Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Manifestation contre le dumping social le 23 janvier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12380
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Manifestation contre le dumping social le 23 janvier   Mar 22 Jan 2013, 10:51

Une manifestation européenne contre le dumping social à l'intérieur de l'Union aura lieu le 23 janvier à Bruxelles...

Visiblement certains syndicats de salariés européens prennent conscience du problème et se décident à agir...

Il est intéressant de noter que c'est une députée européenne PPE de nationalité polonaise qui demande moins de contrôles et plus de souplesse... Cela illustre bien les divergences d'intérêts entre les pays de l'Ouest de l'Union qui subissent et les pays de l'Est qui profitent...

Citation :
Communiqué de presse de la FETBB ( Fédération Européenne des Travailleurs du Bâtiment et du Bois) et de l’EFFAT (European Federation of Trade Unions in the Food, Agriculture and Tourism)

8. 11. 2012
La Députée européenne Danuta Jazłowiecka prône le dumping social et l’exploitation des travailleurs comme business modèle

Récemment, Mme Danuta Jazlowiecka, Députée européenne Polonaise a publié son projet de rapport sur la proposition de directive d’exécution de la directive détachement, qui devrait améliorer la mise en œuvre et l’application de la directive actuelle sur le détachement des travailleurs. A l’heure où il est largement admis que l’Union Européenne et de nombreux pays ont échoué à protéger les travailleurs détachés transfrontaliers, de l’exploitation et échoué aussi à protéger les entreprises respectueuses des règles de la concurrence déloyale, Mme Jazłowiecka propose les solutions suivantes : moins de pouvoirs de contrôle des inspections du travail, plus de possibilités pour les fournisseurs de main d’œuvre transfrontalière et plus d’informations sur Internet. Ces propositions montrent clairement que Mme Jazłowiecka n’a pas une juste perception de la réalité.

Chaque jour, partout en Europe, des milliers de travailleurs postés sont exploités comme main d’œuvre bon marché. Un fort taux de chômage, des conditions de vie difficiles font des pays de l’Est et du Sud Est Européen des lieux faciles de recrutement de travailleurs destinés à travailler dans d’autres pays où ils deviennent des esclaves modernes.

Salaires impayés, conditions de vie inhumaines, conditions de travail dangereuses, aucune protection sociale : telle est la terrible réalité quotidienne des travailleurs postés. Et il est triste de constater que certains gouvernements et des hommes et des femmes politiques, ferment délibérément les yeux et continuent de promouvoir la dérégulation du marché du travail comme solution miracle aux problèmes de croissance et d’emploi.

Depuis plusieurs années maintenant, les syndicats, les ONG et même les fédérations d’employeurs dénoncent ouvertement les pratiques actuelles de dumping social et le besoin urgent de mesures de contrôle.

La FETBB et l’EFFAT demandent à tous les membres du Parlement Européen de prendre leurs distances avec la position de Mme la Rapporteure Jazłowiecka et à commencer un véritable dialogue

Avec les inspections du travail, les syndicats, et les employeurs de bonne volonté, afin de trouver une solution durable à ces pratiques inacceptables. Elle doit se fonder sur une évaluation lucide de la réalité.

La FETBB et l’EFFAT – ensemble avec d’autres fédérations européennes – commenceront une campagne européenne d’information et de mobilisation, et organiseront une Manifestation le 23 janvier à Bruxelles.
Source: http://www.efbww.org/default.asp?Index=858&Language=fr

Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12380
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Manifestation contre le dumping social le 23 janvier   Jeu 24 Jan 2013, 08:50

Les syndicalistes ont défilé comme prévu à Bruxelles...

Citation :
Manifestation contre l'esclavagisme moderne

Trends Tendances

Source: Belga
mercredi 23 janvier 2013 à 13h44

La Fédération européenne du bâtiment et du bois (European Federation of Building And Woodworkers) a organisé, mercredi, une manifestation à Bruxelles pour dénoncer "l'exploitation économique" et le dumping social dont sont victimes les travailleurs en Europe.

Les syndicats, regroupés dans cette fédération, attendent des actions réelles de l'Union européenne. Ils étaient environ 3.500, selon la police, à défiler à Bruxelles pour s'opposer à la concurrence déloyale dans les secteurs de la construction, du transport et de l'alimentation. "Ce nouveau type d'esclavagisme concerne plus d'1,5 million de travailleurs en Europe, rien que dans le secteur du bâtiment", a-t-on entendu lors d'une conférence de presse organisée en marge de la manifestation.

L'exploitation des ouvriers, souvent originaires d'Europe de l'Est, est le fait de nombreux employeurs qui profitent de l'absence d'une harmonisation législative européenne et des lacunes juridiques pour exploiter la main-d'œuvre. La plupart des entreprises qui pratiquent le dumping social le font via des sociétés boîte aux lettres. "En ce sens, ces entreprises corrompues dépouillent les travailleurs de leurs droits sociaux", a expliqué un syndicaliste suédois. Les travailleurs, considérés comme une simple marchandise, se voient offrir des conditions de travail alléchantes en phase de recrutement. Mais, une fois sur place, la situation est plus sombre: faux contrats, non-paiement de bas salaires, heures supplémentaires, menaces, absence de congé...

Les employeurs peu scrupuleux profitent de la faiblesse de la directive européenne sur le détachement des travailleurs, datant de 1996. Une directive qui doit être amendée pour le mois de mars 2013. Les syndicats européens, dont la FGTB et la CSC, espèrent, par cette manifestation, attirer l'attention des parlementaires européens sur l'urgente nécessité de modifier et de réglementer plus sévèrement la libre circulation des personnes.

"Nous courons droit à la catastrophe"

La CSC a participé à la manifestation organisée à Bruxelles par plusieurs fédérations des secteurs de la construction, du transport et de l'alimentation contre le dumping social et la concurrence déloyale. Pour le syndicat chrétien, si rien ne change, "c'est vers un affaiblissement général de l'Union européenne que l'on se dirige". Il prévient aussi: "nos PME montrent des signes de faiblesse fort inquiétants".

La CSC, comme les autres syndicats, considère que la gestion de ce problème passe par l'Europe. "Avouez qu'il n'est pas normal que seuls les syndicats ou l'inspection sociale s'émeuvent d'une situation qui s'empire. Nos contrôles sont trop limités par rapport au nombre de cas", a commenté Pierre Cuppens, secrétaire général de la CSC bâtiment. M. Cuppens estime que l'Union européenne dispose de trois leviers pour faire évoluer la situation sur le terrain de la concurrence déloyale entre entreprises européennes et entre travailleurs issus des 27 pays. "L'Europe doit sans tarder se doter d'un passeport social européen pour améliorer le marché du travail. Il faut ensuite qu'elle coordonne les inspections au sein de chaque Etat-membre. Enfin, la directive sur le détachement des travailleurs doit enfin contenir les éléments de contrôle nécessaires à sa bonne application", insiste le syndicaliste.

Selon la CSC, l'UE semble bloquer sur la notion de libre circulation des personnes, véritable socle du marché libre européen. "Il faut bien entendu de la compétitivité, mais lorsqu'un sous-traitant polonais ou roumain remet un devis de 30 à 40% moins cher qu'une PME belge, c'est tout simplement déloyal. Et cela suscite, nous le remarquons depuis peu, une certaine xénophobie à l'égard de ces travailleurs étrangers". La CSC rappelle également que le dumping social coûte des millions d'euros à l'État belge chaque année.
Source: http://trends.levif.be/economie/actualite/politique-economique/manifestation-contre-l-esclavagisme-moderne/article-4000237598614.htm
Revenir en haut Aller en bas
Basilics

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 20/11/2015

MessageSujet: Re: Manifestation contre le dumping social le 23 janvier   Jeu 14 Sep 2017, 06:07

Sans prendre parti sur le fond, une question revient forcément, les soirs de manifs :
Nombre de manifestants selon les organisateurs, ou selon la Police ?
Eh bien, voici une réponse détaillée :

"Par définition, l’un des deux ment. Or cette controverse apparente, en fait, est tranchée depuis plusieurs années : on sait maintenant – horreur ! – que les chiffres de la police sont beaucoup plus fiables que ceux des syndicats. Pour la bonne raison que l’affaire a été instruite.
Des journalistes peu suspects de sympathie droitière, ceux de Mediapart, par exemple, mais aussi ceux du Monde ou de Libération, ont plusieurs fois compté eux-mêmes les manifestants à l’aide de techniques fiables, avec une marge d’erreur, bien sûr, mais qui ne saurait aller du simple au quadruple.


Le verdict fut sans appel : la police donne un chiffre réaliste, les syndicats, la CGT notamment, exagèrent à outrance le nombre des manifestants, ce qui les conduit à publier des communiqués inspirés non de Karl Marx mais de Salvador Dalí.
L’expérience a été doublée par des reportages sur les méthodes de comptage de la police. Une commission indépendante a également exploré la question. La conclusion était la même : aussi invraisemblable que cela puisse paraître, la police est nettement plus proche de la vérité que les leaders syndicaux.

Plusieurs journaux, dont Libération, s’abstiennent depuis cette date de donner le chiffre syndical, jugé trop souvent farfelu. Pourtant les leaders syndicaux (pas tous) continuent imperturbablement de gonfler leurs statistiques comme des montgolfières, ce qui n’a d’autre effet que de dégonfler en proportion leur crédibilité.
Pourtant certains médias continuent à donner les deux chiffres à égalité, comme s’ils bénéficiaient d’une fiabilité équivalente. Sans doute est-ce leur conception de l’impartialité. Entre ceux qui disent que la terre est ronde et ceux qui estiment qu’elle est plate, il faut tenir la balance égale. La terre est donc ronde selon la police et plate selon les syndicats. Ou bien plate avec des rotondités. Ou bien à moitié ronde et à moitié plate…"
Laurent Joffrin (Libération)

Deux observations :
Les deux nombres sont non seulement très différents mais de plus en plus ! Avec le temps, l'écart se creuse, encore plus vite que la dette publique.
Comment distinguer (un peu) les médias qui essaient encore d'informer, et ceux qui balancent à l'antenne imperturbablement tout et n'importe quoi en vrac ? Une réponse : les soirs de manifs, tenir compte des remarques de L. Joffrin.
Comment distinguer les ir-responsables politiques à la crédibilité nulle ? Même réponse...
Il peut, toutefois, être soulevé la question des manifestations non syndicales... Peut-on extrapoler la conclusion à toute manif ? On ne voit pas très bien pourquoi la police changerait de méthode d'une fois à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manifestation contre le dumping social le 23 janvier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manifestation contre le dumping social le 23 janvier
» Manifestation contre la loi du 19 mars
» Manifestation contre un centre de réfugiés dans le Val de Marne
» Méthode Tipi pour l'agoraphobie, la phobie sociale, la panique...
» Appel à un front républicain contre Sarkozy...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: