Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Les lamentables élections à l'UMP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les lamentables élections à l'UMP   Lun 19 Nov 2012, 19:48

Rappel du premier message :

Tricheurs, combinards, menteurs, malhonnêtes les qualificatifs ne manquent pas pour tous ces assoiffés de pouvoir.
Ils sont à l'évidence moins malins que leurs adversaires qui, bien que tricheurs aussi s'en sont mieux sortis.
Rappelons nous des tricheries condamnées dans le passé de la gauche dans notre département et dans notre ville
Rappelons nous les magouilles au sein du PS, au sein des EELV.
À Fontenay on cherchera sans succès qui aurait gagné dans les quelques tenants de l'UMP.
Le Pen va bien rigoler.
Encore des recrues pour l'abstentionnisme
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Libellule



Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 02:15

Mistigri a écrit:
Les débats OUI les chamailleries personnelles NON. On n'est ni à la maternelle ni à l'UMP

Donc la solution c'est que celui qui déclenche les chamailleries se retienne.
Cela évitera les droits de réponse en série. Je suis partant pour qu'on s'en tienne à cela.


Donc hors maternelle et de ce forum .... voilà ce qu'il se dit quand un journaliste dupoint essaye de résumer.

"L'honneur", dit François Fillon. "La vérité", dit Valérie Pécresse. Jeudi matin, c'est dans les termes suivants que le directeur du Figaro admonestait les protagonistes au nom de leurs électeurs : "Peu leur importe que Copé et Fillon se départagent à pile ou face, à la courte paille ou à la course en sac." Voilà qui est parler. Le peuple de droite veut un chef qui en soit un, peu lui chaut les voies de son avènement.

​La vieille garde chiraquienne, quelle issue pratique offre-t-elle au "désespoir" de ces militants dont Bernard Accoyer s'est fait hier le porte-parole ? Inutile de regarder vers François Fillon : il s'est décapité lui-même en direct à la télévision, en expiation de son péché d'orgueil. Nouveau saint Denis, il a porté sa tête à Alain Juppé en le priant de se substituer à lui.

Le cessez-le-feu

Alain Juppé, homme de réflexion et non d'impulsion comme il a tenu à le rappeler, a pris son temps. Sa dérobade à se présenter à la présidence de l'UMP en juin dernier laissait penser qu'il resterait inerte dans la conjoncture présente, mais il s'est heureusement désenvoûté du sortilège qui le paralysait. Il a fait son autocritique : "Je regrette de ne pas avoir été plus volontaire au moment de la candidature", a-t-il confessé hier après-midi. Et enfin, il s'est bougé. Il a posé un acte. Ledit acte, aussitôt célébré comme un "ultimatum", consistait à prier Jean-François Copé de bien vouloir lui aussi lui apporter sa tête dans les plus brefs délais.


​Il aurait été surprenant que l'intéressé s'exécute, dans les deux sens du terme. Il ne l'a pas fait. Il n'a nullement remis son sort entre les mains d'Alain Juppé. Il est allé chercher dans les soutes de son système un fidèle, inconnu du public, qu'on a découvert écarquillant les yeux sous les projecteurs, et débitant des propos peu clairs dont il se pouvait déduire que, oui, Jean-François Copé consentait à laisser Alain Juppé faire son tour de piste. Voilà de quoi celui-ci a dû se contenter, au moins publiquement, pour se lancer.

​On a compris que, pendant qu'il réunira une petite commission extrastatutaire, l'instance régulière, dite "commission des recours", travaillera en parallèle. Rien n'est dit sur la façon dont s'articuleront les deux processus. L'accord, si accord il y a, n'est pas écrit. Les deux parties n'en ont pas la même interprétation. Et Jean-François Copé n'y a pas souscrit en personne. Cela fait beaucoup. Il est manifeste qu'il y a là une embrouille. Mais enfin, l'ambiguïté est souvent nécessaire à l'établissement d'un cessez-le-feu. Nous y sommes. Soulagement, à défaut de pleurs de joie.

​Au terme, qu'en sortira-t-il ? Essayons une construction.

Copé versus Juppé

Commençons par remarquer que, si confuse qu'elle soit, la situation est structurée. En dépit des apparences, elle n'est pas devenue triangulaire. Elle est toujours binaire. Alain Juppé n'intervient pas en tiers. Il supplée seulement François Fillon. Celui-ci, tombé au champ d'honneur, est allé chercher son aîné, et il applaudit à une "médiation" qu'il a suscitée. En face, Jean-François Copé se tait, et on ne saurait être plus éloquent. Il n'est pas douteux qu'un nouveau duel commence.

​Que veut Alain Juppé ? Dans les circonstances présentes, il ne peut vouloir qu'une chose. Il l'a d'ailleurs énoncé en clair : "Quand on gagne avec 50 %, on partage le pouvoir." C'est dire qu'il ne prétend pas déposséder Jean-François Copé de la présidence de l'UMP. Son ambition est de prélever sur lui une dîme substantielle en termes de pouvoir.

​Pour Jean-François Copé, en revanche, il s'agit d'obtenir de son partenaire la validation explicite de son élection, et de rétribuer le service rendu au moindre prix, c'est-à-dire de céder le moins possible d'un pouvoir conquis de haute lutte, et rien qu'il ne puisse à terme reprendre. Un peu plus, un peu moins : il y a place pour des tractations. Soyons assurés qu'elles n'auront pas lieu sur la place publique.

​Si l'on tient pour acquis que la commission dite des recours validera au terme la victoire du nouvel aigle de Meaux, la seule question ouverte est de savoir quel prix celui-ci aura à payer pour obtenir de surcroit la bénédiction du successeur de Montaigne. N'oublions pas que ce dernier la lui avait déjà accordée pas plus tard que mercredi matin : "Il faut que tu équilibres la gouvernance. En tout cas, moi, je t'aiderai" (dit lors de la réunion du bureau politique de l'UMP).

​De plus, chaque jour qui passe ancre davantage la présidence Copé dans les faits. Et passé le 30 novembre, comme on l'a remarqué, la création de groupes parlementaires dissidents deviendra impossible. On dit d'ailleurs que François Baroin, qui fuit micros et caméras, s'active en coulisse pour réunir dès la semaine prochaine un tel groupe de députés, à titre de précaution.

​La présidence étant par hypothèse hors-jeu, quel sera l'objet des négociations Copé-Juppé ? Beaucoup de choses : les investitures ; la composition des équipes dirigeantes ; la distribution des postes ; le second voudra sans doute coiffer le premier d'une instance, un "conseil" par exemple, capable de tenir les rênes serrées au fringant président ; etc. Si tout se passe bien, nous aurons un moment d'Embrassons-nous, Folleville, inaugurant une période de guerre froide, voire de guerre d'attrition.

​Il est vrai également que si tout se passe trop bien, tout se passera mal, car c'est alors avec Nicolas Sarkozy qu'Alain Juppé se trouverait en rivalité directe.

Le clash
Jean-François Copé jugera peut-être préférable d'aller plus rapidement au clash.

​En effet, c'est un chef que veut la droite forte, non un soliveau. Les copéistes sont des populistes, ils ne sont pas prêts à tourner la manivelle au bénéfice des gens du château. Alain Juppé est objectivement le repreneur de la maison Fillon. Et puis, il a quelque 20 ans de plus que son rival : les ambitieux de l'UMP ne voudront pas insulter l'avenir. Bref, Jean-François Copé pourrait vouloir précipiter les échéances, une fois passée la date cruciale du 30 novembre.


​Les lampions vont maintenant s'éteindre. L'action se déplace en coulisse. Des journalistes bien introduits feront état de rumeurs. Les acteurs qui se sentiront négligés par les principaux déverseront leur bile. Ceux qui sauront ne parleront pas, ceux qui parleront ne sauront pas. Soyons attentifs à la première mise en cause dont pâtira Alain Juppé, car tout ce château de cartes repose en somme sur une fiction : un sujet supposé impartial, qui ne l'est point du tout.

Parti et mafia
La journée commence sur un énoncé d'un Fillon tout ragaillardi : "Un parti politique, ce n'est pas une mafia." La thèse n'est point triviale. Elle met précisément en relief ce qu'il y a de commun entre politiciens et mafiosi. Tout opposés que soient ces deux termes, leur intersection est "non-vide", comme Raymond Queneau le démontrait jadis des philosophes et des voyous. L'appel universel à un peu de décence se distingue mal d'un voeu d'omerta. Le recours aux tribunaux fait tout naturellement figure d'option "nucléaire".

​Donc, François Fillon, à l'abri derrière Alain Juppé, a repris du poil de la bête : il canarde Jean-François Copé. Celui-ci est lui aussi méconnaissable : l'allègre illégaliste de dimanche soir est aujourd'hui un juriste sévère, qui fait des statuts du parti la loi et les prophètes. Il a expliqué ce qu'il attendait d'Alain Juppé, à savoir tamponner le verdict de la commission des recours, la Conare (sic), dont apparemment il ne craint pas les conclusions.

​Alain Juppé, qui hier disait plaisamment ne pas vouloir jouer "les nounous" de François Fillon, n'a pas davantage vocation à être la cerise sur le gâteau de Jean-François Copé. Il entend donc s'immiscer dans les travaux de la Conare, et les contrôler. Nouvel "ultimatum" de l'implacable Girondin : Tea for three avant dimanche soir.

​Aux dernières nouvelles, la "médiation" a du plomb dans l'aile. La contradiction Copé-Juppé devient antagoniste. Le clash n'a pas attendu pour se produire la publication de ce papier.





Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 02:46

Bon sang mais c'est bien sur ! la libellule n'est pas écolo mais UMP ! on comprend pourquoi elle veut à tout pris traiter ce dossier épineux.
Nul doute qu'avec la libellule en arbitre nous allons venir à bout de cette pantomime.
Il est remarquable que ce sont les moins concernés puisqu'ils ne sont à priori pas à l'UMP qui sont les plus passionnés par la question.

Pour ma part cela me renforce dans l'adversité que j'éprouve pour les partis politiques.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 02:53

http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jacques-alain-miller-cope-fillon-la-logique-d-un-cessez-le-feu-23-11-2012-1532746_420.php

le lien que j'avais oublié.
Papy je préfère cet humour de votre part que l'autre....
Plus générallement, je me sens concerné par le débat politique - il me passionne- mais pas par les partis, ni les leaders ou élus souvent imbus d'eux mêmes et bien trop souvent paralysés dès qu'ils passent de l'oppostion à la majorité ou inversement. Tous ont oublié le sens du mot consensus. Un effet levier redoutable de la prise du pouvoir pour les vainqueurs et de sa perte simultanée pour les vaincus.... J'ai indépendamment de cela quelques sujets (nombreux) de prédilection, et je ne vais pas les mettre dans ma poche juste parce que cela pourrait modifier le mode de communication en place sur ce forum.

Vous verrez vous finirez par comprendre. Je suis un donneur d'alerte sur les dangers à venir compte tenu de mes convictions, certes, mais aussi de ce que l'histoire nous a appris par ailleurs, mais pas donneur de leçons, ce qui peut un peu nous différencier.

En l'occurence Guillaume Peltier je confirme peut se révéler un type à surveiller pour éviter qu'il ne fasse trop de dégat dans les prochaines années (voir page précédente) Il est le catalyseur caché du désastre en cours au sein de l'UMP; il est excellent en mise en réseaux - faisceaux de son extrémisme masqué. C'est un redoutable manipulateur des foules. Copé n'est qu'un pantin à côté de lui.
A+
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 04:08

Libellule a écrit:
http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jacques-alain-miller-cope-fillon-la-logique-d-un-cessez-le-feu-23-11-2012-1532746_420.php

le lien que j'avais oublié.
Papy je préfère cet humour de votre part que l'autre....
Plus générallement, je me sens concerné par le débat politique - il me passionne- mais pas par les partis, ni les leaders ou élus souvent imbus d'eux mêmes et bien trop souvent paralysés dès qu'ils passent de l'oppostion à la majorité ou inversement. Tous ont oublié le sens du mot consensus. Un effet levier redoutable de la prise du pouvoir pour les vainqueurs et de sa perte simultanée pour les vaincus.... J'ai indépendamment de cela quelques sujets (nombreux) de prédilection, et je ne vais pas les mettre dans ma poche juste parce que cela pourrait modifier le mode de communication en place sur ce forum.

Vous verrez vous finirez par comprendre. Je suis un donneur d'alerte sur les dangers à venir compte tenu de mes convictions, certes, mais aussi de ce que l'histoire nous a appris par ailleurs, mais pas donneur de leçons, ce qui peut un peu nous différencier.

En l'occurence Guillaume Peltier je confirme peut se révéler un type à surveiller pour éviter qu'il ne fasse trop de dégat dans les prochaines années (voir page précédente) Il est le catalyseur caché du désastre en cours au sein de l'UMP; il est excellent en mise en réseaux - faisceaux de son extrémisme masqué. C'est un redoutable manipulateur des foules. Copé n'est qu'un pantin à côté de lui.
A+

Pour résumer : je n'ai rien à faire de ce que vous pensez de moi.

Compris ? vous êtes donc dispensé de me juger. Faute de quoi je vais faire de même et le patron des lieux sera obligé de cloturer le débat car je peux vous garantir que je sais être TRES désagréable avec les "je sais tout" de votre acabit

Désolé pas plus que vous êtes l'arbitre des élégances je ne vous reconnais aucun droit de déterminer ce qui est bon et mauvais dans le dialogue que vous tenez à m'imposer.
J'existe avec ou sans votre approbation.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 05:05

Tout va bien donc.
Revenir en haut Aller en bas
GUIZMO

avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 06:21


Le rassemblement (UMP) avant les élections est un leurre, je leur conseillerai de revenir à ce qui leur a toujours réussi aux élections, a savoir un deuxième tour rassemblant le parti majoritaire (RPR après d'autres) et l'allié ( udf et autres partis centristes) capable de diversifier les électeurs potentiels. Pour l'instant ce qui me passionne serait plutôt la faculté du gouvernement actuel à réformer l'état et à se pencher sur les"exceptions françaises" fiscales, juridiques et sociales qui, dans une Europe de la libre concurrence et du droit de laisser circuler les biens et les personnes, nous pénalisent à en crever un jour de contentement de soi et de son originalité.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 07:58

On risque de perdre les avantages de la PAC.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 08:20

On peut se demander comment il se fait, qu'avec les subventions et aides diverses attribuées via la PAC aux agriculteurs français, que tant d'exploitations meurent, que tant de paysans attentent à leurs jours. On ne voit pas ces drames dans les grandes exploitations d'ailleurs.
Des coups mortels ont été portés à la pêche française et à son armement, une récente loi sur les plantations libres du vignoble risque de provoquer des excédents donc des méventes et des faillites. Là encore l'Europe vacille, et les Anglais troublent le jeu.
On remarquera l'absence de réactions des écologistes qui se soucient certes des OGM et des produits dits de proximité, mais qui n'ont pas une vison européenne voire mondialiste de ces problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 08:26

Oui vous pourriez avoir raison Guizmo, mais l'UMP a précisément été créée pour regrouper en Union tous ces partis disséminés. Ce fut fait par Juppé, puis amplifié par Sarkozy.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 08:49

Xtende
Beaucoup de fourrage à acheter, de plus en plus d'engrais, des aléas météo que tout le monde veut ignorer. En mer des filets gloutons pour les grosses flottes, des miettes de thon pour les autres, avec un coût carburant en hausse.
Et ce n'est pas qu'en France.

http://mobile.agoravox.fr/actualites/societe/article/l-onu-annonce-une-crise-125798

Pour l'Ump, il n'ont plus le temps à consacrer à ces sujets en ce moment.
Et pour cause.
Revenir en haut Aller en bas
papy Mougeot



Messages : 2313
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 18:31

Libellule a écrit:
Xtende
Beaucoup de fourrage à acheter, de plus en plus d'engrais, des aléas météo que tout le monde veut ignorer. En mer des filets gloutons pour les grosses flottes, des miettes de thon pour les autres, avec un coût carburant en hausse.
Et ce n'est pas qu'en France.

http://mobile.agoravox.fr/actualites/societe/article/l-onu-annonce-une-crise-125798

Pour l'Ump, il n'ont plus le temps à consacrer à ces sujets en ce moment.
Et pour cause.

La gauche qui devrait s'en charger et qui elle est au pouvoir (en principe cela implique quelques obligations) que fait elle ? c'est vrai on s'occupe du mariage homo et de la crise... non pas celle qui frappe le monde la crise Pulvar/Montebourg.
Il semblerait à un esprit normal que ce soit aux gens en place au gouvernement de traiter les dossiers... Lorsque la droite est au pouvoir elle est responsable de tout ce qui va mal parce qu'elle s'en charge et lorsqu'elle n'y est pas et n'a plus de pouvoir elle devrait s'en occuper aussi. Comme elle ne le fait pas ce qui semble logique à un esprit normal, on lui met la question sur le dos. Bel exemple de cohérence de la pensée et de maîtrise de la réflexion.

ROYAL ayant un jour dit en quittant ses fonctions officielles : "nous sommes fier de ce que nous avons fait et encore plus de ce qui reste à faire" (ça ne s'invente pas !) comment s'étonner d'une telle indigence dans l'argumentaire ?
Était il nécessaire qu'elle fasse école ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 21:09

Les choses se font et les dossiers sont défendus. Simplement cela se fait un peu plus dans la discrétion. Hollande n'a pas besoin de jouer à l'omni-président comme son prédécesseur.
Vous faites bien de nous faire remarquer que côté discrétion les pontes de l'UMP font du Royal dans le texte : "nous sommes fiers de ce que nous avons fait et encore plus de ce qui reste à faire" ; ça aussi cela ne s'invente pas.
Vous parlez d'indigence dans l'argumentaire? Vous êtes en train de nous en faire une démonstration jour après jour qui tient de la performance. Je parlais plus d'incontinence des mots, et vous évoquiez vous-mêmes que vous en teniez une couche.
Et comme vous semblez ignorer l'effet boomerang de ce genre de système de communication, je vous l'agrémente d'un seul BRAVO! en réponse. J'aime bien votre style. Et la manière dont vous pensez pouvoir remettre toue la gauche et au delà à sa place.

Ca s'arrose : Ce petit lien en cadeau http://www.youtube.com/watch?v=UlbiNuT7EDI cela vous rappellera de bons souvenirs je pense.


Dernière édition par Libellule le Sam 24 Nov 2012, 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 21:25

C'est plein de logique tout ça !
La droite est au pouvoir... la gauche la combat jusque là c'est dans l'ordre des choses.
La gauche prend le pouvoir, détricote ce que la droite a fait et note écolo de choc reproche à la droite de ne pas gouverner...

Lorsque le raisonnement est cul par dessus tête en qu'en plus non content d'être à coté de la plaque avec des propos incohérents on veut avoir raison peut y aurait il lieu de s'amuser tant seule la dérision reste une voie convenable.
La citation sur ce qui "reste à faire" émane de Royal alias la Bravitude lorsque la "dreal team" a quitté le pouvoir en 2002 avec le résultat aux présidentielles dont tout le monde se souvient. N'inversons pas les auteurs... SVP Les gens de droite disent et font assez d'erreurs sans que l'on leur impute celles largement aussi nombreuses commises par les gens de gauche et leurs alliés.

Pour la diarrhée d'encre vous n'êtes pas mal non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 21:31

Tonton et Papy? je crois que j'écris suffisamment en français pour me passer de vos traductions simultanées que plus personne ne va finir par comprendre. Le comique de répétition a ses limites, c'est le sérieux...
Or en ce moment c'est bien plus sérieux à l'UMP qu'au gouvernement, tout le monde peut en juger sans besoin de trop en rajouter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 21:39

Oui je suis de cet avis

Tonton et Papy? je crois que j'écris suffisamment en français pour me passer de vos traductions simultanées que plus personne ne va finir par comprendre. Le comique de répétition a ses limites, c'est le sérieux

Je suis fatiguée de lire trop d'agressions personnelles de la part de papy et de tonton.

Le webmaster ferait bien de faire un rappel à l'ordre sinon on appelle Jupé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 21:46

en effet il y a une agressivité excessive et non justifiée dans les messages de tonton Christobal et de Papy Mougeot. Quelqu'un pourrait-il les calmer un peu?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 21:49

pour en revenir au vrai débat, pas celui des invectives de TC et de PM, mais celui de l'UMP, il y a un problème de finances au sein de ce parti qui s'est lourdement endetté pour l'achat de son siège, et si le parti éclate les finances vont en prendre un sérieux coup. On a eu les Verts ruinés, le PC ruiné, c'est la crise king
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 22:58

Janus, vous avez un bien beau nom comme avatar que l'on retrouve cités dans plein d'articles de presse en ce moment.
J'ai choisi celui-là, j'aurai pu en choisir d'autres, mais celui-ci cadre bien à l'actualité. A+

http://eontos.typepad.com/eontos/2012/11/un-vrai-janus-ste-marie-des-landes-et-lump-.html
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14262
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Sam 24 Nov 2012, 23:21

Libellule a écrit:
Tonton et Papy? je crois que j'écris suffisamment en français pour me passer de vos traductions simultanées que plus personne ne va finir par comprendre. Le comique de répétition a ses limites, c'est le sérieux...
Or en ce moment c'est bien plus sérieux à l'UMP qu'au gouvernement, tout le monde peut en juger sans besoin de trop en rajouter.

L'ump n'a aucun pouvoir donc sans conséquence...

Lorsque je relis ce qui s'est écrit même ici sur sarko je trouve que je suis gentil...

Les démocrates reclameraient la censure ? pas facile de gouverner n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Dim 25 Nov 2012, 01:01

Le censeur assurant son auto promotion. mdr
http://illiweb.com/fa/pbucket.gif


Dernière édition par Libellule le Dim 25 Nov 2012, 01:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 650
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Dim 25 Nov 2012, 01:17

à Libellule

A de nombreuses reprises j'ai demandé d'éviter les attaques personnelles, les insultes, les messages sans autre but que de créer "la dispute" comme on dit à l'école.
Ces messages de vous et d'autres, lassent nos lecteurs qui me l'écrivent sous forme de messages personnels.
Je ne sais ce que vous voulez dire en parlant du censeur qui assure son auto promotion, et à vrai dire cela ne m'intéresse pas.
Revenez s'il vous plaît, vous et vos "amis" au mode de fonctionnement normal de ce forum.
Par avance merci.
le webmaster
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plateaufontenay.net
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Dim 25 Nov 2012, 01:18

Vous pouvez compter sur moi.
Merci de l'avoir rappeler aux "amis' et aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Dim 25 Nov 2012, 07:42

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Dim 25 Nov 2012, 07:54

Oui très intéressant. Combien vont passer au FN ou à l'UDI? La participation est quand même faible, ce que j'ai du mal à comprendre dans la mesure où les votants ont payé leur carte d'adhérent. Ou alors ils n'étaient pas concernés...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Dim 25 Nov 2012, 09:22

Parmi les votants exprimés... 192 n'ont pas su choisir,.... Parmi les offres de ce parti, c'est pour ma part ce qui m'à le plus surpris.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Dim 25 Nov 2012, 19:51

Libellule a écrit:
Parmi les votants exprimés... 192 n'ont pas su choisir,.... Parmi les offres de ce parti, c'est pour ma part ce qui m'à le plus surpris.



Peut-être parce qu'ils considéraient que les deux prétendants ne représentaient pas leurs convictions, leur sensibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Dim 25 Nov 2012, 20:47

Est-ce qu'on sait si c'est la tendance droite forte qui l'emporte à Fontenay?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Dim 25 Nov 2012, 21:42

mamiea a écrit:
Libellule a écrit:
Parmi les votants exprimés... 192 n'ont pas su choisir,.... Parmi les offres de ce parti, c'est pour ma part ce qui m'à le plus surpris.



Peut-être parce qu'ils considéraient que les deux prétendants ne représentaient pas leurs convictions, leur sensibilité.

Il ne s'agissait pas de voter pour eux mais pour une des six motions...
Que 192 personnes se soient déplacées pour voter en disant aucune de ces six sensibilités n'est sienne... Est étonnant.


pour ce qui est de Fontenay,CHANGEMENT, ce niveau de détail est inaccessible puisque qu'il n'y a eu que 650 bureaux de vote installés pour toute la France.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Dim 25 Nov 2012, 23:45

Libellule a écrit:
mamiea a écrit:
Libellule a écrit:
Parmi les votants exprimés... 192 n'ont pas su choisir,.... Parmi les offres de ce parti, c'est pour ma part ce qui m'à le plus surpris.



Peut-être parce qu'ils considéraient que les deux prétendants ne représentaient pas leurs convictions, leur sensibilité.

Il ne s'agissait pas de voter pour eux mais pour une des six motions...
Que 192 personnes se soient déplacées pour voter en disant aucune de ces six sensibilités n'est sienne... Est étonnant.


pour ce qui est de Fontenay,CHANGEMENT, ce niveau de détail est inaccessible puisque qu'il n'y a eu que 650 bureaux de vote installés pour toute la France.



Pas d'accord il y avait 3 votes distincts : vote pour le président, vote pour la motion et enfin sur la chartre des valeurs.

Un seul de ces votes pose problème : celui du président.

N' étant pas adhérent de quelque mouvement politique qui soit, j' ai suivi ce vote de très loin. Je ne m'intéresse peu aux cuisines internes (ce qui ne m' empèche pas d' avoir une opinion) je ne sais pas le détail de la méthode employée, par contre les batailles d' égos de droite et de gauche me font sourire et me confortent dans ma position.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Lun 26 Nov 2012, 00:15

3 votes : c'est ce que dit l'article. et je confirme il y a eu 3 votes distincts ; le détail donné sur le site citoyen est celui par motion, d'où mon commentaire spécifique.
Pour le coup mamie A nous sommes d'accord. Au delà de l'analytique par motion, c'est bien l'élection du président de ce parti qui est source des lamentations de tous.
Pour ma part je suis aussi en bataille contre toutes les formes d'egos politiques, tous partis confondus, et bien entendu pour être clair, écolo-socialo-communo-udio-fronto-droitistes compris.
Je me distingue de vous par le fait que néanmoins je suis très intéressé par le débat politique et que je considère que les politiques sont loin d'être tous pourris.
Les pourris, je n'hésite pas à les montrer du doigt.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Lun 26 Nov 2012, 08:07

Télégramme venant de l'UMP.
Juppé jette l'éponge, essoré.
Copé sèche le mariage pour tous.
Fillon saisit la justice et se mouille.
Jusqu'à 50% de réduction en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Lun 26 Nov 2012, 08:15

C'est sûr que pour choisir Harlem Désir, Hollande et Ayrault ne sont pas posé tous ces problèmes
La démocratie pour le choix du chef chez les socialistes c'est beaucoup plus simple, on commence et on finit par une seule médiation.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Lun 26 Nov 2012, 08:18

Allons ne soyez pas trop sévère, les motions de la gauche du PS (Maurel et Hessel) regroupent tout de même 25 % des votants !
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
TE

avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 13/06/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Lun 26 Nov 2012, 11:29

Loïc a écrit:
Allons ne soyez pas trop sévère, les motions de la gauche du PS (Maurel et Hessel) regroupent tout de même 25 % des votants !

Les choses ne sont pas si simple, il ne s'agit pas de faire une addition pour avoir une réalité du PS, d'ailleurs la motion "Hessel" que je soutenais participe à la majorité de Harlem Désir, ce que la motion "Maurel" a refusé.

L'avantage du PS sur d'autres formations politiques c'est que nous avons une pratique de la démocratie interne, que méconnaissent d'autres organisations de droite comme de gauche.
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3019
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Lun 26 Nov 2012, 17:04

TE a écrit:

L'avantage du PS sur d'autres formations politiques c'est que nous avons une pratique de la démocratie interne, que méconnaissent d'autres organisations de droite comme de gauche.

C'est vrai que vous aviez montré l’exemple lors de l'élection d'Aubry contre Royal, tout le monde se rappelle de ce bel exemple de démocratie. Vous êtes vraiment mal placé pour vous poser en donneur de leçon.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mar 27 Nov 2012, 01:22

Droit de suite à propos de l'état des finances de l'UMP... (... un intervenant du forum indiquant que le siège du mouvement coûtait bonbon)

Le filloniste Dominique Dord vient d'annoncer au Dauphiné Libéré qu'il démissionnait de son poste de trésorier national de l'UMP, "ne pouvant plus supporter l'ambiance au sein de la direction du parti".

Il a aussi lancé de nouvelles attaques contre le député-maire de Meaux en dénonçant "l'utilisation des moyens du parti pendant la campagne électorale en vue de l'élection à la présidence de l'UMP qui n'a profité qu'à un seul candidat, Jean-François Copé".

Pour l'élu savoyard, ce procédé "aurait été dénoncé pour n'importe quelle élection et aurait dû entraîner une annulation du résultat. Je suis moralement choqué et j'ai donc choisi de démissionner de mon poste de trésorier", insiste-t-il.

L'UMP "est exsangue", met-il aussi en garde. "J'ai à maintes reprises tiré la sonnette d'alarme sur le fait que le déficit de trésorerie atteindra plus de 50 millions d'euros en juin prochain et devra faire face à un plan de redressement douloureux sur lequel nous nous sommes engagés auprès des banques mais dont les décisions tardent à être mises en oeuvre", ajoute le député-maire.

Finalement il n'y a pas que l'élection du président qui s'avère être un souci.

Le Figaro, journal oh combien gauchiste titre "des psys au chevet de l'UMP...

L'antidote à la méthode Coué, la méthode Copé. La révolution psychanalyste en marche. Fillons!
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Lun 10 Déc 2012, 23:58

Ce n'est pas vraiment dans la nuance mais ce sont des explications censées et "frappées du bon sens" comme dirait l'autre !

http://www.dailymotion.com/video/xvr08m_ep-13-la-droite-decomplexee_news?start=298#.UMXNpaU6KQs
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mar 11 Déc 2012, 00:08

Il serait peut-être de bon ton de ne pas faire trop les fiers et de ne pas se réjouir trop fort des déboires de l'UMP....

Le Monde a écrit:
Législatives partielles : revers pour le PS au profit de la droite
Le Monde.fr avec AFP | 10.12.2012 à 06h26 • Mis à jour le 10.12.2012 à 07h35

Le Parti socialiste a essuyé, dimanche 9 décembre, une défaite lors de trois élections législatives partielles, se retrouvant même éliminé du second tour dans le Val-de-Marne, au profit de la droite qui a réussi à éviter que la guerre interne à l'UMP ne profite au Front national. Comme habituellement lors des scrutins partiels, l'abstention a été élevée, tant dans le Val-de-Marne que dans l'Hérault, où la députée socialiste sortante est devancée par l'UMP, et dans les Hauts-de-Seine, où Patrick Devedjian (UMP) est largement en tête.

CANDIDAT PS ÉLIMINÉ

La plus grande surprise est venue de la 1re circonscription du Val-de-Marne, où le député sortant UDI investi par l'UMP Henri Plagnol et le dissident UMP Sylvain Berrios sont arrivés en tête, le candidat du PS ayant été éliminé. M. Plagnol, qui a obtenu 26 % des voix, selon les premières estimations du PS, devance M. Berrios qui recueille 23,3 % des suffrages. Avec 19,9 % des voix, le candidat du PS Akli Mellouli ne sera pas présent au second tour, n'atteignant pas 12,5 % des voix des électeurs inscrits. Le Conseil constitutionnel avait annulé l'élection de M. Plagnol en juin car son suppléant était aussi celui d'un sénateur, ce qui est interdit.
---/---
Source: http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/12/10/legislatives-partielles-revers-pour-le-ps-au-profit-de-la-droite_1802138_823448.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mar 11 Déc 2012, 00:57

Heureusement que le ban et l'arrière ban étaient allés soutenir le candidat socialiste aux législatives de la 1ère circonscription du Val de Marne. Pour une déculottée c'en est une. Même pas retenu aux deuxième tour. Cela alors que tout le dispositif, régional, départemental et parlementaire le soutenait.
Une branlée historique, qui pourrait bien se renouveler aux municipales de 2014. D'autant que le FN a fait un flop national.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mar 11 Déc 2012, 02:11

Si à Fontenay les candidats du centre du Modem ou de la droite faisaient une bonne campagne ils pourraient gagner les municipales
Revenir en haut Aller en bas
vieux-breton

avatar

Messages : 3019
Date d'inscription : 08/07/2010
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mar 11 Déc 2012, 03:00

OPIUM a écrit:
Si à Fontenay les candidats du centre du Modem ou de la droite faisaient une bonne campagne ils pourraient gagner les municipales

Entièrement d'accord avec vous, cela serait une très bonne chose pour Fontenay sous Bois et ses habitants.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mar 11 Déc 2012, 03:09

OPIUM a écrit:
Si à Fontenay les candidats du centre du Modem ou de la droite faisaient une bonne campagne ils pourraient gagner les municipales

J'en doute mais ce qui est certain c'est que ce sera aux électeurs d'en décider...


De ce point de vue les résultats des élections municipales partielles de Nangis qui ont eu lieu hier sont tout à fait intéressants.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mar 11 Déc 2012, 21:03

En politique, chacun voit midi à sa porte. En témoignent ces derniers échanges plus boule de cristal qu'autre chose.

Mais bon, à tout mélanger les sujets, on dévie. On avait trois sortants qui se représentaient devant les électeurs pour des partielles suite à des invalidations; le seul bémol possible sera peut-être à mettre au crédit du dissident de Pagnol sur le 9401 s'il venait confirmer l'esprit de division qui règne à droite. Le reste n'est qu'anecdotique vue la très faible mobilisation.

Le psychodrame à l'UMP se poursuit en parallèle. Les deux rivaux pour le contrôle du parti ne sont toujours pas parvenus à un accord. Alors que Jean-François Copé reste campé sur un nouveau vote après les municipales de 2014, François Fillon réclame, lui, un retour aux urnes «avant l'été» et «avec de nouvelles candidatures».

Jean-François Copé : «Je suis décidé à tourner définitivement la page»
UMP : Copé s'improvise psychothérapeute en meeting à Chartres
Sondage : les cotes de popularité de Fillon et Copé s'effondrent

«S'il s'agit de revoter avant l'été avec une réforme des statuts en ouvrant complètement le jeu à de nouvelles candidatures pour assurer une sorte de réoxygénation de notre parti politique, j'y suis favorable», a déclaré l'ancien Premier ministre. Il a rappelé son attachement à «toute solution démocratique dans un délai raisonnable», pour mettre un terme à cette guerre des chefs qu'il qualifie lui-même de «spectacle lamentable» généré par «l'élection lamentable» du 18 novembre dernier.

«Nouvelle campagne, nouveaux candidats»

Interrogé sur l'hypothèse qu'il ne soit pas candidat à ce nouveau scrutin pour la présidence de l'UMP, François Fillon a répondu: «Bien sûr. Je ne me bats pas pour moi. Ce n'est plus le sujet».

«Le sujet aujourd'hui est un nouveau départ pour l'UMP, il faut des nouveaux candidats, il faut une nouvelle campagne, il faut des nouveaux statuts qui fassent en sorte que cette élection puisse être irréprochable», a détaillé le député de Paris.

François Fillon et Jean-François Copé doivent se revoir pour la cinquième fois ce mardi soir. «On est prêt à se mettre d'accord sur une nouvelle élection, une direction partagée de l'UMP pour que toutes les sensibilités soient représentées. En revanche on a un problème sur la date».

LeParisien.fr avec afp

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mar 11 Déc 2012, 22:22

Vous passez bien vite sur le revers que viennent de subir la gauche et ses amis de EELV notamment dans le Val de Marne.
Le nombre d'abstentions est une fois de plus très élevé au détriment de la Gauche, et les suffrages exprimés montrent une baisse très importante dans les rangs de ces formations. Elles ont de quoi s'inquiéter.
Il est facile de parler de boule de cristal, mais moins aisé d'y lire quelque chose. On peut être certain qu'au PS et chez les EELV on essaie de décrypter les différentes scénarios pour 2014, et le moral n'est pas au beau fixe. Chez le Front de Gauche, par contre, et en moins fort au FN on a bon espoir. Mélenchon va peu à peu représenter l'opposition de Gauche et le FN celle de droite.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mar 11 Déc 2012, 22:59

Je ne zappe rien; Cela fait des années que la discipline électorale est à droite. Une bouderie à gauche et on ne se déplace plus.
Une partie de la gauche boude, une partie de la droite se divise. De quoi faire le jeu des deux fronts, c'est effectivement possible. Moins de l'UDI ou de l'UMP sur notre ville.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mar 11 Déc 2012, 23:28

Eole a écrit:

Citation :
Mélenchon va peu à peu représenter l'opposition de Gauche et le FN celle de droite.

et les EELV vont se dissoudre dans le paysage politique comme cela a déjà été les cas. Ils ne représentent plus qu'un infime pourcentage dans les scrutins.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mer 12 Déc 2012, 01:10

On peut traiter le sujet comme cela bien sûr, mais combien d'entre vous connaissent cette statistique qui indique le nombre de sièges par parti politique à l'Assemblée Nationale... avant que l'UMP ne se scinde (temporairement?) en deux...
Il y a matière à se dissoudre en effet Smile

Parti socialiste PS SOC Social-démocratie 279
Union pour un mouvement populaire UMP UMP Libéral-conservatisme 184
Europe Écologie Les Verts EELV VEC Écologie politique 17
Parti radical de gauche PRG RDG Radicalisme, social-libéralisme 13
Parti radical PRV PRV Radicalisme, libéralisme 12
Nouveau centre NC NCE Centrisme, libéralisme 12
Parti communiste PCF FG Communisme 7
Mouvement républicain et citoyen MRC DVG Socialisme démocratique 3
Tahoeraa huiraatira TH DVD Autonomisme, gaullisme 3
Front national FN FN Souverainisme, conservatisme 2
Fédération pour une alternative sociale et écologique FASE FG Anticapitalisme, écologie politique 2
Mouvement démocrate CPF CEN Centrisme, social-libéralisme 2
Parti chrétien-démocrate PCD UMP Conservatisme 2
Mouvement indépendantiste martiniquais MIM REG Indépendantisme, socialisme démocratique 2
Alliance centriste AC ALLI Centrisme, libéralisme 2
Calédonie ensemble CE DVD Autonomisme, centrisme, social-libéralisme 2
Debout la République DLR DVD Souverainisme, gaullisme 2
Union démocratique bretonne UDB DVG Autonomisme, social-démocratie, écologie politique 1
Mouvement unitaire progressiste MUP DVG Socialisme démocratique 1
Rassemblement démocratique martiniquais RDM DVG Autonomisme, social-démocratie 1
Parti progressiste martiniquais PPM DVG Autonomisme, social-démocratie 1
Centre national des indépendants et paysans CNIP UMP Conservatisme libéral 1
Guadeloupe unie, socialisme et réalités GUSR DVG Social-démocratie 1
Mouvement pour la Réunion MPLR DVG Communisme 1
Parti de gauche PG FG Socialisme démocratique, écologie politique 1
Territoires en mouvement TEM DVD Centrisme, libéralisme 1
Mouvement pour la France MPF DVD Souverainisme, conservatisme 1
Ligue du sud LDS EXD Souverainisme, conservatisme 1

En outre, il y a 13 députés divers gauche (DVG) et 7 divers droite (DVD), principalement des dissidents UMP et PS exclus pour s'être présentés face à d'autres candidats officiels.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mer 12 Déc 2012, 01:23

Cette liste que je n'imaginais pas si longue est aussi et peut être justifiée par les subventions données au moment des résultats des élections. Il y a des petits malins partout.
Et en plus, dans le cadre des alliances certains groupes négocient leur ralliement en demandant qu'on éponge tout ou une partie de leurs dettes. À propos où en sont les finances de ces formations?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12387
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mer 12 Déc 2012, 08:37

Voici maintenant la liste beaucoup plus réduite des groupes:

Citation :
Socialiste, républicain et citoyen
Union pour un Mouvement Populaire
Rassemblement - Union pour un Mouvement Populaire
Union des démocrates et indépendants
Écologiste
Radical, républicain, démocrate et progressiste
Gauche démocrate et républicaine

Une explication tient sans doutes aux micro-partis:

Citation :
Un micro-parti politique, ou parti de poche est, en France, une association reconnue par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques comme formation politique, bénéficiant à ce titre de la déductibilité de 66 % des dons des personnes physiques sous le plafond de 7 500 euros, mais ne dépensant pas plus de 150 000 euros en 2008 et ne bénéficiant pas de subventions directes de l'État.

Ce genre de structure peut servir à contourner légalement la loi sur le financement des partis politiques, qui plafonne à 7 500 euros par an les dons d'un particulier à un parti politique1. L'existence de ces micro-partis a été médiatisée en marge de l'affaire Woerth-Bettencourt1.

La CNCCFP estime leur nombre à plus de 280 en 2010, contre 28, vingt ans plus tôt1.
Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Micro-parti_politique_en_France

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Mer 12 Déc 2012, 08:48

J'ai l'impression que peu de gens savent tout cela, Libellule nous l'avait caché Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14521
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Les lamentables élections à l'UMP   Lun 17 Déc 2012, 20:18

Je ne vous cache pas que l'ambiance au prochain conseil municipal de Saint-Maur risque d'être udilique si ce n'est umpique.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les lamentables élections à l'UMP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Obama: élections mi-mandat
» Élections facultaires de Philo et Lettres du 22/02 - 23/02
» élections sénatoriales fixées au 21 septembre
» Les élections présidentielles de 2008 aux Etats-Unis.
» CCPD , élections 2017

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Les faits de société. Débats. Sondages.-
Sauter vers: