Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12045
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Ven 25 Jan 2013, 01:44

Alors que la délocalisation du centre d'appels du STIF vers le Maroc avait fait pas mal de bruit il y a quelques mois - http://www.fontenay-sous-bois.fr/forum/viewtopic.php?t=3874 - les syndicalistes de la CGT s'émeuvent aujourd'hui de l’octroi par l’Agence Française de Développement à un organisme marocain d'un prêt dont les deux tiers seraient destinés justement au développement de l'activité centres d'appels au Maroc...

Si l'on peut être critique sur certaines positions de la CGT, pour le coup dans ce cas précis elle a bien raison de dénoncer l'octroi de ce prêt...

Citation :
Centres d’appels
Pas de prêt pour casser l’emploi !
jeudi 24 janvier 2013

Après les discours du gouvernement sur « le retour en France des emplois délocalisés des centres d’appels » et ceux sur « le produisons français », la CGT s’étonne, que l’Agence Française de Développement, dépendant du ministère des Affaires Etrangères ait signé, le 12 décembre dernier, une convention de prêt avec un organisme Marocain (la MEDZ) pour le développement de zones d’activité économique pour une valeur de 150 millions d’euros.

Les deux tiers de ce prêt, soit 100 millions d’euros, sont destinés au financement du renforcement et l’accélération de la délocalisation des activités de centres d’appels internes ou sous-traités ainsi que des services informatique situés aujourd’hui en France.

Les activités concernées sont multisectorielles et représentent un grand nombre d’emplois déjà menacés.

Alors même que le gouvernement souhaite, par le biais d’un label de responsabilité sociale des entreprises, limiter le recours à la délocalisation pour les entreprises de Télécom, pourquoi finance-t-il ces mêmes délocalisations par le biais d’une de ses agences gouvernementales ? La CGT condamne cette décision qui, dans le concret, ne fait qu’organiser le dumping social (cher au MEDEF) et la mise en concurrence des salariés. Elle intervient au moment où les salariés des centres d’appels sont confrontés à des suppressions d’emplois, des fermetures de site, que ce soit dans les centres internes ou sous-traités.

La CGT est favorable au développement de nouvelles coopérations internationales fondées sur la base du développement humain durable partout dans le monde. Il faut préalablement rompre avec la logique de mise en concurrence des peuples entre eux. Il faut impulser des coopérations qui répondent aux besoins sociaux, économiques, écologiques et culturels des générations actuelles et futures, facteurs de progrès social et de recul de la pauvreté, pour une autre mondialisation.

Montreuil le 24 janvier 2013
Source: http://www.cgt.fr/Pas-de-pret-pour-casser-l-emploi.html
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12045
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Mer 06 Juil 2016, 10:46

On parle aujourd'hui de délocalisation des centres d'appels prestataires de SFR vers Madagascar, le Maroc et le Portugal...

Si il y a bien une chose sur laquelle le toquard aura échoué, c'est bien la défense de l'emploi dans notre pays...


"Il y a chez SFR un choix économique, que je ne juge pas, consistant à transférer les centres d'appels à Madagascar, au Maroc et au Portugal »,"


http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/0211096540198-vent-de-panique-dans-les-centres-dappels-prestataires-de-sfr-2012054.php a écrit:
Vent de panique dans les centres d’appels prestataires de SFR

Fabienne Schmitt
Le 04/07 à 20:00

Trois mille postes pourraient disparaître chez les sous-traitants de SFR.

L'inquiétude monte dans les centres d'appels prestataires de SFR. Depuis plusieurs années déjà, l'opérateur mobile a engagé un processus de digitalisation de ses contacts clients qui s'est traduit par une réduction du volume d'appels. C'est dans l'air du temps : l'expérience client se transforme et les groupes télécoms avec, chez SFR comme chez ses concurrents. L'opérateur de Patrick Drahi travaille avec Arvato, Acticall, Webhelp, ou encore Teleperformance. Tous sont concernés et au total près de 3.000 postes pourraient disparaître chez les sous-traitants de SFR.

Arvato, filiale du géant allemand Bertelsmann, et Sitel, propriété du groupe Acticall, sont particulièrement touchés. Tous deux vont bientôt voir leurs contrats avec SFR s'arrêter. 1.500 postes sont concernés chez Arvato et 600 chez Sitel. Les ruptures de contrats font partie de la vie des affaires, personne ne les conteste. En revanche, les centres d'appels dénoncent la méthode employée par SFR.



Mépris de la loi

Arvato, dont le contrat se termine fin septembre, a lancé une assignation auprès du tribunal de commerce en fin de semaine dernière, et Sitel menace de faire de même. Concrètement, le contrat d'Arvato prend fin à la fin septembre. SFR a proposé de le maintenir jusqu'au 30 juin 2017, mais en réduisant considérablement le volume d'affaires. « Cela se fait au mépris de la loi car compte tenu des relations d'affaires qu'entretiennent Arvato et SFR depuis 17 ans, SFR devait garantir 24 à 30 mois de préavis et un volume d'affaires stable », explique une source proche d'Arvato.

La même problématique se pose pour Sitel, en contrat avec SFR depuis plus de 15 ans. « Il ne s'agit pas d'empêcher SFR d'arrêter le contrat. On demande juste d'avoir plus de temps pour trouver d'autres clients et éviter un plan social ou une liquidation judiciaire de la filiale française de Sitel », plaide Laurent Uberti, président du groupe Acticall-Sitel.



Logique de décroissance

Chez SFR, on explique que la rationalisation des centres d'appels est la conséquence logique de la réduction du nombre d'appels, « divisé par trois ces six dernières années au global ». « La logique de décroissance est enclenchée depuis deux ans et nos partenaires sont au courant. Nous allons au-delà de nos obligations en accompagnant la décroissance bien après la fin des contrats », ajoute-t-on. « Nous n'avons pas noté de diminution de volume d'appels ces dernières années. Il y a chez SFR un choix économique, que je ne juge pas, consistant à transférer les centres d'appels à Madagascar, au Maroc et au Portugal », soutient de son côté Laurent Uberti.

La question des relations entre SFR et ses sous-traitants est sensible. L'opérateur a notamment été condamné en fin d'année passée par Bercy à une amende de 375.000 euros pour des retards de paiements de factures à ses fournisseurs.

@FabienneSchmitt
Source: http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/0211096540198-vent-de-panique-dans-les-centres-dappels-prestataires-de-sfr-2012054.php
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1163
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Ven 08 Juil 2016, 03:07

SFR, fuyons.
Revenir en haut Aller en bas
matmut

avatar

Messages : 2075
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Ven 08 Juil 2016, 04:10

a.nonymous écrit:
Citation :
Si il y a bien une chose sur laquelle le toquard aura échoué, c'est bien la défense de l'emploi dans notre pays...
Le nouveau coq se rebiffe.Alors qu'il honore la France footballistique avec son nouvel avatar il continu de saper les base de notre démocratie en salissant la fonction présidentielle.
Attention la pente vers le populisme guette notre blogueur grand spécialiste de la production de coupures de presse.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12045
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Ven 08 Juil 2016, 04:40

matmut a écrit:
Le nouveau coq se rebiffe.Alors qu'il honore la France footballistique avec son nouvel avatar il continu de saper les base de notre démocratie en salissant la fonction présidentielle.
Attention la pente vers le populisme guette notre blogueur grand spécialiste de la production de coupures de presse.


2,9 millions de chômeurs de catégorie A en mai 2012, 3,5 millions en mai 2016, n'y a-t-il pas des raisons de se rebiffer ?
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre

avatar

Messages : 2881
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Ven 08 Juil 2016, 06:02

Tocard ou Toquard selon Robert :
(turf) mauvais cheval, aux performances irrégulières. (Au prix de l'Elysée, par exemple ?)
(fam.) Personne incapable, sans valeur. (classé "familier" donc, pas "vulgaire" ou "méprisant").

Je ne le traiterai pas d'incapable. Mais un gros problème évident pour le président est qu'il avait annoncé vouloir être jugé sur la baisse du chômage (il a dit l'inversion, mot peu clair) et se retrouve avec 4 ans de forte hausse, que quelques mois de baisse n'effaceront pas d'ici 2017. Et pour vouloir se représenter quand même, pense-t-il vraiment être le meilleur cheval au PS ?
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1163
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Ven 08 Juil 2016, 07:39

@ Matmut: Les sondages, si tant est qu'ils soient bien représentatif de l'opinion générale des français, n'attribuent pas à F.Hollande le satisfecit qui aurait du en toute logique saluer la menée à bonne fin des engagements pris devant les Français. C'est loin d'être le cas; alors tocard ou toquard quelque soit le qualificatif cette appréciation rejoint clairement ce qu'en pense une grande majorité de nos concitoyens.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13973
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Ven 08 Juil 2016, 10:44

House of tocards, Hollande tocard. Expression vulgarisée par risposte laïque et les jeunes ex ump. Du léger auquel se rallient avec appétit certains en croyant faire autre chose que des bons mots bien sentis. Ils prétendent faire de la politique alors que la pente vers le populisme est rude. Bof! Se rebiffer comme le coq ardent? elephant En cocardant et tocardant. Étrange. Quand #on# est irréprochable cela se comprend tellement bien. Smile
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12045
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Ven 08 Juil 2016, 12:21

salamandre a écrit:
Je ne le traiterai pas d'incapable. Mais un gros problème évident pour le président est qu'il avait annoncé vouloir être jugé sur la baisse du chômage (il a dit l'inversion, mot peu clair) et se retrouve avec 4 ans de forte hausse, que quelques mois de baisse n'effaceront pas d'ici 2017.

Rappelons aussi les propos de François Hollande lors de son débat télévisé avec Nicolas Sarkozy en 2012:

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/05/02/le-compte-rendu-integral-du-debat-propos-liminaires-et-chomage_1694431_1471069.html a écrit:
---/---
Je serai aussi le président du redressement. La France a décroché, le chômage est à un niveau historique, la compétitivité s'est dégradée et donc, je veux être le président qui redressera la production, l'emploi, la croissance.
---/---
Source: http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/05/02/le-compte-rendu-integral-du-debat-propos-liminaires-et-chomage_1694431_1471069.html

Certains y on crut et aujourd'hui la déception est grande...


Après en ce qui concerne la "fonction présidentielle", je pense que depuis le départ de Jacques Chirac les deux présidents qui lui ont succédé n'ont eu besoin de personne pour la salir, ils ont su et savent très bien le faire tout seul....
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13973
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Ven 08 Juil 2016, 14:29

Et le chœur antique, le chœur en toc des bourgeois calés, des bourgeois civilisés, des hommes supérieurs au sang rouge et à la peau blanche, se dispersa en se congratulant, en se tapant sur les cuisses, en se la France-aux-Français, en se-comment-qu’on-leur-z-y-a-dit, en cocardant à bloc sur fond de Marseillaise. — (Vic St Val à fond de cale, Fleuve Noir, 1974, chapitre III)
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13527
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Ven 08 Juil 2016, 14:40

Un échange de haut niveau supplémentaire...

On voit tout de suite le lien entre certaines interventions et les délocalisations qui débouchent sur des pertes d'emplois chez nous.

Le plus cocasse étant que l'on se veut rassembleur.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3367
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Ven 08 Juil 2016, 18:39

A titre personnel j'ai constaté la médiocrité du centre d'appels de Numéricable, l'incompétence des opératrices qu'on attend parfois plusieurs dizaines de minutes, leur pratique hasardeuse de la langue francaise en émission ou en réception, leur accent souvent pénible lors des échanges techniques.
Le service boutique dépannage est très mauvais, SFR, pourtant fondu désormais à Numéricable, n'apporte aucune aide. Pour changer un décodeur TV un Fontenaysien doit aller place de la Nation. Il y a 4 employés SFR qui ne font rien et un seul technicien Numéricable qui contrôle les décodeurs. Attente personnelle impressionnante: arrivée à 10h30 départ à 13h10.
NOOS était un mauvais fournisseur,  Numéricable - SFR, ce n'est pas mieux.
Ensuite 9 jours d'attente pour obtenir le passage d'un tecnicien à domicile.

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12045
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Ven 08 Juil 2016, 22:25

http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/0211096540198-vent-de-panique-dans-les-centres-dappels-prestataires-de-sfr-2012054.php a écrit:
Vent de panique dans les centres d’appels prestataires de SFR

Fabienne Schmitt
Le 04/07 à 20:00

Trois mille postes pourraient disparaître chez les sous-traitants de SFR.
---/---
Source: http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/0211096540198-vent-de-panique-dans-les-centres-dappels-prestataires-de-sfr-2012054.php[/quote]


Il est intéressant de noter que ces postes en centres d'appels qui risquent fort d'être délocalisés vont disparaitre chez des sous-traitants de SFR et non chez SFR....

Rappelons en effet qu'il y a seulement deux ans au moment du rachat de SFR par Numéciable, Patrick Drahi a écrit au gouvernement pour s'engager sur l'emploi chez SFR sans bien sûr mentionner ce qui se passerait chez ces fameux sous-traitants... Et ce même si l'un de ces sous-traitants travaille pour SFR qui représente une part importante de son activité depuis 17 ans et l'autre dans les mêmes conditions depuis 15 ans

Et le gouvernement dont quasiment aucun membre n'a été salarié du privé et n'a donc vécu personnellement de fusion-acquisition a gobé la belle histoire...

Quid aujourd'hui de l'engagement d'Arnaud Montebourg d'alors ?

Les salariés des sous-traitants qui risquent fort de partir crever à Pôle emploi aimeraient sans doute avoir quelques explications sur cet engament ministériel pris "au nom du gouvernement".....


"Dans une lettre aux ministres Fleur Pellerin et Arnaud Montebourg, Patrick Drahi s'était déjà engagé à ne supprimer aucun emploi, sous quelque forme que ce soit, et ces engagements soient inscrits dans les licences de SFR qui lui seront transférées en cas de rachat."


"Le Ministre de l’économie entend, au nom du Gouvernement, redoubler de vigilance sur le respect des engagements pris auprès de lui par Altice et Numéricable à ne supprimer aucun emploi postérieurement à la fusion, sous quelque forme que ce soit."


http://bfmbusiness.bfmtv.com/01-business-forum/rachat-de-sfr-numericable-promet-de-ne-pas-licencier-pendant-36-mois-616796.html a écrit:
Rachat de SFR: Numericable promet de ne pas licencier pendant 36 mois
26/03/2014 à 13h00 Mis à jour le 22/04/2014 à 19h15

Numericable et Altice s'engagent à ne procéder à aucun licenciement collectif économique sur 3 ans chez SFR, "sauf revirement économique imprévisible".

Après la surenchère financière, les promesses sur le maintien de l'emploi chez SFR. Les dirigeants de Numericable et Altice, dans une lettre datée du 25 mars 2014, s'engagent à « ne procéder à aucun licenciement collectif économique du fait de la rationalisation de la structure des entreprises concernées par la cession ».
 
Cet engagement est pris pour une durée de 36 mois à compter de la fin de la période d'exclusivité" des négociations, précisent le patron d'Altice, Patrick Drahi, et le PDG de Numericable, Eric Denoyer, s'adressent au président du directoire de Vivendi, Jean-François Dubos, et au PDG de SFR, Jean-Yves Charlier.

Cependant, précisent-ils, l'engagement de maintien d'emploi « ne trouvera pas à s'appliquer si, au cours de sa période d'application, un revirement économique imprévisible, c'est-à-dire extérieur au projet industriel annoncé par les dirigeants de Numericable, venait à affecter la situation économique du nouveau groupe ».

Les deux dirigeants demandent à la direction de Vivendi de transmettre leur courrier aux délégués syndicaux centraux et au Comité central d'entreprise de SFR.

Dans une lettre aux ministres Fleur Pellerin et Arnaud Montebourg, Patrick Drahi s'était déjà engagé à ne supprimer aucun emploi, sous quelque forme que ce soit, et ces engagements soient inscrits dans les licences de SFR qui lui seront transférées en cas de rachat.
 
L'engagement d'Altice et de Numericable sur 3 ans satisfait en grande partie aux demandes de l'intersyndicale de SFR adressées aux potentiels repreneurs. Celle-ci leur réclamait un protocole d'accord sur le maintien de l'emploi, s'engageant à ce que le niveau des effectifs soit garanti pendant au moins quatre ans au niveau atteint le 31 décembre 2013.
---/---
Source: http://bfmbusiness.bfmtv.com/01-business-forum/rachat-de-sfr-numericable-promet-de-ne-pas-licencier-pendant-36-mois-616796.html



http://www.arnaudmontebourg.fr/communique-de-presse-cession-de-sfr-arnaud-montebourg-reagit/ a écrit:
[Communiqué de presse] Cession de SFR : Arnaud MONTEBOURG réagit
5 avril 2014

Le ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique, Arnaud MONTEBOURG, sera extrêmement vigilant sur les conséquences de la décision du groupe Vivendi d’accepter l’offre d’Altice et de Numéricable en ce qui concerne l’emploi à SFR et le plan d’équipement de la France en très haut débit.

Dans un secteur régulé par la puissance publique, la vente du 2ème opérateur de téléphonie mobile français, avec plus de 20 millions de clients, ne peut être considérée isolément, ou réduite à une opération strictement privée.
L’Etat a exprimé sa vision industrielle du secteur et indiqué ses exigences en matière d’emplois et d’investissement.

Le Ministre de l’économie entend, au nom du Gouvernement, redoubler de vigilance sur le respect des engagements pris auprès de lui par Altice et Numéricable à ne supprimer aucun emploi postérieurement à la fusion, sous quelque forme que ce soit.

Alors que se profile une consolidation inéluctable à l’échelle européenne, il est indispensable de renforcer les opérateurs de télécommunications français.

Ce secteur en plein développement doit créer de la richesse et doter la France des technologies d’avenir dans les télécommunications, c’est-à-dire pour les réseaux fixes, la fibre à domicile. Le Gouvernement a aussi pour objectif de réduire la fracture numérique en assurant le succès du plan France Très haut débit qui prévoit la desserte de 80 % de la population en fibre à domiciled’ici 2022. Le gouvernement demande à cet égard au groupe Numéricable de se placer dans le cadre du plan France très haut débit, de clarifier ses objectifs à cet égard, et de faire preuve de patriotisme économique pour le choix de ses fournisseurs. Les engagements d’investissement de SFR dans la fibre à domicile doivent être maintenus par Altice et Numéricable.
Source: http://www.arnaudmontebourg.fr/communique-de-presse-cession-de-sfr-arnaud-montebourg-reagit/
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13973
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Ven 08 Juil 2016, 22:49

http://www.marianne.net/arnaud-montebourg-sarkhollandisme-ouvre-voie-marine-pen-100244253.html

Je ne crois pas que l'élection à venir va se jouer sur les services d'appel. Taper un coup sur Montebourg, un coup sur Hollande, un coup sur une députée, un coup sur les délocalisations, un coup sur tout ce qui organise nos institutions françaises ou européennes... Etc... Est-ce la solution aux problèmes évoqués? J'en doute.

C'Est bien d'avoir le sens critique, mais cela n'ouvre aucune perspective nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12045
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Ven 08 Juil 2016, 23:31

Gérard a écrit:
A titre personnel j'ai constaté la médiocrité du centre d'appels de Numéricable, l'incompétence des opératrices qu'on attend parfois plusieurs dizaines de minutes, leur pratique hasardeuse de la langue francaise en émission ou en réception, leur accent souvent pénible lors des échanges techniques.

Il en est hélas de même chez Orange, société dont l'Etat français détient 26,97 % du capital, avec des centres d'appels en Tunisie et au Maroc...
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3367
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Ven 08 Juil 2016, 23:34

Libellule a écrit:
C'Est bien d'avoir le sens critique, mais cela n'ouvre aucune perspective nouvelle.




C'est en effet très  bien d'avoir le sens critique.
Quant aux perspectives...???
Ah oui c'est vrai Mme Duflot va sauver la situation!!,,

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13973
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Ven 08 Juil 2016, 23:40

Je ne le crois pas personnellement. Je veux rester plus optimiste que cela pour notre avenir. Je crois que les modérés de tous les partis devraient s'unir.

La personnalité de Nicolas Hulot pouvait y contribuer. A l' instant il pourrait y avoir Bayrou si Juppé est décroché. Sinon il va falloir analyser cela de très près. Positivement. Donc selon qui on voudra qualifier pour le second tour entre Mélenchon Hollande Juppé Sarkozy ou Bayrou.

Sauf d'autres options qui one encore le temps de se fait jour, qui sait?


Dernière édition par Libellule le Sam 09 Juil 2016, 03:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3367
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Sam 09 Juil 2016, 01:02

http://www.europe1.fr/politique/cecile-duflot-candidate-en-2017-son-courrier-fleuve-aux-membres-deelv-2794411

La suite éventuelle dans le sujet consacré sur ce forum aux élections présidentielles

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
Robin

avatar

Messages : 1163
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Sam 09 Juil 2016, 02:52

Toutes ces gesticulations EELV sont pitoyables aussi, lorsqu'on les compare aux Grünen c'est un abîme qui les séparent.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13973
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Sam 09 Juil 2016, 03:01

Par rapport à la promesse de départ, certainement.
http://www.etopia.be/spip.php?auteur213
Ceci dit, le téléphone dit arabe risque d'être insuffisant pour assurer une intendance de qualité. Il faut donc posément reconstruire. L'enjeu n'étant pas le devenir des postulants mais de la planète vue par la lorgnette de la défense de l'environnement. = beaucoup de boulot sur le plan social, économique et des moeurs en politique.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12045
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Dim 10 Juil 2016, 15:12

matmut a écrit:
Le nouveau coq se rebiffe.Alors qu'il honore la France footballistique avec son nouvel avatar il continu de saper les base de notre démocratie en salissant la fonction présidentielle.
Attention la pente vers le populisme guette notre blogueur grand spécialiste de la production de coupures de presse.


Qui sape le plus les bases de notre démocratie et fait le plus le marche-pieds pour les populistes: les citoyens qui critiquent le fonctionnement actuel des institutions ou un ex président de la commission européenne qui son mandat terminé se fait embaucher par une banque d'affaires américaine ?

Voir: http://www.plateaufontenay.net/t2377p150-brexit-les-anglais-mettent-les-pieds-dans-la-soupiere#84764


Dernière édition par a.nonymous le Dim 10 Juil 2016, 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13973
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Dim 10 Juil 2016, 15:16

L'un à un pied dedans, l'autre dehors. Un à un les populistes du out se marchent sur les pieds, tout en prétendant que leur discours ne fait pas le grand écart.

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/le-candidat-d-extreme-droite-autrichien-ne-veut-pas-sortir-de-l-ue_1810717.html
Leurs apoels du pied à leurs électeurs tournent au comique de répétition.
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13527
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Dim 10 Juil 2016, 17:10

On peut souhaiter faire partie une union européenne sans accepter que son organisation soit défaillante et qui plus est contraire aux souhaits des Européens.
Pour nos privilégiés il est impensable de réduire leurs champ d'action et leurs prébendes.

Je croyais que le centralisme dit démocratique avait fait son temps... pour certains il n'en est rien. En bref on est en place on conduit les affaires à notre guise !

La preuve en est donnée depuis des années par ceux qui dirigent l'institution de travers.

En ce moment si manque de démocratie il y a, ce n'est pas du coté des supposés populistes mais du coté des dirigeants de l'Europe.
Au lieu de tenter de discréditer ces "populistes" dont viendrait tout le mal, des individus intelligents dirigeant une structure d'importance mondiale agiraient en sorte que les motifs de mécontentement disparaissent.
Il est vrai qu'il est plus facile pour des hommes se disant politiques qui ne sont en fait que des politicards intéressés par leur sort et totalement nombrilistes de déglinguer des opposant surtout lorsqu'ils ont barre sur les médias que de se réformer en se mettant au service des électeurs.

Il devrait être possible (encore que, on est pro européen donc d'accord sur tout) d'être pro-européen et ne pas souhaiter pointer au chômage parce que son "boulot" est parti ailleurs... pour certains dont la logique politique se résume à dire le contraire de l'autre cette exigence ne doit sans doute ne pas se justifier.
Si tu es Européen tu dois accepter de perdre ton emploi et de laisser débarquer dans ton pays qui veut y venir !
Dans le cas contraire tu es "populiste" raciste intolérant... et j'en passe !

Je ne suis pas certain que cet argumentaire soit très bien accepté et productif pour gagner une élection... nous savons d'ailleurs tous que seuls les populistes sont capables de faire de la démagogie...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13973
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Dim 10 Juil 2016, 19:54

Ces arguments sont secondaires.
ce sont les nationaux populistes qui utilisent un positionnent contraire pour fructifier en terme électoral.

Il y avait radio Londres, il y a maintenant interférences dans les centres d'appel au nationalismes exacerbés.

Un article écrit il y a deux ans, donc avant les attentats
http://information.tv5monde.com/info/populistes-nationalistes-extreme-droite-quelles-differences-1841
Revenir en haut Aller en bas
tonton christobal

avatar

Messages : 13527
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Dim 10 Juil 2016, 20:10

Bon sang on en fait des découvertes !

Un de ces prochains jours on va comprendre que tout le monde ne pense pas de la même manière !
On va même pouvoir affirmer qu'il y a des gens qui pensent parfois fort justement le contraire de ceux qui monopolisent la parole depuis des dizaines d'années...
Doit on soigner ou les exterminer ? car il est inconcevable que l'on soit capable de diverger politiquement.
La convergence c'est démocratiquement tous ensemble derrière moi sans frisson ni murmure l ainsi pas de problème !

C'est en effet très secondaire de perdre son emploi... merci pour les chômeurs ! ça ne vaut pas le coup de s'y attarder.

Sous peu on va même découvrir que nous avons encore des communistes, des maoïstes et quelques gauchistes... en plus des populistes qui sont nécessairement droitistes.

Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 13973
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Dim 10 Juil 2016, 21:16

Juste préciser le positionnement dans la vraie vie de chacun des protagonistes. Sinon on court au monologue.

Prétendre que l'on peut choisir avec qui on débat, histoire de ne plus avoir de débat avec quiconque, cela pourrait revenir à imposer les pleins pouvoirs sur un lieu d' expression ouvert. Or il n'en est pas question.

RIP. Résister, Insister, Persister. Smile sacré Théodore Monod.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3367
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi   Dim 10 Juil 2016, 21:58

Les échanges relatifs aux centres d'appels au Maroc sont donc pour l'instant verrouillés, faute de nouveaux arguments. Ils pourront être ré ouverts à la demande.
webmaster 10.07.2016 11:58:08

_________________
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
(Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948)
Revenir en haut Aller en bas
 
Centres d'appels au Maroc - Pas de prêt pour casser l'emploi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» images coup de coeur !
» NOUVEAU DISPATCHING
» Energie: Comment le Maroc soigne sa crise
» Comment désamorcer la bombe sociale au Maroc ?
» Bricks au thon (Maroc)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: