Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Laurence Abeille et les véhicules diesel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12405
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Dim 16 Sep 2012, 00:30

Rappel du premier message :

De nombreux fontenaysiens ont appris hier par la presse qu'un sénateur EELV souhaitait voir interdire les véhicules diesel en centre ville d'ici trois ans...

Ces fontenaysiens savent-ils que la député de la circonscription Laurence Abeille partage cette opposition au diesel et qu'elle a cosigné un amendement à l'Assemblée visant à pénaliser, pour les sociétés dans un premier temps, l'usage des véhicules utilisant ce carburant ?

On peut se demander si les citoyens qui ont
envoyé la citoyenne Abeille les représenter à l'Assemblée s'attendaient à
ce qu'elle fasse de telles propositions et certains doivent déjà
regretter qu'il ne soit pas possible, pour les citoyens s'entend, de
révoquer un élu...


Citation :
AMENDEMENT N° 183

présenté par

Mme Sas, M. Alauzet, Mme Abeille, Mme Allain, Mme Attard, Mme Auroi, M. Baupin, Mme Bonneton, M. Cavard, M. Coronado, M. de Rugy, M. François-Michel Lambert, Mme Massonneau, M. Mamère, M. Molac, Mme Pompili et M. Roumegas

----------

ARTICLE ADDITIONNEL

APRÈS L'ARTICLE 1 ER, insérer l'article suivant:

Le 1° du 4 de l’article 298 du code général des impôts est ainsi modifié :

1° Au a., après le mot : « essences », sont insérés les mots : « et gazoles » ;

2° Au b., le mot : « gazoles » est remplacé par les mots : « les carburants essence ou gazole utilisés en complément par des véhicules hybrides électriques ».

EXPOSÉ SOMMAIRE

L’avantage accordé aux véhicules diesel dans les flottes des parcs d’entreprise est un avantage indu, tant sur le plan environnemental que sur le plan sanitaire. Ce carburant émetteur de particules fines a été classé cancérogène certain par l’Organisation Mondiale de la Santé le 12 juin dernier. Or il représente 96 % de la flotte des véhicules particuliers des entreprises. Il est donc proposé de supprimer la déductibilité de la TVA pour ces entreprises sur l’utilisation de carburants diesel, au même titre que les essences sans plomb. En revanche, pour initier un cercle vertueux, il est proposé que les véhicules hybrides, qu’ils fonctionnent au gazole ou à l’essence, du fait de leur moindre consommation en ressource fossile, puissent bénéficier de cette exemption.

L’économie annuelle pour l’Etat et les contribuables est de l’ordre de 350 millions d’euros.
Source: http://www.assemblee-nationale.fr/14/amendements/0071/183.asp
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
vieux-breton



Messages : 3019
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Lun 16 Sep 2013, 04:34

En lisant le lien fort intéressant mis par mamiea, on peut s'apercevoir comment les EELV (libellule) manipulent les faits, on peut donc s'apercevoir que malgré les chiffres avancés par ce parti les véhicules diesel ne sont pas les premiers pollueurs, mais qu'ils ne représentent enfin de compte que 14% de cette pollution aux particules, on s'aperçoit aussi d'une chose, c'est que le premier pollueur est le chauffage au bois, chauffage préconisé par les EELV.

Quand je lis des choses comme ça cela me fait bondir, car manipuler ainsi des chiffres pour trouver un moyen de taxer toujours un peu plus, n'est que de la désinformation, de la manipulation, les EELV qui doivent représenter à tout casser 4 % de l'électorat ferait mieux de se faire tout petit petit plutôt que de vouloir imposer des choix de société qui sont rejeter par l'ensemble de la population.

Ces écolos qui veulent absolument exister parce que ils ont quelques députés à l'assemblée, feraient bien de se rappeler que si ils ont été élu c'est tout simplement parce que ils ont été élu sur tromperie en faisant croire qu'ils faisaient alliance avec le PS et une fois élu ils ne sont même pas capable de voter les lois proposer par le PS, les EELV ne sont que des opportunistes (comme dans la chanson de Dutronc) ils voguent sur les flots là ou les emmènent les vents, aujourd'hui c'est le PS demain se sera le PC.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Lun 16 Sep 2013, 07:55

En pleine forme vieux-breton et mamiea. Vous avez raison les écolos nous racontent des salades.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14539
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Lun 16 Sep 2013, 09:22

C'est bien d'être en forme. Smile
A chacun des références. Peut-on se fier à un rapport de l'Oms?
http://mobile.lepoint.fr/auto-addict/strategie/le-diesel-cancerogene-pour-l-homme-selon-l-oms-13-06-2012-1472713_659.php
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3019
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Lun 16 Sep 2013, 17:33

Libellule vous pouvez mettre tout les liens que vous voulez, il y a une étude qui démontre que les moteurs diesel ne sont pas les premiers pourvoyeur de particules. On a bien compris que vous étiez dans la désinformation et qu'à force de vouloir dire des vérités qui sont en fait des mensonges on fini par s'emmêler les pinceaux.

Voici l'extrait de l'article cité plus haut par mamiea :

Depuis plusieurs années, les scientifiques de la Commission européenne étudient en parallèle l’impact des particules fines sur la population. Et ils tentent de recenser le nombre de patients qui auraient vécu plus longtemps s’ils n’avaient pas inhalé ces particules. Le chiffre de 40.000 morts prématurés par an est juste. Sauf qu’il ne s’applique pas qu’aux gaz rejetés par les moteurs diesel.

D’après le ministère de l’Ecologie, le chauffage par le bois est le premier pourvoyeur de ces polluants invisible. Viennent ensuite les fumées des usines et en troisième position seulement les voitures diesel. En réalité, 14% seulement des particules fines sont relâchées dans l’atmosphère par les voitures. Si le gazole provoque bien des milliers de morts prématurées par an, elles ne sont pas aussi nombreuses que Noël Mamère veut le faire croire.

Concernant le coût pour la sécurité sociale, là encore, l’écologiste gonfle les chiffres. Le dernier rapport sur la question a été publié en juin 2012 par le ministère de l’Ecologie. Il additionne trois éléments : la facture du traitement des cancers, la facture du traitement des maladies non mortelles comme les allergies et le coût pour la sécurité sociale des arrêts de travail. Le coût total de la pollution de l’air s’élève de 20 à 30 milliards d’euros par an. Soit entre 400 et 500 euros par Français. Bien loin donc des 60 milliards annoncés.


Comme chacun pourra le lire on voit bien que les moteurs diesel ne sont pas et de loin ceux qui relâchent le plus de particules, mais que le chauffage au bois préconisé par les EELV est quand à lui le premier à relâcher des particules dans l'atmosphère.

Ce que veulent les EELV c'est tout simplement taxer, taxer, taxer, ils s'en foutent royalement que pendant des décennies on a dit aux automobilistes français " achetez des diesel ça polluent moins " et que maintenant on voudrait nous faire croire que ce sont les plus gros pollueur, alors si les EELV qui représentent à peine 4% de la population voulaient bien se faire tout petit petit cela nous ferait des vacances et surtout qu'ils retournent à leur place, c'est à dire au niveau marginal auquel ils se situent.

Quand il s'agit de fabriquer des chèvres sur le plateau du Larzac ils sont très fort, pour le reste laissez cela au grand et continuez de jouer dans votre grande cour de récréation du plateau du Larzac.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14539
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Lun 16 Sep 2013, 17:48

L'oms limite son sujet au diesel. Les communiqués que j'ai passés aussi.. bien sûr qu'il existe d'autres sources de pollution. Pour le débat sur les taxes voir page précédente sur les vraies prises de position des instances d'eelv.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3019
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Lun 16 Sep 2013, 18:40

Libellule a écrit:
L'oms limite son sujet au diesel. Les communiqués que j'ai passés aussi.. bien sûr qu'il existe d'autres sources de pollution. Pour le débat sur les taxes voir page précédente sur les vraies prises de position des instances d'eelv.
On connait les prises de positions des EELV, c'est TAXER, TAXER, TAXER, c'est le programme des candidats EELV.

Effectivement le lien que vous avez mis ne parle que du diesel, se qui vous arrange, car beaucoup quand on parle de diesel associe ce carburant aux voitures, mais quand on creuse un peu plus, on s'aperçoit qu'il n'y a pas que le diesel qui rejette des particules, mais d'autres carburants non fossile comme le bois et là bien sur les EELV n'en parlent pas du tout, car cela les gènes aux entournures, car le chauffage au bois est justement préconisé par les EELV comme une énergie propre.

Alors SVP, arrêtez de tourner au tour du pot et reconnaissez que vous mentez en déclarant que le diesel tue 40 000 personnes par ans, ce qui est totalement faux et mensonger que de déclarer de telles inepties.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14539
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Lun 16 Sep 2013, 19:03

Vieux Breton, vous pouvez passer votre temps à ignorer les prises de positions des instances d'EELV en nous rabâchant une doctrine différente, vous ne ferez pas de votre raccourci une vérité pour autant. L'OMS est clair sur le sujet du diésel et ses risques. C'est le document référent. Pour ce qui est du nombre de 40 000, le seul sens que je lui connaisse, ce n'est pas en terme de décès (on est plutôt autour de 15 000 pour le diésel seul), mais de l'évocation de décès prématurés (pour les émanations de gaz incriminés par l'article qui le cite). Que certains ou certaines fassent de mauvais amalgames, je n'y peux rien. Sachez que je n'en suis pas.

Enfin, restons sérieux, le sujet de cette page étant le diésel, je me contente en effet de ne pas trop m'en éloigner, ce qui n'est pas le cas de tout le monde. a+

PS Ce matin Pascal Durand est intervenu sur France Inter ; j'espère que vous l'avez écouté.... il a parlé diésel, et baisse de la tva, et des impôts comme dans les communiqués officiels publiés page précédente. study
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Lun 16 Sep 2013, 19:54

Des logos de vélos ont été peints sur la chaussée de la longue rue des Moulins. Cela doit pleinement satisfaire l'élue EELV locale, mais à part cela on ne voit pas bien l'utilité. D'autant qu'on en connait dans son entourage qui préfèrent rouler avec leur vélo sur les trottoirs.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3019
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Lun 16 Sep 2013, 21:47

@Libellule, de toute façon parler avec vous c'est impossible, vous restez borné dans vos certitudes et bien que grand bien vous fasses.

Moi et d'autres essayons simplement de démontrer que votre discours est mensonger, que vous travestissez la vérité dans le sens qui vous arrange et bien continuez comme cela, moi ça me va très bien, j'aurais encore plus d'argument pour prouver que ce que vous pouvez raconter n'est que baliverne et fadaise.

Tient au passage, comment est alimenté le chauffage urbain de Fontenay sous Bois, on a modifié l'alimentation de ce service par un autre combustible qui devait moins rejeter de particules dans l'air et je vous le donne en mille, c'est du bois (des copeaux de bois), je voudrais bien savoir comment ce combustible qui rejette plus de particule fine que le gas oil a fait pour arriver à la chaufferie de Fontenay sous Bois, encore un truc pour faire plaisir aux écolos !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14539
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Lun 16 Sep 2013, 22:28

Ce que j'écris sur ce forum est accessible à tous ceux et celles qui le lisent régulièrment ou occasionnellement sans qu'il soit besoin de cataloguer chacun d'une manière partisane ou bornable.

Je sais bien que tout ce qui est écrit par les uns ou les autres peut entraîner des commentaires qui modifient le sens de ce que dit chaque auteur.

Comme tout un chacun, je me borne sinon à débattre comme vous et tous les autres intervenants. Ni plus ni moins. Vous voulez démontrer quoi  concrêtement? Pour ma part, je ne pense pas que l'OMS mente, je ne pense pas que des communiqués officiels puissent être dénaturés. Et je n'oblige personne à les approuver. Je veille à ce que le spropos relatés ne soient pas déformés... et avec une une certaine assiduité je vous le concède, et alors?

Vous posez la question du chauffage urbain en bornant le sujet d'office.
On va faire simple

Aujourd'hui voilà comment il fonctionne
http://www.fontenay-sous-bois.fr/cadre-de-vie/developpement-durable/regie-chauffage-urbain/index.html

Bon alors demain, que vont nous proposer les UDI UMP FN et autres personnes apolitiques désireuses de prendre la mairie comme mode de fonctionnement?

Peut-on espérer une réponse construite qui ne soit pas bornée par la seule critique de l'existant?

Allez chiche.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Lun 16 Sep 2013, 23:00

On peut dire ce que l'on veut, mais il est indéniable que Noel Mamère est un dé tourneur de vérité, il les arrange à sa sauce et donc ment.
Comment faire confiance a des gens tels que lui (il n' est pas le seul et ce n' est pas l' apanage de EELV).
Je joins un nouveau lien (qui est quelque peu hors sujet) qui donne lui aussi a réfléchir et a repenser nos certitudes :
http://tinyurl.com/ld3cawt

Voir la consommation d' engrais !!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3019
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Lun 16 Sep 2013, 23:11

Libellule a écrit:
Ce que j'écris sur ce forum est accessible à tous ceux et celles qui le lisent régulièrment ou occasionnellement sans qu'il soit besoin de cataloguer chacun d'une manière partisane ou bornable.

Je sais bien que tout ce qui est écrit par les uns ou les autres peut entraîner des commentaires qui modifient le sens de ce que dit chaque auteur.

Comme tout un chacun, je me borne sinon à débattre comme vous et tous les autres intervenants. Ni plus ni moins. Vous voulez démontrer quoi  concrêtement? Pour ma part, je ne pense pas que l'OMS mente, je ne pense pas que des communiqués officiels puissent être dénaturés. Et je n'oblige personne à les approuver. Je veille à ce que le spropos relatés ne soient pas déformés... et avec une une certaine assiduité je vous le concède, et alors?

Vous posez la question du chauffage urbain en bornant le sujet d'office.
On va faire simple

Aujourd'hui voilà comment il fonctionne
http://www.fontenay-sous-bois.fr/cadre-de-vie/developpement-durable/regie-chauffage-urbain/index.html

Bon alors demain, que vont nous proposer les UDI UMP FN et autres personnes apolitiques désireuses de prendre la mairie comme mode de fonctionnement?

Peut-on espérer une réponse construite qui ne soit pas bornée par la seule critique de l'existant?

Allez chiche.
Pourquoi vous vous défaussez en voulant inclure dans le débat l'UDI et l'UMP (le FN ne faisant pas parti de cette alliance), alors qu'ils n'ont jamais été au commande de la ville depuis maintenant une cinquantaine d'années, alors que vous (votre parti les EELV) en faite parti, vous pouvez aussi mettre tout les liens que vous voulez, vous voilez la face, mentir aux lecteurs de ce forum et bien les lecteurs ne sont pas dupes et savent eux aussi lire.

Les chiffres que votre parti avancent sont faux, mensonger et tronquer et quand je dis ça je ne parle pas de l'OMS, je parle des EELV alors arrêtez de tout mélanger comme vous le faites à chaque fois afin qu'à la fin on ne sait plus vraiment de quoi on parle, vos manœuvre maintenant sont bien connues de tous et ils ne prennent plus.

Les chiffres sont là ne vous en déplaise et eux parlent en toute franchise, ce qui n'est pas le cas de tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14539
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Lun 16 Sep 2013, 23:39

A votre pourquoi : la réponse est toute simple. Parce que c'est mon choix, non de me défausser, mais de vouloir porter ce débat (intéressant au demeurant) ici et maintenant. Car si un système est d'office présenté comme "pas bon" et que ce n'est pas un mensonge, j'ai du mal à imaginer que les opposants locaux ne s'en saisissent pas immédiatement.

Pour le reste .... l'OMS (etc...) ... en sachant continuellement relativiser par ailleurs,.... hors diesel et chauffage urbain local.

Le cancer reste la principale cause de décès dans de nombreux pays à revenus élevés et va devenir une cause majeure de morbidité et de mortalité dans les prochaines décennies, dans toutes les régions du monde

(...22 millions... par an d'ici 2030, ça laisse du temps pour voir venir, ne bougeons surtout pas)
Si l'Europe, la France et notre ville aussi font les bons choix, en matière énergétique et carburant, on aura certainement un avenir plus radieux que d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14288
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 00:26

Chacun sachant que la pollution s'arrête à nos frontières comme le célèbre nuage radioactif venu d'URSS il y a quelques années...

La France écolo au milieu d'une Europe polluée sauve ses habitants de la maladie grâce à Noel Mamére... on ne rigole pas ! surtout avec Noel...

Pour le reste  je constate que les gens de gauche tout comme leurs alliés écolos qui étaient brillants dans l'opposition sont moins séduisants lorsqu'ils sont aux manettes.
Ceci se vérifie régulièrement puisqu'à chaque fois qu'ils nous sortent une énormité (c'est régulier et ils doivent faire des concours) ou se font prendre les doigts dans la confiture ils critiquent la droite et le centre, sans doute pour faire mieux passer leur insuffisance.

Il faudrait peut être retomber sur terre !
Les hommes et femmes de gauche ainsi que vos copains écolos, c'est vous qui vous avez le pouvoir : le président, le gouvernement, les chambres, une tapée de région, des départements, des villes alors lâchez la grappe à ceux qui ne gouvenrnent pas.
Si l'affaire ne fonctionne pas bien, les incapables qui ne savent pas faire c'est vous ! c'est vous qui êtes au commandes du pédalo ! Vous avez voulu la place vous êtes les tâuliers comme disent les footeux.
A vous de faire tourner la baraque !

Prenez vos patins comme on dit et montrez ce que vous savez faire... en dehors de nous flanquer des impôts et des taxes là on sait vous êtes excellents, pas la peine de faire de nouvelles démonstrations.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14539
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 00:31

Pas la peine en effet. Quant à Noël gare au sapin ; vous aurez remarqué qu'il parle en son nom. Pas au nom des autres. Et donc pas à ma place non plus.

Bon alors on en parle de l'avenir de notre chauffage urbain de la ville maintenant que du reste ce n'est plus la peine d'en parler? Allez un petit effort qui commence, l'UDI, l'UMP, le FN les zapolitiques? Pour l'équipe sortante, il y a le lien plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14288
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 01:46

C'est aux gens qui sont au pouvoir de trouver les bonnes solutions.

Pour ceux qui sont ou seront en piste dans le futur il n'est pas nécessaire de partir trop tôt.

IL faut laisser la gauche le temps de s'auto détruire... sinon ce sera encore de la faute des fachos-réacs.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3019
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 01:51

Comme d'habitude libellule ne sachant plus quoi répondre détourne le sujet, essaye d'y impliquer d'autre que lui, comme je l'ai déjà dit plus haut, votre stratégie ne fonctionne plus, tout le monde voit votre façon de pratiquer, il ne sait plus quoi répondre, alors on fait en sorte soi de répondre à coté de la plaque ou bien on essaye par un savant enfumage d'impliquer d'autre que son mouvement les EELV.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14288
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 01:58

vieux-breton a écrit:
Comme d'habitude libellule ne sachant plus quoi répondre détourne le sujet, essaye d'y impliquer d'autre que lui, comme je l'ai déjà dit plus haut, votre stratégie ne fonctionne plus, tout le monde voit votre façon de pratiquer, il ne sait plus quoi répondre, alors on fait en sorte soi de répondre à coté de la plaque ou bien on essaye par un savant enfumage d'impliquer d'autre que son mouvement les EELV.
"Savant enfumage" c'est un peu trop... disons technique de bateleur au petit pied se voulant débatteur de haut niveau.

Observation à prendre en compte : dans la mesure où une nouvelle équipe municipale prendrait la directionde la ville il conviendrait en premier lieu de déminer... en pareil cas la précipitation et le désir de bien faire sans avoir les résultats d'un audit préalable amène toujours des surprises désagréables.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14539
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 02:45

tsss. Je disais, remontons un peu en arrière :

Vous posez la question du chauffage urbain en bornant le sujet d'office.
On va faire simple

Aujourd'hui voilà comment il fonctionne
http://www.fontenay-sous-bois.fr/cadre-de-vie/developpement-durable/regie-chauffage-urbain/index.html


Bon alors demain, que vont nous proposer les UDI UMP FN et autres personnes apolitiques désireuses de prendre la mairie comme mode de fonctionnement?

Peut-on espérer une réponse construite qui ne soit pas bornée par la seule critique de l'existant?

Allez chiche.


Va pour l'audit en plus c'est bien d'en faire un de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3019
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 03:02

Je ne vais pas répondre à leur place et comme à votre habitude parce que cela vous arrange et que vous aimez faire peur, vous incluez le FN, alors que celui ci ne sera jamais sur la liste conduite par M. Lecoq.

Alors arrêtez de tout vouloir mélanger en accommodant le tout à votre sauce personnelle, j'avais pris l'exemple du chauffage urbain, car je me souviens d'un article que j'avais lu ou il était justement question du nouveau mode de fonctionnement de ce service municipal qui polluerai moins et quand j'ai lu l'article sur le site d'Europe 1 que le premier pollueur qui rejette le plus de particule est le bois, cela m'a fait penser au chauffage urbain de Fontenay sous Bois.

Vous pouvez toujours vous égosiller à essayer de me faire dire autre chose et d'essayer de tout mélanger, le sujet du post est bel et bien " Laurence Abeille et les véhicules diesel " vous essayez de détourner ce post car les réponses que chacun apportent prouve bien que les EELV dans leurs déclarations mentent et comme vous faite parti des EELV je vous en laisse déduire ce que je peux penser de vous.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14539
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 04:02

Je suis d'une patience d'enfer. Et à l'aise pour vous dire que je ne détourne strictement rien, mais qu'en revanche (et à ce que je vois cela vous agace , mais que puis-je y faire?) je relève à chaque fois que le sujet est détourné par vous ou un autre, précisément parce que vous êtes deux ou trois spécialistes de ce genre de détournement ; il faut simplement que vous arrêtiez d'inverser les rôles, et immédiatement vous verrez mes interventions sur ce forum baisseront comme par enchantement. J'applique à la lettre le droit de réponse. Point barre.

Quant à vos remarques sur le FN amalgammé au nom d'autres partis, je ne fais ni mieux ni moins bien que les autres amalgammeurs de ce forum utilisant d'autres combinaisons. Si vous vous en avez peur, pas moi. Si vous avez peur qu'il aspire l'UMP, là par contre vous avez peut-être raison. Et est-ce vraiment ma faute si un candidat sur la ville a déjà dit qu'il partait avec une double investiture UDI UMP...? Il faut arrêter la parano je vous le dis.

Alors si vous voulez reprendre le débat Laurence Abeille et le diésel, on fait comment, on reprend au communiqué officiel des député(e)s EELV, et on le parcourt ensemble paragraphe par paragraphe?

En attendant que Gildas Lecoq nous parle de sa vison du chauffage urbain sur Fontenay, ce serait cool non ?
(ça va là, je n'ai pas mis de nom de parti, c'est bien hein?)
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 3134
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 04:12

vieux-breton a écrit:

Tient au passage, comment est alimenté le chauffage urbain de Fontenay sous Bois, on a modifié l'alimentation de ce service par un autre combustible qui devait moins rejeter de particules dans l'air et je vous le donne en mille, c'est du bois (des copeaux de bois), je voudrais bien savoir comment ce combustible qui rejette plus de particule fine que le gas oil a fait pour arriver à la chaufferie de Fontenay sous Bois, encore un truc pour faire plaisir aux écolos !!!!
D'après la plaquette officielle, le bois a remplacé le charbon à la chaufferie. Cette plaquette ne s'étend pas par contre sur les procédés de dépollution (juste l'affirmation c'est beaucoup mieux que les chauffages individuels), ni ne précise la mesure du taux de polluants (dont particules fines) en sortie de chaufferie.
On a déjà la proximité de l'A86 et ses bouchons, voilà une raison de plus d'installer une station de mesure AirParif à Fontenay.


Dernière édition par salamandre le Mar 17 Sep 2013, 04:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3019
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 04:14

Libellule a écrit:
Je suis d'une patience d'enfer. Et à l'aise pour vous dire que je ne détourne strictement rien, mais qu'en revanche (et à ce que je vois cela vous agace , mais que puis-je y faire?) je rélève à chaque fois que le sujet est détourné par vous ou un autre, précisément parce que vous êtes deux ou trois spécialistes de ce genre de détournement ; il faut simplement que vous arrétiez d'inverser les rôles, et immédiatement vous verrez mes interventions sur ce forum baisseront comme par enchantement. J'applique à la lettre le droit de réponse. Point barre.

Quant à vos remarques sur le FN amalgammé au nom d'autres partis, je ne fais ni mieux ni moins bien que les autres amalgammeurs de ce forum utilisant d'autres combinaisons. Si vous vous en avez peur, pas moi. Si vous avez peur qu'il aspire l'UMP, là par contre vous avez peut-être raison. Et est-ce vraiment ma faute si un candidat sur la ville a déjà dit qu'il partait avec une double investiture UDI UMP...? Il faut arrêter la parano je vous le dis.

Alors si vous voulez reprendre le débat Laurence Abeille et le diésel, on fait comment, on reprend au communiqué officiel des députées EELV, et on le parcourt ensemble paragraphe par paragraphe?

En attendant de Gildas Lecoq nous parle de sa vison du chauffage urbain sur Fontenay ?
(ça va là, je n'ai pas mis de nom de parti, c'est bien hein?)
Je n'ai jamais détourné de sujet sur ce forum, c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité, vous êtes sans arrêt à détourner un sujet pour avoir à éviter des explications qui vous embarrasse, vous n'arrêtez pas avec vos liens (qui ne correspondent pas toujours au sujet traité), vous n'arrêtez pas avec vos copier/coller sans citer la source, pourtant vous même avez écrit que vous alliez arrêter.

Alors n'inversez pas les rôles, restez humble cela changera un peu et je ne tomberai jamais dans le piège que vous tendez systématiquement avec vos allusions à deux balles quand il s'agit de parler de liste mené par Gildas Lecoq qui je le rappelle ne fera jamais d'alliance avec le FN.

Vos mensonges et vos manipulations commencent sérieusement à me gonfler, je ne vous répondrai plus car avec vous rien n'ai possible, vous êtes le Loïc des EELV.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3019
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 04:17

salamandre a écrit:

D'après la plaquette officielle, le bois a remplacé le charbon à la chaufferie. Cette plaquette ne s'étend pas par contre sur les procédés de dépollution (juste l'affirmation c'est beaucoup mieux que les chauffages individuels), ni ne précise la mesure du taux de polluants (dont particules fines) en sortie de chaufferie.
On a déjà la proximité de l'A86 et ses bouchons, voilà une raison de plus d'installer une station de mesure AirParif à Fontenay.
Je suis bien d'accord avec vous, moi j'ai juste avancé le fait que le chauffage urbain utilisait maintenant du bois pour la chaufferie et quand lisant l'article fourni par mamiea j'ai vu quand premier lieu c'était le bois qui rejetait le plus de particule fine. C'est une simple observation et rien d'autre comme certain aimerai le faire croire.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14539
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 04:18

une bonne idée; Suis preneur d'une borne air parif. Quant aux observations, mot aussi j'ai vu le mois bois figurer dans deux textes différents. Pareil pour le mot diésel et quelques autres. Et ai fourni de la doc pour tous, sans fermer le débat, bien au contraire. a+
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 18:20

Lorsqu'on propose des solutions sur les pollutions (par exemple), il serai bon d' analyser finement les bienfaits et les inconvénients.
Cecile Duflot a présentée, en son temps, le chauffage au bois comme une solution écologique et renouvelable en remplacement du nucléaire. Est-ce une bonne solution ? n' y a t il pas une augmentation du CO2 et autre particules fines? N' est ce pas remplacer une solution (le nucléaire) présentant un risque potentiel par une autre dangereuse avérée?

Quand on parle du Diesel, parle-t-on des moteurs de voitures personnelles ou de l' ensemble utilisant le diesel (appelé aussi fuel) donc les centrales électriques, les tracteurs agricoles, les chaufferies et autres.
La solution de taxer ce carburant pour l' amener au même prix que l' essence est une solution simpliste qui ne prend pas en compte tous les paramètres. En effet la consommation du moteur diesel étant moindre que celui à essence, cela ne changera en rien le problème sauf de priver certains de leur travail et de faire rentrer un peu plus d' argent (provisoirement) dans les caisses de l' état, car à réduire les parc automobile c' est aussi réduire les rentrées fiscales qu'il faudra compenser par de nouveaux impôts.
Il est plus facile de faire ce genre de propositions que de soutenir la recherche fondamentale qui peut proposer d' autres voies, certes plus complexes, plus longues mais porteuses d' avenir.
Actuellement les seules solutions non polluantes pour notre atmosphère sont l' énergie hydraulique, l' énergie solaire, l' éolien et le nucléaire? Les seules disponibles a tout moment et régulièrement sont l' hydraulique et le nucléaire. La France a choisie de favoriser l ' électrique (non polluant) , l' Allemagne a fait un autre choix plus polluant.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3019
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 18:24

mamiea je n'aurais qu'un seul mot : BRAVO

Belle vision des choses et du problème avec une vision beaucoup plus élargie que certain.
Revenir en haut Aller en bas
danroux



Messages : 123
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 19:18

+1:idea: 
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14539
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 19:24

Très bonne analyse en effet que je partage pleinement  aussi (même si certains pensent que... n'épiloguons pas).

Il s'agit d'une vision macro économique telle que je les préconise. Sans tabou. Pour que les avis puissent converger autant que faire se peut, malgré des différences d'appréciation au départ.

Mamie A évoque le vecteur de l'investissement, car pour soutenir efficacement tout pôle de recherches (j'ai déjà dit que j'étais pour), il faut dégager des moyens financiers nouveaux. Il est vrai (et je l'ai dit aussi) que l'on peut chercher d'autres voies de financements que le chemin proposé (taxer le diésel, favoriser la baisse de la tva sur le logement), personne à aucun moment n'a dit le contraire (on parle de contribution carbone, vs crédit d'impôt pour les créneaux non polluants, par exemple). Dégager des marges de manoeuvres pour que la transition énergétique se fasse est effectivement toute l'équation qu'il reste à résoudre. Et de préférence, c'est la thèse officielle des EELV, à niveau de taxes, prélèvements et autre impôts constants (la répartition des enveloppes doit être redistribuée autrement).

Les flux financiers sont ainsi faits que tout investissement nécessite des fonds ad hoc préalables (y compris l'investissement dans des voitures hybrides, et les énérgies renouvelables citées). Ces investissements n'auraient pas dus être "arrêtés" voici quelques années sous prétexte qu'un président un jour a décrêté que l'écologie cela suffisait, et qu'il valait mieux instaurer un bouclier fiscal ciblé (trop ciblé en fait). Combler le retard pris en terme d'investissements et en même temps combler les déficits laissés par le dernier quinquennat n'est pas de la simple réthorique, c'est une réalité qu'il faut savoir surmonter, ce qui fait que les chemins de croissance restent étroits. Sans parler de l'héritage laissé, on peut au moins dire que les meilleurs choix n'ont pas été faits entre 2007 et 2012 pour favoriser une vraie politique derrière ce que l'on a appelé les "Grenelle de l'environnement" (bonne initiative au départ, devenu cimetière à projets non tenus).

Tout ce qui ira dans le sens d'une croissance la moins polluante qu'une autre, et la moins énergivore aura toujours ma préférence sur tout autre ; c'est en cela que je veille à défendre la promotion de l'écologie, loin de tout dogmatisme.

Alors oui, merci à Mamie A de permettre qu'enfin ce débat se déroule sans atavisme ni névrose partisane.

Toute transition n'est jamais facile, et personne ne dit qu'il n'y a pas des années où pour atteindre un objectif (disons en 2025), il ne fasse pas assurer l'intendance entre maintenant et cette échéance : avec ou sans charbon, avec ou sans fracturation hydraulique, avec ou sans nucléaire, avec ou sans énergies renouvelables ; ... de toute façon le mix énérgétique est la solution intermédiaire ; encore faut-il favoriser son développement : l'Allemagne le fait avec ses avantages et ses défauts, la France doit le faire, avec ses avantages et ses défauts qui ne sot effectivement pas les mêmes que ceux dont l'Allemagne dispose.

Le Japon, la Chine, les USA, la Russie ont aussi leurs avantages et leurs défauts qui sont autres là encore.

Je crois en l'idée qu'il faut que partout on se débarasse de ses défauts, et que in fine seule une politique énérgétique avantageuse pour tous sera un jour promue, et qu'alors seulement il y aura convergence comme je la conçois (étape 2050, guère avant je pense).
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14539
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 20:05

pour compléter mon propos :

INTERVIEW - Pascal Durand, secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts (EELV), estime que la conférence environnementale doit permettre de tirer les conclusions d'un an de débat.

LE FIGARO. - Vous avez donné un ultimatum à François Hollande. Craignez-vous qu'il ne soit pas respecté?

Pascal DURAND - J'ai simplement dit qu'il restait six jours au président pour qu'il fixe le cap à la conférence environnementale des 20 et 21 septembre. C'est en effet à lui d'initier les transitions écologiques et énergétiques dont la France a besoin. Lorsque l'on affirme, comme il l'a fait dimanche soir, que l'écologie est une opportunité, il faut poser les actes. Je demande à François Hollande de mettre dans une grande ambition française et européenne les transitions écologiques. Il ne peut pas dire que le mix énergétique doit bouger d'ici à 2025 sans préciser le calendrier des transformations.

Il faut être pragmatique: la France va-t-elle ou non rater son rendez-vous avec l'avenir? On nous avait promis de réduire la part du nucléaire, de privilégier l'efficacité énergétique, que les énergies renouvelables allaient être soutenues, désormais le gouvernement doit dire comment il compte y parvenir. Des centaines de milliers d'emplois dépendent de sa réponse.

La conférence environnementale sera-t-elle l'occasion d'aborder la fiscalité verte?

La fiscalité est effectivement perçue comme un grand bazar. Les signaux sont contradictoires. Lors de cette conférence, il faudra tirer les conclusions d'un an de débat pour préciser les objectifs de la transition et s'en donner les moyens. On pourra alors parler de budget, et ce sera l'objet du débat budgétaire au Parlement, qui devra traduire en actes les engagements qui auront été pris lors de la conférence environnementale.

J'ai bien compris que certains veulent enfermer les écologistes dans une sorte de surenchère fiscale. C'est une erreur profonde. La fiscalité n'est qu'un moyen et non pas une fin en soi.

Pourtant, à l'heure de la pause fiscale, peut-on encore rajouter une taxe?

La fiscalité écologique est une fiscalité de transfert et de remplacement et en aucune manière une fiscalité qui s'ajouterait à celle existante. La fiscalité française marche sur la tête, on ne sait que rajouter des couches supplémentaires. Ce que nous demandions, c'est que 100 % du produit de la contribution climat-énergie soit affecté aux économies d'énergies des entreprises et des ménages et soit redistribué. C'est un choix politique.

Une taxe supplémentaire qui n'aurait pour but que de ramener de l'argent au lieu d'abonder le budget général, sans être compensée - pour les ménages modestes - ni fléchée vers la mise en place d'alternatives - en matière d'économies d'énergie, de logement, de transport - ne peut pas être appelée fiscalité écologique.

Le couac sur le diesel a montré que le gouvernement ne semble pas prêt à ouvrir une nouvelle brèche fiscale.
Ne nous trompons pas d'enjeu. Le diesel, c'est avant tout un problème de santé publique. Il faut à terme une convergence pour que personne ne soit incité à acheter du diesel plutôt que de l'essence. L'objectif n'est pas de punir mais de fixer le cap et de mettre en œuvre les transitions.

Et si Hollande ne fixait pas de cap?

Dimanche, le président a affirmé qu'il défendait l'intérêt de la France et, parce que notre pays serait considérablement fragilisé si nous n'engagions pas des mesures à la hauteur des enjeux du XXIe siècle, je n'imagine pas qu'il ne fixe pas ce cap attendu et nécessaire.

Si toutefois ce n'était pas le cas, cela voudra dire que nous aurons échoué à convaincre le gouvernement. Ce n'est pas à moi d'en tirer seul les conséquences pour notre mouvement. Mais je ne serai pas, je l'ai dit, le secrétaire national des renoncements écologiques.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2089
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 20:18

Mais c'est qui ce Pascal Durand qui fort des 2% de voies remportées par la représentante de son parti, pose un ultimatum au gouvernement.
La représentation parlementaire des Verts et leur participation au gouvernement ne sont que le fruit d'un accord très généreux de la part du PS.
Alors Mesdames ,Messieurs les EELV, un peu plus de modestie vous rendrait plus sympathique. Exposer ses idées est une chose mais les imposer en est une autre.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12405
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 20:26

Toute ces considérations  sur l'évolution nécessaire de la motorisation des véhicules sont bien jolies mais il faudrait se demander si nous en avons encore les moyens... Les chiffres des immatriculations en France au mois d'août donnent à réfléchir...

Le fabricant français Peugeot, spécialiste du Diesel, qui produit une grande part de ses véhicules en France, pays où le SMIC est à 1430 Euros, voit ses immatriculations reculer de 17.3%... L'autre fabricant  français Renault, société dont l'état détient 15% du capital, qui produit lui ses véhicules en Roumanie ou dans d'autres pays" low cost" où le salaire minimum est à moins de 200 Euros voit lui ses immatriculations progresser de 6%...

On peut donc en toute logique se demander quelle sera la place de l'industrie automobile française demain ?

Peut-être faudrait-il dès à présent se faire à l'idée que cette industrie est déjà condamnée au niveau de notre pays et que les propos de notre président sur une future voiture consommant moins de deux litres ne sont que balivernes, cette voiture si elle voit le jour ayant toutes les chances d'être fabriquée "ailleurs"...

Maigre consolation, si l'industrie automobile française disparaissait, il nous resterait toujours en souvenirs les cités d'Aulnay, de Mantes-la-Joile, des Mureaux, ....


Challenges.fr a écrit:
Immatriculations en Europe : Renault porté par Dacia, les ventes de PSA décrochent
Publié le 17-09-2013 à 08h41 - Mis à jour à 09h24

Les immatriculations de voitures neuves ont plongé de 5% dans l'Union européenne en août. Les ventes de PSA Peugeot ont chuté de 17,3%. Celles de Renault ont à l'inverse pris 6% grâce à sa marque low cost.

Les immatriculations de voitures neuves ont plongé de 5% en août dans l'Union européenne, effaçant un rebond d'ampleur équivalente en juillet, selon des chiffres publiés mardi 17 septembre par l'Association des constructeurs automobiles européens (ACEA).

En tout, 653.872 unités ont été immatriculées le mois dernier dans les 27 pays de l'UE (hors Malte pour qui les données n'étaient pas disponibles), selon un communiqué de l'ACEA.

Le marché auto, en baisse depuis plusieurs mois, avait connu une légère reprise en avril, avec une progression de 1,7%, puis de 5% en juillet, selon l'ACEA.

Le mois dernier, le recul des ventes a particulièrement pesé sur le français PSA Peugeot Citroën, dont les ventes ont décroché de 17,3% à l'échelle européenne. Le titre du groupe reculait de plus de 3% à l'ouverture de la Bourse de Paris.

Son concurrent national Renault a progressé à l'inverse de 6% grâce à sa marque à bas coûts Dacia (+16,5%).

General Motors, BMW et Daimler s'en sortent mieux

Pratiquement tous les autres constructeurs ont souffert, à l'exception de General Motors, qui a grappillé 0,5%, ou encore des allemands spécialistes du haut de gamme BMW (+9,8%) et Daimler (+5,8%).

Parmi les plus gros marchés de l'UE, seul le Royaume-Uni a vu ses ventes progresser. Elles se sont contractées en Allemagne, en France, en Italie et en Espagne.

Sur les huit premiers mois de l'année, les immatriculations de voitures neuves ont lâché 5,2%. Pour autant, les constructeurs espèrent voir bientôt le bout du tunnel. Leurs dirigeants, réunis la semaine dernière au salon de Francfort, ont estimé dans l'ensemble que le marché européen a touché le fond. Ils tablent sur une croissance nulle ou légèrement positive l'an prochain.

(Avec AFP)
Source: http://www.challenges.fr/entreprise/20130917.CHA4384/immatriculations-en-europe-renault-porte-par-dacia-les-ventes-de-psa-decrochent.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 20:35

Je suis favorable à la pose obligatoire d'une plaque d'immatriculation sur les vélos et à une taxe sur ces engins, étant donné qu'ils mobilisent des crédits publics d'aménagement, peinture au sol, espaces de circulation et de stationnement. Il n'y a pas de raison de faire des exceptions.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14539
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 20:55

matmut a écrit:
Mais c'est qui ce Pascal Durand qui fort des 2% de voies remportées par la représentante de son parti, pose un ultimatum au gouvernement.
La représentation parlementaire des Verts et leur participation au gouvernement ne sont que le fruit d'un accord très généreux de la part du PS.
Alors Mesdames ,Messieurs les EELV, un peu plus de modestie vous rendrait plus sympathique. Exposer ses idées est une chose mais les imposer en est une autre.
+1 c'est bien pour cela que rien n'est imposé et que tout est mis en débat.
Dire que ce serait bien que la conférence environnementale du 20 et 21 septembre débouche sur des décisions environnementales n'a rien d'un ultimatum. C'est le rappel d'une date calendaire prévue de longue date. Un RDV à ne pas rater somme toute. Avec toute la modestie qui sied à ce genre de RDV.

Sinon Pascal Durand est secrétaire général de EELV, et comme il l'indique lui-même ne veut pas renier ses idées. Je crois que c'est plutôt une qualité. Quant au parti EELV, il a quelques élus de proximité (dont Laurence Abeille et Esther Benbassa) et deux ministres (Cécile Duflot et Pascal Canfin) dans le cadre d'un accord de gouvernement PS EELV, qui, en soi, reste un indicateur des convergences validées (a priori) et que l'on peut avoir envie de se voir confirmées (a posteriori).

http://www.novethic.fr/novethic/ecologie,environnement,la_conference_environnementale_test_solidite_accord_verts_ps,141410.jsp

Côté immatriculations des voitures françaises, un post à part sur ce forum en a donné les raisons (du recul). Mais bon ON PEUT TOUJOURS LES IGNORER.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12405
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 21:31

Libellule a écrit:
Côté immatriculations des voitures françaises, un post à part sur ce forum en a donné les raisons (du recul). Mais bon ON PEUT TOUJOURS LES IGNORER.
Relisez les chiffres du mois d'août publiés aujourd'hui

"Le mois dernier, le recul des ventes a particulièrement pesé sur le français PSA Peugeot Citroën, dont les ventes ont décroché de 17,3% à l'échelle européenne. Le titre du groupe reculait de plus de 3% à l'ouverture de la Bourse de Paris.

Son concurrent national Renault a progressé à l'inverse de 6% grâce à sa marque à bas coûts Dacia (+16,5%).
"

Si Peugeot qui fabrique essentiellement en France recule, Renault qui fabrique essentiellement dans des pays "low cost" comme la Roumanie progresse...

Voilà ce que personne ne doit plus ignorer...
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 22:34

Il y a un autre paramètre a ne pas oublier : le pouvoir d' achat.
Il me parait assez logique que l'on cherche plus a se nourrir et se vêtir avant d' acheter une voiture, sans oublier le prix des véhicules et le coût d' entretien.
La remise en cause des "bonus/malus" a l' achat n' arrangera pas la situation et n' oublions pas que là c' est l' ensemble des imposés qui paye pour une minorité.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12405
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mar 17 Sep 2013, 22:51

mamiea a écrit:
La remise en cause des "bonus/malus" a l' achat n' arrangera pas la situation et n' oublions pas que là c' est l' ensemble des imposés qui paye pour une minorité.
Afin de favoriser la relance de l'emploi on pourrait imaginer que le bonus financé par l’ensemble des imposés ne s'applique qu'aux véhicules "made in france", ce serait déjà un moindre mal, mais l'Union basé sur une "concurrence libre et non faussée" (sic) ne permet pas ce genre de "préférence nationale"...

Si le bonus est maintenu, il faut se faire à l'idée que celui-ci peut inciter à acheter une voiture moins polluante comme une hybride fabriquée à l'étranger plutôt qu'une voiture fabriquée en France...

Un article qui date un peu sur la version 2012 du bonus:

http://www.bfmtv.com a écrit:
Plan automobile: le nouveau bonus écologique ne favorise pas le "made in France"

Le plan d’aide à la filière automobile, dévoilé ce 25 juillet [2012], devait favoriser les constructeurs français et la production hexagonale. En fait, Toyota et les véhicules assemblés à l’étranger risquent plutôt d'en être les grands bénéficiaires.

Le gouvernement a dévoilé son plan de soutien à la filière automobile ce mercredi 25 juillet [2012]. Une grande partie des mesures annoncées sont destinées à favoriser les véhicules propres et innovants. Le bonus-malus écologique évolue: l’achat d’un véhicule électrique permet desormais de recevoir 7000 euros, contre 5000 jusqu'à présent. L’acquisition d’un véhicule hybride sera gratifiée d’une prime de 4000 euros, et non plus de 2000. Un dispositif qui ne va pas bénéficier uniquement au "made in France", loin de là.

A première vue, le grand gagnant, celui qui va le plus profiter de ce plan, c’est Toyota. Le groupe japonais produit bien en France, à Valenciennes, où il a installé l’assemblage de la Yaris hybride. Mais ses autres modèles mi-thermiques mi-électriques sont fabriqués à l'étranger. Et ils bénéficieront aussi du bonus majoré. Or ces modèles milieu de gamme sont bien plus abordables que les hybrides diesel de PSA, chez qui les modèles équivalents ne sont disponibles que sur le haut de gamme de Peugeot et Citroën.

Les citadines électriques de PSA produites au Japon

Et quand le nouveau bonus-malus auto profite à des constructeurs français, c’est pour des véhicules produits à l’étranger. PSA commercialise par exemple deux voitures électriques - les Peugeot iOn et Citroën C-Zéro -, mais elles sont fabriquées au Japon par Mitsubishi. Même le futur petit utilitaire électrique de Peugeot-Citroën devrait être fabriqué dans l'usine de Vigo en Espagne.

Chez Renault, en tout cas, le superbonus électrique devrait doper les ventes de la gamme "zéro émission" qui, elle, est bien produite sur le sol français. La Kangoo électrique et la Zoé sont respectivement produites à Maubeuge et à Flins. Mais il reste difficile d'imaginer que ces ventes, qui représentent aujourd’hui à peine 0,2% du marché, s'envolent au point de résoudre l'épineuse question des surcapacités.
Source: http://www.bfmtv.com/economie/plan-automobile-nouveau-bonus-ecologique-ne-favorise-pas-made-in-france-325088.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14288
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mer 18 Sep 2013, 00:49

Question simple : qui dans les conditions économiques actuelles va vendre son véhicule diesel pour acheter un véhicule électrique hors de prix et dont l'autonomie réduite sera un handicap rédhibitoire ?

Je sais à Fontenay on sponsorise l'achat de vélo électrique pour certains habitants donc avec une bonne nouvelle taxe nationale on met tout le monde au véhicule électrique...

Comme entre temps nous aurons aussi fermé les centrales nucléaires y aura t il encore du jus à la prise de courant ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14539
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mer 18 Sep 2013, 01:33

Mettre un véhicule à la casse avant d'en acquérir un autre plus moderne c'est gratuit.

Vendre un véhicule (quelque soit le carburant utilisé) avant d'en acheter un autre est une transaction.
Vous êtes en train de nous dire deux choses :

D'abord qu'un véhicule diésel ce n'est pas si facile que cela à vendre d'occasion, maintenant qu'on en connaît les défauts. (Attention cette phrase est mise là juste pour vous taquiner, ne la prenez pas forcément au premier degré)

Ensuite que l'on aurait dû mettre plus de moyens il y a quelques années pour qu'aujourd'hui le prix d'un véhicule (hybride, ou électrique peu importe) puisse être produit à moindre coût. (ça c'est plus du premier degré).

Le post qui évoque le mauvais choix industriel des constructeurs français (en particulier le tout diésel voulu par Peugeot) et le tout marketing (sans rester un constructeur local de Renault) voici quelques années est toujours sur ce forum. Mais on peut continuer à l'ignorer, disais-je et dire que c'est la faute aux Roumains d'une part (non c'est Renault qui a fait son choix industriel de concevoir le svéhicule ssans les consruire sur place) et des écolos d'autre part (non c'est la famille Peugeot qui a voulu se spécialiser dans le tout diésel à contre courant des autres constructeurs européens ou mondiaux), les deux avec l'aide de la puissance de l'Etat... (la fameuse incitation fiscale en débat) qui par faiblesse n'a pas voulu porter d'autres choix industriels à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12405
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mer 18 Sep 2013, 01:53

Libellule a écrit:
---/---
Le post qui évoque le mauvais choix industriel des constructeurs français (en particulier le tout diésel voulu par Peugeot) et le tout marketing (sans rester un constructeur local de Renault) voici quelques années est toujours sur ce forum. Mais on peut continuer à l'ignorer, disais-je et dire que c'est la faute aux Roumains d'une part (non c'est Renault qui a fait son choix industriel de concevoir le svéhicule ssans les consruire sur place) et des écolos d'autre part (non c'est la famille Peugeot qui a voulu se spécialiser dans le tout diésel à contre courant des autres constructeurs européens ou mondiaux), les deux avec l'aide de la puissance de l'Etat... (la fameuse incitation fiscale en débat) qui par faiblesse n'a pas voulu porter d'autres choix industriels à l'époque.

Il n'a jamais été écrit que c'était "la faute aux roumains"...

En revanche il a été écrit que dans une Union que les politiques ont laissé se construire sans harmonisations salariale, sociale et fiscale, d'une part, les multinationales quelles qu'elles soient profitent au mieux  du système en place basé sur une "concurrence libre et non faussée" (sic) et que, d'autre part, les salariés roumains comme les salariés des autres pays "low cost" n'ont  absolument aucun scrupule à occuper les emplois qui s'offrent à eux en sachant pertinemment que le fait d'accepter ceux-ci envoie crever des salariés français à Pôle emploi...

Il suffit de regarder les compte-rendus des CEE, Comités d'Entreprise Européen des multinationales, pour mesurer les antagonismes  qui existent entre salariés de l'Ouest et salariés "'low cost" de l'Est...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14288
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mer 18 Sep 2013, 02:01

J'aime les gens qui m'expliquent sans rien connaître de ma situation comment je dois gérer mon budget...

Décidément l'ambition politique est mauvaise conseillère.

Dans la situation économique actuelle je crois que les Français qui ont un véhicule qui fonctionne, diesel ou essence, qui leur rend les services attendus n'ont qu'une idée : qu'il fonctionne le plus longtemps possible sans leur coûter trop cher.

Maintenant si des politiques astucieux trouvent le moyen de les pénaliser pour avoir cette idée saugrenue, j'espère que les citoyens électeurs auront assez de mémoire pour s'en souvenir le moment venu.

Plein les bottes des beaux discours, des taxes à rallonge, ne vous occupez surtout pas de mes affaires et ne me compliquez pas la vie. Les sacs à embrouilles nous en avons les uns et les autres notre dose !

PS : POur les idées biscornues même si vous êtes un expert reconnu nous avons généralement dans chaque foyer un élément qui se charge de les avoir...
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14288
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mer 18 Sep 2013, 02:14

Information Importante :

En ce moment aux USA la firme AUDI fait une campagne publicitaire à la télévision pour promouvoir ses véhicules diesel.

Si seulement nos écologistes Français pouvaient aller tancer les Américains ça nous ferai des vacances...

Salaud d'Américains qui vont encore causer des désastres planétaires.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mer 18 Sep 2013, 02:29

tonton christobal a écrit:
Information Importante :

En ce moment aux USA la firme AUDI fait une campagne publicitaire à la télévision pour promouvoir ses véhicules diesel.

Si seulement nos écologistes Français pouvaient aller tancer les Américains ça nous ferai des vacances...

Salaud d'Américains qui vont encore causer des désastres planétaires.
Et pendant ce temps là :
http://www.automobile-propre.com/2013/02/16/premier-contact-avec-la-tesla-model-s/
Bon elle a aussi un gros défaut : son prix. A savoir ce véhicule n' est pas issu d' une firme automobile, non elle a été financée par le patron de "Pay-Pal" comme quoi il vaut mieux compter sur des entrepreneurs audacieux !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12405
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mer 18 Sep 2013, 21:20

Pas plus tard qu'hier j'écrivais dans cette discussion:

a.nonymous a écrit:
---/---
On peut donc en toute logique se demander quelle sera la place de l'industrie automobile française demain ?

Peut-être faudrait-il dès à présent se faire à l'idée que cette industrie est déjà condamnée au niveau de notre pays et que les propos de notre président sur une future voiture consommant moins de deux litres ne sont que balivernes, cette voiture si elle voit le jour ayant toutes les chances d'être fabriquée "ailleurs"...

Maigre consolation, si l'industrie automobile française disparaissait, il nous resterait toujours en souvenirs les cités d'Aulnay, de Mantes-la-Joile, des Mureaux, ....
---/---
Aujourd'hui les Echos parlent d'un rapprochement entre Peugeot et le chinois Dongfeng...

Et l'emploi en France dans tout ça ?

Ne risque-t-on pas à terme de voir Peugeot délocaliser sa production "ailleurs" et envoyer tous ses salariés français crever à Pôle emploi ?

Pour mémoire, le salaire moyen *** annuel *** en Chine était de 3650 Euros en 2012...


Les Echos a écrit:
Peugeot prêt à se rapprocher du chinois Dongfeng
Par Ingrid Feuerstein et Maxime Amiot | 17/09 | 19:25 | mis à jour à 22:46 | 4commentaires

EXCLUSIF - PSA a mandaté deux banques pour étudier un rapprochement avec le constructeur chinois. L’objectif, complexe, est de combiner le montage à l’alliance avec General Motors.

PSA Peugeot-Citroën accélère ses réflexions stratégiques. En grande difficulté financière, le constructeur vient, selon nos informations, d’accorder un mandat à deux banques internationales pour réfléchir aux possibilités d’une alliance capitalistique avec Dongfeng, son partenaire historique en Chine. Les travaux préparatoires ont déjà débuté. L’objectif est de définir des scénarios de partenariat à l’international entre les deux industriels, tout en préservant l’alliance actuelle de PSA avec General Motors en Europe. « On a deux dossiers différents qui répondent aux deux maux de PSA. D’un côté, le groupe doit résoudre son problème en Europe et GM paraît être aujourd’hui la seule solution. De l’autre, PSA doit impérativement accélérer sur l’international, et Dongfeng est la piste la plus crédible pour cela », juge une source proche du dossier.

Pour l’heure, plusieurs options sont à l’étude, comme par exemple la prise de participation directe de Dongfeng dans PSA dans le cadre d’une augmentation de capital. Ce scénario se heurterait à plusieurs obstacles. Notamment, General Motors pourrait voir d’un mauvais œil l’arrivée d’un deuxième actionnaire industriel de référence. Le groupe américain pourrait alors user d’une clause de son accord avec PSA,lui permettant de renoncer à ses engagements si un autre partenaire prend plus de 10 % du capital. De plus, la capitalisation boursière de Peugeot, même si elle est remontée, reste encore trop faible pour lever une somme suffisante d’argent.

Pour ménager les relations avec GM, la solution pourrait être de cloisonner les deux partenariats, en constituant un joint-venture PSA-Dongfeng, qui serait centré sur les pays émergents. En échange d’un transfert d’actifs de la part de Peugeot, Dongfeng apporterait du « cash ». Et permettrait ainsi au français de poursuivre son développement en Chine et en Asie du Sud-Est (Thaïlande, Indonésie...), tout en mutualisant les investissements nécessaires à cette expansion. Reste à savoir quel pourrait être le périmètre géographique de cette coopération, s’il serait limité à l’Asie ou s’il pourrait aussi concerner la Russie, où Dongfeng affiche ses ambitions, voire l’Amérique latine.


Partenariat avec GM en « stand-by »

Ces négociations révèlent les faiblesses de l’alliance avec General Motors, qui ne comble pas les lacunes de PSA à l’international. Présentée, lors de son officialisation début 2012 comme une alliance mondiale, elle se résume en fait au Vieux Continent. La fusion entre Opel et PSA, un temps évoquée, n’est plus sur le tapis. « Tout le partenariat est bloqué par la succession de Dan Akerson, le PDG de GM. Dans le cas où il serait remplacé en 2014-2015, il ne voudrait pas embarquer son successeur dans un scénario trop engageant pour Opel », précise une autre source. Un « stand-by », avec lequel PSA doit s’efforcer de composer. « Ce n’est pas Dongfeng qui va aider PSA à se sortir de ses problèmes structurels en Europe. Il n’y a que GM pour cela », poursuit la même source. D’où l’exercice d’équilibriste auquel se livre Philippe Varin, consistant à développer une alliance avec Dongfeng sans rompre avec GM.

L’exercice est périlleux. Déjà refroidi par les difficultés de PSA et l’implication de l’Etat dans la gouvernance du groupe français, GM pourrait s’inquiéter d’un partenariat avec Dongfeng. L’américain est lui-même engagé avec un autre chinois, SAIC, capable de peser sur sa stratégie. SAIC, par exemple, s’était opposé à ce que GM partage sa plate-forme dans le haut de gamme avec PSA, par crainte de voir une concurrence trop forte émerger en Chine. Plus largement, les dirigeants de GM doutent de la capacité de PSA à trouver un investisseur, compte-tenu de sa situation financière dégradée.

Le pari est également osé par rapport à Dongfeng. « Rien ne dit pour l’instant que Dongfeng est réellement intéressé », juge une autre source. Rien ne garantit non plus que le rapprochement avec PSA soit compatible avec les partenariats noués par Dongfeng avec différents constructeurs (Nissan, Kia, Honda et bientôt Renault) en Chine. S’il dispose encore d’une trésorerie et de lignes de crédit importantes – 11,8 milliards d’euros –, le constructeur doit trouver plusieurs milliards pour assurer sa capacité d’investissement (nouveaux produits, R&D, international...). La piste de l’indien Tata, que Philippe Varin connaît pour leur avoir vendu en 2007 le sidérurgiste britannique Corus, est pour l’heure mise de côté. En dernier recours, la prise de participation directe de l’Etat, elle, est toujours envisagée.

Citation :
Le groupe poursuit sa chute sur le marché européen

Le marché européen ne paraît pas avoir de fond pour PSA Peugeot-Citroën. Le constructeur a enregistré une baisse de 17,9 % sur le mois d’août de ses ventes de voitures neuves, après une baisse de 1 % sur le seul mois de juillet, selon les chiffres diffusés ce mardi par l’Acea, l’association européenne des constructeurs automobiles . Sur le seul mois d’août, sa part de marché en Europe passe sous la barre des 10 % (9,7 %), un niveau historiquement bas. Depuis le début d’année, ses ventes ont chuté de 12,3 %, soit la plus forte baisse des constructeurs, et bien davantage que le marché (– 5,2 %). Par comparaison, Renault n’affiche qu’un recul limité à 2,2 % depuis janvier, porté par les bonnes performances de sa marque Dacia.
Source: http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/auto-transport/actu/0203010265237-peugeot-pret-a-se-rapprocher-du-chinois-dongfeng-606158.php
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14539
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mer 18 Sep 2013, 22:05

Peugeot est pris dans la souricière de ces choix industriels historiques qui n'ayant pas été les bons, il fut un temps, l'ont privé de son indépendance financière ; les mots clefs étant ici cash, alliance capitalistique, participation au capital (avec ceux qui les détiennent).

Il aurait fallu que soit mis en place, vingt ans plus tôt, un projet industriel innovant conforme au marché européen déjà en pleine mutation, et non un projet qui en fait s'est enfermé dans la logique du tout diésel pour la France (le pot catalytique en sus à financer), jusque comme ça en pensant qu'il s'agirait de la norme qui s'imposerait sur toute l'Europe. Un pari sur l'avenir, qui n'a pas fontionner. Audi, Peugeot n'ont pas suivi les mêmes voies, ne serait-ce pas par les jeux d'alliances entre constructeurs, quoi qu'on essaye de faire dire sur la politique d'Audit actuelle - à l'intérieur d'un groupe automobile plus large-. (voir wiki truc)

Cette absence d'anticipation se paye aujoud'hui "cash". Dommage en effet.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14288
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mer 18 Sep 2013, 23:33

Il convient d'ajouter qu'en Allemagne les syndicats fonctionnent de manière différente qu'en France, que ceux de Renault on mis des bâtons dans les roues à une installation dans les ex républiques communistes de l'est début des années 90 ou WV fait un tabac depuis des années...

Bien après il y a eu l'implantation de Renault en Roumanie pays qui n'est pas le plus renommé pour la mécanique comparé aux Tchèques qui avant 1939 avaient une industrie automobile nationale et ont une industrie de précision y compris en armement de qualité.

Peugeot affaire familiale a voulu faire franco-français ou n'a pas été en mesure de faire différemment, voici le résultat.

Maintenant évoquer des incidences fiscales, coût de main d'oeuvre, contraintes financières nationale qui nous pénalisent c'est inutile : l'économiste communiste de service nous expliquera que c'est sans importance sur le prix des produits et n'a rien de sensible au niveau de la concurrence.

NB : ne pas oublier aussi de prendre en compte combien de fois depuis 1945 et pour quels montants l'état actionnaire de Renault c'est à dire vous les contribuables avez mis la main à la poche pour empêcher la boite de fermer... petite différence avec la gestion Peugeot-Citroen...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12405
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Mer 18 Sep 2013, 23:38

Dans la foulée du rapprochement de Peugeot avec le chinois Dongfeng, Renault société dont l'Etat français détient 15% du capital, signe aujourd'hui un accord pour produire en Indonésie...

Rappelons quand même que si Renault connait un certains succès à l'international, cela n'a pas empêché le constructeur d'annoncer en janvier 2013 une diminution de ses effectifs de 7500 personnes en France d'ici 2016... Voir: http://media.renault.com/global/fr-fr/renaultgroup/Media/PressRelease.aspx?mediaid=42978


La Tribune a écrit:
Renault s'implante en Indonésie, poursuivant une "intercontinentalisation" réussie

Alain-Gabriel Verdevoye | 18/09/2013, 11:24 - 366 mots

Renault signe ce mercredi un accord pour s'ouvrir le gros marché indonésien. Il y produira le 4x4 Duster à bas coûts dans un premier temps.

Renault est en difficulté sur le marché européen. Mais le constructeur français poursuit  obstinément sa stratégie - réussie - d'intercontinentalisation. Le groupe automobile français annonce ce mercredi son implantation en Indonésie, pour assembler dans un premier temps son modèle fétiche, le 4x4 Duster à bas coûts. Il a signé un accord avec le groupe local Indomobil. Le Duster, modèle le plus vendu de la gamme Renault aujourd'hui, et « best seller » dans plusieurs pays comme la Russie ou le Brésil, devrait être suivi d'autres véhicules à partir de 2015. On évoque la future introduction du monospace à bas prix Lodgy, le marché indonésien étant particulièrement friand de ce genre de véhicules.

Un marché en plein boom

La société indonésienne Indomobil va développer un réseau de points de ventes, avec l'objectif d'avoir 45 concessions d'ici à 2016. Elle travaille déjà avec Nissan, l'allié japonais de Renault. Le marché indonésien a bondi d'un quart en 2012, pour atteindre le nombre record d'1,1 million d'unités. Il a connu un mois de juillet 2013 record. Le marché est dominé par Toyota (50% de part de marché avec sa filiale Daihatsu). Nissan en détient un peu plus de 6%. Les japonais en occupent ensemble 90% environ.

Une forte présence hors d'Europe

Renault a une forte présence hors d'Europe. Il a noué dès 1999 une alliance stratégique avec le japonais Nissan, dont il détient 43% des parts. Il a racheté ensuite le roumain Dacia et les activités automobiles de Samsung en Corée. Il détient en outre 25% du premier constructeur russe Avtovaz (Lada) dont il est en train de prendre progressivement le contrôle. Grâce à sa gamme « Entry » vendue sous le label Dacia en Europe et Renault presque partout ailleurs, il gagne du terrain en Russie, où, indépendamment d'Avtovaz, il est le numéro deux du marché devant les marques coréennes.

Décollage en Inde

Il occupe aussi de solides positions en Amérique du sud et sur le pourtour méditerranéen, tout en montant en puissance en Inde avec l'aide de Nissan. Il n'y a qu'aux Etats-Unis et en Chine que Renault n'est pas présent. De grosses lacunes, mais, dans ces deux pays, son allié nippon est très bien placé. Renault vend déjà 50% de ses véhicules hors du Vieux continent.
Source: http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/20130918trib000785720/renault-s-implante-en-indonesie-poursuivant-une-intercontinentalisation-reussie.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14539
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Jeu 19 Sep 2013, 22:39

Libellule a écrit:
pour compléter mon propos :

INTERVIEW - Pascal Durand, secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts (EELV), estime que la conférence environnementale doit permettre de tirer les conclusions d'un an de débat.

LE FIGARO. - Vous avez donné un ultimatum à François Hollande. Craignez-vous qu'il ne soit pas respecté?

Pascal DURAND - J'ai simplement dit qu'il restait six jours au président pour qu'il fixe le cap à la conférence environnementale des 20 et 21 septembre. C'est en effet à lui d'initier les transitions écologiques et énergétiques dont la France a besoin. Lorsque l'on affirme, comme il l'a fait dimanche soir, que l'écologie est une opportunité, il faut poser les actes. Je demande à François Hollande de mettre dans une grande ambition française et européenne les transitions écologiques. Il ne peut pas dire que le mix énergétique doit bouger d'ici à 2025 sans préciser le calendrier des transformations.

Il faut être pragmatique: la France va-t-elle ou non rater son rendez-vous avec l'avenir? On nous avait promis de réduire la part du nucléaire, de privilégier l'efficacité énergétique, que les énergies renouvelables allaient être soutenues, désormais le gouvernement doit dire comment il compte y parvenir. Des centaines de milliers d'emplois dépendent de sa réponse.

La conférence environnementale sera-t-elle l'occasion d'aborder la fiscalité verte?

La fiscalité est effectivement perçue comme un grand bazar. Les signaux sont contradictoires. Lors de cette conférence, il faudra tirer les conclusions d'un an de débat pour préciser les objectifs de la transition et s'en donner les moyens. On pourra alors parler de budget, et ce sera l'objet du débat budgétaire au Parlement, qui devra traduire en actes les engagements qui auront été pris lors de la conférence environnementale.

J'ai bien compris que certains veulent enfermer les écologistes dans une sorte de surenchère fiscale. C'est une erreur profonde. La fiscalité n'est qu'un moyen et non pas une fin en soi.

Pourtant, à l'heure de la pause fiscale, peut-on encore rajouter une taxe?

La fiscalité écologique est une fiscalité de transfert et de remplacement et en aucune manière une fiscalité qui s'ajouterait à celle existante. La fiscalité française marche sur la tête, on ne sait que rajouter des couches supplémentaires. Ce que nous demandions, c'est que 100 % du produit de la contribution climat-énergie soit affecté aux économies d'énergies des entreprises et des ménages et soit redistribué. C'est un choix politique.

Une taxe supplémentaire qui n'aurait pour but que de ramener de l'argent au lieu d'abonder le budget général, sans être compensée - pour les ménages modestes - ni fléchée vers la mise en place d'alternatives - en matière d'économies d'énergie, de logement, de transport - ne peut pas être appelée fiscalité écologique.

Le couac sur le diesel a montré que le gouvernement ne semble pas prêt à ouvrir une nouvelle brèche fiscale.
Ne nous trompons pas d'enjeu. Le diesel, c'est avant tout un problème de santé publique. Il faut à terme une convergence pour que personne ne soit incité à acheter du diesel plutôt que de l'essence. L'objectif n'est pas de punir mais de fixer le cap et de mettre en œuvre les transitions.

Et si Hollande ne fixait pas de cap?

Dimanche, le président a affirmé qu'il défendait l'intérêt de la France et, parce que notre pays serait considérablement fragilisé si nous n'engagions pas des mesures à la hauteur des enjeux du XXIe siècle, je n'imagine pas qu'il ne fixe pas ce cap attendu et nécessaire.

Si toutefois ce n'était pas le cas, cela voudra dire que nous aurons échoué à convaincre le gouvernement. Ce n'est pas à moi d'en tirer seul les conséquences pour notre mouvement. Mais je ne serai pas, je l'ai dit, le secrétaire national des renoncements écologiques.
Une vidéo qui se laisse regarder vu les trois intervenants.... et leur conclusion convergente...

http://www.francetvinfo.fr/france/video-le-debat-du-soir-3-l-ecologie-sacrifiee_415173.html

Le résumé qui l'accompagne :

La fiscalité verte ne peut être efficace que si elle est pensée dans le cadre d'une réforme fiscale globale. C'est la conviction des invités du débat du Grand Soir 3 du mercredi 18 septembre, à la veille de l'ouverture de la conférence environnementale qui se tiendra les 20 et 21 septembre. "Tous les pays qui ont réussi une fiscalité écologique sont (...) des pays  qui ont fait une réforme fiscale globale", a indiqué Laurence Tubiana, directrice de la chaire de développement durable à Sciences Po. Elle était invitée à se prononcer sur la politique française en matière d'écologie, aux côtés de l'ancienne ministre de l'Ecologie et sénatrice UDI Chantal Jouanno et de Pascal Durand, secrétaire national Europe Ecologie - Les Verts (EELV).

"Il faut que tout le monde entende que la fiscalité écologique, ça ne se rajoute pas.
C'est une fiscalité de transfert", a insisté Pascal Durand. "Cette fiscalité sur ce qui pollue", a-t-il ajouté, doit "permettre des comportements vertueux, donc elle doit créer des emplois".

Interrogée sur les chances du gouvernement de réussir à instaurer une taxe carbone, rebaptisée Contribution climat energie, Chantal Jouanno a estimé que "le problème, c'est le discours global". C'est un discours de fiscalité supplémentaire alors (...) qu'on veut en fiscalité écologique une fiscalité qui se substitue", a-t-elle rappelé. A l'instar de Laurence Tubiana et de Pascal Durand


Et comme on m'a dit qu'il fallait rester toujours dans le sujet du diésel dans cette page allez hop, une video de 52 minutes... http://www.youtube.com/watch?v=7MixPilKLNU&feature=youtu.be
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12405
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Ven 20 Sep 2013, 02:03

Alors que l'on apprend aujourd'hui que plus d'un million de nouveaux foyers vont être imposés, on apprend aussi que nous subventionnons des voitures électriques en...Norvège...

Même si le nombre de ces véhicules est limité, c'est toujours trop pour un pays en difficulté gouverné par des clampins qui n'arrivent à rien...

Pour information la Nissan Leaf électrique citée dans l'article est assemblée au Japon et au Royaume-Uni et la vente de ce véhicule ne génère donc pas d'emplois en France hormis les intermédiaires commerciaux. Voir: http://fr.wikipedia.org/wiki/Nissan_LEAF


AFP a écrit:
19/09/2013 à 13:20
La France subventionne des voitures propres roulant en Norvège

La France subventionne à son insu des dizaines de véhicules électriques circulant sur les routes norvégiennes à cause d'une faille exploitée par des importateurs de voitures du riche pays scandinave, révèle jeudi un journal norvégien.

Le journal Dagens Naeringsliv cite le cas d'un concessionnaire près d'Oslo, Sandvika Bil, dont 70% des ventes sont des véhicules électriques qu'il importe de France. Il empoche à chaque fois jusqu'à 7.000 euros de bonus de la part du gouvernement français, qui cherche à promouvoir ces voitures propres.

Depuis juin, Sandvika Bil a ainsi importé une quarantaine de modèles Leaf (Nissan) en provenance de l'Hexagone, engendrant un coût d'environ 280.000 euros pour les contribuables français.

Pour bénéficier du bonus, il suffit d'avoir une adresse en France, comme Sandvika Bil via sa participation dans une société française, explique le journal économique. "Une poignée" de concessionnaires profitent de cette faille, selon lui.

Même après s'être acquittés des coûts, notamment de transport, les importateurs réalisent une solide plus-value dont ils font en partie bénéficier leurs clients en abaissant le prix d'achat.

.Contacté par l'AFP, le service économique de l'ambassade de France a évoqué une "faille" sur laquelle il cherchait à faire la lumière avec les services administratifs concernés.
Source: http://actu.orange.fr/environnement/news/la-france-subventionne-des-voitures-propres-roulant-en-norvege-afp_2569102.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14539
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Ven 20 Sep 2013, 02:38

il est écrit en toute lettre La France subventionne à son insu

de quoi relativiser le sens de cet article. la faille exploitée doit être simplement comblée.

Et comme on m'a dit qu'il fallait rester toujours dans le sujet du diésel dans cette page allez hop, je remets le lien vers cette video de 52 minutes... http://www.youtube.com/watch?v=7MixPilKLNU&feature=youtu.be
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Laurence Abeille et les véhicules diesel   Ven 20 Sep 2013, 17:54

Libellule a écrit:
il est écrit en toute lettre La France subventionne à son insu

de quoi relativiser le sens de cet article. la faille exploitée doit être simplement comblée.

Et comme on m'a dit qu'il fallait rester toujours dans le sujet du diésel dans cette page allez hop, je remets le lien vers cette video de 52 minutes... http://www.youtube.com/watch?v=7MixPilKLNU&feature=youtu.be
Encore faut-il le faire et mieux réfléchir un peu plus, étudier toute les possibilités avant que de ne pondre une niche fiscale.
Et pour rester dans le sujet, il serait bon de donner toutes les sources de pollution de même type : centrales à fuel, chauffages au fuel, tracteurs agricoles ...... Pourquoi toujours stigmatiser une partie de la population (qui ne peu se défendre) en laissant dans l' ombre les lobbies de toute sorte (municipalités, monde paysan, erdf.....) ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Laurence Abeille et les véhicules diesel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bricolage d'abeille
» L'abeille, sentinelle de l'environnement
» Frais véhicules et ligne comptable
» TRES BELLE PEUGEOT 309 5 PORTES DIESEL
» BELLE PEUGEOT 106 DIESEL PHASE 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Comment votent les élus dans leurs instances-
Sauter vers: