Forum du Plateau à Fontenay sous bois
Bienvenue sur le Forum du Plateau, libre et non partisan.
Vous pourrez désormais lire et écrire à condition de vous inscrire en quelques secondes sous le pseudo de votre choix. Vous serez ainsi membre du forum.

Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de
Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble,
son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Un pouvoir socialiste pas préparé

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptySam 29 Déc 2012, 21:17

Une fois encore le gouvernement vient d'être censuré par le conseil constitutionnel. Il parait incroyable que ces politiques ne se soient pas vraiment préparés à gouverner notre pays. Tout est fait ou pas fait, dans l'improvisation et le bricolage.
Les contradictions sont quotidiennes, et au bout de 8 mois on avance très peu. Hollande et Ayrault, et probablement, le parti socialiste ne sont pas à la hauteur de la situation. Ils ont eu 10 ans pour préparer leur coup et on voit ce que cela donne. Les EELV ne sont pas des alliés, le FdG est dans l'opposition, et le PS lui même est divisé.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15077
Date d'inscription : 23/01/2012

Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptySam 29 Déc 2012, 21:33

C'est quoi ça ?
des voeux pieux?
Un exorcisme?
Proposez votre alternative, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptySam 29 Déc 2012, 21:36

c'est quoi ça?
C'est ce que pensent beaucoup de Français déçus comme moi, qui ont voté contre Sarko, qui ont espéré que "ça" changerait, et qui se sentent trompés, pour ne pas dire couill...nés.
Et je n'ai pas d'alternative, hélas.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15077
Date d'inscription : 23/01/2012

Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptySam 29 Déc 2012, 21:48

On est bien d'accord, la seule alternative qui vaille est de faire en sorte que la crise n'amène pas au pire.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptySam 29 Déc 2012, 22:18

Oui d'accord Libellule, mais on fait comment? Je parle aussi pour les choix de 2014
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15077
Date d'inscription : 23/01/2012

Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptySam 29 Déc 2012, 23:57

On soutient ceux qui veulent construire en positivant.
On élimine les défaitistes s'il le faut.
Bref on fait dans la confiance et non dans la défiance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyDim 30 Déc 2012, 05:24

C'est exactement cela le combat politique et même tout simplement le combat citoyen.
Citation :

On soutient ceux qui veulent construire en positivant.
Celui qui vote FN ou Borloo ou Bayrou s'exprime ainsi et rejette votre camp

Citation :
On élimine les défaitistes s'il le faut.
Tant que c'est pacifiquement ! Les défaitistes à vos yeux sont ceux qui ne voient pas de solutions heureuses pour leur vie et pour le pays avec vos amis aux manettes. Votre défaite sera leur victoire, comme vous avez procédé pour Sarko.

Citation :
Bref on fait dans la confiance et non dans la défiance
C'est paraît-il ainsi que se comportent naïvement les cocus, les victimes d'escrocs, les faibles ou les aveugles
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15077
Date d'inscription : 23/01/2012

Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyDim 30 Déc 2012, 08:47

Tant que tout cela ne met pas en cause la démocratie in fine et ne mène pas dans le mur,
Le reste est affaire de convictions,
Mon camp, comme vous dites, c'est la démocratie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyDim 30 Déc 2012, 09:34

La démocratie ce n'est pas necessairement la pagaille .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyDim 30 Déc 2012, 10:09

C.Duflot appelle à la dénonciation des logements inoccupés. Démocratie ou délation?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyDim 30 Déc 2012, 11:31

Vous le dites, on va dans le mur même si c'est démocratiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15077
Date d'inscription : 23/01/2012

Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyDim 30 Déc 2012, 11:42

Réponse groupée, si vous me permettez.

Le monde va dans le mur, car l'humain à perdu la maitrise de son destin, et de la consommation des ressources dont il dispose réellement. En très schématique, il vit au dessus des moyens que lui offre la planète, et qui plus est, dulsystème monétaire qu'il à créé de toutes pièces pour faciliter ses échanges.

Comme je crois que c'est le coeur de la problématique à régler. Eh bien oui, je mets l'ecologie en avant autant que je le peux, en indiquant assez clairement qu'il s'agit là d'un sujet transversal.

Là où un système démocratique est en place, la situation est globalement meilleure qu'ailleurs et les solidarités plus fortes.
Il faut être conscient de cela, je ne dis rien d'autre.

Nous avons la chance de pouvoir débattre, de pouvoir nous'opposer, et que nos lois soient retoquables.
Il en est ainsi depuis pas mal de décennies.

Le Aaa financier est loin d'être le seul qui vaille, le Aaa démocratique est pour moi beaucoup plus important.

Quant à la loi sur les réquisitions, il est assez logique qu'enfin quelque'un essaye, non sans difficulté, dé ka faire appliquer.

Cette loi pourrait ne pas exister, mais voilà, elle existe jusqu'à nouvel avis. Et comme je suis legaliste par ailleurs... Je n'ai pas d'objection à formuler contre ce qu'essaye d'entreprendre Cécile Duflot en matière de logement en ce moment.

Aucun pouvoir ne s'est préparé aux changements en cours, qu'il soit communiste, socialiste, démocrate, républicain, anarchiste, ou dictatorial. Tous les gouvernants tâtonnent à trouver des solutions.

Et pourtant, une fois encore elles seront trouvées, c'est en tout cas ma conviction profonde, en tant que progressiste.

Que toutes les personnes qui se sentent progressistes émettent des idées, et si ce sont les bonnes elles seront reprises, si elles sont praticables, et seulement si, elles le sont, tel est mon crédo.
Passer de la théorie à la pratique en politique, quelque soit son camp est l’exercice le plus difficile en démocratie.
Et bien entendu, chaque alternance est une période plus périlleuse que les autres de ce point de vue.


Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14380
Date d'inscription : 30/05/2011

Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyDim 30 Déc 2012, 16:16

Libellule a écrit:
Aucun pouvoir ne s'est préparé aux changements en cours, qu'il soit communiste, socialiste, démocrate, républicain, anarchiste, ou dictatorial. Tous les gouvernants tâtonnent à trouver des solutions.

Et pourtant, une fois encore elles seront trouvées, c'est en tout cas ma conviction profonde, en tant que progressiste.

Je suis entièrement d'accord sur le fait que tous les pouvoirs occidentaux sans exception n'ont pas vu venir ce qui nous est tombé dessus en une dizaine d'années....

Tout nos dirigeants se sont émerveillés devant chaque nouvelles avancées technologiques, ont signé des traités régissant l'Union, l'OMC,... accepté des changements économiques fondamentaux,... en ne voyant que le coté positif des choses...

Nous sommes passé en moins de cinquante ans d'une société dans laquelle les pays occidentaux pouvaient vivre en quasi autarcie en produisant localement à une société mondialisé dans laquelle nombre de ces pays sont désormais dépendants de quelques autres pays situés à l'autre bout du monde...

La question que l'on peut cependant se poser est de savoir si il était possible d'éviter cela dans tout les domaines tant notre société est devenue dépendante des hautes technologies dans de nombreux domaines... C'est une vraie question..... Il y a 50 ans il y a avait trois usines qui fabriquaient des téléviseurs à Montreuil, aujourd'hui il y a trois fabricants de dalles LCD dans le monde tant le coût de l'outil de production pour produire ces dalles est devenu énorme....

Maintenant lorsque les 35 heures ont été décidé en France, l'idée était de répartir le travail entre tous les salariés français... Il va peut être falloir s'inspirer de l'idée de cette mesure pour répartir le travail cette fois au niveau mondial et éviter qu'un salarié chinois ou bengali ne travaille 50 heures par semaine pendant qu'un salarié français est lui au chômage.... Mais est-ce que ces salariés, leurs employeurs et leurs pays seront prêts à accepter une telle mesure ?

N'en déplaise à certains, j'ai bien peur que dans l'attente de la renégociation de certains traités régissant l'Union ou l'OMC, il faille en passer par des mesures de protectionnisme commerciale et de "préférence nationale" (voir régionale au niveau de l'Union) à minima au niveau des marchés publics pour rétablir un "juste échange" qui permettra à tous de retrouver sa place dans la société...

SI l'on ne passe pas par de telle mesure, les différences sont telles entre pays à hauts revenus et pays à faibles revenus qu'il faudra des décennies pour retrouver un équilibre...
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3459
Date d'inscription : 06/07/2010

Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyDim 30 Déc 2012, 17:35

Terminus a écrit:
Une fois encore le gouvernement vient d'être censuré par le conseil constitutionnel. Il parait incroyable que ces politiques ne se soient pas vraiment préparés à gouverner notre pays.

Quelqu'un peut-il nous rappeler la composition actuelle du Conseil Constitutionnel qui vient de censurer le gouvernement?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15077
Date d'inscription : 23/01/2012

Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyDim 30 Déc 2012, 20:25

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyDim 30 Déc 2012, 20:29

Si vous trouvez normal que dans un foyer fiscal on soit taxé avec un revenu à 1 million et pas à deux revenus de 900000 euros chacun...
Personnellement je commencerais par faire des économies y compris dans les conseils régionaux et les ministères
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3459
Date d'inscription : 06/07/2010

Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyDim 30 Déc 2012, 22:23

Bien sûr que ce n'est pas normal, Terminus, tout comme n'est pas normal votre angle d'attaque pour ce sujet. à lire votre dernière remarque nous pouvons raisonnablement penser que vous vous situez à gauche mais un peu tard car votre angle d'attaque en entrée de sujet se situe clairement à droite et comme François Hollande je reste sereine face à des biais cousus de fils blancs.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14380
Date d'inscription : 30/05/2011

Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyDim 30 Déc 2012, 23:04

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
Bien sûr que ce n'est pas normal, Terminus, tout comme n'est pas normal votre angle d'attaque pour ce sujet. à lire votre dernière remarque nous pouvons raisonnablement penser que vous vous situez à gauche mais un peu tard car votre angle d'attaque en entrée de sujet se situe clairement à droite et comme François Hollande je reste sereine face à des biais cousus de fils blancs.

La vraie question concerne la marge de manœuvre réelle de François Hollande et de son gouvernement...

On découvre en effet un peu plus chaque jour qu'au delà des bonnes intentions, entre Sénat, Conseil constitutionnel, accords européens, accords de l'OMC, ... la marge de manœuvre réelle du gouvernement est réduite comme peau de chagrin ce qui ne peut qu'entrainer des désillusions...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyDim 30 Déc 2012, 23:37

sa marge il l'a à la majorité, sans même l'appoint des EELV et du FdG. Mais il a déjà perdu la partie. 2013 va être une année mouvementée.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14380
Date d'inscription : 30/05/2011

Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyLun 31 Déc 2012, 02:38

Surcouf a écrit:
sa marge il l'a à la majorité, sans même l'appoint des EELV et du FdG. Mais il a déjà perdu la partie. 2013 va être une année mouvementée.

Et bien non aujourd'hui avoir la majorité ne signifie plus avoir les coudées franches....

Notre pays est régi par des institutions, a signé des accords avec avec d'autres pays dans le cadre de l'Union ou de l'OMC et du fait de la mondialisation et de la technicité de notre société, il est interdépendant d'une multitude d'autres pays pour ses fournitures...

Pour beaucoup d'entre nous c'est frustrant mais aujourd'hui c'est comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyLun 31 Déc 2012, 05:23

Politiquement il n'y aurait donc que deux solutions

Marine le Pen
ou
Mélenchon

avec une variante floue que seraient Montebourg ou "debout la France" de Nicolas Dupont-Aignan
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14380
Date d'inscription : 30/05/2011

Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyLun 31 Déc 2012, 06:04

Surcouf a écrit:
Politiquement il n'y aurait donc que deux solutions

Marine le Pen
ou
Mélenchon

avec une variante floue que seraient Montebourg ou "debout la France" de Nicolas Dupont-Aignan

C'est la le piège, croire que Le Pen ou Melenchon pourraient être la solution... Si les deux fronts, national et de gauche, ont de bons tribuns et savent mettre en avant les problèmes rencontrés par nombre de citoyens, ils n'ont pas de solution miracle à ceux-ci...

A mon sens la première étape pour redresser la situation devrait être la renégociation de certains traités à l'intérieur de l'Union pour pouvoir maintenir le chômage à un niveau acceptable dans tous les pays de l'Union...

Sinon, si rien n'est fait, si la libre concurrence et la libre circulation professionnelle sont maintenues sans un minimum d'harmonisation salariale, sociale et fiscale, on va très vite arriver à des situations explosives dans certains pays de l'Ouest..

C'est la responsabilité de la gauche toute entière mais aussi du centre de couper l'herbe sous le pied aux nationalistes en conduisant de manière constructive la charge pour imposer ces changements indispensables et urgents...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyLun 31 Déc 2012, 09:15

Signer de tels accords entre 27 partenaires paraît difficile
Et Hollande n'a peut être pas la carrure
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyLun 31 Déc 2012, 10:13

On ne peut intervenir sur ces problèmes que par un controle des échanges et des frontières. A part les politiques ctés par Surcouf il n'y a pas tellement de porteurs de cette position en France.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15077
Date d'inscription : 23/01/2012

Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyLun 31 Déc 2012, 12:42

la vraie difficulté est que le débat n'est pas franco-français et ne se résoudra pas en passant par ces partis tant la situation fiscale au sein de l'Europe est différenciée.

Je vous propose la lecture de cet article qui fixe pas trop mal la problématique :

Le fédéralisme ne vise pas à uniformiser la fiscalité européenne"
Source : Capital.fr 28/12/2012 à 16:22 / Mis à jour le 28/12/2012 à 16:28
http://www.capital.fr/a-la-une/interviews/le-federalisme-ne-vise-pas-a-uniformiser-la-fiscalite-europeenne-799401

Pour Jean-Pierre Spitzer, avocat, secrétaire général du bureau du Mouvement Européen, et directeur scientifique de l’Union des avocats européens depuis 1986, une poignée de pays pourrait prendre l’initiative de construire une union politique européenne.

Capital : Peut-on rêver d’un "plus d’Europe" en 2013 ? Beaucoup de Français souhaitent notamment que l’Union harmonise sa fiscalité pour empêcher Bernard Arnault, le patron de LVMH, Gérard Depardieu et tous les riches d’aller se réfugier de l’autre côté de la frontière…

Jean-Pierre Spitzer : Cette harmonie fiscale est une vision jacobine – très franco-française – de la construction européenne. Le fédéralisme, pour lequel je milite, n’accouchera jamais de cette uniformité fiscale, qui impose de la même façon les personnes et les entreprises dans des contextes aussi différents que ceux de la Corse, de l’Alsace ou du Nord-Pas-de-Calais. Des pays comme les Etats-Unis, l’Allemagne ou la Suisse ont des fiscalités très différentes selon les Etats, les Länder ou les cantons. L’impôt fédéral y est très faible (13% aux Etats-Unis et 12% dans la Confédération helvétique). Les autres impôts sont très variables outre-Atlantique (nuls en Floride, au Texas et dans le Nevada, plus élevés dans l’Etat de New York et dans le Vermont) ou en Suisse (quasiment zéro dans les trois cantons riverains du Lac de Constance mais équivalents à 45% du revenu à Genève). On ne peut évidemment pas obliger des Etats qui ont suffisamment de ressources – grâce au pétrole pour le Texas et à l’exploitation du bois pour les trois cantons suisses – à augmenter leur fiscalité uniquement pour l’aligner sur celle de leurs voisins…

Capital : Si elle n’harmonise pas sa fiscalité, que peut faire l’Union européenne pour aller de l’avant ?

Jean-Pierre Spitzer : Avec les traités existants, et en particulier le traité de Lisbonne, on peut aller beaucoup plus loin que l’on ne l’a fait jusqu’à présent. C’est un aspect de la méthode des petits pas chère à Jean Monnet : on utilise ce qu’on a pour aller le plus loin possible. En sollicitant au maximum les textes actuels, on peut progresser considérablement dans l’intégration de la dimension économique de l’Union, la monnaie, le budget, le cadre bancaire, etc., comme le propose d’ailleurs Valéry Giscard d’Estaing. L’Union européenne peut se donner beaucoup plus de pouvoir, alors qu’elle le fasse… Pour cela, il faut se poser, comme le font les Américains, les questions en W : What ? Why ? Where ? Who ? En français, que fait-on, pour quelles raisons, avec qui et sur quel territoire ?

Capital : Pourquoi bâtir une Europe fédérale ?

Jean-Pierre Spitzer : Pour arracher l’Europe à son déclin… Chute démographique, perte d’influence économique, absence politique… Avant 1914, les trois premières puissances mondiales étaient toutes en Europe. Il s’agissait de l’Allemagne, de la France et de la Grande-Bretagne. Un siècle après, il faudrait a minima que les trois pays soient réunis pour former une puissance mondiale… Et surtout, pour essayer d’assurer notre souveraineté.

Capital : Quels peuples seraient prêts à franchir le pas ?

Jean-Pierre Spitzer : Difficile à dire… Prenez les Pays-Bas : beaucoup de voix s’y élèvent pour réclamer une construction politique. Les Hollandais sont très favorables à la construction européenne, mais ils détestent ce qui se fait à Bruxelles depuis une dizaine d’années… Alors "avec qui" ? Avec tous les pays dont la classe politique réclame cette construction. La Pologne fait à cet égard figure de bon élève. Il n’est pourtant pas facile, pour Varsovie, d’abandonner des pans de souveraineté, quand celle-ci vous a été confisquée par des puissances voisines pendant plus de cinquante ans. Avec la Pologne, sans doute le Portugal et l’Espagne, plus l’Italie, le Bénélux et l’Allemagne, malgré les reculades, depuis plusieurs mois, d’Angela Merkel.

Capital : Et la France, dans tout ça ?

Jean-Pierre Spitzer : J’allais y venir… La France, nécessairement, si l’Allemagne en est, et parce qu’aucune avancée ne peut se faire sans l’axe Paris-Berlin.

Capital : Jadis proche de Jacques Delors, François Hollande a la réputation d’être europhile…

Jean-Pierre Spitzer : C’est un europhile discret. Du moins en ce moment… Avant le Conseil européen des 17 et 18 octobre dernier, il a déclaré dans une interview au "Monde" que la France n’était fermée à rien. Personnellement, j’aurais préféré qu’il nous dise à quoi elle était ouverte… Mais chez nous, les élites n’osent pas parler de construction européenne fédérale. J’ai récemment entendu Bernard Cazeneuve, le ministre des Affaires européennes, lors de l’université d’automne du Mouvement européen. Eh bien, c’est un européen convaincu avec des idées très intéressantes, mais il ne dit pas publiquement qu’il est pour une union politique, forcément fédérale ! Pourquoi ? Sans doute parce que c’est le sujet qui cristallise l’hostilité de tous les extrémistes… Il suffit de prononcer le mot de "fédéralisme" pour les voir tous sortir leur révolver.

Propos recueillis par Etienne Gingembre
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14380
Date d'inscription : 30/05/2011

Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyLun 31 Déc 2012, 12:46

Theophraste a écrit:
Signer de tels accords entre 27 partenaires paraît difficile
Et Hollande n'a peut être pas la carrure

Ces 27 pays se répartissent en deux groupes, ceux qui appartiennent à la zone euro et les autres....

Une première mesure pourrait déjà être de traiter différemment ces deux groupes.... On pourrait imaginer par exemple que libre échange, libre concurrence et libre circulation professionnelle soient maintenus entre pays de la zone euro mais soient retreints pour les pays n'appartenant pas à cette zone...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14380
Date d'inscription : 30/05/2011

Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyLun 31 Déc 2012, 12:56

Libellule a écrit:
Pour Jean-Pierre Spitzer, avocat, secrétaire général du bureau du Mouvement Européen, et directeur scientifique de l’Union des avocats européens depuis 1986, une poignée de pays pourrait prendre l’initiative de construire une union politique européenne.

Ce monsieur n'oublie qu'une chose, c'est qu'aujourd'hui nombre de salariés font les frais du manque d'harmonisation salariale, sociale et fiscale entre pays de l'Union...

Il suffit de regarder tous les plans sociaux pour comprendre que quand une multinationale a le choix entre employer des salariés en France, pays pou le SMIC est à 1425 Euros, ou en Roumanie où le SMIC est à 162 Euros et bien elle privilégie la Roumanie....

Alors après on peut rêver sur ce qui sera l'Union dans cinq ou dix ans mais les salariés qui se font jeter aujourd'hui que vont-ils devenir quand ils auront épuisé leur trois ans d'allocation chômage ?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15077
Date d'inscription : 23/01/2012

Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyLun 31 Déc 2012, 13:21

Vous avez l'art de faire dire aux gens ce qu'il ne disent pas anonymous.
Très bien vous avez glissé votre argument pour la 124e fois, mais cela ne doit pas dissuader les autres forumeurs de lire l'article "de ce monsieur" comme vous dites, que j'ai reproduit en entier.

Et comme vous aimez que l'on vous recite, je n'hésite même pas à le faire

Citation :
Ces 27 pays se répartissent en deux groupes, ceux qui appartiennent à la zone euro et les autres....

Une première mesure pourrait déjà être de traiter différemment ces deux groupes.... On pourrait imaginer par exemple que libre échange, libre concurrence et libre circulation professionnelle soient maintenus entre pays de la zone euro mais soient retreints pour les pays n'appartenant pas à cette zone...

le monsieur disant donc

Citation :
une poignée de pays pourrait prendre l’initiative de construire une union politique européenne.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14380
Date d'inscription : 30/05/2011

Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyLun 31 Déc 2012, 13:35

Libellule a écrit:
le monsieur disant donc

Citation :
une poignée de pays pourrait prendre l’initiative de construire une union politique européenne.

Avant de faire l'Union politique ce qu'il faut c'est déjà stopper immédiatement la concurrence entre salariés des pays de l'Union mais ça il n'en est question nul part dans cet article...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15077
Date d'inscription : 23/01/2012

Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyLun 31 Déc 2012, 18:06

Vous ne trouverez cela écrit nul part pour l'instant, car cela ne peut pas s'écrire aussi simplement bien évidemment.

Mais bien sûr que cela en fait partie, on n'est pas dans le ou-ou mais dans le et-et, sachant que toute réforme fiscale ou sociale passe et a toujours passé par le politique.
On n'est pas dans le-d'abord-l'un-avant-l'autre, on est dans le un-et-l'autre-en-même-temps, en tout cas dans le groupe de travail dans lequel je m'investis en amont de mes convictions politiques.

http://www.roosevelt2012.fr/
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14380
Date d'inscription : 30/05/2011

Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyLun 31 Déc 2012, 18:35

Libellule a écrit:
Vous ne trouverez cela écrit nul part pour l'instant, car cela ne peut pas s'écrire aussi simplement bien évidemment.

Mais bien sûr que cela en fait partie, on n'est pas dans le ou-ou mais dans le et-et, sachant que toute réforme fiscale ou sociale passe et a toujours passé par le politique.
On n'est pas dans le-d'abord-l'un-avant-l'autre, on est dans le un-et-l'autre-en-même-temps, en tout cas dans le groupe de travail dans lequel je m'investis en amont de mes convictions politiques.

http://www.roosevelt2012.fr/

Il est effectivement plus facile à un employeur d'écrire une lettre de licenciement qu'à un politique de reconnaitre que l'Union joue actuellement contre les salariés occidentaux....

C'est bien de vouloir faire l'"un-et-l'autre-en-même-temps" mais le problème est juste que les employeurs ont bien compris qu'entre les derniers élargissements de l'Union à des pays à faible coût de main d’œuvre et la mise en place de mesures protectionnistes par les pays impactés, ils disposaient, ces employeurs, d'une fenêtre de tir des quelques mois voir de quelques années...

Il suffit de regarder la progression des chiffres du chômage pour comprendre que les employeurs n'attendent pas le législateurs bien au contraire ils essaient de prendre de l'avance sur lui...

J'irais plus loin en précisant que même des mesures qui semblent aller dans le sens de l'harmonisation comme les Comités d'Entreprises Européens (CEE) n'apportent pas grand chose tellement les intérêts des travailleurs de l'Union sont divergents...


Dernière édition par a.nonymous le Mar 01 Jan 2013, 17:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

Libellule

Messages : 15077
Date d'inscription : 23/01/2012

Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyLun 31 Déc 2012, 19:55

Bonne lecture du manifeste Roosevelt2012, accessible en cliquant sur le lien. Et à l'année prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Marion Legouy-Desaulle



Messages : 3459
Date d'inscription : 06/07/2010

Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyMar 01 Jan 2013, 09:56

a.nonymous a écrit:
Libellule a écrit:
Vous ne trouverez cela écrit nul part pour l'instant, car cela ne peut pas s'écrire aussi simplement bien évidemment.

Mais bien sûr que cela en fait partie, on n'est pas dans le ou-ou mais dans le et-et, sachant que toute réforme fiscale ou sociale passe et a toujours passé par le politique.
On n'est pas dans le-d'abord-l'un-avant-l'autre, on est dans le un-et-l'autre-en-même-temps, en tout cas dans le groupe de travail dans lequel je m'investis en amont de mes convictions politiques.

http://www.roosevelt2012.fr/

Il est effectivement plus facile à un employeur d'écrire une lettre de licenciement qu'à un politique de reconnaitre que l'Union joue actuellement contre les salariés occidentaux....

C'est bien de vouloir faire l'"un-et-l'autre-en-même-temps" mais le problème est juste que les employeurs ont bien compris qu'entre les derniers élargissements de l'Union à des pays à faible coût de main d’œuvre et la mise en place de mesures protectionnistes par les pays impactés, ils disposaient, ces employeurs, d'une fenêtre de tir des quelques mois voir de quelques années...

Il suffit de regarder la progression des chiffres du chômage pour comprendre que les employeurs n'attendent pas le législateurs bien au contraire ils essaient de prendre de l'avance sur lui...

J'irais plus en précisant que même des mesures qui semblent aller dans le sens de l'harmonisation comme les Comités d'Entreprises Européens (CEE) n'apportent pas grand chose tellement les intérêts des travailleurs de l'Union sont divergents...


Bonjour à tous, bonne année et tous mes voeux, j'ouvre sur la très pertinente intervention de @nonymous et fais le voeu que le niveau de discussion et de partage se maintienne sur le Forum durant toute l'année 2013.

PS: merci à Libellule pour le lien utile vers: http://www.roosevelt2012.fr/agir?isabo=1
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 14380
Date d'inscription : 30/05/2011

Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé EmptyLun 07 Jan 2013, 21:24

Marion Legouy-Desaulle a écrit:
Quelqu'un peut-il nous rappeler la composition actuelle du Conseil Constitutionnel qui vient de censurer le gouvernement?

La composition du Conseil constitutionnel risque de changer dans le futur:

Le Monde a écrit:
Hollande veut supprimer l'entrée automatique des ex-présidents au Conseil constitutionnel
Le Monde.fr | 07.01.2013 à 19h18 • Mis à jour le 07.01.2013 à 19h51

Conformément à ses promesses de campagne, le chef de l'Etat a annoncé, lundi 7 janvier, vouloir supprimer l'appartenance de droit du Conseil constitutionnel accordé aux anciens présidents de la République. Lors d'une cérémonie de vœux au Conseil constitutionnel – à laquelle n'étaient pas présents les anciens chefs d'Etat Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy –, M. Hollande a dit vouloir que cette décision, prise dans le cadre des réformes des institutions, ne soit pas rétroactive et s'applique à partir de lui-même.

"J'entends mettre fin au statut de membre de droit du Conseil constitutionnel des anciens présidents de la République", a déclaré le chef de l'Etat, précisant qu'il proposerait "donc d'y mettre un terme, mais uniquement pour l'avenir". Il s'agissait également d'une des recommandations de la commission Jospin.

---/---
Source et suite: http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/01/07/hollande-veut-supprimer-l-entree-automatique-des-ex-presidents-au-conseil-constitutionnel_1813820_823448.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Un pouvoir socialiste pas préparé Empty
MessageSujet: Re: Un pouvoir socialiste pas préparé   Un pouvoir socialiste pas préparé Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un pouvoir socialiste pas préparé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne locale :: Questions politiques, suggestions et remarques aux élu(e)s-
Sauter vers: