Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Dim 23 Déc 2012, 00:22

http://forum.e-train.fr/viewtopic.php?f=38&t=68149

Olivier Simonin vend le livre "Paris, La ligne de Vincennes : Inoubliables panaches" de Didier Leroy. Editions la Vie du Rail.

Livre en parfait état.

Prix : 29 euros (+8,20 de port colissimo ou remise en main propre sur Angers)

contact : simonin.olivier@voila.fr

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Dim 23 Déc 2012, 00:31

Comme témoignage c'est un peu court, Gérard Massip. Vous pourriez sans doute être un peu moins commercial et un peu plus historien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Dim 23 Déc 2012, 01:34

J'ai fourni une documentation beaucoup plus abondante dans l'ancien forum, qui n'est plus accessible. Si Le Plateau en a une sauvegarde, il serait intéressant de restaurer à la suite de cette modeste contribution ce qui concerne la Bastille.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Dim 23 Déc 2012, 01:55

En attendant un peu de lecture
http://www.rosny-rail.fr/pages/lemusee.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Dim 23 Déc 2012, 04:58

Effectivement l'hébergeur de l'ancien forum du Plateau a, selon Google, déposé son bilan.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Mar 12 Mar 2013, 05:24

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Jeu 28 Mar 2013, 21:21





Gérard Massip nous ayant quitté sans qu'il ait eu le temps de nous en dire plus, et de reconstituer ses archives, je lui dédis d'une certaine manière ce texte qui résulte d'une petite compilation faite grâce à la consultation des archives de Paris (cote 25 W relative à la RATP avec ses nombreuse sous-cotes).

Qu'y apprend-on?

Que la première ligne de tramway a roulé en septembre 1896, et qu'à l'époque il s'agissait d'un service public des transports qui commençait à midi.

Que dès le premier jour et dans les mois qui suivirent les incidents furent nombreux : fils brules au distributeur, gonflement du pavage en bois, défaut de contact, rencontre d'un tramway et d'une calèche, accident déclaré comme "non imputable au mécanisme", et j'en passe...

Qu'un avant-projet avec dépôt d'un cahier des charges a été étudié de 1896 à 1899 en vue de la création d'une correspondance liée à la perspective de création d'une ligne Place de la République - Fontenay sous Bois.

Que les délibérations municipales de Paris sur ce sujet furent florès, et qu'elles retracent en particulier le nombre incalculable de plaintes, protestations et pétitions contre les irrégularités, les retards des tramways, les augmentations de tarifs, l'Etat défectueux des voies quand ce n'était pas du matériel roulant.

Que beaucoup de projets simultanés se sont mis à être proposés, chaque zône de Paris, du Nord au Sud et d'Est en Ouest, souhaitant faire partie d'un maillage convergeant vers le centre de Paris...

Mais que cette multiplication de projets se faisait sans consultations entre eux, et que cette absence de coordination allait vite s'avérer un frein au bon fonctionnement de tous les projet; En gros que cela devenait le bordel.

C'est ainsi que le 30 juin 1899 une décision majeure pour l'avenir du réseau allait être prise, l'assemblée générale des actionnaires de la Compagnie de Tramway Electrique de Paris à Romainville décidant de faire apport de son entier actif mobilier et immobilier à la Compagne des Transports de l'Est Parisien. Acte majeur s'il en est puisque premier du genre, en terme de mise en régie des transports parisiens...

Pourtant, on peut dire ici que rien ne fut simple pour y arriver. Nombreux sont ceux qui protestèrent, considérant que cette décision avait été prise sans consultation des communes environnantes, dans la précipitation, et que ces négligences tenaient d'un amateurisme coupable.

Au regard de nos débats actuels autour du nombre d'instances engagées dans le déploiement du Grand Paris Express et de l'existence simultanée de Orbival, la RATP, le STIF, la Région, les conseils généraux, et les villes, je trouve que ces anecdotes sont particulièrment intéressantes...

Je ne sais pas si la Mairie de Fontenay dispose de CR abordant ces sujets dans les années 1896 1902, mais aux Archives de Paris, les délibérations des Lilas sont évoquées.

La Maire des Lilas de l'époque (son nom n'est pas mentionné on parle de "Mairie") proteste en ces termes "c'en est assez que les compagnies changent de statuts 3 fois en un laps de temps aussi court, tout cela ne fait que retarder les travaux". Il se plaignait par ailleurs que l'on puisse envisager que la traction souterraine du tramway puisse être remplacée par un système dit à trolley, dont les poteaux seront remplacés sur les trottoirs, sans consultation des communes...

Bon an mal an, des progrès sont toutefois enregistrés.

La première ligne République Romainville est prolongée le 21 juin 1900, de la République à l'Opéra, et le 27 octobre, jusqu'à Noisy le Sec ; elle prend le nom de ligne 1.

L'établisssement de la ligne 2, Fontenay sous Bois - Paris Opéra se fera elle, en un an, du 14 avril 1901 au 28 mars 1902.

Une nouvelle étape de la mise en régie interviendra en 1905 qui verra la fusion des compagnie de Tramway de l'Est Parisien et les Chemin de Fer Nogentais (on peut aller au musée de la ville pour en savoir plus, ou au musée de Rosny rail qui évoque également le sujet).

Voilà, j'espère que ce petit résumé plaira à Gérard de là où il est, il ne s'agit pas tout à fait de l'histoire du train Bastille Fontenay, qui en fait lui est postérieur (voir mes liens précédents) , mais de celle qui s'est poursuivie sans relâche depuis pour donner naissance à la RATP que nous connaissons aujourd'hui, après bien d'autres péripéties.

C'est sur les fonds baptismaux de ces premières aventures et anecdotes en effet que prendra corps après la première guerre mondiale l'ancêtre de celle ci lorsque le Département de la Seine (qui à l'époque intégrait encore Fontenay sous Bois) décida de racheter toutes les compagnies encore éparpillées pour n'en faire qu'une, non pas encore la RATP mais la STCRP, la Société des Transports en Commun de la Région Parisienne.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Ven 26 Avr 2013, 20:44



Dernière édition par Libellule le Sam 27 Avr 2013, 00:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Sam 27 Avr 2013, 00:03

Libellule a écrit:
un livre accessible en version numérique de son ordinateur
https://play.google.com/books/reader?id=1g9FAAAAYAAJ&printsec=frontcover&output=reader&authuser=0&hl=fr

si le lien ne marchait pas taper dans google (faire un copier coller)

Guide - album historique et descriptif du Bois de Vincennes et du Chemin de fer ... Par Parizot H. & Boileau, A. V.

et cliquer sur le lien qui commence par books.google

une fois là bonne lecture ; la manière dont on y parle de Fontenay est assez distrayante
Pour les pressés cela commence page 155. (On se déplace avec le curseur en bas)
Et il y a quelques pages seulement à lire ;
Mais le reste des 336 pages est aussi très instructif.

la table des matières commence à la page 323.

Bonne lecture à tous.

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Jeu 13 Fév 2014, 21:11

Quelques photos en vrac

D'abord la gare avec un taxi de l'époque qui vient de déposer des passagers



Puis la même gare avec les passagers sur le quai



qui eux étaient arrivés par omnibus hyppomobile



D'autres qui s'apprêtent à prendre une correspondance



Qui ayant raté le coche décident de remonter la rue du parc où ils se désaltèrent



puis de rejoindre la rue Dalayrac en passant par la Fontaine des rosettes





décident de pousser jusqu'à la station des Rigollots



où ils retrouvent leurs amis avant de se séparer



Chacun prenant par la suite le moyen de transport qui l'attend









A priori ceux qui ont choisi de fixer leur rendez-vous avec leurs amis près du kiosque de la gare commencent à s'impatienter de ne voir arriver personne.

Revenir en haut Aller en bas
Smile



Messages : 667
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Ven 14 Fév 2014, 03:52

Très interressant de revivre l'histoire
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1206
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Ven 14 Fév 2014, 07:17

C'est un domaine où Libellule excelle.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 14531
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Ven 14 Fév 2014, 07:24

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Ven 14 Fév 2014, 22:32

Me revoilà, j'espère que je n'ai pas été trop long.  Very Happy 

Quelques éléments complémentaires concernant la ligne venant de la bastille ; elle a été créée en 1856 et voici un plan de 1860 qui en indique le tracé. Et sa mise en relation directe avec la ligne 1 du métro...

On remarquera en même temps que les villages de Charonne la Villette par exemple ne sont pas encore assimilés à Paris. Et est déssiné non seulement le fort de Nogent, mais aussi l'emplacement de la Redoute de Fontenay sous Bois. (sujet dédié par ailleurs).



Une occasion de rappeler, en effet, que c’est la crise économique des années 1930 qui est à l’origine de  la remise en question de la ligne « dite » de Vincennes à La Varenne. Les « trains de plaisir » dominicaux disparaissent et le trafic des travailleurs se réduit fortement. La situation étant encore aggravée par l'extension de la ligne 1 du métro au château de Vincennes en 1934.

Dans le même temps la mise en service d'autobus, plus rapides que les tramways qu'ils remplacent, les encombrements routiers n'existant pas encore à cette époque, porte le coup de grâce à la ligne, qui ne transporte plus que douze millions de voyageurs en 1936.

La ligne est victime de sa trop grande proximité de Paris où elle est soumise à une très rude concurrence. C’est à l’occasion de ces grands ajustements qu’est évoquée pour la première la prolongation de la ligne 1 du métro vers Fontenay-sous-Bois, mais la priorité est  donnée à la ligne de Sceaux qui est remise à la CMP en 1937 et devient durant trente ans l'amorce prototype de ce qui sera à la fin des années 1960 le RER.

La ligne de Vincennes dans une situation d'attentisme est maintenue dans un état de sous-investissement chronique, gardant par exemple ses locomotives à vapeur type 141 TB, que l’on voit sur les photos jusqu’à la fin de l’exploitation en 1969.

Concrètement, la Compagnie de l'Est ne souhaitant plus que se débarrasser de cette ligne fortement déficitaire, la rétrocède au réseau Métropolitain.

La fréquentation poursuit sa diminution et la reprise du réseau de l'Est par la toute nouvelle Société nationale des chemins de fer français (SNCF) en 1938 n’y change rien, bien au contraire.

Pendant les années qui suivent, toutes les dessertes ferroviaires réputées comme déficitaires sont étudiées les unes après les autres sous la direction des Conseils généraux, qui remettent ensuite un plan de transport « cible » au ministère.  

Pour vous donner une idée le plan cigle du Grand Paris actuellement en débat doit être le 20e du nom depuis les années post 2nde guerre mondiale.

Pour retracer la génèse de la ligne 1 du métro, je ne peux que vous conseiller de visiter le site internet de l'association Métro aux Rigollots dont je viens de parler par ailleurs.

===============

Un mot sur la gare dite "de la Bastille". elle a fermé ses portes le 14 décembre 1969, le trafic étant désormais reporté sur la toute nouvelle gare RER de Nation.

Elle servit ponctuellement de lieu d'exposition, sa destruction n’intervenant qu’en 1984, pour laisser place à l’actuel Opéra Bastille. Je vous en parle pour le côté anecdotique de la chose, puisque ayant été un des premiers acteurs à l’époque, nous sommes en 1976, du 1er salon Marjolaine aux côtés de l’association Nature et progrès. Et aussi pour vous signaler son vrai nom (voir le libellé de la photo).



Comme on avait gare d'Orsay, devenu le Musée, ou on a encore gare de Lyon, ... pour indiquer vers quelle direction les trains s'en vont.

PS informatif, le salon Marjolaine, après avoir déménagé un temps sur les quai de l aSeine à l'emplacement actuel de la Maison de la mode se tient depuis plusieurs éditions maintenant dans les halls d'exposition du parc Floral http://www.salon-marjolaine.com/
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Sam 15 Fév 2014, 23:13

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Sam 15 Fév 2014, 23:23

Delambre, cparama et habitants sont trois bons pourvoyeurs d'images de ce livre de 1994.
Je mets cparama qui est sans droits réservés et donc bien utile.
http://www.cparama.com/forum/fontenay-sous-bois-t6999.html

Et habitants  
http://www.habitants.fr/cartes_postales_1900_fontenay-sous-bois_94033.html


un mot sur Françoise Cluzel
http://www.cndp.fr/carte-des-ressources/rclvisu/fic_edit_OLD.asp?fETABL=16335&ProId=&cssId=6

et ce lien pour la gare de vincennes-bastille
http://paris1900.lartnouveau.com/paris12/gare_bastille.htm
où il est précisé que les anciennes voies de la ligne Bastille Saint-Maur ont aujourd'hui été aménagées en coulée verte

La coulée verte c’est la manière au « X barre barre » (le XIIème quoi) de se réapproprier son passé. Aménagée le long de l’ancienne voie de chemin de fer qui reliait Bastille à Saint-Maur jusqu’en 1969, une promenade plantée qui, longue de 4,5 km, relie (presque) le bois de Vincennes à (presque) Bastille (cliquer sur l’image pour voir le plan de la coulée verte en plus grand).

une balade à faire pour les amateurs sachant que la ligne du RERA à partir de Viincennes a été de son côté détournée sur Nation comme indiqué plus haut.

le tracé de la ligne d'origine



le tracé de la coulée verte



sur la gauche de la photo suivante l'accès condamné de l'ancienne ligne vers la bastille. A droite l'entrée du tunnel de Vincennes direction Nation.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Dim 16 Fév 2014, 01:59

Ai oublié de dire que cette promenade plantée s'appelle désormais aussi Coulée verte René-Dumont. Voir le sujet dédié.
Et ici la démarche qui a conduit à cette appellation
http://najdovski2014.fr/2013/10/hommage-a-rene-dumont-la-coulee-verte-du-12eme-portera-son-nom/
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Dim 16 Fév 2014, 07:44

Un Bonus en video que je vous invite vivement à regarder. Rien à jeter, et très nostalgique. Dix minutes de votre temps d'aujourd'hui pour revivre les temps d'hier.
http://www.youtube.com/watch?v=5zx6FRccLFk
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1206
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Dim 16 Fév 2014, 21:44

Merci pour ce document qui me rappelle ma jeunesse !
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Dim 16 Fév 2014, 22:01

je vous en prie.

Un autre lecteur m’a communiqué ce lien
http://blog.ateliersdelanature.org/post/2009/04/13/La-gare-de-Fontenay-sous-Bois

Extraits

La gare de Fontenay elle-même a été inaugurée le 22 septembre 1859.

Devant la gare se tient comme aujourd’hui un marché où ce sont les producteurs locaux qui viennent écouler leurs fruits et légumes. Après avoir produit du vin durant plusieurs siècles, Fontenay fait partie de la « ceinture verte » des villes : maraîchers et arboriculteurs s’étendent sur plusieurs centaines d’hectares, notamment dans ce qui sera en 1970 la « ZUP ».

Le marché et les marchands d'antan près de la gare.





Plusieurs catastrophes environnementales sont évitées de justesse : il était prévu que le RER passe en viaduc au dessus de la vieille ville jusqu’à l’école Victor Duruy, il sera finalement enterré.
L’autoroute A 86 devait traverser la ville : elle est détournée vers l’Est, le long de la zone d’activités, et puis enfin l'A17, heureusement abandonnée, qui devait relier Montreuil à l’A 86, avec un échangeur au niveau de l’école Michelet, appelé le « plat de spaghettis »...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Lun 17 Fév 2014, 03:43

Une triste anecdote pour terminer. Notre commune a un boulevard du 25 août 1944, date de la libération de PARIS, mais aussi date où notre ville subit les assauts vengeurs de l'Armée Allemande

Deux liens pour en savoir plus.

Dans le premier est indiqué que les 4 fusillés le furent au pied du pont de la voie de chemin de fer, le second publie les portraits des victimes.

http://liberation-de-paris.gilles-primout.fr/les-combats-dans-lest-parisien
http://mapage.noos.fr/liberation_de_paris2/galerie1.htm

Nhésitez pas à cliquer sur les lire

Je mets également la stèle qui commémore l'événement



Cette photographie est sous licence d'usage CC BY-NC-SA 2.0 ainsi libellée :
Stèle commémorative Otages fusillés par les nazis le 25 aout 1944. Avenue Louison BOBET intersection A86. [ Photo Frédéric CHARLATTE ] (Relevé n° 28830)

et son gros plan



Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Lun 17 Fév 2014, 08:06

Pour ne pas finir mes inserts sur une note trop triste, je ne dirai qu'un mot pour en terminer avec ce post, sauf demande complémentaire. L'ancienne gare a été remplacée par une nouvelle en 1964, et le marché Moreau David est venu remplacé l'ancien marché, le kiosque a disparu certes, mais on notera que l'un des derniers aménagements devant la gare a été la mise à disposition de parkings à vélos devant celle-ci à l'initiative de l'association

http://fontenayvelo.fubicy.org/articles.php?lng=fr&pg=610

la gare actuelle nous apparaissant donc comme suit :

sans

La ville l'ayant acquis, après délibération du conseil municipal en date du 3 mai 1901 : Ce kiosque à musique avait été construit à l'origine pour l'Exposition universelle de 1900 de Paris.

Peut-être celui de la section 2 - Esplanade des Invalides secteur gauche http://exposition-universelle-paris-1900.com/index.php?title=LES_KIOSQUES_DE_L%27EXPOSITION&printable=yes
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Mer 19 Fév 2014, 19:40

Effectivement l'hébergeur de l'ancien forum du Plateau a, selon Google, déposé son bilan.[/quote]

J'ai néanmoins tenté de voir si quelques pièces à convictions étaient récupérables.

Des recherches axées sur Gérard Massip m'ayant permis de tomber d'abord sur ce document tout simple qui indique les stations communes entre l’ancienne ligne et le rer A (surlignées de rouge).
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/01/Ligne_de_Vincennes-plan_synoptique.svg/700px-Ligne_de_Vincennes-plan_synoptique.svg.png

Cela m'a permis aussi de tomber en cours de route sur  quelques éléments intéressants sur le quand et comment les tramways ont peu à peu été remplacés par des bus (historique depuis 1923 jusqu’à aujourd’hui quasiment). http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Chemins_de_fer_nogentais dont j’ai repris cette photo



qui date de 1923. Où l’on voit les premiers bus allant vers les rigollots à la place du tramway au départ du cours de Vincennes et dont j'extrais volontiers ce commentaire :

ligne 6 du tramway  =  (118) - Place de la République à Paris - Gare du Raincy - Villemomble - Montfermeil (par l'avenue de la République, le boulevard de Ménilmontant, l'avenue Philippe-Auguste, la place de la Nation, le cours de Vincennes à Paris, la porte de Vincennes  puis, à Vincennes, les rues des laitières, de Fontenay et  de France, le carrefour des Rigollots à Fontenay-sous-Bois, le cimetière de Vincennes,

Ce faisant, en voulant explorer  cette direction, je suis retombé par hasard sur ce lien dont Gérard Massip fut l’auteur https://fr.groups.yahoo.com/neo/groups/TFMR/conversations/topics/63 et dont quelques pages se sont avérées accessibles même en accès réduit, ce qui par exemple, m’a permis de photographier cela en complément.



et de retrouver deux de ses articles

Le premier daté du 15 février 2009

Pour la ligne Rigollots (quartier limitrophe de Vincennes et Fontenay) c’est la ligne BA qui a remplacé le tramway en direction de Vincennes en 1923.

C’est le  118 qui a pris la suite d'un des deux tramways desservant Fontenay-sous-Bois,  tramway ayant assuré un service funéraire entre l'église Notre-Dame-de-Vincennes et le nouveau cimetière de Vincennes, situé de l'autre côté de Fontenay par rapport à cette commune. Pour l'historique du 118, il faut savoir qu’à une certaine époque, il reliait la place de la République, à Paris, à l'église de Rosny.

Quant à la gare SNCF de Val-de-Fontenay, elle ne date que de quelques années avant la construction de la Branche RER, auparavant les habitants du grand ensemble ne disposaient que de la branche collège du 118, dans des conditions d'entassement abominables aux heures de pointe.

Collège était une boucle terminale sommaire juste avant le pont de l'autoroute et tirait son nom du collège Joliot-Curie et du gymnase attenant situe de l'autre côté de ce pont. Ce collège était un Pailleron, dont un exemplaire avait brûlé à Paris, faisant des morts parmi les élèves et les enseignants. Ce collège était partagé avec Le Perreux, ce qui provoquait des conflits avec cette municipalité dirigée à l'époque par Michel Giraud, président gaulliste (l'actuelle UMP) de la région Ile-de-France ;

- à partir du 13/2/67, OP 52 montre un prolongement de collège à Général Leclerc, qui est le carrefour du même nom au Perreux, correspondance avec le 113 Château-de-Vincennes - Chelles.

Si je me rappelle avoir vu le poteau du terminus dans un îlot en face de café-tabac-PMU, je ne me rappelle pas avoir vu une promotion de ce terminus, ni qu'il ait duré si longtemps. A cette époque, je n'habitais pas encore Fontenay et il m’arrivait d'aller de Montreuil au Perreux à pied via cet endroit.  Dans plusieurs textes de M. Giraud, il y avait des critiques acerbes contre les astucieux voisins de Fontenay qui tiraient la couverture à eux, au détriment des Perreuxiens, situation aggravée, selon lui, par l'influence néfaste du l'hypermarché Auchan Val-de-Fontenay, pour les commerçants du Perreux.

Ceci explique peut-être la courte existence du terminus perreuxien du 118. Comme j'ai été candidat des Verts à une élection cantonale au Perreux, j'ai consacré un petit passage de ma profession de foi à ce problème, en citant les supermarchés dans d'autres villes voisines du Perreux, mais amies politiques de cette municipalité, alors que Fontenay est à gauche.

- à mi décembre 1977, l'arrivée du RER a provoqué un déplacement du terminus collège devant la gare de Val-de-Fontenay, mais il a fallu des actions de l'ADTC Est Parisien pour que la RATP fasse passer le service de soirée à la gare de Val-de-Fontenay, ce qui fut obtenu le premier mai 1980.


Le second daté du 1er  septembre 2010

En 1912, le cimetière de Vincennes  affichait complet. La municipalité fit donc l'emplette d'un vaste terrain situé à la frontière des communes de Fontenay-sous-Bois et Rosny-sous-Bois, où elle aménagea un nouvel espace dédié au repos éternel. Mais comment transporter les défunts de Vincennes à Fontenay, distants de cinq kilomètres ? Par tramway !

Je mets ici une photo que j’ai trouvée par ailleurs avant de reprendre le récit de Gérard Massip.



C'est ainsi que la Société des Tramways Nogentais, prenant exemple sur la ville de Milan en Italie, créa la première (et unique) ligne de tramway funéraire français.  C'est probablement la cause du décalage de l'entrée du cimetière par rapport à la voirie, puisque l'espace entre l'avenue Victor Hugo et l'entrée servait au tramway.

Suit ce lien (je vous laisse le visiter) http://ababel.free.fr/tramways.htm où l’on trouve ce complément d’information :

Ce tramway était composé de quatre compartiments : le premier hébergeait le wattman, le deuxième abritait les employés des pompes funèbres, le troisième recevait les membres du clergé et le quatrième la famille endeuillée. Deux cercueils pouvaient prendre place sur les côtés du véhicule. Le convoi partait de la place de la mairie de Vincennes et rejoignait le cimetière de Fontenay, qui borde l'actuelle route nationale 34.

J’ai pu du coup récupérer cette autre photo où l’on voit au sol l’arrivée des rails jusqu’à l’entrée du cimetière effectivement.



Droits de reproduction : Musée du Domaine départemental de Sceaux, reproduction sur autorisation

Gérard Massip concluant son article ainsi :

Ces curieux tramways funéraires étaient basés au dépôt de la Maltournée, situé actuellement sur la commune de Neuilly-sur-Marne. Il abrite aujourd'hui des autobus de la RATP.

Dans son roman La Peste (écrit en 1943 et publié en 1947), Albert Camus décrit des convois funéraires de ce type, paraphrase des trains de la mort conduisant les Juifs vers les camps d'extermination. S'agit-il là d'une pure invention de sa part, ou bien avait-il eu connaissance de l'existence des tramways funéraires de Vincennes ou de Milan ? Nul ne le saura jamais !


Deux liens vers le site gallica pour terminer
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6918770p
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b69200257
Sachant que ces convois funéraires ont été utilisés de 1912 à 1934.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Mer 19 Fév 2014, 20:08

Libellule a écrit:
Une triste anecdote pour terminer. Notre commune a un boulevard du 25 août 1944, date de la libération de PARIS, mais aussi date où notre ville subit les assauts vengeurs de l'Armée Allemande

Deux liens pour en savoir plus.

Dans le premier est indiqué que les 4 fusillés le furent au pied du pont de la voie de chemin de fer, le second publie les portraits des victimes.

http://liberation-de-paris.gilles-primout.fr/les-combats-dans-lest-parisien
http://mapage.noos.fr/liberation_de_paris2/galerie1.htm

Nhésitez pas à cliquer sur les lire

Je mets également la stèle qui commémore l'événement



Cette photographie est sous licence d'usage CC BY-NC-SA 2.0 ainsi libellée :
Stèle commémorative Otages fusillés par les nazis le 25 aout 1944. Avenue Louison BOBET intersection A86. [ Photo Frédéric CHARLATTE ] (Relevé n° 28830)

et son gros plan





En fait, cette stèle implantée quelques jours après la fusillade fut inaugurée sous sa forme actuelle en 1946 par Louis Auroux alors "maire du quartier des Alouettes".

Faite à chaud elle contient cependant une inexactitude. Si les trois premiers Robert Carlin,  Henri Martrou et Aristide Pichot ont bien été fusillés sur place, le 4e Roger Touchais, né en 1907, a en fait été emmené comme otage par les troupes allemandes et est mort en février 1945 au camp nazi de Sachsenhausen à Oranienburg.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Mer 19 Fév 2014, 20:30

Merci de cette précision et puisque l'on parle décès cette dernière photo pour montrer que certains enterrements ont attiré les foules.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Jeu 20 Fév 2014, 01:58

Voulant partir à la recherche du tracé des lignes de tramway des années 1920 1930, j'ai pu dans un premier temps récupérer cette carte que j'ai mise pour la mention "autobus, tramways, bateaux"



qui, il faut bien le dire ne m'a pas donné le détail que je cherchais d'autant qu'elle se floute si on cherche à l'agrandir.

En revanche un site anglais a satisfait ma curiosité en voici le lien  
http://www.tundria.com/trams/FRA/Paris-1926.shtml

Il a l'avantage d'avoir recréé des schémas et des onglets à chaque changement de périodes significatives (à chaque fusion de sociétés en fait) et fait des sous cartes par quart pour la banlieue, avec un onglet qui indique les dates d'abandons des lignes.

On peut prendre le tramway en marche à partir de

TRAM ROUTES
Operator: Société des transports en commun de la région parisienne (STCRP)

Note: The second column contains the route identifier(s) used by the previous operating companies that the STCRP took over in 1921.

le lien qui va avec qui établit les correspondance entre numéro de bus et de tramway à partir de 1926.

118 TNg1
Pl. de la République – Av. de la République – Av. Philippe–Auguste – pl. de la Nation – Cours de Vincennes – Porte de Vincennes – Vincennes – Fontenay–sous–Bois – Rosny–sous–Bois – Villemomble (Gare de Raincy)

119 TNg6
Porte de Vincennes – Bois de Vincennes – Nogent–sur–Marne – Le Perreux – Champigny (Gare)

120 TNg5
Porte de Vincennes – Bois de Vincennes – Nogent–sur–Marne – Le Perreux – Bry–sur–Marne – Noisy–le–Grand

121 TNg2
Porte de Vincennes – Vincennes – Montreuil – Rosny–sous–Bois – Villemomble (Gare de Gagny)

122 TE2
Opéra – R. Réaumur – Pl. de la République – Av. de la République – Av. Gambetta – Pl. Gambetta – R. Belgrand – Porte de Bagnolet – Bagnolet – Montreuil – Fontenay–sous–Bois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14751
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Jeu 20 Fév 2014, 07:38

On voit que dans la liste précédente deux sociétés de tramway distinctes passaient par Fontenay bois Bois à l'origine :

TNg étant l'abréviation pour Tramway Nogentais
TE étant l'abréviation non pas d'une de nos forumeuses, mais de Tramway de l'Est (de Paris)

Muni de ces indications j'ai finalement trouvé le quart de carte que je cherchais



Ce changement de société n'est pas neutre quant à la numérotation des lignes qui pour la 122 se trouve une numérotation tardive. (En gros avant guerre la ligne en cause portait le numéro 124 et était moins complète que celle d'après guerre qui porta le numéro 122.

Voyons cela avec les trajets respectifs de chaque ligne d'époque.



la ligne TE



et son parcours après fusion




Ce qui permet de dire que les photos plus haut de la rue du parc sont d'après guerre, par exemple. Et qu'il ne fallait pas chercher un quart de carte où figureraient à la fois les les tramways 118 et 122. Cqfd.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3629
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger   Jeu 20 Fév 2014, 08:38

N'y avait-il pas un système de rails tournants aux Rigollots pour inverser le sens des trams?

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
 
Ligne de la Bastille, ancëtre du RER de Saint-Mandé à Boissy-Saint-Léger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Brest 29 Début de mise en ligne des archives
» Maison beurre et crème à Saint-Lô.
» Soupe épicée aux noix de Saint Jacques pour 4 personnes 3pts / pers
» Paroisse Saint-André-des-Arcs - Extraits d'actes de BMS -1525 à 1746 -
» SAINT-CHRISTOPHE-DE-DOUBLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Histoire locale-
Sauter vers: