Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 La lutte paye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: La lutte paye   Sam 08 Sep 2012, 20:21

Pour le lycée la mobilisation se poursuit lundi avec une rencontre au rectorat.

Au moins on peut se dire que la lutte paye. En effet, l'action des enseignants et des parents soutenus par les élus dans les écoles a déjà eu des résultats : la fermeture de classe à la maternelle Dolto a été annulée hier et une ouverture est annoncée à l'école élémentaire Pasteur. Ces deux écoles avaient vu un fort mouvement avec occupation dès la rentrée. Un point positif donc pour l'action.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La lutte paye   Dim 09 Sep 2012, 21:22

Très bien mais à quand une vraie remise à plat de tout le système éducatif ?
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: La lutte paye   Lun 10 Sep 2012, 01:06

Je ne sais pas. mais il semble que le gouvernement lance une concertation au sujet de l'école dans les prochains mois. Je ne crois pas que l'intention soit de tout remettre à plat, mais plutôt de faire le point.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: La lutte paye   Lun 10 Sep 2012, 23:39

La mobilisation continue au lycée Picasso.

Ce matin l'établissement était bloqué. Voici le communiqué de presse des organisations syndicales enseignantes :


Picasso Fontenay : lycée mort ce lundi

Le lycée Picasso de Fontenay sous Bois (94) est toujours en action pour obtenir une onzième classe de seconde (pour revenir à la moyenne habituelle en seconde de 31-32 élèves par classe au lieu des 35 actuellement prévus).

Aujourd'hui les lycéens ont bloqué l'entrée au lycée pour toutes les classes (hormis les BTS et les classes préparatoires). Aucun cours "pré-bac" n'a donc été assuré de la matinée.

Les parents d'élèves sont passés nombreux ce matin, assurer les professeurs et les lycéens de leur soutien. Ils ont signé massivement la pétition qui sera remise ce soir lors de l'audience au rectorat.


Un car partira à 17h du lycée pour soutenir massivement la délégation qui sera reçue à 18 heures, afin d'obtenir l'unique revendication de ce mouvement : une classe de seconde en plus.

Fontenay le 10 septembre 2012.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La lutte paye   Mer 12 Sep 2012, 23:35

Et si le lycée reproduisait les clivages de notre société ?

Les lycéens fontenaysiens issus des classes populaires et moyennes apprennent à faire grève pendant que les lycéens nogentais issus de milieux plus aisés apprennent qu'il y a des contraintes vestimentaires à respecter comme ce sera le cas plus tard dans leur vie professionnelle...

Deux villes qui se touchent, une même académie, un même département mais tant de différences...

Citation :
Nogent-sur-Marne : mini-jupes et décolletés interdits au lycée
Depuis la rentrée, les élèves du lycée Branly se font reprendre lorsqu’ils portent des tenues jugées inapropriées par le personnel de l’établissement. Inacceptable, dénoncent des parents.

Elsa Marnette | Publié le 12.09.2012, 07h33

C’est une jupe écossaise, qui n’arrive pas tout à fait au genou, un short gris « tout simple »… Autant de morceaux de tissu que les adolescentes scolarisées au groupe scolaire Edouard-Branly de Nogent devront laisser au placard jusqu’aux prochaines vacances.
Selon plusieurs témoignages, depuis la rentrée, les tenues sont inspectées à l’entrée de l’établissement et les élèves rabroués si leurs vêtements ne conviennent pas aux surveillants et professeurs.
« Le prof nous a dit : Ce n’est plus les vacances, vous laissez les shorts à la maison », raconte cette élève de 1re. « Fini les jupes, les débardeurs et les décolletés plongeants au lycée, rapporte cette autre adolescente, vêtue d’un sobre haut noir sous son blouson en cuir. On nous demande de nous changer pendant la pause du midi si on n’est pas correctement habillées. »

Le règlement intérieur de cet établissement public situé dans un quartier chic stipule qu’« une attitude correcte et une tenue décente sont toujours exigées. Le port du couvre-chef ne respecte pas les convenances habituelles ». Si les règles écrites n’ont pour l’instant pas changé avec l’arrivée d’un nouveau proviseur, les consignes orales si.

« Mais je ne vais pas changer ma garde-robe parce qu’elle ne plaît pas au chef d’établissement », s’indigne une élève de terminale en pull blanc à mailles. Les garçons se font plus discrets : quelques témoignages rapportent des bermudas proscrits. « Dans le monde d’aujourd’hui, ce genre de tenue est courant. On s’en fout un peu, on continuera de faire comme on veut », philosophe Damien. Comme ils veulent, c’est par exemple éviter les shorts à fleurs « qui font un peu touriste », les slips qui dépassent du pantalon, « pas très décents »… « Que le chef d’établissement soit vigilant à ce qu’il n’y ait pas d’indécence, pourquoi pas? Mais là, on a créé des différences entre les sexes, s’indigne une mère de famille. Ça stigmatise le garçon comme un potentiel voyeur quand on demande aux filles de cacher leurs jambes. » Avec d’autres, elle prévoit de participer aux réunions des associations de parents d’élèves — la prochaine a lieu samedi — pour se faire entendre et réclamer plus de clarté. « Nous n’avons pas d’écrit. Une rencontre doit avoir lieu et, si rien n’est stipulé dans le règlement intérieur, ces consignes orales ne pourront pas perdurer », estime Dominique Mathonnet, président de la Peep du lycée Branly.

Le syndicat des chefs d’établissement (SNPDEN) rappelle que les termes de « tenue décente » sont laissés à l’appréciation du chef d’établissement. « En revanche, interdire un vêtement en particulier pourrait être attaquable au tribunal administratif pour atteinte à la liberté individuelle », précise Jérôme Le Guillou, du syndicat, sans faire de commentaire sur cette affaire en particulier. Contacté, la direction du lycée Branly n’a pas répondu à notre demande d’entretien.
Source: http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/fini-les-jupes-et-les-debardeurs-au-lycee-12-09-2012-2161182.php
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La lutte paye   Jeu 13 Sep 2012, 00:10

Tout est question de modération et de bon sens. A commencer par les parents qui ne doivent pas accepter toutes les lubies de leurs enfants.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: La lutte paye   Ven 14 Sep 2012, 10:25

a.nonymous a écrit:
Et si le lycée reproduisait les clivages de notre société ?

Les lycéens fontenaysiens issus des classes populaires et moyennes apprennent à faire grève pendant que les lycéens nogentais issus de milieux plus aisés apprennent qu'il y a des contraintes vestimentaires à respecter comme ce sera le cas plus tard dans leur vie professionnelle...

Deux villes qui se touchent, une même académie, un même département mais tant de différences...


Normal on enseigne ce que l'on sait soi-même le mieux faire...

Pour les uns flanquer la pagaille et pour les autres apprendre les codes de la vie en société. Mais il est vrai que c'est ringard de savoir adapter sa tenue à son activité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La lutte paye   Ven 14 Sep 2012, 15:42

Mais les profs de Nogent et ceux de Fontenay sont les mêmes!
Serait-ce l'environnement social et politique qui ferait la différence?
À Nogent aussi on a su se battre pour des ouvertures de classes!
Par contre à Fontenay on considèrerait comme un problème politique et une atteinte aux libertés le fait d'exiger une tenue correcte, voire une blouse ou un uniforme scolaire
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La lutte paye   Ven 14 Sep 2012, 23:20

Viva a écrit:
Mais les profs de Nogent et ceux de Fontenay sont les mêmes!
Serait-ce l'environnement social et politique qui ferait la différence?
À Nogent aussi on a su se battre pour des ouvertures de classes!
Par contre à Fontenay on considèrerait comme un problème politique et une atteinte aux libertés le fait d'exiger une tenue correcte, voire une blouse ou un uniforme scolaire

Pourtant la blouse ou l'uniforme seraient les solutions pour faire disparaitre les différences sociales.

Plus de vol de fringues puisque tous pareils... mais là on va sans doute nous expliquer que ce ne serait pas bien.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: La lutte paye   Mer 19 Sep 2012, 16:53

Pour revenir au sujet, la mobilisation se poursuit autour du lycée Picasso avec une campagne de pétition pour l'ouverture d'une classe de seconde supplémentaire en direction du ministre de l'Education nationale Vincent Peillon.

http://eluscommunistescitoyensfontenay.elunet.fr/index.php/post/18/09/2012/Le-lycee-Picasso-reclame-toujours-sa-classe-supplementaire


Une manifestation est prévue cet après midi jusqu'au ministère...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La lutte paye   Mer 19 Sep 2012, 23:03

Pour votre Info Sarko et Chatel ne sont pas joignables
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: La lutte paye   Mer 19 Sep 2012, 23:21

Peut-être mais la question des sureffectifs au lycée Picasso reste entière...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: La lutte paye   Jeu 20 Sep 2012, 00:48

On se conduira donc comme d'habitude en instrumentalisant les enfants et en les faisant manifester...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La lutte paye   Jeu 20 Sep 2012, 03:38

Pas de problème F.Hollande a placé les jeunes et l'éducation dans ses priorités, Peillon est socialiste, Ayrault est décidé.... Notre députée est EELV,
Donc tout va s'arranger rapidement Wink
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: La lutte paye   Jeu 20 Sep 2012, 07:09

Les enseignants, les parents et les élèves le souhaitent en tout cas...

Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La lutte paye   Jeu 20 Sep 2012, 07:36

Et les élus?
Y compris les fantomatiques EELV et les passifs PS ?
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La lutte paye   Jeu 20 Sep 2012, 10:39

Les élus socialistes et écolos sont maintenant peut être permanents en récompense de leurs services et ont d'autres chats à fouetter... à moins que le mécontentement qui semble se concrétiser soit dissuasif pour monter aux créneaux...
C'était plus facile de parader en étant dans l'opposition !

"Moi président, je...." résultat des courses : pas grand chose de positif et d'efficace.

En tout cas LOIC comme ça se voit dans tous les pays totalitaire ne se prive pas avec ses camarades d'embrigader et d'instrumentaliser les mineurs ce qui est plus que contestable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La lutte paye   Ven 21 Sep 2012, 18:32

Valls entretient les promesses sécuritaires et Peillon celles relatives aux priorités de la jeunesse, mais pour l'instant on en reste à des mots
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: La lutte paye   Ven 21 Sep 2012, 22:28

Theophraste a écrit:
Et les élus?
Y compris les fantomatiques EELV et les passifs PS ?

Il faut leur demander. Je parlais des élus communistes et citoyens qui ont été très mobilisés lors du mouvement pour obtenir l'ouverture d'une 11e classe de seconde. Parmi eux lors des différentes manifestations et délégations il y avait le maire, son premier adjoint Pascal Clerget, Martine Antoine, Nora Saint-Gal, Assia Benziane, Gilles Saint-Gal, Nathalie Coupeaux, Jean-Philippe Gautrais, Sokona Niakhaté, votre serviteur...

Parce que si le changement c'est maintenant et bien on veut en voir les effet à Fontenay aussi...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La lutte paye   Sam 22 Sep 2012, 06:13

Et maintenant notre page de publicité....

Loïc a écrit:
Je parlais des élus communistes et citoyens qui ont été très mobilisés lors du mouvement pour obtenir l'ouverture d'une 11e classe de seconde. Parmi eux lors des différentes manifestations et délégations il y avait le maire, son premier adjoint Pascal Clerget, Martine Antoine, Nora Saint-Gal, Assia Benziane, Gilles Saint-Gal, Nathalie Coupeaux, Jean-Philippe Gautrais, Sokona Niakhaté, votre serviteur...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La lutte paye   Sam 22 Sep 2012, 06:31

Mais oui, en effet, mais si les élus PS ou EELV n'y étaient pas, et je ne parle évidemment pas de la droite, Loic ne peut pas les citer.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: La lutte paye   Ven 06 Sep 2013, 16:40

La rentré scolaire est là et les mobilisations pour de bonnes conditions d'études pour les enfants de notre ville aussi.

Aujourd'hui, Jean-Françios Voguet, maire, accompagnera les parents d'élèves et enseignants mobilisés au Comité Technique Paritaire qui doit se tenir à Créteil. La ville a mis des cars à disposition pour que des dizaines et des dizaines de parents puissent faire entendre les exigences... Le refus que des enfants soient à plus de 30 par classe par exemple en maternelle...





DFe meilleures conditions d'études pour nos enfants, c'st aussi par là que doit passer le Changement !
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: La lutte paye   Sam 07 Sep 2013, 03:51

Une intervention de soutien du maire aux parents et enseignants mobilisés :



Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La lutte paye   Sam 07 Sep 2013, 04:23

Peut-on avoir quelques explications sur cette phrase du maire :

"Il n'est pas rare, vous le savez, compte tenu de la sociologie de notre ville, que dans les jours qui suivent la rentrée, des enfants non inscrits sollicitent une place à l'école."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La lutte paye   Sam 07 Sep 2013, 05:20

Oui en effet en quoi la sociologie de Fontenay se distingue-t-elle, selon le maire, de celle des villes voisines?
Sur le fond, sa lettre me convient tout à fait cependant.
Mais les socialistes devraient se manifester, Peillon et sa collègue ministre de la réussite scolaire sont de leur bord. Ils n'en sont pas très fiers et pour eux comme pour la gauche, il était plus facile de crier haro sur Sarko.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: La lutte paye   Sam 07 Sep 2013, 05:44

Le maire et les élus de Fontenay (certains en tout cas) n'ont en rien réduit leurs exigences même si (et surtout si) le ministre est socialiste, il faut répondre aux besoins des habitants !
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Benoît Calmels



Messages : 198
Date d'inscription : 27/06/2013

MessageSujet: Re: La lutte paye   Sam 07 Sep 2013, 06:40

Les socialistes ne sont ni fiers ni honteux que les deux ministres cités soient de leur parti. L'important c'est le travail effectué par le gouvernement depuis l'élection de François Hollande. Recrutement d'enseignants supplémentaires, école a 3 ans, titularisation des AVS pour réduire la précarité de ces personnels reconnus par les ensegnants et les parents, actions pour l'accueil des enfants en situation de handicap mais également réforme des rythmes scolaires. Alors oui tout n'est pas parfait dans toute la France.

Mais, n'en déplaise a certains forumeurs, reconstruire en un peu plus d'un an 10 ans de casse du système éducatif n'est pas chose aisée.

Les socialistes fontenaysiens militent également pour que la situation, dans notre ville, évolue pour les 4 écoles citées. C'est au côté des parents que Patrice Bedouret participait cet après midi à la délégation auprès de l'inspection. Nous pouvons annoncer ce soir qu'il apparaît que les classes seront ouvertes a Mot, Pasteur et Lesourd. Si nous pouvons nous féliciter de ce résultat, sans doute impensable il y a 2 ans il faut encore maintenir la mobilisation pour Langevin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La lutte paye   Sam 07 Sep 2013, 06:57

Comme dit B.Calmels "tout va très bien Mme la Marquise"
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3462
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La lutte paye   Sam 07 Sep 2013, 08:20

Benoît Calmels a écrit:
Les socialistes ne sont ni fiers ni honteux que les deux ministres cités soient de leur parti. L'important c'est le travail effectué par le gouvernement depuis l'élection de François Hollande... Nous pouvons annoncer ce soir qu'il apparaît que les classes seront ouvertes a Mot, Pasteur et Lesourd. Si nous pouvons nous féliciter de ce résultat, sans doute impensable il y a 2 ans il faut encore maintenir la mobilisation pour Langevin.
+1 Benoît,
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La lutte paye   Sam 07 Sep 2013, 08:31

Xenon a écrit:
Oui en effet en quoi la sociologie de Fontenay se distingue-t-elle, selon le maire, de celle des villes voisines?
Je pensais que Loïc et Marion qui sont tous les deux élus auraient une réponse mais ils sont tous deux intervenu dans cette discussion sans donner d'explication sur cette "sociologie de notre ville"....
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: la lutte paye...   Mar 10 Sep 2013, 04:54

Dans les écoles Dolto, Pasteur et Élisa Lesourd les classes demandée ont été ouvertes. C'est une très bonne nouvelle et le résultat de la mobilisation.


Reste à l'école maternelle Langevin qui est occupée par les parents. La directrice académique recevra une délégation mercredi après midi le maire, un représentant des parents et un représentant des enseignants.


La non réponse pour l'instant, dans une école classée ZEP avec une moyenne de 26 élèves par classes (dont une classe de tous petits à 24 !), est vécue comme une véritable injustice en contradiction avec les objectifs exposés par le ministre Vincent Peillon.

La mobilisation des parents, des enseignants, des habitants et des élus se poursuit donc pour obtenir satisfaction et de bonnes conditions d'accueil pour les enfants de cette école...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Benoît Calmels



Messages : 198
Date d'inscription : 27/06/2013

MessageSujet: Re: La lutte paye   Mar 10 Sep 2013, 06:00

Loïc à raison il faut continuer de se mobiliser pour l'école Langevin, même si le fait d'avoir obtenu les ouvertures de classe sur Pasteur, Elisa Lesourd et Mot (et non Dolto mais l'erreur est récurrente depuis vendredi) est une bonne nouvelle.

Pour ce qui relève de la classe de Dolto, c'était l'année dernière. Selon le personnel enseignant de cette école c'est un personnel ATSEM qui manque.

À suivre donc...en maintenant la mobilisation
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La lutte paye   Mar 10 Sep 2013, 11:45

Benoît Calmels a écrit:
Loïc à raison il faut continuer de se mobiliser pour l'école Langevin, même si le fait d'avoir obtenu les ouvertures de classe sur Pasteur, Elisa Lesourd et Mot (et non Dolto mais l'erreur est récurrente depuis vendredi) est une bonne nouvelle.

Pour ce qui relève de la classe de Dolto, c'était l'année dernière. Selon le personnel enseignant de cette école c'est un personnel ATSEM qui manque.

À suivre donc...en maintenant la mobilisation
Selon le courrier du maire, Paul Langevin compte 208 élèves pour 8 classes soit, si la répartition des effectifs est relativement uniforme, autour de 26 élèves par classe...

Dans un pays en crise comme le notre et alors qu'il est impératif de réduire les dépenses publiques, est-ce réellement "largement au dessus des normes acceptables" comme le prétend le maire dans son courrier à la Directrice départementale ?
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: La lutte paye   Mar 10 Sep 2013, 19:07

Oui c'est inacceptable parce que cette école est située en ZEP.

Et c'est inacceptable parce que justement l'austérité (pardon on dit pour pas choquer "la réduction des dépenses publiques") ne doit pas se faire sur le dos des enfants.

Quant au fait qu'il soit "impératif" de réduire lesdites dépenses c'est très contestable.

La municipalité de Fontenay n'a pas été élue pour cela mais au contraire pour satisfaire au maximum les besoins des habitants. Le Maire a donc parfaitement raison d'affirmer que ces effectifs élevés dans cette école ZEP ne sont pas tolérables.



Par ailleurs le journal de la web TV 6 minutes à Fontenay revient sur la rentrée scolaire :

http://www.fontenay-sous-bois.fr/actualites-videos/videos/a-fontenay-tv/index.html
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: La lutte paye   Mar 10 Sep 2013, 19:39

Je vois que l’on se demande si EELV est actif sur ces dossiers. Bien sûr que oui. Mais c'est vrai que cela se fait sans utiliser les moyens de communication que d'autres surexploitent en leur faveur.
Pour tout dire nous somme en très forte proximité avec la FCPE sans que cela ait besoin d'être forcément ostentatoire.

Depuis la fin juin 2013, avec les parents, les enseignants nous tirons la sonnette d'alarme auprès de l'inspection académique afin d'obtenir l'ouverture d'une neuvième classe de maternelle dans les écoles Paul Langevin afin de garantir de bonnes conditions de scolarisations des enfants.

Les inscriptions sont en constante augmentation depuis 6 ans dans les deux écoles maternelle de notre groupe scolaire situé en Zone d'Education Prioritaire. Le jour de la rentrée un comptage a été fait par Mme Caudry inspectrice de la circonscription, avec un total de 209 enfants pour 8 classes : Maternelle A: 81 enfants / Maternelle B: 128 enfants

Nous sommes aujourd'hui à 26,12 de moyenne par classe c'est inconcevable! Avec l'ouverture d'une 9eme classe la moyenne serait de 23,22

-Nos écoles classées ZEP accueillent des enfants issus de catégories sociales touchées par des difficultés sociales et la précarité.

- L'école accueille des TPS (Toute Petite Section, enfants de moins de 3 ans) depuis plusieurs années. Cette année notre école devait obtenir le label TPS conformément à la circulaire du 18-12-
2012 du BO relatif à la scolarisation des moins de 3 ans. Une enseignante a été formée, du matériel spécifique a été acheté par la municipalité! Et 24 enfants de moins de 3 ans ont été inscrits !. Malgré cela, la labélisation n'a pas été donnée. Sans labélisation les TPS ne sont pas comptés dans les effectifs, avec la labélisation ils le sont.

- Un nombre grandissant de familles non francophones.

- Des enfants scolarisés dans cette école avec des protocoles relevants de la MDPH (Handicap)

En maternelle, classée ZEP de surcroit, ces conditions d'accueil ne sont pas tolérables tant pour les enfants, que pour les enseignants.

Lors du CTDS (Comité Technique) du vendredi 6 septembre une délégation d'élus, d'enseignants et de parents a été reçue sans pouvoir obtenir satisfaction.

Il est impossible de garantir dans ses conditions de bonnes conditions de scolarisation et pouvoir fournir aux enfants de Paul Langevin une école de la réussite pour tous!

La mobilisation a repris dès lundi

Pour rester dans le concret et montrer votre soutien vous pouvez d'ailleurs tous et toutes envoyer un mail:
« Parent d’élève de Fontenay‐sous‐Bois, Je demande l'ouverture d'une classe supplémentaire dans l'école maternelle Paul Langevin. Non aux classes surchargées! Non à la dégradation des conditions d’enseignement »
à l'inspection académique (94ia@ac-creteil.fr)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La lutte paye   Mar 10 Sep 2013, 19:43

Loïc a écrit:
Quant au fait qu'il soit "impératif" de réduire lesdites dépenses c'est très contestable.
Si ce n'est qu'il y a aujourd'hui plus de 4 millions de chômeurs qui crèvent aujourd'hui littéralement à Pôle emploi en grand partie parce que le coût du travail est trop élevé dans notre pays comparé à ce coût dans les autres pays de l'union.. Réduire les dépenses publiques donc les impôts permettrait  de réduire ce coût et donc de gagner en compétitivité...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La lutte paye   Mar 10 Sep 2013, 19:59

On lit dans la presse que plus de 30% des élèves tous niveaux sont scolarisés dans l'enseignement privé en Seine Saint Denis.
Ce chiffre donne à réfléchir, il serait intéressant de connaître ses équivalents en france, en Val de Marne et à Fontenay
Personnellement je pense que beaucoup de parents abandonnent le public parce que l'école républicaine ne remplit pas bien toutes ses fonctions, il est évident que les classes surchargées existent aussi dans le privé
Cherchez l'erreur
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: La lutte paye   Mar 10 Sep 2013, 21:37

simoun, Il n'y a pas d'erreur en soi de mon point de vue ; un élève dans le privé c'est une contribution budgétaire de plus directe au fontionnement de l'établissement. Le public garde tous les enfants, quelles que soient les conditions sociales (c'est ce que contient la notion de ZEP d'ailleurs), alors que la sélection par l'argent est un facteur dont on évite de parler mais qui est une des caractéristiques du privé (son accès s'en trouve limité - vous citez le 93 vous auriez pu citer la Bretagne study -). Le nombre d'élèves par classe est prévu d'être plus faible en ZEP précisément par ce que les enfants scolarisés sont en plus grande difficulté (la fameuse différence sociologique). Les mauvaises langues disent qu'ils seraient moins bien éduqués, ils sont surtout dans un environnement plus difficile au quotidien.

Autre sujet que je me permets d'insérer au chapitre des "luttes qui payent" sous forme d'un communiqué

Communiqué de presse du groupe Gauche Citoyenne- Europe Écologie Les Verts du Conseil Général du Val-de-Marne :

A l’issue de la concertation autour de la restauration scolaire engagée par le Conseil Général du Val-de-Marne entre 2012 et 2013, dans laquelle notre groupe s’est beaucoup investi, une charte de la Restauration sera mise en place pour faire face à cet enjeu de société.

Nous contribuons à sa rédaction pour  affirmer la nécessité d’un véritable service public de la restauration respectueux de la santé et de l’environnement, intégrant des produits biologiques et de proximité. Il s’agit d’élargir la justice sociale à l’alimentation et de répondre aux obligations réglementaires concernant la part des produits d’origine biologique dans la restauration collective.

Cela nécessite de faire prévaloir une politique d’achat partagée dans ce domaine. De même, en Commission Permanente ce lundi 9 septembre, les élus Gauche Citoyenne-Europe Écologie Les Verts ont obtenu le report d’un dossier concernant un appel d’offre sur les produits Beurre-Œufs-Fromages, afin qu’un avenant le rende conforme aux choix affichés en matière d’alimentation et de santé.

Un premier pas dans la perspective de la mise en place d’une centrale d’achat pour l’alimentation dans notre département.

Daniel Breuiller, Christine Janodet, Jacques Perreux,groupe Gauche Citoyenne- Europe Écologie Les Verts du Conseil Général du Val-de-Marne.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: La lutte paye   Mar 10 Sep 2013, 22:57

a.nonymous a écrit:
Loïc a écrit:
Quant au fait qu'il soit "impératif" de réduire lesdites dépenses c'est très contestable.
Si ce n'est qu'il y a aujourd'hui plus de 4 millions de chômeurs qui crèvent aujourd'hui littéralement à Pôle emploi en grand partie parce que le coût du travail est trop élevé dans notre pays comparé à ce coût dans les autres pays de l'union.. Réduire les dépenses publiques donc les impôts permettrait  de réduire ce coût et donc de gagner en compétitivité...

Faribole. La destruction des services publics, conséquence inévitable du dogme libéral de la "diminution des dépenses publiques" est une catastrophe sociale y compris pour les chômeurs. Et cela ne leur fera en rien trouver du travail.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La lutte paye   Mar 10 Sep 2013, 23:26

Loïc a écrit:
Faribole. La destruction des services publics, conséquence inévitable du dogme libéral de la "diminution des dépenses publiques" est une catastrophe sociale y compris pour les chômeurs. Et cela ne leur fera en rien trouver du travail.
Si vous ne pensez- pas qu'une réduction des dépenses publiques et donc de l'imposition soit la solution, que préconisez-vous alors pour que dans cette Union et ce marché unique, les salariés français soit en concurrence "libre et non faussée" avec les salariés bulgares, polonais, roumains, ... ?

Car même si les fonctionnaires ignorent ces soucis, il y a plus de 4 millions de chômeurs qui crèvent littéralement à Pôle emploi et nombre de ceux-ci n'ont pas perdu leur emploi à l'époque de Sarkozy mais depuis que Hollande est aux affaires...

Aujourd'hui qu'on le veuille ou non, tout tourne autour de ce problème de chômage: prestations sociales, retraites, dépenses publiques, ...
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 2990
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: La lutte paye   Mer 11 Sep 2013, 00:34

En tout cas moi je ne vois pas en quoi une classe de 26 élèves est une classe surchargée, faut pas abuser quand même, il serait une cinquantaine je veux bien et je serais d'accord avec vous, mais là à part créer encore un poste de plus pour l'éducation nationale, je vois pas bien ou est l'intérêt.
Ah quand Claude Allègre disait qu'il fallait dégraisser le mammouth il n'avait pas tord, or à l'heure d'aujourd'hui on fait l'inverse, on engraisse le mammouth.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: La lutte paye   Mer 11 Sep 2013, 01:48

Vieux breton, ce genre de raisonnement sur la moyenne est probablement l'erreur à ne pas faire ;
non pas qu'il soit faux ou incorrect, mais bon, et on peut bien sûr toujours le nier, le nombre d’élèves par classe a une influence décisive sur la réussite scolaire. la réduction des effectifs, telle qu’elle est esquissée dans les zones d’éducation prioritaire (ZEP), n’est certes pas cruciale pour combattre les inégalités. Mais elle y contribue. La question n’est pas tant le nombre de classes ouvertes, mais comment on fait au niveau de l’Etat pour rester à budget constant, si on choisit de favoriser une r-éducation de la taille des classes dans les établissements défavorisés.

C’est en soi assez simple, il faut admettre une légère augmentation des effectifs dans les autres écoles, puisque comme indiqué, il est probable que cela ne les pénaliserait pas. Le vrai sujet étant "l’impact de la taille des classes et de la ségrégation sociale sur la réussite scolaire dans les écoles françaises".

Je reprends les conclusions d'un article qui de mon point de vue permet d'aprofondir le sujet sans le politiser trop.

"Le discours ambiant depuis plusieurs années, c’est de dire que cela ne sert à rien d’abaisser la taille moyenne des classes de quelques élèves, que ce qui pourrait être efficace, c’est de créer des toutes petites classes, de dix élèves ou moins. Mais cela coûte très cher, bien sûr, et on ne peut pas le faire, regrette le directeur d’étude à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS). En fait, c’est un discours très paresseux, certes défendu par certains chercheurs, mais inexact."

"Si la baisse de 0,5 élève par classe de primaire sur les seules dix dernières années avait été consacrée prioritairement à une réduction de la taille des classes dans les 10 % d’écoles les plus défavorisées, en maintenant constante la taille des classes dans les autres écoles, alors on aurait pu réduire de 5 élèves la taille moyenne des écoles défavorisées", le vieillissement de la population et la réduction du nombre d’élèves vont se poursuivre. "Il n’est pas trop tard pour réfléchir autrement", lance Thomas Piketty, auteur d’une recherche sur le sujet.

Il existe deux moyens de réduire les inégalités scolaires : faire de la discrimination positive en réduisant la taille des classes dans les zones défavorisées, ou lutter contre la ségrégation sociale, par exemple en installant des HLM dans les quartiers socialement favorisés. Dans son étude, Thomas Piketty a donc voulu comparer l’efficacité de ces deux politiques. Il conclut qu’en primaire, en tout cas, la discrimination positive est plus efficace que la lutte contre la ségrégation sociale.


A bon entendeur.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13602
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: La lutte paye   Mer 11 Sep 2013, 02:01

Selon des informations en provenance du terrain les effectifs de l'éducation nationale se renforcent.

Peu d'enseignants en plus dans les classes et de pions dans les couloirs mais un apport de personnel au ministère, dans les rectorats et dans l'administration en générale.

Le nouveau sport étant lorsque l'on est enseignant de se faire détacher dans un poste où l'on évite précisément d'enseigner... commençons déja à remettre les profs dans les classes et nous aurons des renforts notoires...

Faut pas le dire, seront pas contents les syndicats !
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La lutte paye   Mer 11 Sep 2013, 02:43

Libellule a écrit:
---/---
Je reprends les conclusions d'un article qui de mon point de vue permet d'aprofondir le sujet sans le politiser trop.
"---/---
Il existe deux moyens de réduire les inégalités scolaires : faire de la discrimination positive en réduisant la taille des classes dans les zones défavorisées, ou lutter contre la ségrégation sociale, par exemple en installant des HLM dans les quartiers socialement favorisés. Dans son étude, Thomas Piketty a donc voulu comparer l’efficacité de ces deux politiques. Il conclut qu’en primaire, en tout cas, la discrimination positive est plus efficace que la lutte contre la ségrégation sociale.
Dit autrement, on peut laisser se développer les inégalités territoriales, on peut laisser laisser se détériorer la mixité sociale et culturelle de certains quartiers, on peut laisser se développer le communautarisme dans ces quartiers dès lors que l'ont réduit la taille des classes...

Quand le maire écrit dans son courrier: "Il n'est pas rare, vous le savez, compte tenu de la sociologie de notre ville, que dans les jours qui suivent la rentrée, des enfants non inscrits sollicitent une place à l'école." n'est-ce pas à cela qu'il fait allusion ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: La lutte paye   Mer 11 Sep 2013, 02:50

Ou préférer voir des HLM en plus grand nombre s'installer désormais ailleurs qu'à Fontenay. Au hasard, à Vincennes, tiens.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2077
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: La lutte paye   Mer 11 Sep 2013, 05:24

Jinguel d 'a.nonymous
Citation :
il y a plus de 4 millions de chômeurs qui crèvent littéralement à Pôle emploi
Décidément incurable, avant suivant a.nonymous les chômeurs crevaient à pôle emploi, maintenant ces mêmes chômeurs crèvent toujours mais littéralement.
Quel va être le prochain superlatif utilisé. Il suffirait à a.nonymous de sortir de son quartier pour pousser les portes de nos pays voisins pour se rendre compte que contrairement à ce que nous claironne Loïc, la France est un grand pays dont les institutions respectent ses citoyens même chômeurs. Beaucoup de chômeurs de pays occidentaux pour ne citer qu'eux souhaiteraient vivre dans notre pays.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12080
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: La lutte paye   Mer 11 Sep 2013, 06:40

matmut a écrit:
Décidément incurable, avant suivant a.nonymous les chômeurs crevaient à pôle emploi, maintenant ces mêmes chômeurs crèvent toujours mais littéralement.
Quel va être le prochain superlatif utilisé. Il suffirait à a.nonymous de sortir de son quartier pour pousser les portes de nos pays voisins pour se rendre compte que contrairement à ce que nous claironne Loïc, la France est un grand pays dont les institutions respectent ses citoyens même chômeurs. Beaucoup de chômeurs de pays occidentaux pour ne citer qu'eux souhaiteraient vivre dans notre pays.
Maintenant Matmut nous fait l'éloge du chômage et de Pôle emploi...

Est-ce pour cela que l'on a élu un président social-démocrate:

Metronews a écrit:
Créé : 02-08-2013 11:38
Val-de-Marne : un homme menace de s'immoler à Pôle emploi

FAIT DIVERS - Un homme de 37 ans a été interpellé vendredi matin dans l’agence Pôle emploi de Chennevières-sur-Marne (Val-de-Marne), où il avait menacé de s’immoler. On ignore les motivations de son geste.

Vers 10 heures, ce vendredi matin, un homme a fait irruption dans l'agence Pôle emploi de Chennevières-sur-Marne (Val-de-Marne). Agé de 37 ans, il portait un bidon d'essence et menaçait de s'immoler. L'individu a été interpellé avant de mettre ses menaces à exécution, puis placé en garde à vue. Les raisons de son geste n’étaient pas connues vendredi en fin de matinée. Il doit être vu par un psychiatre de l’hôpital Henri-Mondor de Créteil.

Ces derniers mois, plusieurs immolations ou tentatives d'immolation ont eu lieu dans des agences Pôle emploi en France. A Nantes, Caen, Arcueil ou encore Bois-Colombes, des incidents similaires se sont déroulés depuis le début de l'année.
Source: http://www.metronews.fr/paris/val-de-marne-un-homme-menace-de-s-immoler-a-pole-emploi/mmhb!iLMTOwcBCiUk/

Le Monde a écrit:
Nouvelle tentative d'immolation dans une agence Pôle emploi

Le Monde.fr | 06.03.2013 à 16h01 • Mis à jour le 06.03.2013 à 18h42 | Par Jean-Baptiste Chastand et François Béguin

Un chômeur a tenté de s'immoler par le feu mercredi 6 mars en fin de matinée dans l'agence Pôle emploi de Bois-Colombes (Hauts-de-Seine). L'homme, un cadre de 59 ans, s'est aspergé d'essence avant d'être maîtrisé par les conseillers, selon la préfecture de police. Ne souffrant d'aucune séquelle physique, il a ensuite été transféré à l'hôpital Louis-Mourier de Colombes pour rencontrer un médecin et un psychiatre, avant de rentrer chez lui. L'homme habiterait Neuilly, précise la mairie.

"L'entretien s'est très mal passé avec les conseillers. Il a quitté l'agence avant de revenir vers 12 h 30 un bidon d'essence à la main", explique-t-on de même source. Selon les informations recueillies par Le Monde, le chômeur était insatisfait de la réglementation du chômage.
Après avoir travaillé pendant une brève période, le chômeur se serait en effet vu expliquer que ses droits au chômage seraient raccourcis. Les agents n'ont fait qu'appliquer la réglementation de l'Unedic, qui prévoit que seules certaines périodes de travail sont prises en compte dans le calcul de la durée de l'indemnisation. L'accord sur l'emploi, signé le 11 janvier par les partenaires sociaux, prévoit de mettre fin à cette règle via l'instauration de "droits rechargables" à l'assurance-chômage.

Le 13 février, un chômeur en fin de droits s'était immolé par le feu devant l'agence Pôle emploi de Nantes. Un drame qui avait causé une grande émotion au sein de l'organisme et de la classe politique. Depuis cette date, les menaces d'immolation se multiplient dans les agences, rapportent plusieurs sources au sein de Pôle emploi.
Source: http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/03/06/nouvelle-tentative-d-immolation-dans-une-agence-pole-emploi_1843879_3224.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: La lutte paye   Mer 11 Sep 2013, 06:57

Triste record, la France est l'un des pays européens où le niveau de suicide est le plus élevé, avec un taux de 16,5 pour 100 000 personnes - même si le nombre de passages à l'acte réussis est en légère diminution depuis une vingtaine d'années.

En 2010, on a ainsi dénombré 10 371 décès par suicide (pour plus de 700 tentatives quotidiennes), selon les chiffres de l'Union nationale pour la prévention du suicide (UNPS). Autant de constats qui montrent bien l'utilité de la journée mondiale de prévention du suicide, qui a eu lieu aujourd’hui.

Maintenant je trouve particulièrement glauque de devoir rapporter le nombre de suicides de l'année devant Pôle emploi (1) (+ x tentatives donc) au nombre de chômeurs, même si c’est pour qu'a.nonymous puisse asseoir "sa" démonstration qui crève littéralement nos écrans sur ce forum. Heureusement qu'il n'y a pas autant de passage à l'acte qu'il y a de mentions y apparaissant. Qu'on me comprenne bien, le statut de chômeur n'est pas des plus faciles, mais nous bénéficions d'une sécurité d'indemnisation unique au monde voire en Europe, dans notre pays. Et pourtant la statistique des suicides, comme écrit en intro est élevée...

La lutte pour retrouver un emploi est un vrai combat. La prévention des suicides aussi. On communique trop sur le ton du "suicide mode d'emploi, voilà ce qu'il faut faire devant Pôle Emploi". Crever.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La lutte paye   Mer 11 Sep 2013, 08:05

Les personnes désespérées qui vont jusqu'à ce suicider ont peu de choses à voir avec la communication dont vous parlez avec tant de légéreté Libellule.
Comme vous dites froidement "le statut de chômeur n'est pas des plus faciles, mais nous bénéficions d'une sécurité d'indemnisation unique au monde voire en Europe, dans notre pays." cela donne des frissons dans le dos. Avez-vous déjà imaginé, ne serait-ce qu'une minute que vous devenez chômeur peut-être à vie?
a.nonymous, qu'on sent très concerné et solidaire dans ces drames, a raison d'en parler, même si vous trouvez qu'il y en a trop.
Il ne dirige pas le pays, il est déçu de ceux qui le font en qui il avait confiance.
Je pense que beaucoup de gens sont comme lui, angoissés, et les élections vont le refléter.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14065
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: La lutte paye   Mer 11 Sep 2013, 09:09

Je connais de très près un chômeur à vie comme vous dites. Si vous voyez une quelconque légèreté dans mon propos, c'est bien mal me connaître. De la difficulté de choisir les mots sans doute. Ah Oui, c'est mon frère aîné. Vous voyez, c'est effectivement difficile d'en parler. Son souci ce n'est plus de voter.
Revenir en haut Aller en bas
 
La lutte paye
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La lutte paye
» La flottille belgo-néerlandaise de lutte contre les mines
» Recevez-vous vos relevés de paye par la poste?
» la fidélité, ça paye ^^
» Les charges locatives : qui paye quoi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Quartier du Plateau :: Les services publics de votre quartier-
Sauter vers: