Forum d'échanges et de débats concernant les quartiers de Fontenay-sous-Bois (94120), la ville dans son ensemble, son environnement et sa gestion, ou des sujets d'intérêt général.


 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Fraude à la viande dans l'Union...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Fraude à la viande dans l'Union...   Sam 09 Fév 2013, 12:12

Rappel du premier message :

La libre circulation des marchandises est inscrite dans les traités de l'Union... Ce principe offre de nombreux avantages mais il montre ses limites dès lors que certains fraudent sur les produits échangés...

Dans le cas présent, ce qui est très certainement une fraude d'une société étrangère est venu dans un premier temps ternir l'image de la filière agro-alimentaire française vis-à-vis des autres partenaires européens avant qu'il soit révélé que la viande incriminée était d'origine roumaine...

La question que l'on doit se poser est de savoir si cette société est un mouton noir isolé ou si les sociétés de certaines pays fraudent régulièrement pour s'imposer face à leurs concurrents ?

On peut et on doit légitimement et en toute objectivité se poser cette question quand on voit les différences de prix entre produits et services de différents pays de l'Union... Il est en effet tout à fait possible que l'absence d'harmonisation salariale, sociale et fiscale n'explique pas à elle seule certains écarts....

Citation :
09/02/2013 à 00:11
La viande de cheval vendue comme du boeuf était d'origine roumaine

La découverte de cheval dans des lasagnes censées être au boeuf a provoqué un scandale au Royaume-Uni --où le cheval est vénéré et sa consommation taboue-- et entraîné le retrait vendredi des plats incriminés en France et en Suède.

La viande de cheval trouvée en importantes quantités au Royaume-Uni (voire à hauteur de 100%) dans les lasagnes de la marque de produits surgelés Findus était d'origine roumaine, a indiqué l'entreprise française Comigel, qui distribue ses articles dans 16 pays.

Dans un premier temps, elle avait été présentée comme étant d'origine française, par les autorités sanitaires du Luxembourg, où ces plats ont été préparés. Cette source a précisé que la viande avait été frauduleusement étiquetée "viande bovine".

Les lasagnes en question étaient vendues par la société luxembourgeoise Tavola, filiale de l'entreprise française Comigel.

Après avoir gardé le silence pendant plusieurs heures, Comigel a annoncé vendredi après-midi le retrait de "tous les produits liés à ce fournisseur", sans le nommer.

En soirée, la chaîne de supermarchés Aldi a annoncé que deux autres plats préparés distribués au Royaume-Uni par Comigel -des lasagnes et des spaghettis bolognaise- de la marque Today's Special contenaient entre 30% et 100% de viande de cheval.

Le producteur suédois Findus, de son côté, a décidé de retirer des rayons français trois plats préparés - des lasagnes à la bolognaise, du hachis parmentier et de la moussaka - après avoir retiré lundi les lasagnes incriminées au Royaume-Uni, où elles étaient vendues en supermarché.

En fin de journée, Findus a annoncé une mesure similaire en Suède, pour les lasagnes surgelées.

Le groupe suédois, qui a présenté ses excuses, a cependant insisté sur le fait qu'il n'y avait pas de risque pour la santé.

Mais pour le Premier ministre britannique David Cameron, cette "histoire très choquante est tout à fait inacceptable". Elle suscite un problème "de confiance", a-t-il estimé depuis Bruxelles, insistant sur la nécessité d'étiqueter correctement les produits.

L'agence française de répression des fraudes a, elle, dénoncé une "tromperie".

Au Royaume-Uni, l'affaire revêt aussi une dimension culturelle: la viande équine n'est normalement pas disponible dans le commerce, contrairement à la France ou la Suisse, où elle est réputée pour sa tendreté.

La découverte "n'est pas agréable en particulier pour les consommateurs britanniques", a reconnu Findus.

Au Royaume-Uni, pays par excellence des courses équestres, le cheval est l'un des principaux récipiendaires de la version animalière de la Victoria Cross, distinction militaire suprême de l'armée britannique.

Le scandale sur la viande chevaline a éclaté à la mi-janvier: les autorités irlandaises en découvrent dans de la viande hachée produite au Royaume-Uni et en Irlande, et écoulée dans ces deux pays. Des dizaines de millions de steaks sont retirés des étals, et Burger King change de fournisseur, par mesure de précaution.

Mais l'affaire s'amplifie quand l'Agence britannique de sécurité alimentaire (FSA) annonce la détection de cheval dans des lasagnes.

La FSA estime qu'il n'y a pas de risque pour la santé. Mais elle suscite l'inquiétude en demandant dans le même temps à Findus d'effectuer "des tests pour identifier la présence éventuelle dans les lasagnes de phenylbutazone", utilisé pour traiter la douleur chez les chevaux. Les animaux soignés avec ce médicament sont interdits de consommation humaine, par crainte de "risque pour la santé", précise la FSA.

A ce stade, Scotland Yard n'a pas ouvert d'enquête.

Les autorités sanitaires britanniques évoquent deux "causes possibles". "La première relève d'une grave négligence, mais la deuxième hypothèse est de nature pénale (...) si quelqu'un a délibérément substitué un produit à un autre", selon la FSA.
Source: http://actu.orange.fr/monde/la-viande-de-cheval-vendue-comme-du-boeuf-etait-d-origine-roumaine-afp_1345378.html

Citation :
VERSION CONSOLIDÉE DU TRAITÉ SUR LE FONCTIONNEMENT DE L'UNION EUROPÉENNE
Article 26
(ex-article 14 TCE)
1. L'Union adopte les mesures destinées à établir ou assurer le fonctionnement du marché inté­rieur, conformément aux dispositions pertinentes des traités.
2. Le marché intérieur comporte un espace sans frontières intérieures dans lequel la libre circu­lation des marchandises, des personnes, des services et des capitaux est assurée selon les dispositions des traités.
Source: http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:C:2010:083:0047:0200:FR:PDF
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Libellule



Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Sam 16 Fév 2013, 06:23

Lhttp://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20130215.OBS9097/barthelemy-aguerre-spanghero-marche-ou-creve.html

Les regards se tournent vendredi 15 février vers le patron de Spanghero, principale société mise en cause dans le scandale des lasagnes "au boeuf" à la viande de cheval. Barthélémy Aguerre est-il responsable de cette substitution à grande échelle qui a jeté un froid dans les salles à manger européennes ? Si tel est le cas, il encourt "potentiellement deux ans d'emprisonnement", selon le ministre de la Consommation, Benoît Hamon.

L'entreprise qu'il dirige a directement été mise en cause par le gouvernement jeudi. Spanghero "savait qu'elle revendait comme viande de boeuf de la viande chevaline qui lui était arrivée avec l'étiquette douanière correspondante", a affirmé le ministre de la Consommation Benoît Hamon. Et le président de Spanghero, Barthélémy Aguerre, le savait-il ? "Nous, nous pensions que c'était du boeuf", a-t-il répondu, jugeant le ministre "extrêmement imprudent" dans ses accusations. Il assure ne pas avoir identifié que le code de l'étiquette - qui mentionnait du boeuf - correspondait au cheval ; et en avoir fourni la preuve aux enquêteurs de la répression des fraudes. ( en fait un code douanier, sans mention )

Un battant

Faut-il le croire ? Fils d'un petit agriculteur, Barthélémy Aguerre est père de quatre grands enfants : deux d'entre eux sont devenus ingénieurs agronomes, une autre pharmacienne et le quatrième médecin. "C'est un homme honnête", confie au "Nouvel Observateur" Jean Lassalle, député centriste des Pyrénées-Atlantiques, dont Aguerre est le suppléant. Les deux hommes se sont rencontrés en 1977. "Nous avions 21 ans et étions les maires les plus jeunes de France, moi du Béarn, lui du Pays-Basque", se remémore le parlementaire. "Il voulait faire quelque chose pour son pays".

En affaires, Barthélémy Aguerre n'a pas excellente réputation. Lassalle préfère s'en amuser, anecdote à l'appui. En mai 2012,des dizaines de salariés ont débarqué lors d'une réunion de campagne : "Je pensais que nous avions un franc succès ici. Pas du tout. Ils venaient engueuler Barthélémy" au sujet des bas salaires, des heures sup' non payés, et de la participation non versée, confiait alors Jean Lassalle Rue 89.

Aguerre, patron véreux ? "Ce n'est pas un profiteur, il ne cherche pas l'enrichissement, mais il veut construire, créer de l'emploi ", explique Jean Lassalle. Vice-président depuis 1980 de Lur Berri, la coopérative actionnaire de Spanghero - et également de la marque Labeyrie -, l'homme est à la tête de l'entreprise de transformation alimentaire fondée par les frères du champion de rugby. "Une affaire qui a grandi trop vite dans une Europe très libérale, qui encourage le dumping social", observe aujourd'hui Jean Lassalle.

Barthélémy Aguerre dirige également la société de production de viande Arcadie Sud-Ouest. Une coopérative mise en examen en 2008 pour "tromperie sur les qualités substantielles et sur l’origine d’un produit, tromperies aggravées sur les risques pour la santé humaine" et "mise en vente de denrées corrompues". Evénement annonciateur de l'affaire Spanghero ? Doté d'une "forte personnalité et "comprenant tout au quart de tour", Barthélémy Aguerre "évolue dans ce monde de concurrence", justifie Jean Lassalle. "Il représente les gros conglomérats agricoles". Et comme pour racheter les excès éventuels de son ami dans un milieu "marche ou crève", il ajoute : "C'est un battant, très attaché à maintenir son activité, ou à la développer".

"On y est pour rien"

De là à tricher sur la marchandise ? "Il m'a dit : 'Nous on y est pour rien'. Il n'est pas du genre taiseux, mais je trouve qu'il devrait ouvrir un peu plus son cœur, pour se défendre dans les médias", répond Jean Lassalle. Au début de la crise, Barthélémy Aguerre a fait appel à une agence de communication, qui l'a poussé à s'exprimer par communiqué. Pour éviter le faux pas médiatique. Spanghero collabore avec les autorités, précisait l'un d'entre eux.

Mais la stratégie du bon élève prudent n'a fonctionné qu'un temps. Communiqués ou pas, Spanghero sera poursuivi, a déclaré Benoit Hamon jeudi après-midi. Bien qu'aucun risque sanitaire n'ait été avéré, l'usine s'est vue retirer son agrément sanitaire, au grand dam de ses 300 employés, au chômage technique. La défense tentée par Barthélémy Aguerre dans les médias, soudain très offensive, ne devrait rien changer. "Jeudi soir, en quittant le conseil général, je l'ai trouvé changé", confie Jean Lassalle. "Il était digne, il a dit : 'C'est moi qui vais porter le chapeau'".
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Sam 16 Fév 2013, 06:32

ceci dit, pour ceux qui m'ont interpellé il y a peu pour me dire que le sujet n'était pas la malbouffe, ...



Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Sam 16 Fév 2013, 21:54

Lasagne au cheval : le suspect est un anti-écolo militant

Barthelemy Aguerre, président de la société Spanghero impliquée dans le trafic de viande de cheval, sévit de longue date dans le Pays basque : partisan des OGM, d’une nouvelle autoroute, patron de choc, opposé à la chambre autonome d’agriculture...

Remi Rivière - 16 février 2013

Ainsi donc, le ministre Benoit Hamon se serait montré « très léger » et même "extrêmement imprudent" en pointant la responsabilité de la société Spanghero dans le scandale de la viande de cheval qui se fait passer pour du boeuf.

C’est en tout cas l’avis de l’intéressé, un certain Barthélémy Aguerre, président de l’entreprise, qui veut bien cependant consentir une « négligence ». Mais Barthélémy Aguerre est un franc du collier, maire et conseiller général Modem, qui a toujours clamé ses intentions en barrant la route aux défenseurs de l’environnement, aux promoteurs d’une agriculture paysanne et aux syndicats. Qu’il déclare innocemment qu’il ne faisait que réexpédier de la viande venue de Roumanie, alors même qu’il est vice-président de la coopérative agricole Lur Berri de Saint-Palais, en dit long sur ses principes et précautions. Au mieux, son rôle d’intermédiaire est irresponsable. Au pire, il ruine ceux qu’il prétend défendre, la coopérative Lur Berri qui a pris le contrôle de Spanghero en 2009. Surtout en définissant, en devanture de web, ce « projet coopératif centré sur les valeurs humaines », cherchant « à valoriser les atouts de son terroir et le savoir faire reconnu des 5 000 agriculteurs qui adhèrent à ces valeurs ».

Droit dans ces bottes, Barthélémy Aguerre a pourtant déjà été au cœur d’un scandale de viande, avariée cette fois. En 2008, la coopérative Arcadie, également filiale de Lur Berri et présidée par le même Aguerre, a été mise en examen pour « tromperie sur les qualités substantielles et sur l’origine d’un produit, tromperies aggravées sur les risques pour la santé humaine » et « mise en vente de denrées corrompues ».

Une logique industrielle qui a fait bondir le chiffre d’affaire de la coopérative de 85% en un an, sans pour autant calmer les salariés de Lur Berri qui dénoncent régulièrement des salaires planchers, une politique sociale « déplorable », des primes retirées, des heures supplémentaires non payées.

Mais au chapitre des contestations, Barthélémy Aguerre a l’habitude d’encaisser. Il s’est également distingué il y a quelques années, comme Conseiller général délégué au transport, pour avoir été le promoteur d’une 2X2 voies qui devait traverser le Pays Basque intérieur contre l’avis des habitants et des défenseurs de l’environnement. Projet qui fut finalement sagement enterré. De même que l’extension controversée d’une porcherie industrielle, qu’il appelait de toute son influence, et dont l’autorisation préfectorale de 2004 fut finalement annulée en 2007 par décision de justice.

Le modèle agricole de Barthélémy Aguerre reste très éloigné du modèle défendu au Pays Basque, majoritairement proche du syndicat ELB et de la Confédération paysanne. Barthélémy Aguerre fut d’ailleurs l’un des rares maires basques à contester, il y a près de 10 ans, la création d’une chambre d’agriculture alternative du Pays Basque défendant une agriculture paysanne et durable. Structure qui a aujourd’hui dûment fait ses preuves.

Mais ce fils d’agriculteur est resté dans le collimateur des paysans basques, notamment de ceux qui ont dû occuper, en 2007, les locaux de Lur Berri jusqu’à ce que la coopérative renonce à commercialiser des semences OGM de maïs. Au grand soulagement de trois mille producteurs AOC de la région. Le principe de précaution qui se heurte, en somme, à des principes industriels arrogants, loués crânement par petites phrases pour moquer ceux « qui n’ont pas la logique entrepreneuriale ». Sans précautions.


Source : Remi Rivière pour Reporterre

@huron : Bartélémy Aquerre, est un rétrograde, et vous voyez, il est anti-écolo.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Dim 17 Fév 2013, 13:10

Pourquoi un trader en minerai de viande chypriote ?

Si l'on quitte la viande pour regarder du coté des banques chypriotes, ceci laisse songeur:

"Toutefois, le principal obstacle à une aide à Chypre ne semble pas tant être le montant du plan que l'opposition de Nicosie à un audit d'une entreprise privée sur le respect des règles anti-blanchiment par les banques locales, une demande très fortement appuyée notamment par l'Allemagne."

Et si dans l'Union il y avait des pays un peu véreux ?

Citation :
La troïka calcule les conséquences d'une faillite de Chypre, selon la presse
AFPPar AFP | AFP – il y a 2 heures 32 minutes

Les experts de l'UE, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international, planchent sur les conséquences financières d'une faillite de Chypre au cas où l'île ne recevait pas une aide internationale, écrit le journal allemand Bild samedi.

"Des experts de la troïka calculent, notamment sous la pression de Berlin, les conséquences financières d'une faillite de Chypre", écrit le quotidien le plus lu d'Europe, sans citer de source.

La Grèce serait le pays le plus affecté, à travers la faillite des principales banques chypriotes qui y ont un réseau de succursales où environ 10% des économies grecques sont entreposées.

"Les banques des autres pays de la zone euro ne seraient, en revanche, guère touchées", poursuit Bild.

Chypre a demandé une aide européenne en juin, après que ses deux principales banques, très exposées à la crise grecque, ont appelé le gouvernement à l'aide.

Lundi, les ministres des Finances de la zone euro réunis à Bruxelles avaient renvoyé la décision sur l'aide à Chypre à après l'élection présidentielle, dont le premier tour se tient dimanche.

L'ensemble des besoins Chypre est estimé à plus de 17 milliards d'euros. L'île a adopté, à la demande de la troïka, une série de mesures d'austérité pour réduire ses dépenses représentant 7,25% du Produit intérieur brut sur 4 ans.

Toutefois, selon des informations du Frankfurter Allgemeine Zeitung de samedi, les besoins en financement des banques de l'île, initialement estimés à 10 milliards d'euros, pourrait finalement être sensiblement inférieur.

Un audit mené par le fonds d'investissement Pimco, mandaté par la troïka pour estimer les besoin des banques chypriotes, selon divers scénarios, aboutirait à une fourchette de 5,9 à 8,8 milliards d'euros, abaissant d'autant le coût d'un plan d'aide global.

Toutefois, le principal obstacle à une aide à Chypre ne semble pas tant être le montant du plan que l'opposition de Nicosie à un audit d'une entreprise privée sur le respect des règles anti-blanchiment par les banques locales, une demande très fortement appuyée notamment par l'Allemagne.
Source: http://fr.news.yahoo.com/tro%C3%AFka-calcule-cons%C3%A9quences-dune-faillite-chypre-selon-presse-092425206--finance.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Dim 17 Fév 2013, 20:35

Il faudra bien en arriver à une Europe à cercles concentriques pour des pays n'ayant pas tous les mêmes droits
Avec un centre dur de quelques etats qui serait le noyau de l'espace communautaire
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Lun 18 Fév 2013, 03:15

Et pourquoi pas une intégration complète de tous à terme ? Du genre fédérale ?
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
GUIZMO

avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Lun 18 Fév 2013, 03:45


Pourquoi avoir laissé B. Hamon attaquer violemment toute l'entreprise Spanguero et fermer celle-ci avec les conséquences sociales pour les malheureux travailleurs. La tromperie étant, sans doute, avérée c’était très rapidement à la coopérative de producteurs Lur Beri, crée pour valoriser les atouts du terroir et le faire savoir des coopérateurs, à virer les cadres dirigeants (notamment le cadre responsable "douane" des arrivées importations, au courant de tous les papiers nécessaires) pour, après contrôles sanitaires, garder le travail des autres chaines non affectées et l'honneur des paysans de la coopérative qui se battent pour produire et vendre leurs produits sous leur nom de terroir. Aux clients des distributeurs de leur faire comprendre aussi qu'ils n'achèteront plus que des produits transformés avec indication précise de la provenance et de faire reconnaître la qualité réelle de leurs producteurs, surtout s'ils ne s'affichent pas comme hard-discounteurs et font payer, légitimement, quelques centimes en plus par unité.


Dernière édition par GUIZMO le Mer 20 Fév 2013, 05:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Lun 18 Fév 2013, 04:20

Loïc a écrit:
Et pourquoi pas une intégration complète de tous à terme ? Du genre fédérale ?

Pourquoi pas à terme mais dans ce cas là il faut déjà commencer par un minimum d'harmonisation salariale, sociale et fiscale et en attendant cette harmonisation mettre en place un moratoire sur la libre concurrence et sur la libre circulation professionnelle à l'intérieur de l'Union...

La situation actuelle dans laquelle entreprises et salariés de l'Ouest doivent affronter la concurrence frontale de leurs homologues de l'Est est juste inacceptable et potentiellement source de tension entre citoyens des différents pays...
Revenir en haut Aller en bas
Loïc



Messages : 6407
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Lun 18 Fév 2013, 04:40

Chimère que cela. Il n'y aura aucun moratoire sur une quelconque circulation des biens et des personnes qui est la base même de la création de la CEE puis de l'UE.
Revenir en haut Aller en bas
http://coci-fsb.fr
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Lun 18 Fév 2013, 04:56

Loïc a écrit:
Chimère que cela. Il n'y aura aucun moratoire sur une quelconque circulation des biens et des personnes qui est la base même de la création de la CEE puis de l'UE.

Alors il ne faudra pas s'étonner d'une montée des idées xénophobes et nationalistes dans les pays où les salariés sont jetés au chômage parce que leur emploi part en Bulgarie, en Hongrie, en Pologne, en Roumanie, ....

Et si la libre circulation des biens et des personnes font effectivement parties des bases de l'Union, les textes parlent quand même de "concurrence libre et non faussée"...

Est-ce la cas quand des salariés français avec un salaire minimum de 1425 Euros sont en concurrence avec des salariés roumains avec un salaire minimum de 162 Euros par mois ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Lun 18 Fév 2013, 05:51

a.nonymous a écrit:
Loïc a écrit:
Chimère que cela. Il n'y aura aucun moratoire sur une quelconque circulation des biens et des personnes qui est la base même de la création de la CEE puis de l'UE.

Alors il ne faudra pas s'étonner d'une montée des idées xénophobes et nationalistes dans les pays où les salariés sont jetés au chômage parce que leur emploi part en Bulgarie, en Hongrie, en Pologne, en Roumanie, ....

Et si la libre circulation des biens et des personnes font effectivement parties des bases de l'Union, les textes parlent quand même de "concurrence libre et non faussée"...

Est-ce la cas quand des salariés français avec un salaire minimum de 1425 Euros sont en concurrence avec des salariés roumains avec un salaire minimum de 162 Euros par mois ?

Le FN va monter en pourcentage et tout le monde s'en étonnera
Les socialistes oublient qu'ils se sont fait battre par le Pen, ils ont tort
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Lun 18 Fév 2013, 07:54

Theophraste a écrit:
Le FN va monter en pourcentage et tout le monde s'en étonnera
Les socialistes oublient qu'ils se sont fait battre par le Pen, ils ont tort

Le FN n'a pas plus de solution que les socialistes et ce n'est pas en sortant de l'Euro que la situation de l'emploi pourrait s'améliorer....

Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Lun 18 Fév 2013, 18:50

Il me semble qu'on parlait de fraude à la viande !!! Alors revenons au sujet et arrêtons ces digressions hors sujet.
Mélanger l' harmonisation européenne des salaires, la montée du FN et pourquoi pas le prix des collants, n' a rien à faire dans ce débat.
La fraude ne connait ni frontières ni nation, elle ne connait que le profit.
Pour ce qui concerne la société Spanghero, je crains qu' elle ne soit pas toute seule, je crains aussi que le gouvernement ne se serve de cela pour faire un coup de "com" (il était bien transparent Hamon, n'est il pas en train de nous rejouer Montebourg et /Mital? ).

http://www.la-croix.com/Actualite/Economie/Economie/Des-fraudes-a-la-viande-de-cheval-sont-decouvertes-dans-toute-l-Europe-_NP_-2013-02-17-912061

Encore une fois la "présomption d'innocence" est bafouée, on puni des ouvriers en mélangeant fraude et sanitaire, on condamne avant d' avoir jugé .
Revenir en haut Aller en bas
GUIZMO

avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Lun 18 Fév 2013, 22:36


Exact Mamiea, c'était risible de voir la précipitation dans la communication de B. Hamon ( entouré de conseillers"com" et de leurs éléments de langage) pour, l'air dégagé et content de lui, cibler rapidement et condamner en refilant le problème à d'autres..alors qu' il n'y a pas un problème sanitaire (nécessitant une fermeture immédiate) mais tromperie sur l'étiquetage. C'est à la justice d'intervenir et à la coopérative de paysans (flouée et décrédibilisée) de sanctionner les cadres en les renvoyant et les attaquant aussi pour préjudice.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Lun 18 Fév 2013, 23:28

mamiea a écrit:
Il me semble qu'on parlait de fraude à la viande !!! Alors revenons au sujet et arrêtons ces digressions hors sujet.
Mélanger l' harmonisation européenne des salaires, la montée du FN et pourquoi pas le prix des collants, n' a rien à faire dans ce débat.
La fraude ne connait ni frontières ni nation, elle ne connait que le profit.

Cette fraude sur la viande met en avant le fonctionnement de l'Union et ce même si elle s'avérait être en finale le fait d'un industriel français...

Elle a été identifiée en Irlande et en Grande-Bretagne, les produits ont été fabriqués au Luxembourg par la filiale d'une société française, la viande qui provenait d'un abattoir roumain a été achetée à un tradeur chypriote qui a lui-même sous-traité à un trader néerlandais...

Effectivement la fraude "ne connait ni frontières ni nation" mais dans le cas présent elle semble quand même avoir été facilitée par le marché unique européen...


Dernière édition par a.nonymous le Mar 19 Fév 2013, 00:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Lun 18 Fév 2013, 23:31

il n'y a pas un problème sanitaire (nécessitant une fermeture immédiate) mais tromperie sur l'étiquetage.

quand on a ainsi affaire à des margoulins il est logique de SUSPENDRE l'autorisation, car la tentation est grande de penser que de telles méthodes sont en place pour les contrôles de l'hygiène.
En plus ces animaux sont de vieilles carnes pousseuses de charrettes roumaines, le corps doute bourré de produits pharmaceutiques. Mais les belles viandes d'Amérique du Sud, subissent elles aussi des ajouts médicamenteux que nous avalons en bout de chaine.
Si le ministre ne réagit pas, comme cela s'est déjà vu, on monte au créneau, s'il prend une décision, c'est , l'air dégagé et content de lui, cibler rapidement et condamner en refilant le problème à d'autres
Je trouve qu'il y a un parti pris systématique contre toute autorité ou toute démarche de protection des consommateurs.
Sa responsabilité c'est désormais de mettre assez de contrôleurs sur toutes les filières alimentaires, poulets, poissons, viande, plats, glaces, fromages, etc...
Mais il y aura bien encore quelques râleurs qui crieront à l'autoritarisme, à la maltraitance des industriels et des commerçants, et aux conséquences de ces recrutements sur nos impôts.
Jamais contents les Français.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Lun 18 Fév 2013, 23:41

GUIZMO a écrit:

Exact Mamiea, c'était risible de voir la précipitation dans la communication de B. Hamon ( entouré de conseillers"com" et de leurs éléments de langage) pour, l'air dégagé et content de lui, cibler rapidement et condamner en refilant le problème à d'autres..alors qu' il n'y a pas un problème sanitaire (nécessitant une fermeture immédiate) mais tromperie sur l'étiquetage. C'est à la justice d'intervenir et à la coopérative de paysans (flouée et décrédibilisée) de sanctionner les cadres en les renvoyant et les attaquant aussi pour préjudice.

Au-delà du problème sanitaire il y a un enjeu économique énorme pour notre pays de par la place qu'y occupe le secteur agro-alimentaire... Souvenons-nous que la France est le premier bénéficiaire de la PAC.....

A cet égard la position de la CFDT est significative:

Citation :
La CFDT veut que Spanghero récupère son agrément
Créé le 18-02-2013 à 11h20 - Mis à jour à 11h20

PARIS (Reuters) - Le secrétaire général de la CFDT a demandé lundi au gouvernement de redonner son agrément sanitaire à l'entreprise Spanghero, mise en cause dans le scandale de la viande de cheval, afin de sauver ses emplois.
---/---
Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20130218.REU7631/la-cfdt-veut-que-spanghero-recupere-son-agrement.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mar 19 Fév 2013, 00:58

un tout petit compteur... qui se suffit à lui-même

http://www.planetoscope.com/agriculture-alimentation/928-chiffre-d-affaires-de-l-industrie-agroalimentaire-en-france.html

on n'arrête pas si facilement que cela une économie lancée, c'est une partie du problème, en effet.

S'attaquer aux fraudes, malversations, mensonges et tromperies sur la qualité de ce que l'on mange sans casser l'horloge.... le cheval fou à la casaque de Findus-Spanghero est temporairement disqualifié... Mais la grosse cavalerie elle reste en course.

un lien à découvrir

http://www.efsa.europa.eu/fr/faqs/faqchemicalsinfood.htm
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mar 19 Fév 2013, 01:42

Libellule a écrit:
un tout petit compteur... qui se suffit à lui-même

On peut juste rajouter que si la France abandonne sa place de leader européen de l'agroalimentaire, un ou d'autres pays européens s'en empareront....

Après, au lieu d'avoir dans nos assiettes de la malbouffe fabriquée par des salariés français payés 1425 Euros, on aura de la malbouffe fabriquée par des salariés roumains payés 162 Euros et les grands groupes tel que Findus, Picard, Carrefour, Auchan, réaliseront encore plus de bénéfices...

C'est bien pour cela qu'il faut sauver l'image de l'agroalimentaire français et que dans ce contexte les 300 salariés de Spanghero ne pèsent pas lourds face aux 20 000 emplois du secteurs des plats cuisinés...

Citation :
Scandale de la viande de cheval : les enjeux pour la filière
Le Monde.fr | 18.02.2013 à 12h38 • Mis à jour le 18.02.2013 à 14h17
Par Mathilde Damgé

Le scandale de la viande de cheval utilisée dans des plats censés contenir du bœuf menace une filière fragile, décomposée en sous-traitants travaillant pour le compte des "grands" du secteur, qui se comptent sur les doigts de la main.

Comment se définit le secteur ?

Selon les chiffres du ministère de l'agriculture, le secteur des plats cuisinés se partage entre neuf principaux acteurs (Fleury Michon, Nestlé, Dr. Oetker, Panzani, Marie, William Saurin, Findus, Saupiquet et Tipiak) et pèse environ 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires par an (pour un bénéfice de 53 millions d'euros).

Surtout, le secteur emploie près de 20 000 personnes sur l'ensemble des quelque 870 entreprises de l'Hexagone, des sous-traitants des marques ou des grandes surfaces produisant en "marque libre". Avec, en moyenne, 22 salariés par entreprise, ces dernières sont vulnérables à tout mouvement de baisse des commandes.

Le risque : une concentration encore plus forte du secteur, avec la disparition des sites visés par l'enquête du ministère et des réseaux de fournisseurs toujours plus tortueux. Spanghero, qui fournit le sous-traitant de Findus Comigel, pourrait voir son agrément suspendu lundi. Il emploie 300 personnes.
---/---
Le secteur peut-il compter sur les exports ?

L'essentiel de la production appertisée est consommée en France (moins de 20 000 tonnes sur 400 000 tonnes fabriquées sont exportées par an), indique le ministère. "Même un produit comme la choucroute ne franchit que peu le Rhin, car les recettes françaises et allemandes sont différentes", précisent ses experts.

Pour des raisons de logistique, une partie peu importante du frais est exportée. Seuls les surgelés participent au solde positif de la balance commerciale du secteur (les importations en 2011 se sont élevées à 498 millions d'euros et les exportations à 716 millions d'euros). "Moins de la moitié des exportations de plats préparés est destinée à l'Union européenne. L'Afrique subsaharienne et le Moyen-Orient achètent beaucoup de plats préparés français bon marché", précise le ministère.
---/---
Source: http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/02/18/scandale-de-la-viande-de-cheval-les-enjeux-pour-la-filiere_1834076_3234.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mar 19 Fév 2013, 03:13

la France, l'Union, la fraude... l'exploitation des farines animales... autre volet...

http://agriculture.eelv.fr/farines-animales-jose-bove-appelle-a-boycotter-les-poissons-delevage/
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mar 19 Fév 2013, 03:36

Libellule a écrit:
la France, l'Union, la fraude... l'exploitation des farines animales... autre volet...

http://agriculture.eelv.fr/farines-animales-jose-bove-appelle-a-boycotter-les-poissons-delevage/

C'est vous qui dites qu'il n'y a pas de divergence entre EELV et PCF ?

Savez-vous que la consigne de vote du groupe GUE-NGL - Confederal Group of the European United Left/Nordic Green Left - auquel appartient le Front de Gauche a appelé à voter pour l'autorisation des farines animales et que Jean-Luc Mélenchon a donc voté en faveur de cette autorisation ?


Source: http://www.votewatch.eu/en/legislation-on-transmissible-spongiform-encephalopathies-tse-and-on-related-feed-and-food-controls-m-2.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mar 19 Fév 2013, 05:03

Si je comprends bien votre tableau, s'il s'agit bien du même vote, à la même date, sur les 8 "pour" il y aurait donc 3 FDG, dont JL Mélenchon, sachant qu'il y a plus rebelle que lui dans son groupe Very Happy, est-ce cela qu'il faut comprendre?

Et si oui, savez-vous si les rebelles sont PCF ou PG comme JLM?
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mar 19 Fév 2013, 05:18

Libellule a écrit:
Si je comprends bien votre tableau, s'il s'agit bien du même vote, à la même date, sur les 8 "pour" il y aurait donc 3 FDG, dont JL Mélenchon, sachant qu'il y a plus rebelle que lui dans son groupe Very Happy, est-ce cela qu'il faut comprendre?

Et si oui, savez-vous si les rebelles sont PCF ou PG comme JLM?

Vous faite bien référence dans votre article à ce vote du 6 juillet 2011:
Citation :
Le 6 juillet 2011, une écrasante majorité des députés européens français avait voté à Strasbourg contre la réintroduction des farines d’origine animale (56 Contre, dont Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, 8 pour et 1 abstention).

Le tableau extrait de VoteWatch concerne bien le même vote:
Citation :
Legislation on Transmissible Spongiform Encephalopathies (TSE) and on related feed and food controls
Date of vote: 06.07.2011

Et classé autrement, le même tableau indique les 8 députés français qui ont voté POUR incluant Jean-Luc Mélenchon:

Source: http://www.votewatch.eu/en/legislation-on-transmissible-spongiform-encephalopathies-tse-and-on-related-feed-and-food-controls-m-2.html


Dernière édition par a.nonymous le Mar 19 Fév 2013, 05:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mar 19 Fév 2013, 05:27

Le vote des cinq députés français GUE-NGL - Confederal Group of the European United Left/Nordic Green Left :

Elie HAORAU - PC Réunion - POUR
Jackie HENIN - PCF - POUR
Jean-Luc MELENCHON - PG - POUR

Patrick LE HYARIC - PCF - CONTRE
Marie-Christine VERGIAT - FDG - CONTRE
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mar 19 Fév 2013, 05:39

Il y a eu deux votes, 1 par paragraphe.
Avec des résultats différents

Pouvez vous détailler les questions posées. Et indiquer les résultats de la même manière, merci.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mar 19 Fév 2013, 06:00

EOLE a écrit:
il n'y a pas un problème sanitaire (nécessitant une fermeture immédiate) mais tromperie sur l'étiquetage.

quand on a ainsi affaire à des margoulins il est logique de SUSPENDRE l'autorisation, car la tentation est grande de penser que de telles méthodes sont en place pour les contrôles de l'hygiène.
En plus ces animaux sont de vieilles carnes pousseuses de charrettes roumaines, le corps doute bourré de produits pharmaceutiques. Mais les belles viandes d'Amérique du Sud, subissent elles aussi des ajouts médicamenteux que nous avalons en bout de chaine.
Si le ministre ne réagit pas, comme cela s'est déjà vu, on monte au créneau, s'il prend une décision, c'est , l'air dégagé et content de lui, cibler rapidement et condamner en refilant le problème à d'autres
Je trouve qu'il y a un parti pris systématique contre toute autorité ou toute démarche de protection des consommateurs.
Sa responsabilité c'est désormais de mettre assez de contrôleurs sur toutes les filières alimentaires, poulets, poissons, viande, plats, glaces, fromages, etc...
Mais il y aura bien encore quelques râleurs qui crieront à l'autoritarisme, à la maltraitance des industriels et des commerçants, et aux conséquences de ces recrutements sur nos impôts.
Jamais contents les Français.
Il me semble qu'en France on est présumé innocent tant qu'un jugement ne vous condamne. A vous lire nous passons à "présumé coupable".
Ce n' est pas UNE mais TROIS autorisations qui ont été suspendues, et preuve de la rapidité coupable du gouvernement deux viennent d'être levées.
Il est toujours souhaitable d'agir avec prudence surtout lorsqu'il n'y a pas de danger sanitaire, dès que ce problème a été connu de tous les produits ont étés retirés et,je l' espère, les consommateurs s'en détournent.
Le simple fait de ne plus acheter est déjà une punition pour les fraudeurs et toute la chaîne de production qui emmène les industriels à changer leurs méthodes et souvent une sanction définitive pour les fraudeurs.
En ce qui concerne les contrôleurs il n y en a pas assez mais une augmentation des contrôle ne peut être suffisante (on ne peut pas tout vérifier et partout) même si elle doit être faite.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mar 19 Fév 2013, 16:24

Libellule a écrit:
Il y a eu deux votes, 1 par paragraphe.
Avec des résultats différents

Pouvez vous détailler les questions posées. Et indiquer les résultats de la même manière, merci.
Anonymous? Merci de ne pas zapper.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mar 19 Fév 2013, 18:43

Il serait bon s'il vous plaît de commenter plus clairement vos posts. Que voulez vous démontrer exactement?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mar 19 Fév 2013, 20:27

@curiosité résumé des épisodes précédents

1) je mets le lien de ce communiqué

Suite à une décision de la Commission européenne, les farines animales seront autorisées pour les poissons d’élevage dès le 1er juin 2013. Les ministres français et allemand étaient opposés à la réintroduction de ce type d’aliment dans la chaîne alimentaire. Le 6 juillet 2011, une écrasante majorité des députés européens français avait voté à Strasbourg contre la réintroduction des farines d’origine animale (56 Contre, dont Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, 8 pour et 1 abstention).


Pour José BOVE – député européen – Vice Président de la Commission de l’Agriculture et du Développement Rural du PE :

« Le scandale sur la viande chevaline vendue pour de la viande bovine montre une nouvelle fois que certains acteurs de la transformation alimentaire sont prêts à tout, même à des pratiques frauduleuses, pour compresser les coûts, tirer les prix vers le bas et maximiser leurs profits.

« Comme l’a indiqué hier Benoit Hamon, des entreprises qui ont pignon sur rue, comme Spanghero, n’ont pas hésité à franchir la ligne rouge.

« Si dans la mer, la chaine alimentaire voit les gros poissons manger les petits, on n’a par contre encore jamais vu des poissons s’attaquer à des porcs ou à des volailles. Rien n’empêche si on réintroduit les farines animales dans l’alimentation, qu’elles se retrouvent demain utilisées pour des animaux auxquels elles ne sont pas destinées. Les poissons, comme demain les porcs et les volailles doivent être étiquetés « NOURRIS AVEC OU SANS FARINES ANIMALES », pour que nous puissions choisir en connaissance de cause. Je doute que les consommateurs se bousculent pour acheter des poissons étiquetés « Nourris avec des farines d’origine animale ».

« J’interpelle le gouvernement français pour qu’il demande à la Commission européenne de suspendre son autorisation. Si les instances européennes n’acceptent pas, je demande aux consommateurs de se préparer à boycotter les poissons d’élevage dés le 1er juin 2013″.

2) anonymous indique que parmi les 8 votants français favorables à la réintroduction des farines animales il y aurait 3 membres du FDG dont Jean Luc Melenchon

3) anonymous fait un nouveau tri des votants qui fait apparaître en plus les 5 autres votants, parmi lesquels on voit cette fois le nom d'Harlem Désir.

4) curieux, et en fait un peu surpris, je vais donc sur le lien qu'anonymous fournit, et constate que le vote que présente anonmymous se rattache à un "premier paragraphe" , mais qu'il est suivi d'un second vote pour un "deuxième paragraphe", qui ne présente pas le même résultat qu'au cours du vote du premier paragraphe

5) je demande donc à anonymous s'il peut préciser les questions posées pour chaque paragraphe, (je suppose que ce ne sont pas les mêmes) et nous indiquer si les personnes qu'il cite ont voté différemment d'un paragraphe à l'autre, le résultat de synthèse montrant assez clairement que le deuxième paragraphe a été approuvé par moins de monde que le premier. Il va de soi que mon commentaire si je devais en faire un, ne sera peut-être pas le même selon ce qu'il ressortira de l'apport de ces précisions.

6) la mention "loyal" "rebel" semblant indiquer le vote dominant du groupe concerné, je fais remarquer que d'autres FDG ou PCF se sont démarqués de la ligne officielle de la consigne de vote. Mais le fait de voir un "loyal" en face du Nom d'Harlem Désir (alors que la position officielle du Ministre est différente), me fait douter de la justesse de l'analyse d'anonymous tant qu'il n'aura pas fourni des éclaircissements.


Dernière édition par Libellule le Mar 19 Fév 2013, 20:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mar 19 Fév 2013, 20:36

Merci, pour moi cela devient plus clair.
Par ailleurs, si on considère que la pêche de poissons sauvages avec des filets de plusieurs dizaines de kilomètres, des conditions de travail très dangereuses, l'appauvrissement des réserves, l'industrialisation des bateaux usines ne sont pas la panacée, alors, si on veut continuer à manger du poisson, il faut faire de l'élevage.
Thons, maquereaux, morues, bars, .... si possible en pleine mer et dans de bonnes conditions d'espace. Question: qu'est ce qu'on leur donne à manger?
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mar 19 Fév 2013, 21:01

En attendant les précisions d'anonymous sur les deux votes, je crois pouvoir dire que la meilleure réponse à la question de Terminus est de respecter la nature en limitant peut-être les prélèvements...

ce petit lien fixe les conditions naturelles, hors l'intervention de l'homme.

http://www.encyclopeche.com/sd-m12.htm

et celui là, est intéressant, vue sa source

http://www.fao.org/docrep/field/007/af013f/af013f00.htm

sinon ce résumé issu de wikipedia a l'avantage de la simplicité de lecture

Inconvénients et limites du recours au poissons d'élevage

La concentration des poissons dans un espace restreint augmente fortement le risque d'épidémies et encourage les éleveurs à l'utilisation de traitements antibiotiques, ce qui favorise l'apparition et la circulation de souches de pathogènes antibiorésistantes.

Certaines espèces de poissons d'élevage hybrides ou triploïdes (stériles) ou des poissons transgéniques, s'ils s'enfuient dans la nature (fréquent lors des tempêtes ou inondations de piscicultures d'eaux douces) peuvent perturber la reproduction de leurs congénères sauvages ou sont sources de risques de pollution génétique (Ces poissons sont généralement beaucoup plus gros que leurs congénères au même âge, ce qui les avantage dans la compétition entre mâle et femelles au moment de reproduction.

La surdensité de poissons qui caractérise la plupart des piscicultures est également source de pollution marine (ou des eaux douces), en aval, par les excréments des poissons, les restes de nourriture, les antibiotiques ou autres médicaments emportés par les eaux.

Si les poissons sont nourris avec des protéines animales (farines de poissons sauvages), le rendement est faible (il faut dans ce cas plusieurs de kg de poissons pêchés en mer et transformés en farine pour nourrir un seul poisson d'élevage). Les farines de soja qui remplacent souvent ces protéines sont en amont cause de déforestation et pollution par les pesticides et les engrais.

La pisciculture produit aussi chaque année des millions de poissons qui servent à ensemencer ou réensemencer des rivières, fleuves,canaux ou plans d'eau. Ce réempoissonnement pratiqué pour la pêche récréative ou pour « augmenter l’offre à la pêche sportive » ou de nombreux concours de pêche. cette activité est en Europe et Amérique du Nord source d'une importante pollution génétique et réduction de la diversité génétique et d'une homogénéisation génétique de certains salmonidés (truites en particulier).
L'ensemencement halieutique est aussi source de diffusion de parasites.

Un dispositif alternatif serait le DCP (dispositif de concentration du poisson), il peut être très facilement surexploité et alors conduire à une surpêche et à la disparition plus ou moins locale de ressources, via un effet de « piège écologique » et éventuellement de « Puits écologique ».
Revenir en haut Aller en bas
GUIZMO

avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mar 19 Fév 2013, 21:38


Pour avoir confondu vitesse et précipitation médiatique ce fin politique d'Hamon, à la Montebourg, vient de se faire renvoyer à l'écurie. Le ministre de l'agriculture, Stephane Le Foll, a vite rattrapé l'affaire de la sous-traitance du groupe Spanghero en ne retenant et ne supprimant que l'autorisation concernant l'achat, le stockage, et la revente de viandes congelées. Les deux autres autorisations de préparations de plats alimentaires viennent d'être rapidement levées. Sous contrôle sanitaire renforcé, ici et ailleurs. Les dirigeants du groupe coopérateur impliqués ou négligents seront eux normalement poursuivis. Seul bémol de ce ministre, il a déclaré ne pas connaître toutes ces chaines de vente- revente plus ou moins fictives, dans le marché européen !!!


Dernière édition par GUIZMO le Mer 20 Fév 2013, 04:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mar 19 Fév 2013, 22:02

Il est certain que tant que les circuits courts alimentaires ne seront pas privilégiés en Europe, le labyrinthe et les méandres des circuits longs resteront difficiles à démailler que ce soit au niveau d'un ministère de quelque pays que ce soit, ou de tout autre organisme de contrôles...

Pour bien montrer que alimentation, agriculture et pêche font partie des problématiques qui se rejoignent et que l'on ne peut plus ignorer, je me suis permis de faire un copier coller d'une page (une seule) du portail alimentation.gouv.fr

le point 1 dit :

La loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche, promulguée le 27 juillet 2010, vise à mettre en place une politique publique de l’alimentation, interministérielle, déclinée dans un plan national pour l’alimentation en cours d’élaboration.


Consulter la loi de modernisation parue au journal officiel le 28 juillet 2010

Et le point 2 parle des "circuits courts" et d'un un plan en 14 mesures

Ce plan s’appuie sur les conclusions d’un groupe de travail mis en place dans le prolongement des Assises de l’agriculture et du Grenelle de l’environnement. Il répond à la volonté de développer la part des produits de saison et de proximité dans les achats alimentaires dans le double intérêt des consommateurs et des agriculteurs.

Ce plan comprend 14 mesures concrètes déclinées en 4 axes :
améliorer les connaissances sur les circuits courts et les diffuser
adapter la formation des agriculteurs de la production à la vente
favoriser l’installation d’agriculteurs en circuits courts
mieux organiser les circuits courts

Revenir en haut Aller en bas
l'imprecateur



Messages : 204
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mar 19 Fév 2013, 22:11

Si ce n'est cher Guizmo que la décision a été prise collégialement par plusieurs ministres ( dont Le Foll )

Même si nous pouvons largement disserter sur le principe de précaution, si jamais le gouvernement n'avait pas pris cette décision je n'ose imaginer les attaques contre son incapacité à prendre des décisions.

Dans l'attente de contrôles plus avancés la meilleure solution était le retrait.

Maintenant il reste que même compréhensif à l'égard des employés, je m'interroge sur une entreprise de l'agro alimentaire disant je vend du cheval mais je ne sais pas faire la différence avec du boeuf (dixit son patron)
Un peu comme si votre boulanger disait il y a de la sciure dans votre pain mais je ne sais pas faire la différence entre de la sciure et de la farine.

C'est cela qui m'inquiète.......les médias vont vite en besogne et transforme aussi vite l'entreprise (surtout au niveau du patron) en victime du méchant gouvernement aussi vite qu'il l'avait présenté comme un repaire mafieux.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mar 19 Fév 2013, 22:35

le problème ici est dans la nomenclature du code douanier ; le patron indiquant lui-même qu'il avait bien vu que le code (ou tarif douanier pour respecter la terminologie officielle) n'était pas toujours le même, mais qu'il pensait qu'il était propre à chaque pays... et comme à côté du code douanier on ne met pas en clair ce qu'il veut dire... (vous jugerez par vous mêmes pourquoi, si si je vous en prie la visite vaut le coup) ...et que souvent les douaniers non plus ne le savent pas... patatras.

http://www.tarif-douanier.com/nomenclatures-douanieres/tarif_douanier_sommaire.html

bonne visite guidée, donc, et surtout prenez le temps, cela vaut son pesant de technocratie (je vous recommande le chapitre 05, sous produits animaux) avec mention spéciale pour le 05.10 (arômes de parfum en clair) et le 05.11 (qui laisse de la marge, en terme sanitaire)...

sinon la bonne réponse est au chapitre 02

02.05 Viandes des animaux des espèces chevaline, asine ou mulassière, fraîches, réfrigérées ou congelées


- fraîches ou réfrigérées
0205.00.20.00
- congelées
0205.00.80.00
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mer 20 Fév 2013, 00:29

Libellule a écrit:
Anonymous? Merci de ne pas zapper.

Toute les explications par Jean Quatremer, correspondant de Libération à Bruxelles, sur ce vote de Jean-Luc Mélenchon: http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2013/02/jean-luc-m%C3%A9lenchon-les-farines-animales-et-twitter.html

Citation :
18 février 2013
Jean-Luc Mélenchon, les farines animales et Twitter

Vendredi, un eurodéputé m’appelle à propos des farines animales. La Commission vient, en effet, d’annoncer, en pleine polémique sur les lasagnes au cheval, qu’un règlement européen du 16 janvier 2013 les autorisant à nouveau dans l’alimentation des poissons d’élevage est entré en vigueur mercredi… Dans le genre bouffe folle et télescopage politique, on ne fait pas mieux, mais passons. Au cours de la conversation, ce député me raconte, rigolard, que Jean-Luc Mélenchon, le patron du Front de Gauche (FdG) et eurodéputé évanescent, a voté, en juillet 2011, en faveur de la réintroduction desdites farines (la Commission préfère qu’on parle de « protéines animales transformées »). Cela fait un peu désordre, d’autant que, depuis quelque temps, il cherche à verdir son discours, comme il l’a encore montré lors d’un discours sur « l’écosocialisme » prononcé au Maroc, justement vendredi soir.

Je me précipite sur le site de référence EUvotewatch qui répertorie tous les votes des députés européens. Le 6 juillet 2011, le Parlement a effectivement voté une « résolution » « sur la législation de l'Union européenne sur les encéphalopathies spongiformes transmissibles (EST) et sur les contrôles des aliments pour animaux et des denrées alimentaires – mise en œuvre et perspectives ». Une résolution, donc un texte non législatif et non contraignant. Dans son septième considérant, le Parlement se dit « favorable – eu égard notamment au déficit actuel de l'Union en protéines — à la proposition de la Commission visant à lever l'interdiction de nourrir les non-ruminants avec des protéines animales transformées, sous réserve qu'elle s'applique uniquement aux non-herbivores et que les protéines animales transformées proviennent uniquement d'espèces n'ayant aucun lien avec les EST ». Et là, surprise : la GUE, le groupe politique dont est membre le FdG, a bel et bien voté en faveur de cette résolution. En fait, mis à part les libéraux et les Verts, tous les groupes ont appelé à voter en faveur de ce texte. Le résultat final est d’ailleurs sans appel : 485 pour contre 162 et 30 abstentions.

Mais la discipline de vote n’est pas absolue. Ainsi, les Verts et les Libéraux allemands ont voté en quasi-totalité pour la résolution alors que seuls huit Français ont fait de même (Harlem Désir et Pervenche Berès, pour les socialistes, Joseph Daul, le patron du PPE qui pouvait difficilement faire autrement, Brice Hortefeux ou encore Corine Lepage pour les libéraux), tous les autres refusant de suivre les consignes de vote. Côté FdG, Jean-Luc Mélenchon, Jackie Hénin et Hélie Hoarau ont approuvé la résolution, comme leur groupe, alors que Patrick Le Hyaric et Marie-Christine Vergiat se sont rebellés.

Juste pour être taquin, car cette résolution, encore une fois, est non législative, je tweete donc : « Le saviez-vous? @JLMelenchon a voté en faveur des farines animales au Parlement Européen avec les communistes #aïe ». Que n’avais-je pas fait là : un acte de lèse-Mélenchon, une mise en cause inacceptable du phare lumineux de la pensée écosocialiste ! Ses lieutenants (et pas son chargé de com’ qui gère son compte Twitter, pourtant un habitué des insultes) réagissent très violemment, Raquel Garrido, l’une des porte-parole du PG, restant la plus polie : « En fait il a voté non, c'est une erreur matérielle qui a été rectifiée. Quatremer n'a pas vérifié ». La teneur des tweets qui m'ont été envoyés, c’est plutôt ce genre : « Libé est un torchon et @quatremer dispose en tout de douze neurones jaunes disposés en cercle sur fond bleu. #ReseauFdG ». Un torrent de boue qui a duré tout le week-end. Lassant.

Aurais-je commis une erreur en lisant la liste de votes ? J’avoue, vu la violence des réactions, que j’ai eu un doute. Pas vraiment : en fait, le grand homme a commis une erreur matérielle en votant oui alors qu’il voulait voter non. Son doigt a glissé… Il aurait donc « rectifié » son vote. Et, de fait, cette « rectification » est bel et bien inscrite au procès-verbal de la séance. Damned, pour savoir comment a voté Mélenchon, il faut donc non seulement examiner la liste des votes, mais aussi le PV rectificatif. De quoi y perdre son latin ! Plusieurs députés français ont d’ailleurs fait de même : outre Mélenchon, ses deux acolytes du FdG (et là, dans mes nombreux tweets, j’ai commis une erreur, en disant à un moment que le PC a voté pour les farines alors qu’il a toujours voté contre, qu’il m’excuse), Pervenche Berès, Brice Hortefeux et Corinne Lepage. D’ailleurs, François Damerval, l’assistant parlementaire de cette dernière, m’a aussi pris à partie (mais poliment) sur le thème : « c’est une erreur matérielle ».

Mais voilà : ces rectifications, à la suite d’un vote nominal, ne changent strictement rien au vote. Une fois que le président de séance déclare le scrutin clos, il est clos de chez clos. La soi-disant rectification n’en est pas une : c’est juste l’occasion de dire « oooooppps je m’ai trompé ». C’est dit en toutes lettres dans le « guide de la plénière » : « toute demande de correction de vote exprimée oralement par un député AVANT que le Président n'ait annoncé le résultat est prise en compte dans ce résultat (…). Toute demande de correction de vote communiquée par un député après l'annonce des résultats par le Président est consignée dans la même liste, mais ne peut modifier en rien le résultat du vote ». Ces demandes de « rectification » peuvent être faites jusqu’à 48 heures deux semaines après le vote. Autrement dit, si la voix de Mélenchon avait été déterminante pour adopter cette résolution, il n’aurait rien pu y changer ce qui, heureusement pour lui, n’a pas été ici le cas. Donc, contrairement à ce qu’ont tenté de faire croire les lieutenants de Mélenchon et ses militants, je n’ai strictement commis aucune erreur. C'est au contraire lui qui en a commis une…

Un tel plantage est-il possible ? A priori, on a du mal à le croire : chaque député, avant de voter, doit insérer sa carte de vote. Ensuite, il doit appuyer sur l’un des trois boutons : bouton de gauche, pour, lumière verte, bouton du milieu, abstention, lumière blanche, bouton de droite, contre, lumière rouge. Et le président demande toujours si tout le monde a voté avant de le clore le scrutin. D’ailleurs, on notera que Le Hyaric et Vergiat, pour le FdG ne se sont pas trompés, eux. Mais bon, il faut reconnaître que les votes se font en rafale le mercredi de la session mensuelle et non pas après chaque texte, comme en France, si bien que les eurodéputés peuvent s’y perdre. D’où l’importance d’avoir une liste de votes bien préparée par son assistant parlementaire afin de ne pas se planter et d’y regarder à deux fois avant d’appuyer sur le bouton. Mais voilà : Mélenchon n’a pas d’assistant en permanence au Parlement européen et il n’assiste jamais aux réunions de commissions parlementaires à Bruxelles, là où le vrai travail se fait. Ce qui ne lui permet pas de se préparer et accroît donc le risque de se tromper, car on a alors tendance à suivre la consigne de vote de son président de groupe (pouce levé ou baissé).

L’erreur de Corinne Lepage est plus incompréhensible. Membre de la commission environnement, santé publique et sécurité alimentaire, elle savait pertinemment de quoi il retournait et l’importance de ce vote. Reste qu’en dépit de sa rectification de vote, le jour où sa commission parlementaire a voté le texte de la résolution, il y a eu 56 votes pour et une abstention (pas d’appel nominal). Contactée, elle m’affirme que c’est bien elle qui s’est abstenue « mais sur l’ensemble du texte : j’ai voté contre la réintroduction des farines ». Pour le vote en plénière, elle « assume totalement (son) erreur. “Ça va vachement vite. J’ai tweeté en même temps : ‘c’est un scandale’, ce que je n’aurais pas dû faire. C’est une bêtise. Heureusement, ce n’était qu’une résolution et heureusement que mon vote n’était pas déterminant”. Voilà une réaction sensée, loin de l’emportement et des insultes de certains militants mélenchonistes.

N.B. Sur le règlement de la Commission, je vous conseille vivement le papier de Libération paru samedi. Sinon, voici les dates de son cheminement, à la suite de la résolution du Parlement européen. Le 18 juillet 2012, le comité permanent des États membres ne l’a pas rejeté (il aurait fallu réunir une majorité qualifiée contre puisqu’il s’agit d’une compétence déléguée à la Commission). Deux États ont voté contre, l’Allemagne et la France, et la Grande-Bretagne s’est abstenue. Ensuite, le Parlement européen a eu trois mois pour se saisir du texte, ce qu’il n’a pas fait. Il a donc été adopté formellement le 16 janvier 2013 et est entré en vigueur le 13 février. Il ne s’appliquera qu’à partir du 1er juin.
Source: http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2013/02/jean-luc-m%C3%A9lenchon-les-farines-animales-et-twitter.html
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mer 20 Fév 2013, 01:14

Outre tout ce que nous apprenons sur la démocratie qui doit aller au rythme d'un tweet, (très intéressant au demeurant, merci anonymous), cela confirme ce que j'ai mis ici sur les modes de vote - mains levées ou électroniques, et au pas cadencés, et cadenassés... - au niveau européen (traduction émanant directement du site vote watch europe)
http://www.plateaufontenay.net/t911p50-ce-forum-s-interesse-a-la-gestion-de-la-ville

Pas forcément de quoi me rassurer... de voir les votes expédiés ainsi, à la queue-leu-leu, sans débat ni question...
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mer 20 Fév 2013, 01:29

Libellule a écrit:
outre tout ce que nous apprenons sur la démocratie qui doit aller au rythme d'un tweet, (très intéressant au demeurant, merci anonymous dans la mesure ou cela confirme ce que j'ai mis ici sur les modes de vote - mains levées ou électroniques, et au pas cadencés, et cadenassés... - au niveau européen (traduction émanant directement du site vote watch europe)

Pour le coup, le tweet du journaliste de Libé est un facteur de démocratie car il permis de faire circuler l'information comme quoi l'eurodéputé Jean-Luc Mélenchon avait voté POUR cette autorisation des farines animales...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mer 20 Fév 2013, 01:51

Qui peut penser que Melenchon soit un tant soit peu raisonnable. Cet homme politique est excessif, violent, agressif, et incoherent
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mer 20 Fév 2013, 03:59

réaction désespérée au message de Libellule Aujourd'hui à 10:01

Je suis bien de votre avis, qui rejoint celle du poète culinaire, JP Coffe, on mange de la me...e.
Mais comment s'en sortir, sauf à élever soi même sa vache, ses cochons, ses poules et deux ou trois moutons. Je ne parle pas du poisson des océans car tant que le niveau des mers n'aura pas monté suite au réchauffement climatique, les flots salés ne viendront pas danser sur le parking d'Auchan.
Vous avez raison, je blague, mais ce que vous dites est sérieux. La notion d'exploitation "raisonnable" des ressources est peu compatible avec la demande grandissante de la population humaine. Il faut songer à l'élevage des animaux que nous mangeons, mais avec quels aliments, quels circuits, quelles industries agro-alimentaires?
Circuits courts dites vous, donc quantités réduites, davantage de poids lourds, expliquez moi comment Bulle de vie par exemple, va me fournir de la morue, des bananes ou du chocolat? A moi, encore c'est envisageable, mais à la totalité de la clientèle d'Auchan c'est une utopie.
La solution, c'est la punition très sévère pour les fraudeurs, les tricheurs, les magouilleurs, et je souhaite personnellement que les responsables de l'hypo-boeuf soient pénalisés avec toute la rigueur de la justice et que cela décourage les truands de leur genre, aussi bien pour la fabrication, la vente, ou la restauration dont parle JP Coffe.
Revenir en haut Aller en bas
GUIZMO

avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mer 20 Fév 2013, 05:17


Sans vouloir défendre l'indéfendable, le département congélation du groupe Spanghero achetait et revendait du "minerai" congelé et ne le travaillait pas, contrairement aux acheteurs de chez Findus qui n'ont rien suspecté une fois décongelé !! De même, et je n'ai pas d'actions chez eux, la lecture des codes douaniers en O2O2, et la suite, facilite les méprises ...ou les dérives. Par contre des bons de commandes en clair et des factures itou s'imposent comme ailleurs dans la pratique commerciale.
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mer 20 Fév 2013, 05:36

GUIZMO a écrit:

Sans vouloir défendre l'indéfendable, le département congélation du groupe Spanghero achetait et revendait du "minerai" congelé et ne le travaillait pas, contrairement aux acheteurs de chez Findus qui n'ont rien suspecté une fois décongelé !! De même, et je n'ai pas d'actions chez eux, la lecture des codes douaniers en O2O2, et la suite, facilite les méprises ...ou les dérives. Par contre des bons de commandes en clair et des factures itou s'imposent comme ailleurs dans la pratique commerciale.

Les acheteurs de chez Findus, première société touchée en terme d'image, ne voyait sans doute pas le minerai de viande mais juste les plats préparés par Comigel....

Par ailleurs, j'ai lu quelque part que contrairement à ce qui se fait chez soit, la viande n'était pas décongelée avant d'être travaillée: le minerai congelé serait juste sorti de son emballage plastique pour être mis tel quel dans des machines qui le décongèlerait et hacherait en une seule opération...
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mer 20 Fév 2013, 06:34

son chapeau king
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mer 20 Fév 2013, 06:44

Affrontement a écrit:
J'attends avec impatience que les grandes surfaces achètent des plats cuisinés en Chine, on y trouvera peut être du chien, du rat, du chat ou du serpent.
On a le scandale des pièces détachées auto, dangereuses, des médicaments bizarres, des pantoufles qui brûlent la peau etc...
Qu'est ce qu'on mange (de sain) ce soir?

La Chine reste un pays dont les marchandises sont soumises à des contrôles douaniers plus ou moins sérieux... En revanche entre états de l'Union il y a la libre circulation.... Pensez qu'en Roumanie par exemple le salaire minimum est de 162 Euros et voyez les tentations que ça peut donner à certains...

Et que penser de ce type de déclaration du président vietnamien à l'occasion du voyage de la présidente de l'assemblée nationale bulgare:

Citation :
Le président du Vietnam Truong Tan Sang a souhaité voir les relations bilatérales se développer étroitement sur tous les plans, notamment dans l'économie et le commerce.

En recevant lundi, à Hanoi, Mme Tsetska Tsacheva, présidente de l'Assemblée nationale (AN) de Bulgarie, en visite officielle au Vietnam, le président vietnamien s'est déclaré réjoui du développement actif des relations politiques bilatérales, qualifiant cela de conditions favorables et nécessaires à l'élargissement des relations de coopération sur tous les plans.

Il s'est déclaré convaincu que les relations vietnamo-bulgares offriraient aux entreprises vietnamiennes des opportunités de pénétrer plus facilement le marché européen, et a assuré que le Vietnam était prêt à servir de porte d'entrée du marché de l'ASEAN pour les produits bulgares.
Source: http://fr.vietnamplus.vn/Home/Truong-Tan-Sang-re%C3%A7oit-la-presidente-de-lAN-bulgare/20124/22297.vnplus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mer 20 Fév 2013, 08:26

J'en pense qu'il serait temps de se recentrer sur la France et ses voisins.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mer 20 Fév 2013, 19:32

Affrontement a écrit:
J'attends avec impatience que les grandes surfaces achètent des plats cuisinés en Chine, on y trouvera peut être du chien, du rat, du chat ou du serpent.
On a le scandale des pièces détachées auto, dangereuses, des médicaments bizarres, des pantoufles qui brûlent la peau etc...
Qu'est ce qu'on mange (de sain) ce soir?

Des lasagnes.......................................... mais faites maison.
Revenir en haut Aller en bas
Libellule

avatar

Messages : 14546
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mer 20 Fév 2013, 20:12

A propos de lasagnes faites maison, l'hyper information sans réelle discernement dont sont victimes les consommateurs n'est pas sans révéler quelques abbhérations...

Ainsi, Un fabricant de lasagnes fraîches du Pas-de-Calais était sur le point aujourd'hui de mettre une partie de ses 110 employés au chômage technique, à cause d'une chute de 70% de ses commandes depuis le scandale de la viande de cheval.

"Il y a une hantise de la lasagne. Nous avons une ligne de production sur deux à l'arrêt", a expliqué Alain Leemans, président de Fraisnor, une PME située près d'Arras. L'autorisation de chômage technique devrait être donnée dans quelques jours, pour "au moins deux des équipes de production", selon M. Leemans.

Après avoir commencé à ralentir au moment de l'annonce de la présence de viande de cheval dans des lasagnes Findus, les commandes ont chuté de "70% depuis vendredi", selon M. Leemans.

Or Fraisnor fabrique chaque mois 700 tonnes de lasagnes fraîches, en majorité au boeuf et au porc. Ses produits sont vendus dans toutes les grandes et moyennes surfaces françaises, sous marque distributeur.

"On est en flux tendu, c'est de l'ultra-frais, donc s'il n'y a plus de commandes, on a plus d'argent qui rentre", s'est aussi inquiété Christian Delépine, délégué CGT (majoritaire) chez Fraisnor.
"On a pas les reins solides pour tenir un mois", estime-t-il.

L'entreprise venait tout juste de signer des contrats à l'exportation, notamment avec Lidl en Allemagne, a expliqué M. Leemans. "De 20 palettes par commande, ils sont passés à 2-3 palettes", regrette-t-il.

"Les analyses démontrent qu'on est pas mis en cause" dans le scandale, a affirmé le dirigeant, citant des analyses ADN réalisées sur les lasagnes à base de porc. Les tests sur la viande de boeuf, achetée en France, en Allemagne et en Belgique, sont toujours en cours.

Voilà donc des lasagnes fraiches, faites maison qui ne participeront plus temporairement à la bonne tenue de nos exportations... On vit vraiment dans un monde de paradoxe et de double peine, en important de la merde surgelée et en étant privé d'un export de produits frais...

Le circuit long dénoncé pour son caractère frauduleux, venant pénaliser par ricochet, le circuit court de certains producteurs.
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mer 20 Fév 2013, 21:57

Tout à fait d' accord, l' hyper médiatisation, la généralisation à outrance, la précipitation des ministres (quel que soit leur bord) donnent, avec une peur irraisonnée du grand public, le résultat ci dessus.
Tous les jours des fabricants rappellent des produits présentant un risque sans que pour autant le banc et l' arrière banc ne se lève pour crier au scandale.
Dans cette affaire, Findus et autres ont rappelés les produits , et là au lieu de rester discret et ainsi de permettre à la DGCCRF (puisque il y a fraude) d' enquêter en toute discrétion et remonter la filière on sort les trompettes, les chaines infos nous en font des boucles, les consommateurs s' affolent et en fin de compte on risque de n' avoir que les lampistes.
Cette avalanche médiatique a pour effet de rendre les consommateurs suspicieux pour toutes les lasagnes sans distinction et comme d' habitude ce sont les petits industriels qui trinquent le plus et par concéquent leurs employés.
Il est temps de revoir l' information spectacle, sans véritable vérification et toujours dans le but de faire parler de soi.


Dernière édition par mamiea le Mer 20 Fév 2013, 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gérard

avatar

Messages : 3586
Date d'inscription : 08/07/2010

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mer 20 Fév 2013, 22:37

mamiea a écrit:
comme d' habitude ce sont les petits industriels qui triquent le plus et par conséquent leurs employés.
Il est temps de revoir l' information spectacle, sans véritable vérification et toujours dans le but de faire parler de soi.

si pour obtenir le redressement productif il faut non seulement ajouter du cheval, mais aussi le bâton, un marché concurrentiel du Viagra est à créer.


Dernière édition par Gerard le Mer 20 Fév 2013, 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
a.nonymous



Messages : 12407
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mer 20 Fév 2013, 22:38

mamiea a écrit:
Dans cette affaire, Findus et autres ont rappelés les produits , et là au lieu de rester discret et ainsi de permettre à la DGCCRF (puisque il y a fraude) d' enquêter en toute discrétion et remonter la filière on sort les trompettes, les chaines infos nous en font des boucles, les consommateurs s' affolent et en fin de compte on risque de n' avoir que les lampistes.

Il ne s'agit pas d'une affaire franco-française et la fraude a été découverte initialement en Irlande et en Grande-Bretagne...

A moins de fermer l'accès à Internet, il était dur "d'enquêter en toute discrétion" dès lors que le problème s'étalait et s'étale à la une des journaux d'autres pays européens....
Revenir en haut Aller en bas
mamiea

avatar

Messages : 4135
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 70
Localisation : Fontenay sous Bois

MessageSujet: Re: Fraude à la viande dans l'Union...   Mer 20 Fév 2013, 23:13

a.nonymous a écrit:
mamiea a écrit:
Dans cette affaire, Findus et autres ont rappelés les produits , et là au lieu de rester discret et ainsi de permettre à la DGCCRF (puisque il y a fraude) d' enquêter en toute discrétion et remonter la filière on sort les trompettes, les chaines infos nous en font des boucles, les consommateurs s' affolent et en fin de compte on risque de n' avoir que les lampistes.

Il ne s'agit pas d'une affaire franco-française et la fraude a été découverte initialement en Irlande et en Grande-Bretagne...

A moins de fermer l'accès à Internet, il était dur "d'enquêter en toute discrétion" dès lors que le problème s'étalait et s'étale à la une des journaux d'autres pays européens....

Mais je ne mets pas en cause la seule information (tous médias confondus) française mais mondiale. Course au scoop, informations fragmentaires parfois fausses souvent mal ou pas vérifiées.
On est entré dans l' ère de "l'information spectacle", est-ce une bonne chose?
Revenir en haut Aller en bas
 
Fraude à la viande dans l'Union...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fraude à la viande dans l'Union...
» LA TURQUIE DANS L'UNION EUROPEENNE ?
» rêglementation dans l'union européenne - sources à rayons X
» viande avariée vendues dans 110 Carrefour et Monoprix
» idée d'une futur réunion voir la construction du Jean Bart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Plateau à Fontenay sous bois :: Expression citoyenne :: Tribune libre-
Sauter vers: