Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Les lamentables élections à l'UMP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les lamentables élections à l'UMP   Lun 19 Nov 2012, 19:48

Tricheurs, combinards, menteurs, malhonnêtes les qualificatifs ne manquent pas pour tous ces assoiffés de pouvoir.
Ils sont à l'évidence moins malins que leurs adversaires qui, bien que tricheurs aussi s'en sont mieux sortis.
Rappelons nous des tricheries condamnées dans le passé de la gauche dans notre département et dans notre ville
Rappelons nous les magouilles au sein du PS, au sein des EELV.
À Fontenay on cherchera sans succès qui aurait gagné dans les quelques tenants de l'UMP.
Le Pen va bien rigoler.
Encore des recrues pour l'abstentionnisme
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12177
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Lun 19 Nov 2012, 20:34

EOLE a écrit:
Le Pen va bien rigoler.
Encore des recrues pour l'abstentionnisme

Entre les attaques incessantes du FdG et de EELV contre le gouvernement socialiste et la bataille pour le résultat des élections à la tête de l'UMP, il y en a une qui doit hélas être aujourd'hui ravie....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Lun 19 Nov 2012, 20:40

Il y eut aussi des élections internes, des ruptures violentes au sein du Front National. La politique vue comme cela c'est assez désastreux. je pense que si une personne se sent aspirée vers le haut aujourd'hui c'est encore plus Sarko que Marine Le Pen
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12177
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Lun 19 Nov 2012, 20:52

URANUS a écrit:
Il y eut aussi des élections internes, des ruptures violentes au sein du Front National. La politique vue comme cela c'est assez désastreux. je pense que si une personne se sent aspirée vers le haut aujourd'hui c'est encore plus Sarko que Marine Le Pen

Si ce n'est que Sarkosy a un bilan alors que Le Pen n'en a pas.... Elle peut avoir beau jeu d'arriver en affirmant que c'est la chienlit à gauche comme à droite et qu'avec des mesures fortes du genre sortie de l'Euro et protectionnisme, elle va tirer le pays de ce mauvais pas... Le pire c'est que certains sont capables de la croire...
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Lun 19 Nov 2012, 21:16

Entre les bidouillages de gauche et les tripatouillages de droite je suis de plus en plus partisan au moins pour les élections locales de mettre les partis de coté et de constituer des listes de gens non inféodés qui ne seront pas prisonniers des magouilles.

Magouilles pour être le candidat désigné à l'élection et seconde magouille lors de l'élection... ça fait beaucoup ! D'autant que pour rester dans la continuité il faut encore renvoyer l'ascenseur.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 69
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Lun 19 Nov 2012, 21:46

papy Mougeot a écrit:
Entre les bidouillages de gauche et les tripatouillages de droite je suis de plus en plus partisan au moins pour les élections locales de mettre les partis de coté et de constituer des listes de gens non inféodés qui ne seront pas prisonniers des magouilles.

Magouilles pour être le candidat désigné à l'élection et seconde magouille lors de l'élection... ça fait beaucoup ! D'autant que pour rester dans la continuité il faut encore renvoyer l'ascenseur.

Attention papy, avec de telle réaction vous allez être traité de macho et j' en passe : n' autoriser que les castras ça limite le choix (bon je rigole mais quelle tristesse ce visage de la vie politique où seul l' égo compte, où est le bien du peuple ladedans).
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mar 20 Nov 2012, 19:32

J'en vois deux qui rigolent...

le premier : http://www.youtube.com/watch?v=MqXnpcye7hQ
la seconde inutile de la présenter...

Ils sont choucards nos partis de gouvernement ! A mon humble avis le PS et les écolos n'ont pas à se moquer de leurs copains de droite car en matière de guignolades ils ont fait largement aussi bien dans des passés récents.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mar 20 Nov 2012, 22:24

Idem pour le Front National
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mer 21 Nov 2012, 01:01

C'est quoi le but du jeu là, citer tous les partis sauf l'UMP?
Cela s'appelle le contre feux du désespoir.
L'UMP a merdé sur ce coup là un point c'est tout.
Un peu de pragmatisme bordel.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mer 21 Nov 2012, 01:55

Viva a écrit:
Idem pour le Front National

le FN est bien sur représenté par la seconde...
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mer 21 Nov 2012, 02:48

Libellule a écrit:
C'est quoi le but du jeu là, citer tous les partis sauf l'UMP?
Cela s'appelle le contre feux du désespoir.
L'UMP a merdé sur ce coup là un point c'est tout.
Un peu de pragmatisme bordel.

L'UMP n'a pas "merdé" au contraire ils ont fait en moins long mais aussi stupide ce que font les autres partis français.
On se souvient des élections au PS entre ségo et la dame des 35 heures
Qui n'a pas le souvenir des psychodrames chez les écolos ?

Au FN tout va bien ! il n'y a pas d'opposant ou alors ils ne sont plus au FN et c'est une affaire de famille.
Au PC itou... les opposants sont d'ex communistes. Le centralisme démocratique fonctionne à plein.

Puisque visiblement libellule n'a as compris l'astuce elle ferait bien de cliquer sur le lien mis par tonton... elle comprendrait tout. Dois jae ajouter BORDEL ? pour faire peuple sans doute...
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mer 21 Nov 2012, 03:22

Hé oui, on vient d'avoir un enterrement en grandes pompes médiatiques de la droite dite républicaine au profit d'une droite dite "décomplexée" dont les barrières morales se sont rompues. Une droite devenue ouvertement xénophobe et qui assume le chemin berlusconien d'alliance avec l'extrême droite. Copé se fera bouffer par Le Pen. C'est prévisible.

Tristes tropiques... No
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mer 21 Nov 2012, 04:43

Loïc a écrit:
Hé oui, on vient d'avoir un enterrement en grandes pompes médiatiques de la droite dite républicaine au profit d'une droite dite "décomplexée" dont les barrières morales se sont rompues. Une droite devenue ouvertement xénophobe et qui assume le chemin berlusconien d'alliance avec l'extrême droite. Copé se fera bouffer par Le Pen. C'est prévisible.

Tristes tropiques... No

Il est vrai que les principes démocratiques décomplexés du PC sont exemplaires.
Pour le PC il ne va pas se faire bouffer il est mort ! Il fait uniquement semblant de ne pas le savoir.

En ce qui concerne les qualificatifs "xénophobe, barrières morales.... berlusco machin et le reste" à vous la paternité de ces expressions on sent le respect de l'adversaire politique.
Vous ferez avec ou sans car vous êtes dans ce jeu, moi je contemple en spectateur très modérément intéressé.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mer 21 Nov 2012, 08:15

papy Mougeot a écrit:
Il est vrai que les principes démocratiques décomplexés du PC sont exemplaires.

Dans le domaine oui. Lorsque les militants ont choisi le candidat qu'ils voulaient voir porter les couleurs du Front de gauche à la présidentielle, ils sont eu le choix entre André Chassaigne, député du Puy-de-Dôme et Jean-Luc Mélenchon. Ils ont voté et choisi en conscience ce dernier au mois de juin 2011.

Ceux ont voté Chassaigne n'ont pas contesté le résultat et ont fait la campagne du Front de gauche.




papy Mougeot a écrit:
En ce qui concerne les qualificatifs "xénophobe, barrières morales.... berlusco machin et le reste" à vous la paternité de ces expressions on sent le respect de l'adversaire politique.

Non, je ne respecte pas ces dirigeants qui, pour des raisons bassement politiciennes et carriéristes, tirent le pays vers un racisme clairement assumé.

Dommage qu'effectivement une partie de la droite dévie vers l'extrême droite. A ce rythme là ce qui reste de l'UMP se fera bouffer par tout cru comme un pain au chocolat par des petits gloutons pour leur goûter...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 12177
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mer 21 Nov 2012, 08:40

Loïc a écrit:
Dans le domaine oui. Lorsque les militants ont choisi le candidat qu'ils voulaient voir porter les couleurs du Front de gauche à la présidentielle, ils sont eu le choix entre André Chassaigne, député du Puy-de-Dôme et Jean-Luc Mélenchon. Ils ont voté et choisi en conscience ce dernier au mois de juin 2011.

Ceux ont voté Chassaigne n'ont pas contesté le résultat et ont fait la campagne du Front de gauche.

Les communistes ne changeront-ils donc jamais, auront-ils toujours besoin de réécrire l'histoire ?

Initialement les militants communistes n'avaient pas juste à choisir entre André Chassaigne et Jean-Luc Mélenchon...

Citation :
Conférence nationale : les débats

Deux grandes questions sont soumises au débat des communistes en vue de la conférence nationale des 3, 4 et 5 juin prochains.

Celle du contrat politique portant notamment sur :

le contenu de la campagne, les propositions du programme partagé.
la nature de la campagne, liant législatives et présidentielles.
le style de campagne que nous voulons, populaire et collective.

Celle de la candidature à la présidentielle à partir des quatre propositions soumises au débat : celles d'André Gérin, d'Emmanuel Dang Tran, d'André Chassaigne et de Jean-Luc Mélenchon.
---/---
Source: http://www.pcf.fr/8848
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mer 21 Nov 2012, 09:24

Loïc a écrit:
papy Mougeot a écrit:
Il est vrai que les principes démocratiques décomplexés du PC sont exemplaires.

Dans le domaine oui. Lorsque les militants ont choisi le candidat qu'ils voulaient voir porter les couleurs du Front de gauche à la présidentielle, ils sont eu le choix entre André Chassaigne, député du Puy-de-Dôme et Jean-Luc Mélenchon. Ils ont voté et choisi en conscience ce dernier au mois de juin 2011.

Ceux ont voté Chassaigne n'ont pas contesté le résultat et ont fait la campagne du Front de gauche.




papy Mougeot a écrit:
En ce qui concerne les qualificatifs "xénophobe, barrières morales.... berlusco machin et le reste" à vous la paternité de ces expressions on sent le respect de l'adversaire politique.

Non, je ne respecte pas ces dirigeants qui, pour des raisons bassement politiciennes et carriéristes, tirent le pays vers un racisme clairement assumé.

Dommage qu'effectivement une partie de la droite dévie vers l'extrême droite. A ce rythme là ce qui reste de l'UMP se fera bouffer par tout cru comme un pain au chocolat par des petits gloutons pour leur goûter...

Ne plaisantez pas trop vous risquez d'avoir des surprises désagréables et vous ne serez pas le seul..
Pour ce qui concerne votre absence de respect pour vos adversaire ce n'est pas un scoop pas de quoi être fier.
Que des communistes donnent des leçons d'humanisme démocratique là il ne faut pas manquer d'air ! mais en France tout est permis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mer 21 Nov 2012, 09:26

Mélenchon a la cote en ce moment, il y eut Buffet, et même Hue... Sleep
Les camarades communistes sont en perdition, ils cherchent le messie, ils l'ont encore pour quelques mois et un beau jour... il partira. Et eux aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Minarde

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 06/07/2010
Localisation : Au pied du Plateau

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mer 21 Nov 2012, 11:35

Ce que je crains le plus c'est que l'agressivité d'Igor ne le mène tout droit à l'apoplexie.
Je lui précise que les chats détestent le raffut.
Il croit encore à l'union sacrée peut-être? Au programme commun ?
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 2995
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mer 21 Nov 2012, 18:04

Loïc a écrit:
papy Mougeot a écrit:
Il est vrai que les principes démocratiques décomplexés du PC sont exemplaires.

Dans le domaine oui. Lorsque les militants ont choisi le candidat qu'ils voulaient voir porter les couleurs du Front de gauche à la présidentielle, ils sont eu le choix entre André Chassaigne, député du Puy-de-Dôme et Jean-Luc Mélenchon. Ils ont voté et choisi en conscience ce dernier au mois de juin 2011.

Ceux ont voté Chassaigne n'ont pas contesté le résultat et ont fait la campagne du Front de gauche.




papy Mougeot a écrit:
En ce qui concerne les qualificatifs "xénophobe, barrières morales.... berlusco machin et le reste" à vous la paternité de ces expressions on sent le respect de l'adversaire politique.

Non, je ne respecte pas ces dirigeants qui, pour des raisons bassement politiciennes et carriéristes, tirent le pays vers un racisme clairement assumé.

Dommage qu'effectivement une partie de la droite dévie vers l'extrême droite. A ce rythme là ce qui reste de l'UMP se fera bouffer par tout cru comme un pain au chocolat par des petits gloutons pour leur goûter...

Combien ont rendu leur carte après ce choix, Loïc comme à son habitude oublie de le préciser.

L'Ex PCF est mort et bien mort.

Quand à la déclaration d'Igor cela reste dans le style de guignol, quand on arrive à penser comme ça, on se demande qu'est ce qu'il lui reste comme esprit d'indépendance, les lavages de cerveaux ont bien fonctionné avec l'Ex PCF.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mer 21 Nov 2012, 19:01

Pour ma part, IGOR je le trouve génial !
Dommage que ce forum ne soit pas plus lu car avec quelques intervenants de son espèce s'exprimant au niveau national en ajoutant ceux plus policés mais d'aussi mauvaise foi nous aurions de super repoussoirs à électeurs.

Le PC ou ce qu'il en reste cherche à faire oublier ses actions passées et à se refaire une virginité . A défaut de pouvoir se réhabiliter dans l'opinion de ceux qui le connaisse bien et surtout qui ont vécu sa "grande époque" son activité principale se limite à la critique systématique non seulement de ses adversaires mais aussi de ses alliés.
Il suffit de lire les interventions des membres de ce parti ici même sur ce forum.

A défaut d'avoir de idées réalistes en adéquation avec la situation du pays, ça reste dans l'utopie généralisée , les phrases vides de sens et les actions démagogiques qui se veulent à grand spectacle.

Quelques intervenants du PC de la classe d'IGOR avec une audience nationale et la gauche française serait en lambeaux.
Et si ce qu'il écrit était ce qui se dit en petit comité ou ce que pensent les gens de son parti lorsqu'ils ne se contrôlent pas de crainte d'effrayer le bourgeois ? Il est tout de même intéressant de le savoir avant de voter pour eux.

Pour ma part je trouve intéressant que les gens comme IGOR ou ceux de son parti viennent régulièrement s'exprimer ici même pour se décrédibiliser, c'est une excellente contre propagande gratuite qui ne peut que bénéficier à des partis plus cohérents.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mer 21 Nov 2012, 20:43

N'accordons pas à Igor plus d'importance qu'il n'en mérite mais reconnaissons que ses messages, bruts de décoffrage et alourdis par aucune subtilité, donnent à réfléchir. On fera la même observation sur ceux de Loic, de Granny et de tonton Christobal, quoique pour ce dernier, on se trouve nettement dans une catégorie supérieure.
Il faut en effet que tout le monde s'exprime, c'est ce que j'apprécie dans ce forum, comme le dit libellule fort justement.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Jeu 22 Nov 2012, 00:54

Invisible a écrit:
N'accordons pas à Igor plus d'importance qu'il n'en mérite mais reconnaissons que ses messages, bruts de décoffrage et alourdis par aucune subtilité, donnent à réfléchir. On fera la même observation sur ceux de Loic, de Granny et de tonton Christobal, quoique pour ce dernier, on se trouve nettement dans une catégorie supérieure.
Il faut en effet que tout le monde s'exprime, c'est ce que j'apprécie dans ce forum, comme le dit libellule fort justement.

Merci Invisible. Je reste raisonnable car chacun sait qu'au royaume des aveugles les borgnes sont rois.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Jeu 22 Nov 2012, 03:00

Loïc a écrit:
papy Mougeot a écrit:
Il est vrai que les principes démocratiques décomplexés du PC sont exemplaires.

Dans le domaine oui. Lorsque les militants ont choisi le candidat qu'ils voulaient voir porter les couleurs du Front de gauche à la présidentielle, ils sont eu le choix entre André Chassaigne, député du Puy-de-Dôme et Jean-Luc Mélenchon. Ils ont voté et choisi en conscience ce dernier au mois de juin 2011.

Ceux ont voté Chassaigne n'ont pas contesté le résultat et ont fait la campagne du Front de gauche.




papy Mougeot a écrit:
En ce qui concerne les qualificatifs "xénophobe, barrières morales.... berlusco machin et le reste" à vous la paternité de ces expressions on sent le respect de l'adversaire politique.

Non, je ne respecte pas ces dirigeants qui, pour des raisons bassement politiciennes et carriéristes, tirent le pays vers un racisme clairement assumé.

Dommage qu'effectivement une partie de la droite dévie vers l'extrême droite. A ce rythme là ce qui reste de l'UMP se fera bouffer par tout cru comme un pain au chocolat par des petits gloutons pour leur goûter...

Pour parler du respect de LOIC en matière politique lui qui est le porte parole du PC sur ce forum il est bon de se souvenir de ce qui c'est passé dans notre ville à Fontenay sous Bois lors des dernière élections .
Deux femmes élues socialistes à la mairie de Fontenay ont été malmenées par des militants communistes pour une lamentable affaire d'affiche... on croit rêver !

Lorsque l'on en est à de pareilles extrémités avec des gens de votre bord, qui siègent avec vous au conseil municipal, avec qui vous avez des accords politiques lors des élections que doit on envisager lorsque l'on est du bord opposé ? la guerre, craindre pour sa personne, des représailles pour vous être opposé même en parole... on en a des échantillons au conseil municipal avec la claque officielle.
Se retrouver à plusieurs "militants" masculins, c'est ainsi que l'on nomme des bas du front à supposés gros bras (en fait pas si gros et bruyants en groupe) et que l'on s'en prend à deux femmes ... on a vraiment à faire à des "couillus" en face de soi.
En revanche ce sont les gens de droite et du FN qui sont des fachos. On peut se poser des questions.

Bravo pour la démocratie communiste fontenaysienne ! elle en sort grandie une fois de plus. Bravo LOIC vous avez trouvé les bonnes paroles pour vous ridiculiser et peut être faire réfléchir vos patrons sur l'utilité de vos prestations sur le forum.
LOIC / IGOR même combat !

Il a raison TONTON CHRISTOBAL finalement il est préférable d'avoir Igor sur le forum car lui ne cache pas ses pensées. C'est plus franc que de se trouver avec des dissimulateurs qui révèlent leur véritable visage la nuit lorsqu'ils sont en force contre deux femmes.

Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Jeu 22 Nov 2012, 05:25

Loïc a écrit:
Dommage qu'effectivement une partie de la droite dévie vers l'extrême droite. A ce rythme là ce qui reste de l'UMP se fera bouffer par tout cru comme un pain au chocolat par des petits gloutons pour leur goûter...

Rien à ajouter à ce constat politique...
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Jeu 22 Nov 2012, 06:14

Idea Et si on revenait au sujet de départ... C'est vrai Papy l'ump.. n'avait pas encore merdé.. Etc...

allez je le dis avec des flower flower flower flower flower

Nouveau coup de théâtre ahurissant à l'UMP. Les votes enregistrés dans plusieurs fédérations d'UMP d'Outre-mer - en Nouvelle-Calédonie, à Wallis-et-Futuna et à Mayotte - n'ont pas été pris en compte dans les résultats de l'élection à la présidence du parti.

Or, en intégrant ces votes, François Fillon remporterait l'élection avec 26 voix d'avance.

Plusieurs lieutenants de l'ex-Premier ministre ont rallumé la mèche mercredi peu avant 15 heures, en annonçant cette erreur manifeste lors d'une conférence de presse où ils ont demandé à la Commission d'organisation et de contrôle des opérations électorales (Cocoe) de rétablir la vérité. Dans la foulée de cette annonce, François Fillon a demandé à Alain Juppé d'assurer de façon transitoire la direction de l'UMP.

Après un semblant d'accalmie mardi, cet ultime rebondissement dans une élection extrêmement tendue a mis littéralement le parti en ébullition, les fillonistes réclamant «la vérité» et les copéistes dénonçant un comportement «déplorable».

flower flower flower flower flower

Vin et saucisson.... Devient vin et scission
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3442
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Jeu 22 Nov 2012, 10:15

Libellule a écrit:


Citation :
Dans la foulée de cette annonce, François Fillon a demandé à Alain Juppé d'assurer de façon transitoire la direction de l'UMP.

Une transition pour combien de temps et qui se dénouerait comment?
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Jeu 22 Nov 2012, 18:08

Il est possible de tirer une conclusion de cette affaire :
Normalement nous connaissons déjà le nom de deux candidats éliminés de la prochaine course à la présidentielle.
Aubry et Royal ont fait en leur temps la même chose et c'est un troisième qui a ramassé la mise.
Juppé peut faire un intérimaire mais sera trop âgés en 2017...

Nouvelle distribution des cartes à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Jeu 22 Nov 2012, 18:44

Ouh là, il faut déjà parler du jeune 3ème homme qui va bouffer tout l'UMP, alors allons y

Pour la mise en bouche je vous propose un lien et une image

http://www.leparisien.fr/politique/ump-la-grogne-grandit-contre-guillaume-peltier-31-10-2012-2281741.php

Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Jeu 22 Nov 2012, 20:02

En France il est préférable d'être de gauche ou écolo en ayant fait ses classes dans des partis "démocratiques" d'extrême gauche... généralement c'est le passage initiatique obligatoire pour accéder aux plus hautes fonction y compris celle de premier ministre.
Chacun sachant qu'être d'extrême gauche est un brevet d'esprit démocratique, de pensée consensuelle et cordialo-constructive de mise chez les esprits éclairés en place...

J'avoue que j'attendais la réflexion de libellule pour lui coller un nouveau coup de "flytox" elle a mis les deux pieds dans le plat à croire que c'est voulu !

La prochaine fois vous aurez droit à la liste sans doute incomplète de nos nombreux politiciens qui souffrent d'amnésie sélective. Lorsque l'on s'habille des vêtements de l'honorabilité nos donneurs de leçons de républicanisme humaniste sont moins enclins à rappeler les faits d'armes de leur jeunesse... il nous présente ces épisodes comme une crise d'adolescence.

Il est vrai que tout est possible en politique y compris d'avoir durant 14 ans un président de gauche, parti politiquement de la droite de son époque et décoré de la francisque sous Pétain. Pas mal n'est ce pas ? Mais c'est oublié...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Jeu 22 Nov 2012, 23:09

le bandeau "jeunes socialistes" de la photo ci dessus est trompeur! quoique...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Jeu 22 Nov 2012, 23:13

1) je ne m'habille d'aucun costard, sinon pour des occasions qui n'ont rien à voir avec la politique.
2) il peut m'arriver d'en tailler, mais a première vue sur ce forum je suis très loin d'être le seul à le faire.
3) je n'ai jamais été "extrémiste" que ce soit de droite ou de gauche, vous perdez votre temps à le croire ou le suggérer.
4) dans la mesure où il est utile qu'il y ait un gouverment et un parlement, je suis content que nous soyons en démocratie.
5) faire des présentations de nouveaux venus en politique en s'en tenant au faits n'est pas encore un crime.
6) les jeunes n'auraient-ils pas le droit de s'exprimer, tous partis confondus? Quand l'information est fiable autant l'utiliser.
7) garder un esprit critique est une vertu pas un défaut. Si liste il ya a un jour on pourra l'étudier ensemble dès l'instant où vous n'oublierez aucun parti de l'échiquier politique. Bien qu'appréciant l'écologie je ne suis pas pour le tri sélectif en matière de mémoire. Et ma famille en dispose sur une longue période.


Ceci étant précisé revenons à notre sujet :

L'imbroglio tourne au règlement de comptes. Depuis le siège de l'UMP, Jérôme Lavrieux, le directeur de cabinet de Jean-François Copé accuse «François Fillon et ses amis» de refuser de déposer des recours devant les instances prévues à cet effet. «Les contestations peuvent être légitimes», «mais elles se règlent devant la Commission», précise-t-il.
Or, «depuis 4 jours, nous assistons à des manipulations scandaleuses. Ce déballage devant la presse «abiment chaque jour l'image du parti».

Et vous voyez, là, ce n'est pas moi qui le dit. Mais ce sont aussi des faits mis sur la place publique.

Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Ven 23 Nov 2012, 03:25

J'espère que l'UMP ne va pas être obligée de demander au PS et encore moins aux écolos de les aider à trouver une solution.
Bien sur ces deux partis ont une habitude certaine pour traiter ce genre de dossier... donc tout peut arriver.

Comme le disait une vieille paysanne : dans cette affaire c'est l'hôpital qui se fout de la charité...

Cette affaire n'est ni réjouissante ni affligeante elle est comme toutes celles qui l'ont précédé une image de notre pays. Nous avons les leaders que nous méritons...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Ven 23 Nov 2012, 03:31

Charité bien ordonnée commence par soi-même.
et pour être exact, "C'est la pitié qui se moque de la charité "
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Ven 23 Nov 2012, 03:36

Libellule a écrit:
Charité bien ordonnée commence par soi-même.
et pour être exact, "C'est la pitié qui se moque de la charité "

nous ne devons pas connaître la même paysanne ! normal nous n'avons pas les mêmes valeurs comme pour les rillettes.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Ven 23 Nov 2012, 03:47

Very Happy Very Happy Very Happy

En attendanrt que l'on puisse reprendre le sujet des lamentations des uns et des autres au sein d'un parti d'union populaire (ça le fais je trouve dès qu'on parle de paysans), faisons une pause en effet.
Les paysans du XXIIe siècle n'avaient pas trop droit à l'hospitalité asservis qu'ils étaient aux seigneurs locaux.

A l'époque les lieux hospitaliers -mot dont l'origine étymologique est la même que 'hospitalité'-, étaient des établissements religieux destinés à accueillir les pauvres, les mendiants et autres nécessiteux qui n'étaient pas en auto-suffisances alimentaires. On avait pitié d’eux, on y faisait donc la charité. (caritas... en latin comme le nom d'une officine qui vient de faire parler d'elle, c'est drole non?). La pitié (nom de l'établissement) se moquait qu'on se moque de lui parce qu'il faisiat oeuvre de charité.

Pas de lien direct avec notre expression actuelle, mais l'antériorité est établie. Et à cette époque pas question de se payer les paysannes en effet, trop gueuses même au goût des religieux pour tant pas avares de novices par ailleurs.

Ce n'est qu'au XVIIe siècle que le mot "hospital" se spécialise pour désigner un établissement médical, qui pouvait être aussi bien religieux que laïc. À la même période, et par métonymie, les hôpitaux gérés par des ordres comme les Frères de la Charité ou les Soeurs de la Charité ont pris le nom de 'charité'.

L'hôpital laïc pouvait se moquer de la charité chrétienne.
Comme l'UDI très hospitalier en ce moment, se moque de l'UMP. flower
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Ven 23 Nov 2012, 05:26

Libellule a écrit:
Very Happy Very Happy Very Happy

En attendanrt que l'on puisse reprendre le sujet des lamentations des uns et des autres au sein d'un parti d'union populaire (ça le fais je trouve dès qu'on parle de paysans), faisons une pause en effet.
Les paysans du XXIIe siècle n'avaient pas trop droit à l'hospitalité asservis qu'ils étaient aux seigneurs locaux.

A l'époque les lieux hospitaliers -mot dont l'origine étymologique est la même que 'hospitalité'-, étaient des établissements religieux destinés à accueillir les pauvres, les mendiants et autres nécessiteux qui n'étaient pas en auto-suffisances alimentaires. On avait pitié d’eux, on y faisait donc la charité. (caritas... en latin comme le nom d'une officine qui vient de faire parler d'elle, c'est drole non?). La pitié (nom de l'établissement) se moquait qu'on se moque de lui parce qu'il faisiat oeuvre de charité.

Pas de lien direct avec notre expression actuelle, mais l'antériorité est établie. Et à cette époque pas question de se payer les paysannes en effet, trop gueuses même au goût des religieux pour tant pas avares de novices par ailleurs.

Ce n'est qu'au XVIIe siècle que le mot "hospital" se spécialise pour désigner un établissement médical, qui pouvait être aussi bien religieux que laïc. À la même période, et par métonymie, les hôpitaux gérés par des ordres comme les Frères de la Charité ou les Soeurs de la Charité ont pris le nom de 'charité'.

L'hôpital laïc pouvait se moquer de la charité chrétienne.
Comme l'UDI très hospitalier en ce moment, se moque de l'UMP. flower

magnifique... dire que les écolos sont aussi stupides lorsqu'il s'agit de politique et aussi cultivés lorsqu'il s'agit de s'occuper de l'arrière train des mouches...

Un mot, un seul BRAVO ! la vieille paysanne va être charmée d'apprendre tout ceci. En revanche si les écolos qui n'ont jamais élevé une bestiole et cultivé quoique ce soit pouvaient arrêter de les lui briser menu avec leurs idées à la C.N elle serait parfaitement heureuse.

Sans doute une paysanne UMP ou FN pour avoir de telles réactions !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Ven 23 Nov 2012, 06:19

Un seul BRAVO...Ouah! cela vous fait POSITIVER de vous les briser menues.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Ven 23 Nov 2012, 07:00

Libellule a écrit:
Un seul BRAVO...Ouah! cela vous fait POSITIVER de vous les briser menues.
Pour ma part j'ai la faiblesse de préférer les écolos des champs qui eux au moins savent de quoi ils parlent plutôt que d'entendre divaguer les écolos des villes qui donnent des leçons mais sont dans l'incapacité de traire une vache ou de faire pousser autre chose qu'une salade dans leur jardin... Si toutefois ils ont un jardin tant ils préfèrent agglomérer les gens dans des immeubles, les empiler pour gagner de la place comme si l'expérience passée ne servait à rien.

Quel bonheur de voir les bobos écolos gauchos des villes qui s'installent à la campagne et ensuite veulent tuer les coqs qui ont l'outrecuidante de se manifester à l'aube ou dans le même ordre d'idée s'étonnent que les vaches parsèment de bouses les routes lorsqu'elles reviennent à à la ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Ven 23 Nov 2012, 08:08

1) Vous me définissez comme bon vous semble, au risque de vous tromper.
2) Je n'ai pas la prétention d'être "les écolos" fussent-ils des villes, des cours de récréation, bobos, gauchos, indépendantistes, régionalistes, végétariens, défenseurs des animaux, anti-nucléaires, macrobiotiques, instincto-thérapeutes, éoliennisants, photovoltaiques adeptes du soleil couchant, fumeurs de cannabis, ou que sais-je encore.
3) Ce n'est pas le thème du sujet ; si vous ouvrez le champ, nourri aux produits phytosanitaires, du débat vers des dérivatifs, je n'y suis pour rien. Je vous accompagnerais dans ces dérives, autant que nécessaire, dans le même esprit que vous, ni plus ni moins.
4) On reparle des suites des lamentables élections en cours de l'UMP dès que les évolutions le justifient.
6) Merci
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Ven 23 Nov 2012, 08:31

Libellule a écrit:
1) Vous me définissez comme bon vous semble, au risque de vous tromper.
2) Je n'ai pas la prétention d'être "les écolos" fussent-ils des villes, des cours de récréation, bobos, gauchos, indépendantistes, régionalistes, végétariens, défenseurs des animaux, anti-nucléaires, macrobiotiques, instincto-thérapeutes, ou que sais-je encore.
3) Ce n'est pas le thème du sujet ; si vous ouvrez le champ du débat vers des dérivatifs, je n'y suis pour rien. Je vous accompagnerais dans ces dérives, autant que nécessaire, dans le même esprit que vous, ni plus ni moins.
4) On reparle des suites des lamentables élections en cours de l'UMP dès que les évolutions le justifient.
6) Merci

Je suis surpris de constater que des gens à priori opposés à l'UMP soient aussi sensibles à cette affaire.
A la limite on peut comprendre que des gens proches ou cartés dans ce parti soient déboussolés mais que des électeurs du PC, du PS ou des écolos habituellement éloignés de l'UMP portent le deuil à la suite de cette affaire ça me surprend...
Pourtant on pourrait penser que les partis au pouvoir aient autre chose à faire que de s'occuper des problèmes de l'opposition... mais il est vrai qu'il est plus aisé de dauber sur les adversaires que de gouverner.
La gauche est au pouvoir il faut des résultats ! si la droite se plante ce n'est pas grave elle n'a pas de responsabilité... pas de bobo donc. Affaire interne sans importance immédiate que les intéressés traiteront à leur convenance.
Alors on s'occupe des misères des copains ou on se bouge pour gouverner ? pas facile de gouverner certes mais lorsque l'on est aux manettes il faut agir ! comme on ne sait pas quoi faire on occupe le terrain médiatique avec ceux qui n'ont plus le pouvoir.
Je vais finir par penser que la gauche et ses alliés pensent toujours être dans l'opposition et oublient qu'ils ont l'obligation de diriger la France... c'était tout de même plus facile de ne pas être responsable et de donner des leçons "moi président" désolé ce n'est plus le cas et président il l'est flambi alors on continue à s'occuper des adversaires qui ne sont plus en place ou on tient la sienne ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Ven 23 Nov 2012, 10:01

Celui qui doit rigoler c'est Juppé. Et ce n'est pas fini
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Ven 23 Nov 2012, 10:55

feu follet a écrit:
Celui qui doit rigoler c'est Juppé. Et ce n'est pas fini
Pour ma part je vois mal JUPPE né en 1945 aller à la présidentielle en 2017... encore que...
Nous retrouvons ce qui était la règle dans le passé avant la création de l'UMP.
A savoir un "parti centriste droit" qui était incarné par les "giscardiens" et un parti purement "gaulliste" (UNR, RPR...) en fait l'UMP qui rassemblait les deux tendances n'aura été qu'une parenthèse de quelques années.
La vie va continuer.
Il faut avoir une culture politique minimale ou être très jeune pour ne pas savoir que la fusion entre ces deux tendances du centre et de la droite est récente.
Tout comme il faut être bien ignorant pour ne pas savoir que le PS est divisé en multiples tendances et qu'il peut selon les circonstances se retrouver avec des centristes de gauche (radicaux) et d'autre formations comme le parti du Che... et parfois avec des communistes qui lui feront ensuite des enfants dans le dos. Est ce volontairement oublié ou ignoré ? mais ne pas le savoir est une faille dans la connaissance des partis français.

Tout de même et là je vais rejoindre Tonton il faut admettre qu'il est plus confortable de parler de la droite que de mettre en place un gouvernement de gauche qui se cherche depuis 6 mois.
Tout le monde n'est pas dupe du rideau de fumée.
Parlons de l'UMP et on évite de s'occuper de ce que la gauche flanque par terre... c'est de bonne guerre.

Pour la rigolade je vois deux personnes : Marine et sarko... les personnalités providentielles lorsque la gauche aura mis le pays à plat... une belle pantalonnade
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Ven 23 Nov 2012, 22:17

Tonton qui joue les surpris, il ne savait plus qu'il pouvait participer au débat contradictoire. Papy qui le rejoins.
Je suis entouré d'une bien belle famille politique, en cette veille de week end.
A+ pour continuer à rigoler ensemble. Droit dans les bottes, comme on disait voici quelques années m'ont soufflé mes autres aînés.

Sarkozy? il a une belle retraite, une jolie femme et du fric. Je crois que son statut d'ex, il va le garder. Giscard l'a conseillé sur ce point.

Marine? Elle aussi risque de se faire bouffer par le jeune homme mis en photo plus haut. A moins qu'il soit le vecteur de l'explosion des droites.

Il y en a un (je mets plus de nom il se reconnaitra et je n'aurai pas de blâme comme ça de Tonton) qui a dit sur ce forum qu'il fallait bien connaîre son histoire de France depuis la 4e république, en ne la faisant commencer qu'avec Giscard, le bougre !

Il faudrait qu'il jette un oeil sur le nombre de groupes qui composent désormais l'Assemblée Nationale pour comprendre qu'on y revient à toute allure à cette 4e république pour peu que l'un se coupe encore en deux. Et c'est la 6eme qui s'éloigne.
http://www.francetv.fr/2012/blog/le-perchoir/les-groupes-parlementaires-a-la-loupe-154167
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Ven 23 Nov 2012, 23:28

La libellule ne serait il pas préférable de s'occuper à secourir et à distribuer des pansements à ces braves militants écolos qui pour empêcher la construction de l'aéroport voulu par le premier ministre (allié politique des écolos) se font triquer par d'affreux nervis au service de flambi (l'homme que vous avez soutenu lors de sa candidature à la présidence) plutôt que de venir gérer les problèmes de l'UMP.

Pour ma part le grand guignol politique de gauche comme de droite m'a toujours amusé sauf lorsqu'il touche mon porte monnaie.

La libellule conseillère politique de JUPPE pour mettre fin à la mascarade quel programme !

Bien sur nous allons peut être avoir une UMP scindée entre centristes et gaullistes.. et alors. Nul doute que la face du monde va être changée.
De Gaulle a fait avec, Pompidou aussi, Giscard a suivi et Chirac s'en est contenté... Sarko a voulu une union, était ce une bonne idée ? il suffit d'attendre pour voir.
Faute de quoi ce sera retour vers ce que nous avons connu : des accords centre droit et gaullistes.
Nouvelle conclusion : et alors ? la France a bien vécu ainsi et pas trop mal... jusqu'à ce que la lumière vienne éclairer le pays.

Bon d'accord je vais à la demande générale écrite "BORDEL" pour donner un gage de crédibilité à l'insecte qui sans doute avec cette expression de classe pense fermer ainsi le bec à ses contradicteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Le Plateau



Messages : 358
Date d'inscription : 10/07/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Ven 23 Nov 2012, 23:58

Allons allons, on se parle gentiment entre forumeurs. Les lecteurs ont suffisamment de discordes dans leur téléviseur pour qu'on n'en ajoute pas excessivement sur l'écran de leur micro.
Laughing I love you
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13860
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 00:12

Le Plateau a écrit:
Allons allons, on se parle gentiment entre forumeurs. Les lecteurs ont suffisamment de discordes dans leur téléviseur pour qu'on n'en ajoute pas excessivement sur l'écran de leur micro.
Laughing I love you

C'est vrai M'sieur le Plateau, il faut se parler gentiment pas comme ces affreux suppôts de flambi qui causent par matraque interposée avec nos bons écolos pacifistes que l'on voit à longueur d'année à l'oeuvre en manif ne parlons pas des écolos modèles du black block que l'on a vu à l'oeuvre en France à Starsbours et chez les teutons.

A propos ce bon maire de Bègles, le premier à marier des homos avec le succès que tout le monde connaît il fait rigoler en jouant les casques bleus.
Le pompier pyromane... rôle de compositions ? mais pas grave on s'occupe de l'UMP.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 00:19

Pour ma part si des écolos se font cabosser par les troupes de flambi et du professeur d'allemand comme je ne suis inféodé à aucun parti je vais laisser ces braves alliés pour la prise du pouvoir de dé....er entre eux.

Je ne suis pas comme ces gens de gauche qui éprouvent le besoin de s'occuper des affaires de la droite.

Doit on ouvrir une souscription pour récolter des bandages pour les contusionnés ? ça va encore faire monter les impôts !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 02:00

Le Plateau a écrit:
Allons allons, on se parle gentiment entre forumeurs. Les lecteurs ont suffisamment de discordes dans leur téléviseur pour qu'on n'en ajoute pas excessivement sur l'écran de leur micro.
Laughing I love you

+1 toutes les chamailles sont maintenant repoussées à la page précédente.
les amateurs peuvent aller la lire pour comprendre le pourquoi du comment s'ils ne l'ont pas déjà fait. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 02:08

Les débats OUI les chamailleries personnelles NON. On n'est ni à la maternelle ni à l'UMP
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14229
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 02:15

Mistigri a écrit:
Les débats OUI les chamailleries personnelles NON. On n'est ni à la maternelle ni à l'UMP

Donc la solution c'est que celui qui déclenche les chamailleries se retienne.
Cela évitera les droits de réponse en série. Je suis partant pour qu'on s'en tienne à cela.


Donc hors maternelle et de ce forum .... voilà ce qu'il se dit quand un journaliste dupoint essaye de résumer.

"L'honneur", dit François Fillon. "La vérité", dit Valérie Pécresse. Jeudi matin, c'est dans les termes suivants que le directeur du Figaro admonestait les protagonistes au nom de leurs électeurs : "Peu leur importe que Copé et Fillon se départagent à pile ou face, à la courte paille ou à la course en sac." Voilà qui est parler. Le peuple de droite veut un chef qui en soit un, peu lui chaut les voies de son avènement.

​La vieille garde chiraquienne, quelle issue pratique offre-t-elle au "désespoir" de ces militants dont Bernard Accoyer s'est fait hier le porte-parole ? Inutile de regarder vers François Fillon : il s'est décapité lui-même en direct à la télévision, en expiation de son péché d'orgueil. Nouveau saint Denis, il a porté sa tête à Alain Juppé en le priant de se substituer à lui.

Le cessez-le-feu

Alain Juppé, homme de réflexion et non d'impulsion comme il a tenu à le rappeler, a pris son temps. Sa dérobade à se présenter à la présidence de l'UMP en juin dernier laissait penser qu'il resterait inerte dans la conjoncture présente, mais il s'est heureusement désenvoûté du sortilège qui le paralysait. Il a fait son autocritique : "Je regrette de ne pas avoir été plus volontaire au moment de la candidature", a-t-il confessé hier après-midi. Et enfin, il s'est bougé. Il a posé un acte. Ledit acte, aussitôt célébré comme un "ultimatum", consistait à prier Jean-François Copé de bien vouloir lui aussi lui apporter sa tête dans les plus brefs délais.


​Il aurait été surprenant que l'intéressé s'exécute, dans les deux sens du terme. Il ne l'a pas fait. Il n'a nullement remis son sort entre les mains d'Alain Juppé. Il est allé chercher dans les soutes de son système un fidèle, inconnu du public, qu'on a découvert écarquillant les yeux sous les projecteurs, et débitant des propos peu clairs dont il se pouvait déduire que, oui, Jean-François Copé consentait à laisser Alain Juppé faire son tour de piste. Voilà de quoi celui-ci a dû se contenter, au moins publiquement, pour se lancer.

​On a compris que, pendant qu'il réunira une petite commission extrastatutaire, l'instance régulière, dite "commission des recours", travaillera en parallèle. Rien n'est dit sur la façon dont s'articuleront les deux processus. L'accord, si accord il y a, n'est pas écrit. Les deux parties n'en ont pas la même interprétation. Et Jean-François Copé n'y a pas souscrit en personne. Cela fait beaucoup. Il est manifeste qu'il y a là une embrouille. Mais enfin, l'ambiguïté est souvent nécessaire à l'établissement d'un cessez-le-feu. Nous y sommes. Soulagement, à défaut de pleurs de joie.

​Au terme, qu'en sortira-t-il ? Essayons une construction.

Copé versus Juppé

Commençons par remarquer que, si confuse qu'elle soit, la situation est structurée. En dépit des apparences, elle n'est pas devenue triangulaire. Elle est toujours binaire. Alain Juppé n'intervient pas en tiers. Il supplée seulement François Fillon. Celui-ci, tombé au champ d'honneur, est allé chercher son aîné, et il applaudit à une "médiation" qu'il a suscitée. En face, Jean-François Copé se tait, et on ne saurait être plus éloquent. Il n'est pas douteux qu'un nouveau duel commence.

​Que veut Alain Juppé ? Dans les circonstances présentes, il ne peut vouloir qu'une chose. Il l'a d'ailleurs énoncé en clair : "Quand on gagne avec 50 %, on partage le pouvoir." C'est dire qu'il ne prétend pas déposséder Jean-François Copé de la présidence de l'UMP. Son ambition est de prélever sur lui une dîme substantielle en termes de pouvoir.

​Pour Jean-François Copé, en revanche, il s'agit d'obtenir de son partenaire la validation explicite de son élection, et de rétribuer le service rendu au moindre prix, c'est-à-dire de céder le moins possible d'un pouvoir conquis de haute lutte, et rien qu'il ne puisse à terme reprendre. Un peu plus, un peu moins : il y a place pour des tractations. Soyons assurés qu'elles n'auront pas lieu sur la place publique.

​Si l'on tient pour acquis que la commission dite des recours validera au terme la victoire du nouvel aigle de Meaux, la seule question ouverte est de savoir quel prix celui-ci aura à payer pour obtenir de surcroit la bénédiction du successeur de Montaigne. N'oublions pas que ce dernier la lui avait déjà accordée pas plus tard que mercredi matin : "Il faut que tu équilibres la gouvernance. En tout cas, moi, je t'aiderai" (dit lors de la réunion du bureau politique de l'UMP).

​De plus, chaque jour qui passe ancre davantage la présidence Copé dans les faits. Et passé le 30 novembre, comme on l'a remarqué, la création de groupes parlementaires dissidents deviendra impossible. On dit d'ailleurs que François Baroin, qui fuit micros et caméras, s'active en coulisse pour réunir dès la semaine prochaine un tel groupe de députés, à titre de précaution.

​La présidence étant par hypothèse hors-jeu, quel sera l'objet des négociations Copé-Juppé ? Beaucoup de choses : les investitures ; la composition des équipes dirigeantes ; la distribution des postes ; le second voudra sans doute coiffer le premier d'une instance, un "conseil" par exemple, capable de tenir les rênes serrées au fringant président ; etc. Si tout se passe bien, nous aurons un moment d'Embrassons-nous, Folleville, inaugurant une période de guerre froide, voire de guerre d'attrition.

​Il est vrai également que si tout se passe trop bien, tout se passera mal, car c'est alors avec Nicolas Sarkozy qu'Alain Juppé se trouverait en rivalité directe.

Le clash
Jean-François Copé jugera peut-être préférable d'aller plus rapidement au clash.

​En effet, c'est un chef que veut la droite forte, non un soliveau. Les copéistes sont des populistes, ils ne sont pas prêts à tourner la manivelle au bénéfice des gens du château. Alain Juppé est objectivement le repreneur de la maison Fillon. Et puis, il a quelque 20 ans de plus que son rival : les ambitieux de l'UMP ne voudront pas insulter l'avenir. Bref, Jean-François Copé pourrait vouloir précipiter les échéances, une fois passée la date cruciale du 30 novembre.


​Les lampions vont maintenant s'éteindre. L'action se déplace en coulisse. Des journalistes bien introduits feront état de rumeurs. Les acteurs qui se sentiront négligés par les principaux déverseront leur bile. Ceux qui sauront ne parleront pas, ceux qui parleront ne sauront pas. Soyons attentifs à la première mise en cause dont pâtira Alain Juppé, car tout ce château de cartes repose en somme sur une fiction : un sujet supposé impartial, qui ne l'est point du tout.

Parti et mafia
La journée commence sur un énoncé d'un Fillon tout ragaillardi : "Un parti politique, ce n'est pas une mafia." La thèse n'est point triviale. Elle met précisément en relief ce qu'il y a de commun entre politiciens et mafiosi. Tout opposés que soient ces deux termes, leur intersection est "non-vide", comme Raymond Queneau le démontrait jadis des philosophes et des voyous. L'appel universel à un peu de décence se distingue mal d'un voeu d'omerta. Le recours aux tribunaux fait tout naturellement figure d'option "nucléaire".

​Donc, François Fillon, à l'abri derrière Alain Juppé, a repris du poil de la bête : il canarde Jean-François Copé. Celui-ci est lui aussi méconnaissable : l'allègre illégaliste de dimanche soir est aujourd'hui un juriste sévère, qui fait des statuts du parti la loi et les prophètes. Il a expliqué ce qu'il attendait d'Alain Juppé, à savoir tamponner le verdict de la commission des recours, la Conare (sic), dont apparemment il ne craint pas les conclusions.

​Alain Juppé, qui hier disait plaisamment ne pas vouloir jouer "les nounous" de François Fillon, n'a pas davantage vocation à être la cerise sur le gâteau de Jean-François Copé. Il entend donc s'immiscer dans les travaux de la Conare, et les contrôler. Nouvel "ultimatum" de l'implacable Girondin : Tea for three avant dimanche soir.

​Aux dernières nouvelles, la "médiation" a du plomb dans l'aile. La contradiction Copé-Juppé devient antagoniste. Le clash n'a pas attendu pour se produire la publication de ce papier.





Revenir en haut Aller en bas
 
Les lamentables élections à l'UMP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Obama: élections mi-mandat
» Élections facultaires de Philo et Lettres du 22/02 - 23/02
» élections sénatoriales fixées au 21 septembre
» Les élections présidentielles de 2008 aux Etats-Unis.
» CCPD , élections 2017

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: