens de lire un article qui s'intitule sondages de l'Elysée : le système Buisson mis au jour
Par Emeline Cazi et Thomas Wieder

Citation :
[Un nouveau front judiciaire s'ouvre contre le système Buisson dans l'affaire dite "des sondages de l'Elysée". Mardi 9 octobre, l'association Anticor a déposé une plainte contre X pour délit de favoritisme et détournement de fonds. C'est la seconde fois que l'association de lutte contre la corruption engage une action contre les conditions dans lesquelles l'Elysée a commandé, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, des centaines de sondages avec l'argent public.
Anticor avait déposé sa première plainte, après que la Cour des comptes, dans un rapport de juillet 2009, s'était étonnée des sommes "exorbitant[es]" dépensées. Mais le parquet, puis la cour d'appel de Paris, se sont opposés à toute investigation au nom des principes d'"irresponsabilité" et d'"inviolabilité" du chef de l'Etat. La Cour de cassation, saisie d'un pourvoi, doit examiner ce point le 21 novembre.

La nouvelle plainte déposée par Anticor, plus détaillée et plus complète que les précédentes, s'appuie sur les documents (factures, études, contrats) qu'un militant écologiste grenoblois, Raymond Avrillier, a réussi à se procurer auprès de l'Elysée après que le tribunal administratif de Paris lui en eut autorisé l'accès.

"CHÈQUE EN BLANC"

Dans les cartons grossièrement recouverts de papier kraft envoyés par la présidence, cet homme tenace – c'est par lui que le "système Carignon" a pris l'eau au milieu des années 1990 – a découvert quelques perles : des sondages sur la vie privée de l'ex-chef d'Etat, des enquêtes sur les candidats probables du Parti socialiste à la présidentielle de 2012, mais aussi des études sur l'affaire Bettencourt ou les vacances contestées de Michèle Alliot-Marie en Tunisie.

Après une inspection minutieuse du contenu des cartons, M. Avrillier a dénoncé au parquet de Paris, mais aussi à la Cour des comptes et à la Commission nationale des comptes de campagne, des faits de "prise illégale d'intérêts" et de "détournement de biens". Sur cette base, et selon nos informations, le procureur de Paris a ouvert une enquête préliminaire en mai.

Anticor a choisi d'appuyer la dénonciation de M. Avrillier par une nouvelle plainte. L'association retient deux principaux délits. Le premier, le favoritisme, vise les conventions passées sans appel d'offres avec deux sociétés dirigées par des proches conseillers du président Sarkozy. La plus emblématique est celle signée le 1er juin 2007 par Emmanuelle Mignon, alors directrice du cabinet de Nicolas Sarkozy, avec la société Publifact animée par Patrick Buisson. Le contrat, un véritable "chèque en blanc" estime Me Jérôme Karsenti, l'avocat de l'association, lui donne tout pouvoir pour rédiger et commander des enquêtes aux instituts de sondages de son choix. En juillet 2009, la Cour des comptes évaluait à 1,5 million d'euros le montant consacré par la présidence à cette convention. Si l'on additionne la rémunération mensuelle du conseiller et les factures des études que celui-ci a demandé à se faire rembourser, l'Elysée a versé en cinq ans plus de 3,3 millions d'euros aux sociétés de M. Buisson.

Après le départ d'Emmanuelle Mignon de la direction de cabinet, en 2008, le contrat a été reconduit chaque année jusqu'en 2012, comme le fut d'ailleurs celui de la société Giacometti-Peron, à laquelle l'Etat a versé plus de 2,5 millions d'euros sans appel d'offres.

Les avenants au contrat de Patrick Buisson ont toutefois cette particularité d'être signés non pas par le nouveau directeur de cabinet, Christian Frémont, mais par Jean-Michel Goudard, le "G" d'EuroRSCG, l'ami publicitaire de Nicolas Sarkozy. Le "conseiller stratégie" du président, bénévole, avait-il la délégation de signature pour le faire ? "Une délégation de quoi ?, répond au Monde l'intéressé. Vous me parlez un langage que je ne comprends pas. Oui, c'est moi qui signais les trucs. Après le passage de la Cour des comptes, on a changé les procédures. Christian Frémont m'a demandé de signer ce qu'un avocat ou un comptable avait rédigé. Mais je n'ai jamais eu aucun contact avec une seule société d'études." Le second délit, le détournement de fonds publics, puni de dix ans d'emprisonnement et de 150 000 euros d'amende, vise des études "partisanes" ou "à caractère privé".

"INITIATIVE PARTISANE"

Est-ce à l'Elysée de financer des enquêtes sur la grossesse de Rachida Dati ou la rumeur de mariage entre Nicolas Sarkozy et Carla Bruni ? De commander des études sur les têtes de liste en Ile-de-France aux régionales de 2010, sur les candidats probables du PS en 2012 ? Pendant cinq ans, les moindres faits et gestes de Ségolène Royal et de Dominique Strauss-Kahn ont été observés à la loupe, décortiqués. François Hollande, pour sa part, a très peu intéressé l'Elysée. "L'UMP aurait dû prendre à sa charge les sondages relatifs au PS, au FN ou aux écologistes, argumente Me Karsenti. Le contribuable n'a pas à assumer (...) des sondages (...) partisan[s]."

L'avocat d'Anticor estime que Nicolas Sarkozy pourrait être rattrapé par cette affaire. Si la justice établissait que "les sondages commandés répondaient à une initiative partisane ou personnelle (...) ces actes [seraient] détachables de la fonction présidentielle", et ne seraient donc plus couverts par l'immunité.

Le devenir de cette nouvelle plainte est suspendu à l'analyse que fera la Cour de cassation du dossier. Elle seule dira s'il y a ou non, pour la justice, une affaire Buisson
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mer 10 Oct 2012, 12:41

tonton christobal a écrit:
Quand un mec de droite est végétarien, il ne mange pas de viande.
Quand un mec de gauche est végétarien, il veut faire campagne contre les produits à base de protéines animales.


Hitler était végétarien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mer 10 Oct 2012, 13:19

Libellule monte au combat, tant mieux
On se doute que Sarko n'a pas les caractéristiques de la sainteté
Après Chirac il va être jugé. Et après lui Hollande?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14520
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Lun 25 Fév 2013, 16:17

Par AFP

Libération

Citation :
La coalition de gauche italienne emmenée par Pier Luigi Bersani est largement en tête des législatives avec 34,5% des votes contre la coalition de droite de Silvio Berlusconi donnée à 29%, selon un sondage à la sortie des bureaux de vote de la chaîne de télévision Sky TG-24.

D’après la simulation de la chaîne, la gauche aurait également la majorité au Sénat avec 163 sièges (+ 5 par rapport à la majorité absolue de 158). Selon un autre sondage réalisé par la chaîne de télévision publique RAI, la coalition de gauche est créditée de 35 à 37% des voix contre 29% à 31% à la coalition du Cavaliere. La RAI place elle aussi la gauche en tête à la Chambre haute du Parlement avec 36% à 38% des voix contre 30% à 32% pour la droite.

Tous les sondages donnent le Mouvement cinq étoiles (M5S) de Beppe Grillo qui cristallise le vote de contestation en troisième position, avec près de 20% des voix à la Chambre des députés, tandis que la coalition centriste de Mario Monti se retrouve en quatrième position avec près de 10%.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14520
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mar 26 Fév 2013, 07:09

- France Info http://t.co/f8g0K7YttX

Bataille de calculettes après les législatives en Italie. La coalition de gauche emmenée par Pier Luigi Bersani a remporté la majorité des sièges à la Chambre des députés, selon des chiffres du ministère de l'Intérieur communiqués dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 février. Ils portent sur plus de 99,9% des bureaux de vote. Sa coalition a également remporté le plus de voix au Sénat, mais pas la majorité des sièges. En vertu de règles électorales différentes, c'est la coalition de droite de Silvio Berlusconi qui empocherait le plus de sièges. Faute de majorité, le spectre d'un nouveau vote se profile. "Le pays affronte une situation très délicate", a commenté lundi dans la soirée Pier Luigi Bersani.

La gauche remporte la majorité à la Chambre des députés

Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, la coalition de gauche a gagné 29,55% des voix contre 29,18% à la coalition de droite de Silvio Berlusconi. Toutefois, grâce à la loi électorale, la coalition de gauche empoche 340 des 630 sièges à la chambre basse, même avec ce faible écart.

La projection de la Rai place le Mouvement 5 étoiles (M5S) de l'humoriste Beppe Grillo en troisième position, avec 25,9% des voix à la Chambre des députés. La coalition centriste du chef du gouvernement sortant, Mario Monti, se retrouve, elle, en quatrième position, avec 10,8%.

Pier Luigi Bersani, le candidat du Parti démocrate italien, donne un discours le 22 février 2013 à Rome (Italie).

(FRANCO ORIGLIA / GETTY IMAGES)

La droite bien partie pour gagner le Sénat

Au Sénat, selon les premiers chiffres du ministère de l'Intérieur, la gauche remporte 97 sièges avec 31,63% des voix contre 110 à la droite même si celle-ci n'obtient que 30,71% des voix. Car une victoire en voix ne se traduit pas automatiquement par la majorité absolue des sièges, fixée à 158 sièges. Le système électoral concernant le Sénat accorde en effet une prime de majorité par région. Par exemple, les résultats de la Lombardie, région la plus riche et la plus peuplée, pèseront très lourds dans la balance.

Ainsi, le quotidien La Repubblica donne à la droite 117 sièges contre 120 à la gauche et Il Corriere della Sera 121 sièges à la gauche contre 117 à la droite. Mais en tout état de cause, le Sénat ne disposera pas d'une majorité claire, aucune coalition n'ayant un nombre de sièges suffisant.

Vers un nouveau vote ?

"Un vote choc qui nous donne un Parlement bloqué", titre Le Corriere della Sera. En l'absence d'alliance avec le parti de Beppe Grillo au Sénat, aucune force ne pourra remporter de majorité au Sénat, rendant le pays difficilement gouvernable. Face à l'hypothèse d'un blocage institutionnel, un haut responsable du centre gauche a déjà évoqué lundi un nouveau vote. "Le scénario qui se dessine à partir des projections dont nous disposons pour l'instant laisse penser qu'il n'y aura pas de gouvernement stable et que nous devrons revoter", a déclaré lundi à la Rai Stefano Fassina, porte-parole du Parti démocrate pour les questions économiques. "C'est sûr que s'il y a une majorité à la Chambre et une autre au Sénat, il n'y a pas de gouvernement."

Avant cela, le nouveau Parlement va devoir élire un président pour chaque chambre et désigner un gouvernement. Surtout, les parlementaires vont devoir former une majorité des deux-tiers pour élire un nouveau président de la République. Les prochains jours s'annoncent mouvementés.

La Bourse suspendue aux résultats

La Bourse de Milan a terminé lundi en hausse de 0,73%, effaçant une grande partie de ses gains antérieurs alors que le résultat des élections législatives en Italie apparaissait incertain et le risque d'instabilité politique non négligeable.

L'indice vedette FTSE Mib s'est établi à 16 352 points, en hausse de 0,73% après une séance très volatile marquée par plusieurs changements de tendance au fil des annonces de résultats partiels.

Francetv info avec AFP et Reuters
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14520
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mar 26 Fév 2013, 08:23

Dernière lecture de la même élection...

Submergée par la vague populiste, voilà l’Italie telle qu’elle se présente d’après les résultats du dépouillement au Sénat. Les voix des berlusconiens et des « grillini » - les partisans de l'ancien comique Beppe Grillo - atteignent ensemble plus de 50% des suffrages. Ils prônent l’un et l’autre la sortie de l’euro. Il faudra bien sûr attendre les résultats de la Chambre pour avoir une idée définitive mais on devine d’ores et déjà que la situation italienne ne pourra qu’être jugée inquiétante par le reste de l’Europe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mar 26 Fév 2013, 08:44

Une seule solution démocratique à la mode fontenaysienne
ON RECOMMENCE LE VOTE
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12384
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mar 26 Fév 2013, 09:50

La situation est inquiétante mais hélas guère étonnante...

On constate qu'en Italie comme en France lors des dernières présidentielles, le candidat représentant aux yeux de électeurs le rejet de la classe politique établie et de l'Europe arrive en troisième position devant les formations politiques minoritaires...

Il y a hélas fort à parier que ce scénario se reproduise dans d'autres pays de l'Union si les politiques ne prennent pas conscience que le modèle actuel ne correspond pas aux attentes des citoyens...

On peut rajouter que Beppe Grillo est arrivé troisième en promettant un salaire minimum de 1000 Euros pour les salariés italiens alors que notre bonimenteur populiste Mélénchon est arrivé quatrième en promettant un salaire minimum de 1700 Euros pour les salariés français...

Citation :
---/---
Seul véritable vainqueur du scrutin, Beppe Grillo et son Mouvement 5 Etoiles (M5S) a su séduire en surfant sur le rejet de la classe politique, la colère contre l'austérité, la défiance à l'égard de l'Europe.

Catalyseur du malaise social dans un pays en pleine récession économique (-2,2% en 2012), il a pris des voix aussi bien à la droite qu'à la gauche avec un programme jugé "populiste" par ses adversaires : fin du financement public des partis politiques, revenu minimum de 1.000 euros et référendum sur l'euro.

Selon les résultats officiels, il obtient aux alentours de 25% dans chacune des deux chambres, devenant la troisième force politique du pays.
---/---
Source: http://actu.orange.fr/monde/italie-la-chambre-des-deputes-a-gauche-le-senat-sans-majorite-afp_1376652.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14520
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mar 26 Fév 2013, 10:22

Je ne vois pas pour ma part d’un bon œil le retour des démons du passé : nationalismes et extrémismes de gauche à même de se rencontrer

Rongés par la crise économique, trop de citoyens subissent ou s’apprêtent à subir un appauvrissement sans précédent à cause d'un chômage massif créant dans l'opinion un sentiment d'amertume et le désir d'un changement fort.

Ces dernières décennies ont vu apparaître un nouveau paysage politique et partisan. Les grandes familles de pensées politiques européennes de la seconde partie du vingtième siècle, chrétienne sociale, libérale et sociale-démocrate ont perdu de leur attractivité sous la quadruple influence de la chute du mur de Berlin, de la globalisation, de la libération des mœurs et de l’émergence d’un conscience environnementale.

On fait aujourd’hui l’économie d’un retour sur l’histoire, en banalisant les tragédies d’un passé pas si lointain. Le danger réside précisément dans cette banalisation, à l’exemple du cavaliere qui revient dans l’arène politique en pavant son discours politique d’une certaine nostalgie musolinienne et de l’apparition d’un coluche à l’italienne au discours ramasse tout au travers d'une contestation verbale vindicative et tous azimuts en ne présentant pas une ligne d'un programme quelconque hormis les trois points relevés plus haut (du jamais vu) Tout le reste n'ayant été que discours critique de la situation de crise sans engagement sur le comment en sortir.

Ce mélange explosif populisme-nationalisme- extrémisme se compose de patriotisme débridé et de protectionnisme, de réflexes de défense face à l’autre, de rejet global de l’étranger, de méfiance viscérale face aux institutions étatiques et de refus de l’internationalisation.

De part et d’autre de l’échiquier politique chacun insuffle des raisonnements et démarches structurées sur les peurs et les angoisses de l’individu, ses frustrations et ses rancunes.

Opium parle de revoter comme à la Fontenaysienne ; je crois surtout que face à tout délitement démocratique la passivité, le mutisme, l’indifférence ou le maintien de la négligence peuvent faire le lit des extrémistes et populistes de tout bord, et de leur passage en force.

J’ai déjà dit à quel point je me méfiais de la rhétorique habile, de la dialectique facile capables de générer des performances électorales souvent remarquables et inquiétantes à la fois ; la victoire du sang et de la colère, et d'un nationalisme patriotique en même temps.

Mais pour quoi faire nom d'un chien ?

Je sais bien que lorsque je renvoie dos à dos Front de Gauche et Front National j’en agace plus d’un, mais je le fais non pas tant parce que ces deux partis partageraient ou non les mêmes idées, mais bien plus parce que ces deux fronts sont capables, comme vient de le démontrer le résultat des législatives italiennes, d’être des pôles d’attraction électorale qui additionnés dépassent la barre des 50% des votes exprimés démocratiquement. Qu'ont-ils en commun pour y arriver? Tout simplement deux très très bons "haut-parleurs" Mélenchon, à gauche, Lepen à droite, peu importe qu'ils soient ou non des "boni-menteurs", ou à l'inverse les seuls "diseurs de vérités au peuple" ; ils parlent à l'oreille de gens sensibles à leurs argumentaires.


Rien d’anormal en soi de mon point de vue : Les deux traits communs aux populismes est l’appel au «peuple» ou à la nation (thèse de l'extrème droite) ou au respect de l'Etat-providence au dessus de tout système (thèse plus de gauche) conçus comme une unité organique, auréolée de toutes les vertus d’une côté, et le profond mépris du «système qui ne protège personne» de l'autre. Forts de leur habileté démagogique et rhétorique, tous les populismes instrumentalisent le désarroi et les angoisses, souvent bien réels, là n’est pas la question, qu’éprouvent des franges entières de la population qui vivent mal le fait d’être plongées dans une crise financière, économique et sociale depuis 2008, alors qu’elles n’y sont pour rien.

Il est évident qu’une partie de l’électorat n’est pas foncièrement extrémiste mais qu’elle est amenée à exprimer un vote contestataire pour sanctionner un gouvernement en réaction à des décisions et mesures qui ne leur permettent plus d’être comme ils étaient hier, sachant que personne ne souhaite, en fait, se défaire de son univers de référence, cette société relativement close et protégée qu’auraient connue les générations précédentes.

Et de ce point de vue je trouve l’interpellation de Mistigri qui dit à propos des futures élections municipales

Des listes autonomes ce serait bien clair, mais il n'y aurait que deux finalistes et beaucoup d'éliminés Resteraient les alliances au deuxième tour.

A propos de convergences Mario Monti espérait que cela fonctionnerait, il vient de prendre une sérieuse claque et est même dépassé selon les premières estimations par le Coluche local.

N’est pas la bonne solution.

Pour éviter de libérer de manière durable un espace de plus en plus large pour l’expression de refus du système démocratique, véhiculé par les formations prioritairement anti système, je crois qu’il est préférable que tous les partis politiques démocratiques soient « pour de vrai » davantage à l’écoute de leurs concitoyens et des questions qu’ils posent concernant la crise, l’emploi, la violence, le terrorisme, les conséquences de la mondialisation, ou encore eu égard à la légitimité et au fonctionnement de l’Union européenne.

Il est temps que nos élus, de tous bords comprennent qu’ils ne doivent plus être des « acteur de la politique », capable des meilleures tirades, bons mots en langue de bois, mais des gens responsables capable de débattre sereinement, de se réinvestir dans la vie associative et la société civile, de s’informer, et finalement d’aller au-delà de leurs instincts partisans, de la peur de leur propre défaite. Je suis un fervent fédéraliste, oui, de gauche, oui, respectueux du centre gauche, oui, écologiste, et je me dis bêtement qu'il peut y avoir + de 50% de gens à Fontenay sous bois qui peuvent souhaiter voir arriver une telle configuration à la mairie de notre ville

Le problème n’est plus de svoir si c'est possible, mais d'aller de l'avant, et si par hasard les élus ou postulants n’arrivaient pas à se mettre à nouveau au niveau des citoyens, à cette occasion, ils faut juste qu'ils prennent conscience qu'ils pourraient entrainer la défaite de la démocratie, ce qui serait bien plus grave.

En clair, j’invite ceux et celles qui vont postuler à la mairie de Fontenay à se projeter dans une logique sociétale, sociale et respectueuse de l'environnement dans tous les sens du terme. A défaut, le populisme continuera à gagner du terrain, y compris localement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mar 26 Fév 2013, 11:53

Texte sincère et intéressant auquel j'adhère pour une grande partie.
Néanmoins l'autonomie pure partisanale au premier tour, à gauche comme à droite me plairait bien. On y verrait plus clair . Votre idée d'une liste EELV conduite par le PS me semble contre nature
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14520
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mar 26 Fév 2013, 12:09

Comme je suis loin d'être décisionnaire n'étant dans aucune instance, je m'en tiens à défendre un point de vue qui a mes faveurs de par l'idée que je me fais d'une démarche fédéraliste. Il arrive qu'on écoute ma parole libre, il arrive que l'on ignore mon point de vue. Very Happy On n'en est pas à l'heure du bilan de campagne, au lendemain d'un second tour, mais à celle de sa préparation lente et minutieuse.

Quant à la contre-nature d'une telle union (PS EELV), je ne la vois pas dans la mesure où cela serait au contraire une marque de continuité de l'accord signé entre les deux partis et qui a permis l'élection de Laurence Abeille (EELV) et de sa suppléante Claire Lemeunier (PS). Tout l'inverse du jeu des dissidences et du chacun pour soi au premier tour et advienne que pourra; Je suis certainement dans l'erreur pour certains de mes amis, et comme on dit de mes "meilleurs ennemis" mais je crois que l'union fait la force quand les parties en présence la veulent. Le Front de gauche ne veut pas être solidaire d'une gouvernance difficile, c'est son problème, moi je tiens à l'être et le rester.

Un axe bi polaire députée EELV-PS, et maire PS avec le soutien d'emblée de EELV n'aurait pas que des désavantages, croyez-moi. Certains ont un malin plaisir ici à me renvoyer le score d'Eva Joly comme vecteur de faiblesse de EELV sur la ville ou à l'échelle nationale ; ayant fait les trois campagnes (primaires incluses), Joly, Hollande et Abeille, tous vainqueurs à leur échelon in fine, je peux vous dire que les convergences sont là, je peux même vous dire depuis quand. Depuis les dernières élections Européennes... et la naissance d'Europe Ecologie à côté et en complément des Verts.
Revenir en haut Aller en bas
l'imprecateur



Messages : 204
Date d'inscription : 05/02/2013

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mar 26 Fév 2013, 13:00

+1
Revenir en haut Aller en bas
JS

avatar

Messages : 1766
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mar 26 Fév 2013, 13:28

Libellule a écrit:
Un axe bi polaire députée EELV-PS, et maire PS avec le soutien d'emblée de EELV n'aurait pas que des désavantages, croyez-moi.
Reste à savoir ce qu'en pensent les principaux protagonistes ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mar 26 Fév 2013, 13:45

Donc si je comprends bien, ce qui n'est pas certain du tout, on pourrait avoir à gauche
une liste EELV avec des anciens élus ou des nouveaux postulants conduite par... Tabanou qui se dit PS
puis, si Solferino est d'accord
une liste PS full conduite par P.Bédouret avec des anciens élus ou des nouveaux postulants
puis une liste annexe avec entre autres M.Michon, Dornbusch, et autres anciens ou nouveaux
Puis une liste
PC tirée par Voguet avec en son sein son dauphin qui prendrait le relais au bout de quelques mois, et des actuels, anciens ou nouveaux de ce parti.
Enfin
une constellation d'extrémistes, de Mélenchonistes, de tiers mondistes, qui feraient 2 voire 3 ou 4 listes.
Docteur Libellule, à l'aide.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14520
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: 1   Mar 26 Fév 2013, 14:09

Surcouf, je vais vous aider

1) ma préférence

Liste dissidente 0 (ce sera dur pour les egos, n'en doutons pas)

Liste PS-EELV 1

(sans que les egos des uns ou des autres prennent le dessus sur la volonté d'union qui se sera exprimée en interne sur la tête de liste)

liste PC FDG 1 (avec dauphin, mis en avant certainement)

(je ne pense pas due le PCF voudra faire chambre à part du FDG, bien que..)

2) ce que je ne souhaite pas

liste dissidente 1 ou 2 ou 3 ou 4 ou 5

+ une liste PS

+ une liste EELV

+ une liste PC FDG (voir deux...)

qui faciliterait l'émergence d'une liste unie à droite de dernière minute

3) ce qui ne me dérangerait pas mais que je ne crois plus probable

une liste dissidente ou 2 ou 3

une liste PS EELV PCF FDG

=============

pour l'autre partie de l'échiquier à partir du centre, je vous laisse la main.


Dernière édition par Libellule le Mar 26 Fév 2013, 14:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
l'imprecateur



Messages : 204
Date d'inscription : 05/02/2013

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mar 26 Fév 2013, 14:10

Il me semble bien que Libellule a évoqué une liste d'union avec EELV conduite par le PS (en cohérence avec une députée EELV soutenue par le PS).

Pourquoi évoquer alors une liste EELV avec Tabanou et une autre PS seule approuvée par Solférino.
A ce que je sache l'option intéressante était une liste PS avec EELV, déclinaison locale normale des accords de gouvernement.

Mr Tabanou et Mr Bedouret ont annoncés leurs candidatures à l'investiture au sein du PS pas en séparé.

Quand à Mme Michon elle ne s'est pas encore prononcée sauf lors du dernier conseil municipal ou elle a clairement voté contre son groupe.

Pour Mr Dornbusch c'est une autre histoire son stand communauté politique est tout de même peu active et se définit de toute façon contre toutes les déclinaisons locales des partis.....

Enfin pour les mélenchonistes ils sont pour l'instant au FDG et plus le temps passe plus ils me semblent phagocytés le PCF
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12384
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mar 26 Fév 2013, 14:22

Et la Seine passe sous le pont du Port à l'Anglais avant de passer sous la passerelle Solférino...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14520
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mar 26 Fév 2013, 14:28

à suivre, de toutes façons, que de l'eau passe sous les ponts n'enlève rien à l'hypothèse que je viens d'indiquer comme ayant mes faveurs et aux divers raisonnements que j'ai développés plus haut ; elle reste une hypothèse et le moment venu on verra bien si c'était la bonne.. I love youI love youI love youI love youI love you aucun traumatisme ne me guettera Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
l'imprecateur



Messages : 204
Date d'inscription : 05/02/2013

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mar 26 Fév 2013, 15:45

a.nonymous a écrit:
Et la Seine passe sous le pont du Port à l'Anglais avant de passer sous la passerelle Solférino...

ah le cours de géographie préféré de Mr Dornbusch

Tout à fait d'accord avec Libellule, laissons le temps au temps......
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12384
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mar 26 Fév 2013, 16:16

Libellule a écrit:
Surcouf, je vais vous aider

1) ma préférence

Liste dissidente 0 (ce sera dur pour les egos, n'en doutons pas)

Liste PS-EELV 1

Une liste PS-EELV au premier tour et une liste PS-PCF au deuxième tour comme lors du cirque des cantonales....

Une liste PS-EELV comme lors des législatives avec une député qui sitôt élue vote contre les propositions du gouvernement ?

Si les électeurs socialistes tombent encore dans le panneau c'est qu'ils sont vraiment naïfs...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14520
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mar 26 Fév 2013, 17:02

anonymous je suis impressionné par votre comparaison, vous vous rendez-compte, les trois partis de gauche pouvant démocratiquement s'opposer à l'occasion d'une cantonale sans enjeu, faute de liste de droite présente au second tour, dans un contexte tel que certaines cicatrices au sein du PS local étaient, c'est vrai, encore partiellement ouvertes suite à ... comment dire ... à des ondes négatives résiduelles ... venant d'un passé aujourd'hui révolu... Vous vous rendez compte de la claque que vous envoyez là, (à propos à qui?) c'est insupportable...

Mais puisqu'on est dans le tempo des comparaisons, allons-y

Je veux bien aussi supporter la comparaison avec les présidentielles où l'apport des voix de toute la gauche a permis l'élection de François Hollande... avec le petit coup de pouce du candidat du Modem, il faut bien le reconnaître au second tour.

Je veux bien ensuite supporter la comparaison avec les législatives et en profiter pour remercier publiquement tous ceux qui ont dignement appeler à voter pour notre députée Laurence Abeille (EELV) et sa suppléante Claire Lemeunier (PS) et en premier lieu les battus d'un jour Nora Saint Gall accompagnée par Jean François Voguet d'un côté, David Dornbusch et sa courageuse co-listière, de l'autre, sans qui la victoire contre le député sortant Patrick Baudouin n'aurait pas pu être possible...

Je veux bien enfin que l'on n'oublie pas le score fait par les uns et les autres lors des Européennes, et pendant que j'y suis lors des Sénatoriales qui a permis au Val de Marne de contribuer, avec un 4e siège sur le département attribuée à Esther Benbassa (je ne met pas son parti, cela pourrait encore vous énerver), à faire basculer le Sénat à gauche.

anonymous, je vous invite à arrêtez de croire que la démocratie ne fonctionne pas bien parce que de temps en temps il y a des escarmouches de campagne ; je dis cela, mais je suis à peu près sûr que vous allez nous expliquer de nouveau pourquoi à vos yeux elle ne marche pas comme cela devrait...

à bientôt donc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mar 26 Fév 2013, 17:15

Je suis désolé Libellule mais la démocratie et la politique politicienne ce n'est pas la même chose.
Comment expliquerez vous aux électeurs fontenaysiens que la liste des écolos soit conduite par un ou une PS. Si on imagine Tabanou ou le plastique Seye pour faire croire aux gens qu'en votant pour cette liste ils sont ou Verts de chez Vert ou PS de chez je ne sais qui, vous vous trompez.
Moi je souhaite, comme d'autres, que chacun se présente sous son maillot de club. En principe un premier tour ça sert à ça. Évidemment si à droite ils ne font qu'une liste ils seront admissibles au 2ième tour (comme d'habitude) mais ils ne passeront pas au premier, car il y aura sans doute le FN, le Modem, l'UDi voire l'UMP avec leurs maillots.
Vous allez encore chez les EELV faire prendre des vessies pour des lanternes, et a.nonymous a bien raison de vous rappeler les abandons de la députée. Quant à sa suppléante, tout le monde l'a oubliée sauf peut être Bédouret qui a mal digéré l'affront.

Vous allez voir grimper le nombre d'abstentions et cela arrange les petits partis comme les EELV. Ce n'est pas sport.

Pourquoi cette idée de listes pures vous trouble-t-elle? Votre parti en a souffert mais s'en est sorti, Jospin aussi avec Taubira et Chevènement, mais finalement le PS a gagné sur toutes les longueurs.

A Fontenay il faudrait l'alternance, ce serait salutaire. Au moins lui donner une chance.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14520
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mar 26 Fév 2013, 17:29

Janus, aucune raison que vous soyez désolé, votre analyse est politique, et loin de moi l'idée de la contester, sauf qu'à aucun moment quiconque n'a essayé de faire prendre des vessies pour des lanternes en terme d'accord gouvernemental et de législature, puisque même les désaccrods étaient actés entre le PS et EELV.

Les amertumes des uns et des autres localement ... face à leur absence de mandats électifs.. je m'en contrefous, sinon à dire que si les gens qui choisissent de faire de la politique ne sont pas prêts à vivre quelques soubresauts, déceptions, et jeux de billard à quatre ou cinq bandes, il vaut mieux qu'ils fassent comme moi, qu'il ne mettent pas le doigt dans la confiture, tant qu'il n'ont pas compris comment cet univers fonctionnait.

Un deuxième point Janus, au cas où vous ne l'auriez pas encore remarqué en me lisant, je suis contre les jeux d'appareils, et c'est bien pour cela que je n'en fais pas partie -je ne suis dans aucune instance, est-ce assez clair?- ; si la décision finale est un jeu d'alliance différent que celui que je porte à titre personnel sur ce forum, vous pourrez vous dire que ce n'était pas mienne, mais aussi que je n'aurai pas été mis en minorité, car non votant... (c'est un choix personnel que j'assume délibérément, tant cela libère la parole, personne ne pouvant me la brider). Et bien entendu, je m'y adapterai sans tomber en syncope.

Sortez moi du jeu des appareils, je n'en fais pas partie. Mais comme tout français, le jour J je vote ; il me semble que je suis assez transparent pour que vous sachiez comment. Et je comprends bien qu'anonymous soit moins satisfait des résultats locaux que je peux l'être. Si le devais rejoindre l'amertume de la défaite, d'ici peu, je n'en continuerais pas moins de vanter la qualité de notre démocratie ; ... au lieu de dire que ceci n'est pas juste pour telle ou telle raison, et rabacher des histoires anciennes ; je ne me retourne que très rarement vers le passé, mais je marche volontiers en allant de l'avant.

Et je crois que là est ma seule qualité si j'en ai une, au delà du fait d'être sincère ; je m'accomode très bien des idéaux des autres tant que ceux ci ne passent pas par les extrémismes ni les populismes, je les regarde en face, vers parfois vers des terrains inconnus si j'y vois, une possibilité de faire de la politique autrement.

Dire ma préférence ne m'empêche nullement de lire et de comprendre celles des autres ; au point que je pourrais, pourquoi pas m'y rallier, le cas écheant.

J'apprécie Michel Tabanou, Patrice Bédouret, Jean Luc Carrier et bien d'autres socialistes.

Je n'ai pas encore eu l'occasion de rencontrer ni d'échanger avec Murielle Michon;

Mes rapports avec David Dornbusch ne sont pas toujours simples, mais lui-même l'est-il?

Je suis convaincu de l'humanité de Jean François Voguet.

Je suis sûr que si je rencontrais Pierre Valadier nous aurions quelques terrains d'entente,

et je suis ravi de pouvoir appeler Gildas Lecoq par son prénom Very Happy sans qu'il n'y voir rien à redire.

Vous voyez je viens parler des hommes et des femmes, pas des appareils.


Dernière édition par Libellule le Mar 26 Fév 2013, 18:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1193
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mar 26 Fév 2013, 18:02

Valadier ? C'est qui celui là, un nouveau ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14520
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mar 26 Fév 2013, 18:06

une coquille... j'ai pas encore bien l'habitude... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mar 26 Fév 2013, 18:42

Il fallait lire Pierre Ramadier, conseiller municipal MoDem de Fontenay. Très sympa, modéré et constructif, avec des idées claires
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14520
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mer 27 Fév 2013, 09:04

Oui merci de ces précisions.

Un dernier mot (et je passe la main aux autres débatteurs sur ce sujet) sur la raison qui me pousse à proner une liste d'union PS EELV au premier tour avec présence du minimum de listes dissidentes : pour faire clair je dirai : "éviter que par inadvertance un syndrome Jospin de type avril 2002 ne se produise sur Fontenay sous Bois".

Je n'avais pas encore eu l'occasion de connaître les réelles intentions de Gildas Lecoq (qui a annoncé pour l'instant se présenter sous étiquette UDI) et son positionnement précis vis-à-vis de l'UMP, lors de son passage de flambeau avec Christophe Escallier (UMP).

Après que CE ait dit «Je suis élu depuis dix-sept ans, j’ai assisté à 150 conseils municipaux, j’ai influencé la majorité par mes remarques, il est temps de changer de fer de lance pour notre groupe», Gildas Lecoq, -qui est pour mémoire le directeur de cabinet de Laurent Lafon (UDI), à Vincennes,- a déclaré de son côté « J’ai travaillé à Fontenay-sous-Bois, j’y suis propriétaire depuis quatre ans, mon fils y va au club de tennis, je veux me battre pour améliorer le quotidien des habitants de cette ville », en appelant immédiatement à la constitution d’une liste d’union. « Je suis le coordinateur de l’UDI à Fontenay, mais notre groupe est constitué de personnes non encartées et de membres de l’UMP. Nous demanderons de toute façon les investitures de l’UDI et de l’UMP. »


Ceci étant me semble-t-il à même de favoriser schéma des doubles investitures, PCF-FDG, PS-EELV, UDI-UMP, l'une des inconnues restant le positionnement du Modem et donc de Pierre Ramadier dans ce cas de figure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mer 27 Fév 2013, 09:14

Libellule dit

Citation :
Ce posiiton étant me semble-t-il à même de favoriser schéma des doubles investitures, PCF-FDG, PS-EELV, UDI-UMP, l'une des inconnues restant le positionnement du Modem et donc de Pierre Ramadier dans ce cas de figure.

Au deuxième tour qui conduirait selon vous la liste commune PS PC FDG EELV
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14520
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mer 27 Fév 2013, 09:19

Comme le veut les usages républicains à gauche la tête de liste arrivée en tête au sein des composantes de la gauche au soir du premier tour ; je suis tout simplement favorable à ce que le jeu de la démocratie s'applique jusqu'au bout. Je suppose que le ralliement potentiel du Modem serait plus facile dans un cas de figure que dans l'autre, si la tentation du ralliement devait prendre corps.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14520
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: selon que vous êtes de gauche ou de droite...   Mer 27 Fév 2013, 09:54

Si je vous suis bien, vous nous indiquez que le Dauphin pré désigné PCF FDG s'appelerait Gautrais. Jean Philippe de son prénom, dans le cadre de la prise de l'ascenceur social sans panne en cours de route (...) Dont acte.

Pour le reste, plus prudent que vous, et pour vous dire guère impressionné par vos certitudes, je me contenterai de dire que "dans tous les cas" la démocratie locale va s'exprimer lors du premier tour des municipales. C'est déjà pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
 
selon que vous êtes de gauche ou de droite...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "camp d'Idron" un coup à droite, un coup à gauche
» [résolu]Question d'alignement
» Japon : mix de voitures à volant à gauche et à droite?
» Macron: "Pour voter la loi de 1905, il a fallu des femmes et des hommes de gauche et de droite"
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: